Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Villepin sur le départ ?

Villepin sur le départ ?

Les sondages catastrophiques se suivent et se ressemblent pour le couple exécutif Chirac-Villepin. Les ténors de la majorité en appellent ouvertement à un changement de premier ministre. Seule condition, selon eux, pour que la dernière année de Jacques Chirac à l’Elysée ne soit pas inutile pour le pays.

Chez Jean-Pierre Raffarin, la vengeance est un plat qui se mange tiède. Moins d’un an après avoir rendu son tablier, il ne prend plus la peine de ménager son successeur. Il demande ouvertement sa démission (Le Parisien du 27/04/06). Pour la meilleure des raisons qui soit, évidemment : "Il faut sauver le soldat Chirac." La cote de popularité du président est en effet à l’image de celle de son premier ministre : dangereusement basse. Jacques Chirac est ainsi devenu le président le plus impopulaire de la Ve République, avec 29% d’opinions favorables et 70% de mécontents (sondage IFOP-JDD publié le 23/04/06 dans Le Journal du dimanche). Cependant, les mauvaises langues pourraient siffler que son abracadabrantesque je promulgue, je suspens... y est peut-être un peu pour quelque chose.

L’ex-Premier ministre aurait pu trouver un meilleur prétexte pour réclamer la tête de celui qui ne se privait pas de le faire, quand il n’était encore que son ministre de l’intérieur. On lui suggère : "Villepin a réussi à être plus impopulaire que moi !".
Jean-Louis Borloo n’est pas en reste. Après s’être ostensiblement affiché aux côtés de Sarkozy, au sortir de la réunion d’enterrement du CPE à l’Elysée, lequel l’avait complimenté pour "sa boorloterie" (les mesures de remplacement du CPE ont été concoctées par les services du ministre de la cohésion sociale), il doute ouvertement, comme le relate aujourd’hui Le Figaro, que le Premier ministre ait la capacité de se refaire une santé. Et, compte tenu de sa popularité, il n’est pas exclu qu’il se rêve en successeur.

Le baromètre de Paris-Match, publié le 12 avril, lui donnait ainsi 60% d’opinions favorables. Durant le week-end pascal, la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, avait lâché, selon Le Canard enchaîné, en général bien informé : "Il va lui être difficile de rebondir et d’être crédible". Et de prévoir une démission début juin au plus tard, "car Chirac n’aime pas réagir à chaud".
Pendant ce temps, Dominique de Villepin fait encore semblant d’y croire.

Ainsi il a demandé à quelques ministres de lui préparer un nouveau discours de politique générale, qu’il pourrait prononcer devant le Parlement. Avant de poser la question de confiance ? Mais il n’est pas sûr que cela suffise. Selon le sondage CSA pour La Vie et France Info en date du 27 avril, sa cote de popularité vient de connaître une baisse de cinq points. Seuls 24% des sondés déclarent lui faire encore confiance...


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • renaud (---.---.1.1) 28 avril 2006 18:17

    Les problèmes de Villepin ne font que commencer. Maintenant il y a Clearstream...


    • Telemac (---.---.59.78) 28 avril 2006 18:45

      C’est vrai qu’après l’incompétence Mr de Villepin va nous montrer au travers de Clearstream sa vilénie...

      Un homme dont on rêve qu’il n’arrive pas à se maintenir au pouvoir trop longtemps !

      Ciao mon Villou et bon vent bien loin de chez nous. Pourquoi pas au Mexique, après tout il a tellement aimé ce pays.


      • Romain (---.---.79.35) 28 avril 2006 18:59

        Villepin avais trés bien parlé au début du conflit USA-Irak et avais défendu les valeurs de la France. C’est sur il a fait des boulettes ou dans le meilleur des cas rien du tout depuis...


        • kete (---.---.129.53) 28 avril 2006 20:19

          Au lieu de parler il aurait mieux fait d’envoyer des troupes françaises régulières en Irak et de soutenir nos alliés américains.


        • (---.---.187.94) 28 avril 2006 21:22

          pour y faire quoi ? violer, massacrer, torturer et voler le pétrole en mettant le pays à feu et à sac ?

          Vous y serez allé vous ? ou vous aurez laisser d’autres faire cette sale guerre impérialiste à votre place ?

          y aurez vous envoyez votre enfant ? ou comme les membres du gouvernement américains et les députés vos enfants seront restés sagement dans votre maison à regarder ceux des autres revinr mutiler ou les pieds devant ?

          LACHE !


        • sam (---.---.20.156) 29 avril 2006 19:18

          bien vu c est facile de parler va en guerre toi (internaute)


        • JP (---.---.29.243) 28 avril 2006 21:38

          kete ! un cachet et au lit ! tu ne dois pas être dans un état normal ce soir. Fais de beaux rêves (paix, justice, amour, fraternité, respect mutuel, .. enfin toutes ces conneries quoi)


          • jpr (---.---.185.244) 28 avril 2006 22:20

            L’affaire Clearstream va obliger Chirac à se séparer de Villepin. Comme l’a rappelé Raffarin, en France c’est le premier ministre qui protège le président et non pas le contraire. C’est vrai qu’on pourrait penser que pendant la crise du CPE, c’était plutôt le contraire...


            • Eric (---.---.3.29) 28 avril 2006 23:46

              Ils pourraient faire un départ grouper : Sarkozy et Villepin démissionneraient en même temps. Ils s’en iraient bras-dessus bras-dessous. L’image serait belle.


              • (---.---.125.60) 29 avril 2006 09:14

                musique Bruno Coquatrix

                paroles Pierre Dudan

                ET je m’ en vais ,clopin , clopant ,

                Dans le soleil et dans le vent ,


              • Jean (---.---.63.55) 29 avril 2006 08:39

                Moi je dis hélas.

                Pour une fois que quelqu’un a le courage de tenter des réformes impopulaires certes, mais indispensables !

                Il est sur que ceux qui ne font rien ne risquent pas de critiques.

                Mais que proposent ceux qui critiquent ?

                Jean


                • Nono_le_petit_robot (---.---.82.68) 29 avril 2006 15:45

                  Ecoutez-les, et vous saurez.


                • (---.---.252.163) 29 avril 2006 18:44

                  « Ecoutez-les, et vous saurez. »

                  Oh ! que non. Ils ont tous de bonnes idées (non constructives) lorsqu’ils sont dans l’opposition. Après, il n’y a plus que du vide.

                  Jean


                • jpr (---.---.190.65) 29 avril 2006 10:13

                  Jean,

                  J’ai peur que vous soyez mal informé. Le CPE une réforme indispensable ? Même à droite, beaucoup parlaient de réformette (cf le site http://presidentielles2007.blogspot.com, l’auteur de l’article que vous avez commenté et notamment l’article « Sarko cherche la sortie » qui reprend des propos de députés de l’UMP). N’oublions pas que Villepin a sorti son CPE pour concurrencer Sarkozy sur le thème de la rupture. Quitte à se mettre à dos ses ministres spécialisées, Larcher et Borloo, qui étaient opposés au CPE. Au final, comme l’a rappelé Thibault, si les contrats CNE (le petit frère du CPE) avaient été effectivement créateurs nets d’emplois, c’est 400.000 emplois qui l’auraient été. Or, nous sommes sur une base de 70.000 emplois créés par an grand maximum...


                  • (---.---.48.192) 29 avril 2006 10:58

                    « J’ai peur que vous soyez mal informé ». Cela est effectivement fort possible.

                    « Le CPE une réforme indispensable ». J’ai utilisé un pluriel. Le CPE est une parmi d’autres.

                    « cf le site http://presidentielles2007.blogspot.com » Ce site s’annonce comme satyrique (et non critique). Alors ....

                    « c’est 400.000 emplois qui l’auraient été ». D’où sort cette hypothèse ? sur quoi est-elle basée ? Pourquoi pas 500 000 ou 300 000 ? La croissance aurait repris et on ne m’a rien dit ?

                    « Or nous sommes sur une base de 70 000 emplois créés par an ». Et bien bravo. 70 000 personnes qui se remettent à vivre, à ne plus fréquenter l’ANPE, à se sentir utiles, n’est-ce pas mieux que zéro ?

                    Je ne dis pas que Villepin soit parfait. Mais au moins il ose, il tente, il bouge ; il est à l’opposé de ceux qui disent :« Ne changeons rien, cela pourrait m’attirer des critiques ».

                    Maintenant, ce que j’attends de voir, ce sont les propositions des « critiqueurs ».

                    Jean


                  • jpr (---.---.190.65) 29 avril 2006 12:59

                    Mal informé en effet : 400.000 c’est le nombre de CNE signés selon le gouvernement. Vous avez vu le chômage baisser dans cette proportion ? Même à coup de radiation (plus de 40.000 le mois dernier, c’est les chiffres officiels donnés à la télé...) on est loin du compte. C’est bien beau de dire « je préfère ceux qui font quelque chose » mais quand c’est n’importe quoi, pas d’accord. D’ailleurs, si vous êtiez bien informé, vous sauriez que Larcher et Borloo, qui eux connaissent la situation sociale du pays contrairement à Villepin qui a fait toute sa carrière dans les palais de la République et n’a jamais été élu, l’avaient mis en garde contre le CPE. On connaît le résultat. Maintenant c’est le CNE qui est jugé contraire au droit international du travail par les prud’hommes... Quel amateurisme ! Si la politique est seulement affaire d’opinion, elle se condamne à l’idéologie. Donnons-nous la peine de nous informer si l’on veut pouvoir faire avancer le débat et trouver, tous ensemble, de vrais solutions et non pas des gadgets dangereux tels que le CPE.


                  • (---.---.125.219) 29 avril 2006 14:53

                    jpr demande « de vrais solutions ».

                    Et bien, que proposeriez-vous ?

                    Jean


                  • marc (---.---.32.44) 29 avril 2006 20:53

                    Cher patriotes, Pour ce qui est des solutions, je vous conseille le dernier numéro de Capital. Un article est consacré à Angela Merkel et ce qu’elle fait en Allemagne. Les résultats sont là et sa cote de popularité est à 80%. La preuve qu’on ne fait rien de bon contre le peuple. Un symbole : Merkel a un ordinateur sur son bureau. Ce qui n’est pas le cas ni de Villepin ni de Chirac. L’un des problèmes de la France, c’est qu’on manque de politiciens en phase avec notre époque. Plutôt que de taper sur la France d’en-bas, il vaudrait mieux que la France d’en-haut se remmette en question.

                    Marc


                    • Peter Pan (---.---.146.110) 30 avril 2006 09:26

                      Si on apprenait l’informatique à l’ENA cela se saurait. L’ordinateur c’est trop technique pour une école d’un tel prestige !


                    • (---.---.75.221) 3 mai 2006 07:07

                      « ...Angela Merkel et ce qu’elle fait en Allemagne. Les résultats sont là et sa cote de popularité est à 80%. »

                      Si ce que Merkel fait en Allemagne fonctionne, c’est parce qu’elle le fait avec des Allemands. Ce n’est absolument pas transposable dans un pays à population bariolée, où la proportion des « de souche » ne cesse de diminuer...

                      C’est bien joli la multiethnicité, mais c’est ingouvernable !!!

                      En fait, un peuple, c’est comme un couple : ça marche quand les partenaires regardent ensemble dans la même direction !


                    • machinchose (---.---.129.40) 3 mai 2006 08:00

                      le problème avec ce genre de connerie racistes c’est que ce n’est même pas « bien joli ».


                    • Scipion (---.---.75.221) 3 mai 2006 08:31

                      Et le problème avec ce genre d’interventions, c’est que ça ne prouve ni ne démontre rien !

                      Ce sont des états d’âme de couillon, qui ne valent rien de plus que les états d’âme d’un couillon. C’est-à-dire peau de balle et balai de crin. Et, en plus, limite harcèlement textuel... smiley)

                      Pour le reste, t’es qu’une outre vide, machinchose... T’as intérêt à porter des boules Quiès en permanence, si tu veux pas te bloquer des rhumes intracrâniens à répétition.


                    • www.jean-brice.fr (---.---.234.203) 30 avril 2006 14:59

                      Je pense que VILLEPIN n’a que ce qu’il mérite, mais n’oublions pas l’autre, en l’occurrence SARKOZY qui a LES MEMES METHODES envers les citoyens qui ne sont pas d’accord avec ses AMBITIONS : j’ai, éventuellement quelques preuves que je peux fournir ...


                      • (---.---.126.108) 30 avril 2006 15:02

                        Et il n’est pas le seul. Rappelez-vous :

                        Les Irlandais de Vincennes

                        Les écoutes Elyséennes.

                        Etc.

                        Jean


                      • lulu07 (---.---.166.149) 1er mai 2006 12:40

                        En conclusion, tous les politiciens c’est bonnet blanc, blanc bonnet !!! Ils ne sont là en grande partie que pour leurs intérêts personnel (preuve en ai de la facilité avec laquelle les lobbies peuvent les influencer...) et la classe politique n’a pas d’ordinateur pour une simple et bonne raison, elle n’est pas renouvelée ! Tous ceux qui pratiquent la politique en France sont pour certains présents depuis plus de 40 ans !!! Je ne dis pas qu’ils sont tous de mauvais bougres mais je n’en vois pas un vraiment honnête. de Villepin a tenté des réformes il est dommage que ce ne soient pas les bonnes. L’intégration des jeunes était et j’espère est toujours une bonne initiative mais ses projets de loi étaient trop orientés et mal ficelés d’où son échec....


                      • David972 (---.---.37.48) 4 mai 2006 18:38

                        Pour ce qui est de l’Irak, si tout le monde y était allé (pas la France seulement avec les Anglais et les Américains), le problème irakien aurait déjà été résolu. Si la France y allait en plus, les autres dont l’Allemagne aurait suivi. Bref, la France est le seul responsable de la situation irakienne. Avec la France et les autres, la guerre serait déjà finie, les Américains n’auraient pas fait tant d’erreurs... Vous comprendrez donc que je milite chaque jour pour la chute de Villepin et si il pouvait même mourir... Je hais ce type qui se prend pour un homme politique alors qu’il n’est qu’un...

                        Villepin tombera. Il faut s’y faire. Même Sarkozy ne croit plus en Villepin car on ne peut pas tenir longtemps en étant en plus impopulaire dans son propre camp ! Et cela risque bien de s’empirer pour Villepin. Car, en dépit des contradictions, il est évident que Villepin a voulu torpiller Sarkozy. Même si cette histoire n’est qu’une arnaque, comment expliquer par exemple que Villepin n’ait pas prévenu Sarkozy de son innocence ? Il y a encore bien d’autres inconnues et le plus dire est que Villepin ne fait que s’enfoncer en ce défendant ! Bref, l’issue est proche. Villepin ne sera même plus rien. Il reprendra juste son poste au Qaui d’Orsay ou comme ambassadeur mais il n’est plus rien. D’ailleurs, c’est quasiment Sarkozy qui est le Premier ministre français. Villepin voulait couper le projet de l’immigration... On voit l’issue. C’ets même Sarkozy qui a décidé de faire un geste en donnant à Baroin le volet Oyutre-Mer de son projet de loi ! Il risque bien d’y être de même pour le plan pour la prévention de la délinquance. Villepin n’a plus de poids réel. Borloo est pratiquement devenu sarkozyste, tout le monde est pratiquement devenu sarkozyste et cette tendance se renforcera au fur et à mesure que les élections de 2007 approcheront. Bref, c’est intenable pour Villepin ! Et puis, Chirac a quasiment faitr un passage à témoin public à Sarkozy devant les caméras. Le racompagner à la sortie de l’Elysée puis lui serrer visiblement la main, le prendre en apartée en plein conseil des ministres pour discuter... Bref, Villepin a perdu tous ses soutiens et il ne reste plus qu’un petit noyau villepiniste mais Villepin ne fait plus illusion, plus du tout même. Tout le monde sait en effet que Sarkozy a gagné. Il n’y a guère plus qu’un candidat à droite et c’est Sarkozy. Et Villepin ne doit pas apprécier : c’est la police en générale, contrôléee par Sarkozy, qui va saisir chez Alliot-Marie et qui enquête ; c’est Sarkozy qui contrôle les juges d’instruction à travers son poste au ministère de l’Intérieur ; et Sarkozy est en plus parties civiles... Bref, Villepin se retrouve cerné et ne peut plus bouger car il meurt sinon. Sarkozy le tient et Villepin ne doit son maintien qu’à la clémence de Sarkozy. En effet, Sarkozy sait très bien qu’un Villepin hors de son contrôle à l’extérieur du gouvernement est plus danbgereux qu’un Villepin sous son contrôle au gouvernement. Mais la plus grande erreur de Villepin fut de mal construire son coup. En effet, tout le monde compare Sarkozy à Chirac 20 ans plus tôt. Au Chirac est le plus grand tueur que la politique française ait jamais connu. Villepin devrait donc savoir qu’il devait imaginer la façon dont il pouvait tuer Chirac pour pouvoir ainsi mettre en place un plan comparable pour Sarkozy. Mais Villepin s’est contenté de blesser Sarkozy. Or, Villepin aurait dû savoir qu’il n’y a pas plus terrible la vangeance d’un tueur blessé... Sarkozy a prévenu tout le monde qu’il ira jusqu’au bout... D’ailleurs, les sarkozystes rapportent que leur leader a même dit très récemment en parlant de Villepin : « Moi quand je tire, c’est pour tuer, pas pour blesser ! » Villepin devrait donc vite démissionner !


                        • (---.---.140.178) 12 mai 2006 23:26

                          Villepin ne part pas car il tient Chirac. Conférer le bouquin de Giesbert avec cette citation qui fait froid dans le dos : « Chirac m’a introduit dans le saint des saints. Maintenant je sais beaucoup de choses. Il ne peut plus me virer. En dehors de son système, je serais une bombe à retardement. » Cela se passe de commentaires !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès