Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Urgence ! le PS doit se renouveler

Urgence ! le PS doit se renouveler

La base des militants que nous sommes est contre le social-libéralisme. Pourquoi ne pas l’assumer ? Une véritable opposition doit naître au sein du PS, sinon c’est la mort du PS.

Il y a urgence, nous devons prendre nos distances avec le gouvernement.

Les militants de la Motion 4 - Oser plus loin plus vite (http://www.oplpv.blogspot.fr/), et ceux de la Motion 3 - Maintenant la gauche (http://www.maintenantlagauche.fr/) doivent rapidement se désolidariser de ce gouvernement oligarchique de plus en plus impopulaire, sinon le PS risque véritablement de sombrer.

Sans faire scission, nous devons communiquer pour dire aux français que plus de 25 % des militants actifs sur les 84 898 adhérents du PS qui se sont exprimés (173 500 inscrits au PS) lors du dernier congrès du PS à Toulouse fin octobre 2012 sont contre la politique du gouvernement actuel. Notre job, convaincre les militants indécis et les abstentionnistes du dernier congrès pour battre cette oligarchie social-libérale au sein du Parti Socialiste et les mettre en minorité au prochain congrès. Il est urgent de montrer aux Français qu’ils existent de véritables socialistes au PS, sinon on va se faire écraser par les fronts de gauche et de droite.

 

L’oligarchie du PS est indécrottable !

Enlevons-nous les mains de devant les yeux, non l’oligarchie du PS ne va pas changer !

Il faut se désolidariser de l’oligarchie PS social-libérale et avec tous les militants déçus par ce gouvernement, renouveler le PS.

 

Ne perdons pas notre temps à vouloir changer ces énarques sociaux-libéraux gonflés d’arrogance certain qu’ils sont de détenir la vérité et de toute façon aux ordres des banksters. D’autre part, ne donnons pas à Mélenchon, qui nous invite d’ailleurs à le rejoindre, le bâton pour se faire battre. D’une façon ou d’une autre, soutenir cette hyper-classe social-libérale qui ne représentent qu’elle même est, à mon avis, un suicide pour le PS. Il est urgent que naisse au sein de notre parti une opposition, un virage à gauche s’impose.

Il ne s’agit pas de partir du PS bien sur, mais d’arrêter d’essayer de faire l’enfant qui essaye de raisonner un vieux papa gâteux ! nous sommes de la même famille certes, mais nous ne serons jamais d’accord, ils (Mosco and co. et toute l’oligarchie occidentale : les Bilderbergers ) essayent de sauver un système bancaire moribond et ils vont s’entêter à le faire jusqu’à leur mort, leur perte du pouvoir. L’affaire Cahuzac est juste la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Le capitalisme est en pleine déconfiture, regardons un peu autre chose que les nouvelles sur France 2. Ouvrons les yeux, les States sont au bord de la guerre civile, l’Euro ne marche pas, l’Europe une dictature de banksters, etc.

Il faut de vraies réformes : une réforme monétaire, l’instauration d’une 6e République, etc. C’est ça que les français attendent pas des réformettes. Ce gouvernement va s’enfoncer et continuer à croire à la croissance, à la compétitivité et à toutes les bêtises serinées par la propagande officielle des grands médias. Nous ne réussirons pas à changer la ligne politique de ce gouvernement d’un iota, peine perdu, l’agenda est décidé par les banksters et ce n’est pas nous ni personne qui allons faire évoluer la politique de ce gouvernement.

Ils subsistent quelques désaccords entre les motion 3 et 4 mais ils sont bien moins important que notre constat sur l’impasse social-libérale. Il faut rassembler toutes les forces au sein de notre parti qui sont contre le social-libéralisme et montrer aux Français qu’ils restent des vrais socialistes au PS et invitons les citoyens à nous rejoindre pour réformer le Parti Socialiste. Le PS est un grand parti, il est riche, il a des milliers d’élus locaux, alors ne le gâchons pas. Une véritable opposition doit naître au sein du PS, sinon c’est la mort du PS. Voilà ce que je crois. 

Nous avons des solutions pour sortir de l’impasse social-libéral comme reprendre à la sphère privée le pouvoir de création monétaire par la réforme dite du « 100% Money ».

 

Quelques articles afin d’étayer mes propos :

Cahuzac : la débâcle de l’élite néolibérale.

http://ragemag.fr/cahuzac-la-debacle-de-lelite-neoliberale/

MONNAIE - version 2.01 - Histoire, escroquerie actuelle et solution de remplacement :

http://fr.scribd.com/doc/66367429/MONNAIE

Mr Hollande il faut virer votre ministre des finances, l’« élite » économique du PS va droit dans le mur !

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/mr-hollande-il-faut-virer-votre-128011

Evolution foudroyante du système bancaire mondial - Du gangstérisme à la truanderie.

http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/chaos/banksters/bankster.html

Lettre ouverte d’un membre du Parti Socialiste au Président de la République Française

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-d-un-membre-du-121022

Argent dette : Unissons nos indignations pour exiger l’abrogation de l’article 123

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/unissons-nos-indignations-pour-103363

François II : un mandat très mouvementé en perspective !

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/francois-ii-un-mandat-tres-120186

L'impasse social-libérale

http://www.despasperdus.com/index.php?post/2013/02/14/l-impasse-sociale-lib%C3%A9rale

60% des députés possèdent des comptes dans les paradis fiscaux.

http://www.wikistrike.com/m/article-116873025.html

Question taboue : que faisait Cahuzac chez les socialistes ?

http://www.rue89.com/2013/04/04/question-tabou-faisait-cahuzac-chez-les-socialistes-241166

Les Français, le « grand coup de balai » et la nausée.

http://www.marianne.net/Les-Francais-le-grand-coup-de-balai-et-la-nausee_a228028.html

 

Marc JUTIER


Moyenne des avis sur cet article :  2.19/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Marc JUTIER Marc JUTIER 9 avril 2013 12:45

    Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d’environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Le groupe est, avec le Council on Foreign Relations, à l’origine de la création de la Commission Trilatérale. Ce sommet annuel est au centre de plusieurs controverses du fait de sa non-médiatisation et du caractère confidentiel du bilan des conférences. L’idée du lancement de cette conférence date de 1952. Amorcée en mai 1954 à l’hôtel Bilderberg (d’où son nom), situé à Oosterbeek aux Pays-Bas, elle réunit sur invitations environ 130 personnes. Elle possède par ailleurs des bureaux à Leyde. Ses membres, hommes politiques, industriels, banquiers, journalistes, s’appellent eux-mêmes les « Bilderbergers  » ou « groupe Bilderberg ». On compte parmi les fondateurs le prince Bernhard des Pays-Bas, Denis Healey (ex-ministre des finances britannique), Joseph Retinger (diplomate polonais, connu pour son fédéralisme et pour son rôle dans la construction européenne), David Rockefeller (banquier américain), Joseph Luns (ex-secrétaire général de l’OTAN) et Paul Van Zeeland (ex-premier ministre belge et banquier). Certaines sources citent également Paul Rijkens, ancien PDG du groupe de produits de grande consommation Unilever.

    Plus d’infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilderberg

    Quelques membres :

    - David Rockefeller (célèbre homme d’affaire, héritier de la Standard Oil company et lié aux « sept sœurs »)*3

    - La reine Elisabeth Windsor d’Angleterre (représente les fonds Windsor)* 4 

    - La reine Beatrix des Pays-Bas (représente les fonds de la Maison d’Orange)

    - Le roi Albert II de Belgique (Maison d’orange)

    - Benjamin de Rothschild (Dirigeant et copropriétaire de la Banque Edmont Rotschild).

    - Sofía de Grèce (reine d’Espagne)

    - Peer Steinbrück (Ancien ministre de la finance, Allemagne)

    - Luc Coene (Gouverneur de la banque central, Belgique)

    - Mark. J. Carney, (Gouverneur de la banque central, Canada)

    - Jeff Bezos (Fondateur et CEO d’ Amazon.com)

    - Jorma Ollila (Actionnaire principal Royal Dutch Shell)

    - Maurice Lévy (Actionnaire et CEO Publicis Groupe SA)

    - George Osborne (Chancelier au ministère de l’économie et du Budget, Angleterre )

    - George Papaconstantino (ministre des Finances et ancien de la Goldman Sachs)

    - Peter D. Sutherland (Actionnaire Goldman Sachs International)

    - Alphonse de Rothschild (CEO Standard and Poor’s)

    - Joaquín Almunia (vice-président de la Commission européenne)

    - Frans Van Daele (chef de cabinet du président du Conseil européen)

    - Neelie Kroes (vice-président de la commission européenne du numérique)

    - Pascal Lamy (directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce)

    - Josette Sheeran  (directeur exécutif du programme alimentaire mondial des Nations unies)

    - Jean-Claude Trichet (ex-président de la Banque centrale européenne)

    - Robert Zoellick  (président de la Banque mondiale)

    - Herman Van Rompuy (président du Conseil européen et du conseil de l’Agriculture)

    - Christine Lagarde (Directrice FMI)/ Anciennement Dominique Strauss-Kahn.

    Pour une liste plus détaillée : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_participants_au_groupe_Bilderberg

    Dû à la non-transparence du groupe et à la confidentialité de leur bilan, nous ne pouvons connaître les décisions prises lors de leurs réunions. 


    • appoline appoline 10 avril 2013 12:33

      Oui mais cela tout le monde le sait, tout comme la franc-maçonnerie, il y a le visible et l’invisible. Je serais curieuse de savoir jusqu’à quel point le bilderberger est impliqué dans les disparitions d’enfants et les réseaux pédophiles par exemple. Tout ceci est beaucoup plus sombre qu’on ne l’imagine car l’humain, quand il n’a plus de barrières, peut devenir diabolique


    • Marc JUTIER Marc JUTIER 9 avril 2013 12:59

      Pour que l’argent serve au lieu d’asservir !

      D’où vient la DETTE ? Comment faire pour en sortir ?

      L’austérité n’est pas une fatalité et la croissance n’est pas la solution !

       

       Nous, les 99 %, sommes victimes du système monétaire actuel qui est profondément inique et défectueux : le système monétaire à couverture fractionnaire ou à réserves fractionnaires. Pour dénoncer cette injustice et proposer une solution de remplacement, des citoyens qui s’occupent de questions monétaires depuis de nombreuses années vous proposent de reprendre aux banques le pouvoir de créer la monnaie.

        Afin d’assurer tous les besoins d’échanges de la société nous avons besoin d’une nouvelle source de monnaie répartie dans la société de manière régulière, juste, équitable et non associée à une dette. [...]

        Le problème des dettes souveraines a pour origine la loi n°73-7 du 3 janvier 1973, remplacé par les articles 104 (Maastricht) puis123 (Lisbonne). Alors, quand le gouvernement va-t-il aborder un débat ouvert, serein et sincère sur le fait que les États européens se sont interdit à eux-même de se prêter de l’argent sans intérêt ? et au delà, une réflexion générale sur notre système monétaire à réserves fractionnaires qui débouche sur un empilage de dettes sans fin et qui nous emprisonne dans une croissance obligatoire afin de payer, jusqu’à la fin des temps, une rente à l’oligarchie financière de la planète ? en clair, la privatisation de la planche à billet est-elle une idée supportable pour un gouvernement socialiste ?

       La crise de confiance dans le système bancaire associée au manque de courage des politiques est à la base d’un mélange détonnant, capable de transformer la crise financière en catastrophe politique et sociale irréversible. [...]

       Monsieur le Président, le temps des compromis boiteux avec nos partenaires européens est révolu, il faut s’engager résolument dans l’organisation d’un retour à un État souverain en terme monétaire pour mettre en place une véritable réforme afin que l’État français contrôle la totalité de l’émission monétaire sur son territoire ( réforme dite du 100% money ou système monétaire à réserves pleines promu par notre seul prix Nobel d’économie : M. Allais ). De façon générale, Monsieur le Président, en tant que socialiste, comment pouvez-vous accepter le système monétaire actuel ? comment pouvez-vous penser qu’il n’y a pas d’alternative (TINA) ? Comment ne pas voir que l’humanité est en pleine mutation ? que le capitalisme est en pleine déconfiture ?

        Une Nation souveraine a le pouvoir et la légitimité d’émettre sa propre monnaie. Dette et austérité sont des choix idéologiques. Savez-vous que :

      - Les intérêts de la dette publique absorbent la totalité de l’impôt sur le revenu !

      - La BCE a prêté 1000 milliards aux banques mais refuse de prêter aux États pour alléger leur fardeau !

      - Le retour du droit de création monétaire par la Banque Centrale au service des États leur éviterait de dépendre de la spéculation et leur permettrait de financer les urgences sociales et écologiques ! [...]

      Pourquoi sauver les banques et non pas les peuples ?

      Pour beaucoup d’entre nous, c’est parfaitement incompréhensible ! Mais c’est malheureusement l’ignorance dans laquelle les populations sont tenues en matière de fonctionnement du système monétaire qui permet de telles aberrations. Bien sûr on peut se dire que tout cela nous dépasse ou que l’on n’y peut rien à notre niveau. Détrompez-vous ! Nous pouvons non seulement résoudre la question de la dette publique, mais en plus nous donner les moyens de financer les immenses chantiers à mettre en œuvre pour permettre à tous une réelle amélioration de la qualité de la vie.

      Pure utopie pensez-vous ? Certainement pas !

      Contrairement à ce que croient encore certains, ce ne sont pas les États qui émettent la monnaie, mais le système bancaire privé, simplement lorsqu’il accepte une demande de crédit.

      - Depuis longtemps, les monnaies ne sont plus liées à un bien réel, même le dollar dont la convertibilité en or a été supprimée le 15 août 1971, ce qui les rend totalement virtuelles ; leurs quantités sont donc potentiellement illimitées et seules les règles définies par les hommes eux-mêmes en limitent l’émission.

      - Depuis novembre 1993, l’article 104 du Traité de Maastricht ( l’actuel article 123 du traité de Lisbonne ) interdit à la BCE ou aux Banques Centrales nationales d’accorder un quelconque crédit aux institutions ou organes publics. Et toute l’Europe est dans la même situation. Cela conduit les États à s’endetter pour obtenir, au prix fort auprès de la finance privée, la monnaie dont ils avaient, s’ils le souhaitaient, le pouvoir d’émission antérieurement ! [...]

       

      Retrouvez le texte complet de cette pétition déjà signée par 587 citoyens sur change.org : http://chn.ge/MMb6En

       

      Il est primordiale que les français comprennent la plus grande escroquerie de l’histoire de l’humanité.

      Signez et faites connaître cette pétition.


      • Dolores 9 avril 2013 19:51

        Vous êtes militant du Ps mais vous n’avez rien compris !

        Le Ps s’est déjà renouvelé : Il a passé 12 ans à se « refonder » et à se « moderniser » mais il avait commencé bien avant à le faire.

         -.Pour lui, la« lutte des classes » est devenue « archaïque », le patronat est tellement avenant que l’ouvrier ou n’importe quel salarié est à égalité avec lui. La plèbe n’a plus besoin qu’on la défende. Est-ce socialiste d’abandonner tout une partie de la population ?

        - On est en train de voter au parlement une loi qui soumettra encore un peu plus, ceux qui pourtant sont la véritable richesse du pays, totalement leur vie au bon vouloir du patronat : salaire, amplitude de travail, licenciements rapides... On nous présente cette iniquité comme un accord historique de progrès. Ils sont tous d’accord là-dessus :ministres, députés soi-disant représentants du peuple, le parti.
        Le peuple doit être totalement « flexible » et soumis.
        Est-ce l’équité du socialisme et la défense du plus faibles contre les puissants ?

        - Qui est à l’origine du Traité de Maastricht ? Delors, dit socialiste !
        Voyez -vous quelque chose de social dans ce traité ?

        - En dehors de la droite, qui a fait campagne pour le « oui » au TC ? Le Ps
        - Qui a voté comme un seul homme le Traité de Lisbonne ? Le Ps, s’asseyant au passage sur la démocratie, puisque le referendum avait montré que 55% des français n’en voulaient pas. Ce sont des traitres à la nation. Est-ce des socialistes qui ne tiennent aucun compte du vote des français ?
        Même le vocable sociaux-démocrates ne convient pas à ce parti, ils ne sont ni sociaux ni démocrates.

        - Qui a déclaré en avril 2008 qu’il adhérait à l’économie de marché ? Le Ps !
        Bien sûr en ajoutant quelques fariboles de régulation des marchés pour tromper le gogo.
        C’est vraiment socialiste l’enfumage !

        - Qui s’est empressé de signer avec Merkel les traités initiés par Sarkosy avant son départ. Le Ps ! Pourtant , pendant la campagne on a voulu nous faire croire qu’on allait voir ce qu’on allait voir !
        Nous avons vu...surtout que notre pays perdait encore de sa souveraineté et que les politiciens Ps ne « travaillaient » pas pour leur peuple mais pour les puissances de l’argent.
        Que s’est donc beau le socialisme du Ps !

        Le gouvernement Ps va payer la dette en affamant les français, comme en Grèce, au Portugal..., aidant les banques à s’engraisser de plus en plus et ne jouer que le rôle de pourvoyeur dans un monde dominé et dirigé par la finance.
        Que ce soit le parti ou le gouvernement, ils n’ont aucune vision de l’avenir et surtout aucun courage politique. Ils sont au ras des pâquerettes et le resteront car eux ne sombreront jamais dans la misère qu’ils préconisent pour les autres, autrement dit pour le peuple.

        Le Ps est mort !

        Il ne se renouvellera pas. Ce n’est pas l’idéologie socialiste qui les fait se démener, c’est tout simplement la volonté de pouvoir et d’argent. Le Ps peut désormais rejoindre les bancs de l’ump sans y déparer !

        Vous êtes militant et vous n’avez rien vu venir ?.
        Vous êtes surement d’une grande naïveté !


      • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 10 avril 2013 09:18

        Bonjour,


        Voici quel est le pouvoir du politique

        Fut-il un ou une politicien(ne) courageux(se)


        Alors ils attendent quoi nos oligarques.....

        Cordialement

        Franck

      • appoline appoline 10 avril 2013 12:36

        D’où vient la dette ? Dans les grandes lignes : mauvaise gestion, démagogie, irresponsabilité de gauche et de droite, malhonnêteté, égo surdéveloppé, bigamie, escroquerie, entre autres. Vous mettez quelqu’un d’honnête au pouvoir, ça ira de suite mieux


      • frugeky 9 avril 2013 13:16

        Vous avez bien vu que vous n’arriverez pas à prendre le pouvoir au PS puisqu’il est verrouillé. Les motions les plus à gauche n’emportent que quelques maroquins mineurs et les députés se retrouvent les doigts sur la couture du pantalon à voter ce contre quoi ils luttaient quand ils étaient dans l’opposition.

        Les partis qui représentent vos idées se retrouvent dans le front de gauche. Si leur vice-président vous gêne, prenez la majorité avec vos troupes mais, surtout, défendez les idées qui sont les vôtres et qui vous sont communes.
        Comme ça vous ne serez plus obligés de cautionner l’ANI, le MES, la Valls des Roms, etc...

        • COLLIN 9 avril 2013 13:24

          Toutes mes condoléances,mes pensées vont vers vous en ce moment.

          Le « PS » est mort mardi dernier.

          RIP

          De profundis.

          Il ne reste aux militants sincères qu’à quitter cette épave échouée et à rejoindre le FDG.


          • appoline appoline 10 avril 2013 12:38

            Le FDG avec un franc-maçon à sa tête mais vous plaisantez, ce serait pire que tout, le pouvoir dans les mains d’un franc-mac pourquoi aller chercher un sbire des skulls and bones pendant vous y êtes.


          • mario mario 9 avril 2013 14:20

            non monsieur, il ne faut pas changer le parti socialiste , il faut juste lui changer de nom comme le proposait valls .

            le plus approprié actuellement est le centre droit .

             

             


            • escoe 9 avril 2013 16:10

              Ce serait judicieux de changer de nom parce que ce parti n’a évidemment plus rien à voir ni de près ni de loin avec le socialisme.


            • non667 10 avril 2013 10:53

              à mario
              le plus approprié actuellement est le centre droit .

              du point de vu économique l’umpsmodemeelv +fdg sont pour les extrêmement riches et extrêmement puissants ( multinationale et finance internationale ) donc par rapport au FN (ex cnip ) qui n’est que pour les pmi,pme, (contre les grandes surfaces )  françaisesils sont à son extrême droite
              la présence du ps a la tête du pays est due à cette double escroquerie ps =socialiste , fn = extrême droite ! et ça , sans information et contre toute propagande , de nombreux ouvriers l’on compris et votent fn ! ouvrier gauchiste 68tard je l’ai compris dès 1983 (30 ans )  ! « politique de rigueur » qu’ils ont appelé la soumission/adhésion au mondialo- capitalisme ! la suite a démontré que j’avais vu juste .


            • foufouille foufouille 9 avril 2013 14:31

              « l est urgent de montrer aux Français qu’ils existent de véritables socialistes au PS »

              on avait pas remarque
              on a meme jamais vu le diner du siecle


              • Mr Dupont 9 avril 2013 14:38

                « En cas de naufrage : les rats quittent le navire » dit-on

                Dans la vie réelle les rats n’embarquent pas sur les navires qui vont faire naufrage

                Proverbe de Basse-Bretagne :

                « Ce n’est pas quand on a fait dans sa culotte qu’il faut serrer les fesses »

                Moralité :

                Vous L’avez voulu ? : assumez au lieu de chouiner dans le désert


                • pergolese 9 avril 2013 15:15

                  Puisqu’il semble que vous êtes au PS, vous allez m’expliquer quelque chose...

                  D’une certaine manière, l’affaire Guerini est plus grave que l’affaire Cahusac.

                  Avec Cahusac, on peut toujours dire : « On savait pas ! »

                  Guerini, ce n’est pas possible. Comment se fait-il que ce type a été proposé aux électeurs compte tenu de ce que l’on pouvait suspecter à son encontre ?


                  • pergolese 9 avril 2013 15:18

                    Encore une petite chose...Je vois quand même que l’idée d’une 6ème république commence à faire son chemin...

                    C’est à mon avis la seule solution pour se tirer du pétrin. Tout le reste ne fonctionnera pas, il y a trop longtemps que cela dure.


                    • julius 1ER 10 avril 2013 12:03

                      le problème si l’on change de République, c’est de savoir le contenu qu’on lui donne sinon c’est un coup de peinture pour cacher la misère, dans la marine nationale, on a pour habitude de dire,«  »peinture sur merde = propreté«  » aussi ce n’est pas un simple ravalement de façade, qu’il convient de faire, il faut inscrire les priorités dès que la constituante se met en place, sinon tout cela sera perte de temps et bavardage intempestif !!!!!!!!!!!!!!


                    • soi même 9 avril 2013 15:21
                      Urgence ! le PS doit se renouveler,mais en quoi ?

                      Il y a toujours été l’auxiliaire de l’argent, comment un clin d’œil deviendrait t ’il autre ?


                      • alain_àààé 9 avril 2013 15:25

                        qu elle farce de ses soidisants socialistes qui veulent nous faire croire qu ils sont les sauveur de la democratie ils sont depuis plusieurs générations dans tous les coups tordues ils se sont enrichies sur le peuple.COMPTANT sur les socialistes comme AUBRY qui a a sont acttife la morts de plusieurs personnes par l amiante Fabius et maurois les plus grands asassins du xx siecles le MOSCOVICI arrogants de religieux JUIF qui veux nous faire croire qu ils n était pas au courant de son collegue et je n oublie pas le premier secretaire du P S qui a touchez des fonds dissimule au fisc etc....


                        • bigglop bigglop 9 avril 2013 15:27

                          Le projet ’’socialiste’’ de moralisation de la vie politique sera présenté par le gouvernement au Parlement.

                          Autrement dit, il sera rédigé, discuté, voté par ceux là mêmes qui sont visés par cette loi.
                          Donc par ceux qui sont juges et parties. C’est ça la démocratie ?

                          Pourquoi pas, plutôt, par une commission citoyenne tirée au sort qui délibèrera sur tous les thèmes concernés avec l’appui de juristes,de sociologues, mais aussi de philosophes.
                          Le texte adopté par cette commission fera l’objet d’un référendum.

                          Tiens, avec toutes ces affaires (Cahuzac, Offshore Leaks,....), nos chers députés devraient se pencher à nouveau sur le texte de loi sur la séparation et la résolution bancaire, mais pour le durcir sur une vraie séparation des activités de marché de celles de dépôts et de crédit, mais aussi sur la lutte contre les juridictions non coopératives (paradis fiscaux) et les conflits d’intérêts (délit d’initié, abus de confiance, de biens sociaux, escroqueries, faux et usages de faux,....)


                          • LE CHAT LE CHAT 9 avril 2013 15:39

                            Que vous soyez 90% ne changerait rien , votre oligarchie est complétement vendue au N.W.O !


                            • spartacus spartacus 9 avril 2013 17:26

                              Vous avez raison, 

                              Mieux vaut être bien communiste que libéraux.

                              La France rêve du la Corée du Nord, de l’ex URSS, de la Chine Maoïste.

                              Ou alors d’avoir les radios brouillées comme à Cuba cette super démocratie.

                              Ou alors elle rêve de l’autocratie Vénézuélienne.

                              Franchement vous faites rêver !!!!

                              La langue de bois de l’idéal totalitaire en marche !

                              Une belle réforme monétaire, pour bien tuer le pouvoir d’achat et créer une inflation gigantesque !
                              L’utilisation de la planche a billet ne changera rien, ce ne sont que des sources de misère.

                              Comme au Vénézuéla 37% d’inflation pour que le pain du vendredi coûte deux fois plus cher que celui du lundi.
                              Ou les gens font la queue dans les magasins et les prix changent dans à la journée.

                              Le monétarisme d’état étant « tellement » meilleur dans les mondes socialistes. !!

                              En plus la monnaie de singe ne réclame jamais de remboursements....Le problème c’est de la monnaie de singe !

                              Vous accusez le libéralisme, mais si vous ne l’aviez pas transformé avec le Keysianisme, nous n’en serions pas là !

                              Quel monde formidable que vous promettez ! 
                              La dépense publique, on rase gratis y’a qu’a créer de la monnaie !
                              Les dépenses sociales, on rase gratis y’a qu’a créer de la monaie !
                              Les investissements, pourquoi prendre des risques, y’a qu’a créer de la monnaie !

                              Les matières premières payables en USD ou autres devises,....Merde vous n’y avez pas pensé, on n’accepte pas la monnaie de singe.
                              La monnaie de singe, plus acceptée, chômage, émeutes, misère....Totalitarisme, autocratie. 


                              Ou alors jeter l’argent des contribuables à la mer, comme le promet Mélenchon, vous comprenez avec son business plan d’une moitié 21x29.7 il a vu que la France avait un énorme domaine maritime. 
                              Mieux vaut jeter dans des chimères l’argent de tous dans l’eau que de laisser risquer l’argent du privé, quelquefois que certains deviennent riche.

                              Allez vendez votre idéal. Que tout le monde devienne pauvre ! Comme cela une seule classe sociale. 

                              Un égalitarisme formidable qui réduira le seuil de pauvreté, plus de seuil, tout le monde pauvre. 

                              Ouverture officielle de la chasse aux actionnaires et investisseurs. Pour être bien certain que seul l’état "visionnaire pourra gaspiller en chimères l’argent de tous.

                              Du Heuliez puissance 1000. L’état est tellement un investisseur avisé.



                              Allez les langues de bois socialo-communistes, A part critiquer, vos solutions c’est de la merde !
                              Faut quand même que quelqu’un vous le dise !

                              • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 10 avril 2013 08:26

                                Bien emmerdé, le PCF, lui qui comptait sur le PS pour se refaire une santé aux Municipales dans des listes d’Union de la Gôche....

                                Les Verts ont déjà dit qu’ils n’iraient pas à la manif du Mai, et le PCF s’insurge contre les propos outranciers de Mélenchon.

                                Mais au fait, le FDG est dans la majorité présidentielle ou dans l’opposition ?

                                Si aux Municipales, on les retrouve tous sur des listes d’Union de la Gôche, tout le monde ne va pas rigoler...

                                Les groupies de Mélenchon, après avoir voté sans condition pour Hollande, seront encore cocus une nouvelle fois.


                              • babeuf babeuf 9 avril 2013 17:37

                                la plupart de vos dirigeants vous on trahis !!!!!!, le mot est faible , ils sont encore plus libéraux , que ce de droite , ils ont récupérer le mot « gauche » pour rouler le peuple de gauche le vrai !!!,double trahisons ..........fuyez votre navire parce que les murs vous allez les rasées ,que 11 mois de pouvoir 26% de positif 70% DE NEGATIF !!!!!!!!!!!!!!!!!1 AN DES MUNICIPALES !!!!!!!C EST A LA FINANCE QU IL FAUT S ATTAQUER ET NON PAS AU COUT DU TRAVAIL


                                • babeuf babeuf 9 avril 2013 17:57

                                  LES SOCIALISTES SONT AU PARTI DE GAUCHE ? ET LES COMMUNISTES NE SONT PAS DANS
                                  LE GOUVERNEMENT HOLLANDE ? NOUS C EST LE FRONT DE GAUCHE


                                  • escoe 10 avril 2013 10:39

                                    Si tu abuses des majuscules comment veux tu, comment veux tu que je...


                                  • Abou Antoun Abou Antoun 9 avril 2013 18:15

                                    Le PS n’est plus qu’une machine électorale. Pour ceux qui ne comprennent pas comment certains élus finissent toujours avec le doigt sur la couture du pantalon, il suffit de réfléchir un peu ; ils ont peur de perdre l’investiture. Un élu PS ne quitte son parti que quand il a la certitude d’obtenir l’investiture d’un autre parti (FdG, Les Verts, etc...) et en fait il le fait quand il pense que le PS bat de l’aile localement. C’est ainsi que les ralliements sont négociés ; certains se plantent en vendant la peau de l’ours, d’autres jouent le bon cheval. Mais enfin, sachez citoyens que le fait d’être renégat ne rend pas vertueux pour autant. Vos ex rose bonbon rebarbouillés en vert ou en rouge n’ont pas changé de motivations, ni de pratiques.


                                    • babeuf babeuf 9 avril 2013 18:40

                                      la pratique citoyen abou antoun c est le 5 mai à paris


                                      • Ricquet Ricquet 9 avril 2013 19:32

                                        Le ps n’a pas besoin de se renouveler.

                                        Il a juste besoin de se fondre dans l’Ump.
                                        Ainsi, il n’y aura plus d’ambivalence avec l’ Umps.
                                        Ni d’alternance en faux semblants...

                                        Au diable les hypocrites perfides et manipulateurs...

                                        • babeuf babeuf 9 avril 2013 19:58

                                          les elus solfériniens dans leur grande majorité on voté l ANI TOUT COMME L UMP ILS SONT VRAIMENT COPAINS COMME COCHON !!!! la précarisation a vie plus de cdi !!!!!!!!, ton patron te dira tu bosseras plus longtemps avec le même salaire !!!, pas contant dehors , vite fait bien fait voila bon courage a vous


                                          • babeuf babeuf 9 avril 2013 20:52

                                            merci ! ! sampiero ,« du peuple qui transpire » mais encore plus avec cette loi


                                            • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 9 avril 2013 22:04

                                              Bonsoir,


                                              Mais vous savez Monsieur Jutiers nos chers oligarque français apprene vite :


                                              Vous voyez il n’ont même plus besoin de Rockfeller et de kisinger, du moins c’est ce qu’ils pense

                                              Voyez vous ils sont tellement imbus de leurs personnes et tellement médiocre qu’ils n’ont pas encore compris que les anglo-saxons 

                                              Detruisé notre pays, alors ils les imites comme des singes savant, a moins qu’ils ne soient complice .....

                                              Cordialement

                                              Franck


                                              • JP94 9 avril 2013 22:45

                                                L’auteur de l’article a pu jauger de l’écho de son appel : aucun militant du PS pour le soutenir dans son combat désespéré ...
                                                Par contre, réactions indignées à gauche sur ces illusions ...et surtout à cause de la compromission du PS .

                                                Vous n’êtes pas le premier à croire pouvoir changer le PS ou ce dont il hérite ... ça fait 100 ans que ça dure .
                                                En fait il y aura 2 issues possibles :

                                                 - vous y restez , vous la bouclez et au bout du compte , vous y avez votre place à un poste honorifique en avalant des couleuvres : vous devenez ainsi une caution pour le PS qu’il fait de la place à des gens de gauche - sans pour autant faire une politique à gauche . Au besoin , vous criez au traitre lorsque les indignés du PS en dénoncent la collusion avec le Capital .

                                                - vous franchissez le pas , fidèle à vos idées - mais alors ,fini le PS et les postes au chaud pour vous . Et vous vous retrouvez aux côtés du diable Mélenchon , qui a espéré changer le PS aussi ... et peut-être après tout aurez-vous une place au chaud ...

                                                Ce qui est marrant est que vous êtes le seul à croire à ce que vous dites !
                                                CHANGER le PS ! oxymore !
                                                Et le vote de l’ANI , vous comptez aussi l’abroger lorsque la Droite sera revenue au pouvoir ? Et le TCE ? et l’absence de referendum sur les questions à portée économique décisive ?

                                                Vos convictions sont pas mal mais totalement hors de propos au PS .
                                                A quoi bon prêcher dans le désert du PS ?
                                                Des socialistes , il y a en dehors du PS . Bien sûr quelques élus PS râlent , soit par crainte de perdre leur siège , soit par conviction ...( ça doit bien exister mais je n’en connais aucun )
                                                Mais regardez tout ce que le PS a fait contre les gens et pour les patrons , regardez comme il est sourd à son électorat , et à plat devant le MEDEF ... ce n’est pas récent .

                                                La seule chose qui pousserait le PS à gauche ( par opportunisme ) c’est que le FRONT de GAUCHE le dépasse !
                                                Et là tout d’un coup le PS trouverait les meilleures raisons du monde de mener une politique à l’encontre de l’austérité actuelle , de la fin de la Retraite à 60 ans , de l’ANI ert des rêves du MEDEF , des rencontres multipliées avec le Patronat , les guerres , la soumission à l’OTAN , le TCE , la règle d’or , la casse de la Sécu et du système de santé , la précarisation des salariés , la politique raciste de menée par Valls , etc ...


                                                • Le printemps arrive Le printemps arrive 10 avril 2013 08:59

                                                  Bonjour,

                                                  excellent constat sur le parti socialiste, si le parti est riche comme vous le dites, c’est financièrement, et cela est détenu par cette oligarchie que vous décrivez, vous comptez leur braquer facilement le magot ?
                                                  Car la richesse des idées, cela fait longtemps qu’ils ont renoncé.

                                                  Qu’avez-vous à reprocher au programme du front de gauche (j’ai pas dit le programme de Mélenchon) ?

                                                  Ne pensez-vous pas que le FDG serait plus un partenaire (j’ai pas dit un beni-oui-oui) qu’un adversaire ?
                                                  Si le PS s’écrase, ce sera exclusivement de son propre chef et pas celui des autres.


                                                  • babeuf babeuf 10 avril 2013 10:16

                                                    avec la chute du mur de BERLIN , quoi que j en était satisfait, la fin du « parti unique » modèle stalinien dans toute l europe de l est , les commentaires allait bon train , c est la fin de l histoire , le capitalisme indépassable, plus aucunes contradictions , le ps a fait la, une lourde erreur !!, de continuer dans cette voie , la victoire n était en faite une victoire a la « PYRRHUS » , la fameuse phrase de BUSH « nouvelle ordre mondiale », c est tous le système « made in usa »qui a était mise en pratique a travers le monde , regarder les différentes révolutions de ce système c est a dire la financiarisation de l économie , elle avait commencer en amérique du sud l argentine est un exemple flagrant , mais d autres pays d amérique du sud ont suivit vénézuela , bolivie etc ......ses pays ont prit leur avenir en main , par le biais de révolutions citoyennes , ceux que nous subissons actuellement en europe , la même chose la GRECE , PORTUGAL , ESPAGNE , ITALIE, LA FRANCE commence a subir le même exemple ,le travail est un cout qu il faut réduire , ou supprimer , c est ça la devise du libéralisme et bien non !!!!!!!!!!!le pib a doublé en 20ans , mais c est toujours le monde du travail qui est taxé , alors que le capital richesse créer par la force de travail produite par les travailleurs lui n ait pas taxé compressions des salaires , donc de la richesse qui ne part pas dans l économie réel augmentation, des salaires des minima sociaux , retraites , pour relancer la consommation
                                                    donc l économie du pays !!!!!!!!!!!!!!!!!!


                                                    • Attilax Attilax 10 avril 2013 11:13

                                                      Comment peut-on aujourd’hui se déclarer de gauche et militer au PS ??
                                                      Ca fait 30 ans qu’il a viré sa cuti, ton parti. Ce sont les mêmes qu’en face, version hypocrites. Ils sont vendus aux mêmes lobbies et il n’y a rien à attendre d’eux, je ne comprends même pas qu’on puisse encore en douter. Si le PS était de gauche, ça se saurait.


                                                      • Mammon 10 avril 2013 11:38

                                                        Si vous voulez rénover le PS, il va falloir revenir à vos fondamentaux : la défense du « petit peuple », ces français qui se lèvent tôt, travaillent dur, sont inquiets et dont on entend jamais parler...
                                                        Ces français que les oligarques du PS version « Terra Nova » ont sciemment décidé d’abandonner au FG et surtout au FN, pour une clientèle électorale plus « branchée »
                                                        En fait, il va falloir reprendre votre bâton de pèlerin et repartir à la conquête de tous ces électeurs que les idéologues de votre parti ont trahis...
                                                        Bon courage.


                                                        • Jean-Louis CHARPAL 10 avril 2013 12:03

                                                          La position de ces militants authentiquement de gauche me fait mal, très mal.

                                                          C’est une véritable tragédie, non seulement pour la gauche mais pour notre peuiple et pour le pays .

                                                          Quel gâchis !

                                                          La place de ces démocrates progressistes sincères est évidemment au Front de Gauche.

                                                          Ils perdent leurs temps avec ces arrivistes ultra libéraux déguisés en hommes de gauche, comme si le temps des élections, ils participaient à un carnaval.

                                                          Le PS n’est pas, à lui tout seul, la gauche et , ce qui est encore plus grave, n’est plus à gauche, mais à droite, et pas n’impote quelle droite, la droite ultra libérale.

                                                          Les dirigeants du PS sont plus à droite que la droite républicaine, par exemple celle de Dupont Aignan. Il faut quand même le faire !

                                                          Que faites vous encore dans cette galère ?

                                                          Au Parti de Gauche vous seriez infiniment plus utile. Lisez son programme. Je sais d’avance que êtes d’acord avec lui.

                                                          A quoi servez vous dans un parti qui fait le contraire de ce que vous voulez faire ?

                                                          A quoi servez vous en restant en dehors d’un parti qui veut faire, dès que possible vu l’urgence, exactement la même chose que vous ?


                                                          • JMBerniolles 10 avril 2013 13:08

                                                            je suis désolé d’avoir à dire cela parce qu’il y a des militants sincères au PS, mais l’intérêt profond de notre pays est de se débarasser de l’influence de ce vieux parti.


                                                            Le PS ne représente déjà plus grand chose dans le contexte politique où il a surenchéri sur la politique ultralibérale de Sarkozy.

                                                            Hollande atteint le sommet du ridicule avec une crise de l’Euro qu’il prétend derrière lui, le projet d’inversion d’une courbe du chômage sans aucune mesure politique sérieuse pour, le soutien d’islamistes qatariens et autres en Syrie, ... 

                                                            Ses dirigeants vont s’accrocher au pouvoir, comme Mitterrand l’a fait, sans vergogne.
                                                            Donc il finiront pas se faire virer.
                                                            Mais les salariés garderont la précarisation supplémentaire de l’ANI, les jeunes auront les emplois impasses .... 

                                                            Le plus vite c’est le mieux. 




                                                            • Pingouin094 Pingouin094 10 avril 2013 14:13

                                                              On ne peut pas être dans le parti au pouvoir et en contester aussi profondément les orientations politiques.

                                                              Depuis des années, la minorité de gauche du PS tente de peser sur ces décisions. Résultat, celui-ci est chaque année plus à droite. Regardez tout le chemin parcouru par le PS vers le centre-droit, de congrès en congrès, depuis 2002 avec en point d’orgue la politique actuelle du gouvernement.

                                                              Je ne peux que vous conseiller, comme d’autres l’ont fait avant vous, d’en prendre acte et de rejoindre le Front de Gauche.

                                                              Jean-Luc Mélenchon a quitté le PS il y’a deux congrès exactement pour ces raisons. La suite lui a donné raison.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès