Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une Présidence blanche et masculine

Une Présidence blanche et masculine

Où est passée la parité au sommet de l’Etat ? Elle n’a jamais existé.

Nicolas Sarkozy, candidat, nous avait promis la parité au gouvernement. A l’époque, on ne savait pas que les ministres ne seraient que des potiches mâles ou femelles, que le pouvoir gouvernemental serait ailleurs. La récente promotion pantouflée de François Pérol nous donne l’occasion de scruter de près la composition des conseillers de l’Elysée.

A l’Elysée, les femmes au placard

Le cabinet de la Présidence de la République, tel qu’il est détaillé sur le site de l’Elysée, comprend 50 postes. On compte 7 femmes. Sept sur cinquante. Qui dit mieux ? 14% de femmes. Belle parité ! Quand cessera-t-on de nous prendre pour des c... ? Son propre cabinet, là où tout se joue, tout se décide, tout s’ordonne., est composé à 86% d’hommes. Et les postes clés à l’Elysée sont tous occupés par des hommes, plutôt vieux et tous blancs. Les survivantes à cette ségrégation machiste sont les suivantes :

  • Catherine Pégard, "Conseiller du Président de la République"
  • Emmanuelle Mignon, "Conseiller auprès du Président de la République", sans affectation particulière depuis qu’elle a été éjectée de la direction du cabinet après ses déclarations jugées pro-sectes.
Vous noterez la différence : l’une conseille le président, l’autre se contente de conseiller "auprès" de lui. Ah, protocole... quand tu nous tiens...

Si l’on excepte Cécile Fontaine, "conseiller défense", les autres femmes du cabinet élyséen n’occupent que des postes de troisième rang, "conseillers techniques."
  • Mme Marguerite Bérard, conseiller technique emploi, formation, synthèse sociale
  • Mme Sophie Dion, conseiller technique sport
  • Mme Sibyle Veil, conseiller technique travail, logement, solidarités
  • Mme Marie-Luce Penchard, conseiller technique Outre-mer

A l’Elysée, le syndrome du mâle blanc

Sarkozy a donc eu beau jeu de mettre en avant Christine Lagarde, Christine Boutin, Rachida Dati, Rama Yade, Nathalie Kociusko-Morizet, Fadela Amara et quelques autres en mai 2007. En fait, il les a toutes coiffées d’un conseiller mâle.

Rachida Dati a toujours été doublée par Patrick Ouart, le tout puissant conseiller pour la Justice. Christine Lagarde, aux finances, est toujours restée aux ordres de François Pérol, hier, de Xavier Musca aujourd’hui. Et citons les autres cadors du cabinet élyséen : Jean-David Levitte aux affaires étrangères ; Raymond Soubie aux affaires sociales.

Pourrait-on aussi suggérer au Président français de conjuguer ses titres au féminin, quand ce dernier existe ?

On dit conseillère, Monsieur Sarkozy. "C-O-N-S-E-I-L-L-E-R-E".

AmiE SarkozystE, où es-tu ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Internaute Internaute 6 mars 2009 14:08

    Quel est l’intérêt d’avoir une parité ? Est-ce que cela garantirait une meilleure qualité des décisions prises, une meilleure efficacité ?

    Je crains que vous confondiez un grouvernement avec un échantillon de la Sofres fait selon la méthode des quotas.

    Moi ce qui me gêne, c’est que la parité de la couleur des yeux n’est pas bien représentée. Il y a beaucoup moins de yeux bleus que le reste.


    • Elisa 6 mars 2009 17:12

      Que de poncifs, tout y est, le syndrome du mâle blanc, les femmes au placard, aux postes clés, hommes vieux et blancs, etc....avec en exergue l’exigence de parité. Mais pourquoi n’est-on pas aussi pointilleux sur l’origine sociale, la diversité culturelle, le handicap ...

      En fait la parité et la diversité ne seront effectives que lorsqu’elles ne feront pas l’objet d’une institution mais la résultante silencieuse d’une pratique courante. Tant qu’on pourra soupçonner que la présence d’un tel à un poste est due à une équilibration de sexe ou d’origine, c’est la personne elle-même qui sera mise en doute.Plus grave encore, être choisi pour des raisons paritaire, c’est être nié dans son identité et réduit à son appartenance.


      • Reinette Reinette 6 mars 2009 20:01

        DERNIERES SORTIES DU BELATRE FREDERIC LEFEVRE

        Parlant de Elie Domota, « on voit bien que c’est un indépendantiste et il a sans doute l’impression qu’il a été élu président de la République de la Guadeloupe. Il faut qu’il se calme ».

        « Je pense qu’aujourd’hui il faut faire cesser ces opérations d’intimidation qui ressemblent plus à des opérations de type mafieuses », a confié le Bêlâtre, « des sortes de tontons macoutes du LKP ».



        Petit rappel  : les tontons macoutes sont le triste nom des miliciens paramilitaires qui assuraient la protection du dictateur d’Haïti François Duvalier. Et, surtout, commettaient viols, tortures, meurtres, arrestations arbitraires et extorsions contre les opposants politiques et les populations civiles de l’île.

        Frédéric Lefebvre - Racaille des Hauts-de-Seine


        • Reinette Reinette 6 mars 2009 20:15

          Juan,

          Bon article. Malheureusement c’est toute la société française qui ressemble à ça. Y’a du boulot !

          Par exemple, dans les organisations syndicales, tu trouveras peu de femmes à des postes importants.

          Sarkofrance c’est bien utile. A visiter régulièrement.




          • Plum’ 7 mars 2009 10:17

            « A l’époque, on ne savait pas que les ministres ne seraient que des potiches » : naïf, cynique ou con ?


          • guibbs 7 mars 2009 10:56

            De quoi se plaint-on ?

            Que Sarko ne soit pas une femme d’origine africaine ?

            Sarko est le premier français issu de l’immigration (hongroise en l’occurence) à accéder à la magistrature suprême, il y a donc du progrès et un temps pour tout...même pour une présidente issue de l’immigration africaine (prise au sens large !)

            Ca va venir, cessez de vous exciter et surtout de vous extasier devant les USA.

            Aux USA, ce sont les lobbies qui gouvernent et pas le président...même noir !

             


            • clamoche clamoche 7 mars 2009 11:42

              Bonjour,


              Concernant la féminisation des métiers et des fonctions ;
              Féminisation qui permet de rendre visible les femmes ; donc indispensable,

              N’est-ce pas cette année l’anniversaire, les 10 ans, de la sortie du guide "Femme, j’écris ton nom" ?
              Dans la préface, signée Lionel Jospin, il est écrit :
              "La parité a sa place dans la langue"

              Maintenant, cette parité dans la langue, ou plus exactement cette absence de parité, se retrouve à tous les niveaux.
              Il y a un an, les municipales... et je continue de recevoir du courrier en tant qu’ "élu"...
              Sans "e", même entre parenthèses !

              Je passe sur la fiche administrative qui me demande mon "nom de jeune fille"...

              Un long chemin reste à faire.



              • MortytheReaper 7 mars 2009 12:50

                Excellent, depuis les "jupettes" les compétences de ses dames sont "encadrée". Mais il est vrai que toutes les études de management démontrent que ces Dames au pouvoir ont de meilleurs résultats.

                En ces temps qui révèlent que 51% de la population en France est féminine.
                à méditer :
                les femmes sont moins payées à compétences égales (en moy. 25%)
                les temps partiel sont imposés pour la majorité et occupées par ces Dames
                Ces mêmes dames ne cotisent pas assez pour leur prochaine retraite... donc futures super pauvres à 65 ou 70 ans.

                La femme l’avenir de l’homme français , démontré avec élégance. autant de sacrifice vaut bien une médaille... en chocolat ?



                • MortytheReaper 7 mars 2009 12:51

                  Excellent, depuis les "jupettes" les compétences de ses dames sont "encadrées". Mais il est vrai que toutes les études de management démontrent que ces Dames au pouvoir dans les entreprise ont de meilleurs résultats.

                  En ces temps qui révèlent que 51% de la population en France est féminine.
                  à méditer :
                  les femmes sont moins payées à compétences égales (en moy. 25%)
                  les temps partiel sont imposés pour la majorité et occupées par ces Dames
                  Ces mêmes dames ne cotisent pas assez pour leur prochaine retraite... donc futures super pauvres à 65 ou 70 ans.

                  La femme l’avenir de l’homme français , démontré avec élégance. autant de sacrifice vaut bien une médaille... en chocolat ?



                  • laelia laelia 8 mars 2009 16:28

                    Bonjour Juan,

                    Un article pour nous faire plaisir au moment de la journée de la femme ?
                    C’est gentil.

                    Figurez-vous qu’il y a autre chose en préparation qui m’inquiette plus fortement. C’est de faire des stats, des classements avec une notion d’ethnie !
                    Et cela ne changera rien à la défense des minorités, l’option ethnicisante (on la connait en Afrique) n’est jamais la solution la plus pertinente pour l’amélioration des conditions de vie. Au contrare cela sert à employer des quotas ... sur "l’originaire" de chacun de nous. Originaire "géographique" ... qui vient de quelque part, et originaire "familial" qui vient de quelqu’un... et ceci transmissible de génération en génération s’il vous plait ! Ce sera difficile en plus, on devra choisir entre l’ethnie du père, de la mère, du grand-père, et du lieu de naissance ! dingue !

                    Non, Juan, les quotas n’ont jamais aidé en quoique ce soit. Même pour la défense des femmes. Autrement elles auraient toutes du boulot... auraient les mêmes droits, et seraient payées au même tarif que les hommes pour un même travail. Avec la Planing Familial qui va fermer ... c’est pas parti pour.

                    Ce sont les mentalités qu’il nous faut changer.
                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès