Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Votez utile, votez contre le Parti Socialiste

Votez utile, votez contre le Parti Socialiste

« Il faut voter utile, sinon encore cinq ans de Sarkozy ! Je ne le supporte plus, moi. Le Parti Socialiste, ce n’est pas forcément le parti qui m’attire le plus, mais il faut bien faire front face à la droite. On ne peut pas se permettre d’être fantaisiste en votant pour ses idées. Il faut être réaliste. »

Quelle triste vision qui se généralise à chaque élection et qui laisse à chaque fois les mêmes idées triompher. La peur de l’UMP, la peur du Front National doivent-ils vraiment nous pousser à voter contre nos idées ?

Ils achèvent bien l’Etat providence

Nous avons pourtant tellement d’exemples d’échecs de cette gauche qui se prétend réaliste et de pouvoir. Le temps d’une campagne, cette gauche là cherchera à s’écarter le plus possible de la droite qu’elle prétend combattre pour mieux la rejoindre dans les réformes qui seront menés une fois celle-ci au pouvoir. Raffarin n’avait peut-être pas complètement tort quand il affirmait : « Quand j’entends Gerhard Schröder en Allemagne me parler de son projet de mettre fin aux indemnités des chômeurs de plus d’un an et Tony Blair me parler de la privatisation des hôpitaux, je ne me sens pas le moins à gauche des trois. »* En effet, comment leur faire confiance, quand le président de l’Internationale Socialiste mène les politiques les plus libérales d’Europe ? Comment leur faire confiance, quand au-delà des Pyrénées, ce sont eux qui achèvent l’État providence ?

Et les expériences du Parti Socialiste au sein même de la France ne sont pas beaucoup plus reluisantes. Issu du même milieu, formé dans les mêmes écoles que les autres, ces hommes politiques de gauche continuent d’usurper un label politique qui ne leur sied pas. Leur fournisseur d’idées principal, Terra Nova est depuis longtemps aux pieds des grandes entreprises du CAC 40, au même titre que l’Institut Montaigne de l’autre (du même ?) côté. C’est bien Laurent Fabius qui a instauré la déréglementation financière.

C’est bien Jacques Delors, proche des idées de Hollande, qui a soutenu le traité de Maastricht (interdisant aux pouvoirs publics d’emprunter auprès des banques publiques et qui programme la libéralisation des services financiers). Et ce ne sont clairement pas des cas isolés, le gouvernement Jospin a soutenu la stratégie de Lisbonne et les décisions de Barcelone qui ont permis à la droite de privatiser certains services publics. Le président de l’OMC, Pascal Lamy, est un membre du Parti Socialiste. L’ancien du FMI en était un aussi. C’est donc pour ce modèle, pour ces idées là que vous voulez voter ?

Et pourquoi pas une véritable force de gauche ?

Ne pas voter pour le Parti socialiste entraînerait sûrement un nouveau quinquennat pour Nicolas Sarkozy, et renforcerait d’autant plus l’importance du Front National. Mais imaginons que le Parti Socialiste soit élu, s’il venait à décevoir encore une fois les classes ouvrières (ce qui est probable), ne peut-on pas imaginer, au mieux une victoire de la droite, au pire une victoire du Front National en 2017 ?

Au contraire, imaginons un bon résultat des forces de l’autre gauche (Front de Gauche, NPA ou EELV) et un faible résultat du Parti Socialiste, ce dernier ne serait-il pas encouragé à aller vers un autre modèle ? Ce fut le cas en Allemagne avec la cuisante défaite du SPD, qui avait l’habitude de s’allier avec le parti libéral FDP et qui en a payé les conséquences. Le SPD a finalement changé de direction, et a maintenant décidé de créer une coalition avec Die Linke, véritable force de gauche en Allemagne.

Alors, votez utile, votez contre le Parti Socialiste.

Documents joints à cet article

Votez utile, votez contre le Parti Socialiste

Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • penajouir penajouir 16 novembre 2011 13:39

    Je peux pas vous donner tord sur le dernier paragraphe, une vraie politique humaine de gauche. Mais nous ne sommes pas prêt à repartir 5 ans avec l’autre taré ou avec les nazillons du FN ou de la droite populaire de mon cul !


    • Yohan Yohan 16 novembre 2011 17:39

      Tord ? Tort s’écrit avec un T à la fin.


    • BisonHeureux BisonHeureux 16 novembre 2011 13:49

      Le vote utile,c’est évidemment Eva Joly !
      Hasta la libertad
      Salut et fraternité


      • bnosec bnosec 16 novembre 2011 15:45

        On se calme, on remet son poncho et on va vite faire un gros caca dans la sciure biodégradable.
        Caaaaaalme, voaaaaaala.


      • 1984 16 novembre 2011 17:42

        Eva Joly ... ? Celle qui dit « pas d’accord avec le P.S. sans accords sur le nucléaire » et qui quelques jours plus tard... Trouve un accord avec le P.S. sans accord sur le nucléaire ?

        La député européenne tellement anti-corruption qu’elle ne nous dira jamais que les député européens n’ont aucuns pouvoirs et servent juste a faire croire aux imbéciles qu’il y a une démocratie européenne ?

        A la guillotine avec les autres !


      • verdad 16 novembre 2011 20:11

        Bison Heureux
        Une chanson Révolutionnaire qui date d’environ des années 1520,
        d’où le vocabulaire Español différent de l’actuel 

        Si la Reïna d’Espagna soupièra
        Carlos Quinto quiéria reïnar
        Coleria aroyos de Sangre
        A la Plassa de la Libertad.

        Je me souviens , je n’avais pas 7 ans ;
        ça fait quelques _82/83 ans
        lorsque ma mère Républicaine Enragée
        nous la chantait .


      • foufouille foufouille 16 novembre 2011 14:42

        ils ont prevu un smic en allemagne ?


        • K K 16 novembre 2011 15:13

          Tout d’abord, on ne vote pas contre un parti mais pour un programme.

          Ce point étant posé, je ne voterais pas pour les socialistes car leur programme ne me convient pas. Mais le programme des autres partis de gauche ne me convient pas davantage que le programme de l’UMP. Ce sera donc pour le MODEM. Cordialement.....


          • LOKERINO LOKERINO 17 novembre 2011 13:16

            le modem a un programme ? a bon ? mi chevre mi chou, l’eau tiède , la synthèse molle ?
             et avec quelle majorité ?
            a force de vouloir ( ou pouvoir . ;) être avec personne on finit seul , et si d’aventure Bayrou était élu ce serait forcement avec une majorité Ump ou Ps end co, donc de la cohabitation et un coup pour rien !
            je ne dis pas qu’il faut lutter contre l’hégémonie du ps ou de l’ump !!

            A gauche il y a quand même une concurrence, le ps n’a pas toujours été majoritaire a gauche et il est plus utile de travailler a sortir de cette hégémonie

            a droite si Sarko n’est pas réélu il y aura un éclatement de l’ump entre les conservateurs, les libéraux les centristes et les gaullistes historiques


          • lloreen 16 novembre 2011 15:13

            Il faut surtout sortir du carcan du bi-partisme qui donne le choix entre la peste et le choléra.Il existe des gens qui ne veulent ni l’un ni l’autre et aspirent à avoir la santé...

            http://www.placeaupeuple2012.fr/wp-content/uploads/Assembl%C3%A9e_citoyenne.pdf
            http://www.democratiedirecte.fr/

            Initiative pour le 20 novembre 2011 pour agir près de chez vous : la révolution sans manifestation
            http://unricpouruneac.unblog.fr/

            Etre solidaire :
            http://selidaire.org/spip/

            Et en finir une fois pour toutes avec l’arnaque de l’argent-dette, système qui est imposé à l’humanité par les oligarches financiers, les escrocs en bandes organisées, par l’intermédiaire de nos « représentants » politiques.

            Plus de parti, plus de représentants et le referendum d’initiative populaire.
            Il faut arrêter d’attendre d’être sauvés par nos pompiers pyromanes et les laisser seuls devant leurs tas de cendres.

            Il est temps que nous gagnions notre majorité politique, car jusqu’à présent nous sommes considérés comme des incapables (au sens juridique du terme) mis sous la tutelle de représentants qui nous spolient depuis trop longtemps.
            Il faudra quand même que vienne le jour où les citoyens commenceront à voir la réalité en face:il n’est plus temps d’attendre, mais d’agir.
            Inutile de compter pour cela sur les politiciens (=rentiers de situation).Ils sont les meilleurs garants du statu quo et ne dirigent rien.


            • lloreen 16 novembre 2011 15:19

              La logique voudrait en plus qu’on vote le meilleur des programmes et que ce programme (et non des personnes) soit soumis au referendum.
              Une fois ce programme adopté, les personnes les plus compétentes seraient choisies sans distinction d’appartenance, car il faut supprimer les partis qui ne servent à rien pour le referendum.

              Les actions devront être présentées aux citoyens que nous sommes pour donner ou non notre aval.
              Si des personnes ne donnent pas satisfaction elles devront être remplacées après referendum.

              Cela se passe comme cela en Suisse depuis des décennies et marche impeccablement bien.
              Sauf pour ceux évidemment, qui ne trouvent pas leur intérêt dans un tel système : les anti-démocrates.


              • bluerage 16 novembre 2011 15:55

                Le système a déjà décidé que le deuxième tour serait un Hollande/Sarkozy avec victoire de Hollande.

                Si vous votez pour un de ces deux là au premier tour c’est que vous assumez le fait de NE PAS vivre en démocratie. Après si certains n’ont pas encore compris et persistent à voter PS ou UMP ne venez pas vous plaindre si vous constatez que le système perdure tandis que la majorité de la population est sacrifiée pour que nos élites autoproclamées puissent continuer à vivre sur la bête comme une nuée de taons.


                • jaja jaja 16 novembre 2011 15:56

                  En tout cas le seul qui n’ira pas bouffer au ratelier PS c’est bien le NPA...


                  • Brath-z Brath-z 17 novembre 2011 02:22

                    Moui, sauf pour obtenir les 500 signatures. Et puis aussi pour obtenir du financement (comment un parti passé de 3 000 membres donnant chacun 10% de leurs revenus annuels à 4 000 membres donnant chacun moins de 1% de leurs revenus annuels parvient-il a avoir 3 fois plus de candidats qu’avant ?), probablement en convainquant un banquier ami de lui accorder un prêt, comme en 2002, quand Dray a permit à la LCR une présence à la présidentielle ET aux législatives (il a dû s’en mordre les doigts, mais c’est autre chose).
                    Mais c’est vrai, le NPA ne demandera pas de ministère. Même en remportant l’élection présidentielle, il n’en voudrait pas, alors... Gouverner ? Quelle horreur, pour ce parti !


                  • jaja jaja 17 novembre 2011 09:03

                    Voila comment fait le NPA le crachouilleur... Si tu as des éléments de financement occulte ne te gêne pas on t’écoute... Mais il vaut mieux t’occuper de tes pourris d’amis....

                    http://www.npa2009.org/content/350%E2%80%89000-euros-recapitalisons-le-npa-plut%C3%B4t-que-les-banques


                  • Brath-z Brath-z 22 novembre 2011 11:44

                    Voyons voir... une souscription ayant pour objectif d’obtenir 350 000 euros... c’est beaucoup, 350 000 euros, non ? C’est presque le prix d’une campagne pour UNE liste aux élections européennes (500 000 €). Le NPA en a présenté 5 en 2009.
                    Le NPA ne bénéficie, comme tous les partis n’ayant pas de parlementaires, que de la première partie du financement public, qui se monte à 34,73 millions d’euros pour l’ensemble des partis en bénéficiant. La répartition de ce financement se fait au prorata du nombre de voix aux dernières élections législatives (le NPA bénéficiant du financement de l’ex-LCR).
                    Aux dernières élections législatives, la LCR a obtenu 534 666 voix sur un total de 23 691 072 pour l’ensemble des partis bénéficiant du financement public, ce qui lui laisse un peu moins de 2,26% de la première partie du financement public, soit 784 900 euros environ. En tout et pour tout, les ressources annuelles du NPA se limitent donc à ces 784 900 euros et aux cotisations de ses quelques 4 000 ou 5 000 membres, lesquelles cotisations ne représentent donc plus en moyenne (et d’après un document de travail produit par le NPA lui-même en 2010) qu’à un peu moins de 1% de leurs revenus annuels, contre 10% pour les environ 3 000 membres de la LCR en 2000. Fort peu de choses, donc au regard des sommes engagées dans les campagnes électorales (2009 : cinq listes aux élections européennes ; 2010 : 15 listes indépendantes aux régionales ; 2011 : 98 candidats indépendants aux cantonales, auxquels il faut ajouter 15 autres candidats d’alliance entre le NPA et un ou plusieurs mouvements d’extrême-gauche, hors les candidats communs avec le Front de Gauche). On peut s’étonner, au vu de cette diminution des ressources du parti, du fait qu’il soit parvenu à « tenir la cadence » des élections alors même qu’en 2007 il a manqué (de peu) le passage du cap des 5% des suffrages permettant le remboursement des frais de campagne.
                    Il faut bien qu’il y ai un financement quelque part (estimation à la louche : les européennes auront coûté au moins 2,5 millions d’euros, les régionales au moins 3 millions d’euros, les cantonales beaucoup moins mais quand même au moins 500 000 euros). Vous parlez d’un financement occulte, je vous laisse la responsabilité de cette éventualité.

                    Je pencherais, moi, plutôt du côté d’un financement on ne peut plus régulier : un emprunt auprès d’une banque, ainsi que la LCR et même LO (mais moins tout de même) le faisaient dans les années 1980 et 1990 sans que ça n’offusque la base militante de ces partis (« les capitalistes iront jusqu’à vendre la corde avec laquelle ils seront pendus »). Mais comment obtenir un prêt à des conditions acceptables s’il n’y a pas de garantie que seront atteints les 5% des suffrages permettant le remboursement des frais de campagne à hauteur maximum de la moitié du plafond légal ?
                    Une banque irait-elle jusqu’à faire le pari du succès du NPA ? Allons, soyons sérieux.

                    L’hypothèse la plus vraisemblable est qu’il y a eu là comme ailleurs un « jeu d’influence » : comme en 2002, le PS a dû inciter l’une ou l’autre de ses banques « amies » de faire un prêt « préférentiel » au NPA, voilà tout.


                  • verdad 16 novembre 2011 16:54

                    ou avec les nazillons du FN
                    ***********************************************************************************************************
                    Monsieur ,
                    A quoi se limitent vos connaissances du Nazisme ?
                    Elles ne doivent pas être très étendues.
                    Taxer les FN de Nazillons , c’est les insulter , vous êtes autorisé à respecter votre prochain.
                    Merci  !
                    Quant aux Nazis , Camarade Citoyens , ils étaient quoi  ? c’est noté ci-dessous .
                    N.S.D.A.P . NAZIONAL SOZIALIST DEUTSCH ARBEÏTE PARTEÏ / traduction Française
                    (( Parti des Travailleurs Allemands Socialistes et Nationaux ))
                    A savoir , des Socialistes Purs et Durs !!! Est-ce clair  ? d’autant plus que chez vos copains ,
                    vous devez avoir ça déjà à la maison ?
                    Refrain du Horst Wessel Lied l’Hymne Nazi ..
                    Kamerade die Rote Front und réaktion eschossen .
                    Fusillons
                    -les Camarades du Front Rouge , les Communistes et ,
                    - les Réactionnaires , la Droite , c’est ainsi que la Gauche appelait la Droite ,il y a 70 ans  !
                    L’extrême Droite , invention du KGB, via la Stasi est une appellation récente .
                    Depuis le K.G.B. est devenu le F.S.B .
                    SALUTATIONS .
                    VERDAD 1


                    • 1984 16 novembre 2011 17:48

                      Pas de socialisme sans internationalisme, donc national socialisme est un oxymore.
                      Les nazis adoraient les oxymores...comme Sarkozy de Nagy Bocsa !


                    • PANDORERH 16 novembre 2011 18:23

                      Que cherchez vous à démontrer ? Soyez un peu plus clair....si vous le pouvez
                      Wer war erschossen ??


                    • appoline appoline 16 novembre 2011 22:18

                      Avec des raisonnements à la con comme cela, on ne va pas aller bien loin, entre les intellos qui se pignolent pour se flatter l’égo et les ignards qui forment la masse, j’imagine aisément qu’entre deux ricards en mai il va être difficile de différencier sa gauche de sa droite.




                    • verdad 17 novembre 2011 01:58

                      hORST WESSEL LIED .
                      Qui est fusillé ? je laisse le choix.
                      Je n’impose rien , je ne faisais que répondre à ceux qui voient des Nazillons partout ,
                      sans en avoir jamais vu un !!
                      Si je fais des fautes en Allemand ,c’est fort possible en Français de même .
                      je ne suis qu’un importé.
                      Ce que j’écris est exactement la situation en Allemagne à l’époque .
                      Lorsque j’affirme quelque chose , jamais sans argumenter.
                      Quand au Horst Wessel Lied ,,, je l’ai appris en 1943 , je ne me souviens vaguement
                      que du premier couplet et du refrain.
                      Je n’en suis pas l’auteur , je plaide non coupable .


                    • Marinoise 18 novembre 2011 19:25

                      Merci pour cette mise au point Verdad smiley


                      Il est incroyable de voir le nombre de gogos qui se contentent de reprendre la propagand mensongère instillée depuis plus de 30 ans par les médias (aux ordres) au sujet du F.N sans jamais se poser de questions ni surtout se demander en QUOI le F.N serait un parti « nazi ».

                      Marine aurait ouvert des camps de concentration quelque part et je n’en serais pas informée ???

                    • bernard29 bernard29 16 novembre 2011 18:26

                      Allez !! allez ! vous le ferez encore, parce que vous êtes amoureux de Ségolène Royal...


                      • pissefroid pissefroid 16 novembre 2011 18:48

                        Si le vote avait lieu maintenant, voter contre hollande c’est rendre possible la réélection de sarkozy (si il se représente).

                        Il sera toujours possible de se défouler pour les législatives en votant chacun pour son parti préféré.


                        • Richard Schneider Richard Schneider 16 novembre 2011 20:30

                          Tout-à-fait vrai : on a le choix entre deux candidats du système ultra-libéral. Choisissons le moins pire, c.à.d. Hollande.

                          Avec Sarkozy encore à la tête de l’état cinq ans de plus, ce sera la fin assurée de la France issue du CNR.
                          Hollande et les socialos seront obligés d’arrêter la casse des services publics et de la Sécu.
                          Par pure pragmatisme, il ne faut pas que Sarkozy soit réélu.

                        • appoline appoline 16 novembre 2011 22:23

                          Pitié,


                          Rien que d’écouter Hollande ce soir, mes neurones frémissaient. Comment voulez-vous qu’un type aussi insipide, avec aussi peu de personnalité et de charisme représente la France. Sa seule capacité : critiquer la droite, mais la suite......Il n’y a rien, des solutions, il les proposent oui, mais, elles ne sont pas réalisables. Il s’est entouré des mêmes têtes de noeud, pas gestionnaires pour deux sous. Le temps n’est plus aux politiques mais aux gestionnaires, nous n’avons plus le choix. Il faudra faire des coupes franches et déboulonner ceux qui s’en mettent plein les poches

                        • verdad 17 novembre 2011 02:00

                          Je crois , qu’un des deux se plantera au premier tour .


                        • Brath-z Brath-z 17 novembre 2011 02:29

                          Rectification : voter pour Hollande, c’est rendre CERTAINE la réélection de Nicolas Sarkozy. Le culbuto de service, incapable de remporter une élection quasi donnée sans le soutien de tous les apparatchiks du PS (la seule fois où il a voulu partir seul, en 1993, il s’est planté lamentablement), qui gère sa commune avec des méthodes dignes de la pire droite du 92 (mais en organisant un festival, histoire de faire croire au « socialisme municipal »), se montrera incapable de réussir face à Sarko, même avec le soutien des médias.
                          La seule chance de Hollande d’être élu, ça serait d’être confronté à la fille Le Pen.

                          En revanche, un second tour Mélenchon-Sarkozy ou Mélenchon-Le Pen, là, il y aurait plus d’incertitudes.


                        • Spip Spip 17 novembre 2011 18:16

                          @ appoline.

                          Le temps n’est plus aux politiques mais aux gestionnaires, nous n’avons plus le choix. Il faudra faire des coupes franches et déboulonner ceux qui s’en mettent plein les poches.

                          Bonsoir.

                          Vous n’avez pas l’impression d’un contresens, au minimum ? Moi, si. Dans ce qui arrive en ce moment, c.a.d. la crise financière (à ne pas confondre avec une crise économique) qui s’en met plein les poches, en vidant les nôtres, sinon les géniaux « gestionnaires » ? Aujourd’hui aux commandes des grandes institutions, hier (ou demain) chez Goldman Sachs, ils sont une bonne partie du problème, certainement pas la solution.


                        • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2011 20:14

                          bonjour ighouati

                          Au contraire, imaginons un bon résultat des forces de l’autre gauche (Front de Gauche, NPA ou EELV)

                          un pari difficile que j’ai envisagé dans un article ou j’écrivais Le PS est à mon sens mort puisqu’il ne rejette pas la loi du marché qui va s’éteindre. Je crois et j’espère que Mélenchon saura être un creuset de réflexion vers un nouveau monde.
                          http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=65077.
                          ddacoudre.over-blog.com .

                          cordialement.


                          • kéké02360 16 novembre 2011 21:03

                            UMP-PS ou PS-UMP c’est toujours la droite et encore la droite , les mêmes qui nous endettent, privatisent et nous mettenr un gros suppo quand les Français disent non par référendum à l’europe !

                            Qu’on soit pour ou contre,qu’on aime ou qu’on aime pas, il n’y a qu’un parti succeptible de virer ces pourris UMP-PS en 2012, mais en bon petits larbins vous allez voter pour eux et maintenir en place le système !!!!!!!

                            Bravo smiley


                            • kéké02360 16 novembre 2011 21:14

                              TU TE PLAINS ; MAIS TU VEUX LE MAINTIEN DU SYSTÈME OÙ TU VÉGÈTES. Tu te révoltes parfois, mais pour recommencer toujours. C’est toi qui produis tout, qui laboures et sèmes, qui forges et tisses, qui pétris et transformes, qui construis et fabriques, qui alimentes et fécondes !

                              Pourquoi donc ne consommes-tu pas à ta faim ? Pourquoi es-tu le mal vêtu, le mal nourri, le mal abrité ? Oui, pourquoi le sans pain, le sans souliers, le sans demeure ? Pourquoi n’es-tu pas ton maître ? Pourquoi te courbes-tu, obéis-tu, sers-tu ? Pourquoi es-tu l’inférieur, l’humilié, l’offensé, le serviteur, l’esclave ?

                              Tu élabores tout et tu ne possèdes rien ? Tout est par toi et tu n’es rien.

                              Je me trompe. Tu es l’électeur, le votard, celui qui accepte ce qui est ; celui qui, par le bulletin de vote, sanctionne toutes ses misères ; celui qui, en votant, consacre toutes ses servitudes.

                              Tu es le volontaire valet, le domestique aimable, le laquais, le larbin, le chien léchant le fouet, rampant devant la poigne du maître. Tu es le sergot, le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le portier modèle, le locataire bénévole. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, le paysan sobre, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage.

                              Tu es toi-même ton bourreau. De quoi te plains-tu ?

                              Tu es un danger pour nous, hommes libres, pour nous, anarchistes. Tu es un danger à l’égal des tyrans, des maîtres que tu te donnes, que tu nommes, que tu soutiens, que tu nourris, que tu protèges de tes baïonnettes, que tu défends de ta force de brute, que tu exaltes de ton ignorance, que tu légalises par tes bulletins de vote, — et que tu nous imposes par ton imbécillité. [...]

                              Allons, vote bien ! Aies confiance en tes mandataires, crois en tes élus.

                              Mais cesse de te plaindre. Les jougs que tu subis, c’est toi-même qui te les imposes. Les crimes dont tu souffres, c’est toi qui les commets. C’est toi le maître, c’est toi le criminel, et, ironie, c’est toi l’esclave, c’est toi la victime.

                              Nous autres, las de l’oppression des maîtres que tu nous donnes, las de supporter leur arrogance, las de supporter ta passivité, nous venons t’appeler à la réflexion, à l’action.

                              Allons, un bon mouvement : quitte l’habit étroit de la législation, lave ton corps rudement, afin que crèvent les parasites et la vermine qui te dévorent. Alors seulement du pourras vivre pleinement.

                              Placard anti-électoral, 1er mars 1906.

                              Publié par l’anarchie n°47, signé Albert Libertad. 


                              • kéké02360 16 novembre 2011 21:22

                                Hollande a déjà eu ses deux tours faudrait quand même pas abuser !!!! smiley

                                Par contre notre liberté est attaqué !!! c’est ici :

                                http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_fr/?cl=1395098385&v=11172 


                                • joelim joelim 16 novembre 2011 23:19

                                  Bon plaidoyer. Il en faudra d’autres.


                                  • garisamui garisamui 17 novembre 2011 00:11

                                    Les veaux commentent à qui mieux mieux sur cet article.

                                    Pauvres bêtes ! Elles meuglent mais le camion roule vers l’abattoir....

                                    Les commentaires sentent la fulgurance intellectuelle profonde :

                                    - les nazillons, Le Pen part ci... elle repassera par là...

                                    - le faux mage de Hollande (amusant, non ?) qui veut nous faire prendre des vessies ( de veaux ?) pour des lanternes, par ici, par là...

                                    Tout les gens un peu censés savent bien que UM-PS c’est du pareil au même, même écoles, même amis, même motif, même punition !

                                    Faut il être plus stupide pour voter encore et toujours pour ces pourritures ?!

                                    Oui si on lit les posts des veaux français ici !

                                    Veaux que vous êtes vous ne méritez pas mieux et n’aurez pas le droit de vous plaindre !

                                    LE SEUL MOYEN DE FOUTRE EN L’AIR CE MERDIER C’EST DE DONNER UN GRAND COUP DE BALAI et la seule personne qui le veut s’appelle MLP !!!

                                    La seule qui à les« couilles » de sortir d’euro et de Bruxelles !

                                    Le problème n’est pas de l’aimer où pas, (je ne l’aime pas spécialement ) mais après les fracassantes déclarations des Montebourg et autres Merluche et Joly qui en fin de compte ne se décarcassent que pour « choper un maroquin in fine » , il est certain que MLP ne cherchera jamais sa récompense comme les autres !!!

                                    Malheureusement c’est bien la seule à être vraie.

                                    Il faut exploser la fourmilière et advienne que pourra...
                                    Sinon le troupeau, trop lâche pour s’échapper de son enclos ira dans le camion qui roule vers l’abattoir ; et ce sera bien fait pour les veaux peureux.

                                    Quoiqu’il arrive, je pourrai, moi, encore avoir le droit de me regarder dans une glace en râlant ; j’aurais au moins tenté le tout pour le tout !


                                    • Marinoise 18 novembre 2011 19:34

                                      Je vous approuve à 100 % et, pour ma part, je voterai Marine au premier ET au second tour.


                                      J’aurais ainsi la satisfaction de ne pas appartenir à ce peuple de veaux qu’on mène à l’abattoir et qui accélère sa course au fil des élections, heureux (les simples d’esprit) qu’ils sont d’aller se faire massacrer et de mener le pays à la ruine, in fine.





                                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 novembre 2011 00:36

                                      @ L’auteur

                                      Avec un raisonnement pareil Sarko va pouvoir terminer le travail de liquidation. Votez utile, votez Banksters, votez contre les opposants à Sarkozy.


                                      • Sat is Fay 17 novembre 2011 00:53

                                        On tente l’outsider, Asselineau ? smiley


                                        • Rousquille Rousquille 17 novembre 2011 07:03

                                          Vous n’y êtes pas du tout l’auteur, le seul parti qui représente les idées de gauche aujourd’hui, c’est le FN. Mais vous êtes tellement conditionnés à voir ce parti comme l’incarnation du Mal que vous ne le voyez même pas.

                                          Demain, c’est MARINE ou l’enfer.


                                          • Eddie 17 novembre 2011 09:28

                                            L’homme est de par sa nature majoritairement un obéissant, comme l’a démontré l’expérience d’obéissance de Milgram. C’est la raison pour laquelle les oligarchies financières possèdent tous les médias qui comptent. Ainsi, par bourrage de crânes intensif, sont élus les candidats serviles qu’elles ont choisis et qui leur sont totalement inféodés. Et comme en Amérique, et ailleurs, les candidats des deux bords sont leurs valets. Votez pour qui vous voulez, le gagnant servira toujours les intérêts des oligarchies financières. C’est ainsi depuis Pompidou, avec sa fameuse loi de 1973. Nous ne sommes plus en démocratie depuis longtemps. Pour preuve tangible : les déclarations des politiciens ulcérés par le projet, avorté, du référendum grec.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès