Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vote utile ou vote dangereux ?

Vote utile ou vote dangereux ?

Les médias n’avaient pas vu venir Le Pen. Ils n’ont pas voulu admettre que Bush serait réélu. Ils ont voulu croire que le pape pouvait être quelqu’un d’autre que Joseph Ratzinger. Ils ont porté le oui au référendum. Ils ont cru que Paris aurait les JO 2012.

C’est pour une partie de ces raisons que j’ai souvent écrit que les élections se construisaient désormais contre la pensée dominante, celle des sondages et des médias. Visiblement, cela n’aura pas été le cas du scrutin interne au Parti socialiste et c’est une petite revanche pour les médias. Ce qui ne veut pas dire que les médias et les sondages auront raison en avril.

On a, pour moi, assisté à un grand phénomène d’autopersuasion collective depuis plus d’un an, rien de rationnel n’ayant expliqué au départ la soudaine popularité de la future candidate. On pourra débattre sur son épaisseur comme on l’a déjà fait ici  : elle a effectivement pris certaines positions décalées, voire courageuses, à partir d’un moment donné - mais alors qu’elle avait déjà une avance confortable dans les sondages. C’est la construction de la popularité qui a été irrationnelle.

Cela ne veut pas dire que le contenu des sondages (portant sur les sympathisants et non les militants ; demandant : « Qui voyez-vous jouer un rôle important dans les prochains mois », et non : « Pour qui allez-vous voter ? ») reflétait la réalité de l’opinion socialiste.

Tout cela nous montre que la qualité des prises de parole est loin d’avoir été un facteur déterminant du choix des militants socialistes. Comment croire que Fabius et Strauss-Kahn ont pu totaliser moins de 40% des voix malgré la qualité de leurs dernières interventions, au moins sur la forme ? A quoi servent les campagnes dans ce cas ? A-t-on vraiment assisté à une leçon de démocratie, comme on le pensait ?

Le score attendu (à l’heure où j’écris, on parle de 60%) ne peut pas refléter des différences objectives de forme ou de fond des candidats. Il confirme donc ce que l’on pouvait craindre  : que les militants socialistes se sont laissés porter par les sondages. Certains appellent cela le "vote utile". On peut également ironiser sur le fait que les socialistes ont suivi la consigne de vote de Nicolas Sarkozy.

On notera aussi qu’il n’y a pas que le PSG qui incarne la déconfiture de la capitale. Je n’ai pas les résultats du scrutin à Paris, mais je serais prêt à parier que c’est là que Royal fait son moins bon score. Dans mon microcosme, DSK faisait l’unanimité. Nous avons une problématique de réseau : les Parisiens parlent aux Parisiens. Comme les journalistes parlent aux journalistes. Et comme les blogueurs parisiens risquent de ne parler qu’aux blogueurs parisiens.

Demain, on lira : « nouveauté, fraîcheur, féminité, relève, écoute, décentralisation ». Royal aurait perdu, on aurait lu « inexpérience, fragilité, victimisation, absence de conviction, de vision, de carrure, d’épaisseur ». Et finalement, on aurait indifféremment ou raison ou tort de dire l’un ou l’autre, puisqu’au fond, seul l’avenir nous le dira.

Je n’en ai pas fait un mystère, je penche pour la deuxième série d’adjectifs. Je vois le PS déchanter, du devoir de victoire au spectre de la défaite.

Pas seulement parce que les conditions de son émergence n’ont rien de rassurant par rapport à l’exigence de vérité qui devrait être celle de cette élection (cinq sorties ces cinq dernières semaines, qui ont à chaque fois fait polémique et provoqué un correctif - réécouter DSK à ce sujet ici - sa proposition cachée sur les profs), mais aussi parce que sa capacité d’entraînement me semble très incertaine, je crois que Ségolène Royal est la meilleure candidate pour faire perdre la gauche. Vote utile ou vote dangereux ?

Mais maintenant qu’elle est là et bien là, on attend des vraies propositions concrètes pour les grands problèmes de ce monde. Fin de ce débat, et, on l’espère, début d’un autre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (402 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Fred (---.---.64.1) 17 novembre 2006 12:23

    Article interressant et je suis d’accord par contre si on pouvait arreter les trucs du genre nous les parisiens qui sommes si clairvoyant alors que les provinciaux sont des boeufs qu’on nous avait déja sortit lors du vote du CPE, ce serait pas mal. Merci.


    • Fred (---.---.64.1) 17 novembre 2006 13:03

      Je voulais parler de la constitution europénne


    • Marc (---.---.36.201) 18 novembre 2006 10:47

      Paris, mais c’est la France ! Certains coups de pieds au cul se perdent ! Paris, c’est la pensée, c’est la vision d’avenir, c’est le nombril de la France... hors de Paris, point de salut ! Si tu es de banlieue... tu n’es que de la chienlit... de la racaille... si tu es de province... tu ne vaux même pas ta bouse pour de tenir chaud... Sacrés Parisiens ! Ils font moins les malins sur nos petites routes défoncées quand ils fuient les inondations et les campings en feu et nous comme des cons, nous les hébergeons dans nos gymnases...

      Alors... je suis heureux que cette France d’en-bas se rebiffe contre des intellectuels parisiens... a-t-on entendu le mari d’Anne Sinclair parler d’environnement, d’agriculture, de ruralité ? C’est vrai qu’il ne sait pas ce que c’est... sans doute un truc de filles ou de moustachu du Larzac ! Quant à l’autre, l’ancien plus jeune premier ministre de France, mon Dieu ! Qu’il est vieux ! Il nous refait le Programme Commun de la Gauche... avant que Mitterrand nous le refaçonne à sa façon...

      Qui a dit que les peuples avaient toujours raison ?


    • robin (---.---.228.224) 18 novembre 2006 21:47

      c’est la victoire de la nature contre le matérialisme à tous crins,quand est-ce que les humains comprendront que le bonheur est dans le champ ( métaphore-anti-matérielle ! ) Les gens qui « dégueulent » sur cette femme comme souvent sur ce site du reste....,la sous-estiment fortement ,ils ne la connaissent que par les approximations des médias et des bouches à oreilles.. ! Je pense que Sarkosy a du souci à ce faire ,les francais dans une grande majorité vont ne voir qu’« elle », la droite va complétement se désintégrer à l’issue finale,il n’y aura, peut-étre, méme pas de 2éme tour pour eux,vous allez étre surpris !! rien n’arrétera la « tornade blanche »,......lol smiley


    • Popeux (---.---.100.176) 17 novembre 2006 14:28

      J’aimerai que nos « chers » instituts de sondage interrogent les français pour connaitre le nombre d’entre nous ne sachant pas pour qui voter à une semaine d’une élection.

      Je suis certain qu’en 2002 par exemple, plus de trois quarts des électeurs n’étaient pas certains quelques jours avant le 21 avril. Je suis même persuadé qu’une bonne partie a fait son choix dans l’isoloir en repensant au journal du 20h de la veille.

      Toutes les spéculations sur le potentiel de chacun à 6 mois d’une l’élection sont à tout les coups dans le faux.

      Et en même temps, tout le monde attend une surprise. Moi le premier. Parce que le second tour que nous promettent les médias n’a rien de très appétissant.


      • louis mandrin (---.---.34.143) 19 novembre 2006 08:00

        je suis, moi aussi persuadé que 2007 va nous réserver de très grandes surprises...je sens même étrangement la grande baffe que vont se prendre les partis traditionnels (UMP, PS), qui risquent de ne pas être présents au second tour....par contre, pour qui sera là, alors là est le mystère, tout ce que j’espère, c’est que celui qui sera élu, écoute enfin la voix (le cri) du peuple, et soit en capacité d’infléchir le diktat libéraliste qu’impose bruxelles pour montrer au reste du monde qu’une autre voie est possible face à la mondialisation...si un fou saute d’un pont, on est pas obligé de le suivre


      • zozo (---.---.79.1) 17 novembre 2006 16:42

        Effectivement, si on compte sur Ségo pour régler les « grands problèmes de ce monde » y’a du souci à se faire. Mais là n’est pas le problème et on ne voit pas qui pourrait prétendre les résoudre, sauf à passer pour le dernier des démago. D’autant que ce n’est pas le propos de cette élection franco-française qu’est la présidentielle.

        Non, ce qui compte avant tout ce ne sont pas les beaux discours prononcés du haut d’une tribune, par certains orateurs croyant encore que le ralliement à leur cause se fait en fonction de l’effet produit par leur prestation scénique. Ce qui importe ce sont les résultats escomptés d’une action souhaitable, souhaitée et soumise à l’approbation préalable des personnes concernées, c’est à dire de nous tous. Et de ce point de vue reconnaissons à Ségo le mérite de ne pas s’inscrire dans cette mécanique du m’as-tu-vu, où le renard (le candidat ) tentera de faire lâcher au corbeau (l’électeur) le fromage (le bulletin de vote). Car la démocratie ne se construit pas dans la forme et la façon de débattre : elle se fait dans la vie concrète au quotidien, dans le pouvoir de chacun à peser dans les décisions et le sens des actions qui en découlent. C’est là un travail qui implique tout le monde, en dehors du champ des caméras, des tribunes et des ors des palais de la République. Ségo ce peut être, ce doit être, la revanche d’une politique qui effacera 30 ans de pouvoir méprisant, cynique, irresponsable, déconnecté du réel et soumis aux pressions des lobbies industriels.

        Je ne dis pas qu’elle incarne le candidat idéal mais au moins on aura échappé au désastre DSK/Fabius. C’est au moins ça de gagné, et peut-être en prime on peut l’espérer, l’accession à la fonction suprême ce qui nous épargnerait 5 ans de bushisme à la française avec le nabot.


        • benjamin (---.---.79.87) 18 novembre 2006 02:17

          Aux passage, je suis plutôt d’accord avec Zozo...

          Bien à vous,

          B.


        • Marc (---.---.36.201) 18 novembre 2006 10:56

          Ne nous trompons pas d’élection ! La Présidentielle n’est pas les Législatives... La Gauche a eu un formidable champion qui n’a pas pu accéder au podium en 2002 ! Je préfère un bon capitaine, un bon agitateur d’idées, un bon entraîneur que le meilleur des champions qui joue pour lui ! Envoyons Ségolène à l’Elysée et mettons Dominique et Laurent au charbon. Tant pis pour eux si ils sont victimes de silicose quand ils seront ministres, Ségolène en trouvera de meilleurs, moins médiatiques, moins donneurs de leçons mais plus efficaces. Et si en fait ils n’avaient brigué la Présidence que pour glander ? Comme a fait Chirac, comme a envie de faire le nain du jardin de Neuilly...


        • Gabriel (---.---.20.53) 17 novembre 2006 18:52

          Ce que nous venpons de voir est assez étonnant pour le moins. Les socialsites des petites fédérations ont élu « la madone » pour porter leurs couleurs !

          Pourtant, celle qui se veux au dessus des appareils de partis en fait partie plus qu’elle ne le revendique. (elle aurait tort de s’en réclamer au passage).

          Ce que cette élection peut nous apprendre de la part des français convaincus du socialisme, est qu’il ne faut plus être un Enarque qui se revendique comme tel. (Désolé Jojo, mais tu n’aurais eu aucune chance à cette primaire) Désormais, il faut savoir, tel le loup, cacher sa vraie nature sous patte de velours pour ne montrer les crocs qu’une fois le petit chaperon dans le lit.

          Dame Ségo n’a pas brillé par ses discours, plutôt creux, ni même par ses idées, toujours démagogiques. Mais elle a su faire croire qu’elle savait écouter la base, autrement mieux qu’un Fabius ou qu’un DSK. Elle ne s’est pas risquée à faire trempette dans la question turque, au risque de s’y noyer, et a soigneusement évité tout débat aux questions libres, pour éviter qu’on ne relève son ignorance sur les sujets de fond.

          Grand bien lui fasse, on ne peut reprocher à son staff de campagne de l’avoir fait chuter sur la route de l’investiture, et il doit aujourd’hui se frotter les mains en imaginant déjà les ors des bureaux de la place Bauveaux et autres où il se voit déjà poser son arrière-train, bande de malins !

          Mais que va-t-il se passer maintenant ? Son staff de campagne très hétérogène plein de jeunes loups aux dents on ne peut plus longues (Dray et Montebourg pour ne citer qu’eux) va-t-il se tenir sagement derrière Ségo d’Arc, tel des valeureux compagnons d’armes ? Ou vont-ils déjà s’entredéchirer pour savoir qui aura Matignon, et Bercy ou bien l’Hôtel de Lassay (Assemblée nationale).

          Et à quoi faut-il s’attendre de la part de ses rivaux vaincus, que dis-je, humiliés par ce vote ! Vont-ils effectivement se ranger tout honteux et la queue basse derrière le nouveau chef de meute, tel des loups venant de perdre le combat, ou vont-ils continuer la guerre sourde qui avait si bien commencé avec cette vidéo sur les profs ? (ceci dit, qu’est-ce que j’en ai pleuré... de rire, dire des bêtises pareilles, elle était bien mal conseillée)

          Affaire à suivre (de toute façon, on n’a pas trop le choix, vu que les médias ont pariés sur elle, on va en avoir en continu pendant des mois encore !)

          Bon, je vais préparer mes boules quiès...


          • lissene (---.---.68.196) 18 novembre 2006 05:08

            je vous sens de droite peu importe droite ou gauche !le plus important est la france,il faut se battre pour tous les francais riches ou pauvres,retrouver les valeures qu elle a perdu depuis 5 ans avec l arrivé de sarkosy.la france n est pas que blanche ou juif et les mauvais ne sont que noirs et arabes,mme royal sera présidente que cela plaise ou non,nous devons aller de l avant meme si son discours ne plait pas a certain soit disant intellectuel ,il faudra faire avec.je suis noire et francaise et le discours de haine de sarkosy n a pas de sens ,la haine n a aucun sens ni place dans un pays démocratique.


          • Marc (---.---.36.201) 18 novembre 2006 11:02

            Ne prépare pas tes boules Quiès... certains jeunes loups vont pouvoir sortir leurs dents, certains vieux loups vont aller à la maison de retraite... un peu de renouveau fera du bien et quelques chataignes échangées ne font pas de mal dans le débat. J’ai entendu une belle phrase dans les jours précédents... il vaut mieux être agitateur d’idées que d’égos... Ségo est suffisamment rigide pour remettre les tumultueux dans le droit chemin. Sans être une mère fouettarde, elle sait se faire respecter... c’est ce que disent certains qui ont subi ses foudres... bon... si elle nous débarrasse du nain du jardin de Neuilly, elle aura fait sa BA !


          • (---.---.100.34) 20 novembre 2006 13:46

            « Mme royal sera présidente que cela plaise ou non,nous devons aller de l avant meme si son discours ne plait pas a certain soit disant intellectuel ,il faudra faire avec. »

            Mais qu’est ce que c’est que cette résignation ? smiley Moi je pense que les 2 pouvoirs UMPS on les a suffisamment côtoyé, il est temps de changer et de voter pour une alternance, même si ces derniers n’ont jamais gouverné. Pensez que Sego c’est du renouvellement, je me dis qu’une nouvelle fois les gens sont trop crédules, mais enfin vous faîte quoi de vos journées ... smiley

            Bref je ne suis pas là pour juger qui que ce soit, mais va pas falloir se plaindre après smiley

            Car, je rappelle que ces gens prennent des décisions qui ont un impact direct sur nos vies de tous les jours, alors prenez vous en main et réfléchie bien sur le programme, et n’attendez pas que d’autre fasse votre boulot à votre place smiley

            En fait, j’ai compris le problème de la France, c’est que les français ne se mobilisent pas assez smiley

            Ceci dit je suis convaincu, que malgrès la qualité des arguments de certain sur ce site ou internet en général, elles ne représentent pas celle de Monsieur tout le monde ...

            En conclusion : Allez du courage, ne votez pas pour l’establisment et on verra smiley


          • roumi (---.---.74.206) 17 novembre 2006 20:09

            toi t’es un vrais male ! ca se sent

            pourqoi pas une femmele comme presidente ??


            • FredSud37 (---.---.127.198) 17 novembre 2006 20:44

              Un début de réponse est disponible : ICI.


              • Wama (---.---.153.51) 17 novembre 2006 23:17

                Je pense que la seule force de Ségo c’est Sarko et vice-versa.

                Les médias ont réussi à faire croire (à tort ou à raison) que la seule personne qui peut battre Sarko c’est Ségo. Ca a marché. Le Monsieur (Sarko) est tellement repoussant pour l’électorat-soit disant-de gauche que la mayonnaise a pris.


                • DD l’embrouille (---.---.228.224) 18 novembre 2006 21:56

                  excusez-moi ,mais le charme que dégage cette femme est 1000 plus puissant que les discours débiles et la sale gueule à sarko ,ce type est encore plus répugnant que lepen...beurk ,


                • benjamin (---.---.79.87) 18 novembre 2006 02:03

                  Je donnerai ici mon avis (qui n’engage que moi évidemment) mais ça reste un témoignage comme les autres.

                  Je ne suis pas spécialement un sympathisant PS, je me situerai plus à gauche sur l’échiquier politique (si ça veut dire quelque chose tellement les étiquettes actuelles sont mal attribuées). Disons que j’ai voté non à la constitution... pardon au traité établissant une constitution pour l’Europe. Pourtant je me réjouis assez de l’election de Ségolène Royal à l’investiture du PS.

                  Etant néo-parisien, si l’on veut (depuis 3 ans maintenant), j’ai rencontré et je rencontre toujours cette classe (plus ou moins auto-)qualifiée de bobos (je simplifie un peu, disons l’electorat de gauche parisien ou proche-banlieue aisée style Antony) qui _je n’en doute pas_ à une vision très moderne d’être de gauche, à la fois rhétorique et loin du terrain (de grande idée, de l’utopie sur fond de profit du système).

                  Difficile d’exprimer par écrit ce que ce sentiment, mais il est vrai que le parisien de gauche moyen présente une pédanterie frolant l’insulte et un paternalisme condescendant vis-à-vis de (je cite pêle-mêle) les pauvres, l’Afrique, la « province » avec cette assurance d’intellectuel qui frôle la schyzophrénie quand il s’agit de justifier un grand écart permanent entre une économie libérale de marché (dont il profite allègrement) et une justice sociale necessaire.

                  Ceux qui s’entête dans cette vision n’ont rien compris aux votes de 2002 et du référendum. Persister en se convaincant d’avoir raison est pire... bon bref, encore une fois, c’est mon opinion.

                  Le problème, justement, c’est que les problèmes « parisien » ne sont pas les problèmes français (provinciaux, si vous préférez, moi j’aime pas ce terme), ou du moins pas dans les même proportions : La banlieue et l’intégration (à Dijon, je crois pas que ce soit le soucis majeur), les entreprises (installer un tissus d’entreprise n’est pas la même gageure à Paris que dans les régions), la ruralité (vivez dans un bled de 300 habitants, vous comprendrez vite fait), etc etc...

                  La victoire de Ségolène, c’est avant tout la victoire des « provinciaux ». D’ailleurs, qu’il y ai des gens de gauche à Paris, c’est plutôt étonnant, les gagnants du libéralisme, ce sont les parisiens. M’enfin, de là à dire que les bobos sont des gens de droites qui ont des remords, ça serait un peu gros, non ?


                  • Marc (---.---.36.201) 18 novembre 2006 11:11

                    Tu dis en toute simplicité ce que pensent inconsciemment beaucoup de gens. J’ai lu dans un comm précédent que Ségo-Sarko ou Sarko-Ségo, c’est du kif et vice-versa... étant un macho patenté, fier de l’âtre, je préfère Ségo à Sarko, entre une dame souriante et un homme rempli de tics... mon choix est vite fait ! Il vaut mieux faire s’agiter les gens que s’agiter soi-même, c’est plus utile aux autres !


                  • Wama (---.---.153.51) 18 novembre 2006 20:46

                    Il y a un peu de vrai dans cette analyse.

                    Mais il y a une chose qui est fausse : Les parisiens aussi ont voté Ségo. Alors comment analyser ça autrement que par une confrontation Paris-Province ?


                  • FYI (---.---.33.228) 20 novembre 2006 14:10

                    Je pense plutôt que Ségo a bénéficié d’un vote par défaut tout simplement smiley Les 2 autres, personne n’en voulait y compris la grande majorité des personnes qui fréquente ce site smiley

                    Concernant cette soit disante rupture entre Paris-Province, bof, je pense que la politique se décentralise, les régions avec les maires vont devenir de plus en plus déterminant...

                    Nous nous approchons vers du fédéralisme déguisé en lieu et place du jocobisme qui est entre nous du communisme à la française smiley

                    Mais je le répète pas de fatalisme comme les militants socialistes, nous pouvons refuser de voter pour l’UMPS, on peut le faire smiley Désintoxiquons-nous de tous cet establisment smiley

                    N’oublions pas : Les cimetières sont remplis de personnes qui se croyaient indispensables smiley


                  • electeur (---.---.151.129) 18 novembre 2006 03:58

                    Le choix par la gauche Française, d’un candidat de droite ou d’extrème droite au sens de Bourdieu ou de l’histoire (Royal, Mitterand, Fabius, DSK) afin de battre la droite est-il une fatalité ou une méthode ?

                    Frèche est-il un représentant du nouvel « ordre juste » ?

                    Sera-t-il ministre de l’intérieur ?


                    • (---.---.32.114) 18 novembre 2006 10:10

                      Une équipe d’un pays africain ou asiatique avec 9 blancs sur 11, cela ne ferait-il pas aussi un peu bizarre ?


                    • Alex (---.---.132.139) 18 novembre 2006 18:23

                      Ben.... l’équipe de rugby d’Afrique du sud....

                      Faut réfléchir plus loin quand on veut faire des analogies. Tous les pays à fortes populations immigrées (ou d’« origine » comme on dit) se trouvent avec des « couleurs » plus où moins marquées en fonctions du talent des uns et des autres et du milieu social ou ce sport est pratiqué (basket US, athlé GB et FR, etc...).

                      Personnellement, le jour ou l’équipe de France aura 11 « blacks » sur le terrain, ça ne m’empêchera pas de la voir totalement Française.

                      PS : Je suis super blanc....


                    • DD l’embrouille (---.---.228.224) 18 novembre 2006 22:01

                      Freche aurait pu etre ministre délégué au racisme sous DSK OU FABIUS !! lol  smiley


                    • ah81 (---.---.238.93) 18 novembre 2006 07:15

                      « mme royal sera présidente que cela plaise ou non »( sic )

                      Belle leçon d’autopersuasion ! Il faudra quand même que çà plaise à la majorité des électeurs ! On en reparle en Mai 2007 !


                      • DD l’embrouille (---.---.228.224) 18 novembre 2006 22:04

                        LA FUTURE PRÉSIDENTE SERA.....vous le saurez pas ,lalalalère !!! smiley


                      • François (---.---.133.118) 18 novembre 2006 07:41

                        Je suis plutôt de gauche historiquement, je suis néanmoins un peu aussi de droite, parce dirigeant d’une entreprise, et suis aussi absolument convaincu que seul LE PEN pendant 5 ou 10 ans pourra sauver la France, et indirectement le modèle Européen (en retournant l’échiquier politique et en transformant fondamentalement certains paramètres du pays, avec de la casse forcément, mais c’est inéluctable).

                        Je vote donc LE PEN au premier, et au deuxième tour cette fois, comme je l’espère, des millions d’autres français, peu importe la couleur de leur peau.


                        • Marc (---.---.36.201) 18 novembre 2006 11:15

                          Grand bien te fasse de voir tes voeux satisfaits ! Dix ans, ce sera long pour Le Pen... il est vieux... il est malade... alors, permets-moi de voter pour la jeunesse ! Quoique, Le Pen au pouvoir, on pourrait à nouveau sortir pour des Actions Directes... j’ai une certaine nostalgie de cela... pas toi ? Tu as repassé ta chemise brune ? Mes Molotov sont prêts !


                        • Don JakchiraK (---.---.228.76) 18 novembre 2006 12:25

                          Vieux, malade....ça me rappelle quelques chose.... c’est du « Reichauffé »....


                        • DD l’embrouille (---.---.228.224) 18 novembre 2006 22:09

                          ah oui Lepen à jouir aurait encore 10 ans à vivre,...quelle horreur !!mais Sarko le remplacera !!!!? non ? c’est un bon reac de derriere les fagots n’est-pas ? comme les bobos, que tu fais partie ,les aiment bien....lol et oui c’est ça la france TF1..... ! smiley


                        • ratmanoff (---.---.0.20) 18 novembre 2006 08:01

                          Le Blogage c’est la nouvelle chienlit Tout le monde parle et c’est un vacarme assourdissant de nullités ! Moi je suis anti-démocrate ! Il vaut mieux un bon dictateur qu’un mauvais président ( la preuve tous les jours .... ! ) Si voter pouvait changer quelque chose il y a longtemps que ce serait interdit ( proverbe haïtien ! ) Bien sur vous avez compris que je ne suis pas facho mais qu’hélas la solution actuelle n’est plus dans la ploutocratie et que dans ce monde technologique la démocratie est a refonder ! Imaginez seulement un débat où un candidat en place récupère les bonnes idées des contradicteurs qui veulent sa place ! Voyez bien qu’il ne sert plus à rien de voter pour désigner un créateur mais qu’il faut mettre en place seulement des représentants ( professionnels ) que le peuple censure ! Alors lisez bien : il m’arrive de voter pour une personne qui n’est pas de mon bord politique parce que cette personne dispose de 15 ans d’expérience ( au niveau local ) et que c’est mieux tant qu’il n’y a pas de gros malaises ! Franchement est ce que le vote n’ai pas un pouvoir des riches qui peuvent manipuler facilement les gogos ! Qui réfléchit vraiment et vote en pensant aux autres ! Bande de menteurs !

                          Hasta la Victoria SEMPRE !

                          — - VIVE LA CHARISMATURE DURABLE +++

                          Les problèmes de la survie de la vie sur Terre sont bien plus pressants ...


                          • Lesaint (---.---.221.170) 18 novembre 2006 09:25

                            Ségolène de Royal, François de Holland, Arnaud de montbourg (marié à Hortense de Labriffe, ancienne collaboratrice d’Édouard Balladur et de Philippe Douste-Blazy. Source wikipédia). Bonjour le parti socialiste aujourd’hui. A entendre le ton sur lequel s’exprime ce dernier on se demande ce qu’il fout chez les socialistes.... Quoique.... Ce parti en pleine rénovation tend aujourd’hui irresitiblement vers un royalisme de droite. Un euphémisme. Vous prenez des dés, vous tirez à pile ou face : quel que soit la face vous vous retrouvez avec les même de chaque coté. La gauche (PS) et la droite (UMP) devrait fusionner. Communique de Reuters : PARIS. Le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy a salué une « personne de qualité » en Ségolène Royal, désormais candidate du Parti socialiste pour l’élection présidentielle de 2007. Effectivement. Ils ont à peu près les mêmes convergences nos deux futurs tourtereaux.

                            Source AP : Hervé Morin prévoit par ailleurs que « le vrai caractère de Ségolène Royal apparaîtra » dans la campagne. « Tout le monde sait qu’elle a un caractère de chien et qu’elle est capable d’être méprisante avec ses collaborateurs et les gens qu’elle n’aime pas. Et pourtant, elle apparaît comme une gentille fille », déplore-t-il.

                            Après analyse je me disais qu’un truc clochait. Voilà je viens de comprendre : Avec ségolène au pouvoir, la France va marcher au pas et à la baguette.


                            • alf (---.---.234.200) 18 novembre 2006 10:06

                              vous parlez de le pen, mais on oublie toujours les ex pays de l’est et le communisme, la pas de commentaires, vous êtes des farceurs, et si le pen arrive cela sera le constat de 5oooooo de votants qui n’ont pas droit a la parole


                              • jane (---.---.238.25) 18 novembre 2006 10:14

                                Un fan de DSK ou de Fabius super déçu ? smiley Faut pas te mettre dans tous tes états mon vieux ! Une nana de 19 ans qui a traîné son tyran de père (une enfance maltraitée)devant les tribunaux pour lui faire cracher la pension alimentaire de sa mère qu’il ne voulait pas donner est une nana qui en a.Dans ce cas,combien d’entre vous aurez pu soutenir le regard de leur père dans ces circonstances ? Pas beaucoup je crois.Et ce genre de détail vous fabrique une carapace pour la vie et un féminisme à tout crin (pour celles qui en doutent)Rassurez vous elle saura mener la France aussi bien que Chirac :) ou Sarkozy ( qui est vu aux Etats Unis comme le candiadt à la présidentielle le MOINS français !!)Rassurez-vous les petits mâles personne ne va vous castrer, les femmes n’ont pas envie de vous singer smiley


                                • Wama (---.---.153.51) 18 novembre 2006 20:50

                                  C’est étrange cette façon de se définir ou de se démarquer des hommes en parlant de leur sexe ou leurs bourses. Essayez de penser à autre chose que ça, ça vous grandira smiley


                                • Wama (---.---.153.51) 18 novembre 2006 21:40

                                  Et puis il faut arrêter de brandir ce point de différence comme un élément déterminant.

                                  Je vous laisse lire ça : http://www.liberation.fr/actualite/societe/217925.FR.php

                                  Pour comprende que homme ou femme c’est pareil.


                                • FYI (---.---.33.228) 20 novembre 2006 14:20

                                  FAUX, les hommes et les femmes sont différents, pas la peine de se voiler la face smiley


                                • jane (---.---.238.25) 18 novembre 2006 10:20

                                  Adam Kesher t’es de Bordeaux because tu portes le nom d’un groupe de rock bordelais (d’ailleurs très mauvais)


                                  • adam kesher (---.---.92.49) 18 novembre 2006 10:47

                                    Tout faux, je suis de Paris, ils ne sont pas moi, et ils sont très bons. Je vais devoir changer de nom d’ailleurs, ils commencent à être trop connus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès