Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Valls : le véritable homme fort de l’#UMP

Valls : le véritable homme fort de l’#UMP

C’est dans une indifférence généralisée, ou presque, que notre ministre préféré, Manuel Valls, a rendu publics les critères qui permettront à des hommes, des femmes et leurs enfants d’obtenir des papiers. Une indifférence généralisée car la seule actualité politique digne de l’intérêt médiatique du moment est l’écroulement de l’UMP. Notre ministre préféré, car Manuel Valls, A gauche pour de vrai !, c’est du petit lait.

Nous ne reviendrons pas sur les critères eux-mêmes, qui, s’ils devaient être appliqués à la lettre, permettront tout juste à 30 000 hommes, femmes et enfants de sortir de la clandestinité. Ce qui est à l’unité “humaine” prés l’objectif sans cesse revendiqué par Nicolas Sarkozy ministre de l’intérieur, puis Nicolas Sarkozy président de la république. Un parcours politique qui, n’en doutons pas un instant, représente l’exemple à suivre absolument pour notre Manu préféré. Nous entendons, en revanche, revenir sur cette logique de quotas et ses conséquences sur, d’une part, le niveau des salaires directs pratiqué par les employeurs “clandestins”, d’autre part l’impact particulièrement nocif d’une politique des quotas sur le chômage en général.

La politique des quotas tire à la baisse le niveau des salaires directs. Pour s’en défendre, et apparaitre comme des ardents défenseurs du pouvoir d’achat, les idéologues de droite, fervents adeptes de la ligne Maginot migratoire, prétendent que seuls les quotas empêchent un appel d’air, donc l’arrivée massive d’une déferlante humaine qui viendrait concurrencer déloyalement les travailleurs réguliers. Ils ne ménagent pas les mots qui font peur, n’est-ce pas ! Mais leurs réelles intentions sont bien différentes. Selon le principe du marché vénéré, plus l’offre de force de travail est forte, plus les demandeurs de mains d’oeuvre imposent leurs conditions. Surtout si cette offre de travail se fait à la seule condition de ne pas être dénoncé aux autorités. Alors les salaires proposés côtoient l’aumône bien plus que le SMIC. Alors les smicards acceptent des temps partiels en travaillant à temps complet, etc…Laurence, vous savez celle qui impose à un gouvernement de gauche une politique de l’offre avec l’aide de quelques geonpis, l’a tellement compris, qu’elle suggère régulièrement d’être souple avec la politique d’immigration. C’est qu’elle est maline Laurence. En souhaitant une “immigration légale contrôlée”, elle permet aux idéologues de droite de poursuivre leur double langage de fermeté à l’égard de l’opinion d’un côté, de laisser faire en faveur d’employeurs illégaux de l’autre.

La politique des quotas favorise le chômage de masse. En fait, les “candidats” à l’immigration, comme on les appelle, histoire de faire croire que migrer c’est un jeu hyper sympa dont le migrant est toujours le grand gagnant, ne sont pas dupes. Ils savent que leurs vies seront particulièrement pénibles une fois arrivés à destination, mais ils savent également que le patronat organise le marché clandestin du travail. En vérité, l’appel d’air est crée de toute pièce par ces entreprises du bâtiment, de la restauration, de la logistique et non par un éventuel dispositif légal qui serait laxiste. La conséquence est cruelle, simple, directe. Les demandeurs d’emploi officiels sont refoulés de l’entreprise car avec eux, pas question de les recruter sans contrat de travail, sans protection. Or le rêve du patronat est de vivre dans un marché du travail sans “contrainte” qui “s’autorégulerait” comme un couple qui s’aime. Et comme l’amour c’est précaire, le travail doit également l’être selon la théorie de Laurence, la matrone des patrons.

Seule une régularisation globale briserait la précarisation généralisée du salariat. Les travailleurs sans papier seraient déclarés, cotiseraient, seraient protégés. Ils deviendraient ainsi des “concurrents loyaux” dans un marché du travail qui définirait enfin des règles et des lois communes à tous les travailleurs, à l’instar du droit sur le mariage ou du PACS qui définissent des règles et des lois communes en matière “d’amour” histoire de rendre moins précaire la vie à deux, n’en déplaise à Laurence. Ils ne créeraient en aucune manière “d’appel d’air”, bien au contraire. Les entreprises cesseraient de puiser dans un “stock” de migrants “clandos”, puisque l’intérêt financier à le faire s’évanourait en même temps que les filières de passage.

La politique des quotas d’immigration n’est rien d’autre que le relais de la politique économique libérale de l’offre. Réduire les salaires pour réduire le coût du travail, c’est ça la base de la politique libérale de l’offre. Manuel Valls est un fervent défenseur de cette ligne économique droitière. Rappelez-vous, il était avant l’élection présidentielle contre les 35 heures, pour la TVA antisociale, pour un “assouplissement” du marché du travail, contre une politique de régularisation globale. Il a, rappelez-vous, défendu cette ligne devant les électeurs de gauche durant la primaire des socialistes. Il a, rappelez-vous, obtenu moins de 6% des suffrages. En langage électoral cela s’appelle une claque. Mais François Hollande et Jean-Marc Ayrault parlent visiblement un dialecte différent de celui des électeurs de gauche. Ils lui préfèrent le “vallsien”, ce parlé si apprécié à l’UMP, au point que dans le parti qui s’écroule on mise beaucoup sur notre Manu préféré.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.48/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 29 novembre 2012 16:43

    « Ils savent que leurs vies seront particulièrement pénibles une fois arrivés à destination, »

    ils croient plutot que tous les francais sont riches

    de toute facon, avec les espagnols a 5€/h et 54h/semaine, c’est meme plus necessaire


    • tf1Goupie 29 novembre 2012 20:34

      Ben oui Foufouille t’as « pas l’air » de savoir que tu fais partie des humains les plus riches de la planète et que les vrais pauvres t’envient au point de risquer leur vie pour t’avoir comme voisin..

      Mais tu fais seulement semblant, parce que ça te ferait vraiment mal au cul de te faire traiter de riche : tu pourrais moins facilement te plaindre et baver sur ton pays.

      Bon mais continue à te ballader sur des articles vraiment nazes ecrits par des propaganistes vraiment (de) gauche


    • foufouille foufouille 29 novembre 2012 21:08

      quand on voit des profs roumains avec un vie de petits bourgeois, croir que les allemands ou francais sont riches, ca fait rire
      en inde, avec 1$/jour, on te propose un panneau solaire a credit pour recharger ton portable
      ou une pauvre africaine croire que le smic est une paye de ministres (puis aux allocs car 5 momes)

      si tu etait moins con, tu saurais que les choses ont pas le meme prix partout
      le chauffage est pas necessaire dans certains pays

      (la, il fait 12°)


    • Hervé Hum Hervé Hum 29 novembre 2012 17:36

      « J’ai pour principe de ne jamais répondre aux messages laissés sur mes billets. »

      Tiens, je serais curieux de connaître les raisons de ce principe là !

      Cela me paraît bien contradictoire avec la philosophie du site et même de votre engagement politique.


      • alinea Alinea 29 novembre 2012 19:18

        Ça tombe bien ! je n’attends pas de réponse !! Juste : la précarité est mise à toutes les sauces mais la précarité ne veut pas dire danger de tous les instants ni exploitation digne de l’esclavagisme, ni injustice, ni haine ! Or c’est bien ce qui se passe avec l’immigration « non légale » mais peut-être létale. On hait ces malheureux ; on en fait le coeur d’une politique et, au fond, il semblerait que personne ne veuille comprendre quoique ce soit à ce système ( à reprocher par exemple à Mélenchon de faire le jeu de MEDEF !)
        Quant au principe de ne pas répondre, je m’interroge aussi ; si on pouvait avoir une explication ?


        • Eurasie 29 novembre 2012 19:52

          « Inféodé à la banque, le gouvernement pseudo socialiste surenchérit sur le sociétal bobo et les effets de manche. Le règne du Flamby, Roi des flans, va être un gouvernement de choc contre la classe ouvrière. À lui seul reviendra la tâche d’appliquer Super-Maastricht. Pour cela il va s’appuyer sur la petite-bourgeoisie et l’Immigration, plus quelques sexialistes apparentés.
          Le côté Taubira-Belkacem-Benguigui étant le versant clérical bien-pensant de l’administration séculière Fabius-Moscovici-Valls.
          Et il sera d’autant plus idéologique qu’il servira la banque. Terra Betona a tranché depuis longtemps entre la petite-bourgeoisie ou le prolétariat. Bobo-immigré-minorité toute ! Pour La Bastille existe-t-il des drapeaux homos a brandir à coté des algériens et turques ?
          La petite-bourgeoisie veut davantage de métissage, de velib, de mariages de pédérastes, d’éoliennes qui emmerdent, de féminisme policier pour tir à la poulette, de panneaux photochinois, de fric aux assoces »un ballon pour chaque banlieue« , et de vente de shit de qualité ... Le bobo, ce grand pourfendeur d’interdits, juste un zéro démultiplicateur du compte de dealer !
          Les immigrés veulent plus de prébendes, plus de facilité pour les trafics de stupéfiants, donc moins de contrôle dit « au faciès », et encore plus de « passe-droit » (dite discrimination positive) ; comme à Science-Pot du regretté Monsieur des Coings le pompeux pédéraste qui est mort héroïquement comme il a vécu, par là où la rime s’imposerait. Avec un royal compliment de la cour des comptes.
          La Vieille-Mitre radical sexialiste, a organisé artificiellement la guerre raciale en faisant marcher l’immigration derrière l’Union des Juifs Étudiant la France, par le biais de « SOS-Le racisme » créée de toute pièce par l’Elysée, et à l’Elysée contre les vrais communistes comme Marchais. La lutte contre les discriminations est un dispositif de domination, qui brise les liens existants non conforme au marché : Divide et Impera. Les valeurs et le holisme n’y ont aucune place ; seuls sont réels les rapports de force du libéralisme. Le regroupement familial fut une défaite économique mais une réussite électorale, il sera complété par l’UE fédérale de Goldman-Sachs, dans l’Union sacré avec Bayrou ...
          La guerre civile qui vient, ne sera pas mené physiquement par les banksters et leurs valets dorés médiatiques (bonniches DSK à tout faire) : c’est la racaille des prétoires, ainsi que toute la petite-bourgeoisie gynécocratique soulevée contre « le mâle blanc hétéro sexiste et populiste » qui commence à être mobilisée. Les divisions Belkacem,Benguigui,Taubira en formation de strings serrés, (excepté pour la dernière, des collabeurettes du fantasme DSK ...) et leurs idiots utiles anti-capitalistes mondialistes indignés des bacs à sable et pro-colonisation libérale, contre les derniers hommes libres.
          Aux uns le devoir de répression des antisémites, des clients des prostitués, des automobilistes et des internautes mal-cliquant, aux autres les tâches de maintien de l’ordre social impérialiste, pas de quartier !
          Le mondialisme asservit l’homme grâce aux slogans de progrès, de technologie, de rationalisation, de standardisation, et surtout d’uniformisation. Il ne connait que le profit et les dividendes. Il veut transformer le monde en un cartel géant. Il met sa machine avant l’homme.
          Le bobo dans sa narcose technocratique, focalise sur ses menus gains sociétaux de l’épistémè diarrhéique chiée par le néo-libéralisme, par ces divers faussaires occupés à accaparer notre économie. Il regarde béat sa Maman-État Tocquevilienne, « compassionnelle », « sociale », et ses grands tarzans de sa télé-tétée. Tandis que l’obscurantisme gauchiste contemporain, loin de constituer une entrave à la transition imperiorum oligarchique, est son meilleur garant idéologique, par son anti-capitalisme adolescent, sa pieuse et libérale ouverture des frontières, et sa sainte frugalité écolo qui est déjà exhaussée pour beaucoup ...
          Mais peut être la grande terre nihiliste baignée de sang se réchauffera à la lueur de l’Est, qui fît croire à tant d’hommes que le Christ marchait à la tête de douze gardes-rouges de la Révolution. »

           
          Extrait du journal « Le Petit Souchien »
           
          inspiré de Felix Niesche ( vrai troskyste ) E&R
           
          La Grande Américanisation


          • Bill Grodé 29 novembre 2012 20:45

            Je m’interroge : comment savez - vous qu’il est notre ministre préféré ?


            • Eurasie 29 novembre 2012 21:35

              Pour Borjas (économiste USA) une hausse de l’offre de 10 % réduit le salaire hebdomadaire de 4 %, le salaire annuel de 6,4 % et la fraction du temps passé dans l’emploi de 3,7 %. Borjas conclut son étude en affirmant qu’entre 1980 et 2000, l’immigration aux USA aurait accru l’offre de travail d’environ 11 %, ce qui aurait réduit le salaire des natifs d’environ 3,2 %. Ainsi, Borjas, Freeman et Katz (1992 et 1997) attribuent le quart de la baisse de salaire relatif de dix points qu’ont subie les travailleurs n’ayant pas terminé leur éducation secondaire au cours de la période 1980-1988 à l’immigration, qui au cours de cette période a porté la proportion d’immigrés sur le marché du travail américain de 6,9 à 9,3 %.
              Un immigrant « sans formation » est « amorti » par l’État américain en 19 ans. Au vu des prestations sociales en France, pour nous c’est juste jamais ....

              http://www.cae.gouv.fr/IMG/pdf/084.pdf&nbsp ; (rapport du Sénat)
               
              Mais bon il faut se faire à être des indigènes colonisés ... par le Colonisateur Libéral
               

              Moi j’aime bien le parti sexialiste pour :

              • son champion du monde, Le Dieu Kahn, par KO en 30s contre Berlusconi
                 
              • les 3 policiers qui se font tabassés, c’est surréaliste
                 
              • les mariages smalla qui bloquent le périphérique pendant une heure, les autoroutes et qui tabassent ceux qui klaxonnent. Du grand colonialisme.

              • Stof Stof 30 novembre 2012 10:03

                Si on veut éviter le nivellement des salaires mondiaux par le bas, la TVA sociale est la seule solution. De toute façon, il FAUT consommer moins. Il faut en accepter l’idée car c’est ce qui va arriver et mieux vaut en adapter nos futures politiques.

                Nous ne pourrons plus rester les nantis de la Terre éternellement. Un ajustement des niveaux de vie est nécessaire.

                • Hervé Hum Hervé Hum 30 novembre 2012 12:04

                  L’absence de réponse à ma question montre que vous n’avez pas de réponses valables à votre principe.

                  Autrement dit, vous avez un principe sans raison. C’est fort regrettable pour votre crédibilité. Un principe sans raison c’est un principe absolutiste, le fait du roi.

                  Mon principe est de ne pas lire les auteurs qui ne répondent pas aux commentaires. C’est un principe démocratique.

                  Ceci n’est, n’était d’ailleurs pas un commentaire, mais une question...


                  • DanielD2 DanielD2 30 novembre 2012 14:21

                    Expliquez moi comment il ne peut pas y avoir d’appel d’air si on régularise tout le monde ?


                    Si on régularise tout les clandos, on doit, j’imagine, leur donner la sécurité sociale, etc, puisque ça m’étonnerai que nos belles âmes de gooches pensent à limiter ce genre de choses aux citoyens ( C’est facho )

                    Donc, de fait, les gens qui viendrons en France vivrons même sans boulot 10 fois mieux que dans leur bled. Qu’est-ce qui va les empêcher de tous venir par tout les moyens puisque poser un pied sur le territoire offre une vie bien meilleur ? 

                    Enfin j’imagine que pour un gocho, l’arrivé de 10, 20, 100 millions d’Africains en France ne pose aucuns problèmes ...

                    • VALS LUI A DES COJONES............................

                       S IL NOUS DEGAGE 90% DES ELUS.....IL SERA PRESIDENT EN 2017 DE LA

                      6èmeREPUBLIQUE

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès