Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une ouverture toujours plus ouverte

Une ouverture toujours plus ouverte

Nicolas Sarkozy a annoncé à Strasbourg, le 2 juillet, que dans les semaines et les mois qui viennent, il allait continuer d’accroître sa politique d’ouverture. Une ouverture qui comprendrait donc de nouvelles personnalités de gauche et de nouvelles personnalités « issues de l’immigration » (je calque ici la formule politiquement correcte).

 

 

 

C’est ainsi qu’Hubert Védrine a été chargé de faire un rapport sur la mondialisation, que Jack Lang aurait accepté de faire parti d’un comité en vu de réformer les institutions et que Malekh Boutih aurait été contacté pour entrer au gouvernement. Un ensemble de personnalités socialistes qui, après avoir crié au loup, accepteraient la main tendue de Sarkozy plutôt que de stagner dans le radeau de la méduse du PS dont personne ne sait s’il réussira à atterrir sur un îlot prospère...

 

 

 

Mais qu’est-ce exactement que cette ouverture ? Prendre des personnalités de gauche et leur faire appliquer un programme de droite, n’est-ce pas là une simple récupération d’individus charmés par le charisme et l’énergie de Sarkozy ? Quel rôle peuvent-ils jouer dans le sillage d’un président qui est sur tous les fronts au point d’en effacer son Premier ministre ? Qui remanie les lois de ses ministres, comme ça a été récemment le cas pour la réforme des universités ? Car si, à n’en pas douter, l’ouverture semble satisfaire tout le monde (à part les élus UMP), il ne faudrait pas oublier que les réformes engagées doivent être appliquées et que, si Sarkozy prend un peu de temps pour discuter avec les syndicats, il veut surtout avancer, car le mythe des cents jours le poursuit toujours.

 

 

 

Aussi, la confusion règne. Le rôle de ce gouvernement, ouvert de par les personnalités qui le composent, semble noyé dans un brouillard épais. Après les législatives une armée de secrétaires d’états est née, mais aucun n’émerge. Il n’y a que Sarkozy, partout, inondant les médias et multipliant les effets d’annonces : prônant l’ouverture dans son gouvernement où il est seul à gouverner véritablement.

 

 

 

Mais à trop vouloir ouvrir, on risque de se fermer des portes car si par ce moyen il a très notoirement calmé les électeurs de gauche (rappelons quand même qu’il y a eu des émeutes de la part de militants d’extrême-gauche le soir même de son élection), il n’est pas sûr que son électorat umpiste s’y retrouve. Reste aussi le problème des anciens PS qui pourraient se réveiller après une réforme qu’ils ne pourraient moralement que condamner et claquer la porte de cette utopie de gouvernance que Bayrou avait appelé de ses vœux et dont il est pour l’heure exclu.


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Boileau419 Boileau419 4 juillet 2007 09:57

    Parlons plutôt d’une ouverture toujours dans le même sens : vers la soi-disant gauche qui a toujours fait la même politique que la soi-disant droite, aux ordres du Kapital.

    Quant Gollnish ou Marine Le Pen ou De Villiers entrera au gouvernement, j’y croirai à l’ouverture. Pas avant.


    • maxim maxim 4 juillet 2007 10:27

      je ne pense pas que De Villiers ,Marine Le Pen ou Gollnish accepteraient une place au gouvernement ...... pour l’instant Sarkosy met en place une formule de coalition ,dans d’autres pays ,il semble que ce soit une bonne solution ( je ne donne pas dans l’angèlisme non plus ,tout le monde a pigé la statégie ) mais pourquoi pas ,si les gens issus de la Gauche veulent travailler pour faire avancer les choses plutot que de critiquer sans apporter de solutions ,toutes les compétences et les bonnes volontés sont acceuillies ... le but ,c’est bien que tout fonctionne non ???? pour l’instant les critiques venant de la gauche ne sont toujours pas très constructives ,visionnez les réactions de Hollande hier ,il ne changera pas .. un conseil aux sympathisants PS ,changez vite de premier secrétaire ,il est complétement out !!!!!


    • Adonis Adonis 4 juillet 2007 19:27

      maxim, vous devriez voyager un peu. En Belgique, Allemagne, Pays-Bas, il y des coalitions. Mais les coalitions sont faites sur base de programmes où chacun fait des concessions. En France, Sarkozy dit qu’il a été élu pour mettre en oeuvre son programme, rien que son programme et tout son programme. Il invite des personnalités d’autres partis ou de la société civile pour, non pas établir un programme commun comme c’est le cas dans un gouvernement de coalitions ou d’ouverture, mais pour réaliser son programme. Sa soit-disante ouverture n’est qu’une vaste fumisterie comme l’est d’ailleurs son programme fait de slogans où l’on peut mettre tout et son contraire. La France a trouvé son nouveau pape et elle veut croire en l’infaïbilité de sa parole !


    • LE CHAT LE CHAT 4 juillet 2007 10:22

      rappelons quand même qu’il y a eu des émeutes de la part de militants d’extrème-gauche le soir même de son élection .

      Rappelons que ces gens sont des fascites n’acceptant pas le verdict des urnes , les mêmes avaient manifesté contre la présence de JMLP au second tour en 2002 .

      à part ça , ce n’est pas la présence d’encore plus de ralliés qui changera quoi que ce soit , tout le monde l’a bien compris , il n’y a qu’un Boss


      • tvargentine.com lerma 4 juillet 2007 10:23

        Enfin un vrai gouvernement représentatif de la société française qui va s’attaqué aux problèmes de disfonctionnement de notre société afin de pouvoir vivire mieux dans notre pays

        C’est une chance historique à ne pas rater et quelle chance nous avons de vivre ce moment de l’histoire de France


        • koton 4 juillet 2007 14:12

          mais mon cher lerma,tu t’es lu quand t’as bu ?t’attaques trés tot le matin ?10h30 !!!hé bien !!!


        • Yannick J. Yannick J. 4 juillet 2007 14:44

          c’est vraiq ue ça fait un peu 2 grammes quand m^me !!!

          aller lerma rendez-vous à l’agorabistrot !!! t’es déjà bien cuit alors une tournée de plus ça va pas te faire de mal va...

           smiley


        • contribuablépuisé 4 juillet 2007 10:48

          Sarkozy a fait naitre l’espoir de voir en France des politiciens de la majorité comme de l’opposition enfin responsables de leurs paroles et de leurs actes.

          Pour ce qui concerne l’opposition quelle douche froide quand on entend s’exprimer François Hollande ou Henri Emanuelli, ils font vraiment figure de dinosaures c’en est pitoyable.


          • jakback jakback 4 juillet 2007 11:03

            Votre anti-sarkosisme, vous aveugle, au point d’en faire un magicien, pensez vous que des personnalités telles que Vedrine, Kouchener, Lang, accepteraient sans contre partie morale, de travailler avec un homme profondément anti-social.Si c’est le cas réjouissez vous que la France ait a sa tête un tel faiseur de miracles.

            Pour ce qui est des émeutes, votre enthousiasme vous a trahi


            • Anto 4 juillet 2007 14:44

              et vous Jackback, c,est votre Anti-anti-sarkosysme (pro ?) primaire qui vous aveugle. Halte a la paranoia, pour une fois que l’on a un article permettant permettant de debattre calmement du gvt en place...


            • Adonis Adonis 4 juillet 2007 19:31

              Je le dis plus haut, la France a un nouveau pape ; il fait des « miracles » !


            • koton 4 juillet 2007 11:08

              ooais ouais,et les vieux disaient que l’enfer est pavé de bonnes intentions...réouvrez vos bouquins d’histoire,mes amis.toujours est il que son bilan au ministère de l’intérieur et à l’économie n’est pas dans le positif.perso,je juge un homme sur ces actes et non sur ces mots !


              • BuZardinho BuZardinho 4 juillet 2007 11:28

                Pour l’instant nous n’avons rien vu à part quelque reculades, des hésitations de la part des ministères. Un sarko enguelant quelque peu ses troupes dès qu’une boulette est faite, à tel point que plus personne ne veut prendre des responsabilités. Un fillon auquel la majuscule à son nom peut être écartée pour son insignifiance. Des noms de la « soi disante » opposition ayant passé à l’Ouest qui n’ont eu de reliefs que dans l’actu mais aucunement dans l’action ou les mesures.

                Nous sommes en pleine république des paillettes et de l’apparence, des effets d’annonces, des groupes de réflexions, des dossiers ... mais pour l’instant rien, la montagne accouche d’une souris et certains sont déjà admiratifs de l’effort d’ouverture absurde de Sarkozy.

                Pour moi :

                Sarkozy cherche à affaiblir son parti, plus de chefs, pas de postes clé au gvt ...

                Sarkozy cherche à affaiblir l’opposition, fibre de la traitrise, caressage dans le sens du poil, débauchage à répetition, décredibilastion totale de la gauche et du MoDem.

                Sarkozy ne cherche qu’une chose : avoir du pouvoir, le montrer et faire rigoler ses proches dans le genre : « Est-ce que vous avez vu comme je les ai maté cette bande de connards... »

                Continuez à y croire, vous avez raison ça ne coute rien, mais je juge sur les résultats, et les chiffres et conséquences des années Sarkozy à l’intérieur et au budget n’ont jamais parlés en sa faveur.


              • koton 4 juillet 2007 11:34

                et oui vive la com et merci aux aveugles pour ce président ultra médiatique et si plein de vide.


              • neige 4 juillet 2007 14:01

                Je partage totalement votre analyse.

                Pour moi après l’echec de ce gouvernement, Sarkozy nomera Bayrou ou un quelconque centriste, histoire de continuer à semer la zizanie.

                L’objet est simple de bétise : diviser pour régner, qu’importe la france et les francais.

                Et malheureusement, a voir le triste spectacle de la gauche ou des « ralliés », il faut s’attendre à 10-15ans comme cela.

                Après « la droite la plus nulle de l’histoire », il aura suffit d’un peu de bon sens d’un homme et nous voila avec « la classe politique la plus nulle de l’histoire ». L’UMP est un desert, le gouvernement une coquille vide, la gauche invisible : impressionnant.

                On en vient presque à rêver qu’il mette en oeuvre réellement son programme de droite pour que tous ceux qui ont voté pour lui découvrent à quel point il les a roulé dans la farine. Mais voila, comme dit précédemment, il a un peu de bon sens et le gout du pouvoir alors il parlera beaucoup et agira peu, comme il l’a deja fait pendant 5 ans du reste. Un peu de maquillage des chiffres et le tour est joué.

                Misère...


              • koton 4 juillet 2007 14:18

                10-15ans !!!!!!!!!!!par pitié,l’espoir fait vivre,non ?


              • Fred 4 juillet 2007 20:23

                Il faudrait savoir, quand Sarkozy parle de voter des lois cet ete tout le monde s’ingurge que c’est trop tot et maintenant vous lui reprochez de ne pas avoir agit assez vite sachant que les legislatives etaient le mois dernier, qu’il est alle au G8 et qu’il a deja discute de son programme sur la fiscalite.

                On peut ne pas etre d’accord avec ce qu’il fait et j’avoue que baisser les impots sur les classes les plus riches maintenant n’est pas le meilleur timing. Enfin le service minimum, qui est a mon sens une bonne chose sera discute cet ete. Le non remplacement de un fonctionnaire sur deux et la reforme des regimes speciaux suivent...


              • marc berger marc berger 4 juillet 2007 12:29

                Ce qui compte ce n’est pas ce qui se sait mais justement ce qui ne se sait pas ! et dans ce domaine sarko est le roi, d’ailleurs il est le roi de beaucoup de choses smiley

                N’oublions pas le fin stratège qu’est Sarkozy, croyez vous réellement que le saint esprit lui soit tombé dessus entre les deux tours ? moi personnellement je ne le crois pas, son ambition est à l’égale de sa fourberie, rendez vous dans quelques mois mes amis !


                • Forest Ent Forest Ent 4 juillet 2007 13:02

                  Il y a eu les « jupettes ». Là on a les « jouyettes ».

                  Personnellement, je n’ai pas encore compris la politique générale du nouveau gouvernement, qui a l’air de tirer tous azimuts. Il faut que ça se calme un peu et qu’on en vienne aux choses sérieuses. Par exemple le budget 2008 et les privatisations de EdF et GdF. Il est inutile de faire des procès d’intention. Il y aura matière dans un an ou deux.


                  • koton 4 juillet 2007 14:22

                    plutot au mois de septembre,non ?


                  • spartacus1 spartacus1 4 juillet 2007 17:25

                    @koton

                    Avant septembre, fin juillet - début août, la moitié des français est en vacances, l’autre moitié s’en fout ou ne comprend pas. C’est l’époque idéale des mauvais coups !


                  • koton 4 juillet 2007 19:49

                    on peut dire ce qu’on veut mais n’empèche qu’il est malin se sako !


                  • spartacus1 spartacus1 5 juillet 2007 05:47

                    Personne de sensé n’a dit que Sarko n’était pas malin !

                    Quant à ce que sa politique soit une politique favorable à la France et à une majorité de français, c’est une autre paire de manches.

                    Cette politique est destinée avant tout aux français les plus riches. Comme en Grande-Bretagne, on va assister, peut-être, à une croissance économique, mais, en parallèle, à l’enrichissement des plus riches et à la paupérisation de la majorité du peuple.

                    Et encore, la croissance économique ne sera, peut-être pas au rendez-vous. Entre la GB et la France, il y a une énorme différence : la GB est un producteur de pétrole et reçoit une rente pétrolière, alors que la France est consommatrice et doit payer pour son pétrole. Imaginons la GB sans rente pétrolière, elle serait dans un état catastrophique (ce n’est déjà pas brillant avec les sous du pétrole).


                  • Philippe Vassé Philippe Vassé 4 juillet 2007 13:56

                    Coralie,

                    Cet article est intéressant tant dans le fond que dans la forme. Il donne les faits, analyse et pose des questions de bon sens général. Il est serein et posé, ce qui en rend la lecture agréable.

                    Vous avez bien rédigé votre article et il convient de vous en féliciter, surtout quand il s’agit d’un sujet aussi « difficile » ( ceci pour éviter une expression plus « affirmée ») qui génère les passions, certes parfois un peu excessives dont certains commentaires sur ce fil témoignent.

                    J’ai beaucoup aimé vos questionnements en forme de conclusion, même si on aurait pu en ajouter, avec malice et/ou ironie, deux ou trois autres, comme par exemple une interrogation douce sur les possibles conséquences en forme de boomerang de l’égotisme exagéré ou l’activisme forcené en matière politique.

                    Mais, vous avez mis le doigt sur les processus essentiels en cours. C’est là le grand mérite de cet article.

                    Continuez ainsi, c’est un plaisir de lire des articles « politiques » intérieurs français aussi équilibrés et instructifs,

                    Bien cordialement vôtre,


                    • wangpi wangpi 4 juillet 2007 15:21

                      Un état dans la gestion duquel s’installe, de façon durable, une grande méconnaissance de l’histoire, ne peut plus être dirigé STRATÉGIQUEMENT.

                      Tactiquement,Sarkosy est fort, stratégiquement, c’est un nain.


                      • TSS 4 juillet 2007 15:45

                        la preuve est faite concretement que le magnétisme de la« gamelle de soupe »est plus fort que toutes les convictions.

                        ah l’attrait des honneurs,les hochets(le pseudo-pouvoir) !!vraiment l’être humain,en general,et l’homme politique,en particulier est plus en filiation avec la pie(tout ce qui brille)qu’avec neeanderthal !!


                        • patroc 4 juillet 2007 19:05

                          L’ouverture est le point positif de Sarko. S’il parvient à faire adhérer des personnalités de gauche à son programme, c’est que celui-ci aura changé. C’est le « sacrifice » de son premier quinquénnat en vue d’une reélection, l’ouverture lui garantissant une envergure populaire plus large en affaiblissant l’opposition. Ce peut-être aussi un piège pour lui car la critique au sein du gouvernement est plus aisée si l’on vient de gauche : Un ministre de gauche démissionnant du gouvernement pour « réintégrer » sa famille aura l’effet d’une bombe pour l’image de Sarko. C’est en tout cas très risqué de sa part, Bayrou et ses 18 pour 100 au premier tour n’y sont sans doute pas pour rien... L’ouverture, c’est mieux que pas d’ouverture...


                          • patroc 4 juillet 2007 19:23

                            Je viens de lire certains articles un peu dur pour le PS. J’ai écouté Hollande, hier, à l’assemblée, et j’ai trouvé son discours précis, agressif, intelligent et construit, critiquant les réformes à venir et ses « dégats » sociaux, proposant d’autres alternatives, bref un vrai discours d’opposition voire d’opposant !... Bravo Hollande, pas dinosaure du tout, et sans parti pris, loin de là, juste pour équilibrer la critique...


                          • Don Diego Don Diego 4 juillet 2007 19:26

                            Allez les Duponts .... la seance d’hypnose touche a sa fin... le plancher des vaches se rapproche....Hop vous touchez terre ! ...vous avez vote a droite.... et vous vous reveillez avec Kouchner et Jack Lang ! Une noisette de nivea et vous pouvez remettre votre falz... Et qu’est-ce qu’on dit ? Merci m’sieur Mandrake !


                            • koton 4 juillet 2007 19:42

                              mesmero et vaseline(humour et magie)a bercy. sponsorisé par l’Union des Malotrus Prèsdigitateurs !


                            • ragoa 4 juillet 2007 19:41

                              Bonjour

                              Voilà des évènements révélateurs d’une mentalité (là suis trop gentil), d’une caractéristique innée de L’UMP. À croire qu’ils ne peuvent pas s’en empêcher, auparavant ils expatriaient ces moeurs dans les îles lointaines, et d’aucun de se gausser des surprenantes aptitudes des édiles outre-mer à tourner veste moyennant honneur, avantages diverses et souvent sonnantes y trébuchantes, sous couvert de motivations motivantes de chez motivantes.

                              Le pire, ce n’est ni le corrupteur, ni le corrompu mais NOUS NOUS, qui, par je ne sais quelle tournure de l’esprit, quel processus de réflexion, acceptons cet état de fait. Sommes nous en pleine déliquescence morale pour être tombés si bas ?

                              Basta..... FRANCE ton ÂME SE BARRE.

                              Il fût un temps ou la Vème République était servi par de « Grand Homme d’État » au sens exacerbé du service de la Nation (du peuple,par le peuple,pour le peuple). Les élus et la Société Française étaient à leur image.

                              adessias


                              • Fred 4 juillet 2007 20:25

                                « Il fût un temps ou la Vème République était servi par de »Grand Homme d’État« au sens exacerbé du service de la Nation (du peuple,par le peuple,pour le peuple). Les élus et la Société Française étaient à leur image. »

                                ca remonte car les 3 derniers ne correspondent pas a ce profil.


                              • ExSam 4 juillet 2007 21:57

                                Un débauchage généralisé et continu comme méthode de gouvernement, c’est effectivement une rupture.

                                Espérons que le rameutage des racleurs de plancher terminé, notre Prez Sarko 1er n’oubliera pas d’ouvrir les fenêtres.


                                • aurelien 4 juillet 2007 22:26

                                  Plutôt que : « charmés par le charisme et l’énergie de Sarkozy », je dirais : « par carriérisme ».


                                  • franc3704 4 juillet 2007 22:27

                                    il est trés étonnant que Sarko élu par 53 % de l’électorat pratique cette ouverture prenant totalement à contrepied ses militants. En bon stratège de premier consul, ayant, au préalable, totalement verrouillé l’appareil politique qui l’a porté au pouvoir, il fait ce que Chirac (78% !) n’a pas eu l’intelligence de faire. Je pense que « l’animal politique » qu’une majorité a élu continue de se montrer, pour l’instant, remarquable. J’accepte trés bien l’idée que des acteurs de qualité issus de la société civile ou de la politique puissent, sans se renier, participer à un travail de transformation de la société au profit des catégories de citoyens pour lesquels ils se sont engagés. Ils font prendre à Sarko le risque qu’une insuffisance de capacité à agir les conduisent à démissionner ce qui serait un acte politique fort préjudiciable pour l’image de ce président. Je reste, par ailleurs, trés préoccupé par la présidentialisation de ce régime dont je continue à penser qu’en cas de rupture de consensus entre le pouvoir et les citoyens, le naturel autoritarisme du président et son goût du pouvoir nous conduise à un régime de type 3ème empire.


                                    • aurelien 4 juillet 2007 22:39

                                      Sarkozy a peur de son propre camp (et il y a de quoi !), peut-être est-ce la seule et unique raison de son « ouverture », qui n’est qu’organisationnelle pour l’instant.


                                    • Dragon 5 juillet 2007 01:00

                                      C’est bien lui qui nous disait qu’il fallait se méfier de ses « amis » et beaucoup moins de ses « ennemis ». Ici, amis = UMP, ennemis = PS smiley


                                      • wangpi wangpi 5 juillet 2007 01:55

                                        « J’accepte trés bien l’idée que des acteurs de qualité issus de la société civile ou de la politique puissent, sans se renier, participer à un travail de transformation de la société au profit des catégories de citoyens pour lesquels ils se sont engagés. »

                                        La dialectique sarkosiste... On voit le niveau.


                                        • samedi 5 juillet 2007 08:07

                                          merci pour cette énième tentative de désinformation qui ne vous grandit pas


                                          • Foudebassan Foudebassan 5 juillet 2007 08:21

                                            Enfin nous avons une France qui se bouge, une France qui supprime les barrières et se modernise. Il y a bien sûr les habituels freins aux changements (Syndicats, Education, presse, fonction publique, etc.), mais avec le soutien croissant des Français, là aussi les choses vont évoluer.

                                            Vivement l’annonce d’une nouvelle vague de réformes !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

x


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès