Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Unités d’élite et hélicoptères contre précaires !?

Unités d’élite et hélicoptères contre précaires !?

A Marseille ce sont plus de quinze policiers ripoux qui sont pris la main dans le sac, à Toujouse c'est en toute légalité que la police déloge brutalement des sans abri...

On commence à comprendre pourquoi de nombreux préfets et sous préfets de Sarko sont restés à leur poste.... Ils ne sont pas dépaysés !

A Toulouse des unités d'élite chassent les précaires !?

Je pense de plus en plus que la priorité des priorités devrait être la lutte contre la pauvreté et la précarité.

Le gouvernement n'a toujours pas décidé de s'en prendre à ce fléau social et humain qu'est la pauvreté qui touche plus de huit millions de personnes en France...

Quant au mal logement et au non logement on attend toujours les premières mesures.

Lorsque des associations réquisitionnent des logements et locaux vides pour y loger des personnes qui vivent dans la rue, le pouvoir leur envoie la police et même les hélicoptères... On se croirait dans un mauvais polar mais ici, ce sont les flics qui se comportent d'une manière infecte avec les sans grades.

C'est intolérable !

Comme dans 20 jours les expulsions locatives seront suspendues durant une période de 4 mois et ½., les bailleurs, privés et même sociaux essayent de faire vite et de faire leurs petites affaires maintenant.

Le mois d'octobre est un mois noir pour les locataires.

Seules les expulsions locatives sont suspendues, les squatteurs peuvent eux, en toute légalité être délogés et se retrouver dans la rue.

Le communiqué du DAL dénonce avec force et justesse l'attitude des pouvoirs publics et de la « gauche » au pouvoir qui n'a rien à envier à Sarkozy.

Il se termine par des propositions cohérentes :
 

« TOULOUSE : STOP AUX EXPULSIONS-RÉPRESSIONS
Depuis une semaine, les expulsions-répressions s’abattent sur les habitants d’immeubles vides réquisitionnés à Toulouse dans le cadre de la campagne “zéro enfants à la rue”, organisée par le CREA.
Les dispositifs d’hébergement sont tellement débordés que les salariés de l’urgence ont cessé le travail, au nom de leur droit de retrait : 95% des demandes d’hébergement ne sont plus satisfaites. Or les squats permettent de répondre à cette violation massive du droit à l’hébergement.

Ces expulsions massives ont pour objectif de tuer la solidarité mise en place à Toulouse, depuis plusieurs mois.

Droit Au Logement dénonce ces opérations de police brutales, assistées par des unités “d’élite” débarquées en hélicoptère, comme constaté lundi dernier.
A la veille d’un hiver menaçant pour les sans logis de plus en plus nombreux dans les rues, et face à l’inaction du gouvernement devant le risque de crise humanitaire qui se dessine, ces expulsions révèle un aveuglement inacceptable.

Une fois de plus, le pouvoir se trompe de cible en visant les plus précaires et ceux qui les soutiennent.
Il est certes plus facile de réprimer les faibles que de lutter contre la crise du logement, la précarité et la cherté du logement, la marchandisation du logement social, la spéculation immobilière et foncière, les expulsions sans relogement,

Il est plus facile d’envoyer les troupes d’élite s’entraîner sur des précaires pacifiques que de respecter les lois telles que le droit à l’hébergement, la loi DALO, la loi de réquisition, ou la loi Vivien (qui prévoit le relogement des habitants de bidonvilles) ...
Cette répression intensive sur les précaires, qui n’a pas baissé pavillon malgré les élections, traduit une certaine lâcheté.

DAL demande au Gouvernement et à l’État :
- de cesser toute expulsion de bâtiments désaffectés et immeubles vacants réquisitionnés par ou pour des sans toit, des précaires, des galériens du logement, à Toulouse et dans d’autres régions notamment à Rouen, Rennes, Clermont, Bordeaux, Roubaix, Poitiers, Vendée, Paris et région parisienne

- de donner le feu vert à la mise en œuvre massive de la loi de réquisition sur les logements vacants pour loger les sans logis et les prioritaires DALO, au lieu de les abandonner sur le trottoir, les condamnant ainsi à la mort lente de la rue.

- de lancer un plan d’urgence de mobilisation/réquisition immédiate de 100 000 logements vacants publics, privés, ou HLM, afin de loger 300 000 personnes sans logis ou prioritaires DALO, en lieu et place de la rue, des hôtels et foyers précaires et parfois indécents, des expulsions de bidonvilles ... »

 

Partout la résistance s'organise mais aujourd'hui, s'il faut multiplier les actes de solidarité active dans toutes les villes, cette action nécessaire ne suffira pas à faire changer le gouvernement de cap.

C'est une manifestation nationale qu'il faut organiser afin qu'une loi d'urgence sociale soit votée par le parlement et que le droit de réquisition des appartements et bâtiments inoccupés soit réellement reconnu.

Jean-François Chalot

Documents joints à cet article

Unités d'élite et hélicoptères contre précaires !?

Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • BlackDjai BlackDjai 11 octobre 2012 09:49

    Ne vous fiez pas à la couleur politique de votre gouvernement ...... Bleu (UMP) ou Rouge (Socialiste) bouffent dans la même gamelle ...... celle de l’oligarchie financière. Et si votre mouvement perturbe cette classe, dites vous bien que vous allez en prendre plein la g..........


    Nous ne représentons rien pour cette caste, nous sommes que d’insignifiantes fourmis sans intérêts.

    • La mouche du coche La mouche du coche 11 octobre 2012 22:10

      Je ris en pensant aux gens qui ont voté pour M. hollande et qui découvre aujourd’hui le bonhomme. Nous méritons ce que nous avons. smiley


    • frugeky 11 octobre 2012 10:29

      Et les jugements concernant sodimédical, ils sont respectés ?



    • JL JL 11 octobre 2012 10:35

      Allons schweitzer,

      ne venez pas nous dire que l’on construit des logements neufs pour ces ’sans droits’ et que les marchands de sommeil font du fric avec les Français qui votent à droite et habitent les hotels et taudis payés grassement par les gouvernements de droite !


    • LE CHAT LE CHAT 11 octobre 2012 10:36

      @schweitzer

      je pense la même chose de ces « no borders » et autres black blocks allemands qui viennent
      ravitailler en bouffer les clandestins à Calais et foutre la merde !


    • JL JL 11 octobre 2012 12:01

      Qui parle de « Construire des taudis » ???

      Décidément, schweizer, vous ne comprenez rien à rien.


    • JL JL 11 octobre 2012 12:04

      Un proverbe énonce : ’tel chien, tel maître".

      Je crois que c’est surtout vrai des chiens de garde : ceux de la théorie du ruissellement sont particulièrement stupides.


    • Le péripate Le péripate 11 octobre 2012 12:21

      Gros malin va nous expliquer alors pourquoi le coiffeur de Dakar gagne moins que son homologue de Paris, alors que leur productivité est grosso-modo identique.
      Si ce n’est parce que le second travaille dans une société où les revenus sont plus hauts....


    • JL JL 11 octobre 2012 13:15

      Si c’est une question pour moi, péripate, veuillez la formuler correctement, svp, et si possible, en donnant votre avis, pendant que vous y êtes. Sinon, je n’ai aucune raison de m’emmerder avec vos élucubrations aussi intempestives qu’habituelles.

      @ schweitzer, vous pourriez svp, préciser à quelles lois « qui briment la liberté d’expression » vous faites allusion ?

      Vous, faire du second degré ? Encore faudrait-il que vous compreniez le premier que vous ultilisez, vous avez écrit dans deux posts consécutifs, je cite :

      1 - « ... une immigration nécessitant chaque année quatre-vingts à cent mille logements supplémentaires. »

      2 - « Je n’ai jamais parlé de construire logements »

      Bon, j’ai assez nourri ce troll ! Basta.


    • JL JL 11 octobre 2012 15:30

      @ chiens de garde,


      « Au jeu du chat (ici, le chien de garde) et de la souris (ici l’immigration) , le chat n’a pas forcément intérêt à éliminer sa proie  »

      Démonstration :

      Claire Rodier : « Les sociétés privées tirent des bénéfices des contrôles migratoires. » Entretien, par Marion Rousset, 9 octobre 2012 

      Extrait : "Dans les dix ou quinze dernières années, on a connu un accroissement des contrôles lié en partie aux bénéfices qu’en tirent des sociétés privées : gestionnaires des centres de rétention pour migrants, entreprises qui fournissent les gardes et escortes de ceux qu’on expulse, fabricants de matériel militaire ou paramilitaire, industriels de l’aéronautique, de l’aérospatial et des technologies de pointe. Il est difficile de départager, dans les bilans d’activités des sociétés, les profits qui relèvent des contrôles. On peut quantifier le bénéfice direct que rapportera la vente d’un drone à l’agence Frontex – un appel d’offre a été lancé – qui coordonne l’action entre les Etats membres concernant la sécurité des frontières. On sait que le rapatriement des étrangers a rapporté en cinq ans quelque 110 millions de livres (125 millions d’euros, ndlr) à la multinationale G4S, qui gère également quatre grands centres de rétention pour migrants et demandeurs d’asile au Royaume-Uni. Mais on a plus de mal à évaluer la part du financement by Text-Enhance"> de la recherche sur les nouvelles technologies destinée à la surveillance des frontières. Les sociétés recyclent leur savoir-faire pensé pour la guerre dans d’autres secteurs porteurs comme l’immigration. Le facteur économique est pour beaucoup dans le développement de l’industrie du contrôle."


    • JL JL 11 octobre 2012 16:31

      C’est pour quand l’encyclopédie schweitzer à usage des nuls et des apprentis sophistes ?

       smiley


    • JL JL 11 octobre 2012 16:38

      Sinon,

      au sujet de mon post de 15H30, aucun avis ?

      J’ajoute que cette immigration massive, j’en conviens, booster la demanda de logements, pour le plus grand bonheur des propriétaires et constructeurs ! De quoi vous plaignez vous ? vous ne mangez à aucun de ces râteliers ? Dans ce cas, vous devriez partager les discours honnêtes et sensés sur le sujet, non ?


    • JL JL 11 octobre 2012 19:10

      schweitzer,

      en somme vous ne croyez pas au Marché ; aux lois de l’offre et demande ! Et ces immigrants, bien sûr, ils ne produisent rien, ne consomment rien ; ne font rien qu’à nous embêter !

      Voyez-vous, schweitzer, moi aussi, je trouve qu’il y en a beaucoup trop. Mais au contraire de vous, je dis que ce sont ceux qui en profitent le plus qui s’en plaignent le plus ; Cherchez à qui profite le crime. Et ma conviction est fondée aussi bien par la réflexion que l’observation, et confirme bien que « la meilleure défense, c’est l’attaque ».

      Je sais que vous ne lirez pas les quelques lignes que je vous ai proposées, puisque vous savez bien que j’ai raison.

      Claire Rodier : « Les sociétés privées tirent des bénéfices des contrôles migratoires. » Entretien, par Marion Rousset, 9 octobre 2012


    • JL JL 12 octobre 2012 09:28

      Allo Jean-Marie ??

      Pourquoi tu tousses !?


    • JL JL 12 octobre 2012 17:48

      schweitezr,

      mais oui, je suis infantile ! Pfff !

      C’est quoi cette réponse grotesque, je cite : « je ne crois pas à l’impact lointain du rescapé de Lampedusa sur le marché immobilier de luxe. » ??? C’est parapluie, imperméable, et planqué sous le préau ?!!!

      Bon, sur la suivante, vous marquez un point ; j’ai dit : « ce sont ceux qui en profitent le plus qui s’en plaignent le plus... » J’aurais dû dire : qu’on entend le plus. Ou plus exactement, c’est le discours que deux qui en profitent le plus qu’on entend le plus. Même un enfant aurait compris, dans le contexte. Un point Socrate pour vous. (*)

      A qui profite le crime ? Aux copains et coquins Medef et FN.

      Vous avez dit infantiele ? C’est vous quoi l’êtes quand vous écrivez « votre Rousselet », votre Philippe Meyer".

      Meyer et un énarque, complice, au moins le dimanche matin sur FC, de MM Bourlanges, européiste libéral aussi avéré qu’invétéré, et de Max Gallo, dont vous conviendrez avec moi, qu’il n’est assurément pas de gauche.

      Décidément, schweizer, vous ne connaissez vraiment rien à rien.

      (*) Le point Socrate, c’est mon invention, ça évite de citer Socrate et les maîtres Zen qui vont si bien ensemble, je copie-colle :

      « Être bête, c’est avoir un sens aigu de l’inessentiel »

      « Quand le sage montre l’étoile, l’imbécile regarde le doigt,  »


    • JL JL 12 octobre 2012 20:44

      schweitzer, quand je lis vos réponses, je pense que nous ne devons pas parler le même français.

      Bof : vous n’avez même pas remarqué que si j’ai mis ces deux citations côte à côte, c’est parce qu’elles signifient la même chose. Et cette citation (zen ?) éculée est remplacée par le Point Socrate. Mais vous perdez le temps que je passe à vous expliquer quelque chose, autant pisser dans un violon.


    • LE CHAT LE CHAT 11 octobre 2012 10:33

      Seules les expulsions locatives sont suspendues, les squatteurs peuvent eux, en toute légalité être délogés et se retrouver dans la rue.

      c’est normal et heureux qu’il en soit ainsi ! que diriez vous si une famille de roms venait s’installer dans votre garage ? la loi est faite pour être respectée , sinon elle ne sert à rien !


      • foufouille foufouille 11 octobre 2012 14:36

        « la loi est faite pour être respectée , sinon elle ne sert à rien ! »

        faut dire ca aux bailleurs
        genre saint denis et ses 2000 taudis


      • LE CHAT LE CHAT 11 octobre 2012 14:56

        @foufouille
        c’est pas faux , faut aussi interdire de louer les ruines !
        mais on peut dans ce cas aussi les requisitionner pour loger des sans abris , il faut être cohérents !


      • jaja jaja 11 octobre 2012 10:41

        Sur ce fil il n’y a que les fachos et racistes pour se féliciter de l’action du PS et des Verts au gouvernement qui sont allés jusqu’à faire matraquer les ouvriers au Salon de l’auto.....


        • jaja jaja 11 octobre 2012 11:13

          Au moins ça te donne le sourire Adolf.... smiley


        • Nums Nums 11 octobre 2012 12:56

          « Réactionnaires »


          C’est un terme un peu léger pour te qualifier. Quand on crache sur les chômeurs, les smicards, les ouvriers (cf ton historique de commentaires), au sens idéologique du terme d’un point de vue socio-économique, tu es un fasciste. 
          Ce n’est pas « l’insulte gratuite Point Godwin ». Au sens idéologique du terme d’un point de vue socio-économique, c’est vraiment ce que tu es, c’est un fait et je ne suis pas en train de t’insulter.

        • Saber Saber 11 octobre 2012 17:04

          Heureusement que jaja le grand Humaniste universaliste est là pour relevé le niveau et avancé point fermé pour faire la révolution virtuel... ahahaahhhhh, ce qu’il ne faut pas lire.

          Les mots « fachos » et « racistes » sont vraiment utilisé à tout va et n’inporte comment aujourd’hui.


        • spartacus spartacus 11 octobre 2012 11:16

          Ces gens squattent des logements vides pas encore vendus parce qu’ils n’ont pas de logement.


          En face y’a un concessionnaire avec des véhicules pas vendus, y’a qu’a leur donner.
          A coté y’a un supermarché plein de denrées pas vendus, ils ont fain, y’a qu’a le piller.

          Cette mentalité d’appropriation du bien d’autrui est proprement scandaleuse.
          Ces gens du DAL et autres associations bobo coco sont des pousse au crime.
          Utiliser les victimes pour se faire de la pub c’est absolument odieu.

          Sachons tous que 400.000 logements sociaux (soit 4 années de construction) sont occupés irrégulièrement par des locataires dont les ressources ne leur donnent pas droit à ce type de logement..

          Maintenat il faut se poser des questions :
          Ou va l’argent de l’aide sociale en France ?

          70% de l’aide sociale sert en frais de fonctionnement.
          Les bénéficiaires n’en ont même pas 30% directement
          Il faut les payer les associations, les agents d’aide sociale et une armée d’intermédiaires fonctionnarisés profitent bien des sommes originellement destinées au plus pauvres. Chalot ne vit pas de l’air du temps, et des comme lui il y en a une foultitude a payer, qui prennent l’argent destiné aux plus pauvres.

          En France l’aide sociale est ubuesque ! Ce système perdure grâce à l’éparpillement qu’aucun agent social ne remettra en cause. La charité c’est pour soit en premier. 

          Chaque aide dispose de son armée fonctionnarisée pour les distribuer.

          Les aides ont toutes de jolies initiales le : RSA, APL, AF, ACF, APF, APA, API, ASF, ARS, PAJE, prime de rentrée, prime de Noël, réductions de taxe d’habitation, réduction de redevance audiovisuelle, réduction de taxes foncières, tarifs sociaux, cartes transport, CMU, CMUC, ACS, prime pour l’emploi. Et il en manque surement une bonne moitié.

          Si un seul organisme centralisait la masse des aides, le montant direct au plus pauvres doublerait. 

          Le bordel et l’émiettage des aides sociales, en fin de compte ça arrange bien les affaires d’un maximum de profiteurs du système.

          Les pauvres ne sont que les faires-valoir de toutes ces associations. Doublement victimes !

          • robin 11 octobre 2012 11:50

            Le gouvernement n’a toujours pas décidé de s’en prendre à ce fléau social et humain

            HA HA HA ! la bonne blague : parce que gauche ou droite n’a plus aucune signification, le seul clivage qui compte c’est avec ou contre les banksters et là dessus à part peut être Dupont Aignan ou Marine le Pen y’a pas bézef de représentants politiques


            • jaja jaja 11 octobre 2012 11:57

              Contre les « banksters » ce n’est ni MLP ni Dupont Gnan Gnan qui prendront la seule solution définitive permettant de mettre fin à leurs méfaits.....

              A savoir la socialisation de toutes les banques sans exception.... en expropriant tous leurs gros actionnaires sans indemnités ni rachat... pour créer le monopole public bancaire au service de la population....

              Qui dit ça à part le NPA ?


            • ZenZoe ZenZoe 11 octobre 2012 11:58

              @spartacus
              D’accord avec vous sur toute la ligne.

              Spartacus a raison quand il dit que les gaspillages et les abus sont légions.
              Dans une petite ville dont je tairai le nom, les HLM tout neufs qui viennent d’être construits face à la mer sont (très officieusement) réservés aux gradés de la municipalité. Vous en voulez un, vous, car vous pensez rentrer dans les clous ? Ah oui, près de l’incinérateur (véridique) , il y a deux barres à moitié en ruine peuplées de marginaux, oui il y a des apparts là, ça vous intéresse ?
              Dans la ville voisine, ce sont les entreprises du BTP qui ont bien profité des largesses publiques. Chargées de rénover les appartements, elles n’ont pas hésité à bousculer le cahier des charges, mettre des bacs de douches en plastique à la place des baignoires en céramique indiquées, des carrés de vinyle premier prix là où étaient prévus du vrai carrelage etc. Il a fallu qu’un locataire s’en avise et fasse un ramdam et tout rentra dans l’ordre cette fois-ci. Avec tout l’argent récupéré, imaginez le nombre de logements qui pourraient être construits !

              Des exemples comme ça, j’en ai plein. Ca devrait être la cible première des associations ces malversations, et pas les propriétaires légitimes. En plus, c’est complètement inefficace à long terme : les proprios portent plainte, la justice est obligée de leur donner raison (enfin, on espère), et les sans-abri retournent à la case départ.
              Pourquoi n’essayez-vous pas plutôt de leur procurer de vrais logements, en règle ? Pourquoi n’y a-t-il aucune association pour faire démarrer une enquête sur, par exemple, le scandale des résidences « HLM » construites en bord de mer pour les gradés de la ville, et faire en sorte que les vrais destinataires en bénéficient ?


              • foufouille foufouille 11 octobre 2012 14:40

                dans ton exemple ce sont pas des HLM
                le loyer est pas modeste
                le bailleur est une societe « HLM » privee et non publique


              • FERAUD 11 octobre 2012 12:13

                spartacus sait bien que l’on ne parle pas de spoliation de petit propriétaire mais de réquisitions de logements libres depuis des années et des années.
                spartacus n’aime pas les pauvres.
                Bien jaja


                • spartacus spartacus 11 octobre 2012 13:00

                  Faudra vraiment expliquer la différence entre spoliation et réquisitions....


                  Au nom de quelle justice totalitaire un propriétaire n’a t-il pas droit de laisser son logement libre ?
                  Au nom de qui le DAL se fait juge ? 
                  Ces occupations ont elle fait l’objet d’un jugement ?
                  As t-on entendu le propriétaire ? Paie t-il un emprunt pour un bien qu’on lui a spolié ?

                  Et puis quand on creuse, on s’aperçoit que ces pauvres voulaient habiter en centre ville et qu’on leur avait proposé un logement en périphérie.....

                  Je ne fais pas de discrimination entre un pauvre et un propriétaire. La justice doit être identique pour les deux.

                  Mais l’expérience prouve que les bobos-cocos qui crient le plus fort sont souvent des pleurs de crocodiles. 
                  Chaque fois qu’un bobo-coco pleure c’est toujours pour asseoir son idéologie. 
                  Que ces gens sont idéologues avant d’être humains. Qu’ils utilisent la misère des uns pour gangrener la société d’idées totalitaristes qui finissent toujours par le pire.



                • TSS 11 octobre 2012 14:01

                  Au nom de quelle justice totalitaire un propriétaire n’a t-il pas droit de laisser son logement libre ?

                  Au nom de ce l’on appelle par un mot, inconnu de vous, la solidarité !

                  Et l’etat ,au lieu de payer des hotels hors de prix pour loger ces pauvres gens devrait mettre la

                  main sur ces logements et payer un loyer normal aux propriétaires ,il ferait des economies... !!


                • foufouille foufouille 11 octobre 2012 14:47

                  « 

                  Je ne fais pas de discrimination entre un pauvre et un propriétaire. La justice doit être identique pour les deux. »

                  on y croit
                  pour un libertaryen, le locataire est libre de louer un taudis



                • spartacus spartacus 11 octobre 2012 15:18

                  Qu’est ce qu’on en justifie des choses au nom de la solidarité.

                  Sans jugement, vous avez la faculté d’appréciation, la science infuse sans entendre les parties...

                  Une forme de procès soviétique ! En quelque sorte....

                  Et si l’immeuble n’était pas loué parce que pas aux normes ? Et qu’il prenne feu ? 
                  Aux enfants des victimes vous direz « je suis solidaire ».


                  En Birmanie le part de junte militaire s’appelle le Parti de la solidarité ! 
                  De grands spoliateurs militataro-communistes...Surement vos copains.

                • CHALOT CHALOT 11 octobre 2012 12:46

                  Certains trouvent normal la politique du gouvernement ou considèrent qu’il n’est pas acceptable que l’on puisse réquisitionner des logements libres....
                  Qu’est ce qui est acceptable : que des patrons licencient des ouvriers alors que l’entrreprise fait des bénéfices, que des spéculateurs gardent en friche des bâtiments ou des logements pour spéculer
                  ou que des sans abri puissent profiter d’un toit ???
                  La question essentielle est là.


                  • spartacus spartacus 11 octobre 2012 13:08

                    Diaboliser les uns, pour justifier le totalitarisme !


                    Qu’ils sont loin les victimes dans le raisonnement !

                    Quand a l’ignorance de la gestion d’une entreprise encore un poncif bobo-coco.
                    Un bénéfice est le reflet d’un exercice passé. Il est passé. Point

                    Un licenciement ou une embauche sont la conséquence du travail a faire. Bénéfices ou pertes le raisonnement ne tiens pas. 

                    Dans ces conditions faut ils autoriser les entreprises à embaucher alors qu’elles ont fait des pertes au bilan N-1 ?

                  • TSS 11 octobre 2012 13:54

                    J’ai remarqué que l’operation contre les terroristes islamiques a éte declenchée plus tôt que

                    prévu(dixit un policier) !ne serait ce point pour couvrir le vilain bruit fait par les terrostistes en

                     uniformes qui rackettaient le nord de Marseille !!

                    d’ailleurs sur les medias ,télés radios,plus un mot sur ces « ripoux » !

                    Auraient ils reçu des consignes ?


                    • anty 11 octobre 2012 17:54

                      Le logement pour tous devrait être une obligation pour l’état démocratique qu’est normalement la France


                      • L’immigré 12 octobre 2012 08:38
                        Il faut toujours qu’un de ces franchouillards vienne se plaindre des autres et ne jamais prendre ses responsabilités !
                        Et, comme si cela ne suffisait pas il eut fallu qu’une formation militaire de haut niveau s’abaisse à chasser femmes et enfants aux yeux du monde !

                        Quel merveilleux exemple de respect des fondamentaux humains, quel merveilleux exemple de réussite dans le terrible défi qui consiste à expulser des personnes sans défense (c’était si dur, qu’il faille en parler).
                        Que je suis bête : la France ne jugea pas urgent d’intervenir avec la célérité attendue au Rwanda (pays que je ne connais point, certes) lors d’un génocide de près de un million de personnes (il paraît que ce sont des êtres humains... corrigez-moi si je me trompe), alors, quelques centaines (ou moins) de mal-logés expulsés, c’est comme les fours crématoires, ce n’est que du détail... Non ?

                        Quelle belle leçon d’amour pour l’humanité, quel exemple de civilisation policée, quelle superbe leçon pour nous les immigrés qui sommes trop cons à un tel point que nous sommes honorés de payer des impôts en France pour contribuer à cela tandis que d’autres sont plus intelligents et responsables que nous en cherchant à fuir la fiscalité française !
                        Comme c’est si merveilleux la France ! Français ou pas, aime-là ou dégage !

                        La fine lame du Royaume de France guerroyant contre le serf, sa future veuve et son futur orphelin est la manifestation de la grande compétence de la prestigieuse administration française dans sa lutte sans merci contre la criminalité organisée. Qui sait ? il n’y a peut-être pas assez de terroristes en France... Les autorités s’ennuient peut-être et ont envie d’un peu d’exercice (taper sur des gens sans défense, c’est un tel défi insurmontable)... Allez savoir.

                        Pour ceux qui n’auraient point compris, je voulais manifester à ma façon ma petite indignation par un ton qui se veut, autant que faire ce peut, ironique. Je suis quelque peu scandalisé. Un doux euphémisme, sans doute...
                        Mais, ça intéresse qui ? Personne ! Mon avis ne compte pas. Je ne sais faire que profiter du système et je n’ai point de cœur...
                        Diantre, mais, enlevez-moi cette misère que je ne saurais voir ! J’espère que l’élite de la police française s’est un peu rendue compte que ces miséreux sont des êtres humains (et même des Français !) pas du bétail. Errare Humanum Est, paraît-il...

                        Cher lecteur responsable, il ne faut pas en vouloir à ces fonctionnaires pour leur brutalité, ils sont si débordés par l’afflux massif d’immigrés comme moi... Nous avons envahi la France, donc, nous sommes seuls responsables de ce qui arrive (snif).
                        Liberté, égalité, fraternité, quand tu nous tiens...

                        Please stand and applause ! The French policemen did their duty with honors ! Such good men with such good manners !
                        Thank you so much and have a nice day, wise people ! (just in case : ironical obviously)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès