Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une seule voie ; le boycott des élections européennes !

Une seule voie ; le boycott des élections européennes !

Je ne suis pas au M'PEP mais je trouve que leur campagne pour le boycott des élections européennes est lisible.

J'ai bien aimé cette affiche que je joins à cet article.

JPEG BOYCOTTONS LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES !

Pourquoi ce qui était valable en 2009 ne le serait plus en 2014 ?

Ceux qui hier étaient pour le boycott des élections européennes ont-ils des objectifs non avoués ?

Voici ce qu’écrivait en 2009 Monsieur Asselineau

« Par François Asselineau, président de l’Union populaire républicaine (UPR), texte publié par le Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP).

  • Les élections européennes ne servent à rien d’autre qu’à donner un vernis démocratique à l’Europe, en faisant croire aux Français qu’ils y ont leur mot à dire. Mais les grandes décisions se prennent ailleurs que dans ce parlement factice, et les peuples en sont soigneusement tenus à l’écart.
  • On l’a bien vu lorsque les Français ont voté Non à la Constitution européenne en 2005 : le même texte, à quelques détails près, a quand même été adopté ensuite, sans référendum. Et une grande majorité de parlementaires européens, y compris français, a applaudi cette mise au pas du peuple français. Une dictature qui se déguise en démocratie, il fallait l’inventer !
  • Pour avoir nos voix, tous les candidats vont nous promettre, comme ils l’ont toujours fait depuis 30 ans, de « changer l’Europe » dans un sens plus favorable à l’intérêt des Français. Mais les élus français au parlement européen, qui ne sont déjà pas d’accord entre eux, représentent moins de 10% de cette assemblée. Autant dire qu’ils ne pèsent rien. Même si le parlement européen avait un réel pouvoir, ils ne pourraient donc rien changer du tout car l’écrasante majorité de cette assemblée défend des intérêts contraires à ceux des Français.
  • Le seul vrai but de ceux qui courent après nos voix, c’est de gagner le gros lot. Car être élu au parlement européen, c’est empocher plus de 12.000 € par mois (80.000 F). Soit 720.000 € pendant la durée de leur mandat de 5 ans... C’est beaucoup plus sûr que l’EuroMillions et c’est nous qui payons ! Comme d’habitude, nous n’entendrons plus jamais parler d’eux une fois qu’ils auront été élus.

Dénonçons tous ensemble cette mascarade en refusant d’aller voter. Seule une abstention massive montrera que le peuple n’en peut plus et n’en veut plus.

On ne joue pas avec des tricheurs : Ils ont boycotté le résultat du référendum sur la Constitution européenne, boycottons les élections européennes !"

Texte du mardi 17 mars 2009. »

Je pense qu’aujourd’hui, il y a encore beaucoup plus de raisons qu’hier de boycotter ces élections :

- Le ras le bol général ;

- Le fait que de plus en plus de personnes sont réceptifs à la campagne pour le boycott ;

- La tutelle renforcée et complète de Bruxelles sur les gouvernements ;

- Le bilan négatif des élus qui ont combattu pour le non au référendum en 2005 ;

- La farce électorale : 31 listes en Ile de France avec des discours incompréhensibles ou flous, le monopole des « grandes formations » dans les médias ;

- Et comme le disait Monsieur Asselineau en 2009, l’impression que des partis présentent des listes pour des raisons strictement financières.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.7/5   (92 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 mai 2014 17:47

    C’est en effet la seule réponse à donner aux fossoyeurs des économies nationales !

    Même commentaire que pour tous les articles qui traitent de l’utopie européenne :

    « Que voter aux européennes 2014 » est la troisième question qui admet la même réponse que les deux précédentes : Voir le même commentaire...

    « Pourquoi" et « pour qui voter » : Deux questions qui ont une même réponse.

    http://www.agoravox.fr/actualites/p... ;

    http://www.agoravox.fr/actualites/p...

    http://www.agoravox.fr/actualites/p...

    La meilleure résolution est de NE PAS VOTER puisque les votes nationaux ne donnent rien du tout depuis des décennies ; que peut alors promettre le théâtre de Bruxelles ? Ce vote n’est qu’une diversion qui consiste à attirer et aligner les opinions publiques nationales vers l’agora du bal bla sans fin et sans but ! Les seuls bénéficiaires sont les milliardaires des multinationales et bien sur tous ceux qui en profitent du pouvoir parallèle qui en découle ! Les États sont en porte à faux, si on pouvait afficher le fonctionnement des institutions et des administrations on pourrait voir en direct comment les ordres et les directives viennent des paradis fécaux et comment les nations sont réellement gouvernées par le pouvoir de l’argent sale !

    Le LEURRE DÉMOCRATIQUE qui permet l’installation des irresponsables aux postes politiques doit être banni, il ne génère que les trahisons électorales officiellement assumées par des élus sans aucune conscience !

    Dire qu’il y a un semblant de démocratie en France c’est affirmer avec force que 01) Hollande a été choisi par une majorité de Français (nous savons que c’est faux) ; 02) La France est globalement homosexuelle (nous savons AUSSI que c’est faux). Or la réalité est celle-ci : Hollande préside et conditionne le destin de 65 millions de Français et 65 millions de Français sont sous le poids des lois les plus idiotes et les plus scélérates !

    Alors « »pour qui voter ? « » AU DIABLE LE PRINCIPE MÊME DE LA DEMOCRATITUDE qui consiste à installer au pouvoir des irresponsables en utilisant la supercherie des cirques électoraux dont les résultats ne sont en général que 20 pour cent de « oui » sur 30 pour cent de participants ! Ou est la légitimité ?

    Il faut réformer l’organisation sociale et humaine : Nous sommes en 2014 et je vous rappelle que les jacasseries grecques sont depuis longtemps, tres longtemps périmées !


    • Fergus Fergus 16 mai 2014 08:07

      Bonjour, Mohammed.

      C’est au contraire la pire des réponses car au delà des quelques minutes de commentaire médiatique sur le niveau de l’abstention, cette attitude ne débouchera sur rien !

      Pire, les « abstentionnistes militants » seront mis dans le même sac que les électeurs empêchés et ceux qui font un bras d’honneur au civisme et portent atteinte à l’expression démocratique.

      Avec un total de 193 listes (2e en moyenne par circonscription, ce n’est pourtant l’offre qui manque. Et si vous voulez vous dresser contre l’euro ou l’UE, vous pouvez toujours voter UPR ou DLR, selon votre niveau de répulsion.

      Désolé, mais vous faites fausse route ! Et l’auteur avec vous.


    • agent ananas agent ananas 16 mai 2014 08:45

      Fergus
      Certes l’attitude abstentionniste ne débouchera sur rien à l’exception de montrer aux élites que les peuples européens ne veulent plus de l’Europe, en tout cas d’une Europe anti-démocratique et corrompue, aux mains des puissances financières et des lobbies. Et il est plus que certain que cette nouvelle élection ne changera pas cette réalité.

      Quant à ceux qui portent atteinte à l’expression démocratique, l’annulation du référendum de 2005 (ainsi que ceux en Ukraine récemment), en dit long sur ce que vraiment pensent nos élites de l’expression populaire.

      Bonne journée.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 mai 2014 13:38

      agent ananas,
      Les bulletins, ça se compte par candidats et Partis.
      C’est écrit dessus comme le Port Salut !

      Les abstentionnistes, vous les répartissez comment ?
      * révolutionnaires ?
      * pêcheurs à la ligne ?
      * sous la couette ?
      * abstention anarchiste ?
      * pique nique au bord du lac ?
      * match de foot ?
      * je me suis pas réveillé, j’étais bourré ?
      * ras le bol des politiques ?
      * ras le bol de l’ UE ?
      * les amnésiques, j’ai oublié d’aller voter ? ...

      A Bruxelles, ce qu’ils redoutent, ce n’est pas des « réformateurs »de l’ UE, ils en ont plein depuis 1979.
      Ce qu’ils redoutent, c’est de voir apparaître pour la 1ere fois, une opposition pour SORTIR de l’ UE.


    • Allexandre 16 mai 2014 13:41

       :à Fergus


      S’abstenir c’est clamer sa désapprobation à un système corrompu. Vous vous illusionnez, comme cette chère Garance, quant a pouvoir des députés européens. A part les 11000 euros à la fin du mois, leur pouvoir est quasi nul. Les vraies décisions sont prises par la Commission ou par le Conseil des ministres, c’est-à-dire, des gens non élus. Vous êtes vraiment naïf. Tout se passe comme si nous n’existions pas. Et tous les 5 ans, on nous convie aux urnes pour bien s’assurer que les peuples cautionnent le système. Voter est donc une pure bêtise, pour qui que ce soit. Seule l’abstention peut avoir un petit impact. Sinon, ça revient à plébisciter un parti nationale et à rejeter un autre ou plusieurs, autrement dit rien à voir avec l’UE. Si les peuples ne comprennent pas cela, ils continueront de de faire enfumer avec leur consentement. De Gaulle avait bien raison, des veaux...

    • Fergus Fergus 16 mai 2014 15:47

      Bonjour, Allexandre.

      Illusion, peut-être. Mais celle qui frappe les abstentionnistes est encore pire !


    • agent ananas agent ananas 16 mai 2014 15:48

      Fifi

      Pour moi ça sera la plage.
      La sortie de l’Europe oui, mais comment ? L’article 50 du Traité de Lisbonne s’applique aux États qui en font la demande. Retrait qui est ensuite conclu par le Conseil de l’UE après approbation du Parlement Européen.
      Pour le moment, je n’envisage pas le gouvernement Hollande (ou le parlement) faire une telle démarche.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 mai 2014 07:24

      agent ananas,
      Aucun des Partis européistes ne fera la demande de la sortie de l’ UE par l’article 50, vous avez raison. C’est bien pour cela qu’il faut soutenir le Mouvement de Libération Nationale de l’ UPR, et l’aider à se développer, sinon, nous finirons comme les Portugais ou les Grecs.

      « Les Politiques d’austérité européennes ont de l’avenir ! » par les économistes atterrés.


    • Garance 15 mai 2014 17:50

      Chalot


      Boycotter les Européennes ?

      JAMAIS : n’y pensez pas un instant

      J’en frémis d’indignation

      Et comment qu’il faut aller voter : ne serait-ce que pour laver l’affront qu’Hollande vous à fait à vous pauvres électeurs des gauche en faisant , malgrés les promesses qui vous avaient été faites , une politique que n’aurait pas reniée l’UMP

      Laissez-nous vous venger : votons 



      • Garance 15 mai 2014 21:56

        Démosthéne


        Outre que je ne sais pas ce que veut dire avoir les seins qui pontent : permettez moi de vous écrire que vous êtes un goujat

        Votre président a une mauvaise influence sur ses électeurs c’est évident

        Prenez votre scooter et allez voir ailleurs si j’y suis espèce de mal au trou ( remerciez votre président d’y avoir mal)

      • Fergus Fergus 16 mai 2014 08:11

        Bonjour, Garance.

        Bravo ! S’abstenir est, comme je viens de l’indiquer plus haut, le pire des choix que l’on puisse faire. Surtout avec une offre aussi large qui permet à chacun de s’exprimer selon ses convictions, soit pour un soutien à l’UE, soit pour en sortir.


      • taktak 19 mai 2014 14:48

        Voter ce n’est pas s’exprimer c’est décider... Si vous voulez vous exprimer, sortez dans la rue et gueuler un bon coup. Voila vous vous serez exprimé.

        Et contrairement à si vous voter à l’election européennes probable que vos voisins au moins vous ai entendu

        C’est cela que vous ne saisissez pas Fergus : voter aux européennes ne peut rien changer, au contraire, voter - en particulier pour de petite liste qui n’ont aucune chance d’avoir des élus ou pire pour les listes du système UMPSFN - c’est conforter le système en place. C’est la seule fonction de cette élection.


      • kimbabig 20 mai 2014 00:05

        Tsssss....

        Et il y en a encore qui sont assez cons pour croire que le FN veut quitter l’ue.

        Ce Démosthène, quel comique !


      • asterix asterix 15 mai 2014 18:03

        Bonjour Chalot,

        Tu joes avec le feu, là ! Boycotter signifie également apporter plus de poids à la voix de celui qui vote. Ce n’est pas pour rien que le FN, parti anti-européen, appelle au vote pour dire non.
        En fait, ta position revient à donner plus de redondance à la sienne.
        Et comme je suis décidément un petit lutin, je me demande si, quelque part, un désintéressement franc côté gauche ne sert pas les intérêts du PS qui pourra toujours rétorquer : oui, nous avons pris un swing de dimension, mais celui-ci ne nous a été asséné que par un nombre réduit de votants.
        Nous avons assisté hier en ces mêmes colonnes à une rude empoignade entre les partisans d’Asselineau et ses adversaires sur l’Europe des Nations qu’il prétendait être la concrétisation de l’idéologie nazie 60 ans plus tard.
        D’un autre côté, toi comme d’autres, veulent faire de cette élection un signal fort dans le sens « nous ne voulons pas de cette Europe-là »
        Personnellement, sans doute à cause de ma « nationalité inexistante » - la belge - je suis rigoureusement pour l’Europe des régions, car celle des Nations englue le débat endéans des frontières nationales. Il y a 28 Europes différentes qui ne pensent chacune qu’à elle. Pour une fois, une fois seulement, je préfère le système américain qui réunit sous la même bannière, fut-elle frelatée, autant de régions au pouvoir partiellement autonome qui réunissent leurs intérêts dans certains domaines, tels la Défense Nationale ( entendons-nous sur sa qualité... ), les Affaires Etrangères, la Cour Suprème et autres, mais qui laissent à chaque entité fédérée le droit d’exprimer à sa manière ses spécificités propres.
        L’Europe des Régions est assurément le seul moyen d’envoyer aux oubliettes des frontières qui datent du XVIIIème siècle ou sont le fruit d’un partage des dépouilles après 1945. Des Nations qui, tiens, tiens, ne se sont délitées que dans l’ex bloc soviétique et dont l’Ukraine n’est que l’ultime stigmate. 

        A titre incident, le désintéressement et le boycott qui s’ensuit sera beaucoup moindre en Belgique car mes concitoyens vont devoir à la fois voter ce jour-là pour sa représentation européenne, pour les législatives et pour ses représentants régionaux. Un scoop qui n’en est pas un : dès le lendemain, du fait de la représentation proportionelle, elle va s’avérer totalement ingouvernable. La Flandre va voter massivement pour l’extrême-droite qui, ses deux tendances réunies, va frôler si pas dépasser les 50 % et la Wallonie ne saura, une fois de plus, pas se passer des caciques du PS, le parti de la sclérose car au pouvoir quasi sans interruption depuis 1945. Un PS wallon qui est tout sauf de gauche et dont une partie bien trop significative des dirigeants ont été condamnés ou font l’objet de poursuites jugées recevables en attendant la finalisation de dossiers pour la plupart lourds et népotiques. Du point de vue humain, on constate une fois de plus qu’il ne s’agit pas d’un phénomène propre à l’expression d’une idéologie, mais de prévarication de ceux qui la représentent sans qu’il n’y ait de contre-pouvoir à l’horizon. D’où la main-mise, puis les dérapages. Dans notre cas, ceux du PS francophone sont, hélàs, légion. C’est triste à constater et du pain bénit pour l’extrémisme flamingant, mais c’est ainsi.

        Bien à toi quand même.


        • Fergus Fergus 16 mai 2014 08:14

          Bonjour, Astérix.

          S’abstenir, c’est aussi apporter par défaut son soutien à la liste qui gagnera le scrutin, même si c’est la pire relativement à ses idées. A cet égard, Chalot est complètement incohérent par rapport à ses idées en appelant à un boycott qui, de toute façon, n’aura aucune chance de délégitimer les élus.


        • Ronfladonf Ronfladonf 16 mai 2014 10:20

          Alors j’aimerais bien que vous m’expliqiez ça de façon logique et très simple à comprendre : 

          « boycotter c’est apporter son soutien à l’idée de clui qui vote »


          Pour moi boycotter c’est acquitter le fait que de toute façon, quel que soit la marionnette qu’on choisira pour être agitée devant notre nez, le résultat sera le même.

          C’est refuser d’entrer dans le jeu du dilemne qu’on nous sert depuis bien trop longtemps.

          Moi aussi je peux sortir un slogan creux : « Voter aux européennes changera votre quotidien autant que si vous votiez pour le gagnant de The Voice »

        • foufouille foufouille 16 mai 2014 11:10

          veauter c’est aussi soutenir financièrement par des subventions un parti avec lequel on a aucun point commun
          et soutenir les ploutocrates


        • kanine 16 mai 2014 14:02

          >Boycotter signifie également apporter plus de poids à la voix de celui qui vote.



          haha, on perd de toute facon, aucun risque !

        • Montdragon Montdragon 15 mai 2014 18:07

          Le 25 mai, votez quenelle !


          • Martha 15 mai 2014 18:12

            Plus que jamais, il faut aller voter.

             Puisque l’UPR présente une liste dans chaque circonscription inter-régionale, il faut en profiter, en votant pour ce mouvement, pour dire non a ce qu’il se passe en ce moment en Ukraine et là c’est plus qu’urgent.
             Et pour dire non sur le fond aussi. Les analyses de F.Asselineau sur la construction de l’Europe et tout autant sur les articles du traité de Lisbonne qui détruisent notre économie donnent du sens à ce vote.

             Une majorité pour ces listes serait un message très clair.

             En plus c’est dire : « la désinformation ça suffit, vos médias sont nulles ». Qu’un parti autant black listé par ces sinistres manipulateurs soit mis sur le devant de la scène, ce serait le bonheur suprême.

             10 jours encore pour faire circuler l’info.


            • lothar 16 mai 2014 15:47

              +1 Martha,

              Plein de votes négatifs pour votre réponse mais aucun commentaire puisque les analyses de l’UPR sont irréfutables.


            • CHALOT CHALOT 15 mai 2014 18:19

              Astérix !

              La fonction de cet article c’est de dénoncer les contradictions et les revirement de l’UPR qui hier, en 2009 était pour le boycott et qui aujourd’hui présente des listes !?
              Je te remercie de débattre en argumentant.
              Yen a assez de cautionner cette Union Européenne quand on pense qu’il faut la quitter.
              Le Front national a peu du boycott car il sait que les gens déboussolés qui le suivent sont sensibles au boycott et ça n’en veut absolument pas.


              • ChatquiChouine ChatquiChouine 15 mai 2014 19:56

                CHALOT,

                Vous écrivez :
                « Je ne suis pas au M’PEP mais je trouve que leur campagne pour le boycott des élections européennes est lisible. »

                Et bien, puisque vous semblez trouver incohérent le changement de position de l’UPR qui, en 2009, comptait moins de 100 adhérents et ne participait pas au scrutin européen, je vous suggère de lire ce que disait le M’pep à la même époque :

                « POURQUOI FAUT-IL VOTER AUX ÉLECTIONS EUROPÉENNES DU 7 JUIN 2009 ? »

                "L’ABSTENTION N’EST PAS UNE SOLUTION. Certains préconisent l’abstention pour apporter la preuve de cette défiance. Mais, dans ce cas, ce vide conforterait alors les partisans du néolibéralisme qui auraient toute latitude pour renforcer et accentuer leur politique néfaste. Avec une opposition affaiblie, le Parlement européen approuvera plus facilement les directives anti-sociales élaborées par la Commission. Une abstention plus forte n’apportera rien. L’enjeu est de porter au Parlement européen le maximum de députés antilibéraux"

                http://www.m-pep.org/spip.php?article1175

                Alors, il me semble judicieux de nettoyer devant sa porte avant de s’occuper de celle de son voisin non ?


              • Martha 15 mai 2014 22:41

                @ Chalot,

                 Ce n’est pas en 2009 que F.Asselineau préconisait de ne pas aller voter, c’était pour « les Présidentielles » de 2012, pour lesquelles il se présentait et avait déjà été black-listé.
                 Il avait donné ce conseil parce qu’il voyait bien qu’il y avait de la triche : il suffit de voir la médiatisation des différentes têtes politiques. Il avait eu, lui, droit à 0h0mn0s*. Il savait très bien que le vote Sarkosy ou le vote Hollande allait donner le même résultat, puisqu’ils n’étaient que les marionnettes d’un pouvoir occulte non élu. Et on a vu le résultat : diagnostique confirmé à 100% !

                 La situation actuelle pour les Européennes 2014 n’a rien à voir puisque justement l’UPR présente dans chaque circonscription une liste : Face au cercle vicieux dans lequel la France est enfermée, le mouvement populaire républicain qu’il a créé, donne une solution efficace pour lui faire prendre la tangente.

                 Voter massivement pour les candidats de ce parti le 25/5, c’est demander de sortir de l’Europe (des « Européistes »), de l’Euro et de l’OTAN (criminel).
                 Et çà dans moins de 10 jours : il n’y a pas a hésiter.

                 *F.A. analyse très bien dans une de ses conférences, l’importance du « temps de médiatisation » des candidats avant une élection majeure, comme la Présidentielle : il suffit de demander les chiffres, on voit tout de suite qui, le pouvoir occulte à décidé de faire élire. La mascarade des primaires socialistes doit être comptabilisé en +.

                 En 2007, après avoir triché avec l’affaire Clearstream + la présence au dernier moment de DSK, aux primaires socialistes, les médias nous ont mijoté le face à face Ségolène Royal - Sarkosy. Résultat assuré. Ensuite la marionnette S. à fait le pire pendant 5 ans avec une chambre majoritaire à sa couleur, ce qui à entrainé un rejet compulsif des Français complètement indignés par toutes les horreurs qu’il avait fait. Résultat, même schéma, mais avec une autre marionnette, soi-disant à gauche cette fois !
                 Et le tour est joué.... du grand art...


              • steph bigorneau steph bigorneau 15 mai 2014 23:59

                Martha, en 2009 l’UPR a appelé a s’abstenir aux européenne, car il n’y avait que des partis leurres qui proposaient une autre Europe.
                Ce qui ne change pas qu’aujourd’hui les choses sont différentes et que nos raisons actuelles de se présenter aux élections européennes sont valides.
                http://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/le_positionnement_politique_de_l_upr/pourquoi-lupr-va-t-elle-presenter-des-listes-aux-elections-europeennes-de-mai-2014-2


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 mai 2014 12:37

                Chalot,
                La position de l’ UPR n’a pas variée depuis sa création en 2007 :
                * soit l’ UPR a les moyens de financer une campagne et se présente pour sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.
                * Soit ce n’est pas possible, et se présentent deux cas :
                - un autre Parti a le même mot d’ordre et l’ UPR appelle à voter pour lui.
                - soit il n’a pas ce mot d’ordre, et c’est l’abstention.

                En 2009, l’ UPR avait 90 adhérents, pas un sou vaillant, d’où l’appel à l’ abstention. Aucun autre Parti n’avait le mot d’ordre de sortie de l’ UE.

                En 2009, le M’PEP appelait à voter aux élections européennes, et pas du tout pour l’abstention . Et à voter pour le FDG, qui, jamais de sa vie, n’a demandé à sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.  !!
                Je cite :
                « Il faut voter FDG aux européennes, les élus seront les relais et les vigiles des luttes sociales - Ce sont bien les fondements de la construction européenne qui doivent être revus et non simplement les politiques ».

                En clair en 2009, notre « M’PEP girouette », n’envisageait pas du tout de sortir de la construction européenne, et collait aux fesses du FDG, avec un Mélenchon, plus fédéraliste européen que lui, tu meurs !

                Cette fois, le M’PEP veut bien sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, mais surtout ne pas appeler à voter UPR..., il appelle à l’abstention ! Pareil pour le PRCF. Et tout ça prétend se réclamer du Conseil National de la Résistance !!!

                Avec des amis pareils, l’ UPR n’a pas besoin d’ennemis !

                Chalot, vous perdez votre temps, l’UPR n’a pas changé d’un poil depuis sa création en 2007, ni sur les élections en général, ni sur la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.

                Par contre, le PRCF et le M’PEP ont récemment changé d’ennemis, ce n’est plus le grand capital, l’ennemi maintenant, c’est l’ UPR !


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 mai 2014 13:48

                Chalot,
                C’est le M’PEP qui fait circuler ce document de 2009 de l’ UPR, pour essayer de déconsidérer l’UPR , en dénonçant des pseudo revirements... .

                Et aussi en faisant croire à leurs correspondants auxquels ils ont envoyé des mails, que c’est un document actuel, que l’ UPR a changé d’avis et appelle à l’abstention comme eux ! Des méthodes de voyous !
                Il faut croire croire que l’ UPR commence à les énerver...

                Il n’y a aucune revirement dans la politique de l’ UPR, c’est la même depuis 2007, quand la Charte fondatrice a été rédigée.
                J’espère au moins qu’ils vous payent pour cette forfaiture ?
                Sinon, vous vous êtes faits rouler dans la farine !


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 mai 2014 13:49

                Chalot,
                C’est le M’PEP qui fait circuler ce document de 2009 de l’ UPR, pour essayer de déconsidérer l’UPR , en dénonçant des pseudo revirements... .

                Et aussi en faisant croire à leurs correspondants auxquels ils ont envoyé des mails, que c’est un document actuel, que l’ UPR a changé d’avis et appelle à l’abstention comme eux ! Des méthodes de voyous !
                Il faut croire croire que l’ UPR commence à les énerver...

                Il n’y a aucune revirement dans la politique de l’ UPR, c’est la même depuis 2007, quand la Charte fondatrice a été rédigée.
                J’espère au moins qu’ils vous payent pour cette forfaiture ?
                Sinon, vous vous êtes faits rouler dans la farine !


              • France Europe République Fulbert de Chartres 15 mai 2014 18:31

                @Chalot : La démocratie libérale n’est-elle pas l’art de permettre au peuple d’élire ses contremaîtres ? D’ailleurs capitalisme et démocratie sont antagonistes. Quant à l’UE elle n’est que l’éxécutoire de la mafia bancaire voulue par les anglo-américains. Relire « la crise du monde moderne » de Guénon peut s’avérer utile...


                • France Europe République Fulbert de Chartres 15 mai 2014 18:56

                  Deux banquiers ont moinssé mon com’ !!!


                • Garance 15 mai 2014 18:39

                  Chalot


                  " Le Front national a peu du boycott car il sait que les gens déboussolés qui le suivent sont sensibles au boycott et ça n’en veut absolument pas.

                  Vous êtes trop fort : vous prônez l’abstention pour pour lutter contre la montée du FN ... !!!

                  La panique vous égare Chalot car j’ai beau chercher je ne vois pas de logique dans ce que vous nous écrivez ; étant entendu que ceux qui votent FN ne s’abstiendront pas

                  • zygzornifle zygzornifle 15 mai 2014 18:44

                    Votons contre cette Europe laissée aux mains de nos politiques nombrilistes....


                    • Allexandre 16 mai 2014 15:28

                      Bonjour Zzygzornifle,


                      Justement non, ne votons pas. Laissons les dans leur merde et leurs contradictions. Ceux qui ont vraiment le pouvoir au sein de l’UE ne sont pas élus par nous. Vous pensez bien que Giscard avait pensé à tout. Les décisions de l’UE, imposées par les Etats-Unis, n’allaient tout de même pas être laissées à l’approbation des peuples. Voter même blanc, c’est dire que nous marchons dans leurs combines, c’est les conforter dans leurs magouilles. Ne rêvons pas, les députés européens n’ont quasiment aucun pouvoir réel, si ce n’est approuver ou non des lois, qui de toutes façons seront prises par la Commission ou le Conseil des ministres. C’est un peu comme le référendum sur la Constitution européenne. Il ne faut donc pas entrer dans leur jeu, jeu qui consiste à nous déposséder définitivement du peu de souveraineté qui nous reste. Après cela, ils pourront supprimer le suffrage universel, ça ne changerait rien à la réalité des faits. ABSTENTION TOUTE !!

                    • CRANACH 15 mai 2014 18:48

                      Egarement Garance ou myopie politique.

                      Les petites gens que chalot trouve égarés sont particulièrement sensibles au boycott.
                      Je l’ai vu moi même en discutant autour de moi.
                      Le Front de Gauche flanc protecteur du PS a lui aussi peur de l’abstention et pas pour les mêmes raisons que le FN, ses électeurs sont beaucoup plus conscients.

                      • lothar 15 mai 2014 19:23

                        En lisant votre article qui donne raison à François Asselineau on en vient à la conclusion : Votez U.P.R.

                        Le seul parti qui propose sans ambiguïté la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN via l’article 50 du traité de l’union européenne.

                        L’abstention n’a jamais changé un régime ou parti politique du pouvoir de toute l’histoire de l’humanité.

                        Alors votez U.P.R. le 25 mai prochain.


                        • CHALOT CHALOT 15 mai 2014 19:27

                          Lothar !

                          Lisez au moins l’article !?
                          Je cite votre chef de file quand il était pour le boycott !
                          Pourquoi ce changement, cette volte-face ?
                          C’est une politique opportuniste, il est vrai qu’il a été dans les allées du pouvoir UMP !

                          • steph bigorneau steph bigorneau 15 mai 2014 23:45

                            Bonjour Chalot.
                            Vous ne faites pas parti du M’PEP mais vous reprenez ses analyses, ils nous ressortent les prises de positions de l’UPR en 2009 (époque où il y avait moins de cent adhérents). Faisons donc pareil reprenons leur position pour les élections de 2009 : Un appel à voter pour le front de gauche, pour pouvoir changer d’Europe.

                            Si l’UPR n’a pas appelé à voter pour un parti à cette époque c’est principalement car il n’y avait aucune formation en lice qui appelait clairement à la sorti de l’union européenne. Aujourd’hui il y en a une.

                            On pourrait épiloguer sur les différentes prise de positions du M’PEP, soutient du front de gauche pour changer d’Europe, au soutient du boycott qui doit délégitimer les élections européennes. Outre qu’avec plus de 60% d’abstention en France et 80% en Croatie ces élections n’ont jamais été invalidées, c’est contreproductif, ça laisse le champs libre au FNUMPS et tous les autres partis appelant à une autre Europe.

                            L’UPR et le M’PEP, notamment son président Nikonoff ont souvent participé à de nombreuses manifestations ensemble, Asselineau a souvent appelé publiquement à un rapprochement sur la base du programme du CNR. Dernièrement ils se sont associés avec le PRCF pour proposer un programme commun en excluant l’UPR de ces négociations, une fois fait ils se sont insurgés du refus de l’UPR d’en faire parti, alors que cet accord ne laisse pas de place à l’utilisation de l’article 50, argument principal de l’UPR que le M’PEP ne pouvait pas ignorer, c’était donc une manœuvre pour exclure l’UPR de cette alliance.

                            Ce parti a participé à une réunion de différents partis en Europe appelant à la fin de l’euro et la sortie de l’union européenne. Il a signé un communiqué de presse commun, on aurait pu s’attendre à ce qu’après avoir participé à une réunion commune et ayant des objectifs très proches, le M’PEP ne pouvant se présenter à ces élections ait soutenu les candidats UPR.

                            Manifestement les dirigeants de ce parti ne sont pas à une basse manœuvre politique près. C’est bien dommage pour une formation proche de la notre et qui pourrait sans remettre en cause ses positions participer à une sortie de l’union européenne. J’espère vraiment que les militants et sympathisants de ce parti sauront peser le pour et le contre en toute impartialité.


                          • Rensk Rensk 16 mai 2014 00:37

                            Oui j’ai lu... La question est : avez-vous compris ce qui s’est passé ?

                            Il a fait hier comme vous aujourd’hui... il a vu le « résultat » (nul malgré le nombre d’abstentionnistes) il a évolué (vous pas encore)...


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 mai 2014 12:57

                            Chalot,
                            Sur ce coup là, vous vous êtes fait embobiner grave...
                            En novembre dernier, Nikonoff, le responsable du M’PEP a participé à Athènes , avec Asselineau à un Colloque sur la démocratie, les monnaies nationales et la sortie de l’ UE par l’article 50.

                            Fait aggravant pour le M’PEP, le Parti organisateur grec était un Parti de Gauche,
                            l’ EPAM, qui appelle à l’unité sans condition des grecs pour sortir de l’UE et de l’ euro.

                            Pour l’ UPR, le Colloque s’est terminé positivement, par la mise en place d’une coordination qui devrait déboucher sur la constitution d’une opposition au Parlement européen.
                            Mais la logique n’est pas la qualité première du M’PEP, qui ne sait pas bien où il habite...

                            Je résume :
                            * en 2009 le M’PEP appelle à voter FDG, et pas à l’abstention.
                            * en 2011, Asselineau propose à Nikonoff une alliance, que Nikonoff refuse.
                            * en 2012, meeting commun UPR, M’PEP, PRCF etc à Aix sur le sujet : « Faut-il refaire un CNR ? » Aucune suite.
                            * en 2013 Colloque d’ Athènes, Nikonoff y participe.
                            * en 2013 Le M’PEP préfère l’abstention plutôt que d’appeler à voter UPR.

                            La girouette n’est pas à l’UPR.


                          • alinea alinea 16 mai 2014 14:17

                            Chalot ! J’ai répondu à cette question - sur le volte-face de l’UPR- dans un article de Asselineau ! J’ai été censurée !!
                            S’abstenir en ayant voté l’appel du M’PEP ou du PRCF me paraît une attitude politique tout à fait digne ; à un moment donné on dit : non, vos leurres, on n’en veut plus. Ceci dit, tout le monde sait que l’abstention est une bombe à retardement ; il est loisible pour les médias de parler de pêcheurs à la ligne ; mais tout le monde sait de quoi il retourne : à mon avis , le vote n’est plus un moyen d’action ; après il faudra se bouger les fesses, oui !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès