Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Valérie Pécresse, Roger Karoutchi & Co : Au service de la France et des (...)

Valérie Pécresse, Roger Karoutchi & Co : Au service de la France et des français ?

Ambrose Bierce écrivait : "Ministre : Personne qui agit avec un grand pouvoir et une faible responsabilité" Certains diront qu’il s’agit d’un propos démagogique ou attentatoire à la République. D’autres, dont nous sommes, diront que c’est trop souvent la stricte vérité.

Selon nos excellences, Ministre, c’est un métier à plein temps (mais qui autorise à cumuler les mandats). Leur seule récompense, selon eux, étant d’être au "service de la France et des français"

Compte tenu des graves difficultés que traverse notre pays, on pourrait croire que celles-ci cimentent les membres du gouvernement et leur donne envie de prolonger le plus possible leur mission au service de la France et des français. Il paraît que c’est à cela qu’on reconnaît une femme ou un homme d’Etat.

Or, que constate t-on ?

Xavier Darcos (Education), Bruno Le Maire (Affaires européennes), Roselyne Bachelot (Santé) et Alain Joyandet (Coopération et Francophonie) à qui il faut ajouter Hervé Novelli qui fera face à Serge Lepeltier et pour finir Valérie Pécresse et Roger Karoutchi seront candidats à la présidence d’une région.

En clair : Plutôt que de continuer à assumer une partie du fonctionnement de la nation, ils envisagent le pantouflage à la tête d’une région de France et laisseront à leurs successeurs les problèmes qu’ils sont dans l’incapacité de résoudre.

La place de Président de région est tellement attirante que les derniers ministres nommés : Valérie Pécresse et Roger Karoutchi nous montrent publiquement à quoi ressemble la solidarité gouvernementale (un gouvernement soudé comme dirait François Fillon) et leur investissement national sur le long terme.

Lu sur le site de Valérie Pécresse

Voici les résultats d’un sondage IFOP que j’ai commandé* sur la situation politique en Ile-de-France. Ses résultats sont un encouragement à mon engagement, portent un espoir pour l’UMP et, surtout, nous incitent à poursuivre nos efforts pour la reconquête de l’Ile-de-France.

Je vous remercie de votre soutien.

Voir les résultats du sondage

* Sondage réalisé pour l’Association pour le financement de Changer c’est possible ; association publiée au Journal officiel du 28 novembre 2008 et dont le siège social est situé au 10 rue du général exelmans 78 140 Vélizy-Villacoublay


Lu sur le site de Roger Karoutchi

C’est au milieu des cris et de la pagaille que Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, et Roger Karoutchi, secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, ont participé au premier débat avant la primaire du 22 mars. Une primaire qui déterminera lequel des deux sera la tête de liste UMP pour les régionales en Ile-de-France. Organisé au Raincy (93), sur les terres d’Eric Raoult, proche de Karoutchi, le débat a donné l’avantage à ce dernier qui avait fait le plein de militants dans la salle. Résultat : quand Karoutchi était ovationné sur la scène, Pécresse devait essuyer quelques sifflets.


Lu et vu sur le site de Roger Karoutchi

Les vidéos de soutien à Roger Karoutchi de : Chistine Lagarde, Chritine Boutin, Rama Yade et surtout le parcours de marathonien accessible sur son site et qui prouve à quel point, sa fonction de secrétaire d’Etat est avant tout alimentaire.

Lu sur le site de Valérie Pécresse

Seulement 5 meeetings entre le 9 et le 23 février 2009. mais un texte court mais précis :

" L’UMP a décidé de suspendre temporairement les débats de la primaire des régionales en Ile-de-France. Ces débats ne sont pas annulés car ils sont utiles à la confrontation de nos projets. L’UMP a souhaité qu’il n’y ait pas d’interférence entre la primaire et les activités ministérielles des deux candidats. Je respecte cette décision et me tiens prête à reprendre les débats selon les règles fixées par l’UMP.


Connaissant les deux candidats et leur appartenance à la même formation politique, il est évident que leurs propositions (il suffit de les consulter pour s’en apercevoir) pour la région Il de France sont assez identique. Le seul point où Roger Karoutchi prend l’avantage au niveau des sites Web, c’est qu’il offre des "goodies" dont la version "A la Warhol" comme le dit le site.

Plus sérieusement, comment voulez-vous que les français respectent des gens qui au premier coup de tabac s’invectivent pour être candidat à autre chose et vont les laisser se démerder avec leurs problèmes.

Que Xavier Darcos et Valérie Pécresse ou Hervé Novelli (grand chantre déçu du néo libéralisme) qui étaient les porte drapeaux du régime sarkoziens se préparent une sortie "dorée" est une insulte à tous ceux qu’ils ont vilipendé ou insulté dans le cadre de leurs fonctions.

Nous espérons sincèrement que les français échaudés par leurs prestations leur feront savoir par les urnes au moment voulu.

A ce moment du récit des aventures de nos élites, il est important de se poser deux questions


- Soit, ils ont échoué dans leur mission ministérielle et dans ce cas, quelle est leur légitimé pour gérer le micro état que représente une région ?


- Soit leur seul objet est la poursuite de leur carrière de politiciens professionnels et dans ce cas, quelle est la valeur de leur action au gouvernement et a fortiori celle de leur accession à la présidence d’une région ?

La politique est devenue un métier de politiciens et c’est bien le fond du problème. La très grande majorité pour ne pas dire la totalité de nos élus n’ont jamais travaillé ailleurs que dans le contexte politique. On nous parle sans cesse de diversité. Mais, quid de la diversité socio professionnelle ou socio économique dans les assemblées nationales ? Mais, ça c’est le cadet des soucis des professionnels de la politique pour qui la longévité est un critère.

Alors, mesdames et messieurs les ministres, un peu de dignité et de courage face à la situation économique et sociale et face à des français que vous savez en en très grande difficulté et auxquels, vous êtes en train de montrer qu’un "tiens (politique) vaut mieux que deux tu l’auras"

Venez plutôt nous expliquer publiquement que vous avez décidé de rester à votre poste, ou démissionnez ... MAINTENANT.

Source
Site de Roger Karoutchi
Site de Valérie Pécresse


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 12 février 2009 11:02

    Salut JC ! C’est vrai que devant le choix entre Ministre (à la botte du Caractériel, dévalorisé, ridiculisé), et Président de région (inamovible, reconductibe, et dirigeant de régions aussi grands et riches que la Belgique ou les Pays-Bas), je n’hésiterais pas, moi !!!


    • PapyJC_78 12 février 2009 14:14

      C’est un choix fondamental (!) que les UMP vont devoir faire en Ile de France entre la Peste ou le Choléra !
      Tout ça pour, de toute façon, continuer à s’en mettre plein les poches au détriment de l’Ile de France d’en bas.

      L’un comme l’autre soutiennent par exemple un projet de construction d’un circuit de F1 dans la vallée de la Seine sur l’emplacement de la plus grande nappe phréatique de la région qui alimente près de 800 000 franciliens en eau de bonne qualité.

      A cet emplacement était prévu, avant la sortie de ce projet, d’implanter de l’agriculture bio !

      Comme s’il n’y avait pas plus important à faire par les temps qui courrent.


      • vivelecentre 13 février 2009 08:12
        Papy, vous ne m’avez toujours pas répondu sur les écarts de conduite de votre idole ( frais de costard, avion privé, achat de ses propres livres etc )
        Vous approuvez ?


      • PapyJC_78 13 février 2009 11:16

        Comme vous n’avez nulle part, en réponse à ma demande, fait de propositions constructives pour remèdier à la situation de notre pays.


      • vivelecentre 13 février 2009 21:19

        trop facile

        donc j’en conclue que vous approuvez les dépenses personnels ( plus de 100000€) que votre idole a essayé de faire passer sur des fonds publics...

        cela me donne une bonne idée de l’objectivité de vos participations et de la moralité à geometrie variable des soutiens de qui vous savez...


      • PapyJC_78 13 février 2009 22:32

        C’est aussi facile que de refuser le débat d’idées.


      • PapyJC_78 13 février 2009 22:35

        Quant à l’objectivité, j’admire la votre qui n’avez pour cible exclusive que F. B. et pour arguments que les attaques personnelles.
         


      • vivelecentre 14 février 2009 08:16

        ne vous inquiétez pas , je n’épargne personne ici, je suis loin d’etre un supporter de NS particulièrement en ce qui concerne ses dérives populistes ( FB n’est pas le seul...) et ses choix économiques interventionnistes qui sont à moyen et long terme de graves erreur, ni l’incompétence et la douce folie de Royal pour se limiter aux trois derniers acteurs de la présidentielle....

        Quand au procès sur la soit disant absence d’argument, on eut tous se le faire en prenant des posts de réaction" et en oubliant les autres
        Je peux par exemple vous sortir un argument d’actualité sur des choix politiques du Modem sur le multipartisme et le projet d’un scrutin nettement proportionnel :
        Le modem devrait s’inspirer de ce qui se passe en Israel pour la composition d’un gouvernement et pour sortir une majorité ou l’on voit notamment un parti centriste arrivé en tête et une coalition se faire entre la droite et l’extrême droite pour récupérer le pouvoir dans une assemblée complètement éclatée entre 5 à 6 composantes importante et perdurant l’instabilité politique de ce pays !
        Une vraie "4eme république " dont le souvenir et "l’efficacité" devraient revenir en mémoire aux dirigeants du modem qui pourtant son favorable à cette représentation proportionnelle contraire à la nécessité d’engagement clair et de durabilité politique.

        Voici entre autre un argument d’opposant à la ligne politique de Bayrou

        Pour en revenir a notre sujet, dites moi si il est normal qu’un homme politique, qui plus est dénonciateur d’un système et de ses dérives, ai tenté de faire prendre plus de 100000€ de dépense personnelles sur des frais de campagne remboursés par le contribuable ?
        Puisque ses pairs lui ont évité "l’erreur" qui aurait conduit à une qualification pénale .., dites moi si cette dérive personnel est au minimum MORALE et EXEMPLAIRE ?

        Répondez au moins à cette question et je vous laisse en paix !


      • PapyJC_78 14 février 2009 12:31

        @vivelecentre

        Pour ce qui concerne le "multipartisme" qu’entre parenthèse je ne défends pas particulièrement - je condamne le bi-partisme de gouvernement actuel en raison de ses brillants résultats sur plus de 30 ans - , je remarque simplement son défaut essentiel, à savoir que seule une minorité gouverne et impose sa manière de voir à une réèlle majorité, n’est pas démocratique.

        Votre exemple d’instabilité politique en Israel (pays en état de guerre depuis 50 ans) n’a rien à voir avec ce qu’il est possible de faire dans un pays, heureusement, en paix depuis plus de 60 ans.

        Le système français actuel est extrèmement et inutilement couteux puisque seule la "majorité" décide. Autant supprimer le congrès, et avouer officiellement que le système français est la dictature de la majorité relative définie par un système electoral anti-démocratique désignant le gouvernement du moment. En cette période de recession, ça ferait des économies et ça ne changerais pas grand chose : Memento : j’écoute et n’en tiens pas compte.

        Inutile de me ressortir la IV ème république comme argument, il y a le contre argument allemand très bien expliqué par Sylvain Reboul (ici ) qui s’il n’est pas lui non plus parfait, laisse la part bien plus honnête à la démocratie que le système français. Et l’Allemagne ne me semble pas vivre dans l’anarchie ! 

        Pensez vous que la Suisse soit un pays instable ? Et pourtant la démocratie y est mise en oeuvre le plus loin possible voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_de_la_Suisse




      • vivelecentre 14 février 2009 16:59

        ""je condamne le bi-partisme de gouvernement actuel en raison de ses brillants résultats sur plus de 30 ans - """
        Le biparisme du gouvernement, faut il comprendre la composition de la droite depuis trente ans ? L’udf et le Rpr aujourd’hui appelés Ump ?, Un president centriste, un gaulliste (radical soc), un pseudo gaulliste surinterventioniste giroueto preagmatique ?

        Passons...

        La coaltion en allemagne ? cela ne fonctionne pas si bien que cela ! Et abouti plutot à de l’immobilisme par une auto neutralisation.Savez vous par exemple que le Pib par habitant de la France a depassé celui de l’Allemagne en 2008 ?

        Bon, c’est bien cela , on progresse, il y a de l’argumentation et contre argumentation dans nos echanges ! Mais dites moi, vous ne m’avez toujours pas repondu à ma petite question. ..
        Vous cautionnez les derapages des depenses perso (plus de 100000€) avec de l’argent public ? 


      • PapyJC_78 14 février 2009 17:56

        "Bon, c’est bien cela , on progresse, il y a de l’argumentation et contre argumentation dans nos echanges ! "
        Ce n’est pas faute de vous y avoir invité depuis environ 1 mois !

        "Mais dites moi, vous ne m’avez toujours pas repondu à ma petite question. ..
        Vous cautionnez les derapages des depenses perso (plus de 100000€) avec de l’argent public ? "

        Lisez donc les posts jusqu’au bout avant de vous poser en donneur de leçons !


      • PapyJC_78 14 février 2009 18:57

        Au fait, et la Suisse, vous ne répondez pas sur la Suisse démocratique !


      • vivelecentre 15 février 2009 08:14

        Alors là vous exagérez !
         vous allez toujours esquiver !

        répondez ! vous cautionner un homme politique qui rentre chez un tailleur pour dépenser d’un coup 40000€ ( plus de 250 000francs.. 25 patates aurait dit nanard !) et le fait imputer sur des comptes public ? A defaut d’être honnête, est ce moral ?
         
        La Suisse, je ne peux pas vous répondre , je ne connais pratiquement pas.


      • PapyJC_78 15 février 2009 09:44

        Toujours pas été lire le dernier post ?

        Il semble pourtant, à la lecture de celui-ci, que l’habitude soit courante chez tous les candidats d’affecter des dépenses qui ne soient pas acceptées par la Cour des Comptes. 

        En tout état de cause, les montants retoqués n’ont pas été pris dans la poche des Français.

        Et ce, en 2007, pour des montants comparables à celui que vous reprochez à F.B. en 2002.

        Pourquoi donc cette vindicte exclusive envers ce dernier.
        Direz vous enfin ce qu’il a pu personnellement vous faire ?

        J’ai trouvé : vous ètes le gamin qui voulait lui faire les poches et qu’il a giflé !


      • Voltaire Voltaire 12 février 2009 14:24

        Au dela du fait que ces élections régionales seront de nouveau défavorables au parti au pouvoir, même avec un changement de mode de scrutin (et que donc les espoirs de ces candidats à devenir président de région sont faibles, notamment en ile de France), je ne partage pas votre avis sur l’impossibilité de ministres à postuler à un autre poste. Ce qui est intolérable, c’est le cumul excessif de mandats. On est rarement ministre sur de longues périodes. Que des ministres souhaitent, après quelques années, changer de fonction, n’a rien de choquant ; c’est même salutaire. Je suis très favorable à une rotation des mandats, afin d’éviter le clientélisme, voire la corruption.

        Votre opinion sur certains de ces candidats vous appartient. Certains ont efefctivemet, à mon avis, été plus performants que d’autres en tant que ministre, et sont potentiellement plus capables que d’autres à gérer une région. Mais on entre là dans les choix des candidats, et non dans le principe de candidater.

        Ce que vous soulignez en revanche avec raison, c’est le risque de voir des ministres se consacrer à des primaires plutôt qu’à leur travail de ministre. A cet égard, la décision concernant le duo en Ile de France est plutôt sage. Mais il est aussi assez normal de laisser les partis politiques organiser des compétitions internes pour désigner leur meilleurs candidats : qu’auriez-vous dit si le chef d’un parti avait décidé mui-même de ces têtes de liste. Certes, il existe d’autres procédures d’investiture, et aucune n’est pleinnement démocratique, mais chaque parti est libre de s’organiser. Bref, mis à part ce dernier problème lié à la nécessité pour les ministres de se consacrer à leur ministère plutôt qu’à leur campagne interne, je saisis mal la problématique.


        • PapyJC_78 14 février 2009 11:38

          ça tourne vraiment à l’idée fixe cette histoire de costume !

          Comme si F.B. était l’unique candidat à se faire retoquer ses comptes de campagne !
          Cf. : http://www.rue89.com/2008/01/26/comptes-de-campagne-les-cigales-et-les-fourmis

          Comme vous ètes un acharné du bi-partisme, je n’ai extrait que les 2 candidats des 2 partis !

          SÉGOLÈNE ROYAL
          Rouge à lèvres et gadgets
          de sécurité refusés

          La candidate socialiste a dépensé près de 21 millions d’euros. Quelques 96 000 euros ne lui seront toutefois pas remboursés par l’Etat. La commission chargée de la tenue des bons comptes à, en effet, jugé " excessif" les 51 659 euros de " frais de maquillage et de coiffure" et a décidé de n’en rembourser que le tiers

          NICOLAS SARKOZY
          Trop de maquillage
          et de plateaux-repas

          Champion de l’élection, il était aussi le plus riche : 21 038 893 euros dont plus de sept millions de dons de personnes physiques. Nicolas Sarkozy est le seul à s’être vu reprocher une irrégularité. Alors que les dons de personnes physiques ne peuvent excéder 4 600 euros, la commission a relevé trois dons de 9 200 euros. Pas bien grave a-t-elle conclue : les sommes sont " faibles par rapport au montant global des dons recueillis" et surtout, il s’agissait de chèques émanants de comptes joints. Ouf, l’intégrité du président est sauve ! En revanche, comme Ségolène Royal, il a abusé de poudres et autre pinceaux. Ses 34 445 euros de maquillage -pas de coiffure pour lui- sont divisés par trois. Quant aux frais de bouches de l’équipe de campagne de la rue de la Boétie -50 073 euros de plateaux-repas et restaurants- leur " caractère électoral" n’ayant pas été prouvé, ils restent à la charge du candidat.

          Enfin, le déplacement, par avion, d’une personnalité-supporter entre Paris et Clermont-Ferrand, en passant " pour convenance personnelle" par Biarritz, ne sera remboursée qu’à hauteur de ce qu’elle vaut, en excluant donc le détour par la côte Basque.

          34 445 + 50 073 = 84 518 + le billet d’avion on ne doit pas être loin du compte !


          Quant au coût pour les citoyens voici quelques chiffres pour 2007 :
          extrait de http://www.politique.net/2008062501-la-presidentieelle-de-2007-a-coute-75-millions-d-euros.htm

          Les dépenses des candidats ne sont pas toujours proportionnelles à leurs résultats. Ainsi, François Bayrou et Jean-Marie Le Pen ont déclaré le même montant de dépenses (9,7 millions d’euros) alors que le candidat de l’UDF a obtenu 18,57% des voix contre 10,44% pour le candidat du FN. De même, Marie-George Buffet (4,8 millions d’euros) dépasse de loin Philippe de Villiers (3,1 millions d’euros), alors qu’elle est arrivée derrière lui au premier tour de la présidentielle.
          En faisant le ratio des dépenses de campagne et du nombre de voix obtenu à l’élection présidentielle, on peut calculer combien a coûté un électeur pour chaque candidat à la présidentielle :

          01.
          Besancenot : 0,61 € par électeur
          02.
          Bayrou : 1,42 € par électeur
          03.
          Sarkozy : 1,83 € par électeur
          04.
          Nihous : 1,99 € par électeur
          05.
          Royal : 2,17 € par électeur
          06.
          Voynet : 2,37 € par électeur
          07.
          Le Pen : 2,43 € par électeur
          08.
          Bové : 2,44 € par électeur
          09.
          De Villiers : 3,77 € par électeur
          10.
          Laguiller : 4,32 € par électeur
          11.
          Schivardi : 5,77 € par électeur
          12.
          Buffet : 6,81 € par électeur


          Désolé je n’ai pas les chiffres pour 2002 mais pour 2007
          on voit clairement que F.B. est le moins cher des candidats après Besancenot.

          Il est vrai qu’il couterait encore moins cher si, conformément à vos souhaits, il ne se présentait pas.

          Désolé mais la MORALE et L’EXEMPLARITE ne sont pas non plus présentes selon vos critères de retoquage dans le Bi-partisme !

          Ce qui ne signifie d’ailleurs strictement rien sur le plan de la MORALE et de L’EXEMPLARITE de la politique menée.

           
           


          • PapyJC_78 14 février 2009 12:32

            Ce dernier post en réponse à vivelecentre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès