Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vers l’abstention ? (suite)

Vers l’abstention ? (suite)

On perçoit mal les réels objectifs des uns et des autres dans la campagne des Départementales, avec un grand D pour souligner la nouvelle appellation des cantonales, mais avec un petit d pour la façon dont elle est conduite et relatée.

En effet, outre les incohérences des partis eux-mêmes, déchirés pour des motifs que nous avons évoqués déjà, ici, leurs représentants, à tous les niveaux, ne s’emploient qu’à des agressions les uns envers les autres, totalement oublieux des attentes profondes des citoyens. Au passage, ces derniers feraient bien de se prendre en main, dès maintenant, pour éloigner ces m’as-tu-vu de la sphère politique et prendre les bonnes décisions pour le bien de ce pays…

Revenons à ces ténors qui se délectent de leurs bons mots en croisant le fer, à distance, plutôt que d’expliquer aux populations ce qu’ils proposent pour rendre leur département vivable, à défaut de paradisiaque. On peut rêver.

Par exemple, ces derniers jours, le duo Valls Sarkozy sur le ring de l’Essonne, le premier soutenant deux personnages en délicatesse avec la justice (cela devient un état normal dans ce parti qui voudrait s’appeler « Les Républicains », quel mépris pour la population de la République !), le second venu appuyer un de ses frondeurs ( ?), se sont délivrés des gifles virtuelles, croient-ils, qu’ils pensent efficaces pour séduire, mais dont on doute qu’elles aient un véritable intérêt ou un quelconque importance pour convaincre.

« C'est une réunion bien singulière, c'est un meeting en commun de gens qui n'ont plus rien en commun » s’est moqué l’ancien président, évoquant bien sûr la qualité de frondeur du candidat PS, ajoutant plus loin « ça ne donne pas envie d’y aller ». Mais cette ironie fait-elle un programme ? Et l’affirmation du premier ministre, le même soir, y ressemble-t-elle plus quand il dit de Sarkozy : « il n'a pas de nerfs, mais qu'il n'a ni colonne vertébrale, ni convictions » ? Que va donc retirer de ce duel le citoyen qui voudrait choisir le binôme cantonal susceptible de répondre à ses attentes ?

Et ce ne sont pas les médias qui vont aider ce citoyen, quand ils se contentent de relayer ces « temps forts » de la campagne (bigre !), quand ils ne les « décryptent pas (ledit citoyen étant supposé manquer de neurones, sans doute). Les sondages qu’ils commentent disent assez la tentative de manipulation des esprits par cette « troïka bien connue », à savoir partis politiques dits de gouvernements, médias et instituts de sondages, qui instrumentalisent la « progression fulgurante » du FN bien entendu « dédiabolisé ».

Et ce dernier ne cache pas son contentement d’évoluer dans ce fameux système qu’il prétend pourtant exécrer ! Anti européen il se fait élire des députés et leurs grippe-sous au parlement européen, qui représente une manne pour eux ! Ce parti tout à coup républicain ( !!) mais qui débaptise les rues du « 19 Mars 1962 », réveillant et ravivant l’instinct et la nostalgie colonialiste, contredisant du même coup la fable de la sanctification du parti devenu soudain pilier du laïcisme… à condition que ce fût au détriment des musulmans, ce dont Marion Maréchal Le Pen, la nièce de la tante et la petite fille du papi, se fait la championne ! Nous sommes bien loin des espérances, peut-être, des électeurs des cantons.

Tout ceci pour laisser croire qu’il n’y aurait que trois partis, en France ! Le PS, dont Valls aurait aimé changer le nom, l’UMP (bientôt ex…) et le FN que Marine Le Pen rêverait de débaptiser… Ce que semble démontrer le tripatouillage des étiquettes de « nuances » politiques en vue de l’annonce des résultats qu’a prévu et imposé aux préfectures Cazeneuve et qui fait proprement disparaître le PCF, EELV et le PG dans nombres de cantons sous des sigles généraux fumeux (*)..

Nul doute que les commentaires et analyses des résultats du premier tour demanderont à être finement analysés, en dehors des organismes institutionnels et des médias de service. Peut-être nous y essaierons nous ici ?

 

(*) – Voir l’article de Public Sénat ici.


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • JomaVox JomaVox 20 mars 2015 09:18

    Face à ce cinéma électoral, difficile de ne pas pencher vers l’abstention ou le vote blanc. De toute façon, la plupart des élus ne viennent feindre s’intéresser aux problèmes des français que lors des élections et après ils font ce qu’ils veulent, protégés qu’ils sont par la légitimité du suffrage, avec peu de moyens de contrôle sur eux.
    L’abstention n’est pas forcément une marque de désintérêt ou de lâcheté, cela peut être une façon de faire passer le message :« Votre petit jeu ne m’intéresse plus ». Et comme le vote blanc n’est pas comptabilisé, quel autre moyen.
    Je ne dis pas que l’abstention est la meilleure solution mais je la comprends.
    Surtout qu’en allant voter on est souvent déçus par les promesses non tenues ou les retournements de veste. Cette vidéo résume d’ailleurs bien ce sentiment smiley : https://youtu.be/TdgtDFImeTg


    • Claude Hubert rony 20 mars 2015 15:54

      @JomaVox
      Bien sûr on peut comprendre l’abstention, et même la justifier pour un tas de raisons... et ensuite ? Tout continue comme avant, à moins que... l’abstentionniste et les autre se bougent pour créer autre chose par exemple, au lieu d’attendre encore et encore le miracle ou l’homme providentiel, non ?


    • eric 20 mars 2015 09:32

      Eh oui ! Le PS sait que cela va être la claque. Il amplifie même l’alerte.

      Pour quand même en profiter, il a veillé à éviter au maximum les alliances avec les groupuscules gauche de gauche.

      D’habitude, il est obligé de marchander. Cela permet à ses petits alliés d’avoir des nombres d’élus sans rapport avec leur nombre de voix. Dans ces « particules » où le peuple et absent, en pratique, les « militants » sont essentiellement des élus.

      Tiens, les EELV par exemple, pas 10 000 militants à jour de leurs cotisations et presque tous détenteurs d’un mandat ou d’un autre. Après la saignée des municipales,on va continuer avec les départementales et les régionales.

      Et quand je pense que ces braves gens doivent souvent être persuadé qu’ils ont eux même décidé d’aller seul à la bataille par pureté idéologique de gauche.....

      Absence d’union, discours super anti FN, le PS met les électeurs déçus au défi et fait une répétition générale de 2017.

      Le PS, sur le thème, « sans moi le déluge », entame le lavage de cerveau de l’électorat sur sa gauche.
      A voir certaines réaction comme ici ou chez Cabanel, cela va marcher en grognant, mais cela va marcher....
      Le PS poursuit l’élimination physique de ses ailes gauches avec leur complicité....


      • Claude Hubert rony 20 mars 2015 15:58

        @eric

        Sans moi le déluge, dit le PS, et l’on entende en écho l’UMP en dire autant... L’hypocrisie et la manipulation vont bon train, est- ce que les citoyens vont se contenter d’être dupés pendant encore longtemps ? Car la prétendue solution FN est une facilité que s’accorde le pleutre, ou le faible, ou le paresseux..., qu’en pensez vous ? 


      • eric 20 mars 2015 16:31

        @rony, Oh moi, vous savez, je suis un extrémiste...Je suis pour la démocratie, la liberté et la justice sociale. N’importe quel parti qui nous débarrasserai de l’incrustation de ces gens qui se nomment eux même « gauche » dans nos institutions et notre état, au détriment de la masse des citoyens et à leurs frais me conviendrai. Que la réforme de notre état asse par la droite, la droite de droite ou une alliance entre les deux, à mes yeux, cela constituerai toujours un progrès.


      • Claude Hubert rony 20 mars 2015 16:50

        @eric
        un progrès ? dans l’indécision ou dans l’inaction, donc... je ne vous crois pas ! ! smiley


      • foufouille foufouille 20 mars 2015 10:35

        bof !
        un micro parti a besoin de faire une alliance pour être élu car il ne représente personne.
        on dirait le PRCF ou l’UPR qui couine sans vouloir manifester devant le Siècle.


        • Claude Hubert rony 20 mars 2015 16:00

          @foufouille

          Si les électeurs se prennent en main, ils auront plus d’influence que les « groupuscules » que vous citez. C’est utopique ? Allez savoir...

           


        • Komvouzémoa 20 mars 2015 11:03

          utilité inutilité de l’abstention anti-système/jmenfoutiste contre vote blanc/nul.
          Dans l’inutilité utile marginale l’UPR propose d’imprimer un bulletin nul.
          Pour gagner beaucoup plus d’utilité, il serait plus malin d’aller le déposer dans une boîte aux lettres quelconque du voisinage plutôt que d’aller au bureau de vote. D’en distribuer plus d’un à y être.
          Les scrutateurs ne sont pas nombreux et connaissent déjà l’UPR puisqu’ils sont scrutateurs, de toute façon ils sont formatés pour généralement appartenir à une formation de l’umps&co, et insensibles à l’upr.
          Dans ce cas il sera plus intéressant d’imprimer un vrai tract contenant un message plus élaboré.

          Comme l’upr le souligne, l’inconvénient de l’abstentionnisme
          "votre action ne peut pas être discernée de celles des abstentionnistes de l’UMP ou du PS, ou des électeurs indifférents à la politique ou partis en week-end. En fait, l’abstention n’aide en rien l’UPR, et ne contribue pas à la faire connaître.« 
          Le vote blanc/nul exprime aussi le rejet des candidats, pas obligatoirement celui du système comme pour l’abstentionnisme. Comme pour l’abstentionnisme on ne distingue pas parmi le vote blanc/nul les opposants du système et/ou ceux qui rejettent seulement tous les candidats.
          Mais le système n’est pas fermé comme on le dit trop simplistement, mais absence de candidat rassembleur et citoyens trop formatés pour se porter en masse sur le candidat qui changera le système. La cause première n’est pas le système mais le citoyen, ce n’est pas juste de rejeter l’entière faute sur le système. L’abstentionnisme n’est pas honnête envers le système, il porte une grande part de responsabilité.
          Les médias donnent de l’importance à l’abstention, pas au vote blanc, manipulation, incitation aux opposants du système à ne rien faire, à défaut d’éliminer physiquement les opposants, ils les neutralisent, et même ils s’auto-neutralisent. La plupart des abstentionnistes s’imaginent s’exprimer, ils apprennent d’abord à rester chez eux et à ne rien faire. On les entend eux-mêmes disent »çà sert à rien« , »on ne peut rien faire".
          Attitude négative délétère qui imprime la résignation chez les citoyens.
          C’est complètement faux, on peut toujours faire quelque chose, avec des petits gestes, encore plus avec internet.

          Il faudrait que les imbéciles, toujours de la gauche ati-france comme par hasard, qui remettent le sujet de l’abstention vote blanc sur le tapis à chaque élection arrêtent de jouer les chiens de garde utiles du système.


          • Claude Hubert rony 20 mars 2015 16:04

            @Komvouzémoa
            merci pour ce long développement touffu

            je serais plutôt confiant envers les « baltringues », c’est votre mot, qu’envers un groupuscule, semble-t-il ...


          • soi même 20 mars 2015 11:46

            Il y a des maladresses volontaires, en autre cette fusion des régions qui c’est faite sans la participation et consultations des premiers concernées, ce qui fait comme je valide pas cette réforme, et bien je ne valide pas cette élection, je la boude et s’espère qu’il aura des invalidations par défaut d’électeur !


            • Claude Hubert rony 20 mars 2015 16:07

              @soi même
              Il faut le dire plus fort ! et en nombre ! les élections ne suffiront pas, bien sûr, à cette expresssion de résistance, si tant est que le grand nombre en ait envie, ce qui n’est pas gagné à l’heure actuelle


            • Crab2 20 mars 2015 18:40

              C’est à se demander comment toute une classe politique, qui se livre en permanence à des combats de coqs, quand elle n’imite pasle caquetage de la poule, de gauche, de droite, du milieu ou d’ailleurs en est arrivée à un tel degré de soumission, de médiocrité intellectuelle et physique

              Suites :

              http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/les-trois-cageots-de-la-gauche.html

              ou sur

              http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/20/les-trois-cageots-de-la-gauche-5587334.html


              • Claude Hubert rony 20 mars 2015 20:08

                @Crab2

                Merci pour les liens.

                Michel Onfray que je especte n’est portant pas Socrate, quoi que vous en pensiez...

                La soumission des coqs dont vous parlez l’est au monde de la finance, mais la soumission des citoyens qui n’agissent ni ne votent est pire, car ils se contentent d’attendre et d’espèrer que les choses changen au lieu de se bouger pour les changer !


              • gaston gaston 20 mars 2015 19:51

                En ce qui me concerne j’ai décidé de ne plus aller voté tant que la justice continuera de trainer les ^pieds pour faire son travail et condamné les salopards de voleurs de l’argent public et les fraudeurs du fisc à grande échelle qu’on subit en politique , les sarkozy balkany et les autres maffieux me font dégueuler , moi contrairement à ces ordures qui en plus se permettent de donner des leçons ,je paie mes impots , et je paie mes impots pour que la justice me débarrasse de cette sales racailles  !!!
                Tant que la politique sera rempli de pourris et de profiteurs qui sont bien loin d’être minoritaire comme ont vous le martèle chaque fois qu’on prend un de ces parasites la main dans le porte feuille , moi je n’irai plus voter et j’espère que bcp feront comme moi écœuré par cette saloperie de racaille politico financière immonde et que la justice traite avec clémence comparé au simple citoyen alors que cela devrait être le contraire vu que ces élu de la république devrait montrer l’exemple et être irréprochable ! 
                J’en ai plein le cul que mon argent que je gagne à la sueur de mon front servent à engraisser ces fainéant pour la plupart incompétent et pour beaucoup voleur et menteur comme c’est pas permis !!!
                Liberté , égalité fraternité vous avez dit ???
                Liberté , ben oui vous êtes libre de faire ce que vous voulez et si vous êtes un homme politique vous pouvez même frauder le fisc magouillé voler mentir et tout ce que vous voulez en toutes impunité ou presque , quand vous serez condamné comme chirac par exemple ,vous serez dispensé de peine tellement la justice a trainé les pieds !!!
                Egalité ??? mon cul , y a pas plus d’égalité que de beurre au cul , pas d’égalité dans la médecine ni dans les études ni dans rien , vous avez de l’argent , vous êtes né tout habillé ,la vie sera belle , vous êtes né pauvre vous aller souffrir toute votre vie et à la moindre faute de votre part , on ne vous loupera pas !!!
                Fraternité ??? mon cul !!! les riches haïssent et méprises les pauvres !!! les riches sont radins égoistes pas du tout solidaires ! quand ont voit les milliards qui sont volés et détournés chaque années et qui suffirait dix fois à nourrir tout les crèves la faim du monde entier , mais non ....ils viennent se pavaner à la TV pour dire qu’il faut donner et partager parce qu’en plus ces fumiers sont démagos comme c’est pas permis , par contre ils cherchent par tout les moyens à ne pas payer leur impots pour faire fonctionner la societé !
                MOI LE VOTE C’EST TERMINE TANT QUE LA RACAILLE AURA PIGNON SUR RUE !!!


                • Claude Hubert rony 20 mars 2015 20:02

                  @gaston

                  Ben si vous le dites ! En tout état de causes, on peut se demander pourquoi choisir de s’abstenir et attendre un improbable « miracle » plutôt que de se mettre à agir autour de soi pour créer le mouvement de résistance à ceux que vous traitez si violemment. Lutter, vous connaissez ? Les mots et les expressions ordurières suffiront-elles, pensez vous, pour changer le cours des choses ?


                • gaston gaston 20 mars 2015 20:52

                  @rony
                  Lutter moi je veux bien , mais à combien ??? les expressions ordurières c’est ce qui nous reste face aux ordures !!!
                  La seule solution c’est la révolution !!!!
                  Moi dans mon entreprise je me bats en faisant grève pour défendre mes intérêts et ceux de mes camarades qui sont les mêmes , mais sur 1000 et quelques ont est même pas une centaine dehors ...... dans votre « lutte » c’est la même chose .....un jour peu être , quand les gens seront en slip !
                  Mais il sera trop tard !


                • Claude Hubert rony 20 mars 2015 20:57

                  @gaston
                   la lutte est nécessaire, la preuve, vous la menez à votre niveau comme moi au mien, et d’autres aussi... C’est un travail de conviction de longue haleine d’essayer de convaincre, il n’est jamais trop tard, même dans l’adversité, je pense.


                • SPECKENS Jean SPECKENS Jean 20 mars 2015 21:25

                  Je ne voterai pas dimanche prochain.

                  Voter, pour la gauche comme pour la droite ou le centre, c’est donner son aval pour le soi-disant système démocratique qui nous gouverne. Nous le savons tous, nous ne sommes pas en démocratie, mais dans une oligarchie qui a fait son temps et la preuve de son impuissance. S’abstenir, c’est déjà tirer un signal d’alarme, fort modeste, je l’avoue, mais peut-être les prémices d’un renouveau.


                  • Claude Hubert rony 21 mars 2015 06:39

                    @SPECKENS Jean

                    Pensez vous que le renouveau viendra d’ailleurs que de vous même ? ne pas voter en est peut-être les prémices mais il faut y donner suite en intervenant partout où c’est possible et continuellement, sinon ce ne sera qu’un geste de fatalisme et donc inutile.


                  • Claude Hubert rony 21 mars 2015 08:23

                    @sampiero
                    c’est en effet une bonne raison de voter, cela va sans dire, c’est à ce niveau que l’abstention ne signifie rien et devient dangereuse. Il faudrait cependant ne pas se contenter, ensuite, sous prétextye d’avoir « délégué », de ne pas contrôler...


                  • colere48 colere48 21 mars 2015 08:38

                    Ne pas voter est un acte d’incivisme totalement inefficace dans la mesure où l’oligarchie politico-financière s’en bat les c.....
                    Par contre
                    Ne pas voter ET descendre dans la rue pour emplumer cette même oligarchie, alors là OUI cela devient une expression de réelle remise en cause du système , mise à plat assurée.

                    Imagine 50 à 60 % des inscrits dans la rue..... 


                    • Claude Hubert rony 21 mars 2015 08:48

                      @colere48
                      pourquoi pas, le deuxième terme de ton commentaire

                      néanmoins, pour une élection de proximité, on pourrait écrire un troisième terme ; voter ET descendre dans la rue... non , ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès