Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Utilitaire de traduction : Français/ françarkozyste

Utilitaire de traduction : Français/ françarkozyste

Après avoir tenté de définir le sarkozysme sans succès, Je propose à votre attention une esquisse d’utilitaire pour repérer et traduire la langue françarkozyste. Elle se parle avec des syllabes et des sonorités similaires au Français d’avant la rupture, ce qui la rend difficile à distinguer de prime abord. C’est une sorte de novlangue post rupture donc, mais dont la singularité apparaît dès qu’on essaye de comprendre le sens des mots. Ce dernier étant fréquemment passablement modifié, le signifié n’étant plus clairement distingué par le signifiant, au point qu’une petite mise à jour de mi mandat, non exhaustive, s’impose...

Bilan : synonyme de « toujours trop tôt » et d’exigence indigne. Dans l’idéologie de l’action, on ne fait pas de bilan, on agit. Les bilans c’est bon pour ceux qui commentent sans rien f...

Con : désigne une personne qui n’aime pas être bousculé par un groupe qui n’a pas payé ses entrées au salon de l’agriculture.

Coupable : se dit d’un justiciable présumé innocent avant la manifestation de la vérité. Dorénavant, en Françarkozyste, il convient de parler de coupables et ce jusqu’à ce que la justice, suite à la manifestation de la vérité à laquelle elle parvient avec ses moyens et l’indépendance qui lui restera après les réformes, démontre éventuellement le contraire. Voir d’instruction (juge).

Courageux  : se dit d’une personne ayant pratiqué le tourisme sexuel et en atteste publiquement au travers de l’ambition de faire de la bonne littérature. Sur la même logique, on peut définir prochainement héroïque : se dira d’une personne ayant pratiqué la pédophilie et en attestera publiquement au travers d’une ambition artistique afin de concrétiser une bonne œuvre faite sans bon sentiment.

Crédibilité  : se détermine en fonction de la capacité à parler devant une caméra sur un plateau télévisé. S’obtient avec des cours de théâtre et d’acting, voire d’acting spirit, aux résultats jaugés par des experts communicants. Exemple : C’est sans doute un bon chirurgien, il a un bon profil droit, une peau qui prend bien l’éclairage, il répond bien aux questions pour lesquelles il s’est entrainé à répondre sans bouger les mains. Il est crédible, je lui confie ma santé.

D’instruction ( juge) : Désigne un dangereux individu considéré comme incapable de déterminer l’innocence ou la culpabilité d’un autre à partir d’une enquête indépendante et de la manifestation de la vérité issue de preuves. Ce mot désigne aussi un fonctionnaire aux velléités d’indépendances issues d’un cerveaux aux principes du passé d’avant la rupture. Il est selon la nouvelle norme du juste, ou trop à charge, ou trop à décharge, en fonction de la qualité du justiciable estimée par le pouvoir exécutif. Son zèle est évidemment mal placé quand il s’agit d’enquêter sur des affaires chiffrant en centaines de milliers voire en millions d’euros, mais moral et de bonne tenu quand il s’agit de quelques centaines ou de milliers.

Égalité : concept abstrait et injuste pour les puissants et ceux qui veulent leur ressembler, opposé de clientélisme, concept concret et moral sous le règne du mérite, voir mérite.

Gréviste : Dangereux rebelle contestataire à la violence exclusive et exclusivement condamnable.

Karcher ( mettre un coup de ) : Expression désignant une provocation activement médiatisée entrainant un effet de hausse dans les intentions de votes sans efficacité concrète subséquente autre qu’une non médiatisation et une réorientation du traitement médiatique attenant au même sujet.

Mérite : se dit d’une personne qui bénéficiant de la carrière et de l’estime portée à ses parents mérite de prendre un poste à responsabilité sans autre forme avérée de compétence. Exemple : ce jeune homme fils d’un grand chirurgien a du mérite, il a failli m’opérer hier à cœur ouvert sans même avoir son diplôme de médecin, il est très convaincant. Voir crédibilité.

Moi, Je : échelle de mesure du pouvoir, de la crédibilité et de la fiabilité politique en Françarkozy. Moi j’agis, moi je décide, moi je suis. Les autres n’agissent pas, ne décident pas et donc ne sont pas.

Jeune : individu ou suspect ou victime ou adhérent UMP. De banlieue, voir coupable, de France, voir victime, adhérent UMP, voir mérite.

Pauvre  : désigne une personne sans Rolex , voir con.

Possible : domaine d’espérance entretenue médiatiquement dans lequel le pragmatisme énergiquement visible devant les caméras supplante le principe de réalité.

Précaire : fainéant bon pour les travaux forcés sous peine d’être privé du revenu minimum. Individu nuisible à l’ordre établi et possiblement réfractaire à l’idée de faire gagner de l’argent aux porteurs de Rolex.

Résultats ( logique de) : méthode de communication et de management chiffrée censée donner une clarté rationnelle dans les objectifs et une estimation probante de l’effet concret d’une décision dans l’action. Exemple : le policier doit obtenir des résultats, ainsi il est incité à poursuivre une logique l’amenant à des quotas d’arrestations faciles et d’enquêtes vides validées en quantité au lieu d’enquêter longuement et difficilement sur un seul crime sans certitudes d’en retirer une affaire validée positivement.

Sécurité ( Service de) : fonctionnaires payés par l’argent public aptes à bloquer les urgences des hôpitaux pendant les visites présidentielles sans considération pour la mise en danger que cela représente pour le citoyen contribuable.

Sondage : outils de communication permettant de faire réagir l’opinion en lui donnant un repère fiable. Exemple : Mme Segolène Royal, femme en période de rupture affective, ayant peu de temps pour se préparer a faire une campagne présidentielle dans un parti divisé qui n’a pas retravaillé de programme politique de fond, aux membres de l’équipe prêts à partir rejoindre le camps adverse comme Eric Besson, ou à faillir dans leurs soutiens, est la meilleure adversaire contre le candidat Sarkozy selon les sondages. Sondages payés par la presse, elle même financièrement dépendante de la publicité achetée par le grand patronat quand il n’est pas déjà son propriétaire.

Suicidé : Se dit d’un(e) citoyen(ne) qui ne votera plus, donc... A ne pas confondre avec tué désignant un(e) personnalité politique rendue inéligible.

UMP : Union pour la Majorité Présidentielle. Le parti le plus riche de France a perdu 40000 adhérents depuis Janvier, mais a pour objectif de résultat les 500000 d’ici 2012, il est trop tôt pour faire un bilan sur son leadership.

Travail : valeur qui ne mérite salaire que si possible...

Vagal  : mot vulgaire ; désigne une mauvaise dernière étape du tour de France, avec ou sans contrôle du dopage.

Victime  : opportunité d’exposition médiatique et d’action politique de story telling sous condition objective de fournir ou une happy end ou une démonstration de soutien public pour promouvoir une une idéologie politique exclusivement répressive.

« Qui veux plaire au puissant utilise son vocable d’un ton affable en sa présence, mais d’autorité devant le petite gens, afin de lui habituer l’oreille à pour son bien obéir ; tel est l’art de bien vivre en bon courtisan. Être celui qui trouve agréablement séante l’échine mieux courbée du manant sur laquelle il sied d’essuyer son orgueil malmené, époumone sa faconde au besoin sur les tristes cuistres mal éduqués aux faciès qui osent lever leurs nez, mais qui sans hésiter s’ingénie en verve pour faire prestement disgracier, condamner et enfermer le regard qui ose se porter sur sa creuse vanité. » ...

Amicalement, barbouse, avec un hommage, certes piètre avec cet article et hors de proportion, mais sincère dans mon estime, à Victor Klemperer, dont l’œuvre généralement méconnue mérite l’attention pour décoder les glissements de sens liés à l’instrumentalisation de la langue. A lire aussi si on est fan d’Orwell et de novlangue, surtout quand elle est de gauche et s’impose à l’école au nom de la bien pensance en utilisant les schèmes religieux...

PS : si l’envie vous prend de contribuer a étoffer cette petite mise à jour, toute aide sera la bienvenue :))

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • jako jako 5 novembre 2009 10:08

    Hé oui ! la novlangue et aussi les non-dits, le storytelling etc...
    Par exemple on aime aussi bien « javeliser » les gens , genre limiter Levi-Strauss à ethnologue et oublier son regard sur la société , limiter Einstein à physicien et oublier toutes ses références à Gandhi, c’est pratique aussi.
    Le pire c’est que cela marche très bien


    • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 12:56

      bonjour :))

      que pensez vous de la définition javeliser : nettoyer une œuvre, un penseur, une image médiatique, des mauvais microbes de la pensée critique afin de la rendre « clean », sans aucune trace ni possibilité d’être dérangeant et d’interpeller la raison. 


    • PtitLudo PtitLudo 5 novembre 2009 16:02

      Que pensez-vous également de GuyMocquetiser, Jaurèsiser ou Blumiser, récupération de figures historiques pour faire passer des messages qui feraient se retourner dans leur tombe les principaux intéressés ?


    • Bardamu 5 novembre 2009 16:05

      Fort bonne :
      -on reste dans le domaine de l’hygiénisme, fer de lance du cafouillage sarkozien.
      Ainsi, javelliserait-on les surfaces culturelles, comme naguère on karchérisait le sol des cités.
      L’opposition est ici une saleté dont le dictateur propret veut venir à bout.
      Le petite bête triomphera-t-elle de la grosse ?
      Croisons les doigts !


    • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 20:36

      un jour on dira il s’est fait « sarkozyser » , mais je laisse a l’histoire la définition que l’on donnera a cet expression... j’ai ma petite idée mais... hé hé hé...

      pour l’usage honteux des figures historiques, celle que « j’adore » c’est celle de napoléon avec lequel toute ressemblance même lointaine est pure fantasme de communicant lisant du max gallo sous acide...

      amicalement, barbouse.


    • Bardamu 5 novembre 2009 10:09

      @Barbouse :

      Je publie plus haut la troisième partie de mon manifeste anti-Sarkozy... je ne peux donc qu’adhérer à ton article dont j’apprécie le savant décryptage.

      Je vais rapidement proposer quelques autres définitions :
      -honnête homme : looser en Sarkozie.
      -bon vivant : opposant au régime.
      -humour : encouragé s’il n’est pas dérangeant.
      -talent : le moyen d’expression de Carla.
      -alcool : moyen inutile pour parvenir à l’ivresse.
      -miroir : l’accession à soi-même.
      -talonnettes : chaussures basses.
      -philosophie : Bhl, Bruckner, Glucksmann...
      -Etats-Unis : rêve devenu français.
      -Israël : terre promise.
      -fils : celui qui ressemble à son père.
      -démocratie : régime politique qui nuit aux élites.
      -travail : ce qui rend libre.
      -loisirs : inutiles quand ils ne sont pas miens.
      -Attali : maître à penser.
      -femme : vitrine publicitaire.
      -homme : individu corvéable.


      • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 14:25

        bonjour bardamu,

        merci pour votre contribution au freeware utilitaire de traduction Français/ françarkozyste :))

        amicalement, barbouse.

         


      • Bardamu 5 novembre 2009 16:06

        @Barbouse :

        Plus haut, figure ma réponse au sujet de la javellisation !


      • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 12:59

        le votre est pas mal non plus :))


      • Gasty Gasty 5 novembre 2009 12:07

        Il y avait « Le petit Larousse », maintenant nous allons avoir « Le petit Sarko ».

        Mais c’est pas tout... ! Pour les fêtes de fin d’année, une éditiob spécial « Le petit Sarko ILLUSTRE »  smiley


        • Elisa 5 novembre 2009 12:32

          Quelques autres définitions fransarkozistes

          -Agir : verbe répété cent fois pour faire croire qu’on le fait.

          -Nicolas Sarkozy : expression que les membres du gouvernement, les conseillers, les députés de la majorité doivent citer au moins 3 fois dans tout interview, même bref.

          -Issu de l’immigration : un de bon ou une de bonne pour cent de suspects-es.

          -La diversité : nouvel euphémisme pour désigner ceux qui précèdent

          -Si vous croyez que : le début préféré de ses discours pour prouver au peuple que lui au moins apportera les solutions.

          -Je n’ai pas été élu pour : expression mille fois répétée qui nous fait de plus en plus regretter cette élection .

          -Opinion(sondages) : le GPS du Président.

          -Réformes : la volonté du MEDEF déguisée en nécessité vitale.

          -Faire bouger la France : la mettre au pas de la mondialisation financière et de l’OTAN.

          -L’identité française : la pêche aux voix d’extrême- droite.

          -Ministre : petit personnel de l’Elysée.

          -Premier ministre : DRH

          -Député : fantassin si il est de la majorité, quantité négligeable tant que l’opposition est minoritaire.



          • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 13:04

            je vois que l’on est sur une même longueur d’onde critique  :))

            merci pour vos pertinentes définitions ; pour décoder la novlangue on est jamais assez :))

            amicalement, barbouse


          • Bardamu 5 novembre 2009 20:11

            @Elisa :

            Eh bien ! si ce n’est pas transcris avec talent tout ça !
            Ah ! la résistance s’étoffe, se précise, et, avec autant d’esprit dans nos rangs, tout n’est pas perdu... surtout qu’en face, on n’a pas affaire à des aigles !


          • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 14:10

            bonjour Calmos,

            moi qui d’en bas suis anti umps, ou duopole, puisque c’est là où je constate les effets nocifs de la droite et de la gauche cumulée et l’absence de remise en question de ces mêmes effets, entre « complotiste », donc, puisque c’est là où le débat officielle nous rabaisse quand on ne veux plus choisir entre la peste et le choléra,

            quand on utilise le mot con pour désigner un adhérent de l’UMP, on y ajoute sternant , et pour l’ adhérent du PS on ajoute vaincu, mais en deux mots...

            et quand on regarde a quoi sert l’argent de nos impôts issue du labeur, comme par exemple envoyé des policier faire de la pédagogie selon madame morano, pour apprendre aux internautes qu’ils n’ont pas le droit d’écrire ce qu’ils veulent quand sa dérange,

            on apprend qu’en françarkozsyte le mot « Pégogie » désigne une interpellation a domicile, et on ne parle plus d’abus de pouvoir et de faiblesse sur des citoyens, on dit « il s’est prie une Nadine »...

            amicalement, barbouse.

             


          • LE CHAT LE CHAT 5 novembre 2009 12:38

            Rollex  : son absence à votre poignet fait de vous un raté

            Pouvoir d’achat : rien que le sien , évidemment


            • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 14:13

              salut le CHAT :))

              tu as aussi bienvenue chez les chti : film qu’il faut faire savoir qu’on l’a vue pour faire populaire quand l’équipe de France ne le permet plus.


            • Lucien Denfer Lucien Denfer 5 novembre 2009 12:53

              Excellent !

              A ce que je vois le dictionnaire du diable d’Ambrose Bierce à fait des émules...


              • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 14:14

                salut Lucien,

                j’aimerai faire genre « oui, je connais », mais... non, je ne connais pas cette référence et ne l’ai pas lu. Tu la conseils ?


              • Elisa 5 novembre 2009 14:32

                Voilà quelques infos sur cet ouvrage

                Ambrose Bierce (1842-1914 ?) est au récit américain ce que le Picon est au plateau apéritif. Amer, sombre, corrosif, à doser avec la plus grande prudence, mais rapidement addictif.

                Autodidacte, dernier rejeton d’une famille puritaine qu’il rejeta violemment, il dut sa carrière d’écrivain à une rencontre frappante avec l’Histoire : la Guerre de Sécession, où il s’engagea par idéalisme et qui l’exposa à des spectacles dont il ne se remit jamais. Elle nourrit ses premières nouvelles, dont le célèbre « Ce qui se passa sur le pont d’Owl Creek » (qui inspira sans doute à Terry Gilliam la fin de Brazil). Pessimiste, cynique, cultivant un humour noir parfois désopilant, Bierce, qui devint journaliste après la guerre, se fit surtout connaître par son Dictionnaire du diable, rédigé sur vingt-cinq ans et cultivant un ton distancié et misanthrope. 

                En 1914, excédé par ses compatriotes et miné par des malheurs familiaux (un fils suicidé, un autre alcoolique, une épouse quittée), Bierce s’engage auprès de Pancho Villa à 75 ans et disparaît. On ignore s’il est tombé au champ d’honneur cette fois, ou s’il a tout simplement profité de l’aubaine pour se refaire une nouvelle vie sous une autre identité, tel un héros de Borges.

                Excellent pour passer sa bile les jours où l’on se dit que si l’espèce humaine n’existait pas (concierges vociférantes inclues), ça ne vaudrait sans doute pas la peine de l’inventer.

                Epouse : femme qui a un brillant avenir derrière elle.

                Cadavre : produit fini dont nous sommes la matière première.

                Cynique : grossier personnage, dont la vision déformée voit les choses comme elles sont et non comme elles devraient être.

                Déluge  : première expérience de baptême qui fit disparaître de la surface de la terre tous les péchés - et tous les pécheurs avec.

                Sorcière : a) vieille femme horrible et repoussante se livrant à des activités perverses avec le diable ; b) jeune personne belle et attirante dont les activités perverses dépassent largement le diable.

                Tuer : créer une vacance sans nommer un successeur.

                Violon : Instrument qui charme l’oreille par le frottement d’une queue de cheval sur les boyaux

                Source:Archea2 live.journal


              • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 15:03

                merci elisa,

                ok, ça sa manque à ma culture :)) je sens déjà les sourires égayés mes futurs temps de lecture :))


              • Lucien Denfer Lucien Denfer 5 novembre 2009 16:06

                Le cynisme piquant de Bierce est en effet un bon contre-poison doublé d’un excellent remède contre la langue de bois et autres pathologies...


              • Massaliote 5 novembre 2009 13:35

                - hauts lieux de mémoire : lieux de plaisanteries stupides
                - résistance : lettre de Guy Môquet ./
                - Karcher : appareil mythique autrement appelé pièges à cons
                - soldats tués : cause de ricanements


                • Massaliote 5 novembre 2009 13:38

                  - Français : inintéressant si « de souche ».


                  • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 14:20

                    Il y a aussi « Français : fond de clientèle électorale pour un management d’entreprise politicienne. »

                    Voir aussi « communication politique : publicité mensongère qui se distingue par le volume d’émission dans l’espace médiatique sur tout support pendant les campagnes électorales » de la publicité simplement commerciale. Le volume étant le marqueur de l’importance d’une pub, heu pardon, de la personnalité et du message politique...


                  • exocet exocet 5 novembre 2009 13:43

                    Article et commentaires intéressants.
                    Manque toutefois, à la lumière de l’actualité récente et des prises de position de l’UMP et de notre bon Président en faveur du cinéaste Roman Polanski et du touriste Mitterrand, un définition :

                    -Enfant : individu baisable.


                    • LE CHAT LE CHAT 5 novembre 2009 14:13

                      Gosse  : boxeur quadragénaire


                    • John Lloyds John Lloyds 5 novembre 2009 14:08

                      Ma contribution :

                      Afghanistan : Annexe à balayer après la teuf du maître


                      • Céphale Céphale 5 novembre 2009 14:22

                        Fainéant : Quelqu’un qui ne fait pas semblant de travailler

                        Alphonse Allais


                        • Salsabil 5 novembre 2009 14:49

                          Excellent et désolant tout à la fois !!!

                          Mais bon autant en rire :

                          *Lanterne : dernier boudoir où l’on cause... Enfin, où l’on...

                          *Tout va bien : Remontage de moral en bonne et due forme de la part du Ministère des Finances ou autrement dit mensonge éhonté

                          *Taxe carbone : comment entuber tout le monde et s’en mettre encore un peu dans les fouilles en surfant sur l’air du temps...

                          *Impôts : contribution au soutien des entreprises du bâtiment, tout particulièrement aux fournisseurs de douches.

                          *Hausse de la mortalité routière : modification de l’emploi du temps des policiers et gendarmes en faveur d’activités plus rentables.

                          *1 maghrébin : bon copain/faire-valoir,
                          plusieurs maghrébins : problème.

                          *Avoir du mérite : être fils de...


                          • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 15:12

                            Le constat en désolation est partagée, la besoin d’en rire est presque devenu une nécessité pour ne pas recourir à la colère...

                            merci pour votre contribution, l’air de rien, peut être qu’en 24 h de diffusion de cet article, on arrivera a un bon logiciel de traduction créer façon linux :))

                            amicalement, barbouse.


                            • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 15:44

                              où pragmatique selon l’idée qu’on se fait de la quête du pouvoir politique et de l’amitié...

                              amicalement, barbouse


                            • Gabriel Gabriel 5 novembre 2009 17:09

                              Bonjour Barbouse,

                              Ma modeste pierre à ce consternant édifice de vérité qualifiant l’odieux personnage qui nous gouverne : "Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion, malheureusement ! »

                              Amicalement 

                               


                              • Salsabil 5 novembre 2009 17:51

                                @Gabriel,

                                Carla et Nicolas aussi, mais pour l’instant, Dieu merci, ils n’engendrent rien !

                                C’est très joliment dit votre maxime, du coup, je verse une larme.

                                 : -)


                              • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 5 novembre 2009 18:35

                                bonjour Gabriel,

                                il est clair que nous ne sommes pas dans la période propice au bel esprit sans qu’il s’accompagne de chagrins...

                                Ce qui in fine me fait presque le plus de peine, ce sont les politiques de gauche qui lisent ces articles et constatent qu’ils n’ont rien fait ni réagi pour dénoncer les abus de pouvoir sur des civils ( affaire morano, les citoyens refoulés devant les urgences, entre autres), mais au contraire font des université d’été pour cautionner le RSA alors que maintenant on peut légalement menacer quelqu’un de le priver des minimas sociaux,

                                et pour les politiques de droite, si tant est qu’il leur reste une once de moral et d’amour propre, j’espère qu’elles leur pèsent sur l’estomac quand ils constatent quel France ils sont en train de générer et à quel point ils scient comme la gauche en démolissant le système scolaire dont elle est le prolongement politique, la branche sur laquelle ils sont assis.

                                amicalement, barbouse. 


                              • curieux curieux 6 novembre 2009 07:38

                                Un petit ajout sur le mot :
                                VAGAL : qualifie un malaise présidentiel qui , pour un traitement efficace, nécessite cinq semaines de vacances au Cap Négre. Bizarrement, ce type de malaise, nouveau comme la grippe A, est apparu juste après le vote de la loi sur le travail du dimanche. Mais, après analyses poussées, les experts politicards ont déduit qu’il n’y avait aucun rapport entre les deux faits

                                Un oubli important
                                PERINEE : Comme le nanisme, obcession présidentielle


                                • paul 6 novembre 2009 08:34

                                  L’auteur m’étonne quand il écrit qu’il n’a pas réussi à définir le sarkozisme : c’est un système politique qui entoure un personnage hors normes,en France du moins, et qui représente bien
                                  les excès du libéralisme,tant par sa façon de gouverner que par son comportement personnel.

                                  Ma contribution personnelle à la novlangue : on ne dit pas privatiser mais ouverture du capital.
                                  On ne dit pas suppression d’une agence locale mais volonté d’offrir un service optimisé....


                                  • exocet exocet 7 novembre 2009 02:43

                                    Angèle :

                                    "le mot Traître, avec la preuve en image :

                                    http://www.dailymotion.com/video/xb..."

                                    Je plussoie, ou la valeur de l’engagement politique chez certains de nos professionnels...

                                    Un gouvernement de traîtres et de renégats.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès