Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Vous avez dit : Place au peuple ?

Vous avez dit : Place au peuple ?

Le Front de Gauche va t-il exploser ?

Voici là une question qui intéresse les journalistes en manque de sujets...

La population, celle qui souffre,se moque de ces querelles politiciennes.

Ces militants qui se réclament de la gauche de la gauche sont de plus en plus absents des quartiers populaires. Ils ne viennent que pour distribuer quelques tractst les campagnes électorales et parfois, les plus courageux gravissent les escaliers des HLM quand c'est le moment de voter

Mélenchon promet de faire virer de son petit parti tous ceux qui feraient alliance avec les socialistes dans les villes de plus de 20 000 habitants.

Pourquoi cette limite ?

On peut se « compromettre » dans les autres ?

C'est une curieuse conception de la politique.

Le PCF aurait,lui, franchit le rubicon en envisageant de faire liste commune dans de nombreuses villes.

Je m'en vais pour la première fois défendre le PCF- c'est conjoncturel, ne vous réjouissez pas- l'essentiel ne réside pas dans le choix ou non d'être avec le PS au premier tour mais sur un certain nombre de principes à respecter pour quelqu'un qui défend une orientation de rupture avec l'ordre libéral :

  • un programme de défense des services publics et de l'école publique ;

  • une indépendance totale avec le gouvernement ;

  • une politique sociale ;

  • une orientation républicaine de refus des regroupements imposés des communes ;

  • une démarche participative citoyenne ;

  • un refus d'alliances avec la droite ou le centre.

Cette liste peut être complétée, mais je pense avoir mis l'essentiel.

Au fait j'oubliais (?) : de très nombreuses listes, y compris menés par des socialistes ne se réclameront pas du gouvernement....Ce serait suicidaire.

Ceci étant dit et expliqué, je pense de plus en plus que c'est sur le terrain que se combattent les idées du Front National, en militant dans les associations de quartiers, en défendant toutes les familles et notamment les plus vulnérables, en refusant le communautarisme et l'intégrisme.

Le vivre ensemble et la lutte contre la xénophobie passent par un langage clair, une orientation laïque et une immersion dans le peuple avec que celui ci, moteur de l'histoire puisse compter et agir.

Le « Front républicain » dont on nous rebat les oreilles est un leurre et même un danger.

Les partis de « gauche » qui ont appelé à voté pour l'UMP dans le Var lors du deuxième tour de la cantonale partielle ont donné des gages à la droite et désespéré leur base sociale :

Comment peut on un jour dénoncer la droite et le lendemain appeler à voter pour elle ?

Ils ont en même temps offert un boulevard au FN qui a pu encore une fois dénoncer ce pseudo UMPS et faire oublier aux plus naïfs sa véritable nature de parti capitaliste anti populaire.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 17 octobre 2013 08:28

    sur ce que l’on appel la gauche de la gauche il est aussi temps de faire le tri, ou alors certain a l’interieur de celle ci doivent arreter de tergiverser...

    voir : REVOLUTIONNAIRE OU REFORMISTE ?


    • Taverne Taverne 17 octobre 2013 09:36

      Démocratie, nouvelle définition « le gouvernement du peuple sans le peuple ». Quant à l’expression du peuple, ils l’appellent avec dédain « populisme »...


      • Auxi 17 octobre 2013 09:41

        Le PCF bouffe à tous les râteliers électoraux, jusqu’à s’allier à la DROITE (le PS est un PARTI DE DROITE TOTALEMENT ÉTRANGER À LA GAUCHE), pour sauver les bonnes planques bien juteuses et pas fatigantes de ses apparatchiks. Alors que se levait un peu d’espoir pour les plus pauvres et les plus démunis, dont je suis (880 euros par mois en invalidité), le PCF se prostitue, une fois de plus, une fois encore, aux forces du pognon et aux socio-kollabos de la rue de Solférino. Le PCF, grand fossoyeur de révoltes et d’espoir, joue à nouveau son éternel rôle de croquemort. Quant à ses militants qui seraient, paraît-il, ulcérés des positions kollabos de leur direction, ils le savent qu’une carte, ça se déchire, qu’une porte, ça se claque ? Soit le PCF rompt totalement et définitivement d’avec les solfériniens, soit il n’a pas sa place au Front de gauche et doit en être expulsé. Le PCF est un venin mortel pour le Front de gauche qui doit s’en débarrasser au plus vite, il en va de sa crédibilité et de son avenir.


        • Pingouin094 Pingouin094 17 octobre 2013 09:47

          Si 90% des militants et des élus du FdG quittent le FdG, la crédibilité et l’avenir du FdG seront également gravement atteintes. Réduit à un seul porte-parole médiatique,(Mélenchon), le FdG connaîtrait alors le triste sort du NPA, ce que nul ne lui envie.

          Ensuite, il faut arrêter d’être la victime des médias. Dans de très nombreuses villes, le PCF partira avec le reste du FdG dans des listes autonomes.
          Ensuite, personne ne parle du cas de villes avec un maire PCF. Quand le PS local accepte de venir sur le programme élaboré par un maire PCF et conforme aux valeurs du FdG, faut-il le rejeter ? Ce serait contraire aux propos même de Mélenchon qui parle de construire une autre majorité à gauche avec les membres de la gauche du PS...

          Reste le cas emblématique de Paris. Oui, à Paris, je souhaite ardemment que les militants PCF votent contre la liste commune avec le PS. En le faisant, ils accepteront non seulement les quelques ajouts « PCF » au programme d’Hidalgo, mais aussi le coeur de son programme qui n’a rien à voir, avec notamment les r ythmes scolaires, la Métropole du Grand Paris ... Des couleuvres que personnellement, je n’avalerais pas.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 octobre 2013 12:10

           Ce serait contraire aux propos même de Mélenchon qui parle de construire une autre majorité à gauche avec les membres de la gauche du PS...


          C’est quand même curieux, non ?

          Mélenchon veut donner la parole au Peuple mais quand ce dernier veut prendre une décision contraire à ses principes ou ses désirs, il leur crache à la gueule !

          Ce n’est pas faire preuve de comportement sectaire ?

        • franck milo franck milo 17 octobre 2013 15:49

          pinguoin094 :
          pourriez vous nous expliquer pourquoi 90% des militants FdG quitteraient le FdG SVP ?
          qui seraient les éventuels 10% restant ?
          vous l’avez lu dans le Monde ? libé ? ou l’avez entendu à BFM ?


        • Ruut Ruut 17 octobre 2013 16:47

          mais quand ce dernier veut prendre une décision contraire à ses principes ou ses désirs, il leur crache à la gueule !
          Non c’est propre a la gauche globalement.
          des dogmes et aucun compromis.


        • Pingouin094 Pingouin094 17 octobre 2013 09:42

          Le Front de Gauche n’explosera pas. Au-delà d’une querelle entre les deux « grands chefs » Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent, l’immense majorité des militants ne le souhaitent pas.

          Les différents partis du FdG ont la même vision des élections européennes et s’y retrouveron ; et hormis dans quelques grandes villes, il y’aura des listes communes du FdG dans de nombreuses villes.

          Le cas que Mélenchon oublie - hélas - de citer est celui de villes - comme la mienne - de plus de 40 000 habitants et dont le maire est PCF. Si le PS local accepte de venir sur les bases d’un programme élaboré par le PCF et conforme aux valeurs du PCF et du FdG et notamment critique envers la politique d’austérité du gouvernement, l’acte III de la décentralisation, faut-il rejeter les militants locaux du PS qui nous rejoignent localement ?
          Ce n’est pas ce qu’on choisit le PCF et même le PG dans ma ville - de plus de 40 000 habitants.

          Pour le reste, je pense effectivement que les miliants PCF de Paris devraient refuser d’aller sur les listes d’Hidalgo. Certes, ils ont obtenus quelques points interressants dans le programme, mais tout le monde oublie de dire qu’ils devront avaler le reste du programme d’Hidalgo qui est par contre en contradiction avec le programme du PCF. Sans être parisien, deux choses me choque :
           * L’acceptation de la réforme des rythmes scolaires, à laquelle le PCF est opposé et dont Paris est devenu la ville symbole ;
           * L’acceptation de l’acte III de la décentralisation et de la Métropole du Grand Paris, à laquelle le PCF est opposé et où Paris jouera un rôle central.

          Partir avec le PS, ce n’est pas seulement profiter de quelques avancées programmatiques, c’est aussi en accepter tous les reculs ! Le PCF ne doit pas partir avec le PS à Paris.


          • Kern Kern 17 octobre 2013 10:35

            @ Chalot

            Les bras m’en tombent  !!!

            Vous soutenez le PCF ?

            Ce Parti qui va à la soupe des socialistes ?

            C’est tellement voyant à Paris que Pingouin 094 le déplore

            A Paris c’est voyant mais partout ailleurs c’est pareils , même si cela se voit moins

            Là Chalot vous me décevez


            • mario mario 17 octobre 2013 11:20

              il faut choisir..........etre de gauche ou etre pour l’Europe . c’est totalement incompatible.

              voila pourquoi le FG fait du surplace . les militants et les électeurs l’on compris !


              • alinea Alinea 17 octobre 2013 11:39

                Adieu idéologie, pensée politique, espoir de changement, volonté de changement !
                Bonjour les compromis, les petites compromissions, les soupes électorales !
                Avec ça, c’est sûr, on ira loin !


                • COLLIN 17 octobre 2013 12:13

                  « ce pseudo UMPS » .....Ah bon,« pseudo »... ??

                  Mais vous écrivez deux lignes plus haut :

                  "Les partis de « gauche » qui ont appelé à voté pour l’UMP dans le Var lors du deuxième tour de la cantonale partielle ont donné des gages à la droite et désespéré leur base sociale"

                  Leçon d’arithmétique élémentaire : UMP + PS = UMPS

                  Allez pleurer après ça....


                  • non667 17 octobre 2013 12:39

                    à chalot
                     de parti capitaliste anti populaire.

                    de parti capitaliste ?????????????fn =le seul parti qui a contre lui la haute finance mondialiste medef...etc...grande distribution ,multinationale ......les extrêmes riches

                    anti populaire.  ??????????????? fn = 1° parti ouvrier de france sans syndicat ,sans propagande merdiatique !

                    à la niche cabot/taupe du N.O.M. !


                    • Laurenzola Laurenzola 17 octobre 2013 15:23

                      Le FN ne serait pas un parti comme les autres, donc corrompu ?


                    • non667 17 octobre 2013 23:48

                      à lorenzola
                      non le fn n’est pas un parti comme les autres  ! la preuve  : il a tout les autres partis contre lui groupé en front ripoublicain à brignoles même si cela n’a pas marché comme en 2002 !
                       il n’est pas corrompu ! la preuve ? taubira valls et c.ie ne font rien contre lui ! smiley smiley smiley


                    • Laurenzola Laurenzola 18 octobre 2013 15:58

                      Le jeu politique français est d’une médiocrité infâme, et le FN se trompe d’ennemi en mettant en avant les problème d’émigration.

                      un exemple parmi tant d’autres, j’imagine que vous utilisez un téléphone mobile.

                      Savez.vous qu’une des matières qui le compose (Coltan) fait l’objet d’un véritable génocide au Congo et au Rwanda (800’000 morts dont un nombre incalculable de personnes qui ont fuit).

                      Donc à vous croire, votre implication dans les flux migratoires s’arrête uniquement à une bonne gestion des frontières et des contrôles de la population ?

                      Si c’est le cas, je vous conseille aussi de ne plus acheter quoi que ce soit qui n’est pas fait en France avec des matières premières extraites en France.

                      Vivre sur le dos du tiers-monde a forcément des conséquences qui dépassent largement les compétences du FN.


                    • epicure 18 octobre 2013 22:24

                      Le FN parti qui a pendant longtemps défendu une politique libérale, anti-sociale qui ne peut servir que le grand capital.
                      Le Fn parti qui a rarement été du côté des travailleurs dans les luttes sociales, pour dénoncer les reculs sociaux.
                      le Fn parti fondé par des mouvements issus de al bourgeoisie et de l’aristocratie, qui détestaient les mouvements ouvriers.

                      Tes indignations ne peuvent tromper que les ignares.
                      La base idéologique du Fn ce n’est pas la défense des ouvriers contre le capital, ce combat, c’est la gauche qui en a été porteuse depuis la révolution. Le Fn a été fondé par des nostalgiques de l’ancien régime et de l’état français de pétain, des colonies etc... mais pas des défenseurs des travailleurs.


                    • foufouille foufouille 17 octobre 2013 12:46

                      c’est de la politique. rien de plus


                      • CHALOT CHALOT 17 octobre 2013 14:38

                        non 667 !
                        Oui le FN est un parti capitaliste, il défend les intérêts du capital, son langage populiste ne change rien à l’essentiel...
                        Le parti fasciste italien a été un groupuscule jusqu’au moment où la bourgeoisie a eu besoin de lui, ce fut le cas du parti nazi.
                        Quand Hitler a senti qu’une partie de ses troupes pouvaient ne pas comprendre où il voulait en venir, il l’a liquidée : les SA gênaient...même si ces troupes étaient fachos elle représentaient un danger dans l’application de son projet.
                        Kern ! je ne soutiens pas le PCF j’explique que l’essentiel réside dans le refus indispensable de soutenir le gouvernement :la ligne se trouve là et non dans une liste ou non avec des socialistes.


                        • franck milo franck milo 17 octobre 2013 15:41

                          Le Front de Gauche va t-il exploser ?
                          Je n’y crois pas un seul instant ! d’ailleurs pourquoi exploserait-il ?
                          je serais tenté de dire parce que même si on est pas d’accord avec tout ce que dit Mélenchon, il faut bien reconnaire que sans lui le PCF serait à la ramasse. Que les militants PC sont lucides ils ne peuvent pas suivre Pierre Laurent dans son alliance avec le PS.
                          Celui qui risque (hélas) d’exploser c’est le PCF
                          Saura-t-on un jour pourquoi P Laurent à pris cette décision ? pour les postes à la mairie ?
                          Ca serait vraiment minable.
                          vivement les résultats !!!


                          • jaja jaja 17 octobre 2013 16:17

                            Le FdG vote contre le budget PS car antisocial... bon... très bien pourrait-on dire....Mais alors comment expliquer qu’on peut voter à l’Assemblée contre la rigueur imposée par les partis gouvernementaux (PS et EELV) pour ensuite s’allier avec ces mêmes partis dans les exécutifs municipaux ?

                            Nous faire le coup de sections locales PS ou EELV ne soutenant pas les pratiques nationales de leur gouvernants au service du patronat ne peut qu’ajouter à la confusion ! C’est ce que j’appelle même le monstrueux bordel ambiant derrière lequel se cachent des pratiques honteuses et profondément malhonnêtes d’alliances qui devraient être considérées contre nature !

                            Le NPA présentera des listes d’opposition de gauche à ce gouvernement et est prêt à faire alliance avec tout parti s’engageant à respecter l’indépendance politique de cette nouvelle coalition donc appelant à refuser de participer à la gestion des municipalités PS au deuxième tour...

                            Premier comme deuxième tour devraient être indépendants du PS comme d’EELV, partis au pouvoir où ils y matraquent les classes populaires...

                            On ne peut que regretter les accords du PCF avec le PS dès le premier tour lui permettant de conserver un maximum d’élus tout en se reniant... et dénoncer les ronds de jambes entre Mélenchon et EELV menant là aussi à des accords iniques dès le premier tour...

                            Bon au deuxième tour c’est tout le FdG qui ira à la gamelle PS.... et s’alliera avec le PS en pratiquant des accords de gestion des municipalités avec les socio-libéraux du PS et d’EELV...

                            Autrement dit beaucoup de bruit pour pas grand chose d’autre que des rivalités de pouvoir entre les ténors du FdG....


                            • Fab81 17 octobre 2013 16:31

                              « Bon au deuxième tour c’est tout le FdG qui ira à la gamelle PS.... »
                              Le PG (membre du FG jusqu’à preuve du contraire !) refuse tout accord qui l’engagerait à voter le budget. Cela a été dit et répété à maintes reprises. On ne peut que déplorer que ce qui reste du NPA en soit réduit à des mensonges ridicules pour exister...


                            • jaja jaja 17 octobre 2013 16:55

                              Pour exister le NPA n’a pas non plus besoin de partis enfumeurs se prétendant à gauche de la gauche ... Le PG gère déja avec le PS de nombreuses municipalités et Mélenchon lui-même n’interdit pas aux adhérents de son parti de conclure des alliances dans les villes de moins de 20000 habitants...

                              Quelle soupe !!

                               Pas d’accords avec le PS c’est pas d’accords avec le PS ! Point barre ! C’est quand même fort de savoir que vous faites partie d’une coalition dont certains s’allieront dès le premier tour pour quelques sièges dorés !!!


                            • Edward Bernays Edward Bernays 17 octobre 2013 16:31

                              il y a de bonnes idées au FDG, je m’entends souvent assez bien avec leurs sympathisants mais ils manquent un peu d’audace idéologique.

                              Ils sont totalement enfermés dans leur intégrisme maçonico-republicain (cf l’histoire de France qui commence seulement en 1789 pour melecnhon lol).

                              D’une certaine manière je pense que le FDG est également piégé par sa vision materialiste de l’histoire et des rapports sociaux. Ils sont incapables de la nuancer, et de l’adapter.

                              En fait peut-être que ce qu’il pourrait leur arriver de mieux c’est l’émergence d’un successeur à melenchon qui est certes un excellent tribun mais qui pue l’opportunisme et la haine (sur certains sujets comme le Catholicisme ce qui est ridicule car un Catholique cohérent est forcément ouvert à un message critique vis à vis du capitalisme), successeur qui pourrait convaincre des abstentionnistes comme moi de voter pour eux.


                              • Fab81 17 octobre 2013 16:43

                                "Mélenchon promet de faire virer de son petit parti tous ceux qui feraient alliance avec les socialistes dans les villes de plus de 20 000 habitants. Pourquoi cette limite  ?« 

                                Parce qu’il en faut bien une, M.CHALOT ! Vouloir faire une liste dans chacune des 36 000 communes de France serait une prétention un peu ridicule... Cela ne veut évidemment pas dire qu’il n’y en aura jamais en deça de ce seuil. Mais dans bien des petites communes, on peut s’estimer déjà heureux d’avoir une liste de gauche (au sens large)... Exclure ceux qui font ce qu’il peuvent, pour, dans ce contexte faire exister autre chose que le soi-disant »apolitisme" n’aurait pas de sens. Par ailleurs, dans les toutes petites communes, les municipales ont un rapport moins évident avec les problématiques nationales.


                                • CHALOT CHALOT 17 octobre 2013 17:26

                                  Marlo !

                                  Sur l’Europe je suis d’accord avec vous :
                                  une véritable gauche, sans ambiguïté, doit militer pour le retrait de la France de l’Union Européenne.
                                  Fab81 ! je suis d’accord avec vous mais même pour des villes de plus de 20000 l’essentiel reste le programme et pas d’alliance avec la droite.
                                  Quant aux contradictions, elles existent
                                  Est-il cohérent de voir les élus PG et PCF voter contre le projet d’application de la loi Peillon à Paris, ils n’ont pas pris part au vote !?

                                  • foufouille foufouille 17 octobre 2013 18:01

                                    le PS est de droite. autant que le FDG fasse alliance avec l’UMP


                                    • Onecinikiou 17 octobre 2013 21:06

                                      @ L’auteur,


                                      Lorsque vous assénez sur le ton de l’évidence que le Front national serait un parti « anti-populaire », remarquons :

                                      1/ que vous ne faites que vaticiner, puisque vous n’apportez pas même le début de commencement de raisonnement pour soutenir votre assertion péremptoire.

                                      2/ que vous êtes bien obligé d’admettre que le Front national n’a jamais gouverné, et que il ne peut donc nullement être rendu comptable de la situation socio-économique et culturelo-identitaire actuelle catastrophique. 

                                      3/ A contrario de votre mentor Mélenchon, ministre de 2000 à 2002 (pas vieux) du gouvernement Jospin, qui n’a jamais osé démissionner (comme Chevènement l’a fait lui-même avec panache) et ce alors même que, face à l’histoire, il apportait sa caution politique, intellectuelle et morale au gouvernement le plus privatiseur de toute la Vème République.


                                      Vous conviendrez que l’on a connu plus « populaire » comme politique menée dans ce pays. Par conséquent je ne vous dirai pas où vous pouvez vous carrer vos leçons de morale et de saine gouvernance.



                                      • berry 17 octobre 2013 21:14

                                        Mélenchon se félicite que la france se transforme en pays du tiers-monde :
                                         
                                        « On est le peuple record d’europe des mariages mixtes, c’est très bien, on est très content, et si vous voulez, je vous lis le bulletin des naissances qui parait dans le quotidien que j’ai dans mon cartable, je l’ai lu ce matin et ça m’a beaucoup plu, je vois qu’il y a toute sorte de prénoms très exotiques qui font de bons petits français, et ça me plait beaucoup »
                                        http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=X0406Ofh9wo

                                        Des paroles de traitre, qui en plus font le jeu du patronat puisque l’immigration pousse les salaires à la baisse.
                                        Les français commencent à s’en rendre compte.


                                        • juluch juluch 17 octobre 2013 22:02

                                          JLM a appelé à voter socialiste et une partie de son électorat lui a tourné le dos.


                                          A présent il veut virer ceux qui ferraient alliance avec le PS.............

                                          Il va lui rester plus dégun !

                                          le PCF , qui représente plus rien du tout, donnera volontiers son cul pour ne pas être un souvenir qui s’estompe....

                                          L’UMP s’associera avec la gauche contre le FN............comme d’hab’.

                                          Une chose de sur, tous ces gens là font alliance entre eux quand il y au du pognon à ramasser.

                                          Rapporte bien d’être élus de nos jours...........j’aurais du faire de la politique....zut alors !!  smiley

                                          • berry 17 octobre 2013 22:20

                                            J’ai lu quelque part que les ministres africains se voyaient proposer 10 fois leur salaire s’ils collaboraient avec la CIA.

                                            On peut se demander si les ministres européens ne mangent pas au même râtelier, tellement leur politique est contraire à l’intérêt de leurs peuples.


                                          • fracri fracri 18 octobre 2013 00:12

                                            ce qui me gène la dedans, c’est que le parti au pouvoir n’a rien d’un parti de gauche immigration, impôts, Europe, la gauche a votée non je ne vois pas dans quelle démarche se place le PCF qui lui se prétend de gauche pour justifier son attitude à part des raisons purement électoralistes pour ne pas perdre le peu de communes qu’il possède

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès