Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une présidentielle 2012 sans Nicolas Sarkozy ?

Une présidentielle 2012 sans Nicolas Sarkozy ?

Nicolas Sarkozy est au plus bas dans les sondages. Il révulse les sympathisants de gauche, les écologistes, comme ceux du centre et notamment du MoDem mais fait nouveau : il éructe des tenants de son camp, de l’UMP, parlementaires et même ministres, qui sont tenus de la fermer.
La fissure est entamée et risque maintenant de s’agrandir dans le camp de l’UMP. Si l’électorat UMP ne le suit plus, si les sondages confirme qu’il est un boulet pour l’UMP, donnant le PS gagnant alors même qu’il n’a pas encore de programme, les parlementaires UMP vont sérieusement craindre pour leur renouvellement de mandat. Ne serait-il pas raisonnable d’envisager une candidature alternative ?

Il est évident que cette polémique sur la sécurité et sur les Roms a été sciemment lancée par le pouvoir pour faire oublier l’affaire Woerth-Bettencourt et les graves problèmes des retraites et du chômage tout en essayant de rallier des voix du Front National. De plus, le problème se délinquance et de sécurité, qu’il ne faut pas nier, aurait pu être abordé d’une toute autre manière, invitant les différents partis et représentants de la vie civile à s’exprimer, à faire des propositions. Au lieu de cela, il fut abordé à partir d’un fait divers à Grenoble, suivi de phrases chocs, amalgamant problèmes de délinquance et immigration, amalgamant aussi Roms et gens du voyage (95% sont pourtant Français depuis plusieurs générations dont une majorité respectent la loi).

Un président de la République se doit d’apaiser et rassembler les citoyens, pas de les monter les uns contre les autres ni d’allumer des mèches reliées à des tonnes de dynamite.

Aujourd’hui, c’est François Fillon qui tient ce rôle apaisant, sécurisant, rassembleur alors que Nicolas Sarkozy a voulu supplanter le rôle de 1er ministre en étant directement au front, aux commandes opérationnelles. Il y a bien dans les faits une inversion des rôles. Les Français le ressentent et traduisent ce sentiment dans les sondages. Position difficile de François Fillon, qui fait le dos rond, se doit de défendre le président et de calmer les insurgés de son camp, tout en n’en pensant pas moins et cherchant à calmer les pitbulls qui en rajoutent en aboyant un peu fort.

François Fillon a essayé avec brio de défendre la politique sécuritaire en conformité de l’application de la loi, avec des paroles très argumentées, mesurées, assez convaincantes (matinale de France Inter lundi dernier 30 août 2010) et aussi déploré ceux qui instrumentalisent le thème de la sécurité à des fins politiques, de tous bord de gauche comme de droite, exhortant ceux qui tirent contre leur camp à rester unis, mais a néanmoins concédé qu’il n’aurait pas employé les mots exprimés par Nicolas Sarkozy. Traduction : cette polémique aurait été déclenchée plus par un problème de forme qu’un problème de fond. Avouons que c’est allez un peu vite, que la "forme", les paroles, les mots choisis, sont extrêmement importants dans l’expression d’un chef d’Etat. Elles ont été comprises de la même manière par l’opinion, par la presse, française et internationale, par les représentants de l’ONU, par le pape et autres représentants ecclésiastiques…

Cet événement et le retournement des sondages, annonçant pour la première fois la gauche, le candidat du PS battant à plate couture Nicolas Sarkozy au 2nd tour des présidentielles (DSK à 59%, Aubry à 53%),, amorçant une pente descendante du candidat jugé naturel et incontournable de l’UMP, pourrait bien retourner complètement les hypothèses et les scénarios de cette présidentielle.

Même si elle n’ose pas l’avouer, l’UMP a bien du souci à se faire et devrait sérieusement envisager une solution de secours, un candidat alternatif à Nicolas Sarkozy au cas où cela tournerait mal. Elle a intérêt à le faire face à plusieurs risques : non seulement au risque d’impopularité croissante du chef de l’Etat, mais aussi à celui qu’il soit rattrapé par les affaires compromettantes, l’affaire Woerth-Bettencourt comme l’affaire Karachi (voir Mediapart), ou encore un scandale personnel lié à son couple, si Carla dérape ou ne supporte plus de couvrir une politique et une image contraire à son idéal.

Or aujourd’hui quels sont les candidats alternatifs pour l’UMP ? Je laisse de côté Alain Juppé, qui est intéressé mais loin derrière d’autres hypothèses plus probantes :

2139197003.JPG

1-François Fillon me paraît être le premier, aujourd’hui, à pouvoir revendiquer les meilleures chances. Dans le même temps, en mettant en avant ses valeurs républicaines et gaullistes, il gênerait Dominique de Villepin dont la candidature serait moins clivante et aurait intérêt à se retirer pour ne pas diviser les voix. En même temps, François Bayrou pourrait dialoguer plus favorablement avec lui, envisager des points d’accord, de même que la candidature de Hervé Morin ferait encore plus flop. François Fillon pourrait « recentrer l’UMP », en rassemblant plus facilement le centre, en tout cas en perspective d’un 2nd tour de présidentielle, mais à condition d’évincer tous les anciens pitbulls de la Sarkozy y compris Claude Guéant, et de construire un projet plus centriste, plus rassembleur, plus juste, plus républicain et plus démocrate.

2-Jean-François Copé, avec ses dents longues, est aux avant-postes. Il conduisait jusqu’à présent une stratégie de candidature UMP pour 2017, se positionnant chef parlementaire des députés UMP avec l’avantage de pouvoir narguer ou challenger parfois Nicolas Sarkozy, convoitant maintenant la présidence du parti en critiquant ouvertement son organisation aux dernières universités d’été de l’UMP, en concurrence frontale avec Xavier Bertrand. Il est aussi un des candidats potentiels au poste de 1er ministre. Une anticipation de sa candidature présidentielle pour 2012 ne serait pas à écarter dès que l’occasion se présentera. Mais ce candidat serait à mon avis un « Sarkozy-bis », avec même comportement médiatique et opportuniste, attiré par l’argent et les affaires, trop sûr de lui, attisant les braises plutôt que cherchant à rassembler et à calmer le jeu, clivant les gens de son camp, recueillant plutôt les voix de ceux qui veulent perpétuer le régime actuel.

3-Enfin, Dominique de Villepin, s’il arrive à conserver et même à amplifier l’élan récent de popularité à son égard, à rallier un nombre important de parlementaires UMP qui suivent leur électorat de droite déçus et même effrayés par Nicolas Sarkozy, pourrait bien reprendre la main, avec une revanche éclatante du panache sur le croc de boucher ! Si François Fillon ne souhaite pas être candidat et soutient Dominique de Villepin dans l’hypothèse d’une primaire UMP, ce pourrait être décisif. Mais je fais le pari qu’il n’y aura pas de primaires à l’UMP !

Je suis persuadée que le paysage politique va bien changer d’ici avril 2012. Les scénarios que nous présentent et nous imposent actuellement la presse, les médias et les sondages qui présentent des hypothèses pour acquises, seront à revoir. DSK ne sera probablement pas candidat malgré tout le battage médiatique imposant l’intérêt de sa candidature, car ce serait prendre un risque important de quitter son poste au FMI, qui lui assure honneurs et confortable rémunération (461 000 $/an), d’autant plus que l’UMP a semble-il en réserve un dossier compromettant en forme de peau de banane (dixit Frédéric Lefebvre devant trois journaliste). La gauche et notamment le PS, qui était l’an dernier décrit comme « un grand cadavre à la renverse » par BHL, ne doit pas se réjouir trop par avance. La partie n’est pas gagnée. Le PS a été regonflé non pas grâce à un projet ni à des propositions constructives et réalistes, notamment pour résoudre le déficit et les problèmes des retraites, d’éducation et de sécurité, mais bénéficie plutôt des retombées du rejet sarkozyste de l’opinion. De même pour les écologistes qui ont plutôt fait preuve de divisions internes et n’ont pas encore de programme, malgré l’élan médiatique de la candidature d’Eva Joly qui a masqué le reste.

 

Quant à François Bayrou et son Mouvement Démocrate, il est donné par la presse et les sondage comme perdant même si bayrou_3.jpgdémontrant une forte résistance, grignoté à la fois sur sa droite par de Villepin et sur sa gauche par les écologistes, mais il creuse son sillon, est le premier à avoir un projet humaniste cohérent qui servira de cadrage à un projet présidentiel, il incarne à la fois l’éthique en politique, la mesure sécurisante à laquelle les Français aspirent, la volonté de dialoguer et de rassembler au-delà des clans. Il est clairvoyant, avait dénoncé le grave problème du déficit et des inégalités croissantes, ainsi que les dérives de la sarkozie (dans son dernier livre Abus de Pouvoir), bien avant les autres. Et sur le plan humain, il est chaleureux, généreux et sympathique, il parle vrai et simplement, calmement, avec mesure et discernement. Certains devraient se rappeler le la fable de La Fontaine, Le lièvre et la tortue


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • tinga 2 septembre 2010 10:19

    Franchement pas grand chose à faire de tous ces menteurs patentés, ces fossoyeurs de la république, démagogues sans scrupules. la plupart de ces gens sont plus ou moins liés à des sectes malfaisantes et criminelles tel que l’opus dei, à des industriels mafieux, leur unique mission est la destruction de l’état, où plus exactement de ne garder pour l’état que les fonctions répressives.

    Aucun espoir pour notre pays avec ces gens là, et c’est pareil au ps, autant dire que l’élection de 2012 n’a strictement aucun enjeu, de la politique spectacle, juste pour distraire, un théâtre grotesque où ces pitres à l’égo boursouflé vont essayer faire croire qu’il existe encore un choix.


    • Kalki Kalki 2 septembre 2010 11:20

      Mais que dirait Jean Baudrillard

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Baudrillard#Simulacres_et_simulation

      « Les élections n’ont pas eu lieu »

      Tout comme « La guerre du golfe n’a pas eu lieu », et « Le 11 septembre n’a pas eu lieu »

      http://www.liberation.fr/evenement/010195957-les-cibles-de-baudrillard-dans-liberation

      http://www.monde-diplomatique.fr/2002/11/BAUDRILLARD/17041

      Ce qui peut faire échec au système, ce ne sont pas des alternatives positives, ce sont des singularités. Or, celles-ci ne sont ni positives ni négatives. Elles ne sont pas une alternative, elles sont d’un autre ordre. Elles n’obéissent plus à un jugement de valeur ni à un principe de réalité politique. Elles peuvent donc être le meilleur ou le pire. On ne peut donc les fédérer dans une action historique d’ensemble. Elles font échec à toute pensée unique et dominante, mais elles ne sont pas une contre-pensée unique - elles inventent leur jeu et leurs propres règles du jeu.


    • Kalki Kalki 2 septembre 2010 16:45

      Le spectacle est Terminé

      Le spectacle n’a pas eu lieu.


    • asterix asterix 2 septembre 2010 10:39

      2012 sera de toute façon l’après-Sarko. Présent, il sera battu. Absent, on n’entendra plus parler de lui. 


      • LE CHAT LE CHAT 2 septembre 2010 12:01

        Le looser de la dernière photo est archi usé , plus la peine d’en parler , le pays des bisounours n’existe pas ....


        • LOKERINO LOKERINO 2 septembre 2010 14:46

           «  »« il incarne à la fois l’éthique en politique, la mesure sécurisante à laquelle les Français aspirent, la volonté de dialoguer et de rassembler au-delà des clans »«  »« 

          comme d’habitude avec Marianne, on ne sait pas si c’est du comique volontaire,du second degré , ou de la douce euphorie du à une certaine forme d’idolâtrie...

          je ne développerai pas le »rassembler au delà des clans« , ce serait cruel...

          mais sur »l’éthique en politique« 

          Vous faites allusions à :
          -sa façon autocratique de gérer le modem, le nom respect des statuts , le mépris et irrespect de tout avis contraire au chef , l’absence m^me de questionnement sur l’investiture aux présidentielles ?
          -à ses 100000€ de dépenses personnelles qu’il a essayé de faire prendre en charge dans la campagne 2002 ? (avion privé lorsque le bus au colza amusait la galerie ou + de 40000€ euro de dépense de costume en une seule fois ...quelle modestie pour un »résultat esthétique" pour le moins pas flagrant ! )
          -a sa rencontre secrète avec Omar Bongo en pleine campagne présidentielle de 2007 ?
          - a son mode de vie dualiste dans la ferme le week end en famille officielle et très parisien parisianisme la semaine ?
          -A sa main mise sur une formation politique ou l’essentiel de l’effort est consacré au destin d’un seul homme , depuis bientot dix ans ,perdant election après election et au sacrifice de tout les autres elus ?

          c’est cela le modèle d’éthique en politique ?


          • Marianne Marianne 2 septembre 2010 22:32

            @LOKERINO

            N’importe quoi votre histoire de rencontre secrète avec Bongo, de costume à 40 000 euros, la prétendue autocratie de François Bayrou et tout le reste ... . Il n’y a pas beaucoup de partis qui comme le Modem ont construit et validé les statuts, le reglement interne et le projet ainsi avec les militants, d’une manière très démocratique. Les statuts sont respectés au MoDem, ne vous en déplaise.
            Ce n’est pas en attaquant bassement comme vous le faites que vous alimentez intelligemment le débat sur le billet, à savoir les alternatives de scénarios pour une présidentielle qu’on nous impose comme ficelée d’avance.


          • LOKERINO LOKERINO 3 septembre 2010 07:14

            Bon Marianne, si vous insistez , voici les « preuves » :

            après les critiques sur la francafrique c’est savoureux : http://www.dailymotion.com/video/x1infz_bayrou-et-de-villepin-chez-bongo

            officiellement , lorsque l’on rencontre Bongo grand argentier de la vie politique française( il adorait se creer des obligés..), c’est pour des conseils..
            Bon d’accord , il n’est pas le seul, mais pourquoi Bayrou champion de l’éthique a t’il tout fait pour cacher cette rencontre à 5 semaine du premier tour ?, un problème de consciences ?

            pour le dérapage des dépenses personnelles , en voici les détails :
            http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/depuis-1958/decisions-par-date/2002/compte-bayrou-2002/decision-compte-bayrou-2002-du-26-septembre-2002.699.html

            croyez vous éthique le fait de passer des dépenses d’avion privé qui n’ont rien a voir avec la campagne ?
            croyez vous éthique d’aller chez un tailleur de commander 40000€ de costume pour sa petite personne (montant déjà effarent..) et de le faire prendre dans des frais de campagne remboursé par le contribuable ?
            croyez vous éthique d’acheter avec de l’argent public ses propres bouquins pour faire croire que l’on a du succès en librairie ?

            dites moi franchement si tout cela est « éthique » ? ou si comme je le crois, lui AUSSI ne touche plus terre ?

            Imaginez les dérapages possibles avec le budget de l’elysee ...

            Ainsi je verrai si , comme pour les alliances politiques, au Modem , l’éthique est à géométrie variable...


          • LOKERINO LOKERINO 3 septembre 2010 07:26

            question attaque basse, ne serait ce pas vous a l’origine de l’attaque de Bayrou sur l’évocation des moeurs de Daniel cohn Bendit dans les communautés de l’époque ?

            Soit vous faites preuve de cynisme soit de naïveté si vous ne savez pas , qu’outre les témoignages de tout ceux écoeurés par « l’administration » du modem sont partis ( je sais , tous des renégats -reflex des totalitarisme-..) le modem a été plusieurs foi condamné pour non respect de ses statuts
            en voici un exemple , et il y en a d’autre :

            La juge de fonds du TGI de Paris a décidé de donner raison à Hugues R. Débotte, simple militant du MODEM, soutenu dans sa requête par Marie-Thérèse Grange, conseillère départementale du MODEM du Rhône, et Rémy Daillet-Wiesmann, ex-conseiller national, ex-président de la fédération de Haute Garonne, démis de ses fonctions, sur sa requête en demande d’annulation du Conseil National du MODEM du 27/03/2010, pour non respect des statuts, et de la démocratie au sein du « Mouvement Démocrate ». (*)

            Le MODEM est un parti politique régi par la loi 1901, dont les dirigeants ont passé outre les règlements d’application. Ces comportements d’un autre âge ont eu pour effet une hémorragie par vagues successives de milliers de militants.

            François Bayrou et la direction du MODEM ont donc été ainsi sanctionnés pour leur déni de démocratie continuel depuis des mois, dont les effets ont atteint leur paroxysme lors du Conseil National du 27 mars 2010, et pour ne plus rien respecter dans le fonctionnement de base de toute association citoyenne, alors que parti politique qualifié de « Démocrate ».

            Politiquement parlant, le modem est aussi l’un des rares mouvements en France n’ouvrant pas le débats pour les investitures présidentielle qui plus est pour la troisième fois consecutives !!

            N’est ce pas le signe d’une formation au service d’une seule ambition ? 


          • Marianne Marianne 3 septembre 2010 12:29

            @LOKERINO

            Sur votre attaque mentionnant que je suis à l’origine de la réponse en forme d’attaque de FB à DCB lors du débat explosif sur les européennes 2009 :

            C’est en effet moi qui est tout à fait incidemment demandé à François Bayrou s’il était au courant de l’existence de ce livre, mais sans chercher à utiliser cet argument et même en conseillant de ne pas en parler. Je disais simplement avec humour « DCB dit que vous avez touché la vierge mais lui il a touché les petits enfants ... ». Comme les journalistes ne croyaient pas qu’il avait pris connaissance du livre la semaine précédente et le soupçonnait d’avoir eu l’intention préméditée d’utiliser cet aurgument, j’ai accepté de témoigner en confirmant aux journalistes que c’était moi qui lui en avait parlé et n’était en effet pas au courant. Et depuis, ceci me poursuit. Je culpabilise en effet de lui avoir parlé de ce livre, car il n’aurait sans doute pas eu l’idée d’en parler lors de cette colère télévisée.

            Mais sur le fond, les actes reconnus et dévoilés dans ce livre par DCB me paraissent infiniment plus graves que la réponse colérique de François Bayrou auquel on reproche d’utiliser un argument concernant les moeurs. Et c’est assez étonnant qu’il ait bénéficié de tant d’indulgence et de protection de la classe médiatique et politique. Déni ou tabou de déviance sexuelle, comme des problèmes de sécurité. C’est ce genre d’attitude qui fait monter le Front National ...


          • Marianne Marianne 3 septembre 2010 12:45

            @LOKERINO

            Vos arguments sont nuls et minables. Les dépenses de FB dans sa campagnes présidentielles 2002 ont été validées par les comptes de campagne et simplement ajustées en termes de montant autorisé au remboursement, pour quelques milliers d’euros, une foutaise. L’utilisation d’un avion en location dans ce contexte est tout à fait admise, de même que des dépenses de représentaion et d’habillement, de même que celle de promotion et même d’achat d’un livre servant à la campagne.

            Vous utilisez un exemple de litige avec un militant qui a foutu le bazar en voulant filmer sans autorisation une réunion à huis-clos et qui a fait procès sur une question de procédure (pour être précis sur le non respect de quinze jours de l’annonce d’un ordre du jour de conseil national, si je me souviens bien), tout cela pour attester d’un comportement non démocratique du MoDem alors que ce parti est sans doute l’un des plus démocratiques qu’il soit. Bien sûr on trouvera toujours quelques individus mécontents qui claque la porte en crachant pour justifier leur départ. Les arguments sur l’autocratisme de FB ou sur un déni de démocratie sont toujours les plus faciles à utiliser ...
            J’ajouterai que l’investiture du candidat MoDem à la présidentielle fait l’objet d’un choix, d’un vote, sur des personnes ayant présenté candidature. A ce jour le candidat n’est pas confirmé, même si on pense que FB a ses chances.

            Je constate LOKERINO comme BULGROZ d’ailleurs que votre job consiste surtout à traquer les billets en faveur du MoDem et de F.Bayrou pour essayer de les démonter. Je sais qu’il y a des trolls professionnels pour ce genre de business. Frédéric Lefebvre s’en était vanté pour l’UMP, avec son équipe de choc, de même que Benjamen Lancar a lancé une équipe de 40 jeunes UMP pour squatter les blogs (vu sur interview video de ce dernier).
            Le problème, c’est que ça se voit et que vos arguments sont dans l’investive, l’agression, les attaques personnelles, voire les injures, et non dans une réponses sur les sujets de fond. Ces trolls ne sont pas crédibles et sont ridicules. Vous ne méritez pas qu’on vous lise.


          • LOKERINO LOKERINO 3 septembre 2010 13:33



            tse tse Marianne, je n’ai pas le temps de développer mais je peux vous trouvez d’autre exemple de dysfonctionnement du modem
            et la justice a tranché pas vraiment dans votre sens ....

            Bongo en pleine campagne présidentielle ,, on dirait que je vous l’ai appris ??

            L’autre sujet encore , les comptes de campagne ont été validé après RECTIFICATION  !!

            SINON plus de 100000€ de dépense personnel de Bayrou aurait été prise en charge par de la dépense publique au frais du contribuable ,
            Vous n’allez pas me dire que Bayrou n’est pas conscient lorsqu’il va lui lui même de penser ainsi plus de 40000€ de costume en une fois !!! C’est vrai qu’il a touché la vierge mais la , il n’a pas retouché terre !!

            Bayrou ou Woerth ( d’ailleurs tout les deux proches de France Galop et son club de milliardaire ) c’est du pareil au même Incapable de revenir a une certaine réalité des français et pas gené par les petits arrangements avec la notion de verité....
             
            Si vous trouvez cela « éthique » c’est bon a savoir pour le reste et pour la suite !! 


          • bonnes idées 2 septembre 2010 16:39

            Beurk, encore et toujours de la politique. la société civile exige moins de politique mais simplement du travail pour payer les trop nombreuses factures de nos innombrables impôts.


             Pour être véritablement efficace il nous faut beaucoup moins de politiciens en France car si chacun veut créer son propre parti, on est pas sortit de l’auberge.

            Soyez en sur après 2012 il y aura du travail pour tous !

            Côté positif pour le god de liliane puisque l’or ne rouille jamais et c’est Woerth qui a donné le gabarit. Un peu d’humour ne fait jamais de mal en ces temps troublés.

            • pastori 2 septembre 2010 16:51

              agoravox n’est pas le lieu pour débattre au fond, quel que soit le sujet. on ne peut procéder qu’à coups de serpe car les dialogues sont impossibles et pas souhaitables car deviennent des trolls par rapport aux article.

              de plus tout post de plus de 10 lignes est considéré trop long et pas lu.

              c’est dommage car nombre de participants ont ici les qualités nécessaire pour débattre de façon constructive et éclairée.

              fort de cela et de façon schématique, je dirai que la droite et ses valeurs a fait en Europe la preuve de son échec.
               il convient donc de se tourner vers des solutions qui vont plus dans le sens de l’intérêt du plus grand nombre puisque nous vivons en société.
              la richesse immense d’une poignée d’individus  ne sert à rien quand elle est produite à son profit par l’immense population de besogneux exclus de son bénéfice.

              Les hommes de tous bords sont faibles et faillibles. les philosophies elles résistent au temps mais les hommes sont incapables de les mettre en œuvre.  les milliard de chrétiens dans le monde , y compris pape, évêques et curés, appliquent-ils l’enseignement du christ ?

              par contre, ce qui est à base d’égoïsme semble fonctionner.

              seule la gestion collégiale du pays, généreuse et éclairée, la notion de partage équitable des richesses sont en mesure d’apporter des solutions.

              après, il faudrait détailler mais.............


              • Kalki Kalki 2 septembre 2010 18:55
                « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue »
                Cette citation de Victor Hugo s’applique selon Götz Werner au « Revenu de Base » qui a le vent en poupe en Allemagne. C’est Olivier Auber, créateur du concept (génial) de « perspective numérique », et germanophile enthousiaste qui nous a twitté ce matin un lien vers une traduction d’une interview , publiée sur Médiapart de cet entrepreneur Allemand à succès fondateur de la chaîne de magasins « DM ».

                • BA 2 septembre 2010 20:37

                  Maître Antoine Gillot est l’avocat de Claire Thibout, l’ex-comptable des époux Bettencourt.

                  Vendredi 9 juillet 2010 :

                  Maître Antoine Gillot dénonce l’« acharnement » du parquet contre sa cliente, l’ex-comptable des époux Bettencourt. Parce que « c’est un témoin crédible et qu’elle sait beaucoup de choses ».

                  Maître Gillot affirme encore que sa cliente « ne s’est aucunement rétractée et a maintenu mot pour mot » ce qu’elle avait déclaré au journaliste de Mediapart. Notamment les « espèces demandées » par Patrice de Maistre « pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy » et le versement de ces fortes sommes en liquide à Eric Woerth.

                  Claire Thibout confirme également les visites de Nicolas Sarkozy chez Liliane Bettencourt, comme d’autres hommes politiques de droite. Et qu’à l’occasion de ces visites de politiques, « il lui était demandé de préparer des enveloppes avec des espèces », explique l’avocat.

                  Monsieur et Madame Bettencourt « se montraient très généreux avec les personnels politiques de droite », a-t-elle réaffirmé aux enquêteurs. Tout en concédant que Claire Thibout n’avait jamais assisté personnellement à des remises d’enveloppes.

                  « Je crois que la vérité va sortir », pronostique l’avocat, évoquant les documents produits par le site marianne2.fr (près de 400.000 euros sortis en liquide dans les mois qui ont précédé l’élection présidentielle, ndlr).

                  http://www.france-info.com/france-justice-police-2010-07-09-bettencourt-l-avocat-de-l-ex-comptable-denonce-le-harcelement-464014-9-11.html

                  Jeudi 2 septembre 2010 :

                  Bettencourt : les carnets Banier désignent Nicolas Sarkozy.

                  Dans l’un des carnets intimes du photographe François-Marie Banier, qui ont été saisis par la police, le protégé de Liliane Bettencourt mentionne une confidence faite par la milliardaire, au printemps 2007. Liliane Bettencourt aurait évoqué devant lui la remise d’argent à Nicolas Sarkozy, au moment de l’élection présidentielle.

                  « Elle ne m’a pas dit si c’était pour Neuilly, pour sa campagne ou pour autre chose », ajoute le photographe.

                  http://www.mediapart.fr/journal/france/010910/bettencourt-les-carnets-banier-designent-nicolas-sarkozy


                  • LOKERINO LOKERINO 2 septembre 2010 20:59

                    Peut être qu’elle avait un petit papier lui disant de dire cela a Banier....

                    le minimum c’est quand même de prendre avec circonspections les témoignages émanant de l’entourage de Bettencourt

                    On peut AUSSI avoir quelques doutes sur leur moralité et cupidité ,et l’intérêt pour eux de dévier vers la piste du financement politique ....
                    je parle de la comptable, de Maistre et de Banier ( et d’autre certainement)


                    • Marianne Marianne 2 septembre 2010 22:25

                      @LOKERINO

                      Vous vous donnez bien du mal à défendre une cause perdue.
                      Woerth a doublement menti. C’est prouvé. Ci-dessous rappel de ces faits par François Bonnet de Mediapart :

                      Woerth, mensonge fatal ?
                      02 Septembre 2010 Par François Bonnet

                      23 juin, le cabinet d’Eric Woerth admet que le ministre a remis la Légion d’honneur à Patrice de Maistre, mais insiste : il « ne l’a pas proposée ». 2 septembre, Eric Woerth reconnaît avoir écrit une lettre pour proposer la Légion d’honneur pour Patrice de Maistre. Au revoir M. Woerth ?

                      Voilà une enquête dont est dispensé le procureur Courroye : les mensonges d’Eric Woerth. Le ministre du travail a pratiquement signé sa lettre de démission, ce jeudi matin, en reconnaissant, devant l’association des journalistes économiques et financiers, qu’il était bien l’auteur d’une lettre demandant la Légion d’honneur pour Patrice de Maistre. Lettre révélée par L’Express et qui fut adressée en mars 2007 à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur.

                      Déclaration bien ennuyeuse puisqu’elle vient contredire les précédentes explications du ministre avancée depuis la fin du mois de juin et assurant qu’il n’était en rien intervenu dans le processus d’attribution de cette Légion d’honneur à l’employeur de son épouse, gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt et éminent membre donateur de l’UMP.

                      Mardi, le désormais ministre du travail assurait n’avoir « jamais menti à qui que ce soit », refusait de confirmer l’existence de cette lettre tout en assurant qu’il n’y avait « pas eu de contrepartie ». Le flou est désormais levé et, devant l’évidence des faits, le ministre est obligé de prendre acte de son mensonge.

                      « J’ai fait comme de multiples députés, c’est d’une grande banalité. Je n’ai jamais dit que cette lettre n’a pas existé », explique-t-il ce jeudi, s’enferrant dans le déni de ses précédentes déclarations. Comme il l’avait fait sur le sujet de ses relations avec Patrice de Maistre. Celui dont il avait assuré qu’il n’était qu’une « vague connaissance » s’est révélé depuis un visiteur régulier, attentif et amical de l’ancien trésorier de l’UMP.


                      • Kalki Kalki 2 septembre 2010 23:39

                        Ah marianne, la vérité, le mensonge, la justice et la loi.

                        Si le peuple savait comment le pouvoir est, et comment il doit être dans la réalité pour exister, et pas dans le spectacle du paraitre ... ce serait la fin du spectacle.

                        Bienvenu à la fin du spectacle


                      • Voltaire Voltaire 3 septembre 2010 13:39

                        L’article est intéressant mais naturellement hautement spéculatif... La principale objection que l’on peut faire à cette hypothèse est simplement qu’une élection présidentielle ne se joue ni ne se gagne sur de simples éléments rationnels, y compris auniveau des candidatures.

                        Ainsi, il est effectivement exact qu’à l’heure actuelle, François Fillon présenterait un visage infiniment plus rassembleur pour la droite. De la même façon, la candidature de DSK offre un potentiel de victoire au second tour très supérieur aux autres candidats du PS pour la gauche. Et néanmoins, sauf circonstances exceptionnelles et improbables, ce seront bien Nicolas Sarkozy et Martine Aubry qui défendront les couleurs de l’UMP et du PS en 2012. Car au delà des aspcets séduisants des autres candidats, Sarkozy et Aubry ont l’ambition et l’appareil nécessaire que les autres n’ont pas. Et en France, l’élection présidentielle est avant tout un combat personnel.

                        A juste titre, l’auteur souligne la ressemblance de JF Copé et de Nicolas Sarkozy. mais jamais ce dernier, qui dispose de l’avantage inestimable d’être le sortant, et de disposer de tous les réseaux et infrastructures nécessaires, ne laissera à un autre ce poste de pouvoir que constitue la présidence de la république. C’est, tout simmlement, une question d’ego.

                        Pour ces mêmes raisons, l’auteur n’a pas tort de souligner l’aspect incontournable de la candidature de François Bayrou.
                        J’ai, à de nombreuses reprises, critiqué sévèrement la gestion du Mouvement Démocrate par François Bayrou, et un certain nombre de ses choix stratégiques. J’avais, et je persiste, tout autant indiqué dès 2007 qu’autant je trouvais en Bayrou les caractéristiques nécessaires à celles d’un président de la république, je ne pouvais me l’imaginer comme premier ministre. Bayrou n’est pas un manager, pas un chef d’équipe. Mais il a la dimension, la vision, la robustesse, le sens de l’intérêt général nécessaire pour être un président de la république. Et quoi qu’en disent les sondages, ces éléments comptent dans une campagne présidentielle auprès de l’électorat.

                        Enfin, et là aussi quoiqu’en disent les différents LOKERINOs (3 adresses ip à lui tout seul...) et consors, alors que les affaires politico-financières éclaboussent plus que jamais le parti du président de la république, Bayrou demeure une personnalité remarquablement intègre à ce niveau de la politique. Lorsque l’on a autant d’ennemis politique puissants que lui, qu’aussi peu d’accusations aient été portées contre lui témoigne d’une qualité assez rare en politique. Si, contrairement peut-être à l’auteur, je doute qu’il puisse rééditer son score de 2007, je pense qu’il sera néanmoins un élément incontournable de cette élection, et cela d’autant plus qu’une bataille serrée entre droite et gauche donnera un poids élevé au centre.
                        Reste bien sûr à cette grande famille centriste, démocrate et écologique à trouver un moyen pour se réunir, faute de quoi un score même élevé de Bayrou en 2012 ne servira pas à grand chose. Mais ce n’est pas l’objet de l’article.


                        • Marianne Marianne 3 septembre 2010 15:59

                          @Voltaire

                          Les trolls ont des outils pour maquiller et changer leur adresse IP ...
                          Le harcellement dont je fais l’objet, ainsi que Imhotep d’ailleurs, par les mêmes, ne peuvent être que l’oeuvre de pervers ou de professionnels du trollisme organisé.

                          Mais la bave du crapaud n’atteint pas la blanche collombe !


                          • Taverne Taverne 3 septembre 2010 17:30

                            Qui est-ce qui détourne les bulletins des militants en bourrant les urnes ? ce n’est pas le MoDem.

                            Qui est-ce qui fait bloc avec les trafiquants de légions d’honneur, les blanchisseurs d’évasion fiscale et les bradeurs des biens de la nation, ce n’est pas le MoDem ?

                            Qui est-ce qui manipule l’informatique pour s’exprimer sous plusieurs pseudos afin de laisser croire que l’on a le nombre de son côté et s’imposer par la force au lieu des idées ? C e n’est pas le MoDem.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès