• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Veut-on nous rendre antisémites ?

Veut-on nous rendre antisémites ?

Trop c'est trop.

Après l'affaire Hessel, l'affaire Céline.

Avant-Hier, M. Hessel, invité à participer à un débat à l'Ecole Normale supérieure, avait vu cette réunion annulée. Pourquoi ?

Le bruit courait sur internet que c'était Mme Pécresse qui l'avait interdite. Dans l'émission "Face aux Français", présentée par Guillaume Durand, on l'interroge à ce sujet.

Est-ce elle qui a donné cet ordre ? Elle s'en défend vivement : "Je n'en ai pas le pouvoir...Depuis le moyen-âge..." tout en faisant un lapsus savoureux.
 Le lapsus est la spécialité d'un gouvernement parfaitement à l'aise dans ses baskets. Ils les collectionnent. Ils font des concours.
Voulant dire : " C'est impossible sans l'accord du président de l'université... elle dit "sans l'accord du président de la République...." Bien. On a la réponse à la question posée.

Mais qui s'est opposé à cette réunion ?
Le Crif. Le conseil représentatif des institutions juives de France.

Pourquoi ?
Parce que cette réunion était organisée par une association qui avait appelé à boycotter les produits d'Israël. C'est interdit. C'est une infraction pénale.

Quel rapport ? Si l'on appelle à boycotter Israël on ne peut plus organiser de réunion ? Poursuivez-les pour leur infraction et laissez s'exprimer M. Hessel !

Guillaume Durand fait un peu d'humour :" Il est dangereux M. Hessel ? 90 ans..."
Pécresse : "Non, mais la directrice de l'Ecole Normale Supérieure n'avait pas les moyens de garantir la sécurité...."
On craignait les débordements des maisons de retraite voisines, Révolution ! Révolution ! A leur tête, Che Hessel !
La réponse est tellement ridicule qu'un thuriféraire du régime , Frédéric Bonnaud, un fanatique de la VO du 11 septembre, pousse l'audace jusqu'à s'exclamer : "Pour la sécurité, Il fallait envoyer Michelle Alliot -Marie !" Grand éclat de rire. Lui, à mon avis, bientôt, il va moins rire.

Mais l'essentiel n'est pas là. Pécresse revient sur cette fameuse histoire de boycott. C'est une infraction pénale qui peut aboutir à de graves sanctions.
A côté d'elle, Montebourg. Qui ne dit mot. Bravo. Il ne pouvait pas l'interroger sur cette loi ? Il n'était pas sur son bon profil ?

Au sujet de cet loi anti-boycott, je m'aperçois , dans les fils, que beaucoup d'entre vous la découvrent . Pour mieux vous rendre compte de l'étendue des dégâts, je vous communique la remarquable intervention de M. Benoist Hurel, secrétaire général du syndicat de la magistrature.( Paru dans Libération le 21/11/ 2010)

" Michèle Alliot-Marie a, il y a quelques mois, par une simple circulaire, commis un attentat juridique d’une rare violence contre l’un des moyens les plus anciens et les plus efficaces de la contestation des Etats par les sociétés civiles, à savoir le boycott. Le 12 février, la Chancellerie a eu cette idée extraordinaire selon laquelle tout appel au boycott des produits d’un pays n’était qu’une « provocation publique à la discrimination envers une nation », punie d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Le ministère demande aux procureurs de la République d’assurer une répression « ferme et cohérente » de ces agissements.
Soyons justes : la paternité de cette brillante initiative revient au procureur général de Paris qui avait, dans son rapport de politique pénale 2009, suggéré que « les faits de boycott ou de provocation au boycott peuvent s’analyser, selon les espèces, soit en une provocation à la discrimination, soit en une discrimination ayant pour effet d’entraver l’exercice d’une activité économique ».
 On peut rappeler les actions de ce type dans l’histoire : boycott du Royaume-Uni en 1930 initié par Gandhi contre la colonisation, boycott de l’Afrique du Sud dans les années 70 par les militants antiapartheid, boycott, à la même époque, par la communauté homosexuelle américaine d’une marque de bière qui refusait d’embaucher les gays ou, plus récemment, boycott des produits chinois par les soutiens de la cause tibétaine et des produits israéliens par les militants palestiniens…
Pour l’ex-garde des Sceaux, il ne s’agit pas là d’entreprises de protestation et d’émancipation, souhaitables en démocratie, mais d’associations de malfaiteurs en vue d’attenter à la bonne marche du commerce, donc du monde.
L’instrumentalisation d’un texte qui visait à combattre le racisme, le nationalisme et le sexisme est inadmissible, surtout lorsqu’elle vise à faire taire l’engagement citoyen. La circulaire en question, qui a su convaincre au moins un tribunal, constitue donc, pour la société civile, une régression d’une ampleur peu commune. Cette provocation s’est pour l’instant heurtée à un mur de silence. La pénalisation de la contestation est toujours une mauvaise nouvelle pour la démocratie. L’absence de contestation de la pénalisation, lorsque celle-ci ne répond à aucun autre objectif que celui de museler les peuples, n’en est pas une meilleure."

On sait d'où vient cette loi sur le boycott. Des Etats-Unis. On nous en a parlé dans un reportage sur Canal Plus consacré aux méfaits de Monsanto. Ce sont les industries agro-alimentaires, ulcérées de voir que les agriculteurs qu'elles ruinainet poussaient au boycott , qui ont fait voter une loi l'interdisant. Si tu te rebiffes , cent avocats te tombent desus.C'est cette loi qu'a demandée et obtenue le lobby d'Israêl pour préserver son commerce.

 
On est sciés. C'est arrivé chez nous. On vit dans ce monde là.
 
 Et ça continue.

Suit l'affaire Céline.


Louis-Ferdinand Céline est un auteur violemment anti-sémite. Mais aussi violemment génial. Que fait-on ? On va l'interdire ? On va supprimer toutes les rues et places à son nom ? On va brûler ses oeuvres en place publique ?

Bernanos est antisémite. Il faut lacérer "Sous le soleil de Satan" ?


Voltaire bat tous les records. Il est au Panthéon. Va-t-on le tirer du Panthéon par les pieds ? Interdire l'entrée avec des barricades ?

Mais revenons à Céline. Chaque année le Ministère de la Culture établit une liste de personnalités en fonction de la date de leur naissance ou de leur mort. L'écrivain figurait dans la mouture initiale du bottin des grands hommes de l'année, à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa mort, en juillet.

Rue 89 commente les faits :
 "Le nom de Louis-Ferdinand Céline a finalement été biffé de la liste des personnalités que la France devait commémorer en 2011. Serge Klarsfeld avait réclamé cette semaine que les Archives nationales -et donc le ministère de la Culture- fassent marche arrière, du fait du passé collaborationniste de l'auteur antisémite de « Voyage au bout de la nuit ». Le président de l'Association des fils et filles de déportés a obtenu gain de cause. Frédéric Mitterrand a donc fait marche arrière."

 L'homme qui trouve que Ben Ali n'est pas un dictateur, le défenseur de Polanski, sacrifie Céline, un des plus grands écrivains Français, à une pression que les juifs même, les juifs sensés, trouvent intolérables.
Pression de Serge Klarsfeld pour Céline.
Pression du Crif pour Hessel.
 Les deux étant très proches.
Esther Benbassa, directrice d'études à l'Ecole pratique des hautes études accuse :
"Le Crif terrorise certains Juifs et tous les non-Juifs. Il fait régner sa loi à l'intérieur de la communauté juive, bannissant l'un, qui n'obéit pas à ses injonctions, l'autre, qui publie un livre non conforme, un troisième encore qui ose critiquer la politique d'Israël. Alors que tous les Juifs sont loin de se reconnaître en lui, le Crif ne s'en considère pas moins comme leur porte-parole et aussi comme leur directeur de conscience.
Mais le Crif fait aussi la loi à l'extérieur de la communauté, accusant qui ils veulent d'antisémitisme, suscitant des procès contre tel journaliste, contre tel intellectuel, contre tel militant. Le Crif, en un mot, terrorise psychologiquement certains Juifs et tous les non-Juifs au nom de la défense d'Israël."

Bien. Nous sommes informés.
Nous redoutions le nouvel Ordre Mondial. Nous avons le Nouvel Ordre Français. Pour nous entraîner.

Une question se pose : Le Crif est-il noyauté par des traitres qui cherchent à le rendre antipathique ? On serait tenté de le croire ! On n'a jamais vu une telle maladresse ! A croire qu'ils veulent faire naître cet antisémitisme qu'ils redoutent ! L'excès n'est jamais profitable à ceux qui s'y abandonnent.

Dernier point :
Je voudrais signaler qu'en 2011 figure sur la liste des hommes à honorer M. Pompidou.
Alors, là, non ! Veto !
S'il y en a un qu'il faut supprimer de ces célébrations nationales, c'est bien lui, l'homme de la loi de 1973 qui, vassal de la banque Rothschild, nous a mis dans un marasme financier effroyable !

Je dirai même plus ! Changer le nom du centre Pompidou, me paraît un devoir national ! Voilà un objectif de campagne !

 Je propose comme nouveau nom : le centre "Poupoupidou".

 En hommage à Marylin Monroë.

Presque avec les mêmes lettres. Ca coûtera moins cher.

Et pour faire un peu d'argent pour couvrir les frais engendrés par ce changement, je propose qu'on dresse une immense statue de M M à l'entrée. Des ventilateurs feraient voler sa robe. On lui passerait entre les jambes. Elle aurait des écrans vidéos sur sa culotte. Ca serait moderne. Ca ferait un tabac ! Tout le monde voudrait lui passer dessous !

 (J'espère qu'elle n'était pas antisémite !)
 
Bonne nuit les petits !
Le marchand de sable est passé !
Demain sera un autre jour.
Espèrons-le !
22/01/11 3h33.


Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (188 votes)




Réagissez à l'article

530 réactions à cet article    


  • pissefroid pissefroid 22 janvier 2011 07:06

    Pas besoin d’être antisémite,
    car les juifs ne sont pas responsables des actions du crif,
    en france il suffit d’être anti« crif »iste et je suppose que nombre de juifs seront d’accord.


    • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 08:39

      Excellente nouvelle. je note. Anti-Crifiste. Je ne savais pas si ces gens-là étaient appréciés ou pas par la communauté juive. Vous me rassurez.
      Mais il faudra le dire à notre gouvernement qui n’a pas l’air d’être au courant !
      Pour eux, le Crif, c’est Louis XIV !


    • Fergus Fergus 22 janvier 2011 11:52

      Entièrement d’accord avec Pissefroid : nombre de Juifs ne se reconnaissent pas dans les actions communautaires, souvent intégristes et parfois délirantes, du Crif, un lobby qui pousse la défense des Juifs de France jusqu’à l’absurde, en criant trop souvent et surtout beaucoup trop vite à l’antisémitisme dès qu’une agression ou une discrimination touche un porteur de kippa.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 22 janvier 2011 13:46

      J’ai plussé Calmos, on aura tout vu. Une nuance tout de même, chaton, son antisémitisme ne se limitait pas aux lobbies (relire « Bagatelles pour un massacre »). Pour autant tu as raison, ces censures doivent cesser.


    • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 14:33

      @ Calmos

      Entièrement d’accord avec vous.
      je m’appuie pour dire ceci sur des extraits que j’ai trouvés.
      je vais les lire en entier pour pouvoir en parler en connaissance de cause.


    • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 14:55

      @ calmos.

      il a l’humanité, la puissance, le désespoir. Oui, il est immense.
      Que c’est beau un grand auteur.
      Il faudrait organiser qq chose pour l’anniversaire de sa mort. Avec nos amis juifs.


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 22 janvier 2011 15:01

      Extrait du « testament » écrit le 8 février 1937, cité par Floris Delattre dans son article « Les dernières années de Bergson », Revue philosophique de la France et de l’étranger, n° 3 à 8, mai-août 1941, page 136 :

      « Mes réflexions m’ont amené de plus en plus près du catholicisme où je vois l’achèvement complet du judaïsme. Je me serais converti si je n’avais vu se préparer depuis des années (en grande partie, hélas, par la faute d’un certain nombre de juifs entièrement dépourvus de sens moral) la formidable vague d’antisémitisme qui va déferler sur le monde. J’ai voulu rester parmi ceux qui seront demain des persécutés. Mais j’espère qu’un prêtre catholique voudra bien, si le Cardinal archevêque l’y autorise, venir dire des prières à mes obsèques. Au cas où cette autorisation ne serait pas accordée, il faudrait s’adresser à un rabbin, mais sans lui cacher, et sans cacher à personne, mon adhésion morale au catholicisme, ainsi que le désir exprimé par moi d’abord d’avoir les prières d’un prêtre catholique. »


    • jluc 22 janvier 2011 15:22

      Donc Céline n’était pas un antisémite mais un Anti-Crifiste avant l’heure !

      ... et Mitterrand une marionnette, un guignol.


    • alberto alberto 22 janvier 2011 18:26

      @ Calmos : tu devrais changer de pseudo !

      Le chat « Bébert » est entré dans l’Histoire, Lui !

      Mais je te sais modeste...

      Bien à toi.


    • OMAR 22 janvier 2011 18:53

      Omar 33

      Calmos : L’attitude de Karfeld est insupportable...

      Oh oui..mais vous ne la condamnez pas.

      D’ailleurs, tout ce qui se commet au nom du sionisme et qui revulse, vous indigne..à la limite..

      Mais les condamnations, récriminations, insultes et même actions musclées, c’est pour les autres. 
      Les blacks ou les musulmans..


    • François51 François51 22 janvier 2011 18:55

      exact. ne pas confondre antisémite et antisioniste. bien souvent l’amalgame est fait.. il existe des personnes de conféssion juive qui ne sont pas du tout d’accord avec la politique d’apartheid actuelle de l’état d’Israël. allez faire comprendre ce fait aux intégriste du CRIF.


    • armand armand 22 janvier 2011 19:14

      Calmos,

      ça y est, ce qu’il y a de mieux dans le déguelasse, vous en êtes à justifier les pamphlets de Céline sous prétexte que c’est dirigé contreles LOBBIES JUIFS.
      Pendant la guerre de 40, au cours des persécutions hitlériennes, oser citer des LOBBIES JUIFS contre lesquels on aurait dû s’emporter...
      Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la saloperie immense que vous pondez là comme une merde bien brûlante et bien grasse...

      Ou alors vous êtes inconscient ou mal inspiré, ou alors vous êtes un nazi de la pire espèce.


    • armand armand 22 janvier 2011 19:19

      Ariane,

      Distribuez bien les feuillets de votre idole pour que d’autres puissent lui offrir une lecture des plus appropriées - les parcourir d’un derrière distrait.
      Et puis tirer la chasse.

      En tout cas, organisez bien votre commémoration et n’hésitez pas à m’inviter - je saurai vous donner une bonne conférence.

      C’est franchement comique de voir comment vous baîllez d’admiration devant les éructations de l’insignifiant et du misérable Destouches comme un pharmacien sans clientèle vers la prochaine épidémie !


    • armand armand 22 janvier 2011 20:09

      Peu importe..
      Bergson a eu beau se convertir au catholicisme, il a refusé de tenter de s’en servir comme protection en 40.
      Il faudrait trouver un meilleur exemple.


    • Jean Lasson 22 janvier 2011 20:16

      Céline était un grand écrivain, certes, mais aussi un authentique antisémite sous l’Occupation nazie, collaborateur du Pilori, de l’Appel, de Je suis partout.

      Lire cette page et aussi celle-ci. Extraits :

      "Au fond, il n’y a que le chancelier Hitler pour parler des Juifs. D’ailleurs, ses propos, de plus en plus fermes, je le note, sur ce chapitre, ne sont rapportés qu’avec gêne par notre grande presse (la plus rapprochiste) minimisés au possible, alambiqués, à contrecœur... L’embarras est grand. C’est le côté que l’on aime le moins, le seul au fond que l’on redoute, chez le chancelier Hitler, de toute évidence. C’est celui que j’aime le plus. Je l’écrivais déjà en 1937 sous Blum.«  [ »L.F. Céline nous écrit", dans le journal L’Appel du 4 décembre 1941 ; p.140 des Cahiers Céline, n°8]

      "Pour recréer la France, il aurait fallu la reconstruire entièrement sur des bases racistes-communautaires. Nous nous éloignons tous les jours de cet idéal, de ce fantastique dessein.«  [Cahiers Céline, n°8, p.123]

       »Le grand malheur dans l’époque présente, c’est le manque de liaison entre les Français qui ont la redoutable mission d’éclairer l’opinion publique et de diriger les mouvements politiques. Cette liaison, il faut l’établir. AU PILORI se doit de réaliser ce magnifique programme. (...) Antijuif de la première heure, j’ai quelquefois l’impression que je suis, sinon dépassé par certains nouveaux, tout au moins qu’ils ont des conceptions entièrement différentes des miennes sur le problème juif. C’est pourquoi il faut que je les rencontre, il faut que je m’explique avec eux. Tous les Français antijuifs, sans exception, sont exactement dans les mêmes dispositions d’esprit que moi. Ils ne comprennent plus. D’une part, on leur parle d’une Europe nouvelle qui, au point de vue politique, sera régie par le principe national-socialiste, et d’autre part, ils ont l’impression que ceux qui sont soutenus pour rallier les Français à cette Europe nouvelle ont sur le socialisme des idées entièrement différentes des principes socialistes qui ont été incorporés dans le national-socialisme. Quelles questions j’ai à poser ? En voici une qui me vient tout naturellement à l’esprit : chaque fois que Hitler prend la parole, il engage formellement la responsabilité des Juifs quant au déclenchement de la guerre européenne. Alors, pourquoi vous, qui voulez vous incorporer dans le National-Socialisme, n’engagez-vous pas également officiellement cette responsabilité ? Autre question : Êtes-vous raciste comme tous les nationaux-socialistes dont Hitler fut, dès la première heure, le porte-parole, ou êtes-vous antiraciste ? Si vous êtes raciste, pourquoi n’en parlez-vous jamais ? Si vous êtes antiraciste, vous ne pouvez pas vous incorporer dans la politique nationale-socialiste." [Cahiers Céline, n°8, p.143-144]

      "Céline prit la parole et résuma en des formules brèves et saisissantes le drame de la nation française. (...) tous les assistants tombèrent d’accord sur les trois points suivants : 

      1. Racisme : régénération de la France par le racisme. Aucune haine contre le Juif, simplement la volonté de l’éliminer de la vie française. (...)

      2. [...]

      Il est nécessaire de redonner au peuple français le goût du beau et de l’effort et de remplacer le matérialisme sordide dans lequel il vivait par un peu d’idéal. C’est à cette seule condition que la France pourra sortir de l’abrutissement où l’ont plongée trois quart de siècles de domination juive" [Cahiers Céline, n°8, p.145-146]

      Cette honte, ce déshonneur irrémédiable pour un grand intellectuel justifie, à mon avis, que la République ne puisse l’honorer.


    • Serpico Serpico 22 janvier 2011 23:56

      Pissefroid « il suffit d’être anti »crif« iste »

      *************

      On ne s’en tirera pas comme ça !

      Contre le Crif, donc contre les juifs puisque le Crif les « représente ».

      Donc antisémite.

      J’adore le Crif...


    • thaumaetopea 23 janvier 2011 03:10

      « The Ghost writer » film de Roman Polanski est nominé 7 fois aux prochains Césars. C’est bien la preuve qu’en France on ne confond pas l’homme et l’oeuvre !
      Mort de rire... triste pays...




    • Ariane Walter Ariane Walter 27 janvier 2011 22:47

      Est-il bien au moins ce flm ? J’ai envie de le voir.


    • bluerage 22 janvier 2011 08:37

      @Pissefroid

      malheureux ne dites ps que vous êtes anticrifiste, vous allez ête transformé à l’insu de votre plein gré en antisémite dieudonniste soralien et zemmourien


      • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 08:45

        qu’est-ce qu’il faut dire alors quand on veut simplement ne pas être tyrannisé ? Qu’on est quoi ? Anti-tyrans ?


      • non667 22 janvier 2011 13:32

        à bluerage
        malheureux ne dites ps que vous êtes anticrifiste, vous allez ête transformé à l’insu de votre plein gré en antisémite dieudonniste soralien et zemmourien
        + rn +lhlpsdnh + facho + nazi + négationiste c’est automatique et déja gravé dans l’esprit des 80% des français (2002)


      • Rough 22 janvier 2011 08:54

        Pour certains sur ce site ça va être plus facile que pour d’autres.....


        • eric 22 janvier 2011 09:02

          Assez d’accord. Le chantage a l’insécurité peut finir par nuire a la liberté d’expression.
          D’un autre cote, il faudrait définir plus précisément dans quel mesure et conditions les service publics doivent la faciliter. Si c’est un droit, a quand une réunion public du FN a normal sup ?
          Cela est d’autant plus inquiétant que le mouvement a l’air de faire tache d’huile. Un maire écolo parisien veut faire interdire un apéro. D’autres refusent des salles au FN, et maintenant Hessel, toujours au nom de la securite.
          Depuis longtemps, ces formes d’intimidation étaient un quasi monopole des gauches,notamment extremes. Depuis la dispariton de l’action francaise et des camelots du roi, on n’avait plus vraiment vu de nervis de droite menacer la liberte d’expression physiquement.
          Pour le moment, il s’agit intimidation juridiquo politique, mais quid si d’aucun se mettent a imiter les contre manifs de gauche ?

          Les solutions sont simples. Interdire tres severement les contre manifestations de type confrontation. Vous etes contre ? Allez le dire dans votre coin. Et pour les multirecidivistes qui font de l’agitations manifestative une arme contre la liberte d’expression et qui sont connus, il existe un precedent, tres bien decrit dans « Mourir a trente ans » de Romain Goupil, la dissolution de la ligue communiste révolutionnaire suite a une contre manif délibérément violente.Krivine en tole, Recanatti en fuite, cela les a calme quelques années.


          • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 11:21

            oui, mais réfléchissons à ce pb de sécurité.
            la réunion n’est pas favorable aux idées du Crif.
            le crif la fait interdire au cas où des gens du crif viendraient manifester....
            Qu’on leur dise de rester chez eux !!

            C’est quand même incroyable.
            on ne finit à ne plus pouvoir se réunir sauf si l’on est ami du pouvoir...
            Ils nous prennet pour des imbéciles.


          • D'oeuf rance D’oeuf rance 22 janvier 2011 22:17

            @ Eric, continue, je commence à te « sert-nez »... 

            Citer Goupil, (goupille) fallait oser !
            Le même RG, sur lequel écrivit en juin 2004 un mec qui n’a pas le c.. entre deux chaises, Max Vivas :


            Devant les ruines de Bagdad, caméra en main, Romain Goupil se demande pourquoi il a voulu ça. Un « désastre », dit-il.

            Les va-t-en-guerre déchantent. Kouchner, Bruckner, Goupil déposent les armes, nous dit Télérama (N° 2839, 9 juin 2004). Goupil confesse aujourd’hui que « cette guerre est un désastre, une catastrophe absolue ». Il avoue que « l’erreur a été de croire que la démocratie allait s’installer facilement, que la liberté pouvait s’imposer. »

            Romain Goupil, tous les hommes de cœur te l’avaient dit.
            Les peuples d’Europe étaient contre cette guerre (même les Espagnols et les Anglais) et ils criaient dans la rue qu’elle serait un « désastre » et qu’elle n’apporterait pas la « liberté » mais un changement des maîtres avec pillages des richesses et massacres à grande échelle.

            Et maintenant, un an plus tard et quelques dizaines de milliers de civils, hommes, femmes, enfants explosés, après quelques preuves de tortures, que dit Goupil sur les ruines d’un pays qui ne possédait pas des armes de destruction massive ?

            Il dit : je me suis trompé. Et il en fait un film « sensible ». Trop facile, trop court, l’ami ! D’autant plus que tu travailles à renouveler la même erreur avec Cuba. Que tu sors les mêmes arguments, que tu mouilles la même chemise pour appeler au même scénario. Dans combien de temps vas-tu pleurer sur les conséquences de l’intervention US à La Havane, intervention que tu prépares par ton aveuglement répétitif ? Après avoir souhaité la guerre, viendras-tu pleurer les morts Cubains sur ta pellicule ? Combien d’invasions, du Vietnam à la Grenade, en passant par Panama et l’Afghanistan faudra-t-il encore pour que tu comprennes que l’oncle Sam fait du bizness, pas du sentiment ? Sais-tu où passe le pétrole irakien ? Qu’est-ce que tu connaissais du grand peuple Irakien ? Que sais-tu de la réalité Cubaine ? Et pourquoi est-il si facile pour toi de confesser une erreur et d’en préparer un encore plus grande ? A ton avis, Goupil, à qui pensait Mirabeau quand il disait : « Il existe quelqu’un de pire que le bourreau, c’est son valet. » ?

            Maxime Vivas, écrivain.

            *

            Merci Ariane, bel article ! 

            Concernant le boycott, ceux qui n’attendent pas qu’on leur dise quoi faire et le savent d’instinct, n’ont ni crif, ni juge, ni « baveux » derrière eux quand ils achètent des avocats (calembours ?) non israëliens !...



             


          • Ariane Walter Ariane Walter 23 janvier 2011 10:36

            J’ignorais cet auteur. Je note son nom avec intérêt !!!!


          • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 09:23

            Merci de toutes ces précisions.


            • VivreDifferent VivreDifferent 22 janvier 2011 09:23

              Cette politique de collaboration avec l’Etat d’Israël est tout simplement scandaleuse. Israël n’a jamais représenté les Juifs, pas plus que le CRIF. Ces derniers ne représentent que les intérêts d’une certaine classe dominante, et sont prêts à favoriser l’antisémitisme si c’est pour mieux assoir leur pouvoir personnel. Peu leur importe que les juifs d’en bas soient les victimes de leur fanatisme ! C’est la technique du pompier pyromane, bien connue en politique.

              Mais pourquoi nos « élites » soutiennent-elles ces gens-là ? Tout simplement parce qu’ils appartiennent au même monde, à la même classe dominante, qui hésite de moins en moins, en Occident, à utiliser la répression pour soumettre le peuple à ses intérêts.

              Alors, oui, à bas les tyrans ! La démocratie est un combat permanent !


              • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 09:26

                @ Vivre Different

                Je suis absolument, totalement d’accord avec vous.


              • Alpo47 Alpo47 22 janvier 2011 09:30

                « Etonnante » cette loi « anti-boycoot », que l’on constate faite sur mesure pour défendre les intérêts des colons israeliens, quasiment imposée par le CRIF ???.
                Pourtant, il y a quelques années, quasiment tout le monde participait au boycott du pouvoir raciste Sud Africain ? Quelle différence ?
                Il y a quelques années également, toute l’europe s’est indignée lorsque les Autrichiens ont élu Eider pour chancelier. Lequel a également été boycotté dans la plupart des pays et par les gouvernements ??? Le « criminel » voulait mettre en place une « préférence nationale ».

                Actuellement, nous avons donc israel, avec Netanyahou et surtout Liebermann, raciste de la droite extrème, qui veut envoyer la bombe atomique sur Gaza, partisans d’un israel purifié... qui est reçu à l’Elysée et partout ailleurs. Les crimes contre des civils, spoliations, brimades sont pourtant quotidiens en israel ???

                Mais quelle est donc la différence ?

                J’ai bien peur qu’il ne reste que le pouvoir de nuisance du CRIF ? Constatons l’importance de ce pays et lobby, en voyant les derniers candidats aux présidentielles, Sarkozy en tête, qui commencent par aller en israel, sitôt leur candidature annoncée pour y être adoubés. Pourtant, logiquement, ce petit pays, par la démographie, ne devrait avoir aucune importance dans la vie de notre pays. Et pourtant son influence est immense. Ne dit on pas qu’aucun ministre des affaires étrangères ne peut être nommé en France, sans son aval ?
                Lorsque l’on constate la place des soutiens à israel dans les medias, les radios et TV, le monde de l’entreprise, les intellectuels, les humoristes, le cinéma ... on a forcément envie d’avoir leur soutien pour une élection.

                Le CRIF, qui n’a pourtant la faveur que d’une petite partie de nos concitoyens de religion juive, a néanmoins pris une place prépondérante, parce qu’extrémiste et ayant un énorme pouvoir d nuisance. Il me semble que personne ne pourra être élu en France, comme aux USA avec l’AIPAC, sans son soutien ou agrément.

                Ces informations, que la grande presse censure, et pour cause, sont de plus en plus connues et ... provoquent effectivement une réaction populaire de rejet et ... d’antisémitisme. Peut être, d’ailleurs, est ce la réaction recherchée pour accélérer le « retour », but de tous les ultra sionistes.

                Evidemment, une personnalité politique qui s’élèverait contre, aurait d’abord à subir ses foudres au travers de ses affidés, BHL et consorts, serait peut être coupé de financements, mais bénéficierait d’un très large soutien populaire, tellement cette influence est de plus en plus perçue comme odieuse et inacceptable par une très grande majorité de nos concitoyens.

                Seul hic, le courage n’étant pas très répandu chez les politiques, aucun n’ose se lever ...


                • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 11:13

                  @Alpo 47

                  Merci pour votre analyse qui est parfaite.
                  la dénonciation de ces abus sera pour moi un indice qui me fera voter pour quelqu’un.

                  J’ai des amis juifs et je sais ce qu’ils pensent du crif. mais nous habitons en province. je vois qu’ils ne sont pas les seuls.

                  Le machiavélisme de la manipulation des idées est quand même quelque chose. C’est criminel, vu les résultats.


                • baska 22 janvier 2011 15:27

                  Alpo47,
                  « Ne dit on pas qu’aucun ministre des affaires étrangères ne peut être nommé en France, sans son aval ? » Normal c’est le crif qui dirige vraiment le pays.
                  Rappelons qu’en 2007 cet officine à la solde d’une entité étrangère, israel, s’est opposée à la nomination de Védrine au quai d’Orsay. Hubert étant jugé pas assez sioniste, l’’ancien président du crif cukierman avait sommé sarko de le remplacer par kouchner.
                  Tout cela a été relaté dans le canard enchaîné en date du 16 mai 2007 :
                  « L’ennemi d’israel,
                  Dès que les dirigeants du crif (conseil représentatif des institutions juives de France) ont appris ce projet du nouveau chef de l’Etat, roger cukierman, président sortant du crif, a appelé au téléphone Claude Guéant pour une violente mise en garde.
                  ’ On a eu une réunion au crif, aujourd’hui, et la rumeur d’une nomination de Védrine aux affaires étrangères a circulé. Cela a provoqué la panique parce que, pour nous, Védrine est pire que les anti-israéliens habituels du Quai d’Orsay.’
                  Réponse de Guéant : ’Il ne faut pas croire les rumeurs... En tout cas jusqu’à ce qu’elles se réalisent.’
                  Un peu plus tard, cukierman a joint directement sarkozy et lui a dit que la communauté juive prendrait la nomination de Védrine comme un »casus belli« .
                  Il faut le comprendre : cukierman et ses amis avaient fait campagne pour sarko en expliquant que la victoire de Ségolène provoquerait le retour de Védrine au Quai ! » Sans commentaire.


                • Alpo47 Alpo47 22 janvier 2011 16:06

                  Ah oui, je voudrais donc ajouter qu’il est étonnant d’utiliser l’argument de la sécurité pour justifier l’annulation du débat avec Hessel...
                  Car, finalement, les seuls à pouvoir (et ils le font constamment) venir « troubler » un débat de ce genre, c’est le Bétar et la LDJ, groupuscules ultra violents.
                  Etant donné que ces groupuscules sont liés au CRIF, on peut se demander, pourquoi faire annuler ?
                  La seule réponse, logique, est très simple : Parce que les arguments qui y seront développés vont desservir les ultra-sionistes en mettant en évidence les abus de la politique israelienne. Et qu’il n’y a pas de VRAI argument à opposer à Hessel.
                  Suffit d’être logique, parfois ...


                • baska 22 janvier 2011 16:31

                  « Car, finalement, les seuls à pouvoir (et ils le font constamment) venir »troubler« un débat de ce genre, c’est le Bétar et la LDJ, groupuscules ultra violents. »
                  Le bétar et la ldj sèment la terreur en France depuis de plus de vingt ans et ce en toute impunité. Ces groupuscules s’entrainent même dans des locaux gardés par la Police, hallucinant !
                  Récemment, la ldj a occupé les locaux de radio france sous prétexte que france inter ait osé diffuser un reportage sur les juifs orthodoxes qui terrorisent les prêtres chrétiens dans la vieille ville de Jérusalem. Faut savoir qu’aucun de ces nervis n’a été inquiété par la police et que leur acte est passé sous silence (black out dans les médias).
                  La ldj se gargarise de leur action :

                  http://www.liguededefensejuive.net/spip.php?article2061


                • armand armand 22 janvier 2011 20:11

                  baskette,

                  C’est infiniment plus grave et plus scandaleux, bien sûr que quand les tueurs de ta religion exterminent des chrétiens par dizaines en Irak ou en Egypte.


                • thaumaetopea 23 janvier 2011 02:00

                  A propos du CRIF
                  Il y a une courte pièce de Guitry sur l’éternel trio, mari, femme et amant (je crois que le titre est « La gifle »... mais je n’en suis pas sûr).
                  Le mari de dos prépare un apéritif tandis que la femme et l’amant se dispute à voix basse ... la femme gifle violemment l’amant et au moment où, au son de la baffe, le mari se retourne, elle a la présence d’esprit de porter la main à sa joue.... malentendu (mais bien oui -avec tréma... que je n’ai pas sur le clavier) le mari croyant sa femme giflée va coller une (deuxième) mandale à l’amant....
                  La conduite de la femme me rappelle parfois la conduite d’un certain « Conseil ». et d’un certain etat... pas vous ?

                  A propos du CRIF
                  Il y a une courte pièce de Guitry sur l’éternel trio, mari, femme et amant (je crois que le titre est « La gifle »... mais je n’en suis pas sûr).
                  Le mari de dos prépare un apéritif tandis que la femme et l’amant se dispute à voix basse ... la femme gifle violemment l’amant et au moment où, au son de la baffe, le mari se retourne, elle a la présence d’esprit de porter la main à sa joue.... malentendu (mais bien oui -avec tréma... que je n’ai pas sur le clavier) le mari croyant sa femme giflée va coller une (deuxième) mandale à l’amant....
                  La conduite de la femme me rappelle parfois la conduite d’un certain « Conseil ».... pas vous ?


                • Ariane Walter Ariane Walter 23 janvier 2011 09:41

                  @ Baska

                  Encore une fois, merci.
                  J’ai soulevé deux lièvres mais je vois qu’il n’y a que ça !!!!

                  Incroyable !

                  je comprends pourquoi ils tiennet tellement au label « antisémite ». beau bouclier !


                • Ariane Walter Ariane Walter 23 janvier 2011 09:43

                  @ Merci Alpo.

                  C’est exactement ce à quoi j’avais pensé.
                  Que fera Mélenchon face à cet Etat dans l’Etat ?


                • Ariane Walter Ariane Walter 27 janvier 2011 16:09

                  Merci pour ce lien. Connaissez vous une organisation juive qui ne soit pas anti-sioniste ?


                • Ariane Walter Ariane Walter 27 janvier 2011 16:11

                  Désolée : je veux dire : une organisation juive qui SOIT anti-sioniste !!


                • Romain Desbois 22 janvier 2011 10:16

                  Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIFdont on peut s’étonner de l’absence du J dans l’acronyme n’est pas habilité à s’occuper d’Israël . Que je sache l’Israël n’est pas une institution juive de France !


                  • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 11:14

                    @ Remarque d’une justesse frappante.
                    Il faut croire qu’ils ne sont pas au courant.


                  • thaumaetopea 23 janvier 2011 02:08

                    C’est « Représentatif » qui est gênant ... Le CRIF représente-t-il tous les Français de confession juive ?... ou uniquement les juifs de France !


                  • thaumaetopea 23 janvier 2011 03:27

                    Les juifs se nourrissent de l’antisémitisme (refrain connu)... les aimer serait les affamer (c’est peut être la solution)... être détesté peut amener à éprouver un certain « confort »... Paradoxe quand tu nous tiens !


                  • Ariane Walter Ariane Walter 23 janvier 2011 09:38

                    @ Thaumaetopea

                    Les juifs qui ne sont pas les juifs, bien sûr !


                  • Hortus 22 janvier 2011 10:21

                    L’outrance des accusations d’antisémitisme est particulièrement soulignée par la barbarie de l’agression contre le peuple palestinien. 


                    Il n’y a aucune discrimination en Palestine. On envoie des bombes au phosphore indistinctement sur les hommes, les femmes ou les enfants !

                    • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 11:37

                      @ Hortus,

                      Si vous saviez à quel point je partage votre avis.

                      En fait, mes yeux se sont ouverts avec le film « valse avec bachir ». Jusque là j’ignorais tout de ces problèmes. Vive Google. J’ai fait des recherches. J’ai acheté des livres.

                      Qu’ils fassent à d’autres ce qu’on leur a fait, ça me fait penser au syndrome de l’enfant battu ou violé.


                    • armand armand 22 janvier 2011 12:19

                      Et les salopards de terroristes tuent indifferemment soldats, femmes, enfants, vieillards, dans les attentats suicides ou dans les assassinats individuels. Pardon, non, ils préfèrent encore tuer femmes et enfants, de préférence en leur fracassant la tête contre les murs...


                    • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 12:47

                      @ Armand, 


                      tu parles des salopards de terroristes de Tsahal ? 

                    • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 14:39

                      @ Sisyphe

                      Votre réponse est la mienne.


                    • frugeky 22 janvier 2011 16:20

                      Alors que les bombes au phosphore, c’est bien connu, ne visent que les terroristes Armand ?


                    • armand armand 22 janvier 2011 20:13

                      Aussi aveugles l’un que l’autre.
                      Si vous souhaitez des détails sur la manière plus artisanale, mais ô combien raffinée, dont les commandos terroristes palestiniens ont assassiné des civils en s’introduisant dans les maisons. Dans quel état ils rendaient des personnes kidnapées, sans parler des attentats kamikazes, bien entendu, je peux me donner la peine de fournir tous les liens.


                    • armand armand 23 janvier 2011 00:59

                      Desperadoprim,

                      Viens me faire ce genre de remarque en personne, et je te renverrai bien vite dans le bled que tu n’aurais jamais du quitté, pauvre bouffon.


                    • Philou017 Philou017 23 janvier 2011 01:03

                      Armand : Vous-même êtes un fanatique sur ce sujet. et le fanatisme n’est jamais loin du terrorisme. Vous êtes sans doute juif, ce dont je me fous, si ce n’est pour expliquer votre attitude. Le conflit Israélo-Palestinien ne perdure que parce qu’il existe trop de gens comme vous qu’il est si facile de manipuler.


                    • armand armand 23 janvier 2011 01:53

                      Philou,

                      Tiens, le dernier des idiots heureux, copain d’AHmedinejad, s’est invité à la fête. J’ai d’autant plus d’entrain que je ne suis pas juif, jamais mis les pieds en Israël, et mon « fanatisme » c’est simplement de constater qu’entre deux adversaires qui ne se font pas de cadeaux il y en a un qu’on attaque tout le temps en exigeant de lui un comportement mesuré. Et l’autre (ls arabes) qui ont mainte fois démontré entre eux leur férocité et leur incapacité de s’entendre.


                    • armand armand 23 janvier 2011 01:55

                      desperate primate,

                      C’est quand tu veux... prends une bonne assurance-vie.


                    • thaumaetopea 23 janvier 2011 02:16

                      @Armand
                      Jean Moulin était un terroriste pour les occupants Allemands, un résistant pour les autres... peut être que pour les « terroristes » du Hamas il en est de même.... je dis bien, peut être... ?


                    • thaumaetopea 23 janvier 2011 03:29

                      @Siegfried
                      Un avatar Wagnérien.... paradoxe ou maladresse ?


                    • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 11:17

                      Pourquoi ne pas honorer Pétain ?
                      parce qu’il n’a pas écrit "Voyage au bout de la nuit !

                      Ah ! islamistes et juifs sont les Montaigu et les capulets de notre vérone moderne. On attend Roméo et Juliette (il doit y en avoir bcp d’ailleurs des juifs et des juives amoureux d’arabes et vice-versa ! Belle revanche !)


                    • suumcuique suumcuique 22 janvier 2011 11:39

                      L’amour, c’est l’infini mis à la portée des caniches.

                      Voyage.


                    • gimo 22 janvier 2011 14:44

                      Bardamu    PSEUDO sur agoravx on ne le voit plus c’était un ami


                    • armand armand 23 janvier 2011 01:01

                      Pas terrible.. comme aphorisme
                      Je préfère :« les lunes de miel sont comme les blondes qui se teignent les cheveux - en vieillissant elles roussissent. ». (Paul Bourget)


                    • thaumaetopea 23 janvier 2011 02:19

                      C’est à se demander si Céline n’avait pas raison !


                    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 23 janvier 2011 02:20

                      Il avait sa part de vérité, en tout cas.


                    • thaumaetopea 23 janvier 2011 03:52

                      @armand
                      « Dans un monde sans mélancolie on entendrait les rossignols roter »
                      Alors foutez nous la paix.


                    • Ariane Walter Ariane Walter 23 janvier 2011 09:36

                      @ thau....

                      (Désolée, je n’ai pas votre nom sous les yeux.)
                      Mais j’adore cette citationet je vous remercie de m’éviter d’avoir à dire ce que je pense.


                    • armand armand 24 janvier 2011 13:52

                      Et moi de donner dans la grossièreté...


                    • Ariane Walter Ariane Walter 24 janvier 2011 14:17

                      Quand j’ai regardé ce lien, il avait été enlevé. page noire.
                      Je vois qu’il y est de nouveau. D’un goût délicat.
                      je replie et je l’envoie au diable.


                    • zelectron zelectron 22 janvier 2011 10:59

                      Je propose donc puisque (provisoirement) le « boicot » est interdit de faire de l’excès de zèle envers la Alliot jusqu’à l’étouffer malencontreusement et à notre grand regret (de ne l’avoir pas fait plutôt en la couvrant d’affectat... , pardon d’affects, zut d’affection)


                      • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 11:18

                        @ Zelectron
                        pourrait-on trouver un autre mode de boycott pour Alliot Marie ; là, elle ne m’attire pas du tout !


                      • thaumaetopea 23 janvier 2011 03:58

                        Le noyau de l’avocat (Carmel) est beaucoup plus gros que le noyau de l’olive.
                         Madame Alliot qui s’assied sur son boycott devrait rapidement sentir la différence.


                      • Ariane Walter Ariane Walter 23 janvier 2011 09:33

                        @Un peu d’humour ! Merci !


                      • ali8 22 janvier 2011 11:27

                        bonjour

                        ce sont les prémices d’un décret à paraître avant 2012

                        interdiction d’être « anti RMPiste » 

                        la méthode Ben Ali approche


                        • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 11:38

                          @ ali8

                          On y va ! On y va !
                          C’est vraiment d’un inquiétant !


                        • ali8 22 janvier 2011 12:18

                          jacques nelson

                          comment pouvez vous ressentir ce qu’il en est d’être juif

                          si vous ressentez celà, faîtes nous un billet

                          Booz dormait
                          et Ruth songeait ect

                          C’était pendanr l’horreur d’une profonde nuit,
                          Ma mère Jézabel devant moi s’est montrée ect

                          VH étai-il juif et sioniste ?

                          que pensez vous de VH et d’Alain Pierrefitte ??


                        • frunner 22 janvier 2011 12:22

                          Je crois malheureusement qu´il ne nous restera plus beaucoup d´auteurs à lire si on suit ce raisonnement ! Et Voltaire, il vous dégoute aussi ? Il ne faisait pas dans la demi-mesure non plus !
                          En tant qu´enseignant vous devriez apprendre a regarder par les deux bouts de la lorgnette !


                        • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 12:51

                          Par Jacques Nelson (xxx.xxx.xxx.161) 22 janvier 11:34


                          J’ai enseigné les lettres en lycée. Un jour, j’avais assez longuement parlé de la nécessité de la lecture et un jeune élève est venu me parler à la fin du cours : l’année précédente, pendant tout un trimestre, on lui avait fait admirer « Voyage au bout de la nuit ». Qu’est-ce que j’en pensais ? Vous savez, lui ai-je répondu, le bonhomme était fort peu recommandable


                          Ce qui s’appelle répondre totalement à côté de la question. 

                          Particulièrement nul pour un éducateur et un enseignant. 




                        • Alpo47 Alpo47 22 janvier 2011 14:15

                          @ J.Nelson,

                          Donc, si je vous comprends bien ...
                          Vous étiez enseignant, un élève vous a demandé votre opinion sur un ouvrage, et vous lui avez répondu que l’auteur était « mal rasé » ???
                          Etes vous certain d’être fait pour enseigner ? D’en avoir les capacités et l’aptitude ?
                          Parce qu’en la circonstance, vous ne répondez pas du tout à sa demande et vous faites preuve d’un manque total d’ouverture d’esprit.

                          Il me semble que l’on dit : « le sage montre la direction, l’idiot ne regarde que le doigt ».


                        • non666 non666 22 janvier 2011 15:56

                          Monsieur Nelson est un génie !
                          De ces genies qui jugent les auteurs sur la conformité avec la pensée du moment.
                          Anti-faciste apres guerre, quel exploit !
                          Il est juste et bon qu’il condamne Celine, Drieu la Rochelle et n’ecoute plus Wagner, puisqu’il fut recuperé par le regime Nazi...
                          Ces musiques sont souillées a jamais ! (a dire en faisant la grosse voix, celle de ceux qui savent...)

                          Anti-communiste à la chute du mur de Berlin ?
                          On ne lit plus Marx, Engel, Brecht !

                          Demain si tout se passe bien il jetera l’opprobre sur les liberaux.
                          Voltaire, Atali, Volwowitz....

                          Il y a quelques siecles, il aurait brulé les livres des hérétiques.

                          Le doute est le sel de l’esprit, mais le conformisme est une epice pour individus sans saveurs, sans idées et sans sens de l’auto-critique.
                          Fidele des regimes du dernier vainqueur en date suivez son exemple : vous garderez votre poste.

                          Le tabou religieu au service d’une education laique ou comment creer les dogmes en professant soi disant pour la Liberté.


                        • armand armand 23 janvier 2011 01:05

                          Un tabou religieux, Totenkopf...
                          Même pas.
                          Si Drieu et Wagner sont des génies (et je m’en fous qu’ils soient antisémites, ils n’ont jamais appelé à l’extermination de qui que ce soit) Céline est un écrivain médiocre à mon point de vue et un individu méprisable.
                          Ne confondons pas.


                        • thaumaetopea 23 janvier 2011 03:39

                          @Jacques Nelson
                          Vous n’ètes pas sans savoir que « Esther » et « Athalie » sont des oeuvres de commande (et, dans la foulée, des prénoms d’origine hébraique)... déjà à l’époque on « commandait » aux écrivains !
                          N.B. Voltaire (l’antisémite) adorait Athalie et Flaubert s’en délectait.


                        • marc 23 janvier 2011 18:44

                          Nelson

                          C’est évidemment un sujet délicat ; cependant, quel doit être l’honneur de l’enseignant ? éliminer les écrivains dont l’idéologie ou la pratique humaine est ou ont été mauvaise ? Cela veut dire que pratiquement tous les écrivains ou poètes seraient boycottés par tel ou tel enseignant selon ses propres idées .

                          A mon avis d’ex-enseignant, le but réel et l’honneur du professeur, c’est de développer l’esprit et par conséquent la lecture critique des enfants et non de prononcer des interdits.

                          Je pose la question : quel livre a été le plus nocif dans l’histoire de l’humanité sinon la Bible ? faut-il l’interdire ???


                        • armand armand 24 janvier 2011 13:54

                          Phoque-off, despéradoprimate...
                          C’est même étonnant que tu fasses la différence entre les touches de ton clavier et ton f...on.


                        • Ariane Walter Ariane Walter 26 janvier 2011 16:24

                          Cher desperado,

                          N’imitez pas celui que vous critiquez...
                          Répondre à la violence et à la vulgarité par les mêmes armes ne mène à rien.

                          Disons que je partage votre opinion que je souhaiterais exprimer d’une manière plus policée.
                          « Armand , votre engagement, vous entraîne dans les méandres d’une langage qui ne vous honore pas et ne donne aucune crédulité à vos propos... »

                          Ce à quoi il va répondre : espèce de p..."
                          Et là, je replie.
                          Non pas censure mais protection de l’environnement.

                          Bien à vous.


                        • Ariane Walter Ariane Walter 27 janvier 2011 16:06

                          @ desesperado,

                          je découvre cette histoire de surveillance du net de hasbara etc...
                          Ils ont pour mission de pourrir et si tu ne les laisses pas faire, tu censures. On ne censure pas le désordre que je sache. On le supprime.

                          ceci dit tout ce que tu as écrit, je pourrais moi-même l’écrire. J’y souscris totalement. En fait il n’y a pas l’embarras du choix. C’est eux ou nous.


                        • Ariane Walter Ariane Walter 27 janvier 2011 22:50

                          Et ruth se demandait, .....sous ses voiles,
                          quel dieu, quel voyageur de l’éternel été
                          avait en s’en allant négligemment jeté,
                          cette faucille d’or dans le champ des étoiles

                          (de mémoire ! J’espère que c’est ça ! la fin sublime de Booz endormi de Hugo.)


                        • Hadrien 22 janvier 2011 11:43

                          à chacun sa france.........
                          c’es bien çà le drame..
                          la mienne est ennemie des anglais(sale traitre...souvenez vous de mers el kebir !!!)
                          des allemands (combien de mort,tu l’as vite oublié).
                          la mienne est ennemie(j’ai pas dit mortel..hein !),de la suprematie anglo saxonne sur le monde...
                          la mienne est ennemie,du sionisme.
                          la mienne est ennemie des oligarchies finacnieres
                          la mienne est contre l’europe,et pour la francophonie !!!!
                          la mienne est ennemie mortelle de l’extreme droite,neo-clanique,raciste est xenophobe.
                          vive la republique !!!!
                          Liberté,egalité,fraternité


                          • juluch 22 janvier 2011 13:01

                            LOL !!


                            Infirmiers s’il vous plait ??

                            Il s’est encore échappé !!!!

                          • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 14:42

                            @ Là est le problème. Sous couvert de justice s’installe une tyrannie.
                            D’accord avec vous pour tout.


                          • non666 non666 22 janvier 2011 11:55

                            Ces lois anti-boycott sont les complements indispensables de la mondilisation.

                            Sans elle, la transformation des solidarités nationales en culture de marque, seraient precaires.
                            Le remplacement des travailleurs nationaux par des migrants moins disants sociaux, puis les « externalisations » des outiles de productions vers des pays du tiers monde auraient brisé les achats vers ces marques.

                            Aux interets spécifiques des financiers , de ceux qui mettent les marques a l’abri, dans des paradis fiscaux, avec les holding finacieres et les usines la ou c’est la moins cher, s’ajouete donc les interets specifiques de ceux qui sont odieux pour tout le monde, desormais.
                            Lobby sioniste et interet financier, encore une fois reunis , pour un combat commun.

                            Decidement les neo-cons sont partout.
                            Hiers aux etats unis pour vendre du Bush, de la guerre en Irak.
                            Aujourd’hui en France , avec un gouvernement de felons servant les interets de puissances etrangères hostiles...
                            MAM, LAGARDE(le commissaire politique de la trilatrérale et de Bilderberg) , Sarkozy (la marionette grotesque, notre george Bush a Nous).
                            Mais nous avons nos Volwowitz, nos Perle , Nos Silberstein et nos Madoff , ici aussi.
                            Ils s’appellent Beterlsmann, Dassault, Klarsfeld, Weil, Finkielkraut, Rottschild et consorts.

                            Ce qu’il faut , c’est desormais officielement demander l’abrogation des lois « anti-raciste » , « anti-boycott » qui ne sont que des faux nez pour imposer la mondialisation liberale et nous faire acheter du produit israelien.
                            Ce n’est pas nous qui sommes « racistes » ou anti-semites quand nous demanbdons ces boycotts ou l’abrogation de ces lois formalisants ces quasi-privilèges.
                            Ce sont EUX qui se devoilent en imposants l’accès a nos marchés des produits produits chez d’autres sans qu’on ait le droit de le remarquer.

                            Avoir au sommet de l’Etat des gens qui oeuvrent ouvertement pour des puissances etrangères hostile est la preuve d’une trahison du plus haut niveau, une preuve de plus de la trahison des « elites ».

                            Non seulement nous devons faire abolir ces lois, mais aussi toute double nationalité avec des pays extra-europeens.
                            La , au moins , les sergents klarsfeld et les soldats Shalit ne souilleront pas nos solidarités nationales françaises et europeennes avec les leurs.
                            De toute façon vu la genese d’israel , tous ceux qui ont demandé et obtenu la nationnalité israelienne peuvent difficilement avoir le discours de la diversité « chez nous » tout en optant pour une nationnalité aussi « discriminante » que celle d’israel « chez eux ».
                            Cela vaut d’ailleurs aussi pour le Magrehb.

                            Ou on croit Ben Ali, Hassan II , Tzipi Livni, ou on adhere à l’idée d’une Europe des europeens.
                            Si c’est « la valise ou le cerceuil » en Algerie , il est difficilement jusifiable de retourner chez ses « bourreaux » et les « odieux colons » apres, hein ?



                            • armand armand 22 janvier 2011 12:21

                              au nazi Totenkopf,

                              Quel est le rapport avec Céline.... ?

                              Ah, oui, tout ce qui touche ce scribouillards animé d’une psychose antisémite aussi violente que la votre en peut que vous affecter !


                            • ali8 22 janvier 2011 12:46

                              armand

                              ne trolle pas

                              positionne toi au sujet du boycott des produits dits israeliens provenant de Palestine occcupée

                              positionne toi au sujet des bombardements de bâtiment de l’ONU à Ghaza

                              explique nous pourquoi le TPI réclame Omar el Bechir et pas Livni ni Bush



                              parce-qu’étant un imbécile de musulman je ne comprends pas


                            • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 14:52

                              @ non666

                              excellente analyse de la situation.
                              Ah ! Tout s’imbrique bien. ils ont l’art et la manière.
                              Du moins de plus en plus ils sont découverts.
                              J’attends les prises de position des candidats sur ces sujets.


                            • armand armand 22 janvier 2011 20:16

                              Apuvre Ariane,

                              Vous applaudissez à deux mains aux développements d’un nazi notoire, dont la philosophie relève des Protocoles de sinistre mémoire.

                              C’est vrai que finalement vous me paraissez si inconsciente que je ne sais même pas s’il est utile de dialoguer avec vous...

                              Je vous laisse à vos copains spirituels (le nazi Céline) et votre copain agoraxique (le nazi Totenkopf).


                            • armand armand 23 janvier 2011 01:10

                              Ali,

                              Il suffit de me lire.
                              Je n’ai rien contre le boycott des produits des colonies illégales, mais je trouve curieux qu’on n’appelle jamais au boycott des importations chinoise qui réduisent l’Europe à une forme de colonie et provoquent des délocalisations et des suppressions d’emploi. Sans parler de la répression chinoise au Sinkiang et au Tibet infiniment plus sanglante que tout ce qui se passe en Palestine.

                              Pour le reste, on est dans une situation de guerre moderne, avec toutes les bavures injustes que cela recouvre...
                              Tiens, le musulman que tu es, pense au Sinkiang...
                              Ah, mais c’est moins glamour que de n’enflammer pour la Palestine !


                            • armand armand 23 janvier 2011 01:39

                              Perséus,

                              Pour qu’il n’y ait aucune ambiguité, je n’ai aucune animosité envers la Chine, bien au contraire, et j’admire les Chinois. Ce n’est pas pour cela qu’il faut démolir ou délocaliser nos usines et laisser entrer leurs produits sans droits de douane permettant de rétablir une concurrence loyale.
                              Même si cela voulait dire payer mon PC plus cher (c’est une récuparation des stocks d’AXA qui partaient au pillon, de toute façon...)
                              Je visais plutôt les textiles.
                              L’idéal, à mon avis, c’est de rétablir une communauté d’intérêts entre producteurs et consommateurs - en somme, le producteur vote dans les mêmes élections que le consommateur, se syndique comme lui, et achète les produits qu’il fabrique.


                            • armand armand 23 janvier 2011 11:52

                              Ali,

                              Il suffit de me lire.
                              Je n’ai rien contre le boycott des produits des colonies illégales, mais je trouve curieux qu’on n’appelle jamais au boycott des importations chinoise qui réduisent l’Europe à une forme de colonie et provoquent des délocalisations et des suppressions d’emploi. Sans parler de la répression chinoise au Sinkiang et au Tibet infiniment plus sanglante que tout ce qui se passe en Palestine.

                              Pour le reste, on est dans une situation de guerre moderne, avec toutes les bavures injustes que cela recouvre...
                              Tiens, le musulman que tu es, pense au Sinkiang...
                              Ah, mais c’est moins glamour que de n’enflammer pour la Palestine !


                            • tourn en ron 24 janvier 2011 11:58

                              ILS CE PRENNE POUR LE NOMBRIL DU MONDE ,MA PAROLE !Les langues sémitiques sont un groupe de langues parlées dès l’Antiquité au Moyen-Orient, au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Ces langues sont qualifiées de « sémitiques »1 depuis 17812, d’après le nom biblique de Sem, fils de Noé. Elles forment une des branches de la famille des langues chamito-sémitiques (dites aussi afro-asiatiques)3, répandues de la moitié nord de l’Afrique jusqu’au Moyen-Orient. L’origine et la direction de l’expansion géographique de ces langues restent incertaines, de l’Asie vers l’Afrique4 ou de l’Afrique vers l’Asie5.

                              Des langues sémitiques archaïques telles l’akkadien et l’ougaritique sont attestées depuis plus de quatre millénaires. Les plus anciens documents akkadiens, en écriturecunéiforme, datent de la seconde moitié du troisième millénaire avant J.-C. et l’archéologie découvre d’autres documents akkadiens ultérieurs jusqu’au début de notre ère6.

                              Les langues sémitiques contemporaines les plus parlées sont l’arabe (plus de 450 millions de locuteurs), l’amharique (27 millions), l’hébreu (8 millions), le tigrinya (6,75 millions). Elles constituent aujourd’hui, avec le maltais (400 000 locuteurs), les seules langues sémitiques officielles bien que d’autres langues utilisées en Éthiopie, enÉrythrée, à Djibouti et en Somalie, ainsi que les divers parlers néo-araméens du Moyen-Orient, se rattachent à cette famille.

                              Les langues sémitiques se caractérisent, entre autres, par la prédominance deracines trilitères7 et par l’usage de consonnes laryngalesgutturales et emphatiques.. ET POURQUOI MANGER DES ORANGE D’ISRAEL ALORS QUE L’ESPAGNE EST A NOS FRONTIÈRE EST QU’ILS EN ONT A GOGO ET MOINS CHER (transport) ET JE NE VOIT PAS VRAIMENT DE QUOI NOUS AURIONS  BESOIN DE CHEZ EUX QUE L’ON A PAS CHEZ NOUS EN EUROPE , MANGER ISRAÉLIEN CES AUSSI BÊTE QUE DE MANGER DU MOUTON OU DU KIWI DE NOUVEL-ZÉLANDE , PAS DE BOYCOTTE ! OK MAIS DU BON SENS LES AMIES SA CES PAS INTERDIT !!!  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                            • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 22 janvier 2011 11:58


                              Excellent article !

                              L’amalgame entre l’antisionisme et l’antisémitisme doit être dénoncé.

                              Il est d’ailleurs piquant de se rappeler le sens premier d’antisémite, car les arabes comptent parmi les peuples sémites. Les racistes antipalestiniens, souvent pro israéliens, sont donc... des antisémites ! Si les mots ont encore un sens.

                              Les Palestiniens sont des sémites, ils parlent une langue sémitique...

                              Le sionisme n’a rien à voir avec le Judaïsme. Comment peut-on confondre une religion plusieurs fois millénaires avec une idéologie politique vielle d’un siècle, qui professe une sorte de racisme suprémaciste juif, qui n’a de juif que le nom, et théorise l’apartheid sanglant d’un peuple colonisé. C’est de la confusion mentale. Ou un mensonge délibéré.

                              La perte de la liberté de contester, dans un silence assourdissant, est extrêmement grave.

                              Si on laisse faire, on va droit vers la dictature. Il est temps de réagir ! Y-a-t-il encore quelqu’un qui a envie de réagir ?

                              Cette circulaire est une honte et la personne qui l’a signée doit démissionner !!!

                               


                              • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 15:00

                                @ Merci Alexis,

                                hé oui ! Les Palestiniens sont sémites !
                                Dura Natura, sed Natura...(Je brode)

                                Que l’on fasse clairement le distingo entre sionisme et judaïsme, n’arrange pas les sionistes évidemment...On comprend qu’ils essaient d’embarquer tout le monde sur le emême bateau.

                                Oui, cette loi anti-boycott est un scandale.
                                Il faudra se faire faire des tee-shirts :
                                "je n’appelle pas au boycott, mais moi je n’achète pas...
                                Ca va être interdit ???


                              • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 22 janvier 2011 15:06
                                On a rangé sous la catégorie d’antisémitisme des choses fort différentes :

                                - l’antisémitisme pré-chrétien des Romains. Cicéron [-106 / -43], Pro Flacco, xxviii, 66-67 : calomnie relative à l’or des Juifs ; tu sais quelle force ils représentent, combien ils sont unis et quel rôle ils jouent dans nos réunions. […] Flaccus [préteur] prohiba par édit les sorties d’or d’Asie […] dédaigner, pour le bien de l’État, cette multitude des Juifs, parfois déchaînée dans nos réunions, fut un acte de haute dignité.

                                - l’antisémitisme romain de l’ère chrétienne : Tacite [vers 55 / vers 118], Histoire, V, 5 : les pratiques des Juifs sont ineptes et misérables ; haine hostile à l’égard de tous les autres. V, 8 : les Juifs étaient le peuple le plus méprisé par les Assyriens, les Mèdes et les Perses ; le roi Antioche [Antiochus IV, vers -215/-163] s’efforça de détruire la superstition nationale et d’introduire la civilisation grecque.
                                Juvénal [vers 60 / 140], Satires, VI, 547-547 : aere minuto qualiacumque uoles Iudaei somnia uendent qu’Olivier Sers traduit par : « les Juifs te débitent à la demande n’importe quel songe creux pour une pincée de petite monnaie. » (Classiques en poche, Les Belles Lettres).
                                Philostrate d’Athènes [vers 200], Vie d’Apollonios de Tyane, V, 33 : Il y a longtemps que les Juifs sont en révolte non seulement contre les Romains mais contre tous les hommes ; eux qui vivent à part, qui ne partagent avec les humains ni la table, ni les libations, ni les prières, ni les sacrifices […] il aurait mieux valu même ne jamais les annexer.
                                Rutilius Namatianus, [1ère moitié Ve siècle], Sur son retour, 383-398 : le Juif, une créature qui cherche querelle à la bonne nourriture [le porc] ; […] race dégoûtante qui pratique la circoncision : cette race est la racine de la bêtise […] leur cœur est plus froid que leur croyance.

                                - un anti-judaïsme chrétien multiséculaire s’appuyant notamment sur l’accusation de « peuple déicide » portée contre les anciens Hébreux.


                                - un anti-judaïsme non chrétien, voire athée ; cf Voltaire, Arthur Schopenhauer, Karl Marx et Frédéric Nietzsche.


                                - un préjugé de type racial pouvant aller jusqu’à des discriminations et des persécutions ; pogroms, nazisme.


                                - une hostilité à la politique, voire à l’existence, de l’État d’Israël ; notamment, pour ses expulsions et la fuite de 500 000 à 800 000 réfugiés, sa politique à la main lourde depuis la guerre des six jours (1967), le massacre de Sabra et Chatila, en septembre 1982, la seconde Intifada fin 2000, l’opération Plomb durci à Gaza, 2008-2009, l’attaque de la flottille pour Gaza fin mai 2010, la reprise de la colonisation en cis-Jordanie, le projet de serment d’allégeance (octobre 2010), la construction de nouveaux logements pour les juifs à Jérusalem-Est (novembre 2010).

                                - une hostilité au communautarisme actuellement incarné en France par le C.R.IJ.F., qui est contraire au principe d’indivisibilité de la République française. Hostilité également à la prétention de ce communautarisme à exercer une police de la parole, depuis la loi Gayssot jusqu’aux pressions du CRIF pour l’interdiction de la conférence avec Stéphane Hessel à l’ENS-Ulm, ou jusqu’à celles de Serge Klarsfeld pour l’annulation de la commémoration du 50e anniversaire de la mort de l’écrivain Céline avec les Archives de France.

                                - une tentative de réexamen des méthodes et de l’ampleur des persécutions antijuives par les nazis (révisionnisme), notamment des chambres à gaz.Tout réexamen est actuellement bloqué par la loi Gayssot du 13 juillet 1990.

                                 - une lassitude grandissante face au ressassement médiatique des souffrances juives de la Seconde guerre mondiale, comme si la Première guerre mondiale n’a pas, elle aussi, créé de nombreux orphelins ; lassitude, voire exaspération devant cette perpétuelle promotion des rejetons du peuple élu, en plein mépris du reste de l’histoire de France. Dernier en date : « Sous pression américaine, la SNCF fait son mea culpa sur la déportation des juifs » (Le Monde, 11 novembre 2010).

                              • non667 22 janvier 2011 20:27

                                à alex
                                « L’amalgame entre l’antisionisme et l’antisémitisme doit être dénoncé. »
                                le terme antisémitisme est une embrouille /mystification crée par les juifs .

                                il est nécessaire de démêler l’embrouille religieuse pour savoir de quoi on parle .
                                sémite = descendant de sem : personnage mythique de la religions juive
                                 obs ; hitler n’était pas antisémite mais anti juifs et pas religieusement ( il croyait seulement à la providence ) mais politiquement parce qu’il jugeait que ceux -ci avait fait main basse politiquement et économiquement sur l’Allemagne

                                bible chapitre XVII de la genèse : création/naissance du judaïsme (+ de 1000 ans avant moïse ) ----> (alliance -peuple élu )= complot= division du monde en 2  ;
                                1°les juifs = descendants de l’hébreu sémite Abraham et de son épouse hébreu Sarah(>80ans) par leur fils Isaac
                                2° les autres ,goyim exclus de l’alliance (d’ou christianisme ,d’ou islam ), même la descendance de l’hébreu sémite Abraham et de la servante de son épouse , agar (égyptienne non hébreu ) mère d’ismaël ---->sémites non juifs,
                                 donc les non- élus doivent devenir les esclaves des 1°
                                pour réaliser cette promesse divine avec le principe aide toi et le ciel t’aidera 2 tactiques :
                                1°- à 1 contre 1000000 pas question de partir à la conquête du monde sabre au clair il faut s’introduire parmi les goïm y vivre comme des coucous par la ruse et l’intelligence (complot ) à leur crochets
                                2°- la tactique sioniste : la tactique franche ,avec des gros sabots, par la force veulent conquérir seulement « la terre promise  » en peuple arrogant sur de lui et dominateur (dixit de Gaulle ) ignorant que celle ci leur a été donnée (unique dans l’histoire mondiale !) par les grandes puissances 1947 ignorant que leur victoire de 1967 et leurs survies sont du a l’aide/soutiens  militaire et financière des usa et de leur diaspora . sans cela ils auraient été bombatomisés depuis longtemps 

                                la tactique sioniste par ses outrances risque de démasquer le complot mondial de la diaspora en faisant amalgamer à juste titre judaïsme et sionisme .
                                c’est ce que pense hessel et d’autres qui par leur déclarations antisionistes a minima essai de noyer le poisson

                                "Si on laisse faire, on va droit vers la dictature. Il est temps de réagir "

                                la dictature médiatique : on y est
                                 au point qu’annie kriegel a pu dire << l’insupportable police politique de la pensée >>

                                politiquement si on n’est pas en dictature au sens habituel du terme on n’est pas non plus en démocratie,les dés son pipés ! . le crif interdit aux législatives la proportionnelle et toute alliance avec le fn .


                              • Linz 22 janvier 2011 11:59

                                En fait nous n’avons encore rien vu. Après ce premier succès le crif va probablement exiger- et obtenir- de Sarko l’application de la discrimination « positive » à l’égard d’Israel, c’est à dire l’obligation d ’acheter les produits israéliens !


                                • Furax Furax 22 janvier 2011 13:04

                                  Non, ça sera le job de DSK, lorsqu’il aura fait entrer Israêl dans l’UE. Ce qu’il avait anoncé lors de sa candidature en 2007.


                                • Fergus Fergus 22 janvier 2011 12:01

                                  Bonjour, Ariane.

                                  D’accord avec la dénonciation, dans votre article, de la scandaleuse loi anti-boycott.

                                  Pas d’accord en revanche pour ce qui concerne Céline. Qu’il soit ou ne soit pas dans la liste des écrivains célébrés en 2011 me laisse indifférent dans la mesure où Céline, s’il a été un grand écrivain, a également été l’auteur de pamphlets immondes. Je ne suis par conséquent par choqué le moins du monde par son éviction de cette liste. Et, en tout état de cause, je ne crois pas qu’il faille voir dans cette éviction la main du Crif.

                                  Ne tombons pas dans la paranoïa que l’on reproche précisément à cette association discutable !


                                  • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 12:54

                                    sauf que le crif ne fait preuve d’aucune « paranoia » ; il essaie de la diffuser consciemment ; ça s’appelle de la propagande. 


                                  • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 22 janvier 2011 15:46

                                    « Ne tombons pas dans la paranoïa que l’on reproche précisément à cette association discutable ! »

                                     Il n’y a pas de paranoïa, il suffit d’aller sur le site du CRIF et d’y lire les différents articles concernant Hessel, Céline, etc. On peut également aller sur le site de l’UPJF, c’est du même tonneau et enfin, le site de la LDJ, qui sur les « célébrations » de Céline à Beaubourg prend soin de préciser dans un article que : « Etant donné la tournure polémique prise par la célébration de l’auteur antisémite, on peut s’attendre à des remous. » Genre, on attend déjà les photographies de leurs exploits. Monsieur Goldnadel nous expliquera enfin que le boycott est illégal parce blah blah blih blah blah. etc.

                                     Heureusement, il reste l’UJFP ( à ne pas confondre avec l’UPJF ) qu’on n’entend et n’invite nul part pour faire contrepoids, pas de paranoïa, non. Il ne se passe rien.


                                  • Ariane Walter Ariane Walter 23 janvier 2011 09:49

                                    Merci Ungmar de ces éléments


                                  • Ariane Walter Ariane Walter 27 janvier 2011 22:52

                                    Tout ceci est parfaitement exact. On ne peut pas dire le contraire.


                                  • lloreen 22 janvier 2011 12:16

                                    bonjour ariane walter
                                    J’avais souhaité intervenir suite à votre article sur Marine Le Pen.Je n’ai pas pu le faire techniquement et en parcourant tous les commentaires mais je trouve aujourd’hui celui-ci et la parallèle est troublante.Si je résume (peut-être mal ?) vos propos très schématiquement dans un souci de rapidité je me rends compte que vous êtes prompte à l’indignation.C’est votre sentiment, c’est votre droit de vous exprimer.Mais je constate qu’encore et toujours que les réflexions s’arrêtent aux personnes.C’est aussi le droit de chacun d’aimer ou de ne pas aimer, c’est humain.
                                    Je ne suis pas la première à penser que ce jeu stupide d’opposition n’a jamais servi que ceux dont l’intérêt principal est d’allumer partout les étincelles de la discorde et de souffler sur les braises pour en faire des foyers d’incendie ? Sortir de cette logique infernale et ce cercle vicieux devrait être le souhait de tous ceux qui comme vous, nombre d’entre nous -dont Monsieur Stéphane Hessel- ne se satisfont pas de la situation actuelle de notre société française (ou pour d’autres de la situation de la société dans laquelle ils vivent-je pense à l’exemple récent de la Tunisie.)
                                    Exacerber les passions, entretenir la discorde (gauche, droite, extrême, centre,...) n’a jamais fait avancer quoi que ce soit sinon les intérêts de ceux qu’à juste titre, vous dénoncez.
                                    Alors pourrions-nous être un peu constructifs ?Certainement, en voyant la collaboration de grands esprits à des sites comme Agoravox ou ailleurs sur l’internet.

                                    Même avec le brio de la plume, en l’essence vous ne faites qu


                                    • lloreen 22 janvier 2011 12:20

                                      que le jeu de ceux qui se délectent à se pencher sur les réactions enflammées de certains.
                                      Gardons notre calme et l’assurance qu’en nous élevant au-dessus de tous les tirs de barrage on gagnera la hauteur qu’il faudra pour élever le débat.
                                      Excusez svp l’erreur de manipulation .
                                      Bonne journée à tous.Soyons constructifs et non polémiques.J’ai envoyé un article à la rédaction d’Agoravox.Jusqu’à présent il n’a pas été publié.Mais je vous donnerai plus tard mon idée pour révolutionner (gentiment !!) le débat en France


                                      • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 15:35

                                        @ Oui, vous avez très bien vu Lloreen, ce sont les évènements qui m’inspirent.
                                        Oui, je réagis quand jje suis indignée.
                                        Et cette indignation est tt de même liée à ce que je crois.
                                        Ainsi quand Royal dit qu’elle va prendre dsk pour premier ministre c’est ma perception de ce que représente le FMI qui m’amène à cette position.

                                        En ce qui concerne Mme Le Pen, il faut tout de même noter que les réactions qui ont suivi ont été les plus houleuses.
                                        Les partisans de Le pen sont plus hot que ceux de Royal, Juppé ou sarkozy. C’est évident.

                                        ne pas créer de dissensions. Vous pouvez voir que je réponds toujours sans vouloir agresser quiconque..
                                        Mais c’est ma prise de position qui est agressive, évidemment....

                                        Bonne journée à vous.

                                        Mais idre ce que l’on ênse est tout de même une nécessité.
                                        Mon prpos ne va guère intéresser les amis de DSK.
                                        J’ai écrit sur Obama, Juppé,Sarkozy.


                                      • Philou017 Philou017 23 janvier 2011 01:33

                                        llooren : Vous aves tout à fait raison. Les élites se repaissent de nos indignations et de nos vindictes. Dans les années 30-40, c’est l’antisémitisme qui a été une des bases des nazismes d’Allemagne et d’ailleurs. Aujourd’hui, c’est l’inverse, on s’appuie sur le pro-sionisme pour mener des politiques et entretenir des vindictes.

                                        Les dominants se servent des haines et des rejets qu’ils suscitent ou qu’ils exploitent pour entretenir les conflits et faire avancer leurs pions. Ce qu’ils redoutent le plus, c’est l’union des gens autour de la fraternité humaine avec le rejet des vindictes et des boucs-émissaires.

                                        C’est pourquoi je pense que s’il faut dénoncer les manipulations, il faut toujours se garder de tomber dans la vindicte, dans l’opposition d’une communauté contre une autre. Aujourd’hui, on essaie de faire des musulmans les juifs d’hier. Toujours la même chanson.

                                        Ariane : Je comprend vos indignations. Mais essayez de garder à l’esprit que la vindicte et la division sont les terreaux de nos défaites face à une certaine oligarchie. Le jour ou nous refuserons toute division de l’humanité en nous sentant fraternels avec tous, les manipulations de cette petite clique oligarchique tomberont dans l’oubli.

                                        C’est la compréhension et l’amour fraternel qui nous sauverons. Et rien d’autre. Les « élites » ont parfaitement conscience des indignations qu’elles provoquent, et elles en usent pour susciter les graines de la division et du conflit, soyez-en sûre.


                                      • Radix Radix 22 janvier 2011 12:21

                                        Bonjour

                                        Eh bien si l’appel au boycott est interdit, appelons à l’embargo !

                                        Ce serait amusant qu’il l’interdisent aussi... Ils seraient obligé de lever celui de Cuba !

                                        Radix


                                        • JL JL 22 janvier 2011 13:27

                                          Bonjour Radix,

                                          c’est hélas un fausse bonne idée pour la bonne raison que l’embargo c’est une intitiative d’Etats au contraire du boycot qui est d’initiative cotoyienne.


                                        • Alpo47 Alpo47 22 janvier 2011 14:18

                                          De toutes façons, c’est très facile à solutionner : Tous ceux qui désapprouvent la politique sioniste et raciste d’israel ... vérifient constamment de ne JAMAIS ACHETER DE PRODUITS MADE IN ISRAEL ...
                                          Simple, non ?


                                        • Radix Radix 22 janvier 2011 14:49

                                          Bonjour JL

                                          Je suis curieux de lire le texte de loi qui m’interdit d’appeler à un embargo sur Israël !

                                          Partant du principe que tous ce qui n’est pas interdit est autorisé...

                                          Radix


                                        • JL JL 22 janvier 2011 12:30

                                          Beaucoup de choses ont été dites, et sur l’article lui-même, je suis assez d’accord avc le ton général.


                                          Notamment avec Alpo : « ..., il y a quelques années, quasiment tout le monde participait au boycott du pouvoir raciste Sud Africain ? Quelle différence ? » J’ajoute : la différence, c’est justement ces « quelques années » !

                                          Plus précismément, et là c’est non666 qui le dit : « Ces lois anti-boycott sont les compléments indispensables de la mondialisation. »

                                          Avec ces lois, ce sont tous nos droits qui sont en train de foutre le camp.

                                          Explication :

                                          Le néolibéralisme c’est le libéralisme politique étendu aux personnes morales, notamme,t les « corporations, » lesquelles se voient accorder tous les droits reconnus aux personnes physiques en plus leurs droits spécifiques.

                                          L’ultralibéralisme c’est faire sauter toutes les barrières morales et dans le même temps, plaider que les droits accordés aux personnes physiques nuisent aux personnes morales pour imposer la limitation desdits droits

                                          Autrement dit, le néolibéralisme accompli, ce n’est ni plus ni moins que le mariage du corporatisme, c’est-à-dire du fascisme de fait, et du populisme diffusé par les grands médias, en lieu et place de la démocratie et du débat politique.


                                          Tout comme la mauvaise monnaie chasse la bonne, les « droits naturels » réclamés et obtenus par les personnes morales (*) chassent les droits de l’homme et du citoyen.

                                          (*) Les personnes morales, en l’occurence, amorales !



                                          • debase 22 janvier 2011 13:07

                                            <<  L’ultralibéralisme c’est faire sauter toutes les barrières morales >>

                                            Exactement ! la morale bloque la consommation et l’action des publicitaires

                                            A rapprocher du slogan « Jouissons sans entrave » de MAI68

                                            Cohn-Bendit/MAI68 = 1ère torpille reçue de plein fouet par le pays

                                            La dernière (torpille) c’est la clique UMPS au pouvoir


                                          • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 15:38

                                            @ Debase

                                            C’est excat car la morale pousse à la modération.Ce qui ne fait pas marcher le commerce.
                                            Ca va être un sacré trafalgar quand il faudra faire marcher ensemble la nécessité de consommer moins tout en vivant mieux.


                                          • armand armand 22 janvier 2011 12:38

                                            Ariane,

                                            Pour le coup de vous blâme d’associer deux faits sans rapport, outre l’inévitable invocation d’un lobby juif fantasmé à l’extrême

                                            On peut s’indigner de l’interdiction du débat public autour du boycott (qui, d’après les termes de Stéphane Hessel, ne vise que le produit des colonies illégales,et devrait s’accompagner du boycott de tous les autres états coupables d’exactions... tout en épargnant nommément la production culturelle).
                                            Et trouver normal qu’on biffe d’une liste de fleurons de la culture française (il s’agit de ne pas rendre honneur,non de censurer) un écrivain au talent discutable (pour ma part, et j’estime que mes titres, madame l’agrégée, valent largement les vôtres, je n’ai aucune admiration pour les éructations et les tourments stylistiques de cet individu) et au comportement méprisable.
                                            Comme je l’ai signalé ailleurs, je regrette moins l’exécution de Brasillach que l’impunité de Céline.

                                            Céline est par ailleurs l’alibi de tous ceux qui veulent se donner le frisson de s’acoquiner au monstrueux en avançant l’alibi du talent.

                                            Bizarre qu’on n’encense pas Drieu de la même façon, alors que c’est un romancier bien supérieur à mon sens. Ah, mais Drieu avait honte de ses choix et s’est suicidé. Les amateurs de Céline aiment chez lui son incorrigible fidélité à ses idées (si on peut ainsi les qualifier), ainsi que sa lacheté. Car les mêmes qui se reconnaissent dans son style sans beauté doivent sans doute goûter à sa bassesse nihiliste. Les deux faces d’un même monde monstrueux.

                                            Pour finir, votre suggestion que l’affront fait au dieu Céline et la discutable interdiction d’un débat pourrait rendre antisémite (ah, les salauds ! « ils » osent s’en prendre à ceux qui les menacent d’anéantissement et ceux qui, en d’autres temps, les envoyaient au four - quel manque de savoir vivre et d’élégance !) vous range pour le coup dans la même catégorie que certains ici, qui ne manquent pas de vous applaudir frénétiquement, et que je n’ai pas besoin de nommer.


                                            • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 13:02

                                              @ Armand, 


                                              qu’est-ce que c’est que ce charabia , et cette posture d’autorité trolleuse («  et j’estime que mes titres, madame l’agrégée, valent largement les vôtres »)  ? 

                                              De fait, à travers toutes tes circonlocutions, tu ne fais que défendre le lobby israélien, au mépris de toute démocratie. 

                                              Comme tous les lobbyistes sionistes, tu es, en fait, le premier danger pour le peuple juif. 

                                              Quant à Céline, si le personnage fut un exécrable collabo et antisémite, il faut être sacrément aveugle, ou d’une totale mauvaise foi, pour ne pas lui reconnaître son génie d’écrivain ; diplômé ou pas (les diplômes, ceci dit par ailleurs, n’ayant jamais été les garants de la lucidité ni de l’honnêteté)..

                                            • armand armand 22 janvier 2011 13:21

                                              Sisyphe,

                                              L’auteure annonce complaisamment ses titres, je ne fais que rappeler que mon avis sur la littérature vaut autant que le sien. Ou le tien d’ailleurs.
                                              Tu as le droit de trouver Céline géniale, j’ai toujours trouvé son style merdique et ce bien avant de savoir quelle étaient ses positions pendant la guerre.

                                              Quant à ton jugement à l’emporte-pièce sur mon intervention, relis plus précisément, surtout le début.
                                              Les grandes hâtes produisent le plus souvent de médiocres effets.


                                            • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 13:34

                                              En l’occurence, les « titres » ’de l’auteur, ou les tiens ou les miens) n’ont strictement rien à voir avec l’article ; s’y référer relève du plus pur procès d’intention de funeste mémoire. 


                                              Restons sur LE SUJET ; à savoir : 
                                              1) l’empêchement, par le CRIF, organisation sioniste, d’une réunion d’un collectif « Paix Palestine » ; qui est un scandale, dans une démocratie, et marque la vassalisation de la justice par des lobbies, comme dans toute autocratie.

                                              Pourquoi pas, bientôt, l’interdiction de débats sur les OGM, sous la pression du lobby Monsanto ? (on n’en est, d’ailleurs, pas loin)...

                                              2) le retrait de Louis Ferdinand Céline" des personnalités françaises à honorer. 
                                              Que je sache, la valeur littéraire d’un écrivain n’a jamais dépendu de ses options politiques, en France, patrie de la liberté d’expression. 

                                              Dieu sait que je trouve que Céline fut un sacré salopard dans la collaboration, et l’expression de son antisémitisme ; mais il n’a pas participé personnellement à la traque des juifs, comme certains hommes politiques français, qui restent pourtant honorés par la patrie ; tels Bousquet, Pétain, et j’en passe. 

                                              C’est donc sur sa valeur littéraire qu’il doit être jugé, abstraction faite de ses opinions politiques, comme tant d’autres écrivains, dont le passé politique fut tout aussi peu glorieux, et que l’on passe sous silence. 

                                              3) et surtout ; cette scandaleuse loi contre le boycott, passée en douce, toujours sous la pression des lobbies sionistes, qui est une honteuse atteinte à la liberté d’expression, et une mesure totalement anti-démocratique, digne des pires états policiers, où la justice est asservie par la police, et l’influence des lobbies. 

                                              C’est de cela dont il est question, et pas autre chose ; or, il ne me semble pas t’avoir lu t’exprimer clairement sur ces sujets. 
                                              Gêné aux entournures ? 

                                            • armand armand 22 janvier 2011 13:49

                                              Sisyphe,

                                              On parle d’un jugement littéraire, or, chez l’auteure, il me semble que le fait qu’elle se décrive comme agrégée et romancière (tout à son honneur, d’ailleurs) y apporte de l’autorité. Je ne fait que rappeler que son avis sur Céline n’est qu’une affaire de goût. Et que je peux me prononcer, moi aussi, ès qualités.

                                              Encore une fois, il ne s’agit pas d’interdire, ou de boycotter, mais simplement de ne pas honorer - et dans le plein sens du mot, c’est bien pour cela que F. Mitterrand a fait retirer Céline. Lis le descriptif complet - cette liste devait consacrer non seulement le talent, mais l’exemplarité.

                                              Je te rappellerai aussi que les mots, dans la mesure où ils créent un climat, peuvent tuer tout autant que des balles (ou des chambres à gaz). Que demain certains en appellent au lynchage des immigrés et on verra si tu dédouaneras aussi facilement que cela les scribouillards si jamais ces écrits étaient suivis d’effet.

                                              Pour mémoire aussi (car parfois tu ne sembles pas lire tout le message) je n’ai jamais prôné l’interdiction du débat à l’ENS - j’ai même écrit que je comprenais le point de vie d’Hessel.


                                            • armand armand 22 janvier 2011 14:10

                                              Bonjour Siegfried,

                                              Je ne cache pas que tout cela est subjectif - mais alors qu’on reste dans le subjectif et qu’on n’érige pas Céline en « grand » auteur.
                                              Je recherche en littérature ce qui élève, et non ce qui abaisse. Et certainement pas la complaisance dans l’abjection. De même (argument utilisé contre Le Clézio lors de son prix Nobel) je ne vois pas pourquoi l’innovation formelle serait en elle-même une preuve de génie.
                                              C’est comme ceux qui ont décrété la mort du figuratif dans les arts plastiques.

                                              Tenez, pour montrer que je ne suis pas rancunier en matière de politique, je trouve Aragon nettement supérieur à Céline. Et j’ai régulièrement réitéré mon admiration littéraire pour Drieu, qui a pourtant choisi, comme Céline, le mauvais camp, même s’il a eu la décence de s’en repentir.


                                            • JL JL 22 janvier 2011 14:21

                                              Une idée comme ça, en passant, et une question posée à ceux qui en savent plus que moi sur ce sujet : Nicolas Sarkozy ne parlerait-il pas un peu comme Céline écrit ?


                                            • armand armand 22 janvier 2011 14:28

                                              JL

                                              En tout cas, il professe une grande admiration pour Céine...
                                              Comme il a aimé se montrer trimballant l’indigeste pavé de Jonathan Littell sous le bras.


                                            • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 15:13

                                              @ Armand,
                                              Je vous remercie d’avoir pris la peine de m’expliquer longuement votre point de vue.
                                              Nous ne sommes pas d’accord sur Céline.
                                              je ne sais que vous dire ,je l’avoue.

                                              Pourquoi me dire « madame l’agrégée ».
                                              Avez-vous vu qqpart que je pense que ce soit un titre qui donne une forme de supériorité ?
                                              Pour gagner sa vie, il faut passer des examens.
                                              Quand j’ai voulu divorcer, je n’avais pas assez d’argent pour vivre seule.
                                              J’ai donc passé ce concours.

                                              ne mêlez pas , je vous prie de remarques méprisantes à vos propos. Vous ai-je dit que je vous méprisais ? Que je vous trouvais moins intelligent que moi ?

                                              les questions de goût en art sont assez fracassantes.
                                              On aimerait tellement que tt le monde ait les mêmes goûts.
                                              certains disent que Molière les ennuie. D’autres qu’ils n’arrivent pas à lire Proust.

                                              Il y a dans céline une forme qui me touche. je ne peux pas parler de ses pamphlets, je n’en ai lu que des extraits.

                                              Quand j’ai choisi le nom de « Rimbaud » pour le lycée de ma ville, des gens de la municipalité ont dit que c’était un homo et un drogué...

                                              Il faut séparer l’homme de l’oeuvre.


                                            • Ariane Walter Ariane Walter 22 janvier 2011 15:44

                                              @ armand.

                                              J’accepte votre critique : « complaisamment ».
                                              Sans doute n’aurais-je pas dû le mettre. cela m’a valu qqs commentaires piquants comme le vôtre.
                                              Mais est-ce prétentieux ? est-ce une manière de se mettre au-dessus des autres ? Comme ce n’est pas un défaut que j’ai, j’ai donné ce titre comme manière de dire ce que j’avais fait. je ne pouvais pas mettre « professeur » et « retraitée » était moins glamour !

                                              Enfin, c’est dit.


                                            • frugeky 22 janvier 2011 18:12

                                              L’alibi du talent...le nihiliste...gnagnagna...

                                              On a honte de ne pas être riche en cœur et en tout et aussi d’avoir jugé quand même l’humanité plus basse qu’elle n’est vraiment au fond.

                                              Céline. Le voyage au bout de la nuit.


                                            • armand armand 22 janvier 2011 19:30

                                              Ariane,

                                              Vous vous focalisez entièrement sur le début de ma critique. Il n’est pas inintéressant de rappeler vos titres dans le domaine des études littéraires, et il n’y avait rien de méprisant de ma part.
                                              C’était pour mieux souligner que votre avis sur un écrivait pouvait, aux yeux des lecteurs, être assorti d’un poids d’autorité (dans le premier sens du mot). Je ne méprise pas vos titres, et vous n’êtes pas obligée de vous justifier.

                                              En revanche vous éludez entièrement le lien fallacieux que vous établissez entre les deux affaires.
                                              Je me répète pour plus de clarté :

                                              suggérer qu’on risque d’attiser l’antisémitisme en refusant d’inclure Céline parmi des personnalités exemplaires c’est non seulement un piètre raisonnement, mais une forme de terrorisme de l’esprit.


                                            • armand armand 22 janvier 2011 19:33

                                              Owen,

                                              Imposer mes vues ? Réagir vertement contre certaines personnes dont les arguments sont ceux des pires totalitaires du passé. Effectivement, je ne vois pas pourquoi je les ménagerai.


                                            • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 13:05

                                              Par Siegfried (xxx.xxx.xxx.132) 22 janvier 12:41

                                              Pitoyable. Hessel n’a pas pu aller à l’ENS parce qu’il n’avait rien à dire. 


                                              Trop fort ! 

                                              Le dénommé siegfried justifie les interdictions, et la censure par SON appréciation de ceux qui auraient quelque chose à dire ou non ! 

                                              Tu es copain avec Ben Ali ? 

                                              Un billet pour l’Arabie Saoudite t’attend, camarade ! 


                                            • ZEN ZEN 22 janvier 2011 13:24

                                              Hessel n’a pas pu aller à l’ENS parce qu’il n’avait rien à dire...
                                               ????


                                            • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 17:47

                                              En insultant Hessel, siegfried et les autres se révèlent en fait pour ce qu’ils sont : des antisémites ! 

                                               smiley smiley

                                            • armand armand 22 janvier 2011 19:35

                                              Owen,

                                              Et vous vous trouvez drôle ?
                                              C’est pitoyable.


                                            • Ariane Walter Ariane Walter 23 janvier 2011 09:52

                                              Merci Owen,

                                              ce sont , en effet, ceux qui critiqunet la violence qui sont violents...


                                            • armand armand 23 janvier 2011 12:16

                                              Il est bien entendu que les galipettes mitterandiennes sont à placer sur le même plan que la participation de l’ignoble Destouches à une entreprise d’asservissement de la France et à l’extermination de millions de personnes.

                                              C’est bien cela, le leit-motiv de notre époque ?
                                              On ne peut pas critiquer un criminel si on n’est pas d’une blancheur immaculée ?


                                            • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 12:45

                                              On ne fait que le répéter ; les premiers pourvoyeurs et provocateurs de l’antisémitisme sont les organisations sionistes, telles que le CRIF (on ne parle même pas du Betar, et autres officines para-militaires chapeautées par le Mossad, très actives dans tout l’Occident) ; ils représentent le plus grand danger et le plus grand pouvoir de nuisance pour le peuple juif. 


                                              Quant à l’interdiction de l’appel au boycott, elle est un des signes majeurs du déni de démocratie, et de l’instauration d’un état policier, à la solde des lobbies. 

                                              La justice au service de la police : en avant toute vers l’autocratie.

                                              Ceci ajouté à la mainmise mondiale des mafias financières sur l’ensemble de la planète, le XXIème siècle sera dictatorial ou révolutionnaire ; aux peuples de faire leur choix ; le peuple tunisien lui, montre la voie.

                                              • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 13:08

                                                Ecoute, le sioniste, n’essaie pas de venir raisonner ; tu ne sais le faire qu’à travers ton esprit propagandiste, et ça se voit comme le nez au milieu de la figure ; aucune crédibilité. 


                                                Tu fais également partie de ceux qui sont un danger pour le peuple juif, et pour la démocratie ; un ennemi de la liberté. 

                                              • armand armand 22 janvier 2011 13:23

                                                Mafias financières, et ainsi de suite...

                                                Alors Sisyphe, soit plus logique et va donc en appeler à un boycott des importations chinoises, à l’origine de la destruction de nos usines, de nos emplois, et le tout au service d’une dictature dont les visées hégémoniques ne sont pas à démontrer.


                                              • armand armand 22 janvier 2011 13:31

                                                Autre chose, Sisyphe...

                                                Généralement tu as de la jugeotte - tu pourrais demander à l’auteure quel est le rapport entre les deux faits, outre l’invocation fantasmée d’un complot juif ... pardon, sioniste, qui fait de vous les alliés objectifs des Totenkopfs et autres supporteurs déçus de Bruno Gollnisch.

                                                Surtout que nul besoin d’être sioniste pour estimer que Céline mérite non les honneurs mais un peloton d’exécution et une damnatio memoriae plutôt que des couronnes.

                                                Quant à son style... tu sembles te ranger dans le clan des terroristes intellectuels, dont les imprécations et les louanges sélectives remontent à André Breton...

                                                Quant au culte à peine inavoué du Céline bad-boy (m’est d’avis qu’on aimerait moins Céline s’il s’était supprimé proprement comme Drieu) ; jettes un coup d’oeil sur l’ouvrage de Charlotte Lacoste, La Séduction du Bourreau, véritable acte d’accusation contre les Bienveillantes de Littell.


                                              • sisyphe sisyphe 22 janvier 2011 13:43
                                                Par armand (xxx.xxx.xxx.199) 22 janvier 13:23

                                                Mafias financières, et ainsi de suite...

                                                Alors Sisyphe, soit plus logique et va donc en appeler à un boycott des importations chinoises, à l’origine de la destruction de nos usines, de nos emplois, et le tout au service d’une dictature dont les visées hégémoniques ne sont pas à démontrer.


                                                J’ai toujours considéré le boycott comme une arme CIVIQUE indispensable dans une démocratie, pour que le peuple puisse faire entendre sa voix, et de façon pacifique. 

                                                Contre TOUTES les dictatures, quelles qu’elles soient, et contre des firmes, des mafias, l’oppression et l’exploitation. 

                                                Sauf que, justement, grâce à une loi scélérate passée en douce, cet inaliénable droit à la libre expression est désormais interdit en France. 

                                                Et à quel sujet ? Curieusement à l’encontre de l’appel du boycott des produits israéliens ; vous avez dit bizarre ? 

                                                C’est donc, indubitablement, le signe de l’assujettissement de la LOI, de la JUSTICE françaises au lobby sioniste ; un véritable scandaleux (un de plus) déni de démocratie dans la patrie des droits de l’homme, que tout démocrate se DOIT de dénoncer, il me semble, non ? 

                                                Ou bien, pour toi, seulement à l’encontre des pays que tu choisis, en fermant les yeux sur ceux que tu défends, malgré leur politique meurtrière ? 


                                              • armand armand 22 janvier 2011 13:56

                                                Sisyphe,

                                                La loi française a eu à se prononcer sur le boycott anti-Israël... précisément parce que les activistes pro-palestiniens l’ont lancé. Ce qui montre, si j’utilisais la matrice conspirationniste bien vivante sur ce site, la puissance d’un lobby arabe... Car franchement, pourquoi s’en prendre à certains faits alors que d’autres, bien plus graves, sont commis partout dans le monde. A-t-on appelé au boycott des produits britanniques lors des événements d’Ulster ?

                                                On en arriverait à interdire, sans doute, l’appel au boycott de la Chine si jamais une assoc suffisamment puissante passait outre à l’inertie consumériste de la majeure partie de la popujlation, aux intérêts conjugués des politiques, des importateurs, des gardiens fanatiques des accords libre-échangistes mondiaux et semblait en déclencher le mouvement.


                                              • Radix Radix 23 janvier 2011 21:21

                                                Bonsoir Armand

                                                Quand vous écrivez : La loi française a eu à se prononcer sur le boycott anti-Israël..." vous êtes sérieux ou c’est de l’humour au 3ème degré ?

                                                Car il y a bien longtemps que ce ne sont plus les français qui font la loi dans ce pays !

                                                Vous testez jusqu’où vous pouvez aller trop loin dans la provocation ou c’est de la bêtise pure ou encore pour faire peur aux juifs de France pour qu’ils émigrent en Israël qui est au bord de banqueroute ?

                                                Radix


                                              • Hadj Ahmed 22 janvier 2011 12:54

                                                Merci pour vos articles

                                                Bien que ma position était minoritaire (un euphémisme), j’étais contre le boycott d’Israël pour trois raisons :

                                                ·  Lorsque les ventes baissent, un chef d’entreprise tout en maintenant à son niveau, son train de vie assuré pour des siècles et ses revenus diversifiés pour se mettre à l’abri depuis un moment, réduit tout simplement et sans états d’âme son personnel, voire ferme une de ses unités de production. Bref, il chasse d’un revers de main le moustique.
                                                Les seuls à en souffrir finalement sont les pères et les mères de familles mis dehors et qui eux ne m’ont rien fait.

                                                ·  Tout comme les juifs, les musulmans israéliens de 48 vivent aussi de leur travail, ainsi (par la force des choses), qu’une bonne partie de l’économie des territoires occupés dépend directement de l’économie israélienne. Et surtout :

                                                ·  Les capitaux de certaines familles et personnalités arabes de mes xued pesant selon Moore 11% de l’économie américaine et donc 11% de l’aide américaine au gouvernement et à l’armée israélienne, soit 11% du moindre uzi, de la moindre mirkava, il serait plus logique dans ce cas de commencer par tarir la source… et de boycotter les empires financiers et économiques de ses familles là.

                                                En revanche, je n’ai pas réussi à convaincre grand monde et ceux que je n’ai pas convaincus ont bien sûr le plein droit de boycotter et d’appeler au boycott s’ils considèrent que ce faisant, ils peuvent autant que faire se peut, mettre à mal ceux qui les oppressent.

                                                Là j’apprends que le boycott est en France interdit par force de loi… et que les personnes dont je parle sont désormais des délinquants de la pire espèce... J’ai bien l’impression que je vais reconsidérer ma position. Il y a des limites à tout.  

                                                Sur l’antisémitisme, le CRIF, le BETAR et autres, ma conviction est faite depuis un moment, ce qui asservit le monde et les hommes sous une chape de plus en plus lourde a bien une religion, mais ce n’est pas la religion juive, qui vivra verra et personne ne me fera me tromper d’ennemi.


                                                • Jordi Grau J. GRAU 22 janvier 2011 13:10

                                                  Si j’ai bien compris Hessel, il y a deux appels au boycott : l’un très global, pour tout ce qui vient d’Israël ; l’autre, plus ciblé, concerne les produits estampillés « Israël » alors qu’ils sont produits (contrairement au droit international) dans des colonies juives en territoires occupés. Autant le premier boycott peut être discuté, autant le second me paraît hautement justifié. D’ailleurs, je pense qu’il faudrait , de manière générale, acheter le moins possible de produits agricoles venant de loin (à la fois pour des raisons sociales et pour des raisons écologiques), mais c’est un autre problème.

                                                   Naturellement, je doute qu’on puisse toujours faire la différence entre les produits venant d’Israël et ceux des colonies. Mais si on ne peut pas faire cette différence, la faute en revient à Israël.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès