Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Valls dénoncé à gauche, soutenu à droite : cherchez l’erreur

Valls dénoncé à gauche, soutenu à droite : cherchez l’erreur

Hier, A gauche pour de vrai ! nous avions constaté le lien étroit qui se faisait jour entre le ministre de l’intérieur et les thèses de la droite quant à la politique d’immigration. Notre billet a été largement repris, entre autre par AGORAVOX. Et de nombreux commentaires sont venus discuter notre thèse. Certains pour l’approuver, d’autres pour la démonter, quelques uns pour nous insulter. Les insultes, disons le tout net, proviennent de militants du F Haine, et reprennent à leurs comptes les positions de Manuel Valls en considérant qu’il est naturel que des hommes “responsables” en viennent à épouser les discours et les positions de Marine, l’héritière du trône F Haine.

Mais notre propos du jour n’est pas véritablement là. En effet, nous n’allons pas, à partir de commentaires haineux de militants fascistes, en déduire que Valls est dénoncé par la gauche et soutenu par la droite dans cette affaire. Non, cela serait trop facile et trop “déloyal” (là, il est vrai que nous somme un peu cynique).

Nous allons plus consciencieusement faire état des positions de quelques VIP de gauche comme de droite.

Olivier Besancenot :

“Soit Nicolas Sarkozy, en partant, a laissé traîner un ministre et il y a un ministre sarkozyste qui, sans le savoir, s’est faufilé dans le gouvernement Ayrault. C’est peu probable”“Soit – et c’est plus malencontreux – le gouvernement Ayrault, par la voix de M. Valls, vient de commettre sa premier grande faute politique, sa première grande fracture morale avec le peuple de gauche”. Aussi, pour Olivier Besancenot, le coup de pouce ridicule de 0,6% au SMIC est-il moins grave que la politique migratoire qu’entend mener notre président de la république. Et il a totalement raison. Car, en épousant ainsi la thèse idéologique défendu durant 10 ans par Sarkozy, comme ministre de l’intérieur tout d’abord, puis comme sixième président de la Ve république, Hollande et son ministre Valls valident la théorie selon laquelle les immigrés sont tout ou partie la cause du chômage, des déficits des comptes publics, des fraudes et des tensions communautaires…N’oubliez jamais, chers lecteurs d’A gauche pour de vrai !, que Valls a milité en faveur du texte sur la Burqa tel qu’il était présenté par le gouvernement Sarkozy. Nous ne disons pas qu’un texte pour renforcer la laïcité dans notre république n’était pas nécessaire, même si nous disposons déjà de tous les outils essentiels. Nous disons que ce texte pointait, montrait, désignait le musulman, derrière la musulmane, comme le fauteur de trouble à l’ordre public. Nous disons que ce texte venait conclure l’infâme débat sur l’identité ! Et Valls, nous le répétons, a milité pour !

Jean-Luc Mélenchon : 

Manuel Valls est “en train de surfer sur un effet nuque raide qu’il essaie de donner, une image de père fouettard”“Il est en train d’épouser tous les poncifs autoritaires qu’on a connus et qui ne veulent rien dire”. Et d’ajouter :“il en train de valider une thèse absurde du Front national”, celle qui établit “un rapport entre les chiffres de l’immigration et les difficultés sociales”“C’est le même discours ! Il n’y a pas de corrélation entre le nombre d’immigrés et le chômage, c’est un mensonge !” . Bref Jean-Luc en a gros sur la patate et pour cause :“ce chiffre de 30 000 n’a pas de sens”“Pourquoi 30 000 ? Pourquoi pas 31 ? Pourquoi pas 40 ? Ce n’est pas le chiffre qui détermine la situation”. Et de conclure :“Quand c’est la même politique, c’est la même critique qui s’applique.” Par ces mots, Jean-Luc Mélenchon opère deux analyses. La première est sensiblement la même que celle d’Olivier Besancenot : la politique migratoire du gouvernement fait la part belle aux valeurs morales de Marine. Donc nous n’y revenons pas. Nous ajouterons simplement qu’il est urgent de dire et de redire que le problème économique de la France c’est pas l’immigré c’est le banquier ! Mais il démontre également une volonté purement électoraliste de Hollande, Ayrault et Valls : parler F Haine, agir F Haine, comme avant eux l’avait fait Sarkozy, pour mieux ramener au bercail de la république les électeurs frontistes égarés dans une colère compréhensible…Sauf que cette tactique arithmétique finit toujours par renforcer le F Haine (la preuve en est le score de l’héritiaire du trône aux présidentielles), finit toujours par convertir aux thèses du F Haine ceux qui parlent finalement comme lui (la preuve les débats qui traversent la droite UMP sur ses valeurs).

Ok, ce n’est pas parce que deux VIP de gauche affirment que Valls, Ayrault et Hollande sont clairement en phase avec la droite et l’extrême droite sur la question de l’immigration que c’est vrai. Après tout ces deux leaders de gauche cherchent à se différencier du PS, tout ça c’est tactique en retour, tout ça c’est de bonne guerre…Voilà sans doute ceux que vous vous dîtes si vous êtes de fervents partisans du changement à la mode sociale libérale. Et vous auriez raison si notre petit tour des déclarations des VIP politiques s’achevait ainsi. Sauf que la droite a également commenté les positions de Valls et du gouvernement “de gauche”.

François Baroin :

“J’ai trouvé que les positions de Manuel Valls étaient à la fois courageuses et logiques. En tant que ministre de l’intérieur, il n’est pas là pour favoriser l’ouverture des frontières. La France, c’est pas l’hôtel des courants d’air. Donc, il est normal qu’il tienne ces positions, elles sont cohérentes avec sa ligne”. François Baroin, ancien ministre de l’intérieur de Chirac, puis ministre du budget de Sarkozy, fait d’une pierre deux coups. Il reconnaît que Valls n’entend pas provoquer d’appel d’air. Ah, la fameuse théorie de l’appel d’air. Car à leurs yeux, ceux du F Haine, ceux de toute la droite et ceux du gouvernement social libéral, les hommes, les femmes, les enfants sont des fluides gazeux, qui ne pensent pas, qui ne réfléchissent pas, et qui se laissent porter là ou le vent les conduit…Avec cette théorie de l’appel d’air, la question principale en matière d’immigration est celle du robinet. On ferme et le tour est joué. Sauf que la sociologie des phénomènes migratoires démontrent clairement que la situation économique, sociale et politique du pays d’origine est à l’oeuvre. Aussi, même les politiques les plus répressives ne peuvent empêcher les flux. Le seul robinet à fermer est celui du sous développement, sous développement entretenu par les marchés pour mieux contrôler des gouvernement fantoches et ainsi s’approprier les ressources et matières premières des pays pauvres afin d’en fixer le prix sur les places boursières et culbuter, culbuter et culbuter encore ! D’autre part, Baroin reconnaît que Manu fait parti des leurs ! Oui, absolument, tout à fait, évidemment ! Car Manu est “en cohérence avec sa ligne” ! D’ailleurs, entre François et Manu il y a de la connivence certaine : “il se trouve que j’ai été ministre de l’intérieur et ministre de l’outre mer et cette question de l’immigration clandestine, je la connais plutôt bien. Le cas par cas, c’est le seul moyen et j’ajoute qu’on l’a toujours fait” déclame François. Ainsi, le seul petit aspect de Valls qui pouvait encore rassurer les militants PS qui veulent y croire, le cas par cas, est une pratique bien connue et bien utilisée par la droite !

Voilà, CQFD, ce qu’il fallait démontrer ! Manu est dénoncé par la gauche, soutenu par la droite. Manu fait du chiffre, de l’annonce, du fouet. Sauf que Manu, Le F Haine et l’UMP ils ont toujours pas compris que la clandestinité fait le beurre du patron qui paie au black, qui ne déclare pas, qui ne cotise pas, ce qui génère encore plus de déficit. Sauf que Manu, le F Haine et l’UMP ils ont toujours pas compris qu’en régularisant massivement on casse le trafic humain, on casse la fraude à l’URSSAF, on augmente l’assiette des cotisations sociales, on accroît les rentrées fiscales. Sauf que Manu, le F Haine et l’UMP ils ont toujours pas compris que la seule lutte efficace contre l’immigration c’est le développement, donc la fin du capitalisme financier et de la spéculation sauvage sur les matières premières. Sauf que Manu, le F Haine et l’UMP ils ont toujours pas compris que la source de l’immigration c’est le libéralisme économique aggressif. Bref, ils ont toujours pas compris qu’en matière d’immigration, le problème c’est eux, pas les immigrés !

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Cigogne67 29 juin 2012 09:23

    nous l’avons déjà dit hier, manu fait du guéant

    derrière l’apparence le flux migratoire continue de plus belle alors que nous devons réduire l’mmigration à son strict minimum

    les travailleurs étrangers légaux peuvent rester en France, le temps de la mission (CDD)

    il faut maintenant que les employeurs de clandestins soient lourdement sanctionnés


    • Le péripate Le péripate 29 juin 2012 09:24

      Échangerai bouc émissaire immigré contre bouc émissaire banquier.

      En effet c’est vachement différent.


      • Cigogne67 29 juin 2012 09:41

        vous savez très bien péripate que les « marchés » peuvent faire exploser le prix d’un produit pour se gaver

        ni bouc émissaire ni banquier... spéculateur !

        quand aux immigrés, c’est aussi la loi de l’offre et de la demande qui s’applique...et il n’y a pas d’offre.


      • Le péripate Le péripate 29 juin 2012 09:43

        Ben non je ne sais pas. Et j’ignorais que le marché fut une personne.


      • Cigogne67 29 juin 2012 09:49

        lorsqu’un spéculateur achète tout le blé et le retient dans ses soutes automatiquement le prix monte...le but étant de le vendre au sommet de la courbe...

        c’est une image bien sur, le blé est conservé dans des abris prévus pour et puis...le blé OGM ne pourri pas smiley

        question : qui décide cela ?

        réponse : 1 homme, des hommes, un groupe...dans le cadre d’une stratégie financière et non pour répondre au mieux aux besoins des consommateurs

         


      • jeanpaul01fr 29 juin 2012 09:35

        Valls n’a jamais été socialiste.
        C’est juste une question d’opportunité qui l’a fait arriver là.
         Il aurait tout aussi bien pu signer à l’UMP Canal Bleu Foncé.....


        • frugeky 29 juin 2012 10:13

          Je ne sais pas...

          En même temps on ne trouve pas beaucoup de monde qui s’exprime au PS pour critiquer les propos de Valls...
          C’est plutôt le PS qui s’est transformé...
          A partir du moment où il a reconnu le marché comme indépassable (en 1988 il me semble) le PS n’a plus rien de socialiste et le reste suit.

        • frugeky 29 juin 2012 10:09

          Ah Sydne, quel beau texte, et la conclusion est, allez lâchons-nous, sublime.

          Voilà, CQFD, ce qu’il fallait démontrer ! 
          Pas mieux !

          • kiouty 29 juin 2012 10:34

            Valls, c’est un sous-marin de la droite, c’est tout. On le savait déjà qu’il était plus proche de Sarkozy que de Mélenchon sur l’immigration, avec sa sortie sur les white et les blancos en sous-nombre sur les marchés d’Evry.

            Il emploie les mêmes méthodes de communication médiatique. Il effectue de façon évidente la même trajectoire (passage par le ministère de l’intérieur). C’est le sarko de gauche.


            • tf1Goupie 29 juin 2012 12:29

              Un grand classique : si la droite dit qu’il pleut, alors la gauche doit dire qu’il fait beau, juste pour marquer sa « différence ».

              La beauté de la pensée citoyenne me submerge par fois.

              Bayrou n’a pas toujours tort : dire systématiquement le contraire de l’autre camp politique c’est une démarche pavlovienne qui est bien ancrée.


              • zappa zappa 29 juin 2012 12:54

                Merci pour l’article,

                Mr Valls, Mr Fabius et Mr Moscovici n’ont rien a faire en France à part défendre les intérêts d’Israel état raciste.


                • LE CHAT LE CHAT 29 juin 2012 13:22

                  l’auteur se déconsidère à chaque qu’il écrit F Haine , et c’est pas peu dire qu’il le repette dans ce torchon !

                  la haine , elle est en lui , elle dégouline , comme chez les fans de Melechon , ces cocus des elections ......


                  • OMAR 29 juin 2012 15:27

                    Omar 33

                    Eh, mon minet...

                    Comment qualifié un parti dont le fondateur est un ancien para-tortionnaire, adepte des guerres coloniales, xénophobe, antisémite et actuellement, car c’est la mode, islamophobe ?

                    Après avoir balancé un bougnoule sur la Seine, fait les salut nazi, dansé dans un bal des maudits à Vienne, tenu des discours fascistes, le doute n’est plus permis, Pollution-Marine dirige bien un F.Haine...

                    http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/Le-president-du-Crif-precise-sa-position-a-propos-de-l-election-presidentielle-_NP_-2012-04-27-800041

                    Le F.Haine ? Même les sionistes n’en veulent pas...


                  • Anaxandre Anaxandre 29 juin 2012 14:40

                    @ l’auteur,


                      « L’immigration n’est pas un problème ». Soit.

                      Il faut, selon vous, s’attaquer aux véritables causes de la misère sociale et économique qui sont, je fais vite, la Banque, la financiarisation de économie « réelle » et le néocolonialisme. Vous n’avez pas tort mais vous avez certainement bien conscience que le travail est énorme. En attendant l’hypothétique fin heureuse de ce combat, il y a les réalités : la chute lente et programmée de l’état-providence, la désindustrialisation, le chômage en hausse constante, l’accroissement de la dette publique et privée ou encore la récession qui arrive.

                      Une fois posées les réalités et ne voyant pas poindre le commencement d’un début de solution, que va faire la France pour faire vivre dignement les populations (je parle ici des populations d’origine immigrée, en laissant de côté les populations « autochtones » de certaines régions en voie de paupérisation accélérée) les plus touchées par la précarité et le chômage ? Comment faites-vous pour former, donner du travail ou maintenir des prestations sociales en Seine-Saint-Denis où le chômage des jeunes frôle les 30% tout en continuant à accueillir de nouveaux arrivants ?

                      Être « vraiment de gauche » aujourd’hui, est-ce ajouter de la misère à la misère ? Faites un peu de sociologie du réel, sortez de vos grilles de lectures idéologiques, et vous verrez que parmi les plus hostiles à vos thèses se trouvent de plus en plus de français « récents » qui ont de moins en moins envie de partager leurs miettes et qui ont bien conscience qu’ils sont les premiers touchés par l’immigration - qu’elle soit clandestine ou légale - d’abord économiquement par une concurrence déloyale et un accroissement de l’offre sur les métiers requérant peu de formation, et socialement par l’image négative véhiculée par certains.

                      Jusqu’à quand allez-vous défendre une idéologie qui fait du mal à ceux-là même que vous croyez défendre ?

                    • clostra 29 juin 2012 17:42

                      Sans porter de jugement de valeur, il est à noter en effet que ce sont les immigrés qui sont le moins enclins à voir des immigrés arriver.

                      On notera que Sarkozy comme Valls, Valls plus encore, sont de récents immigrés.

                      La France terre d’accueil ça ne les exalte pas, sauf s’ils en sont les uniques bénéficiaires.

                      Reste le Front National. (on va bien trouver quelque chose) La Bretagne est en fait une terre d’envahisseurs - comptez-les à Paris ! - Ce qui n’est pas le cas de la Savoie (on adore les crêpes aux myrtilles), qui n’est toujours pas rattachée officiellement à la France, est plutôt venue prêter main forte aux parisiens, pour ce qu’elle savait faire : ramoner les cheminées, alors que les bougnats allaient au charbon.


                    • mortelune mortelune 29 juin 2012 15:40

                      Ceux qui disent réguler l’immigration sont ceux qui laissent les portes ouvertes ou qui refilent les clés aux réseaux clandestins. Les gouvernants ne font pas ce qu’ils disent et ne disent pas ce qu’ils font. 

                      Une petite remarque concernant le chômage. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il est un régulateur essentiel à l’économie de nos pays. Il est une nécessité économique pour ceux qui ne veulent pas d’inflation. Qui ne veut pas d’inflation ? Réponse : Les richissimes qui ne veulent pas voir leur argent dévalué. 
                      Conclusion : Pour les richissimes le chômage est une bonne chose et l’immigration aussi puisqu’elle le favorise. 
                      PS : Racontez des salades au peuple est une méthode gestion de la gouvernance qui marche bien, qui marche même très bien. 

                      • Anaxandre Anaxandre 29 juin 2012 15:52

                        Ce taux de chômage inconpressible pour combattre l’inflation fait même partie des dogmes de l’OCDE et du FMI, c’est le NAIRU :

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_ch%C3%B4mage_n’acc%C3%A9l%C3%A9rant_pas_l’inflation

                      • mortelune mortelune 30 juin 2012 02:40

                        Exact !

                        Je remet le lien  sur le Nairu
                        Ce qui est affolant c’est que le peuple s’entre déchire sur le statut des chômeurs et sur l’immigration. Tant qu’il y aura des richissimes il y aura du chômage et il y aura une immigration et il est inutile de se prendre la tête avec ça sur le plan économique. Il ne reste plus que l’aspect humain du problème et là je suis sidérée que beaucoup s’en prennent quasi exclusivement aux chômeurs et aux immigrés. 

                      • clostra 29 juin 2012 17:49

                        Il y a quelque chose de faussé dans ce débat qui fait couler encre et salive.

                        L’immigration est une variable d’ajustement, ce qui n’est pas humainement acceptable.

                        On peut redire par exemple, qu’actuellement, les USA ont assoupli la régularisation des immigrants devant l’inversion du flux migratoire entre son pays et le Mexique...

                        Ce qui nous ramène à l’aspect passionnel de ce débat sans fin, au détriment, par exemple de la valorisation de la « France, terre d’asile » dont nous tirions une grande fierté.


                        • louphi 29 juin 2012 17:54

                          Manu valse en prose

                          Manu Le Brun, petit espagnol galantin comme Zoro, la hache hollandaise dans les mains, danse la Valse du scalp avec Guéant Le Blanc, petit géant flamant flambant flamand fumant narco Sarko Nagy nazi magie magyar, autour du trou Noir béant néant, devant le clan gaulois en pennes de père Le Pen à peine en peine de joie.


                          • Cadoudal Cadoudal 29 juin 2012 22:11

                            « Et 54 à 14, c’est sans appel comme score. »
                            Gouverner c’est prévoir, le Français souchien étant une espèce en voie de disparition, nos clairvoyants politiques dans leur vision à long terme de l’avenir du pays, ne s’embarrassent pas trop des desiderata de cette future minorité ethnique.


                          • Leo Le Sage 29 juin 2012 22:49

                            @Marc Gelone/schweizer.ch
                            Vous dites « les détails du sondage international IPSOS-Mori, réalisé il y a un an »
                            il y a un an !
                            A part faire du Gelonisme je ne vois même pas l’intérêt de votre intervention...
                            Car vous êtes Marc Gelone n’est-ce pas ? Pourquoi vous n’utilisez pas votre pseudo habituel ? Les adversaires sont trop dur pour vous ? smiley

                            Il faut déjà connaître le détail des questions du sondage avant d’affirmer cela.
                            Si on pose la question suivante aux français :
                            Préférez vous des étrangers sur le sol pour permettre à la France d’avoir des matières premières ?
                            ou
                            pas d’étrangers et évidemment pas de matières premières ?
                            Je doute que le chiffre de 30% soit dépassée... pour la deuxième question.

                            Les chinois ont très bien compris cette problématique. Pas vous ?

                            Vous savez ce que c’est une matière première Gelone ? smiley


                          • Leo Le Sage 30 juin 2012 09:52

                            @Marc Gelone/schweizer.ch
                            « Je ne connais pas et, vérification faite, il n’y a pas de pages personnelles à ce nom, sur AgoraVox »
                            Evidemment puisque c’est toi... smiley
                            [Le compte de Marc Gelone a été supprimé...]
                            On me la fait pas : le style, la façon de discuter : tout y est.

                            « Would you say that immigration has generally had a positive or negative impact on France »
                            A cette question qui n’est pas satisfaisante, j’aurais même tendance à répondre plus negative que positive dans le cas où j’ai affaire à des dirigeants un peu ploucs...

                            Mais si la question est correctement posée :

                            - impact sur l’avenir du pays

                            - impact sur ma vie

                            - impact sur l’influence extérieur
                            J’aurais tendance à dire positive...

                            Si en plus c’est un sondage américain alors méfiance lorsqu’il s’agit de questions qui concerne l’Europe...
                            Si vous êtes honnête vous nous donneriez le lien exact.


                          • Cadoudal Cadoudal 30 juin 2012 22:21

                            Malheureusement je doute qu’une fois minoritaires en France, les souchiens soient traités avec autant d’égard qu’ils traitent actuellement les minorités invasives...


                          • Wendigo Wendigo 29 juin 2012 21:35


                             Moi ça me fait marrer, quand je lis certains rapport émanants de grand centres scientifiques, nous parlant de soleil et de climat, et que je vois ce tas de con donner dans un racisme bon marché, afin de dissimuler la saloperie que sont « le réel problème » (je pèse et assume mes mots, je ne vise personne en prend qui veut ! )
                             Je ne peut pas faire autre chose que de rire, parce que selon certains, demain les immigrés, il se peut très bien que ce soit .... NOUS !
                             Un arret du Gulf-stream et c’est la grande ruée vers le sud ..... quelqu’un parmis ces abrutis y pense t’il ? (avec l’apport d’eau douce dans les océan, cet arret est pour très bientot, et quand le GS aura plongé à 1m de profondeur, l’europe sera la 1ere destination touristique des pingouins. Enfin, le GS et puis aussi le grand oublié du GIEC ;http://umbra.nascom.nasa.gov/images/latest.html )

                            Et oui il ni a pas quand politique que l’on vous ment et que la propagande fait rage, mais bon, je m’égare certainement ....

                             J’imagine quelle serait la tête de tous ces cons, si et quand cela se produira (enfin selon la NASA et le SSRC ce n’est pas « si » mais bien quand !)

                             Que feront certains, ils demanderont l’aumone aux « bronzés », ou crêveront ils de froid et de fièrté ?

                             Mais bon c’est vrai, la climatologie ne rentre en rien dans la politique, qui plus est dans le politique géostratégique ....


                            • Hijack Hijack 29 juin 2012 22:05

                              Il est évident que Valls n’est que le lien entre le PS et l’Ump ... il aurait pu tout aussi bien faire partie de l’Ump !


                              • Wendigo Wendigo 29 juin 2012 22:52


                                 Pourquoi, il existe une différence entre PS et UMP ?
                                 Il y aurait donc deux capitalisme libéral, un rose pour les filles et un bleu pour les garçons ?


                                • louphi 29 juin 2012 23:59

                                  Manu Valse en prose

                                  Manu Le Brun de noir chevelu, petit espagnol galantin comme Zorro, la hache et le fouet hollandais dans les mains, danse la Valse du scalp avec Guéant Le Blanc de noir chevelu, petit géant flamant flambant flamand fumant narco Sarko Nagy nazi magie magyar, autour du grand trou Noir béant néant, devant le clan des blonds gaulois en pennes de père Le Pen à peine en peine d’extase.


                                  • Onfraymieux 30 juin 2012 04:07

                                    Alain Bauer, conseiller à titre gracieux de Nicolas Sarkozy, Boss de AB Associates qui vend du consulting en sécurité aux états Européens fut aussi le conseiller à titre gracieux de feu Julien Dray.

                                    Aucune surprise, aucune déception.

                                    Il fallait, pour commencer, que la grande gl qui pisse pas loin dégage. Dont acte.

                                    L’avenir nous appartient.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès