Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > We need to talk about François

We need to talk about François

Dans la vie, le plus difficile à gérer, c'est la déception. Et la plupart des déceptions naissent de grands malentendus.

Lors de l'appel Skype de bonne année, nous parlions cinéma avec mes Américains préférés. On cherchait quels étaient les films de 2013 qui nous avaient vraiment emballés et on en avait rapidement conclu que, finalement, on avait été majoritairement plutôt déçus par ce qu'on avait vu et même, d'autant plus déçus que pour certains, nous avions nourris de grandes espérances. Après avec pris une grosse baffe avec District 9, on pensait en prendre plein la gueule avec le suivant et l'on se retrouve juste déçus par Elysium, son scénario anémique et convenu, son propos politique niveau classe de CM1, alors que ça reste un honnête actionner de SF, tout à fait satisfaisant en tant que tel. Outre Atlantique, c'était World War Z qui s'en tirait le mieux, non pas que le film soit particulièrement bon, mais c'est surtout que nos Américians avaient vu exactement le genre de spectacle qu'on leur avait vendu, ni plus, ni moins.
Encore que Gravity nous avait tous plus ou moins choppés par surprise, avec une exploitation rarement égalée des possibilités concrètes offertes par la 3D en terme de récit immersif.
Malgré George Clooney...

En fait, nous avons tout faux : le cinéma de 2014 nous décevra au moins autant que celui de 2013, tout simplement parce que nous n'avons pas très bien intégré ce que l'on nous vendait (et très cher, d'ailleurs !) réellement. On attend des œuvres radicales, des points de vue d'auteurs assumés, des récits construits au cordeau. En face, c'est l'industrie du cinéma, une machine à produire du fric sans risque et non plus à produire du rêve. Il n'y a plus que des hordes de tacherons qui sont payés pour produire du popcorn movie au kilomètre avec comme seul et unique objectif, non pas de nous distraire et encore moins de nous faire réfléchir, mais de ne froisser absolument personne sur cette planète afin de pouvoir faire un max de blé en fourguant la cam' la plus standardisée possible, markétable et bankable à l'infini. Le cinéma grand public, c'est devenu le MacDo culturel : tu sais très exactement que tu vas y bouffer de la merde, mais tu sais aussi que tu ne seras jamais surpris. Et donc, jamais déçu.

C'est un peu comme François Hollande.

Si, si, vous allez comprendre !

Même chez ses plus ardents supporteurs, chez les archéosocialos qui ont le respect du parti et du chef chevillés au corps, on sent bien que l'heure est à la grosse, à la très grosse déception.

Vous avez entendu les vœux du président ? Avouez, rien de tel pour vous persuader aussitôt que de ce côté-là 2014 sera de nouveau une année de merde ! Étonnez-vous que le Medef soit le premier et quasiment le seul à s’empresser d’y répondre.

Décidément, ce type n’a rien compris. Il enfonce son pays en 2012 et 2013 avec un plan de reprise de chaussettes. Et il récidive en 2014 comme si de rien n’était.

Meilleurs vœux coups de pied au cul, Chronique du Yéti, 1er janvier 2014.

Oui, parce qu'il y a encore des gens qui ont du temps à perdre devant les vœux du président, des gens pour penser que la logorrhée politique, la propagande des petits matins, a encore une quelconque valeur, une quelconque utilité.

On retrouve un peu la même ambiance de franche amertume chez les camarades de la première heure, les indéfectibles piliers du PS, les irréductibles socialos de cœur et d'esprit :

Le 1er janvier 2014 va, hélas, se présenter comme un mauvais jour pour la gauche, pour notre parti, le parti socialiste et pour le gouvernement de la gauche. La TVA va augmenter de 19,6 % à 20 %. Ce, en dépit de tout ce qui a été défendu lors de la campagne présidentielle, et dans les tracts et affiche de notre parti socialiste en fin 2012. Nous proclamions alors que la hausse de la TVA serait « injuste » et une « faute économique ». Mais voilà que le gouvernement fait, hélas, maintenant, le contraire.

Le bilan social de l’année 2013 n’était déjà pas fameux.

Gérard Filoche, 28 décembre 2013

C'est acide comme une régurgitation de Coca-Cola un soir de réveillon.

Personnellement, François Hollande ne m'a pas du tout déçue. Pas un poil, rien, nada. Ce type est parfait de bout en bout. Il fait très exactement ce qu'attendaient de lui ceux qui l'on réellement mis au pouvoir... c'est-à-dire aucun de ces cons de cochons d'électeurs que nous sommes !

Franchement, comment être surpris par le blairisme revendiqué de l'ex de la nana qui a déclaré à l'issue d'une campagne présidentielle perdue qu'elle avait défendu des tas de trucs auxquels elle ne croyait pas un instant, comme l'augmentation du SMIC ? Parce que Ségolène Royale, ce n'était pas pendant la campagne qu'il fallait l'écouter, c'était juste après qu'elle ait été battue, au moment où, amère et déçue, elle s'était laissé aller à dire ce qu'il convient de ne jamais dévoiler en politique.

Ceux qui sont actuellement déçus par François Hollande sont surtout ceux qui pensaient que ce mec était de gauche ou même simplement socialiste. Il leur aurait pourtant fallu connaitre un peu le gus pour savoir que si Hollande est au PS, c'est uniquement parce que tous les arrivistes de sa génération ne pouvaient pas tous rallier l'UMP et qu'il en fallait bien quelques-uns qui se dévouent pour nous jouer encore un peu la comédie de l'alternance politique.

« Finis les rêves, enterrées les illusions, évanouies les chimères. Le réel envahit tout. Les comptes doivent forcément être équilibrés, les prélèvements obligatoires abaissés, les effectifs de la police renforcés, la Défense nationale préservée, les entreprises modernisées, l’initiative libérée. »

C'est beau comme du Sarko, mais non, c'est du Hollande !
Et pas du Hollande de la dernière crise, non, du Hollande de 1985, dans un petit pensum cooécrit avec quatre copains de promo, un concentré de pensée 100 % libérale et cynique.

Les auteurs de La Gauche bouge assument le tournant néolibéral masqué sous le thème de la « rigueur » : « En réhabilitant, non sans opportunité, l’entreprise et la réussite, la gauche, avec l’ardeur du néophyte, retrouve des accents que la droite n’osait plus prononcer, depuis des lustres, de peur d’être ridicule. Mais prenons garde d’en faire trop : pour faire oublier nos frasques égalitaristes, ne gommons pas notre vocation sociale. » Et le cynisme continue : « Ce n’est pas par calcul ou par malignité que la gauche a accepté de laisser fermer les entreprises ou d’entamer le pouvoir d’achat des Français. C’est par lucidité. Refuser ces évolutions et c’en aurait été fait de la perspective d’une gestion régulière du pays par la gauche. » Finis les idéaux politiques, bienvenue à l’expertise et à la gestion avec les postes et les positions de pouvoir liés à une alternance entre la droite et la gauche en harmonie avec le néolibéralisme anglo-saxon, ses « démocrates » et ses « républicains » aux États-Unis, ses « travaillistes » et ses « conservateurs » au Royaume-Uni. « Depuis 1981, une redistribution des cartes s’opère sous nos yeux. Elle traduit l’aspiration croissante des Français à refuser les alternances brutales, et à voir se dégager entre deux grands projets de société, l’un conservateur, l’autre réformiste, les compromis nécessaires sur la gestion de l’économie comme du système de protection sociale, sur la construction européenne comme sur les grands axes de la politique internationale […]. Face à un Parti communiste qui se durcit et se marginalise dans une opposition radicale à la social-démocratie, le Parti socialiste retrouve les marges de manœuvre nécessaires pour s’affirmer comme le pôle essentiel de rassemblement des réformistes et des modernistes. » L’alternance doit désormais apparaître naturelle, normale et durable. « Il n’y a donc plus pour les socialistes de perspective concevable d’union avec le Parti communiste français note. » C’est tout naturellement que le club des cinq se revendique « libéral de gauche ».

Hollande 2014 joue l'étonné que la rigueur joue les prolongations ? Hollande 1985 devait chercher le prétexte pour appliquer de force la seule politique économique possible à ses yeux : la rigueur.

L’histoire bégaie. Les spéculateurs ont mis en péril la finance mondiale. Les travailleurs devront payer les pots cassés. La part des profits passe de 28 à 37 % dans le partage de la valeur ajoutée entre 1982 et 1989. Après Thatcher, ils ont eu Blair. Après Sarkozy, nous avons Hollande. Il va falloir que l’histoire parle clair.

François Hollande est, semble-t-il, conscient du préjudice que lui causerait la révélation de sa coopération à cette profession de foi néolibérale puisqu’il ne mentionne pas l’ouvrage La Gauche bouge parmi ses œuvres dans sa notice du Who’s Who de 2013.

Le tournant néolibéral du Parti socialiste en 1983 est ainsi confirmé par cet ouvrage particulièrement important à lire puisque François Hollande s’est fait élire président de la République en annonçant de faux combats contre les riches et contre la finance soi-disant sans visage. Il fallait en finir avec le « président des riches », et nous avons voté au second tour pour François Hollande, il est vrai sans beaucoup d’illusions. Mais nous avons été déçus objectivement tant le bilan est alourdi, avec la montée des licenciements boursiers, et aussi subjectivement, avec la perte de tout espoir et de tout crédit en la parole politique des socialistes.

La violence des riches, Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot, éditions Zones, septembre 2013.

François Hollande n'est pas sorti des urnes en 2012 par hasard, mais parce que ces copains les riches, les affairistes, les accapareurs de tous poils savaient que la pseudo-crise et Sarko avaient bien balisé le terrain pour pouvoir mettre la gomme sur la grande purge économique. Cette politique propagandaire qui consiste à appeler rigueur ce qui n'est jamais que la continuité et le durcissement du plus grand holdup de tous les temps, celui qui consiste à faire croire au populo que non seulement, c'est le merdier, mais qu'en plus, c'est entièrement de sa faute et que la seule solution, c'est de l'enfoncer chaque jour un peu plus dans la merde.

C'est tout.
Ce n'est que ça.
La justification idéologique de l'appauvrissement à marche forcée du plus grand nombre. Servi par le gars dont la posture politique lui permet d'aller plus loin et plus fort que n'aurait jamais pu le rêver la droite dure et le patronat réunis.

Forcément, de ce point de vue, je ne risquais pas d'être déçue, non ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • jako jako 2 janvier 2014 12:56

    Rien à rajouter, magnifique et malheureusement tellement exact.


    • colza 2 janvier 2014 13:13

      Bonjour, Monolecte,

      J’aurais pu écrire la même chose, mais sûrement moins bien smiley
      2014 sera, à n’en pas douter, une année de merde pour les petits et les sans grades, avec baisse du pouvoir d’achat à tout coup.
      Un exemple : Il s’est trouvé l’année dernière un million environ de citoyens modestes à devoir payer un impôts sur le revenu du fait du gel des barêmes, alors qu’il étaient jusque là exonérés.
      Le choc en retour, c’est qu’ils étaient également exonérés d’une partie de la CSG qu’ils vont maintenant payer plein pot, soit une diminution de leur revenu d’environ 4%.
      Une année de merde, je vous dis !


      • Arnaud69 Arnaud69 2 janvier 2014 13:13

        Très bon article comme d’habitude chez Monolecte, mort de la démocratie mais n’est-ce pas un peu planifié  ?

        Je veut bien croire que tous les écrits historiques sont des faux mais quand les faux disent vrai, peut-on encore dire qu’ils sont faux ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 janvier 2014 13:14

          Arriver à faire tout un article sur Hollande sans jamais parler des décideurs européens, c’est quand même un exploit...

          Même à Droite, ils n’osent plus écrire des articles franco- français ..., ils ont au moins la lucidité de comprendre que nous sommes sur le Titanic.

          Mais à Gauche, il y a toujours des gens qui font comme si Hollande était autorisé par les Traités, à décider de quelque chose d’important dans le sens de l’intérêt général.

          On les reconnaît au fait qu’ils ne citent jamais aucun article des Traités, jamais une citation qui montre que nous sommes une colonie de l’Empire américain.

          Pas de risque qu’il mettent ces liens :

          « Viviane Reding à l’ Assemblée Nationale, expliquant aux Députés français qu’ils ne servent plus à rien, il n’y a plus, désormais, de politiques intérieures nationales. »

          ou bien « Quand le Trésor américain rappelle les Européens à l’ordre » 
          Taxe sur les transactions financières ? « No ! You can’t ! »

          ou bien sur les plans de Merkel qui doivent s’appliquer à toute l’ UE : austérité à perte de vue et sauvetage des banques par le système chypriote.

          Allez, bonne journée, Monolecte, et continuez bien à protéger l’Empire.


          • AlainV AlainV 3 janvier 2014 09:48

            Parler du cinéma américain pour mettre en perspective quelques citations, je n’ai pas beaucoup apprécié. Le contexte européen, cad l’UE, la finance mondiale (d’obédience sioniste ou francmaçonne ou ... , peu importe) tellement bien représentée par les 5 Banques Françaises, voilà qui relativise l’action de nos marionnettes dociles, coupables d’accepter de plein gré ce rôle d’enfumeurs.
            Ces saltimbanques qui nous gouvernent sont cependant très intelligents et nous mènent de gré (par les rouages démocratiques quand ça les arrange) ou de force (coups d’état, surveillance généralisée et lois d’oppression, OTAN), là où ils veulent, nous faisant comprendre que toute résistance est vouée à l’échec, car ils savent fasciner leurs concitoyens (rôle des médias), pour mieux les endormir (TINA)... et les asservir.
            S’il y a complot (je n’aime pas ce terme), c’est celui d’un courant de pensée, d’une idéologie : le néolibéralisme décrit par Michel Foucault et présenté avec brio, clarté et concision par Wendy Brown il y a plus de dix ans. Aujourd’hui, l’avancée et la pénétration de cette idéologie apparaissent encore plus clairement qu’en 2004.

            Dévoiler l’adversaire, n’est-ce pas déjà, un peu, le vaincre ?


          • Croa Croa 4 janvier 2014 15:31

            « Arriver à faire tout un article sur Hollande sans jamais parler des décideurs européens, c’est quand même un exploit... »

            Pour ma part je considére que la République Française est morte. C’est plus juste encore car le vrai pouvoir est encore au dessus « des décideurs européens », carrément !


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 4 janvier 2014 20:40

            Monolecte s’intéresserait-il aux fractales ?


          • Arnaud69 Arnaud69 2 janvier 2014 13:31

            Pour info DSK, Lagarde, Attali prédisent une crise économique sans précédent, pire que celle de 1929... Prévue pour 2016...

            Ceci-dit il ne faut pas être devin, les indicateurs sont explicites, la France c’est très bientôt la Grèce
            L’immigration forcée en période de chômage massive est faite pour catalyser le détonateur.

            Ce qui expliquerai le « rien à foutre » de Sarkhollande...


            • Le printemps arrive Le printemps arrive 4 janvier 2014 20:48

              Ils préparent les esprits aux coups de massues qu’ils vont donner eux-même.

              « Les amis, ça va faire mal, mais c’est pour votre bien ! »

              Cependant, mon optimisme me fait penser que cette fois ils n’arriveront pas à refaire le coup, l’éveil des consciences est une réalité et je le constate tous les jours.

              Chers amis, en tant que personnes conscientes, parlez, communiquez avec les non-conscients, c’est un de vos pouvoirs, utilisez-le.

              Un peuple uni et éduqué ne peut être vaincu !


            • howahkan Buddha Marcel. 2 janvier 2014 14:02

              surinformation vraies et fausses pour provoquer des réflexes de la peur, enfin le mot peur ne veut rien dire du tout..voila pourquoi il est si employé.....pour celui qui se connait un tut petit peu il remplace le mot peur par fuite de ce que je ne veux pas voir.....c’est le bal des fuyants qui a laissé se créer le pseudo élites,

              avant la surinformation l’église ,enfin toutes les églises de toutes les confessions suffisaient quasiment. Nos pensées majeures sont basées sur le croire,et pas sur le savoir par expérience ou parcours personnel, et comme le croire couvre absolument n’importe quoi, la bagarre est assuré...

              il y a des élites financières parce que en fuyant mentalement on ne voit donc ne comprenons jamais de quoi il est question, le probleme humain est totalement incompris donc a ce stade jamais solutionné, et il y a des élites financières parce que là haut ils ont compris une seule chose que le bon peuple ne sait pas : coopérer collectivement est la clé de leur succès, même si ils se tireraient bien dessus sans problèmes aussi bien sur !!,reste alors à diviser les bœufs entre eux, toi ton métier vaut mieux ,je te donne plus , etc etc ce qui n’est pas dur et le tour est joué...

              il y a donc a comprendre ce qui se passe ce qui n’est pas fait individuellement du tout, l’action alors viendra d’elle même.....la solution est dans la connaissance totale du problème, nous on essaye de fuir le problème sans même savoir quel est ce problème, mais comment fuir ce que je ne connais même pas.....a ce niveau il est clair que de parler d’intelligence est un gag..

              nous n’étions pas obligés d’être si con,c’est carrément un choix volontaire !!! et ça n’est absolument pas une question d’ éducation et de niveau scolaire.....la vérité est ailleurs..

              A l’age de l’information accessible en dehors des circuits du mensonge, l’ignorance est un choix délibéré !!.........

              le pouvoir est totalement aux abois ne le voyez vous pas ??? le plan ne va pas marcher, comme WW2 fur perdu an 1941, ici c’ est pareil le NWO bancaire ou autre ne sera pas !!


              • howahkan Buddha Marcel. 2 janvier 2014 14:05

                le pouvoir est totalement aux abois ne le voyez vous pas ??? le plan ne va pas marcher, comme WW2 fur perdu an 1941, ici c’ est pareil le NWO bancaire ou autre ne sera pas !!........le mal absolu ne peut gagner..

                ceci est une vision,ceci se réalisera !!


              • Arnaud69 Arnaud69 2 janvier 2014 14:10

                100% d’accord la clé réside dans la connaissance et le dépassent des idées partisanes .

                Encore faut-il que tout le monde y mette du sien et comprenne qu’avant de prétendre nourrir les enfants des autres il faut déjà pouvoir nourrir les siens.
                Même si vouloir être solidaire est respectable, un médecin malade ne sauve plus personne.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 janvier 2014 20:17

                Arnaud,

                L’immigration ne relève plus des compétences des Etats européens.
                Une fois entrés dans l’ UE, ils se déplacent comme ils veulent.

                Ce sont les accords de Schengen, le Traité d’Amsterdam, et les accords sur les salariés déplacés qui gèrent l’ensemble. Et les guerres de l’ OTAN qui fournissent les vagues migratoires.

                Cela ne sert donc à rien de faire une fixette sur cette question, qui ne peut se résoudre qu’en sortant de l’ UE, et de l’ OTAN, et qui ne sert actuellement qu’à diviser les Français.

                Comme d’autres questions qui divisent, la dette ou le nucléaire, cela nécessitera des débats et un referendum. C’est aux Français à décider sur ces sujets.


              • Arnaud69 Arnaud69 3 janvier 2014 12:37

                @ Fifi

                Le sujet de l’immigration est le fait de la politique du CFR dictée à l’Europe, je vous invite à aller sur les excellents sites des USA où sent recensés les noms des 68% de sionistes qui siègent au CFR.

                Les USA ont même fait des statistiques de cette sur-représentation au CFR, ce qui équivaut à 4800% de sionistes sur-représentés au CFR.

                Pour l’Europe, nous avons des centaines de vidéos où à chaque fois ce sont des sionistes qui font la promotion du métissage OBLIGATOIRE, ce dans une Europe où le taux de chômage des Jeunes a dépassé le taux de chômage des jeunes au Maghreb.

                Sarkozy dit « Métissage OBLIGATOIRE pour la France, pas pour Israël » (en vidéo)

                Le métissage n’est pas un souci pour moi en revanche :

                -Le dumping social et salarial en pleine période de chômage de masse et sans croissance est un peu plus un souci ...

                -L’Europe ouvre les portes en Grand à la Turquie alors que la Turquie n’est qu’à 1/3 de notre taux de chômage et a une croissance 3 fois supérieure à la note là aussi ça coince.

                -L’immigration frorcée et subie alors que le taux de chômage des jeunes Français a dépassé celui des jeunes au Maghreb là aussi ça ne passe pas.

                Là n’est pas le souci me direz-vous, sauf que quand on essaye un coup d’état d’une telle dimension il faut en assumer les conséquences si ça foire et surtout ne pas venir chialer : Sans aucune pitié !

                Bonne chance il en faudra à certains qui sont devenus un souci pour tous les Européens.

                Allez un peu lire ce qui se passe aux USA, là aussi ils sont devenus un gros souci. (si vous êtes Anglophone vous allez comprendre que c’est du suicide pur et simple) 

                Dès 2014 les Turcs Kazars, auront la libre circulation dans toute l’Europe, ça promet ...

                Pas la peine d’y revenir Fifi, je suis un FFI pas une Fifi !  smiley

                 


              • LE CHAT LE CHAT 2 janvier 2014 14:05

                bravo , bien écrit !
                je sais pas ce que le flan va nous dire pour expliquer en juin que l’on est en démocratie quand les électeurs du 1er parti de France n’auront toujours que 2 députés à l’assemblée ...


                • Constant danslayreur 3 janvier 2014 18:22

                  Salut le chat
                  Le FN, premier parti de France, c’est du Jacques Attali ça, non ? Vous êtes fan smiley

                  Pas mal aussi la question à 05:10 enfin je dis ça...


                • paul 2 janvier 2014 19:23

                  A l’inverse de sarko, ce président reçoit, résigné : moqueries, mépris, et même un enfarinage ...

                  Remplaçant au pied levé d’un premier rôle qui explosa en viol ..
                  Tel un pauvre diable poussé sur le devant de la scène par des arrivistes, des traitres, qui se cachent derrière son dos. Pitoyable cette soi-disant démocratie .

                  François, tu n’aurais jamais dû quitter ta Corrèze !
                  Vœux Agnès .


                  • tf1Groupie 2 janvier 2014 20:42

                    Décevoir un Français c’est pas particulièrement difficile.

                    On élit tous le Président en attendant que ce soit le Père Noel, c’est-à-dire qu’il se sorte les doigts du cul à notre place.

                    Donc la moitié des Français sont déçus parce qu’Hollande n’est pas assez à gauche et l’autre moitié est déçue parce qu’il n’est pas assez à droite.

                    Ce n’est pas un hasard, ni la faute à Hollande, si on est champions en consommation d’anti-dépresseurs (et encore, je compte pas le shit et le pinard).

                    Alors déçu que la France ne change pas, certes oui, mais il n’était pas nécessaire de se faire du mal en écoutant en plus les voeux qui sont une cérémonie obligatoire et sans saveur.
                    Le tenant du titre décline son bilan et dans la foulée son porte-parole dit que c’était génial, tandis que les opposants disent que c’était nul.

                    Allez, combien de manifs cette année pour montrer qu’on est pas contents ?


                    • Pyrathome Pyrathome 2 janvier 2014 22:59

                      Ce n’est pas un hasard, ni la faute à Hollande, si on est champions en consommation d’anti-dépresseurs (et encore, je compte pas le shit et le pinard).
                      .

                      T’as encore oublié le principal, la poubelle TF1 !!
                       Sans leur dose quotidienne lénifiante, les lobotomisés se suicident...... smiley


                    • Arnaud69 Arnaud69 2 janvier 2014 21:06

                      B Kouchner le 2-01-2014 sur BFM-TV à 19H30 :

                      -« Avant Hollande, les Socialistes Français étaient les Diplodocus du socialisme Européen »

                       -« Les conflits c’est risqué, une guerre ne dure jamais un ou deux ans mais plus... »
                      (il contredit les prétextes de Hollande avec sa guerre « flash »)

                      -« Dans 25 ans l’Afrique sera le continent le plus en vogue et le plus moderne du monde »

                      (dans ces conditions pourquoi accueillir toute l’Afrique en Europe puisque le paradis est à portée demains)

                      -« Le mieux pour la France serai de dépasser les partis et faire une coalition droit/gauche comme Merkel en Allemagne »

                      Il a dit mieux, au lieu de Centrafrique lapsus Francafrique.

                      Ce ne sont plus des éléphants perchés sur un pédalo ce sont des fous dangereux dont la place est à l’asile loin de toute responsabilité !

                       smiley  smiley


                      • Yohan Yohan 2 janvier 2014 23:55

                        C’est clair, Hollande a vachement ré-enchanté la France. Il suffit de voir le sourire des gens heureux, les emplois à foison, les embrassades dans le RER, le Nouvel An plein d’amour et d’espoir, nos chers immigrés qui nous apportent tellement, la sécurité et paix dans nos quartiers revenus. Bref, de quoi se plaint-on. Depuis de Gaulle, nous n’avions jamais eu un tel Président aussi efficace, aussi énergique, aussi compétent....


                        • franc tireur 3 janvier 2014 05:42

                          Ouais enfin désolé de déranger et de m imiscer dans votre cercle néo bolchevique mais la France est tout de meme bien loin du paradis libéral avec 57% de dépenses publiques ,47% de prélèvements obligatoires,( notemment une fiscalité sur le capital et le travail les plus élevés d OCDE), un code du travail épais comme le cul de jennifer lopez, une république administrativo politicarde digne des ex républiques soviétiques avec 477 députés,senateurs,36 000 maires et ce maquis de conseillers generaux/regionaux/conseillers tout court imbriqués dans ce millefeuille et les planqués des innombrables organismes semi/para publics et gratte papier de la république socialiste francaise, 6 millions de fontionnaires et assimilés, plus d actifs dépendant de l argent public que dans le privé, les allocation chomage les plus élevées, l AME, les primes et aides diverses, des syndicats crypto communistes etc ...
                          .
                          Alors je sais pas quel syndrome vous touche, peut etre celui du gauchard de l Angleterre des années 70 qui voit le socialisme precipiter son pays dans la pauvreté et en veut a la terre entère , ca ne peut etre qu un complot du grand capital, le marché qui a pervertit notre si parfait modèle.
                          Ca rappelle les apparatchiks de Moscou qui pour expliquer la chute de l URSS vous explique qu ils n ont pas été assez communistes .
                          .
                          Hollande savait depuis le départ ce modèle francais condamné dans la mondialisation, il l avait théorisé dans son livre ’ droits d inventaires" de 2009 ,quand personne ne faisait encore attention a lui.
                          Mais pour etre élu a gauche et en France il lui fallait toucher la corde sensible et rescusciter les vieilles antiennes de la gauche francaise, assoifée de lutte des classes d, egalité, et d anticapitalisme. Il aura tenu 18 mois dans la démagogie socialo communiste , le nouvel an 2014 marque enfin la fin de la récré. Il voit les chiffres comme nous, la fuite des investisseurs,des entrepreneurs,des talents,l effondrement manufacturier,du secteur privé.

                          Vous croyez qu on peut redresser un pays en se mettant a dos les acteurs économiques ?
                          Ca n existe nul part,vos reves de transformer notre pays en un Cuba européen vous l avez dans le cul, et vous l aurez toujours dans le cul ,alors emigrez en Amsud et laissez notre pays tranquille, les francais sont terriblement fatigués de ces guerres ideologiques.

                          .


                          • mortelune mortelune 3 janvier 2014 07:49

                            « les francais sont terriblement fatigués de ces guerres ideologiques. »


                            Les français sont surtout fatigués qu’on leur fasse la guerre ; pas vous ?
                            Aidez-moi à savoir qui est en guerre contre les français s’il vous plait. J’ai bien une idée mais je ne refuse pas une aide de votre part. 
                            Pour le reste ce que vous appelez ’guerres idéologiques’ pourrait bien se transformer en ’guerre’ tout court, si les gentils moutons que nous sommes commençaient à sauter les clotures. 

                          • franc tireur 3 janvier 2014 10:00

                            les francais sont en guerre contre leur Etat spoliateur et liberticide.



                          • AlainV AlainV 3 janvier 2014 10:01

                            ’franc-tireur’, isolé, vous tirez sur tout ce qui bouge, sans discernement, aveuglé par tout ce qui n’est pas dans la ligne éditorialiste du Figaro.
                            Vous me faites rire, car rien n’est vraiment pensé dans votre texte.
                            A quelle conclusions positives arrivez-vous ? Que nous proposez-vous ? De supprimer l’Etat ? Vous seriez le premier à réclamer la police, des écoles, de bons hôpitaux ... Qu’il faille des réformes, une meilleure gestion publique, qui en douterait ? Proposez-nous du concret : comment rationaliser, à quels endroits, pourquoi ... ?


                          • franc tireur 3 janvier 2014 12:21

                            J ai des solutions bien sur, que je n ai guère envie d exposer a quelqu un qui pense si on critique l Etat c est qu on veut le supprimer.

                            Dailleurs,combien de fois ais je entendu cet argument pitoyable venant des de ceux qui ont generalement une rente a défendre, une subvention ou tout simplement un modèle étatiste version 45.
                            Comment si l Allemagne, qui dépense 10 points de moins, avait des pistes boueuses en guise de routes,des caves en guise d hopitaux et des milices en guise de police.
                            Quand on est dans la caricature on est pas la pour debattre et entendre l autre avancer ses pistes, n est ce pas ?

                          • franc tireur 3 janvier 2014 12:31

                            par ailleurs ces pistes sont dispos dans les thin tank style ifrap, gracques ( gauche ) et cie, dans tous les rapports des missions ministerielles,parlemementaires et comissions attali machin bidules chose pondues depuis 20 ans en pure perte.

                            ce qui manque c est le courage politique , une paire de couilles aux enarques qui ont emprisonné ce pays.a ce propos la suppression de l ENA, caste d apparatchiks unique au monde, est le b.a-ba


                          • julius 1ER 3 janvier 2014 13:01

                            Vous croyez qu on peut redresser un pays en se mettant a dos les acteurs économiques 


                            @franc tireur

                            et vous croyez qu’on peut redresser un pays en abêtissant et en appauvrissant la population ??? 

                          • julius 1ER 3 janvier 2014 13:08

                            c’est sûr que sans état on va récupérer les 100 milliards de fraude fiscale, que sans état on va revenir à une banque centrale qui prête à des taux minimes, que sans état on pourra garantir une certaine égalité( bien que cela soit battu en brêche ) sans état c’est la loi du plus fort et des mafias !!!!!! déjà que c’est pas la joie avec l’état actuel.

                            franc- tireur changez de pseudo car celui-ci est beaucoup trop grand pour vous !!!!!!!!!!!!!

                          • kéké02360 4 janvier 2014 13:34

                            Franc tireur a le tort d’avoir raison, les attaques, la mauvaise fois des commentaires en témoigne !!!!!

                            Notre pays est pourri , corrompu jusqu’à l’os et ce jusqu’au plus bas de l’échelle !!!!!

                            Entre la profusion des emplois de fonctionnaires obtenus non pas sur la compétence mais par piston coloré, les fraudes en tout genre, le travail au noir quasiment légalisé ( acteurs et bénéficiaires ), le pots de vin, la course aux aides sociales, combines fiscales et la jungle de la législation qui s’enrichit chaque jour de nouvelles lois liberticides et asphyxiantes ( plus c’est compliqué moins c’est simple ) ...........

                            Du coup le premier Franc tireur qui ose dénoncé la folie du système se fait allumer par tout ceux qui l’ont construit et ou en profite impunément !!!

                            çà va donc aller de plus en plus mal et forcément finir en guerre civile pour le plus grand profit du système smiley


                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 3 janvier 2014 07:27

                            Bonjour,

                            Notre président, François Hollande est t-il intègre ?

                            Notre président respecte t-il l’article 5 de la constitution française ?

                            Le Président de la République est le garant de l’indépendance nationale

                            Notre président défend t-il les intérêts français ou les intérêts américaines ?

                            Contrat entre Microsoft et le ministère français de la Défense : une absurdité stratégique témoignant de la soumission aux États-Unis


                            • mortelune mortelune 3 janvier 2014 07:42

                              Tout est dit ! Merci pour cet article écrit avec une grande clairevoyance.


                              • Baarek Baarek 3 janvier 2014 10:18

                                Bonjour,

                                Comme vous je commencerais en parlant de films. A mon sens, Snowpiercer et Machete 2 ont été mes deux films favoris cette année. (Attention le deuxième appartient à un style de film très particulier qui ne plait qu’a un petit nombre).

                                A l’instar de vous, Hollande ne m’a pas déçu. Chaque année qui passe ira dans mon sens, celui de la pitié. Ma période de colère est passé, mais je ne suis pas résigné. Je continuerais à militer pour propager l’idée que la politique est globalement mauvaise pour le peuple, que les parties sont tous pourris.

                                J’imagine que dans 20 ans, aucun des parties présents ne sera en vie. (Ils auront changés de noms...HAHA)


                                • Dominique TONIN Dominique TONIN 3 janvier 2014 10:55

                                  Et malgré tout ça, il semblerait que vous soyez toujours socialiste ! 

                                  Cela n’est plus un sacerdoce, mais de la connerie !
                                  A priori, vous ne me paraissez pourtant pas délurée !
                                   ???????????????????

                                  • claude-michel claude-michel 3 janvier 2014 12:14

                                    A l’auteur...Vous faîtes l’apologie d’un voyou de la raie-publique.. ?

                                    Voyou un jour....voyou toujours !
                                    Pathétique...

                                    • Arnaud69 Arnaud69 3 janvier 2014 13:51

                                      Message des Français de la diversité à Mr François Hollande VIDÉO

                                      Bonne année Mr le « président »  smiley
                                      ...


                                      • ETTORE ETTORE 3 janvier 2014 14:15

                                        Encore des voeux qui sonnent comme une menace .

                                        Plus personne pour s’abonner à ces programmes de désillusions .
                                        impuissance ! est le seul mot qui me vient à l’esprit en l’écoutant.
                                        en parler sans mentir serait peut être le seul remède pour remonter le slip de la politique menée.
                                        En attendant sa « confesse » nous rend tout aussi mous 
                                        Chronique d’une débandade annoncée.

                                        • Cassiopée R 3 janvier 2014 14:37

                                          La politique est une affaire de lobbys.


                                          • fredleborgne fredleborgne 3 janvier 2014 15:18

                                            La gauche des votants aurait fait la révolution avec Sarko pour moins que ça !

                                            Il faut se remettre de cette « gueule de bois » pour entrer dans le lard.

                                            Car après tout, reprendre le contrôle d’un parti, c’est peut-être plus simple qu’attendre les nouvelles élections.

                                            Alors, que font les militants PS ?


                                            • fredleborgne fredleborgne 3 janvier 2014 16:44

                                              Voilà, cher Monolecte, ma contribution à la lutte contre le mensonge politicien

                                              http://www.fredleborgne.pleindepages.fr/articles.php?pg=art338

                                              Un appel au militant socialiste pour renverser ses cadres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès