• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vivement que ça se termine, la campagne présidentielle de 2017 est devenue (...)

Vivement que ça se termine, la campagne présidentielle de 2017 est devenue sans intérêt

Je me demande ce que retiendront dans un siècle les historiens lorsqu’ils examineront le déroulement de l’élection présidentielle française de 2017. Ce jeudi 20 avril nous fêtons la saint Odette et nous sommes à trois jours du scrutin décisif et du résultat. Le déroulement des sondages et des reportages a joué un drôle de tour aux citoyens. Le duo prévu depuis deux mois entre Macron et Le Pen ne plaisait pas au médiacrates car il n’offrait pas de prise pour les commentaires sportifs. Il fallait mettre en scène deux remontadas improbables, celle de Fillon et celle de Mélenchon qui stagnait au dessus de quelque 10 points. Les citoyens répondant aux sondages ont été dociles et ont joué le jeu tels des machines cybernétiques. La finale n’est pas encore jouée. Il reste les demi-finales. Un premier tour avec quatre prétendants dixit la voix des médias de masse.

Quelques millions de Français se passionnent pour ce match à quatre mais la grande majorité commence à être fatiguée. J’avoue ne plus trouver d’intérêt à une campagne qui se joue avec des meetings télévisés orchestrés comme des concours d’éloquence avec des maîtres camelots fort doués. Après le temps des meetings il a y celui des plateaux médiatiques. Les candidats et leurs lieutenants occupent le temps d’antenne, offrant l’impression de voir une horde de représentants entrer dans la maison pour nous vanter les qualités de l’aspirateur ou du robot ménager qu’il essaient de nous vendre.

Beaucoup de commentaires de bistrot sur les plateaux et bien peu d’idées ou de vision de l’avenir. Pour l’instant, le futur est encadré par les normes et progrès technologiques. Les avantages matériels des gens sont déterminés par les débats, les conflits d’intérêt, les négociations, les syndicats, les lobbies, les lois votées à l’Assemblée, les décisions administratives, les élus locaux, les conflits sociaux. La vie en société ne peut pas supprimer les antagonismes et les luttes de toutes catégories. Le futur président devra faire avec ce déterminant anthropologique, avec le contexte international et les évolutions technologiques. Les citoyens manquent d’intelligence politique car ils ont été déformés par les médias de masse et les intellectuels surmédiatisés. Ils ne comprennent pas le système mais ils se disent anti-système. Allez comprendre !

Les médias peuvent être contents, le suspense est garanti compte tenu des marges d’erreur dans les sondages et des indécis. Au moment où j’écris ces lignes, nous en sommes au décompte suivant. Macron et le Pen à 23 points. Mélenchon et Fillon à 19 points. Avec 2 points de marge d’erreur, les fourchettes des candidats se rencontrent, avec en plus les impondérables que constituent les indécis. Personne ne peut prévoir l’issue. Néanmoins, on peut penser que Mélenchon a atteint un seuil et ne peut pas monter plus haut. Que le Pen a fait son marché et ne peut descendre plus bas. Les surprises de cette élection reposent sur une fluctuation de 5 points au moins. L’effondrement de Mélenchon à 14 ou de Macron à 18 pourrait être des surprises. Dans l’autre sens aussi. Mélenchon à 24 points, bien improbable, et Macron à 28, pas impensable. Quant à Fillon, je ne vois pas une progression mais un Fillon à 15 points n’a rien d’impensable. Ce qui n’exclut pas une autre surprise, c’est qu’il n’y aura pas de surprises et que les résultats du premier tour seront conformes aux prédictions des sondages.

Le seul point important de cette élection, c’est la recomposition politique qui se dessine. Et c’est le fait majeur à analyser pour les philosophes et autres observateurs de la politique. Le monde se transforme et amène un changement dans la direction du monde. Les droites restent solides, les populismes montent et la social-démocratie décline. Néanmoins, aucun programme n’est en mesure de répondre aux attentes et problèmes de notre société. Les Français vont devoir se faire à l’idée qu’il faut s’attendre à mal vivre tout en agissant pour essayer de mieux vivre. Et s’ils n’acceptent pas cette fatalité, il leur faudra s’instruire, pratiquer l’introspection et l’attention au monde, comprendre les choses. Telle est la règle universelle. Croire et subir ou connaître et se libérer !


Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • BA 20 avril 08:36

    En meeting, Emmanuel Macron brandit un drapeau de l’Union européenne. Emmanuel Macron prononce ces phrases ahurissantes :


    « Je sais ce qu’est la France d’avant ce drapeau. C’est une vallée de larmes. Je sais ce qu’est ce continent d’avant ce drapeau. C’est un continent de guerre. Ne l’oubliez jamais parce que tant et tant ont perdu la vie à cause de cela. »


    https://www.facebook.com/EmmanuelMacron/videos/vb.1535230416709539/195034807 8531102/?type=2&theater


    L’histoire selon Macron :


    - Avant la naissance de l’Union européenne, il y avait des guerres ; c’était une vallée de larmes.


    - Depuis la naissance de l’Union européenne, il n’y a plus de guerre ; c’est le paradis.


    - Après la mort de l’Union européenne, il y aura des guerres ; ce sera de nouveau une vallée de larmes.


    L’histoire selon Macron, c’est trop chou.


    C’est trop mignon.


    C’est trop bisounours.


    Macron, c’est le candidat de tous les bisounours européistes qui veulent continuer à vivre dans le monde des bisounours européistes.


    Les réalistes, eux, ne se font aucune illusion sur l’Union européenne.


    Les réalistes votent Marine Le Pen ou alors François Asselineau.


    Votez Asselineau.


    • rogal 20 avril 11:49

      @BA
      Le Paradis ? Évidemment puisque le drapeau est celui de la Vierge Marie.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 avril 08:37

      « Je me demande ce que retiendront dans un siècle les historiens lorsqu’ils examineront le déroulement de l’élection présidentielle française de 2017. »


      A peu près la même chose que lorsqu’ils examinent l’élection de 1920 qui a amené Paul Deschanel à la présidence : une petit crachat dans un océan nauséabond...

      • JL JL 20 avril 08:55

        ’’Beaucoup de commentaires de bistrot sur les plateaux et bien peu d’idées ou de vision de l’avenir.’’

         
        Ce billet qui a mobilisé on ne sait quel pourcentage des capacités intellectuelles de son auteur (*), n’échappe pas lui-même à cette petite opinion exprimée en son sein.
         
        (*) j’aime bien quand Bernard Dugué évalue publiquement le pourcentage de ses facultés qu’il a mis en oeuvre pour fournir le travail qu’il a l’amabilité de dévoiler devant nos regards ébahis.

        • pallas 20 avril 09:11
          Bernard Dugué,

          Élection présidentiel montre simplement des individus qui vivent dans un monde fermé, pensant que La France est le centre du monde, chose qui n’est pas du tout le cas, les gens ont oublié cela.

          La France à un probleme d’identité depuis la fin de la première guerre.

          Pour ceux qui ont un peut de culture, connaitre l’histoire permet de comprendre le présent.

          La France n’est pas le seul pays à s’interroger, La Japon est dans le même cas.

          Nous avons vécu dans une illusion depuis ces 40 dernières années, mais celle ci se fini.

          La destruction du biotope marin est interessant, faisant d’un océan qui s’acidifie tuant toute forme de vie, avec augmentation des zones mortes, entrainent des conflits territoriaux entre le Pakistan et l’Inde, ou bien, La Chine, Japon, Russie, etc etc etc.

          L’Élection présidentiel est une forme d’illusion ce pensant chacun refaire un monde qui n’existe pas.

          Il est évident que nous rentrons dans un ère de conflit mondial.

          Salut


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 avril 09:49

            @pallas : « faisant d’un océan qui s’acidifie tuant toute forme de vie »...

            Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans »http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/fraude-nulle-trace-de-corpus-152331

            Pallas n’est qu’un pantin des oligarques, assez ignorant et crédule pour gober la propagande à leurs ordres.

          • pallas 20 avril 10:02

            @JC_Lavau

            Alors tout va bien, le monde est beau, les océans ne sont pas pollué, la destruction de plus 90% du corail marin n’existe pas, c’est juste un délire de mon esprit.

            Un océan faisant des méduses et calamars géants de couleurs rouges n’existent pas.

            Des zones mortes, avec deux continents de déchets plastiques, n’existent pas.

            Le changement chimique de l’atmosphère car le zooplancton et phytoplancton qui disparaissent, avec la mort des sols et des forets, n’existent pas

            Tout ça est le délire de mon esprit, tout va bien, tout va très bien, c’est rassurant.

            J’oubliai la destruction de la ceinture de radiation de Van Halen qui ce meurt, mais c’est aussi un délire de mon esprit.

            Vous avez raison, le monde est merveilleux, c’est un bonheur ici, le paradis même.

            Encore désolé de vous avoir dérangé.

            Salut


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 avril 17:34

            @pallas. Elevé dans la mauvaise foi depuis que tu es tout petit, tu amalgames ce qui est vrai avec ce qui est mensonge éhonté.

            A ce niveau de délire paranoïaque, tu es incurable.
            Et moi je ne suis qu’un bénévole. Ne compte pas sur moi pour te prendre en charge.

          • foufouille foufouille 20 avril 10:23

            si c’est un ou une présidente de droite qui est élue va falloir songer à trouver du travail dans ton cas.
            non ?
             :->


            • Etbendidon 20 avril 10:36

              Sans interet ?
              Au contraire qui va sortir du chapeau dimanche soir ?
              Je serai au bistrot à 20h00 pour voir la réaction du populo
              ^^
              Beaucoup de commentaires de bistrot sur les plateaux et bien peu d’idées ou de vision de l’avenir.

              Non non non
              Dans les bistrots ça vole beaucoup plus haut que sur les plateaux télé.
              ^^
              Bon un petit dernier pour la route
              Veautez Achelinot le candidat des bistrots


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 20 avril 10:43

                @l’auteur.
                Bonjour et merci pour cette analyse intéressante.
                Vous écrivez en conclusion de votre billet (je vous cite) :

                "Néanmoins, aucun programme n’est en mesure de répondre aux attentes et problèmes de notre société. Les Français vont devoir se faire à l’idée qu’il faut s’attendre à mal vivre tout en agissant pour essayer de mieux vivre. Et s’ils n’acceptent pas cette fatalité, il leur faudra s’instruire, pratiquer l’introspection et l’attention au monde, comprendre les choses. Telle est la règle universelle. Croire et subir ou connaître et se libérer !« 

                Toute l’hésitation bien palapable que l’on ressent tient précisément au fait que les Français ne sont pas vraiment séduits par les articles de deuxième choix que les camelots habituels tentent de leur fourguer.Ils sont pour la plupart d’entre eux déjà passés à autre chose, soit qu’ils se soient désintéressés du monde politique en rejoignant le camp de l’abstention, soit qu’ils aient décidé d’agir pour mieux vivre parce que beaucoup ne se résignent pas à mal vivre, autant pour eux que pour leurs enfants.

                Le fait est que la France et ses habitants disposent de capacités exceptionnelles pour s’instruire, pour réfléchir (cette introspection que vous évoquez), pour s’intéresser au monde et comprendre les choses ainsi que la marche de ce même monde, mais qu’en réalité tout est fait pour la retenir dans des pesanteurs d’un autre temps.

                Comment ne pas voir l’impasse que représentent par exemple les »programmes« de ces quatre candidats pseudo-modernes mais en réalité complètement décalés des réalités ?

                -Un dinosaure idéologique rescapé d’un âge glaciaire politique portant les habits d’un trotskysme revisité.
                -Une nationaliste à la tête d’une petite boutique familiale, sorte de »rentière du malheur", prête à proposer n’importe quoi pourvu que ce soit autre chose.
                -Un chrétien-social pris les doigts dans le pot de confiture.
                -Un chihuahua social-démocrate, marionnette formatée d’intérêts transnationaux pour qui la France n’est qu’une société commerciale dont il ne s’agit plus que de désigner le chef du personnel.

                Tout est dit dans cet excellent papier de F. Lordon :

                https://blog.mondediplo.net/2017-04-12-Macron-le-spasme-du-systeme

                Bien à vous,
                Renaud Bouchard


                • pallas 20 avril 11:58


                  @Renaud Bouchard

                  La fin du Francs CFA sera ratifié entre la fin du mois de mai et milieu de juin, c’est chose acté.

                  Le royaume du Maroc, ainsi que les nations francophones ont beaucoup de reproche envers notre nation.

                  Les choses sont très graves, et au lieu de vouloir discuté avec eux, nos politiques les méprises, c’est chose réellement grave.

                  La France est isolé et s’isole encore plus, devenant seul dans le jeu de l’échiquier mondial.

                  La triche entraine à la défaite définitive, et notre nation subit sa propre stratégie.

                  Les individus, qu’ils fassent appartenance de l’élite surtout, ne comprennent pas. Sa n’est pas un jeu.

                  Le monde rentre en guerre, et La France n’a aucunes forces intérieurs et n’y projections extérieurs de grande échelle.

                  pour venir secourir la situation, cette fois il n’y a pas d’homme providentiel je fais référence à Monsieur Sébastien Le Prestre Marquis de Vauban, auquel le roi Louis 14 aurait perdu ses guerres.

                  Une certaine politique faisant gloire à Richelieu, oublie le Sieur que je site plus haut, fort dommage

                  Salut


                • julius 1ER 21 avril 14:00
                  Le monde rentre en guerre, et La France n’a aucunes forces intérieurs et n’y projections extérieurs de grande échelle

                  @pallas

                  projections extérieurs et pour faire quoi ????
                  la puissance militaire en lieu et place d’intelligence dans le développement !!!
                  tu procèdes d’une vision éculée !!
                  c’est la force des idées qui doit l’emporter et là question idées ... on est aux abonnés absents !!

                • Nestor Neo 20 avril 10:44

                  Salut,

                  "Je me demande ce que retiendront dans un siècle les historiens lorsqu’ils examineront le déroulement de l’élection présidentielle française de 2017."

                  Ils verront sûrement ça comme une énigme au départ ... Comment à l’époque un candidat tant propulsé par les médias, soutenu par les plus belles fortunes n’a pas réussi à atteindre le deuxième tour de cette élection présidentielle ...  smiley ... Ils retiendront alors que c’est sans doute à ce moment-là que le peuple français c’est réellement éveillé ... Ils verront peut-être même ça comme un grand jour à graver dans l’histoire sous le Nom de, 23 avril 2017 le jour de l’éveil français ...  smiley


                  • zygzornifle zygzornifle 20 avril 13:17

                    si, elle a permis de mieux connaitre les petits candidats et leurs programmes qui sont loin d’êtres sans intérêts ...... 


                    • izarn izarn 20 avril 15:46

                      Les sondages tels qu’ils sont ont un but trés simple :
                      Mobiliser les microniens en leur faisant peur :
                      -Mélenchon nous rattrape ! Horreur !
                      -Le Pen est encore devant, Horreur !
                      -Fillon nous rattrape, ! Horreur !

                      Mobiliser vous microniens !
                      On dirait que la mobilisation n’est pas terrible sur cette planète Micron...

                      Faut dire que si Micron a ses chances face à Le Pen (Dixit les sondages) les résultats seraient plus que catastrophiques face à Fillon.
                      Mélenchon ne servant que fouet de mobilisation du bobo micronien.

                      Donc il se pourrait que malgrès la gigantesque gesticulation de cette élection, on retombe sur les fondamentaux : Le Pen/Fillon...


                      • Pyrathome Pyrathome 20 avril 15:53

                        Je me demande ce que retiendront dans un siècle les historiens lorsqu’ils examineront le déroulement de l’élection présidentielle française de 2017.
                        .
                        Bonjour,
                        Vous aurez la réponse dès dimanche soir ou lundi matin, donc pas la peine d’attendre un siècle pour voir quel est le véritable enjeu de ce scrutin noyé dans le plus immonde des lisiers de l’inconsistance et de la bêtise....
                        Par ailleurs, vous aurez aussi le pourcentage d’indigence politique du corps électoral Français dont j’ai bien peur que vous fassiez partie en vous obstinant à glorifier le vide intersidéral si vous voyez ce que je veux dire.....
                        Pour votre gouverne, le véritable enjeu de ce scrutin c’est tout simplement l’indépendance du pays, sa démocratie et le libre arbitre de notre destin qui nous est dictée pour l’heure par une poignée de technocrates européistes corrompus non élus.....
                        Parmi 11 candidats, le choix manichéen c’est :
                        On obéit et on ferme sa gueule
                        ou
                        On se casse paisiblement, légalement, et en toute sérénité pour mettre fin à la mise en place d’une dictature qui n’ose avouer son nom en n’ayant rien à envier à l’ancienne URSS et le pacte de Varsovie....
                        Et pour ce faire, il n’y a qu’un seul choix clair et limpide ! 1/11
                        Faites vos jeu, rien ne va plus !


                        • julius 1ER 21 avril 14:04

                          @Pyrathome


                          un peu simpliste comme vision pour ne pas dire simplette !!!
                          toujours la faute à l’Europe comme si la France avant était parfaite .... 
                          que de clichés et d’images d’Epinal !!!

                        • malitourne malitourne 20 avril 17:04

                          « Je me demande ce que retiendront dans un siècle les historiens lorsqu’ils examineront le déroulement de l’élection présidentielle française de 2017 »

                          Une hypothèse : L’éléction présidentielle française de 2017 aura vu émerger le premier candidat proFrexit. 5 ans après il est élu haut la main, après le rejet massif du président sortant, et entame la sortie de l’UE de la France par l’article 50. 

                          • Albert123 20 avril 18:18

                            ça n’a jamais été aussi intéressant surtout :


                            Exit Juppé pourtant présenté comme le gendre idéal pour un Fillon trop catho pour les médiacrates pro mondialiste qui lui feront subir le plus ignoble des lynchages médiatique

                            Exit Valls pourtant présenté comme le gendre idéal par des médiacrates pro mondialistes pour un Hamon aussi fade qu’inutile

                            Mayonnaise ratée avec votre petit poulain le très creux et vide Macron, uniquement bon à charmer les petites secrétaires futiles lors des réunions entre bon gros cadres bien beaufs.

                            Montée des bords, ce qui est le signe des périodes charnières.

                            Sauvetage in extremis du soldat Fillon (passé de super enculé 1er à potentiel victime d’attentat terroriste qui en vrai mec refuse le gilet pare balle) pour éviter un Melenchon / Lepen au 2eme tour.

                            il faut vraiment attendre la becquée du système pour ne pas voir l’intérêt de la situation.








                            • Abou Antoun Abou Antoun 20 avril 19:03

                              C’est trop drôle, les rédacteurs d’AV passent la moitié de leur temps à débiner les sondages (à juste titre) et l’autre à construire des articles sur la foi de tel ou tel sondage.
                              Il y a bien longtemps que les sondages ne sont plus qu’un outil de manipulation. Nul ne sait ce qui sortira des urnes.Wait and see ! Je ferais bien comme ces gros malins qui jurent qu’ils vont s’expatrier si ... mais je ne sais pas où aller, alors je subirai avec mes chers compatriotes. Avec 5 ans de Hollandisme on acquiert de l’entraînement, mais ce n’était peut-être qu’une mise en bouche. Le pire est peut-être à venir, on ne sait jamais quand on touche le fond.
                               


                              • george789 20 avril 19:08

                                « Macron à 28, pas impensable »


                                Mais bon sang, avez vous trouvé quelqu’un irl pour voter macron ?


                                • Moonlander Moonlander 21 avril 00:26

                                  C’est pas grave tu vas en prendre pour 5 ans de plus petite p.....


                                  • Taverne Taverne 21 avril 08:36

                                    Une campagne qui perd de son intérêt, c’est d’autant plus paradoxal que les enjeux sont grands : sortie de l’Europe ou pas, populisme ou gouvernance raisonnée, intolérance et fermeture ou laïcité et échanges, etc.

                                    Je refuse d’appeler « attentat » ce qui s’est passé hier soir et qui a relancé l’intérêt de la campagne. En effet, rien ne prouve cette hypothèse pour le moment. Daesh a revendiqué ? Et alors ? D’ailleurs, l’Etat islamique a donné un nom erroné en évoquant le prétendu terroriste. Rien ne prouve non plus le choix du moment (élections), comme le fait remarquer d’ailleurs le journal Sud-Ouest. Enfin, il s’agissait d’un tueur de policiers qui a maintes fois tenté de tuer des policiers sans aucune motivation islamiste. Ses intentions étaient d’ailleurs bien connues des policiers.

                                    En un mot, tous les politiques ont récupéré cet évènement sans être sûrs de la nature de l’acte. L’avenir montrera peut-être que c’est Daesh et un acte de motivation religieuse, mais ce n’est pas le cas pour le moment. Voilà comment on relance l’intérêt d’une élection : de façon imprudence et mensongère (ne ment-on pas quand on ne sait pas encore la vérité ?) Les médias aussi récupèrent en affirmant que, si les policiers n’avaient pas été présents, le tueur aurait certainement tiré dans la foule. Ce qui est pour l’instant une affirmation totalement fausse : ce type voulait s’en prendre à des policiers uniquement (jusqu’à preuve du contraire, évidemment).

                                    Donc la posture indignée du journaliste de France-Télévision fustigeant le candidat Poutou pour avoir dit que les policiers gardiens de la paix (il ne parlait pas de ceux qui interviennent dans le cadre de la lutte antiterrorisme) n’avaient pas besoin d’être armés, est partiale et il sort largement de son devoir de réserve de journaliste.

                                    Ce qui est certain, en revanche, c’est que la question de la sécurité, de manière générale, reste posée plus que jamais, parce qu’un multi récidiviste qui s’attaque à des policiers et se procure des armes au vu et au su de ceux qui le côtoient et le signalent, fiché S, et qui agit avec autant de facilité, cela pose question.

                                    En tous cas, l’intérêt de la campagne est relancé, il me semble.


                                    • julius 1ER 21 avril 14:13

                                      avec le nombre d’articles pondus par Dugué on devrait voir un peu plus clair mais que nenni Dugué ne donne aucune consigne il se contente de laisser le conservatisme perdurer !!!

                                      il sème les germes de l’abstentionnisme en ne prenant aucune position forte sur aucun sujet tout en se prétendant un intellectuel de premier plan .... 

                                      finalement à quoi mène l’éducation ou l’intelligence s’il n’en sort aucune idée ou aucun concept sur aucun sujet et à aucun moment .... ce doit être çà un vrai trou noir !!!!!!!!

                                      • abcd 22 avril 12:38

                                        Il reste 4 dimanches à scrutin, puis tout un tas de changement politique dans l’été, c’est loin d’être la fin. Il doit y avoir une différence générationnelle, pour ma part, il va peut-être enfin ce passer quelque chose.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires