Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une solution élégante au problème du cumul des mandats

Une solution élégante au problème du cumul des mandats

Un débat agite le milieu politique depuis quelques années et resurgit tel un marronnier : autoriser ou non le cumul des mandats. Les uns sont opposés au cumul arguant le partage du travail (même politique) et la non concentration des pouvoir, gage de démocratie (la fameuse séparation des pouvoir chère à Montesquieu. D'autres sont plus circonspects, faisant valoir que pour pouvoir agir au plan national, il est impératif de disposer d'une base locale.

Les arguments des uns et des autres sont tous a faits recevables. Personne a ma connaissance n'a jamais osé proposé cette solution originale pour clore le débat. Cette solution permettrait en outre a l'état d'économiser quelques millions, pas grand chose mais toujours précieux en ces périodes de vaches maigres. Ne faisons pas languir le lecteur plus longtemps, ma proposition est

oui au cumul des mandats, non au cumul des rémunérations et autres indemnités

Bluffant de simplicité non ? En effet de nombreux mandats sont grassement rémunérés, il devraient donc correspondre à un travail à plein temps donc à l'impossibilité d'en effectuer plusieurs en même temps. Les hommes politiques « surcompétents » qui s'estimerait indispensable à la vie politique ne devrait pas être opposés pour des raisons bassement matérielles non ? On fait de la politique pour servir la France, pas pour remplir son portefeuille. De cette façon, on sépare les pouvoirs, on partage le travail etc

 

Sur le plan technique, on pourrait légiférer que le mandat le mieux rémunéré soit payé intégralement, celui qui vient ensuite à la moitié, le troisième au tiers, le quatrième au quart etc.

Pour décourager les dinosaures politiques, les pensions de retraite pourraient subir le même sort (place aux jeunes), de même que les « retraites dorées » versées au anciens présidents, ministres & multidéputés. Les mandats européens devront être considérés comme le principal, les autres rémunération nationales passées à la moulinette, sinon comment le récupérer ?

Afin de ne pas décourager les vocations, on a parfois du mal a trouver un maire dans les petits villages, les indemnités inférieures au SMIC ne serait pas concernées.

 

Une seule loi de quelques lignes à voter.

Mais diantre pourquoi personne n'en a déjà parlé ? tout simplement parce que se sont les politiques qui votent les lois, et ils ont tendance à être généreux quand il s'agit de leur confort personnel, c'est humain.

 

http://www.lepoint.fr/politique/cumul-des-mandats-le-senat-se-rebiffe-19-09-2013-1732962_20.php.

 

La seule façon de faire cesser ce genre de footage de gueule, c'est de faire passer les réformes par référendum (y compris le montant du traitement des élus et de leur menus privilèges), qui s'impose à la mauvaise volonté des parlementaire.

Les suisses ont beaucoup de chance, que leur constitution permettent un reférendum quand une pétition recueillle un certain nombre de signature


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • LENCARDEUR 20 septembre 2013 09:03

    Absolument d’accord ; aussi simple que génial ; hélas, pas d’optimisme béat.

    Dans la foulée, j’aurai indexé l’évolution des rémunérations de tous ces Messieurs et Dames sur le SMIG,


    • devphil30 devphil30 20 septembre 2013 10:16

      La démocratie directe est trop dangereuse pour nos soi disant élus car c’est une vrai démocratie qui va à l’encontre de leurs intérêts.


      Il savoir que les élus sont là pour défendre LEURS INTERETS en premier , nous le voyons bien avec les cumuls de mandats.

      Information issu de l’express 

      Le champion toute catégories est Michel Delebarre avec 26 mandats et fonctions ( il me semble 3 mandats électorales et le reste réparti en mandat de présidence en tout genre ) 

      Rien qu’avec ses mandats on pourrait mettre 25 personnes de plus au travail .... !!!!!

      Philippe

      • le naif le naif 20 septembre 2013 12:07

        Accepteriez-vous d’être Député ou Sénateur pour un mandat court non reconductible et vous excluant de tout autre poste à l’avenir ?

        La question ainsi posée est un peu biaisée, il ne s’agit pas tant d’exercer un seul mandat électif dans sa vie, que de n’exercer qu’une seule fonction à la fois.

        De même limiter à deux mandats successifs, une fonction et à quatre mandats au cours d’une vie permettrait d’avoir un renouvellement naturel. Les plus accros auraient toujours le loisir d’agir réellement et bénévolement pour le bien commun.

        Actuellement un maire même d’une toute petite commune, peut en plus de sa fonction d’édile, siéger de droit au conseil d’administration du collège ou du lycée, de la maison de retraite etc..... à diverses commissions au sein de la communauté de commune, liste non exhaustive.....

        Résultat des courses, les journées n’ayant pour eux également que 24 heures, ils se font excuser le plus souvent, c’est ainsi que comme représentant des parents d’élèves en douze réunions sur deux ans je n’ai eu le loisir de croiser qu’une fois le sénateur maire de notre patelin qui est arrivé en milieu de réunion et s’est éclipsé bien avant la fin.... Sans commentaires !!!

        Petite précision, sa venue exeptionnelle, correspondait à une échéance électorale, mais je dois avoir un très mauvais esprit...


      • devphil30 devphil30 20 septembre 2013 14:05

        Je ne m’inquiète pas pour ces personnes qui se reconvertissent dans des officines d’avocat car ils ont bien su adaptée la loi pour être inscrit au barreau des avocats après un court passage dans un ministère ...

        C’est surement normal 

        Renseignez vous sur les cabinets et parts sociales détenus par Messieurs de Villepin , Fillon , leur retraite de parlementaire , de ministres cumulés ( encore une fois ) avec des places dédiés dans des grandes entreprises ou dans des banques de renom ( Rothchild ou Lazard ) leur assurent un train de vie très loin de la survie de la majorité des Français.

        C’est un faux débat , ils cumulent pour l’argent et le pouvoir sachant qu’ils ne savent rien faire d’autres et ne supporteraient pas de travailler 

        Philippe 

      • JL JL 20 septembre 2013 10:52

        Cette réflexion est pertinente, et doit être interrogée dans le cadre des questions relatives aux tranches d’imposition sur le revenu.

        Si l’impôt était réellement progressif et sans tabou de limite, les cumulards seraient moins nombreux.


        • jpm jpm 20 septembre 2013 11:25

          Le problème c´est que certaines indemnités des élus n´étaient tout simplement pas déclarables et ne supportait pas de charges sociales. C´est heureusement en train de changer... au grand dam de certains. Comme pour toute rémunération, les indemnités des élus ou des présidents de collectivités publiques doivent être considérées comme un véritable revenu et subir les mêmes prélèvements que ces mêmes élus votent souvent pour les autres.

          Maintenant l´idée de plafonner leur rémunération à l´indemnité la plus élevée me semble aussi aller dans le bon sens. La vénalité ne viendrait plus faire de l´ombre au véritable engagement citoyen. Par ailleurs cela leur permettrait toujours d´avoir une alternative immédiate en cas de non renouvellement d´un de leurs mandats.


        • jef88 jef88 20 septembre 2013 11:13

          footage de gueule
          c’est à dire « coups de pieds dans la tronche » !


          • ZenZoe ZenZoe 20 septembre 2013 11:30

            wawa, la rémunération n’est qu’un aspect du problème, et à mon avis, pas le plus grave pour la démocratie, et d’ailleurs il y a un plafond. Le problème, c’est le copinage, les retours d’ascenseurs et la corruption qui en découle quand on reste entre soi.
            C’est exactement la même chose qui se passe dans les conseils d’administration des grandes entreprises, je te vote un parachute doré et tu me votes un super bonus - et on voit le résultat ! On voit le résultat aussi en politique, ils se votent tous les mêmes avantages à qui mieux mieux.

            Perso, je me demande si la fonction de parlementaire ne devrait pas être tenue à tour de rôle par les maires. Chacun son tour pour un mandat unique, pas le temps de prendre des mauvaises habitudes et d’installer un réseau. Quant aux sénateurs, on les vire.


            • wawa wawa 20 septembre 2013 12:30

              Bien sur que la rémunération n’est qu’une partie du problème, et que ces dépenses sont symboliques pour l’état et qu’un parlementaire qui fait sont boulot honnètement (=sans influence lobbyque) mérite largement sa rémunération.


              Il n’en demeure pas moins que le symboles sont très important, et que ce que le citoyen basique retient, c’est que la classe politique, prompte a demander avec raison un effort à la population, s’éxonère avec désinvolture de cet effort (ex fiscalité douce pour les député), et que çà se voit.

              Les petits copinages, comment les éviter ? là je ne vois pas de système parfais, d’ailleurs il sont plus pratiqué par le pouvoir executif.

              • Alex Alex 20 septembre 2013 14:30

                La solution élégante et économique consisterait à délocaliser nos « élus ».
                Comme le majorité d’entre eux est favorable à la mondialisation, donc à la délocalisation, ce serait cohérent.


                • bakerstreet bakerstreet 20 septembre 2013 15:34

                  Bonne mesure sans doute à prendre, mais n’oublions pas que cela ne résoudrait pas le problème, car il existe des financements occutes, autant que des retours sur intérets, liés à n’importe quel pouvoir. 


                  Néanmoins, bien des beaux oiseaux ( des vautours plus que des aigles !) s’envoleraient déjà, à ce premier coup de carabine !....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès