Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Visite de Shimon Peres à Lyon : deux polémiques pour un homme (...)

Visite de Shimon Peres à Lyon : deux polémiques pour un homme d’Etat

Ce mercredi matin, Shimon Peres, le chef d’Etat d’Israël a visité Lyon et son centre d’histoire de la Résistance et de la déportation (CHRD). Un manifestation a éclaté et des images ont été verrouillées.

Il est un peu plus de 11 heures sur la rue Berthelot où doit se rendre Shimon Peres en visite au CHRD et qui doit également tenir une interview avec les journalistes. Les forces de l’ordre ont "mis le paquet" dans la sécurité, instaurant un périmètre "virtuel" que les journalistes n’ont pas le droit de franchir malgré le passage de voitures, de tramways ou d’individus. Nombreux d’entre eux sont d’ailleurs fouillés à proximité du CHRD. Les Renseignements généraux se préoccupent des journalistes qui se voient délicatement repoussés de plus en plus loin. Puis, le convoi du chef d’Etat israélien arrive à destination.

Une manifestation finement préparée

A la sortie de Shimon Peres, une trentaine de manifestants pro-palestiniens, assis sur le quai de tram, se lèvent et brandissent les pancartes. Les services d’ordre sont pris de court, plus occupés à museler la presse et la diffusion d’images que de protéger le quai de tram, situé à vingt mètres du CHRD. Une vingtaine d’étudiants et de sympathisants se rajoutent aux manifestants qui crient leur colère à la venue de Shimon Peres. "C’est une honte que Shimon Peres vienne au musée de la Résistance, c’est une honte pour la Résistance française" s’exprime un manifestant. "Palestine libre !", "Solidarité avec la Palestine", les discours s’enflamment et prennent de l’ampleur à mesure que les opposants à la venue de Shimon Peres sont écartés sauvagement par les forces de l’ordre.

TF1 a tous les droits

La deuxième polémique de la journée est liée à la liberté de la presse. Normalement, les mesures de sécurité font que l’interview de Shimon Peres au CHRD ne peut être réalisée que par une chaîne télévisée qui diffuse ensuite gratuitement aux autres médias les images à travers un faisceau. Jusqu’au mardi soir, France 3 devait se charger de réaliser le "pool" (réaliser les images de l’entretien et les diffuser ensuite aux autres médias). Rien de scandaleux puisqu’il est légitime que le "pool" soit réalisé par une chaîne publique.

Pourtant, le mercredi matin, c’est finalement TF1 qui se charge du "pool". Surprenant, d’autant plus que TF1, chaîne privée, demande aux télévisions de leur verser 1000 euros pour pouvoir leur offrir les images. Pourquoi TF1 ? Pourquoi faire payer un "pool", pour limiter la diffusion de l’information à quelques chaînes ?

Curieux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Sébastien Sébastien 14 mars 2008 13:44

    Ces militants pro-palestiniens sont la honte de la France. Voila l’image que l’on donne a Peres, voila l’image qu’a la France a l’exterieur de ses frontieres. Une France antisemite et pro-arabe, qu donne des lecons depuis son canape.

    Et j’attendais au moins un element de reponse sur TF1. Vous etes etudiant en journalisme ou concierge ?


    • jako jako 14 mars 2008 14:56

      et la visite du conducator de la Lybie , ce n’est pas la honte de votre france ?


    • Sébastien Sébastien 14 mars 2008 18:46

      Je n’ai jamais dit le contraire.


    • Traroth Traroth 18 mars 2008 15:08

      Donc, pour vous, défendre les Palestiniens, c’est être antisémite ? Vous n’avez pas peur des raccourcis hâtifs et des amalgames approximatifs, au moins...


    • Traroth Traroth 18 mars 2008 15:17

      Petites précisions : Shimon Peres et sa famille ont émigré à Tel Aviv en 1934. La guerre, il l’a vu de plutôt loin. Par contre, les actions terroristes de la Haganah, il les a vu de très près, puisqu’il en a fait partie à partir 1947 et y a donc participé...


    • anuck 14 mars 2008 14:40

      M. Peres vient en France. Premier jour dinner Yeddish avec Sarkozy à l’Elysée. Ensuite le salon du livre ou l’invité est Israel. Ensuite à Lyon pour son centre sur la déportation.

       

      Franchement pourquoi vient-il en France si ce n’est encore pour ressasser la même histoire, avec les mêmes arguments, avec les mêmes rengaines.

       

      On en revient encore aux mêmes choses. Est-ce que je me sens coupable de ce qui s’est passé avec les juifs pendant la deuxième guerre ? NON . Par contre j’en ai plus qu’assez que l’on vienne m’en reparler et que par la même on me culpabilise.

       

      Raz-le-bol.

       

      Va bien y avoir un où 2 crétins qui vont me taxer d’antisémite. Pfffff....


      • anuck 14 mars 2008 14:44

        En Français, on appelle pas cela un fond de commerce ?


      • throne 15 mars 2008 02:34

        en français, on appelle ça un devoir de memoire...


      • josedeoran 15 mars 2008 20:51

        je fais parti des un ou deux crétins

        je ne suis pas juif , je ne me sens pas fautif de ce que les juifs ont subi pendant la guerre 

        mais je me sens responsable de la passivité de nos parents qui ont laissé faire , dans leur petit égoisme , qui en voulant la paix à tout prix ,ont permi ces atrocités 

        Mais je pense qu’il est utile de rappeler ces moments de l’histoire pour essayer (bien que je desespère que nous soyons capable de réagir ) d’éviter que cela ne se reproduise et là je ne parle pas spécialement des juifs 

        un français désabusé qui craint pour la France 


      • herope kayen 18 mars 2008 13:29

        Culpabiliser ses parents pour se déculpabiliser soi-même.

        Est-ce que tu te poses la question de savoir qu’elles étaient les possibilités du plus grand nombre lors de ce conflit cataclysme où des millions de personnes ont souffert de la sauvagerie. Bien sûr, c’est horrible ce qu’ont subi les juifs mais d’autres nations ont eu aussi à subir (ex : les Ukrainiens...) et bien sûr tous ceux qui étaient différents (homosexuels, opposants politiques, handicapés...). Notre devoir de mémoire doit surtout nous rappeler que chaque jour, chaque heure nous devons nous battre pour réveiller les consciences et faire en sorte que plus jamais cela ne se reproduise. Au lieu d’accuser les uns ou les autres, agissons, allons de l’avant. 

         


      • Traroth Traroth 18 mars 2008 15:35

        @josedeoran : Je ne vois aucune raison de me sentir responsable pour le génocide juif, et je ne vois pas pourquoi je devrais voir mes parents comme responsables. J’ai l’impression que vous tenez les générations qui étaient adulte de 40 à 45 pour collectivement responsables, au moins par passivité. Je ne peux que réprouver ce type de raisonnement. Dans des circonstances dramatiques comme l’Occupation, la plupart des gens étaient tout simplement préoccupé par leur propre *survie*, et je ne vois pas comment on peut les en blâmer. Il n’existe pas encore, heureusement, de "devoir d’héroïsme" (à proposer à Sarkozy ?) qui obligerait quelqu’un à risquer sa vie et celle de sa famille pour résister à l’occupant. Dire que "nos parents" ont une responsabilité dans le génocide pour avoir "laissé faire" est tout simplement une absurdité qu’on ne peut proférer qu’en ignorant le contexte de l’époque. Il y a bel et bien des responsables français qui ont participé activement au génocide en organisant la déportation de Juifs et d’autres personnes, et on peut également déplorer qu’il y en ait eu si peu qui ont été puni, mais la plupart des gens n’auraient tout simplement rien pu faire.


      • Aafrit Aafrit 14 mars 2008 17:20

        Paris est capable de dire non aux deux come oui ou deux

        Elle est libre quand meme de choisir son ennemi le plus cruel..son ami le plus moins cuel


        • Aafrit Aafrit 14 mars 2008 17:21

          ...comme elle peut dire oui au deux..

          pardon ça s’est coupée


        • Internaute Internaute 14 mars 2008 17:27

          A peine 1.000 euros la diffusion ? Cela n’est vraiment pas cher. Je suis sûr que les maîtres à penser du JT sont prêts à payer au moins 10.000 euros pour écouter la parole de leur dieu.


          • Bastien Gouly Vanbastien 14 mars 2008 17:37

             il faut dire que normalement et logiquement pour ce genre de rencontre le pool est gratuit. et c’est logique puisqu’il y a une seule chaîne accréditée pour les offrir aux autres chaînes...


          • moebius 15 mars 2008 00:04

            ils était à la piscine aprés ? j’espére qu’ils avait pris le soin d’apporter un bonnet parce qu’a Paris c’est obligatoire et si t’a pas ton bonnet tu peux pas de baigner. C’est comme ça pas de bonnet pas de bain.

             


            • ouallonsnous 15 mars 2008 14:35

              Il faut ajouter à cette curieuse gestion de la distribution des images de cet événement (pardon à ceux qui comme moi pensent que nous aurions mieux été si ce que je suis obligé d’appeler événement n’avait pas eu lieu. Comptez tout de même sur notre gouvernement impatient d’ajouter un plus à sa honte quand il s’agit d’insulter aux droits de l’homme et à l’humanité), qui n’est qu’une désinformation et une censure, que depuis le 13/03, les émetteurs diffusant les fréquences utilisées par les chaînes de France Télévision subissent des fluctuations de leur puissance d’émission nuisant énormément à la qualité de réception, que ce soit en analogique ou en numérique sur la TNT, au point de rendre "inregardables" les chaînes touchées.

              J’ajoute que le constat peut se faire sur les seules chaînes à gestion publique, y compris LCP et Public Sénat, les chaînes privées n’étant pas perturbées.

              Qu’en pense Mr de Carolis ?


              • herope kayen 17 mars 2008 15:40

                Cet article pose deux problèmes :

                1) L’actuelle situation des médias en France avec le quasi contrôle de toutes les infos et leurs manipulations par le pouvoir en place, (comme la suppression de la pub sur le réseau public ce qui permettra au groupe Bouygues TF1 de renflouer ses caisses) petit arrangement entre amis. Donc TF1 devient la voie officielle !

                2 ) l’invité l’état d’Israél, de par sa création sur des terres habitées, puis par son attitude guerrière et son comportement inhumain face à des populations civiles. Certes on va parler du Hamas des kamikazes en oubliant Jenine Chabra et Chatilla. Un fait  : le nombre des victimes qui à lui seul devrait nous faire réagir.

                Alors oui soutenons le peuple palestinien martyr !


                • Traroth Traroth 18 mars 2008 15:39

                  Un rappel : les récents raids israéliens sur la bande de Gaza ont fait plus de morts en 2 jours que les tirs de roquettes du Hamas en 7 ans !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès