Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Voyage dans l’univers des démocrates militants

Voyage dans l’univers des démocrates militants

Pendant l’année qui vient nous allons devoir supporter les râles hurlants de l’agonie du système représentatif. Le monde ancien se meurt, il est temps d’écouter le monde nouveau qui éclot…

En effet, pendant que le système médiatico politique fournit ses armes pour nous saouler pendant les 12 prochains mois avec la présidentielle, il se crée en ce moment de nombreux mouvements qui souhaitent une rénovation profonde de notre système politique pour aller vers plus de démocratie. Il y a plusieurs galaxies dans cet univers des démocrates militants plus ou moins radicaux.

 

Les initiatives qui veulent faciliter l’information, l’expression et l’action des citoyens dans le cadre actuel.

Ces mouvements font souvent partie de la mouvance des Civic Tech et conçoivent des outils numériques au service des citoyens et des élus. On peut citer démocratie ouverte avec des plateformes comme Parlement et Citoyens qui permet aux députés de mettre leur proposition de loi en débat avec les citoyens et aux citoyens de proposer des idées de loi que les députés peuvent reprendre à leur compte. Au service des citoyens, Voxe a pour objectif de mettre à disposition de tous un comparatif de programmes pour chaque élection, Regard Citoyens quant à lui héberge plusieurs dispositifs permettant une transparence du système politique actuel avec des bases de données sur les députés, les lois, les lobbies, L’association pour une démocratie directe surveille le fonctionnement du système actuel, son premier rapport étant sur le fonctionnement des indemnités parlementaires.

 Au niveau local on peut aussi voir ainsi des applications comme Citizers qui permet de faire émerger des projets et d’interpeller des structures locales.

Beaucoup de ces projets sont suivis par une communauté Open Source Politics qui s’est créée l’année dernière et organise très régulièrement des rencontres sur le sujet.

 

Les mouvements et partis qui veulent faire bouger la démocratie en utilisant les institutions de la 5ème au travers des élections :

Democratech avec laprimaire.org a lancé l’initiative d’une primaire ouverte pour les élections présidentielles de 2017, où tous les citoyens peuvent candidater. Après une première phase, ceux qui auront plus de 500 soutiens pourront participer à la primaire. L’expérience commencera en 2016 dès 100 000 inscrits sur la plateforme (20 000 inscrits à ce jour).

Créés en 2010 Les citoyens du vote blanc militent pour la reconnaissance du vote blanc afin de redonner du pouvoir aux citoyens qui ne se reconnaissent pas dans l’offre politique. Ils se présentent aux élections afin que les votes blancs soient comptés dans les suffrages exprimés. Ils prévoient de se présenter aux prochaines présidentielles avec pour programme de faire une consultation citoyenne sur les institutions avant de provoquer de nouvelles élections. Ils soutiennent une pétition lancée il y a 4 mois et qui a déjà recueilli plus de 150 000 signataires : https://frama.link/MUQvMw9q

Démocratie Réelle, proche des Gentils Virus, souhaite redonner le pouvoir au citoyens en se présentant aux élections en s’engageant sur un mandat impératif. Le principe est de tirer au sort les candidats sur une liste de volontaires, de n’avoir aucun programme mais de consulter les citoyens avant toute décision.

Autre initiative MaVoix# est sur le même principe que Démocratie Réelle afin d’élire des citoyens sur un mandat impératif pour les législatives de 2017. Ils prévoient en outre un système de formation par MOOC pour les candidats et une plateforme de débats législatif pour les citoyens. Pour une présentation vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=MktX30x37V8

Plus classiquement les 400 adhérents du Parti Pirate participent aux élections pour défendre les libertés sur internet. C’est leurs pratiques internes qui renouvellent le fonctionnement démocratique : tout est totalement transparent et disponible sur leur site et leur Wiki (http://wiki.partipirate.org/Accueil ). Chaque proposition de leur programme doit être votée à plus de 75% pat les adhérents aux AG, celles qui reçoivent plus de 50 % font partie des mesures compatibles qui peuvent être défendues par les candidats s’ils le souhaitent, mais sans obligation.

Deux initiatives souhaitent aider les citoyens à s’organiser pour les législatives : IDEA, lancé en 2015 par des anciens de Nouvelle Donne, a pour objectif est de créer une plateforme pour aider des collectifs citoyens à se présenter aux législatives de 2017. La Conférence Citoyenne 2017, créée en fin d’année dernière, veut mettre en place un système de labellisation qui définit d’une part un socle de valeurs démocratiques et d’autre part un minimum de principes contraignants pour la mise en œuvre d’une démocratie citoyenne. Dans chaque circonscription, un seul groupe sera labellisé qui aura pour obligation d’intégrer tous les citoyens s’inscrivant dans la démarche de la Conférence Citoyenne 2017.

 

Les associations et mouvement qui veulent renouveler les pratiques démocratiques mais ne participent pas aux élections :

Deux associations posent la mise en place du référendum d’initiative citoyenne comme préalable indispensable pour que les citoyens reprennent le pouvoir : ce sont le Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne créé en 2007 qui a interpellé les listes municipales pour qu’elles s’engagent à ne pas refuser la tenue de référendum locaux et l’association Article 3 proche des gentils Virus

Autre initiative, l'association Citoyens pour le Vote de Valeur organise depuis quelques années, avec des scientifiques lors des élections, des expérimentations sur le vote de valeur.

Depuis fin 2015, le Senat Citoyen milite pour la mise en place systématique d’assemblées de citoyens tirés au sort pour contrôler les assemblées élues et les exécutifs avec droit de révocation.

 

Les associations et mouvements qui veulent passer à une nouvelle république :

Tout d’abord la C6R (Convention pour la 6ème république) créée en 2002 notamment par Arnaud Montebourg et le constitutionaliste Bastien François, est désormais animée par Paul Alliès et Bernard Vivien. Il y a un groupe en Saône-et-Loire et un sur Montpellier qui organisent des rencontres mensuelles. Elle reste globalement dans le système représentatif, ses trente propositions conduiraient à la mise en place d’un système primo ministériel http://www.c6r.org/spip.php?article23

L’Association pour une Constituante créée en 2007 est animée par André Bellon. Elle a pour objectifs de promouvoir l’idée d’une Constituante dont les constituants seraient élus au suffrage universel, de proposer des modalités concernant le processus de désignation de cette Assemblée et de contribuer à l’élaboration de cahiers d’exigences des Citoyens devant servir de base de travail pour l’Assemblée élue. Elle affiche 22 cercles locaux (mais seuls 6-7 ont l’air réellement actifs avec des réunions régulières en 2015), et une mailing list de 3500 personnes. Elle réalise aussi une émission régulière sur radio Aligre.

Pour avoir une vue d’ensemble des sites de diffusion et d’action des gentils virus, inspirés par Etienne Chouard, rien de mieux que leur carte mentale . Les 3 sites le Message, la Vraie Démocratie et les Gentils Virus sont des sites relativement concis et très didactiques avec des vidéos. On y trouve aussi une bibliographie sur le sujet (http://lavraiedemocratie.fr/4-a-propos.html ). Mais le site qui permet d’avoir accès à tous leur travaux est leur Wiki on y trouve notamment la méthodologie des ateliers constituants, les liens vers les ateliers réalisés (environ 50 en 2015), des projets d’organisation de constituante tirée au sort, des projets de constitution, une bibliographie, une série de vidéos et de nombreux liens. Pour l’organisation des ateliers constituants, en 2015, les groupes les plus actifs semblent les citoyens constituants sur Paris et en province les groupes de la Lorraine, Nantes et La Rochelle

Dernier arrivé sur ce sujet de la rénovation complète de notre système démocratique le M6R (Mouvement pour la 6ème République), initié par Jean Luc Mélenchon en septembre 2014, a pour objectif de rendre majoritaire l’idée d’une assemblée constituante pour instaurer une 6e République démocratique, sociale, écologique, laïque, féministe et émancipatrice. Il déjà recueilli plus de 100 000 signatures néanmoins la dynamique de création de groupes locaux qui a eu lieu au printemps 2015 est largement retombée aujourd’hui. 

 

Quel avenir pour ces mouvements citoyens ?

Tous ces mouvements citoyens sont, dans le meilleur des cas, animés par un noyau dur de quelques dizaines de militants actifs entourés de quelques centaines de sympathisants. La vraie question, au moment d’#OnVautMieuxQueÇa et de #lNuitDebout, est quelle cristallisation permettra à ces mouvements d’aboutir à une véritable transformation de notre système politique ?

Deux initiatives viennent de se constituer en début d’année : Le processus Vogüé qui a organisé deux rencontres : une dizaine d’initiatives se sont réunies à Saillans en janvier et environ 40 à Vogüé en mars. La prochaine réunion aura lieu en Isère en juin prochain.

Une autre initiative Synergies Démocratiques organise un weekend de rencontre les 16 et 17 avril à Paris. Les organisateurs ont identifié plus de 200 mouvements citoyens à y inviter, une trentaine s’y est déjà inscrit : http://site2-syndem.rhcloud.com/invites-et-participants/

Enfin un site portail se donne pour objectif de recenser l’ensemble des mouvements citoyens en cours : Agora 2017, quarante initiatives y ont déjà déposé un descriptif avec les liens internet vers leurs sites.

Le système représentatif agonise, les jeunes pousses de démocratie directe seront-elles suffisamment solides pour assurer efficacement la relève ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 4 avril 09:41
    « démocrates militants »... ? c’est à dire à tous ceux qui votent pour l’UMP/S depuis 50 ans... ?

    • SDM 94 SDM 94 4 avril 11:16

      @Le p’tit Charles
      Dans la mesure où une grande majorité de ceux ci souhaitent la sortie du système représentatif pour aller vers une véritable démocratie où le pouvoir est au peuple, je doute qu’ils votent majoritairement UMP/S et encore moins pour certains partis totalement verticalisés dans l’adoration du chef ou de la cheftaine...


    • beo111 beo111 4 avril 11:24

      @Le p’tit Charles


      Euh non ça c’est plutôt les gens qui sont sous perfusion de télévision pure... depuis 50 ans effectivement.

      En fait on ne sait pas vraiment ce que votent les démocrates, la plupart du temps ils ne votent pas vraisemblablement.

      De mémoire cependant un étudiant nantais a fait une enquête il y a deux ans sur le profil politique des gens qui se présentent sous la bannière de Démocratie réelle, il y avait un peu de tout si je me souviens bien.

    • citoyenrené citoyenrené 4 avril 11:18

      article intéressant et documenté
      une solution possible sera la combinaison heureuse et fertile de la démocratie et du gouvernement représentatif

      la constituante à venir (espérons) saura trouver l’harmonieux dosage


      • Donbar 4 avril 12:10

        Bravo pour cette information bien présentée.
        Ne dirait-on pas que les « clubs » du XVIIIe siècle sont de retour ?


        • SDM 94 SDM 94 4 avril 14:05

          @Donbar
          comme je l’avais déjà dit il y a quelques mois :
          "Nous sommes en 1785, depuis 30 ans les aristocrates ont repris le pouvoir et réactivés les privilèges liés à la possession des terres qui étaient tombés en désuétude lorsque la monarchie absolue était forte. La monarchie, criblée de dettes notamment dues aux opérations extérieures dans le nouveau monde, est faible et plie devant les exigences des aristocrates. Les bourgeois qui s’enrichissent par l’activité et le commerce accèdent à un niveau d’étude équivalent à la noblesse et ne supportent plus les privilèges de celle-ci. Le progrès technique permet des nouveaux comportements qui se confrontent directement à toutes les règles qui régissent les corporations. Enfin se prépare la signature en 1786 d’un traité de libre-échange entre la France et l’Angleterre qui déstabilisera de nombreux acteurs économiques…"

          Il suffit de changer les acteurs et bis repetita...


        • baron 4 avril 13:13

          Ils ne vont pas être déçu les signataires du M6R, ne risquent ils pas de servir de caution citoyenne et démocratique a des apparatchick déjà bien implanté, élus soi disant démocratiquement.

          Il y a t il des types bien tordus tout de même pour réaliser des montages bizarres pour faire croire qu’ils représentent le peuole.
          Alors une arnaque ? Une instrumentalisation purement politicienne ? Une belle manipulation de personnes sincères croyant soutenir un mouvement démocratique ?


          • SDM 94 SDM 94 5 avril 00:44

            @baron
            Etant moi même un signataire actif sur la plateforme du M6R je peux témoigner que JLM a effectivement rendu officiellement les clés en juin dernier. Par contre celles ci ont été gardées par une équipe de jeunes militants PG qui, biberonés au combat politique partidaire, ne savent pas que faire d’un mouvement de citoyens qui aspirent à un fonctionnement horizontal.

            Ceci étant, ayant visité de nombreux forum de mouvements citoyens, notamment sur loomio et sur GGouv, la très grande majorité vivent quelques semaines avant de péricliter. Le forum Nous le Peuple du M6R, malgré une baisse de sa fréquentation, est toujours un lieu d’échange et d’information actif près d’un an et demi après sa création.

            Il est vrai qu’on est loin de la promesse initiale d’un grand mouvement de masse horizontal et auto géré. Dans un interview (ou son blog ?) JLM a avoué qu’il avait souhaité que François Delapierre conduise au bout cette expérience, sa mort ne l’a pas permit. Au final cela n’a été pour JLM qu’une expérimentation préalable à jlm2017.fr où il a déjà 90 000 signataires et où l’organisation du site est beaucoup plus verticale et en phase à un combat électoral. Aujourd’hui il n’a plus besoin du M6R..


          • SDM 94 SDM 94 5 avril 00:50


            Liens vers les sites publics sur Loomio : https://www.loomio.org/explore
            et sur Ggouv : http://ggouv.fr/groups/all


          • SDM 94 SDM 94 5 avril 00:58

            et vers la plateforme Nous le Peuple : https://www.m6r.fr/nouslepeuple/


          • BACHAUD 4 avril 13:24

            Pour mettre fin à« l’impuissance politique des citoyens » je ne vois que deux moyens.                Le référendum d’initiative citoyenne en toutes matières ou une assemblée constituante tirée au sort sur les listes électorales.

            Le RIC est plus facile a obtenir car d’une part il a été promis par tous les partis du PCF au FN en ...1993 et plus de 82% des Français sont POUR.

            Mais pour l’obtenir il faudra être des millions dans les rues c’est sûr . Il faut donc compter ceux qui sont prêts à manifester dans la ville de leur choix et quand nous serons très nombreux l’opération pourra être lancée.C’est ce que propose le CLIC goo.gl/forms/2aG4YUvXlh                       Nous verrons les assos et petits partis prêts à appeler leurs sympathisants à manifester pour pouvoir par exemple IMPOSER un référendum pour ABROGER l loi Kohmri ou d’(auitres..



              • L'enfoiré L’enfoiré 4 avril 18:12

                « Le système représentatif agonise, les jeunes pousses de démocratie directe seront-elles suffisamment solides pour assurer efficacement la relève ? »


                C’est exactement, ça le problème de la société participative : la compétence et la motivation. 

                • sam_fisher sam_fisher 4 avril 21:37

                  Bravo, je soutiens et j’ajoute et cite Périclès :

                  - « Notre régime n’a rien à envier à celui de nos voisins. Loin d’imiter les autres peuples, nous leur offrons plutôt un exemple. il a pris le nom de démocratie parce que le pouvoir est entre les mains du plus grand nombre et non d’une minorité. [...] »

                  A croire que les Grecs étaient plus en avance que nous sur la construction d’un modèle de société humaine.

                  • SDM 94 SDM 94 17 avril 11:48

                    Tous les liens ne fonctionnent pas bien, pour une version avec des liens à jour voir ici sur Médiapart : https://blogs.mediapart.fr/sdm94/blog/100416/voyage-dans-l-univers-des-democrates-militants

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès