Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Une table-ronde sur la politique de l’eau : ah bon, pour quoi faire (...)

Une table-ronde sur la politique de l’eau : ah bon, pour quoi faire ?

Cinq tables rondes sont prévues pour la 2ème conférence environnementale qui se tient à Paris. La politique de l'eau en France, très critiquée, fait l'objet d'une de ces tables rondes, et l'on peut légitimement se poser la question de l'utilité de ces grand-messes médiatiques puisque les gouvernements se succèdent, mais que rien n'est fait.

 Le rapport cinglant de la cour des comptes mettant en cause l'Onema (la police de l'eau), les différentes condamnations de Bruxelles qui s'amoncellent et le récent rapport remis début juillet au premier ministre par le député PS Michel Lesage viennent souligner l'incroyable main mise de la FNSEA sur la politique française. On peut même se demander si ministre de fait de l'agriculture ne se nomme pas Xavier Beulin !...

 La France devrait prochainement être condamnée à payer une forte amende pour le non respect de la directive européenne sur les nitrates. En ce qui concerne l'autre directive-cadre, qui impose à tous les pays européens un bon état écologique de leurs eaux, nous seront dans l'impossibilité de la respecter, ce qui occasionnera encore des amendes colossales. Selon le magazine UFC-Que Choisir, la dépollution des eaux dépasse le milliard d'euros et est financée par les consommateurs entre 80 et 90%, selon les régions. Le même magazine rappelait il y a peu que la France avait pris un retard important dans le renouvellement des réseaux d'eaux potables alors qu'en moyenne, sur le territoire, les pertes représentent 25%. Alors pourquoi persister dans cette politique de l'ultra-productivisme, qui fini par coûter des milliards aux citoyens français ?

Stéphane Le Foll, qui est "officiellement" notre ministre le l'agriculture, a récemment annoncé un assouplissement des procédures permettant aux agriculteurs d'ouvrir des porcheries. Il n'y aura plus besoin de diligenter une enquête d'utilité publique et une étude d'impact sur l'environnement, pour les porcheries de moins de 2.000 bêtes, une simple déclaration à la préfecture suffira. Jusqu'à présent le nombre était de 450. Un nouveau plan d'action est également attendu pour limiter l'épandage du lisier, mais les éleveurs ont obtenu un délai supplémentaire jusqu'en 2016 pour mettre leurs exploitations en conformité.

Ce pillage de fonds publics va directement dans la poches de gros industriels de l'agriculture (dont Xavier Beulin fait partie) qui n'ont plus rien à voir avec des agriculteurs,. Et nos dirigeants sont "étonnamment" réceptifs aux arguments économiques avancés par la FNSEA et Sofiprottéol (lire à ce sujet notre article Après le Medef, Hollande courtise la FNSEA et Sofiproteol). En matières de corruption et de cynisme, nous pensions avoir tout vu avec Sarkozy, mais force est de constater que Hollande le dépasse largement, même sans talonnette !

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Montdragon Montdragon 24 mai 2014 19:56

    Merci à l’auteur !
    A la fin du voyage, l’eau est contrôlée par un organisme agréé ARS.
    Traditionnellement des labo départementaux gérés par le Conseil Général, de plus en plus par des labos privés soi-disant moins chers !
    Du moins disant au moins disant, l’eau du robinet va vraiment devenir dégueulasse !


    • CASS. CASS. 25 mai 2014 00:36

      elle est déjà dégueulasse


    • Pere Plexe Pere Plexe 24 mai 2014 22:40

      La Fnsea et les médias complices nous vendent une agriculture « verte » à coup de salon de l’agriculture et de nuits vertes.

      Nos députés et plus encore nos sénateurs connaissent le poids du lobby agricole !
      Alors la flotte....

      • bakerstreet bakerstreet 25 mai 2014 00:27

        Pas beaucoup de gens à priori se sentant concernés par ce bon billet. A croire que tout coule de source, et qu’ils ne boivent pas l’eau du robinet. Même ceux là ne perdent rien pour attendre, car même l’eau de pluie est polluée...


        • TSS 26 mai 2014 13:27


           Je vis depuis 70 ans en Beauce et la pollution de l’eau,de la terre les paysans s’en foutent,les gens qui vivent autour de chez eux,ils s’en foutent,même les cancers 5/6 fois plus nombreux chez eux,ils s’en branlent, seul comptent les « brouzoufs ».... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

Eau


Palmarès