Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Voie royale pour Ségolène

Voie royale pour Ségolène

En politique, tant qu'il y a un souffle de vie il y a de l'espoir. Ségolène Royal voit aujourd'hui peu à peu se réunir les conditions de son grand retour sur la scène politique nationale. Sa modernité dans les pratiques politiques mais à contrario son conservatisme sur certaines valeurs sociétales constitue un attelage susceptible de répondre aux attentes d'une majorité de français.

Elle a connu le sort d'Icare. Une incroyable chute après avoir approcher de trop près le soleil. Plus que la peau dure, la présidente de la région Poitou-Charentes a cette fascinante capacité à ne jamais baisser les bras et à sortir plus forte des épreuves traversées. En période de crise où beaucoup de français sont ballotés et maltraités par la crise, cette capacité au courage qui est un peu sa marque de fabrique a tendance à générer de la sympathie à son égard.

Alors qu'aujourd'hui l'électorat de gauche est de plus en plus désabusé et déboussolé par un exécutif dont la trajectoire est insaisissable, Ségolène Royal par sa solidité et sa lisibilité apparaît comme un recours potentiel, comme un élément de stabilité pour la chaloupe de l'exécutif.

C'est en effet la surprise du dernier baromètre CSA pour «  Les Echos  » et Radio Classique. L'ancienne candidate socialiste aux élections présidentielles recueille 40 % d’opinions favorables chez les Français et 61 % d’image positives chez les sympathisants de gauche, en troisième position, derrière Martine Aubry (76 %) et Christiane Taubira (64 %) mais à égalité avec Manuel Valls.

Rien en effet n'est plus déstabilisant et angoissant que de ne pas avoir la moindre visibilité à court et moyen terme. Or la gouvernance façon Hollande est marquée par un pragmatisme aux allures d'adaptation permanente qui donne le tournis à ses propres partisans.

Parallèlement, les questions sociétales font voler le clivage traditionnel gauche-droite. C'est une véritable recomposition qui s'effectue entre deux nouveaux camps. Ceux des libéraux d'une part favorables à l'évolution des mœurs et à la mondialisation parce qu'ils en bénéficient et d'autre part, des conservateurs issus d'une France plus rurale et plus âgée qui ne se retrouve pas dans les grands bouleversements actuels vécus non comme des progrès mais comme un déclin.

Or, en se positionnant par exemple en 2007 pour des services publics de qualité présents sur tout le territoire, pour le développement des centres éducatifs renforcés, si besoin avec un encadrement militaire et, un service civique pour les jeunes et une politique familiale marquée pour ne citer que ces exemples, Ségolène Royal répond aux attentes de cette France social-conservatrice. Plus qu'une niche électorale, ce pourrait être un important gisement de voix pour les prochains scrutins.


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Trelawney Trelawney 7 février 2014 13:53

    L’ex du président premier ministre, je présent une cris d’hilarité outre manche et même outre atlantique.


    • vesjem vesjem 7 février 2014 16:10

      curieuse ta phrase « L’ex du président premier ministre » ;
      tu peux écrire aussi l’ex du premier ministre et du sinistre président , premier ministre ; étonnant , non ?


    • vesjem vesjem 8 février 2014 14:50

      @trelawney
      on peut écrire encore :
      l’ex du premier ministre , du sinistre président , premier ministre du sinistre président


    • juluch juluch 7 février 2014 14:04

      Ségo ??


      Ah ! Ah ! Ah ! 
       smiley

      • Papybom Papybom 7 février 2014 17:02

        Bonjour juluch,

         

        En lisant les commentaires, je comprends que mon article satyrique ne soit pas accepté en publication.

        « Seccotine, c’est sa copine »  

         

        Cordialement.


      • juluch juluch 7 février 2014 18:56

        Bonsoir...

         smiley

      • claude-michel claude-michel 7 février 2014 14:26

        Beaucoup la dénigre par jalousie (j’ai voté pour elle en 2007) mais ses idées sont loin d’être stupides...Elle est la seule au PS qui soit valable...c’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont tout fait pour la faire perdre...Un tout mou qui lui à fait 4 enfants sans l’épouser est nettement mieux pour le poste d’après eux.. ?
        Avec elle au pouvoir nous n’en serions pas là... !


        • Fergus Fergus 7 février 2014 17:17

          Bonjour, Claude-Michel.

          Le fait est qu’en 2007, ce n’est pas Sarkozy qui a battu Royal, mais les caciques de gauche en lui savonnant la planche. C’est ainsi qu’avant les déclarations sexistes de Lang (sur la « gravure de mode »), personne à droite n’avait osé attaquer la candidate du PS sur sa féminité. Le reste à l’avenant...


        • bernard29 bernard29 7 février 2014 15:03

          Votre dernière phrase ; « Plus qu’une niche électorale, ce pourrait être un important gisement de voix pour les prochains scrutins. » est totalement lamentable et symptomatique des pratiques petitement calculatrices des apparatchiks du PS.

          Ségolène Royal est bien plus qu’un gisement de voix pour un parti qui n’arrête pas d’ensevelir le « cadavre à la renverse » qu’il est depuis le Premier Secrétariat de Hollande.

          Comme Claude Michel, j’ai aussi voté pour Ségolène en 2007 et lors des primaires où « le Normal catastrophique » est sorti premier

          Si on appelle Ségolène Royal, il faudrait au minimum que ce soit en tant que Première Ministre, afin de lui permettre de préparer au mieux 2017, où elle seule, peut proposer et bâtir quelque chose pour empêcher le retour de la droite. Et en particulier une véritable révolution démocratique.


          • vesjem vesjem 7 février 2014 16:25

            j’ai fait comme toi dans le passé récent ;
            aujourd’hui , j’admets enfin mon inculture passée ;
            tout cela , c’est bonnet blanc et blanc bonnet ; qu’ils aillent au diable ; 60ans de « repassage » des plats , basta , il faut mettre un coup de pied dans la cigalière , leur supprimer leurs privilèges de castes , de réseaux dans lesquels ils se complaisent et se dissimulent toute leur vie ; ne trouves-tu pas cela indécent et incroyable qu’ils en fassent un job à vie , comparativement au pays nordiques ?
            je ne te parle même pas de leurs avantages ou retraites , ni du sénat , il y a tant à dire et à modifier ou supprimer ! 


          • Henri Diacono 8 février 2014 04:03

            Claude, Fergus,Bernard 29 et certainement comme bon nombre d’autres, c’est fou comme il est bon de se retrouver. C’est elle qui m’avait redonné le goût de l’urne ...que j’ai abandonné après elle, dépité - au bord du dégoût - envers ceux qui l’avaient torpillé parmi les siens, et ils étaient nombreux, avec en première ligne les Fabius et DSK, quelques autres caciques du PS et même l’actuel chef d’État.
            A Cassino, mais sans ambition, aucun être sur cette terre ne réussirait à « matérialiser » sa vocation. N’oubliez pas que Désirs d’Avenir - auquel j’ai participé également - était à l’époque une « merveilleuse découverte » que tant d’autres par la suite ont essayé d’imiter.
            Et que penser de ses anciens lieutenants comme Vals et Peillon sur le thème de l’ambition et de la...trahison ? N’oubliez pas non plus que la jeunesse s’était mobilisée pour la politique et les élections Présidentielles derrière elle et s’en était détournée ensuite après sa défaite.
            Pour ma part, quitte à passer pour un vieux dingue je persiste à croire qu’une femme de poigne qui n’hésite pas à « rabrouer » ou « imposer » dure et tenace quelquefois comme le sont bien des femmes, mères de famille « nombreuse » de surcroît, pourrait donner un bon coup de balai dans la fourmilière du monde politique actuel. Et Ségolène Royal, plus encore que Taubira et Aubry en est l’archétype. Même au delà du clivage sempoternel Gauche/Droite.


          • Furax Furax 7 février 2014 15:43

            Bien que très critique, je souhaite, pour notre pays la réussite de Hollande.
            Dès que l’« Affaire » du scooter a été connue, je me suis dit que la voie était libre pour Ségolène.
            En la nommant Premier Ministre, Hollande reprendrait la main et donnerait une toute autre « gueule » à sa saga familiale.
            Elle est beaucoup plus populaire que beaucoup d’autres socialistes et que bien des gens de droite et serait susceptible de reprendre en mains les « allumés »socoétaux qui rodent dans l’entourage du Président.


            • zygzornifle zygzornifle 7 février 2014 16:06

              Arriviste comme pas deux la Ségolène, carriériste comme pas deux, ça sent encore bon le pouvoir .....


              • bernard29 bernard29 7 février 2014 16:25

                arriviste, ? c’est votre point de vue , mais, on a rarement vu un(e) arriviste affronter directement et clairement ses adversaires, en posant sur la table les éléments de son combat ( au sein du PS et lors de ses campagnes électorales) . Alors au minimum vous pouvez admettre son courage. Ce serait déjà un début.

                carriériste ? Mais bien sûr que quelqu’un qui a de l’ambition vise à remplir une fonction et donc dans votre esprit à faire carrière. Parce qu’il faut avoir une fonction pour agir au niveau politique non ?? 


              • armand 7 février 2014 17:11

                Il est vrai que face à le deliquescence de son ex elle rassure mais bon...


                • Fergus Fergus 7 février 2014 17:13

                  Bonjour, Henry.

                  Le fait est que les évolutions du contexte politique et sociétal ouvrent un boulevard à Ségolène Royal, et cela d’autant plus qu’elle a parfaitement maîtrisé sa communication depuis 2012. Chapeau, l’artiste ! Parce qu’il n’était pas évident pour elle de revenir dans le jeu après les couleuvres qu’elle a dû avaler.


                  • bleck 7 février 2014 17:23

                    Vous en avez pas marre de ces bobos-baltringues ?


                    Vous avez pas encore compris ?

                    Vous en voulez encore ?

                    On aurait pu penser que de voir ce que l’on voit , subit ce que l’on subit ; un éclair de bon sens pourrait jaillir de vos esprits embrumés

                    Faut croire que non

                    Vous êtes indécrottables

                    Voilà que vous vous mettez à rêver de Ségolène maintenant.... !!!

                    Mais avec Ségolène c’est tomber de Charybde en Scylla

                    C’est passer d’une fosse à purin à une fosse à lisier

                    Vous êtes désespérants de tant de connerie

                    J’vous laisse à vos chimères et à vos illusions

                    • bernard29 bernard29 7 février 2014 18:02

                      Mais vous même, quel serait votre éclair de bon sens. ?? 

                      Promouvoir la révolution ? aller travailler son jardin ? s’indigner continuellement ? dénoncer et se plaindre des dérives sur Agoravox et ailleurs ? Parler de la dé-civilisation ? appeler à la dissolution du parlement ? s’abstenir aux élections, voter pour un parti quelconque ?

                      ..... j’aimerais savoir ?


                    • bleck 7 février 2014 18:17
                      Vous voulez savoir ?

                      Pas de problème : 

                      Révolution 1789 Force 10

                      Dresser 10 guillotines place de la Concorde

                      Nettoyage total

                      Repartir à zéro

                      Aller hop... !!!!

                      • Fergus Fergus 7 février 2014 18:57

                        Bonjour, Bleck.

                        Voilà qui fait indiscutablement avancer le débat : se débarrasser de manière radicale d’une élite pour la remplacer par une autre élite, issue des guillotineurs.


                      • bleck 7 février 2014 22:09

                        @ Fergus


                        Vous appelez ça une élite ?

                        Vous avez une drôle de conception du mot « Elite »

                        Pour moi « élite » cela veut dire « les meilleurs de » 

                        Les 15 rugbymans qui jouent un match du Tournoi sont l’élite des joueurs de rugby de l’Exagone ( pas toujours , mais l’idée est là )

                        Idem pour le foot...ect

                        Mais en politique votre « Elite » c’est un ramassis de voleurs et de menteurs qui se soucient de vous comme de leur première couche-culotte : ils passent 40 ans de leurs vie à polluer la nôtre

                         Voilà ce que je préconise après la Grande Lessive que j’évoquai plus haut

                        Un Conseil de Sages chapeautant le président et son gouvernement ayant force de loi sur eux

                        Ce Conseil des Sages composé, à l’image d’un jury de Cour d’Assises, de personnes tirées au hasard dans la population 

                        2 ans de présence non renouvelables , rétribués à la hauteur de leurs salaires avant choix

                        A la saisie d’une pétition de 100 000 électeurs : ce Conseil convoque le Président et lui intime d’en tenir compte

                        Si il ne le fait pas ; destitution et interdiction de se représenter

                        Si le Président ou un membre de son gouvernent est prit la main dans un quelconque sac : destitution et inculpation immédiate

                        Donner aussi pouvoir de loi à la Cour des Comptes qui actuellement à part brasser de l’air ne sert à rien

                        Déjà avec ces 2 mesures on y verrait plus clair

                        C’est quand vous voulez 


                      • Fergus Fergus 7 février 2014 22:34

                        @ Bleck.

                        1) Elites autoproclamées si vous préférez.

                        2) Le jury de contrôle du président : n’importe quoi ! Comment ces gens-là pourraient-ils s’ériger en juges de l’action d’un homme dans ses activités confidentielles sur le plan international, pour ne parler que d’un aspect de sa fonction ? Le contrôle existe : à l’Assemblée Nationale. C’est à nous d’exiger une réforme telle que les députés ne soient plus des godillots.


                      • bleck 7 février 2014 23:31

                        @ Fergus


                        Je n’enlève rien à ses prérogatives : il fait son job ( sous surveillance )

                        En ce moment il a autant de pouvoir qu ’en avait Louis XIV et se conduit comme tel ( favorites incluses)

                        Dans le Monde : aucun monarque a plus de pouvoir que les présidents français

                        Dans le Monde ; aucun président a plus de pouvoir que les présidents français

                        Comment ? Poutine ? bon d’accord , encore que , personnellement j’échangerai facilement 200 Hollande contre 1 Poutine ( que je mettrais sous surveillance)

                        Aux States ils ont l’Impeachment ( Nixon si il était pas mort pourrait vous en parler)

                        Instaurons au moins l’Impeachment à la française

                        Mais avec les «  Elites » que nous avons cela ne sera pas possible sans passer par la Place de la Concorde et ses 10 guillotines

                        Eh oui Fergus....va falloir s’y résoudre





                      • bernard29 bernard29 8 février 2014 01:08

                        mais Bleck,

                        avec qui vous faites tout ça ?? vous avez un groupe pour promouvoir vos idées, un parti ? vous attendez que ça vienne tout seul ? vous envisagez monter sur Paris, dresser des barricades, lever vos guillotines et autres pour les pendre haut et court ? vous militez, distribuez des tracts la nuit ? vous faites du porte à porte ? vous courrez les villes et villages de France ? vous avez créé une TV internet, une radio, lancé un journal ? une gazette ? vous lancez des tweets, des sms, des mails ?

                        j’aimerais savoir !


                      • bluerage 7 février 2014 19:15

                        Ségolène Royal présidente ??? Vous n’en avez pas assez des démagos socialos ? Elle et prête à raconter n’importe quoi mais et comme les autres caciques du PS


                        • bernard29 bernard29 8 février 2014 01:11

                          mais on ne vous parle pas d’un Roi, on vous parle d’une Reine.


                        • Vipère Vipère 7 février 2014 19:23

                          Vous connaissez une perdante qui fait l’aveu au gagnant (NS) que le SMIC à 1500 Euros dans son progamme, elle n’y croyait pas...

                          C’est l’arriviste du Poitou, alors comme recours potentiel, non merci 


                          • Vipère Vipère 7 février 2014 19:31

                            On vous dit que le socialisme est mort, M. MOREIGNE, il n’y pas de héros, ni d’héroïne, que des profiteurs qui ne savent rien faire de leurs dix doigts !


                            • Yohan Yohan 7 février 2014 19:36

                              Ségo aurait été moins catastrophique que Flamby pour la France mais le train ne repassera pas. Encore trois ans pour foutre ce pays plus bas que terre, ce sera l’oeuvre achevée de Hollande. 


                              • Vipère Vipère 7 février 2014 20:28

                                Yoann

                                Moins catastrophique ? ni l’un, ni l’autre n’a le respect de la parole politique

                                Video de S. ROYAL

                                http://www.dailymotion.com/video/x16nef_s-royal-le-smic-a-1500-euros_news

                                « Je m’engage à augmentyer le SMIC à 1500 Euros, puis face à N. Sarkozy renier ouvertement cette promesse.. »


                              • Le421 Le421 8 février 2014 13:15

                                Vous voulez dire « moins catastrophique que Sarkozy » probablement...
                                Elle ne s’est pas présenté en 2012, sauf erreur de ma part.

                                Mais bon, je peux me tromper. Vous semblez savoir tellement de choses...


                              • Vipère Vipère 7 février 2014 19:37

                                « Ségolène Royal répond aux attentes de cette France social-conservatrice »

                                Vous êtes dans l’erreur, M MOREIGNE, les français n’attendent plus rien des faux socialistes qui ont montré leur vrai visage aux classes laborieuses si ce n’est que leur popularité tombe à 3 % et qu’ils disparaissent pour faire place nette !


                                • Xavxav 7 février 2014 21:26

                                  On aimerait que cet article soit argumenté sur les qualités de Ségolène Royale qui en ferait une bonne présidente. Mais il n’y en a pas. Au vu de sa cuisante défait électorale de 2007, de sa difficulté de rassembler dans son propre camp, j’en conclus qu’elle n’est pas apte à gouverner un pays.


                                  • Le421 Le421 8 février 2014 13:12

                                    « cuisante » !!

                                    47% pour une femme face à la machine Sarkozy !!

                                    Fallait oser.


                                  • Raymundo007 Raymundo007 7 février 2014 22:32

                                    ha ! ha ! ha ! les comiques sont de retour...

                                    Bon, la bouillie a quand même été beaucoup trop réchauffée pour être encore mangeable ... ami « social-démocrate » ; on en est gavé et bientôt on aura les poches vides. smiley


                                    • Roubachoff 8 février 2014 05:50

                                      Sacré Moreigne ! Toujours une bonne blague à balancer pour réveiller la compagnie... Faut le recommander pour les mariages, fêtes et banquets. Un vrai comique comme on les aime sur TF1, avec rien qui dépasse. Ségolène ? Non, mais je rêve !


                                      • zygzornifle zygzornifle 8 février 2014 11:06

                                        Les Socialistes du gouvernement se sont transformés en Fauxcialistes .....


                                        • Le421 Le421 8 février 2014 13:10

                                          Il y a quasiment dix ans, je disais que si elle était élue, elle n’arriverait pas à faire autant de conneries que ceux qui l’ont été à sa place...
                                          Je crois bien que j’avais raison.
                                          En démocratie, ce n’est pas parce qu’on a raison que l’on est écouté.
                                          Hélas.


                                          • HELIOS HELIOS 9 février 2014 00:02

                                            Heureusement qu’on ne l’a pas eu !

                                            Avec ce commentaire : ***** Plus que la peau dure, la présidente de la région Poitou-Charentes a cette fascinante capacité à ne jamais baisser les bras ***** on se serait farci une dogmatique de plus et 5 millions de manifestant dans la rue ne l’aurait pas dissuadé.

                                            On n’a pas besoin de gens comme cela, on a besoin de gens qui gerent l’interet de notre pays a travers des consensus eclairés, pas des quenelles....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès