Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Valls, rideau de fumée de l’angélisme du PS sur l’immigration (...)

Valls, rideau de fumée de l’angélisme du PS sur l’immigration et l’insécurité

Entretien donné à Atlantico
 
Atlantico : Qu’est-ce que cela dit du rapport de la gauche actuelle à l’immigration ? Est-elle écartelée par la question ?
 
Laurent Pinsolle : La gauche est effectivement en difficulté sur cette question et sa position a beaucoup évolué. Elle a un temps, avec Georges Marchais, tenu un discours de limitation de l'immigration en forte de période de chômage avant de passer à une sorte d'angélisme hérité de la pensée mitterrandienne sur la question. Cette dualité se retrouve dans le gouvernement actuel qui malgré tout, tirant les leçons de l'échec de Lionel Jospin, a décidé d'adopter une posture plus ferme. Toutefois, les chiffres publiés cette semaine montrent bien qu'il ne s'agit, de fait, que d'une posture...
 
 
Atlantico : La gauche connait-elle ces derniers temps une difficulté particulière à se positionner par rapport à la question de l’immigration ? Joue-t-elle, par le biais de Manuel Valls notamment, un numéro d'équilibriste entre ses courants ?
 
LP : La gauche reste actuellement en grande partie ancrée dans cet angélisme qu'on lui connait. Il existe également une gauche républicaine, dont se revendique les chevènementistes, qui fait preuve d'une fermeté plus nette à ce propos. Il y a toutefois dans la majorité de gauche une dimension internationaliste, de rejet de la nation qui repose sur une vision de l'immigration qui si elle est très généreuse est absolument irréalisable dans les faits. Cette gauche là oublie que la France ne représente que 1% de la population mondiale ce qui ne lui permet pas d'accueillir "toute la misère du monde".
 
Je ne crois pas que Manuel Valls représente vraiment une ligne dure de la gauche sur les questions sécuritaires et migratoires. Son bilan législatif ne résiste pas à une simple question : quelles mesures a-t-il vraiment prises pour améliorer les choses ? Peu importe qu'il prenne un ton martial et se mette du côté des policiers, il ne fait rien de concret et l'angélisme de la gauche transparaît là aussi. La gauche n'arrive clairement pas à se positionner sur ces questions, elle hésite. Aujourd'hui, la majorité navigue entre cet angélisme béat caractérisé par Christiane Taubira, Cécile Duflot et consort dont la pensée confine à l'impunité, et quelques socialistes qui se posent vraiment la question de régler ces problèmes. Au milieu, on retrouve Manuel Valls qui fait de la forme sans faire de fond.
 
Le duo Valls-Taubira est à ces questions de société l'équivalent du duo Moscovici-Montebourg sur les questions économiques. Or, dans un cas comme dans l'autre François Hollande donne l'impression de jouer sur les deux tableaux alors qu'il a en fait déjà tranché. De la même façon qu'il a tranché pour madame Taubira et se couvre sémantiquement avec Manuel Valls, il a tranché pour la ligne euro-libérale de Pierre Moscovici et couvre son flan gauche avec celle d'Arnaud Montebourg.
 
Atlantico : La gauche cherche-t-elle à dépolitiser ces questions ? Au contraire, la sur-politise-t-elle autour de petites affaires ?
LP : La popularité de Manuel Valls auprès des électeurs de droite me laisse penser qu'au contraire ces questions portent toujours en elles un marqueur politique fort. Qui plus est une dépolitisation ne peut pas fonctionner à terme puisque par ailleurs le logiciel socialiste de la plupart des leaders du PS est encore très largement différent de celui de la droite. L'affaire Leonarda a révélé cela tout en montrant l'existance de voix discordantes au sein du PS. Un bémol tout de même, Nicolas Sarkozy malgré les positions qu'il affichait n'a pas eu de réussites concrètes sur ces questions pendant les dix ans où il s'en est occupé plus ou moins directement.
 
Atlantico : Faut-il voir derrière ce discours double une vision électorale voire électoraliste ?
LP : Les socialistes veulent avoir le beurre et l'argent du beurre. Ils ne veulent pas se couper d'une base électorale traditionnelle elle-même angéliste mais ont compris qu'ils étaient en train de perdre les classes populaires, ils ont mis en place cette double ligne que j'évoquais pour raccrocher ces dernières au train. Pourtant, depuis longtemps dans les faits, la com' Montebourg/Valls destinée à ces classes populaires n'est pas suivie de faits. Cette solution pourrait néanmoins réussir puisque même si les Français sont très désillusionnés et perçoivent cette stratégie, ils se disent que c'est pareil ailleurs notamment à l'UMP...

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • viva 4 février 2014 12:29

    L’immigration n’est tout simplement pas le sujet.


    Il y a plus grave que ce marronier qui vient régulièrement détourner l’attention de la populasse.

    • bourrico6 4 février 2014 12:35

      Certains, nombreux, continuent à constater que la gauche n’est plus... c’est le cas depuis 1981.
      D’autres, nombreux aussi, persistent à appeler la politique du gvt une politique socialiste et en profitent, amusement suprême, pour inverser les rôle et ainsi reprocher le libéralisme à la gauche, tout en assimilant la droite à la défense du peuple.

      Mais bon, ils ont l’impression de découvrir quelque chose.


      • Alpo47 Alpo47 4 février 2014 12:49

        M.Valls fait un « écran de fumée » à la très grave situation économique et à l’incapacité de ce gouvernement (et de tout autre) à l’améliorer et , en même temps, il se construit une « stature » de premier ministre et de présidentiable.

        C’est un homme dangereux pour notre pays et nos libertés. Il est poussé par une ambition dévorante à laquelle il semble prêt à tout (surtout nos libertés) sacrifier.

        Son « message non verbal » (expression-ton de voix-choix des mots-émotions visibles-mimiques, tics ...) nous montre un homme bouillonnant d’énergie contenue, impatient, intolérant ... dangereux pour nous tous. 


        • Zeb_66 4 février 2014 18:18

          Alpo47 a dit :
          Son « message non verbal » (expression-ton de voix-choix des mots-émotions visibles-mimiques, tics ...) nous montre un homme bouillonnant d’énergie contenue, impatient, intolérant ... dangereux pour nous tous.

          Oh, taisez-vouuuuus, taisez-vouuuuus smiley

          En effet, il ne manque plus que la petite moustache !


        • mmbbb 4 février 2014 20:38

          ce qui est surtout dangereux pour nos liberte c’est l’angelisme des personnnes de gauche Cette petite bourgeoise de gauche qui bouffent du capitalisme a longueur de journee mais viavant comme des petits bourgeois Je connais tant de gens petris de bons sentiments mais qui refusent cette mixite sociale et ont souvent des propos tres durs en conversation privees des tartuffes Moi je suis parti de la CFDT on me traitait de reac il y a quinze ans Mais lorsque les syndicats appellent a la greve suite a une agression dans un train ou un bus je trouve cela tres cocasse Ce sont les memes qui braillaient contre le delire securitaire de la droite Hypocresie de notre societe la paix s’achete le fluz permet de vivre avec des gens civilises et d’avoir une quietude Je lis de temps en temps le journal d’un prof de lycee dans le Point , la gauche merite ce qu’elle a seme Cette mentalite francaise m’insupporte de plus en plus D’ici quelques annees notre territoire se balkanisera 


        • claude-michel claude-michel 4 février 2014 13:25

          Faites donc faire sur Valls une étude du comportement....la réponse est édifiante et sans appel...ce type est un malade avec un comportement dangereux..s’emportant rapidement si une question ne lui convient pas et perd ses moyens en racontant des âneries...Menteur profond incapable de dire la vérité...Un cas intéressant pour un Psy...


          • le crocodile 4 février 2014 14:17

            Je pense qu´il y a beaucoup de points dans la description du psychopathe qui correspondent parfaitement avec le comportement du monsieur en question : http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/portrait-robot-du-psychopathe-33661


            • ahtupic ahtupic 4 février 2014 14:23

              Je suis pour la reconduite à la frontière de petits dictateurs franquistes qui ne sont venus en France que pour toucher la manne des politicards et qui n’ont absolument pas fait gagner un cent à la France mais qui en ont coûté des millions.


              • Ouallonsnous ? 4 février 2014 21:25

                Le questionneur de l’interwiew, Atlantico, nous parle sans cesse de la gauche, mais quelle gauche ? Ou donc est elle ?

                Ce n’est pas le Parti Sioniste actuel au pouvoir, dont Manuel Valls est un élément, qui l’incarne.

                Cet article est un false flag européo-atlantiste ! Mr Pinsolle vous révélez là vos véritables inclinations !


              • Ouallonsnous ? 4 février 2014 21:30

                Rectification à mon précédent post ;

                Le questionneur de l’interwiew, Atlantico, nous parle sans cesse de la gauche, et L Pinsolle renchérit, mais quelle gauche ? Ou donc est elle ?

                Ce n’est pas le Parti Sioniste actuel au pouvoir, dont Manuel Valls est un élément, qui l’incarne.

                Cet article est un false flag européo-atlantiste ! Mr Pinsolle vous révélez là vos véritables inclinations !


              • zygzornifle zygzornifle 4 février 2014 15:33

                Valls ne pense pas, il est pensé par d’autres....


                • ahtupic ahtupic 5 février 2014 08:00

                  Nos dirigeants nous ont rabaché que la vie privée était la vie privée et qu’elle n’influait pas sur la vie politique. Le meilleur exemple est ce Monsieur Valls : si ce petit monsieur n’avait pas largué sa première femme et ses gosses avant de reprendre une femme de confession juive, aurait-il fait le même discours d’allégeance à Israël ? j’en doute.


                  • le crocodile 5 février 2014 13:42

                    Il a bien compris que se mettre bien avec le lobbie qui n´existe pas ,lui donnera la clef qui ouvrira toutes grandes les portes pour arriver là où il veut : Rien de moins que la présidence de la ripoublique . S´il y arrive ....la France deviendra comme l´Espagne sous Franco , mais en pire !!

                    La France est complètement entre les mains du fameux lobbie qui n´existe pas . Les politiques courent comme des dératés aux diners du CRIF et font des courbettes et des léchages de Q à n´en plus finir .C´est devenu tellement énorme que c´en est presque incroyable .Ils font absolument ce qu´ils veulent sans être le moins du monde inquiétés ..

                     

                    http://oumma.com/12254/lump-et-le-ps-font-cause-commune-pour-israel

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès