Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Wauquiez et Goasguen : Perdre son âme plutôt qu’une élection (...)

Wauquiez et Goasguen : Perdre son âme plutôt qu’une élection ?

Pour les hommes politiques au pouvoir, perdre les élections est leur pire cauchemar. Certains, comme Laurent Wauquiez ou Claude Goasguen, sont d'ailleurs prêts à adopter certaines demandes du Front National pour s'y maintenir !

Dans une chronique du 23 mars 2011, Marie-Bénédicte Allaire, du service politique de RTL déclarait : « (...) en 1987, une tribune de Michel Noir, à l'époque député maire RPR de Lyon avait jeté un pavé dans la mare ... il écrivait qu'il valait mieux perdre une élection que son âme ... l'UMP n'en est pas aujourd'hui à se poser la question d'une alliance avec le FN ... mais si elle ne veut pas en arriver là ... elle doit montrer qu'elle a d'autres réponses à apporter ... et notamment des réponses économiques sociales ... or on peut se poser la question ... lancer des débats qui tournent au défouloir anti-musulmans ... jeter l'opprobre sur les roms ... n'est-ce pas d'une certaine façon perdre son âme quand on se réclame d'une droite républicaine (...) »

Or, les dernières déclarations de Laurent Wauquiez au nom de la droite sociale et celles de Claude Goasguen au nom de la droite populaire laissent à penser que l'UMP préfère se focaliser sur le fait que : « (...) Marine Le Pen devient la personnalité qui recueille le plus de suffrages auprès des sympathisants de droite : 55 % (+ 10 points en un mois ) » que des : « réponses à apporter, notamment économiques sociales »

Laurent Wauquiez a : « jugé anormal que le système de protection social, le plus généreux d'Europe, permette aux étrangers, très facilement, de bénéficier de nos différents outils de solidarité. Il est normal que quelqu'un qui vienne en France bénéficie de notre système à condition qu'il ait un minimum contribué (...) suggérant d'établir une durée minimale de travail - cinq ans - pour pouvoir y prétendre (...) » - Le Monde

Franchement novateur, lorsqu'on sait que la proposition de monsieur Wauquiez a été émise en ... 1985 et en ... 2001 !

« (...) nous offrons pratiquement gratuitement aux gens qui rentrent chez nous sans aucun contrôle des services sociaux qui sont gratuits pour ceux qui en bénéficient mais pas pour la communauté Française qui les paie avec ses impôts (...) » J-M Le Pen à L'heure de vérité

Dans le même registre, on trouve : « (...) Dans cet esprit, je veux que la priorité soit de nouveau accordée aux citoyens français pour les emplois et les prestations sociales. Et cette mesure ne constituera pas seulement une mesure de justice à l'égard de nos compatriotes, mais contribuera aussi à dissuader les étrangers peu scrupuleux de venir chez nous abuser de notre pays (...) » Bruno MEGRET - Discours de lancement de la campagne présidentielle

Le tout synthétisé dans le programme du FN : « (...) Supprimer les pompes aspirantes en réservant les aides sociales diverses et les allocations familiales aux seuls Français et en réinstaurant, dans le cadre de nouvelles dispositions législatives, la préférence nationale pour les prestations sociales (...) »

Moins médiatisé mais pourtant aussi significatif : Claude Goasguen, qui ne souhaitait pas être en reste a lancé : « (...) Je souhaite que l'on commence par enregistrer les situations de double nationalité au moment des actes de mariage, de naissance ou de naturalisation. On disposerait ainsi à terme d'un registre des binationaux, (...) En France aujourd'hui, on ne sait pas combien ils sont, sans doute 4 à 5 millions. Je souhaite aussi qu'on aille progressivement vers une limitation de la double nationalité (...) »

Qui n'est qu'une variante de : « (...) Lancer une réforme du droit de la nationalité, en supprimant notamment la binationalité et l’acquisition automatique de la nationalité (celle-ci ne serait alors automatique que si l’on est de père ou de mère français)  » Programme du Front National ou de : « (...) Oui je crois qu'il faut changer le code de la nationalité, qu'il faut supprimer le droit du sol et je pense qu'il faut supprimer la double nationalité (...) » Marine Le Pen en 2009

Et qui fait suite à l'échec d'une tentative du même Goasguen à l'Assemblée Nationale, avortée par le Sénat qui a : « (...) retoqué deux dispositions, introduites par les députés à la demande de la Droite populaire (issue de la droite de l'UMP), modifiant l'accès à la nationalité. Le premier supprimait l'automaticité de l'acquisition de la nationalité pour les jeunes étrangers de 18 ans (...) » - Le Figaro

Mais qu'en est-il vraiment, de l'application des ces mesures, destinées à convaincre l'électorat de droite extrême de revenir dans le giron de l'UMP ?

Danièle Lochak, professeur à l'université de Paris X-Nanterre et présidente du Gisti donne une réponse précise : « (...) L'administration ne saurait, de son côté, refuser à un étranger le bénéfice d'un droit ou d'une prestation aussi longtemps qu'il n'existe aucun texte législatif ou réglementaire réservant ce droit ou cette prestation aux Français. L'article 187-1 du Code pénal punit en effet de peines de prison et d'amende « tout dépositaire de l'autorité publique ou citoyen chargé d'un ministère de service public » qui refuse sciemment à une personne, en raison de son origine, ou de son appartenance ou de sa non appartenance à une race ou une nation déterminée, le bénéfice d'un droit auquel elle pouvait prétendre (...) »

Néanmoins, ajoute Danièle Lochak, un débat reste toujours possible puisque : « (...) Le Conseil constitutionnel n'a jamais eu à se prononcer directement sur cette question. Dans une décision rendue le 23 janvier 1987, il n'a pas considéré comme inconstitutionnelle la loi qui ouvrait la possibilité de subordonner à une durée minimale de résidence sur le territoire français le bénéfice de certaines prestations sociales, se bornant à indiquer que la mise en oeuvre de cette loi par le pouvoir réglementaire ne devrait pas aboutir à dénaturer le principe posé par le Préambule de la constitution de 1946 selon lequel « la nation garantit à tous (...) la protection de la santé, la sécurité matérielle (...) »

Alors, l'UMP et ses dirigeants pousseront-ils leur raisonnement jusqu'à rendre un peu plus crédible la déclaration de Jean-Marie Le Pen : «  les électeurs préféreront un jour l'original à la copie » ? En tous cas, il semble bien qu'à l'UMP, on ait choisi de : perdre son âme plutôt qu'une élection !

Crédit et copyright image
Hervé Baudry


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  •  C KOI CE FOUTOIR WAUQUIEZ DIT ASSISTES DU CAC 40 FAITES 5 HEURES DE REUNION CHAQUE SEMAINE...BACHELOT DIT NON ....MAIS HIRSCH ECRIT 25% de deputes corrompus dont goasguen qui se maquille tous les jours avec les coffrets cadeaux de loreal « DESSUS DU PARFUM....DESSOUS DE BELLES LIASSES AVEC UN MOT DE MME BETTENCOURT... »
     qu ’elle est belle la vie pour ces assistes la ...ils défendraient leurs postes avec leurs dents..de requins


    TOUSENSEMBLE


    • gaijin gaijin 10 mai 2011 11:59

      ces gens n’ont rien qui ressemble de près ou de loin a une âme
      par conséquent ils n’ont rien a perdre
      « la moitié des politiciens sont des bons a rien
      oui mais les autres sont prêts a tout ça compense »
      coluche


      • Renaud Séchiant 10 mai 2011 13:29

        Doit on comprendre que tu es tellement manipulé par le système que tu ne te rends même pas compte de qui, réellement, te « bouffe la laine sur le dos » ?

        Ou doit on comprendre que, étant raciste, tu n’es qu’un pauvre con ? Ce qui va de paire avec la première proposition !

        Au choix !


      • Renaud Séchiant 10 mai 2011 13:37

        Et inutile de s’énerver : Je n’insinue rien. Je pose juste des questions.

        Et au fait : petit complément : « au nom d’un préambule constitutionnel »

        Est ce que tu es au courant de cette chose que l’on appelle la hiérarchie des lois ?

        bon pour ta culture : http://www.doc-etudiant.fr/Droit/International/Expose-La-hierarchie-des-lois-48621.html

        extrait : Les lois constitutionnelles sont au sommet de la hiérarchie des lois. Tout Etat possède une constitution et les lois de celle-ci ont un pouvoir supra-législatif. Ce sont les lois constitutionnelles qui déterminent le rôle des différents organes de l’Etat. Et pour veiller au respect de ces lois, un comité appelé conseil constitutionnel a été mis en place. Ce conseil constitutionnel contrôle la conformité d’une loi à la constitution et de l’annulation en cas de non-conformité. Cet organe peut être uniquement saisi par le Président de la République, le Président du Sénat, le Président des Assemblée national et un nombre précis de Parlementaires.

        Si tu veux remettre en cause les bases de notre pays et de notre système je te conseille de changer de pays. Mais dans les pays qui défendent tes idées tu ne saura pas le bienvenue car « étrangers ». Enfin, si tu te considère patriote et que chier sur la constitution ne te chagrine pas plus que ça... tu me diras : Il y avaient bien des collabos qui se disaient patriotes...


      • Renaud Séchiant 10 mai 2011 17:19

        Raciste oui, mais pas pauvre con. J’ai un sens aigu de la dialectique des NOUS et des EUX, qui fait que je cultive inconditionnellement le «  Je préfère mes filles à mes nièces, mes nièces à mes cousines, mes cousines à mes voisines et mes voisines aux étrangères » popularisé par Jean-Marie Le Pen.

        En effet, tu as choisis... depuis que sarko vous a décomplexé et face à un écran d’ordinateur. Viens le crier haut et fort dans mon quartier ! On verra si tu es toujours aussi décomplexé.

        C’est sans intérêt. La question est de savoir si une disposition inscrite dans la constitution française de 1946 doit, ou non, profiter à des milliards de clampins qui sont susceptibles de décider de venir s’installer sur un territoire qui n’est pas le leur et où, pour moi, ils ne sont pas les « mieuvenus » que les Huns de 451, les Arabes de 732, les Anglais du XIVe (siècle, pas arrondissement) et les Allemands de 1940.

        Prouve moi que le territoire dont tu parles est plus à toi qu’à n’importe qui ? Que je sache tout le monde à le droit de créer une entreprise ou il veut et de s’installer ou il veut. Et de demander la nationalité qu’il veut. En tout cas dans les pays dit démocratique.

        En réalité, voici ce que dit le fameux préambule « La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. »
        Il n’est nulle part question de l’étranger, de l’immigré, du métèque, du clandestin, du sans-papier ou de l’heimatlos. Pour les rédacteurs de l’époque, il n’était pas nécessaire de préciser que c’était au bénéfice des nationaux, comme l’entier des dispositions non explicitement prévues pour des étrangers, cela allait de soi !

        C’est drôle il me semblait bien avoir lu : « Elle garantie à tous ». Il me semblait aussi qu’aller et venir ou bon nous semble était l’un des grands principes des droits de l’homme et du citoyen sur lequel se base la constitution en question. Mais bon les droits de l’homme vu ton orientation politique tu dois te le mettre dans le fondement.

        Rappel assez malheureux de la part d’un type qui est prêt fourguer le pays de ses ancêtres aux incommensurables surplus de population du tiers monde.

        Rappel d’un type qui contrairement au raciste regarde le présent et l’avenir et non pas le passé. Tu me donnera la définition d’un français et on en reparle. Tu remonte à 6 générations et des français d’origine (ca existe au moins ?) tu n’en trouve plus tellement. Donc bon continue à croire en une vieille France qui n’existe que dans tes souvenirs de vieux. Et laisse moi constater que la France n’a déja plus rien de française.... et pas besoin du maghreb pour ça. Regarde plutôt les arches Mac Donald au lieu de criéer au minaret : Si tu n’es pas con comme tu le dit tu devrait comprendre mon propos.



      • Renaud Séchiant 10 mai 2011 17:49

        Il n’y a aucune base, en France, qui décrète que n’importe quel Melmacien, de Melmac ou d’ailleurs, a le droit de s’installer à demeure et de toucher des assurances sociales, à peine entrer sur un territoire où le « droit du pied » serait au permis de séjour et à la perception de prestations, ce que le « droit du sol » est à la nationalité.

        Ok, je note que le droit d’asile n’est donc pas une base juridique en Françe !
        On peut aussi s’assoir sur le droit de la nationalité et des étrangers, de la protection de l’individu ainsi que les accords internationaux sur la question et la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

        La loi française n’est pas celle que tu décide. C’est celle qui s’applique à tous le monde. Et si tu n’es pas content que la France soit une terre d’asile et possède un droit des étrangers beau coups plus généreux que certains de ses pays voisins et bien je te le répète : Change de pays : Comme l’autre pour qui tu as sûrement voté (ah non ! c’est vrai : tu es raciste... pas con) l’a si bien dit : Tu l’aime ou tu la quitte.

        Ta France c’est celle de l’occupation allemande et non pas la France des droits de l’homme. A cette époque là les gens comme toi s’en donnait à cœur joie de dénoncer les ’étrangers’ que tu décrit comme responsable de tout les maux. Ils étaient prêt à se soumettre à un étranger pas si différents d’eux pour exterminer ces autres étrangers trop différents. Et pendant que l’élite te vide les poches, toi comme un bon toutou tu regarde les boucs émissaires qu’ils te montre du doigt. Pour une fois l’idiot est celui qui regarde la lune et non pas le doigt. C’est sûr que le petit caîd de banlieue vote le budget de la France. C’est aussi lui qui a renflouer les banque et qui décide des politique de l’emploi.

        Aller rendorts toi !


      • Gabriel Gabriel 10 mai 2011 14:05

        Afin de sauvegarder leurs avantages et le peu d’illusoire pouvoir qu’ils possèdent, ils sont devenus expert en pactes Faustien. 


        • LE CHAT LE CHAT 10 mai 2011 15:54

          un politicien a t il une âme ??????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès