Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Valérie Trierweiler doit-elle retourner à la cuisine ?

Valérie Trierweiler doit-elle retourner à la cuisine ?

Pour moi c'est clair et entendu, dans une démocratie tout le monde a le droit d'exprimer son opinion sur n'importe quel sujet et même de dire des conneries - moi le premier ! -. Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande, bénéficie aussi de ce privilège. Et pourtant ses dernières déclarations sur Twitter, où elle apporte son soutient au candidat "dissident" (dissident...je pensais qu'on n'utilisait cet adjectif que pour parler d'opposants chinois, russes ou cubains) Olivier Falorni qui fera face à La Rochelle à Ségolène Royal, l'ancienne compagne de Hollande (même Feydau n'aurait pas oser imaginer une telle histoire).

Aucun doute que la "première dame de France" doit être particulièrement vigilante dans sa communication pour ne pas mettre en porte-à-faux le président de la république. Comme avec tous les proches d'un chef d'Etat (et une concubine c'est difficile de trouver plus proche n'est-ce pas ?) on ne sait jamais si ils s'expriment en leur nom propre ou au nom de leur patron. On ne va pas recommencer le même cirque que Sarkozy et ses conseillers spéciaux, Guaino et Guéant, qui se permettaient de contredire en public des ministres. La bouille de Madame Trierweiler est plus agréable à regarder mais c'est pas une excuse pour faire pareil.
 
Une cause juste défendue par de mauvais avocats devient une mauvais cause
 
Les attaques venant de la gauche, dont Valérie Trierwiller a été la cible (je ne dis pas la victime, car elle l'a un peu cherché), sont d'une extrême maladresse et me troublent. On pourrait les résumer en deux mot ; machisme et conservatisme social. Je prendrait en exemple deux interventions d'hommes politiques qui ont particulièrement attiré mon attention.
 
Daniel Cohn-Bendit, celui qui a toujours quelque chose à dire et dont le champs d'intervention va du football aux eurobonds, dans une interview accordée au journal Le Parisien trouve "indécent qu'elle [Valérie Trierweiler] prenne position dans cette affaire. Première dame ou pas, elle n'a rien à dire là-dessus. Ce n'est pas une question politique, c'est une question de civilité. Sa démarche est inutile et pas bien du tout". La vieillesse est un naufrage même pour les anciens soixante-huitards, qu'un ancien Maoïste, lanceur de pavé dans sa jeunesse puis aide-éducateur dans une crèche autogérée à Francfort se permettent de parler de civilité, c'est un peu l’hôpital qui se fout de la charité. Notre cher Danni termine son intervention par un argument massue mais nébuleux, "Royal est la mère des quatre enfants de Hollande. Que Valérie Trierweiler ne l'oublie pas..." . Cela me renvoie à ma jeunesse et aux films médiévaux que j'aimais regardé et où la reine n'était honorée qu'au moment où elle donnait un héritier mâle à la dynastie.
 
Autre intervention qui m'a marqué, celle de Jean-Louis Bianco, ancien collaborateurs de François Mitterrand et plus proche conseiller de Madame Royal lors de sa campagne présidentielle de 2007, affirmant sur LCI qu'il avait "travaillé avec Danielle Mitterrand, qui était une grande dame, qui travaillait pour des causes, mais jamais elle se serait permis de se mêler de politique intérieure". Se mêler des affaires internationales et mettre son mari dans une situation diplomatique délicate durant sa présidence n'est-il pas pire ? Entre prendre position pour Falorni (dont tout le monde aura oublié le nom dans deux semaines même si il est élu député) et déclarer son admiration pour Fidel Castro il y a une marge.

Même si l'intervention de la première dame de France est très critiquable mais on moins faut-il utiliser les bonnes critiques. Par ailleurs ses mésaventures nous renvoient à la France d'avant la Révolution, ses rivalités entre favoris, ses complots pour discréditer la reine (comme dans les Trois Mousquetaires, les ferrets de la reine ont été remplacé par Twitter). Je comprends un peu mieux maintenant pourquoi on a coutume de dire que le président sous la Vème République est un monarque élu.

Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • kiouty 14 juin 2012 11:21

    Ce que dit ce « twittergate » c’est qu’au fond Ségo et le PS, mais c’est pareil à l’UMP, considère la démocratie comme une formalité, et que par leur vote les citoyens doivent entériner les décisions des politiques en chef, or pas de pot, les citoyens ont un cerveau, s’expriment et réfléchissent par eux-mêmes.

    Non, ça c’est ce que le twittergate vous dit à vous Amaury, faut pas confondre ce que vous vous pensez avec la vérité absolue.

    Ah oui, j’oubliais, vous êtes un libre-penseur de génie incompris par la masse de bobos bien-pensants...


  • noodles 14 juin 2012 19:15

    Eh oui, je suis bien d’accord : on a un cerveau  !

    Effectivement, dès le 1er tour, dans ma circonscription le PS a déjà perdu.

    Quoi, après ça ? Voter FN ou même UMP ??? vous voulez rire !

    POURQUOI JE NE VOTERAI PAS DIMANCHE

    Bouder les élections qui, moi ? NON CERTES ! JAMAIS ....sauf que juin 2012 marquera pour moi un tournant

    ...et dire que j’ai fait un article sur AV (refusé) pour encourager au vote lors du 1er tour !  :

    VAUCLUSE 2E CIRCONSCRIPTION.

    Moi qui ne m’abstiens jamais JE NE VOTERAI PAS DIMANCHE.

    Au premier tour se présentent : 1 candidat officiel « les verts PS »investi par la commission nationale

    + 1 candidat PS du terrain depuis des années évincé* par Paris

    = 1 FN CONTRE 1 UMP au 2e tour l’équation est simple

    la rivalité entre 2 candidats de gauche se réclamant du PS a joué à plein

    La machine à perdre a fonctionné à fond*. Je n’ai plus de candidat

    mais voter blanc signifierait quoi ???? Je préfère montrer que je ne vote ni pour l’un ni pour l’autre

    Jai voté Chirac par défaut,, par dépit en 2002, mais là NON

    JE NE VOTERAI PAS DIMANCHE. CA ME DESOLE MAIS en plus la Morano a dit en quelque sorte que FN = UMP. Tant va la cruche à l’eau...qu’à la fin elle est pleine !

    Elle va où notrre galère ?

    Post scriptum :

    Les investitures au PS ont été faites en dépit du bon sens ...en Charente c’est pareil

    sauf que là-bas je saurais quoi voter !


  • focalix focalix 14 juin 2012 10:07

    On dirait que François il aime les femmes de caractère.
    Je voudrait pas me mêler de ce ki me regarde pas, mais si j’étais Valérie je me méfirerais plutôt d’Angela. Celle-là c’est une coriace.


    • clostra 14 juin 2012 10:52

      C’est comme ça qu’on tombe dedans !


    • Pyrathome Pyrathome 14 juin 2012 11:53

      Comment transformer une tempête dans un verre d’eau en un tsunami géant holographique.....


      • kriké 14 juin 2012 13:39

        ou transformer un pet de lapin en ouragan


      • bakerstreet bakerstreet 14 juin 2012 12:08

        Purée, vraiment aucune imagination. Je ne comtpe pas les articles cette ânerie, adoptant le même régime. Il est temps d’aller voir ailleurs


        • LE CHAT LE CHAT 14 juin 2012 12:34

          @Taulier

          ton article m’a bien fait rire , surtout la comparaison avec les 3 mousquetaires !  smiley - :))

          je pense moi , en plus que le PS est hypocrite , après la bérézina de Méluche , c’est pour eux la cerise sur le gâteau de se débarasser de la cruche pleine de bravitude !


          • Le taulier Le taulier 14 juin 2012 13:22

            C’est vrai que je pensais pas que Ségo était si populaire. Faut croire que c’est une solidarité d’éléphants qui les animent.


          • ourston 14 juin 2012 12:36

            En fait, celles qui sont dans la cuisine, la basse cuisine électorale où l’électeur et le militant sont considérés comme ingrédients négligeables, ce sont Royal et Aubry.


            • arobase 14 juin 2012 12:37
              Valérie Trierweiler doit-elle retourner à la cuisine ?

              c’est exactement la question que m’a posé un ami qui est en fin de vie sur un lit d’hôpital. 
              -« Si tu savais comme je suis contrarié ! » m’at-il dit
              -« tu te sent mal ? »
              -« oui, mais ça c’est pas grave, à coté de ce qui arrive à valérie et à ségolène ! t’est pas au courant ? mais c’est très grave pour la France ! »

              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 juin 2012 12:43

                La cuisine de Mme Trierweiler c’est du tout au micro-monde !


                • PANDORERH 14 juin 2012 12:46

                  Le « pauvre » cochon rose n’ a pas fini de se faire en...mieler par toutes ces bonnes femmes. En tête évidemment ses deux propres tigresses mais je prends dès maintenant des paris sur les potentiels de nocivité d’une DUFLOT ou encore d’une TAUBIRA sectaire...et j’en passe !


                  • captain beefheart 14 juin 2012 13:10

                    Dans tout ça il y a un truc qui m’échappe. Quand j’envoie un message SMS de portable à portable il n’y a que le récepteur qui le lira . Avec Twitter on est sûr que ce sera sur la place publique. Alors pourquoi agir de la sorte ?


                    • mortelune mortelune 14 juin 2012 14:36

                      Oui Valérie doit retourner à la cuisine. Si c’est pour dire des conneries qu’elle en sort alors qu’elle y reste.

                      mortelune femme non féministe.

                      • sleeping-zombie 14 juin 2012 14:44

                        Hi,

                        Un truc qui m’échappe : pourquoi s’occuper de ce que raconte cette personne ?
                        On ne peut pas d’un coté clamer qu’on est en république et non en monarchie et de l’autre coté donner une importante « institutionnelle » à quelqu’un qui n’est pas élue, pas rémunérée et qu’on ne connait que parce qu’elle partage le lit du président...

                        Choisissez votre camp.
                        L’esprit de cour, ce n’est pas V.Trierweiler qui l’incarne, ce sont tous les crétins suspendus à son fil twitter...


                        • Traroth Traroth 14 juin 2012 17:48

                          Je ne pense pas qu’elle doive retourner à la cuisine. Par contre, il est clair qu’elle doit apprendre à se mêler de ce qui la regarde. Et ce n’est pas elle qui a été élue à l’Elysée !


                          • Le péripate Le péripate 15 juin 2012 00:17

                            J’imagine que sa recette favorite c’est couilles de toro à la plancha assaisonnée à la testostérone.

                            Ni complot, ni étourderie, ni jalousie ordinaire, c’est l’univers des Borgias, sauf que l’empoisonnement est passé de mode.

                            Une nouvelle étape dans les relations incestueuses entre presse et pouvoir. A suivre.


                            • Denzo75018 15 juin 2012 08:07

                              Ace que je sache les Français n’ont pas voté pour Valérie, mais bien F. Hollande.

                              Bien entendu qu’on ne lui interdit pas de s’exprimer, mais pas publiquement ! Car si elle utilise les médias pour s’exprimer et d’autant plus sur un sujet politique pour lequel elle n’a aucune légitimité, c’est de l’abus de position !

                              Cette femme, journaliste Politique est très intelligente et sais bien tout cela ainsi que les ambiguïtés de sa « non-position ».

                              La question reste toujours ouverte : L’a-t-elle fait sciemment ou bien a-t-elle été manipulée !?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès