Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Woerth, le dernier fusible

Woerth, le dernier fusible

C’est une situation dramatique que vit le ministre du travail : pris en flagrant délit de mensonge, il n’est plus jugé crédible par les syndicats, et lorsqu’il s’exprime à l’assemblée, c’est dans l’indifférence de son camp, et sous le mépris de l’autre camp.

Mais voila, Sarközi est obligé de le garder, se trouvant sans solution de remplacement, et surtout, il est le dernier fusible.

Sans lui, Sarközi se retrouve au premier rang.

La chute ininterrompue de Sarközi dans les sondages donne le vertige : 24% d’opinions favorables, moins d’un français sur quatre. lien

A croire qu’agiter le chiffon rouge de l’insécurité ne fait plus recette.

Si l’on oublie le score que le «  global Europe Anticipation Bulletin  » avait donné en février 2008 (20% d’opinions favorables), c’est le score le plus bas qu’ait connu un président de la République sous la 5ème.

Dans d’autres pays, un président qui passe sous la barre des 30% est remplacé.

Jusqu’où faudra-t-il qu’il descende pour décider de changer de politique ? Ou de partir ?

Au Japon, Yukio Hatoyama, crédité de 17% d’opinions favorables a tout simplement démissionné.

Les citoyens lui reprochaient des affaires de corruption, des promesses non tenues. lien

Ce qui n’est pas sans rappeler certaines affaires françaises.

Avant lui, Yasuo Fukada avait démissionné pour avoir chuté à 30% d’opinions favorables. lien

Question d’honneur.

On sait qu’à gauche, comme à droite, l’opinion n’a pas réagit positivement en majorité pour les dernières actions vis-à-vis des Roms.

Même Juppé, pourtant si prudent d’habitude, vient de déclarer dans son blog : « Notre pays n’est pas à feu et à sang (…) la priorité sécuritaire ne doit pas conduire à des exagérations peu compatibles avec nos valeurs fondamentales ».

Raffarin y a ajouté sa voix, dénonçant une « dérive droitière de l’UMP », tout comme De Villepin qualifiant « d’indigne  » la politique du gouvernement, Boutin qui déclare « j’estime que ce qui s’est passé est grave  », Fillon mettant en garde « l’instrumentalisation de la lutte contre l’immigration clandestine », et Dati qui regrette que «  certains (qui ?) aient pu se laisser aller à un amalgame entre immigration et délinquance  ». lien

Le futur candidat à la présidentielle, Hervé Morin, s’est ajouté au concert de protestation en demandant que l’on « prenne soin de ne pas stigmatiser une communauté dans sa globalité ».

En juillet, il avait déjà affirmé «  la délinquance ce n’est pas l’immigration ». lien

Jusqu’à Kouchner qui avait «  songé à démissionner  », menace qui, semble-t-il n’a fait trembler personne.

Benoit XVI en remet une couche, provoquant la division dans le clan de la droite, en défendant la « légitimité des diversités humaines ». lien

A la voix du Pape vient de s’ajouter celle de l’évêque de Toulouse, Robert Le Gall. Il a déclaré : « je suis convaincu que le remède à la peur et à l’insécurité ne se trouve pas dans une surenchère sécuritaire mais passe par une action de longue haleine nourrie de respect et de connaissances réciproques ». lien

Monseigneur Agostino Marchetto, secrétaire du « Conseil pontifical pour les migrants » considère que les récentes expulsions de France de Roms dans le cadre de la politique sécuritaire renforcée de Nicolas Sarközi impliquent « une sérieuse réflexion sur la défense des droits de l’homme et de la dignité des personnes ».

Cerise sur le gâteau, le Père Arthur Hervet qui après avoir renvoyé sa médaille de l’ordre national du mérite à Brice Hortefeux (lien) a prié pour que Sarközi ait une attaque cardiaque, même si aujourd’hui, il minimise ses propos. lien

Décidément, les médailles sentent mauvais dans notre pays, et la liste s’allonge de ceux qui la refusent, telle Anne Marie Gouvet, médecin, façon pour elle de contester la politique d’exclusion du gouvernement.( lien ) ou Richard Bohringer, au nom de la situation des sans papiers (lien) ou de Jacques Bouveresse dont on peut lire ici la lettre d’explication.

Et on sait aussi que l’ONU vient de dénoncer la politique d’exclusion et de racisme lancée par le gouvernement français. lien

Elle vient de réitérer sa critique par la voix du rapporteur spécial de la CERD (comité des nations unies pour l’élimination de la discrimination raciale) Pierre Richard Prosper qui demande à la France de « garantir l’accès des Roms à l’éducation, à la santé, au logement et autres infrastructures temporaires dans le respect du principe d’égalité  ». lien

Une pétition vient d’être lancée et on peut la signer sur ce lien.

Tout çà ressemble à un hallali.

A la veille du renouvellement de ses ministres, Sarközi se retrouve face à un vrai dilemme.

Fillon, à force d’immobilisme, est plus populaire que lui et il songeait à Woerth pour le remplacer en octobre prochain, mais ce dernier additionne les casseroles, et est menacé par la justice.

En effet, après la gestion de l’ADO, son élection annulée à Chantilly, l’aventure du « club de la boussole  » qui a perdu le Nord, celle des 150 000 euros que lui a remis Bettencourt pour financer la campagne de Sarközi, l’engagement de son épouse dans une filiale de l’Oréal, le cadeau à Antoine Gilibert pour l’achat à prix cassé de l’hippodrome et du golf de Compiègne, les cadeaux aux héritiers du sculpteur César, la légion d’honneur à De Maistre , gestionnaire de la fortune des Bettencourt (lien) voici venu une nouvelle affaire qui le met une fois de plus en cause.

Eric de Serigny, son conseiller bénévole (d’après lui) est aussi ami de Patrice de Maistre, le gestionnaire bien connu de la fortune de Liliane Bettencourt. lien

De son vrai nom Eric le Moyne de Sérigny, il est présenté par « le Canard Enchaîné » comme un membre infatigable du Premier Cercle, ce club de donateurs de l’UMP.

Il est d’après « l’Express  » du 4 aout 2010, le créateur du W19 (W pour Woerth et 19 pour le nombre de ses membres), club BCBG destiné à appuyer la carrière politique de son ami Woerth. lien

On se souvient que Woerth avait remis la légion d’honneur à De Maistre, et Eric de Sérigny reconnait avoir soutenu sa candidature, car dit-il « je la trouvais justifiée ». lien

Il serait intéressant qu’un juge lui demande :

« En quoi trouvait-il cette candidature pour la légion d’honneur justifiée ? »

Une 10ème casserole pointe son nez pour Woerth.

Une information passée inaperçue nous a été donnée le 20 septembre 2009 par Antoine Menusier, correspondant à Paris du journal Suisse « Le Matin ». lien

Il raconte le voyage qu’ont fait Woerth et Devedjian le 23 mars 2007 à Genève afin de récolter des fonds pour financer la campagne de Nicolas Sarközi. lien

Un banquier suisse témoigne : « Eric Woerth ne cherchait pas à savoir si les chèques qu’on lui remettait étaient prélevés sur des comptes suisses non déclarés au fisc français ».

Comme chacun sait, 7500 euros sont la barre maximum fixée par la loi, pour chaque don de campagne.

L’ordre des médecins à décidé lui aussi de se mêler de l’affaire Woerth : il s’agit de lancer une éventuelle procédure disciplinaire concernant le docteur Gilles Brücker, ami d’enfance de François-Marie Banier, qui aurait fait passer son intérêt personnel avant le serment d’Hippocrate. lien

Ce docteur réputé, a été désigné exécuteur testamentaire par Liliane Bettencourt pour la bagatelle d’un million d’euros, et lors d’une audition policière a affirmé que la vieille dame avait toute sa tête, bloquant ainsi la procédure judiciaire.

Corine Lepage rentre dans la danse et  a saisi la Cours de Justice de la République, suspectant une prise illégale d’intérêt dans l’affaire Bettencourt, et de favoritisme dans la vente du Golf et de l’hippodrome de Compiègne. lien.

Si le procureur général près la Cour de cassation donne son accord, Woerth devrait se trouver enfin devant la justice.

Médiapart vient de donner un peu plus de punch au dossier « Liliane Bettencourt, Eric Woerth-Nicolas Sarközi » en publiant le 30 aout 2010 des extraits sonores inédits qui prouvent de façon flagrante les implications des uns et des autres.

On peut écouter ces enregistrements sur ce lien.

Extraits en vrac :

Patrice de Maistre s’adressant à Liliane Bettencourt  : « le conseiller juridique, à l’Elysée, que je vois régulièrement pour vous (…) je vous dis ce que m’a dit l’Elysée (…) c’est mon ami Woerth qui s’en est occupé (…) Eric Woerth, c’est lui qui s’occupe de vos impôts (…) on connait très bien le procureur » (il s’agit bien sur de Courroye).

Le reste est à l’avenant.

Le 14 septembre prochain, la Cour d’Appel de Versailles validera (ou non) l’enquête indépendante que la juge Isabelle Prévost-Desprez veut mener sur l’affaire.

On ne voit pas bien comment les intéressés pourraient échapper à un procès…

Mais comme disait mon vieil ami africain :

« Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Pyrathome pyralene 9 septembre 2010 11:38

    Le dernier fusible va finir par péter un plomb...... smiley

    LES AVENTURES DE MME WOERTH A GENEVE
    du 6 au 9 septembre 2010  : Mr Berger nous signale cet article de la presse suisse concernant Mme Woerth qui habitait dans le « fief de Mmme Bettencourt » : "Entre les bords du lac Léman et la Perle du Lac s’élèvent les résidences de Château-Banquet. Un somptueux ensemble d’immeubles cossus immergés dans la verdure, où les appartements se vendent 1,5 million de francs le 5 pièces et 3,5 millions de francs le 10 pièces. C’est là que, selon plusieurs sources concordantes, résidait l’épouse de l’actuel ministre français du Travail et ancien ministre du Budget, lorsqu’elle venait à Genève pour gérer les affaires de Liliane Bettencourt. « Florence Woerth vivait ici, à Château-Banquet, se confie un courtier en immobilier. D’ailleurs, si vous désirez un appartement, le sien est toujours vide ! » Selon de nombreux témoignages, la gérante de fortune française, au service de la société financière des Bettencourt, Clymène, y est venue souvent, très souvent. Bien plus en tous les cas que ce qu’affirmait le 4 juillet dernier l’avocat de Florence Woerth, Me Antoine Beauquier, suite aux révélations de 24 ?heures, affirmant qu’elle était « presque à demeure » dans la Cité de Calvin : « Mme Woerth, disait-il alors, n’a effectué au cours de ces dernières années que deux déplacements à Genève : le 11 janvier et le 29 mai 2008. » L’épouse du ministre résidait-elle directement au 10 Château-Banquet, où les Bettencourt ont acquis un splendide appartement de… dix-neuf pièces de 433m2, au huitième étage ? Cet appartement était inscrit sous la propriété de la société immobilière En Bergères Vevey SA, domiciliée au 55, rue Nestlé à Vevey. Soit au cśur même de la multinationale vaudoise, actionnaire à hauteur de 29,1% de L’Oréal !« . Voilà qui s’ajoute à la longue liste des mensonges des Woerth. Mais 24Heures nous apprend encore bien plus : »la visite estivale des émissaires de de Maistre dans les salons de la banque privée genevoise prouve l’urgence qu’il y a pour l’entourage de l’héritière à nettoyer toutes traces d’évasion fiscale en Suisse, considérée en France comme une fraude grave. Délit qu’Eric Woerth, lorsqu’il était au Budget, avait explicitement désigné comme sa principale croisade. Aujourd’hui, c’est lui qui se retrouve au cśur d’une tempête qui pourrait bien lui coûter sa tête". Lire 24heures. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010.


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 11:59

      Pyralène,
      merci d’avoir donné ce complément d’information,
      c’est çà l’intéret de la presse internet, c’est que l’information s’enrichit au fur et à mesure des commentaires,
      merci encore
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 16:49

      merci Léviathan de nous avoir proposé ce lien qui démontre bien ou se trouve la réalité,
      à+


    • OmbreduZ 9 septembre 2010 13:02

      C’est un beau roman, c’est une belle histoire, une romance d’aujourd’hui...

      Le gros avantage de la presse internet c’est que l’on peut dire un paquet de conneries à la minute, sans risque, pour le moment, de se faire allumer...

      Quel beau sujet que la femme du ministre du budget, en première ligne contre l’évasion fiscale et notamment en Suisse, surprise dans un grand appartement genevois appartenant à la famille Bettancourt, en train de peaufiner l’évasion fiscale de sa patronne.

      Il faut vraiment nous prendre pour des gogos pour croire un seul instant à ces sornettes.

      Et je pourrais développer d’autres arguments sur la big manip « Woerth ».


      • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 13:41

        OmbreduZ
        peut être zorglub, ou bulgroz...
        mais qu’importe.
        je suis sur que pyralène pourra donner les liens qui confirment ce qui est écrit,
        quoi qu’il en soit, j’ai bien peur que Woerth soit déjà à mettre au passé,
        cet acharnement a rester « droit dans ses bottes », comme d’autres avant lui, a fini comme un pétard mouillé,
        enfin, c’est mon sentiment, et je ne suis pas le seul,
        ce qui ne prouve rien.
        en tout cas, pour ce qui est écrit dans mon article, tous les liens y sont, et vérifiables.
        à un certain moment, il va être compliqué de défendre l’indéfendable.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 13:46

        parkway,
        belle intervention,
        la dérision est une arme fatale, et il ne faut jamais oublier de l’utiliser.
        merci de votre commentaire.
         smiley


      • Pyrathome pyralene 9 septembre 2010 13:51

        AFFAIRE BETTENCOURT : LA TRIBUNE DE GENEVE TRES BIEN INFORMEE
        du 8 au 13 septembre 2010  : Psst : lisez cet article et vous verrez que la tempête continue, la coopération entre la Suisse et Nanterre bat son plein, plusieurs perquisitions ont été menées depuis la fin août : "Transmise le 26 août, la demande a été reçue par le juge d’instruction genevois Jean-Bernard Schmid. « Je l’ai acceptée et actuellement, c’est en cours d’exécution. » Quand aux infractions articulées par la justice française, il ne souhaite pas commenter. Du côté du parquet de Nanterre, on se contente d’expliquer qu’il s’agit de « blanchiment, trafic d’influence et escroquerie ». Selon nos informations, trois établissements genevois auraient été perquisitionnés en fin de semaine dernière. Il s’agirait de deux cabinets d’avocats et d’une banque privée". Merci à Mr Rey, ex journaliste du TdG... Etonnant qu’aucun magazine (Le Point, l’Express, etc.) n’ait envoyé une équipe en Suisse pour enquêter, vous ne trouvez pas ? Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010

        voir et lire la « tribune de Genève »....


      • Traroth Traroth 9 septembre 2010 16:20

        @OmbreduZ :

        « Et je pourrais développer d’autres arguments sur la big manip ’Woerth’ » : Mais allez-y ! Personnellement, j’ai hâte de vous lire ! Cela dit « autres arguments »... dans votre post, il n’y en a aucun...


      • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 16:25

        merci pyralène,
        maintenant avec ces liens, les quelques « douteurs » vont sagement se renfermer dans leurs coquilles.
         smiley


      • slipenfer 9 septembre 2010 17:13

        @OmbreduZ
        Le gros avantage de la presse internet c’est que l’on peut dire un paquet de conneries à la minute, sans risque, pour le moment, de se faire allumer...

        c’ est belle une perche que vous tendez a vos contradicteurs smiley


      • LE CHAT LE CHAT 9 septembre 2010 13:07

        Dans d’autres pays, un président qui passe sous la barre des 30% est remplacé.

        As tu un exemple à nous donner ? est ce que les sondages ont force de loi dans une démocratie ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 13:45

          au Chat,
          mais, j’ai donné les exemples, et les liens !
          à la question : « est-ce que les sondages ont force de loi dans une démocratie », je serais tenté de poser la question à ceux qui, après sondages, et manifs en tout genre, ont fait « machine arrière »,
          plus de trois millions de personnes dans la rue, ce n’est pas évidemment une élection, ni un sondage, mais une réalité.
          qu’un président autiste (depuis un certain temps) décide de ne pas en tenir compte ne tient même pas lieu de « courage », juste de défiance,
          pour ne pas dire provocation.
          lui qui disait, il n’y a pas si longtemps :
          « quand les gens manifestent en France, on ne les voit plus », il va falloir qu’il s’achète une paire de bonnes lunettes, non ?
           smiley


        • LE CHAT LE CHAT 9 septembre 2010 14:42

          @olivier

          ces japonais ne sont que des premiers ministres ! pas des présidents de régimes présidentiels ! GW Bush n’a pas démissioné , pas plus que mitoche et supermenteur !

          2,5 millions de personnes dans les rues , ça fait quand même plus de 60 millions qui n’y étaient pas !


          bizarrement personne ne dénonce la plus grande des injustices , que les travailleurs du privé finance la retraite calculée sur les 6 derniers mois du service public , alors que pour eux c’est sur les 25 dernieres années ! smiley


        • ADNdidiot 9 septembre 2010 16:12

          J’ajouterai qu’on ne peux pas comparer les « us et coutumes » d’un peuple aussi différent de nous, un peuple qui place l’honneur, la fierté, le sens du devoir etc... bien plus haut que nous (ou plutôt différemment que nous pour ne pas émettre de jugement de valeur).

          Là-bas des salariers se suicide non pas par harcèlement hiérarchique comme à FT (attention je ne dénigre pas les pauvres suicidés de FT si ils en sont arrivés là il y a bien sûr de vraies raisons) mais simplement parce qu’ils estiment à un moment donné qu’ils n’ont pas bien fait leur travail... idem avec les écoliers qui récoltent des mauvaises notes... C’est une question de mentalité, d’histoire.

        • ADNdidiot 9 septembre 2010 16:14

          En tout cas c’est sûr que notre équipe de pieds nicklés ne sont pas japonais pour un yen, même pas un sen.


        • LE CHAT LE CHAT 9 septembre 2010 16:22

          @adn idiot

          oui , là bas , un type comme Woerth avait de quoi faire 50 fois seppuku !
          mais en France , ces politicards n’ont aucun honneur ! seule la gamelle les interesse !


        • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 16:34

          le chat,
          tout d’abord,je tiens à te faire remarquer que le chiffre avancé par les préfectures est toujours volontairement plus bas,
          moi j’ai lu 3,7 millions, contrairement aux 2,5 millions que tu évoques,
          ensuite sur la population française de 60 millions, bien évidemment les nouveaux nés et les vieillards se déplacent assez rarement,
          le monde du travail se limite a 23,5 millions,
          la dedans il y en a 5 millions qui sont cadres et dont les retraites sont confortables...
          bref, j’ai pour ma part manifesté dans une petite ville (la tour du pin) qui compte 6540 habitants,
          soit environ 3000 salariés,
          lors de la manif, un comptage précis a évalué le nombre de manifestants entre 1800 et 2000.
          çà fait quand même pas mal de monde, non ?
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 17:02

          au chat,
          par contre, d’accord avec toi sur l’injustice que tu dénonces concernant les retraites du service public,
          on pourrait y ajouter celles de nos députés, et globalement de beaucoup de fonctionnaires quiont un statut bien plus privilégié, et totalement injuste.
          merci de l’avoir rappelé.


        • LE CHAT LE CHAT 10 septembre 2010 09:14

          @olivier

          ce que je dénonce , c’est l’arrangement entre le gouvernement et les syndicats pour ne pas aborder la question et éviter de mettre tout à plat sur la table ! le gouvernement lachera quelques misérables miettes , les syndicats auront sauvé l’honneur et nous on aura encore été enflés grave ! le gros des troupes syndicales sont dans la fonction publique , ceci explique cela ! perdre une journée de travail pour RIEN , non, je n’en vois pas l’interêt !


        • olivier cabanel olivier cabanel 10 septembre 2010 11:16

          au Chat,
          pour avoir participé à cette manif, j’ai pu constater le nombre important de jeunes, et j’ai eu l’impression que toutes les couches de la société s’étaient déplacées, autant ceux du privé, que du public, à part les hauts salaires, évidement,
          bien sur, une journée de grève, c’est un sacrifice, mais les solutions pour résister à l’inacceptable sont limitées.


        • LE CHAT LE CHAT 10 septembre 2010 13:19

          si il y a pas de nouvelle nouvelle nouvvele reforme , j’aurai juste mes trimestres à 62 ans , comme tous ceux du privé ayant fait des études après le bac , ça change rien à ma vie !

          ce qui est par contre à revoir , c’est le niveau des pensions , parmis les plus faibles d’ Europe proportionellement au revenu brut ! les allemenad et anglais sont encore pires je crois ...


        • olivier cabanel olivier cabanel 10 septembre 2010 13:54

          au Chat,
          l’un des trois mots qui portent jusqu’à présent notre république est fraternité,
          un mot un peu désuet par les temps qui courent,
          certains (es) l’ont remplacé par solidarité,
          c’est donc un choix de société,
          le plus riches payeraient pour les plus pauvres, afin de diminuer l’écart,
          aujourd’hui, on constate l’inverse.
          mais comment çà pourrait finir.
          1789 ?
          la question mérite d’être posée, et les plus riches devraient se la poser, très rapidement.
           smiley


        • dominique 9 septembre 2010 13:07

          Bonjour Olivier,

          M’enfin disait Gaston, il ne ment pas Mr. Woerth il l’a encore dis à Laurence Ferrari alors qu’elle lui parlait de la lettre pour une certaine breloque..... Olivier ces gens là ne font pas de mensonges, ils arrangent la vérité.


          • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 13:48

            dominique,
            comme tu le dis, ils ne mentent pas, ils ne font juste que d’éviter de dire la vérité.
            jusqu’au moment, ou ils sont contraints d’avouer.
            attendons,
             ;- ;
            merci de votre commentaire.


          • alberto alberto 9 septembre 2010 13:56

            Salut, Olivier :

            Une autre gamelle qui se profile à l’horizon : l’affaire de la succession Wildenstein où le dénommé Woertz a encore fauté par omission afin de protéger un autre de ses potes du 1er Cercle.

            Y parait qu’en attendant de rouvrir le bagne de Cayenne (pour Sako et ses complices) Ils sont en train d’installer à Bercy un musée des Gamelles, vu l’importance de la collection qu’ils possèdent déjà !

            Dans cette attente : salut et fraternité  !


            • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 16:36

              bonjour Alberto
              c’est ennuyeux toutes ces gamelles,
              maintenant quand ces ministres se déplacent, avec tout le boucan que font ces casseroles, on n’entends plus leurs discours,
              bon,d’accord, ce n’est pas une grosse perte.
              merci de ton commentaire
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 16:45

              pyralène,
              en effet, cette affaire wildenstein s’ajoute aux autres,
              on ne voit pas bien comment sarközi pourrait faire autrement que s’en aller.
              sauf que, s’il le fait, il pourrait être entendu par la justice,
              et j’imagine qu’il n’en a pas trop envie.
               smiley
              merci de ton lien.
              à+


            • zototo 9 septembre 2010 15:37

              J’ai un amis journaliste que j’ai vu pour la dernière fois à paris il y a 2 ans...

              Nous avons discuté et il a finit par me dire :

              « Sarkozy n’arrivera pas à la fin de son mandat »

              • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 16:38

                zototo,
                çà fait déjà un bout de temps que je l’écris, et que je le dis,
                il démissionnera avant la fin,
                c’est d’ailleurs la seule « chance » qu’il ait de pouvoir éventuellement gagner en 2012.
                ce qui ne serait pas une chance pour la France.
                 smiley
                merci de votre commentaire.


              • Traroth Traroth 9 septembre 2010 18:55

                C’est ce que je pensais en 2007. Maintenant, je pense l’inverse. Il n’a strictement aucun principe, et le fait qu’il n’est clairement pas à la hauteur de la mission, qu’il a mené la France à la ruine et que son impopularité est inégalée de mémoire d’homme, ça ne le poussera pas à démissionner.
                Par contre, je suis persuadé qu’il ne se représentera pas en 2012 : pas pressé de se retrouver ridiculisé...
                Évidemment, il trouvera une excellente raison de ne pas se représenter. Il ne va pas dire « je n’ai pas envie de me manger la pire veste qu’un sortant se soit pris depuis qu’on vote dans ce pays ».
                Non, il va avoir un problème de santé ou un truc du genre...


              • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 19:08

                Traroth
                bien sur, c’est une éventualité,
                j’ai un article sur le sujet qu’av a programmé demain : « sarközi, la stragégie de l’échec »,
                nous aurons sûrement l’occasion d’y revenir.
                 smiley


              • slipenfer 9 septembre 2010 17:26


                Pour l’instant tout ces politiciens,jouent au loto en connaissant les numéros
                 gagnant par avance.
                J’ai l’impression qu’ils se préparent à quitter le navire avec leurs valises
                pleines de fric, en toute décontraction.


                • olivier cabanel olivier cabanel 9 septembre 2010 17:50

                  slipenfer,
                  il ne faut pas qu’ils oublient que la faute de « recel d’argent » est punie par la loi, et qu’elle est imprescriptible.
                  ils ont intérêt à bien faire gaffe.
                   smiley


                • olive17 olive17 10 septembre 2010 12:32

                  Bonjour Olivier,

                  Bon article merci pour les liens.

                  mardi durant la manif (La Rochelle) où il y avait aussi bcp de monde, j’ai eu une idée :

                  Sarkosy réduisant les moyens et le nombre de policiers, je pense qu’on peut directement l’accuser

                  de mettre en danger la vie de nos policiers et gendarmes.

                  Résultat déchéance de sa nationalité et retour pour lui vers son sol natal.

                  Avec bien sur auparavant confiscation de tous ses biens...


                • olivier cabanel olivier cabanel 10 septembre 2010 13:58

                  olive17
                  merci de cette analyse, qu’il semble que de nombreux gendarmes et policiers commencent à partager,
                  et les témoignages s’accumulent,
                  d’ailleurs j’avais évoqué ce sujet dans un article ancien « Vénère, un commissaire énervé »
                  merci de votre commentaire,
                   smiley


                • Fergus Fergus 10 septembre 2010 08:51

                  Bonjour, Olivier.

                  Entièrement d’accord avec cet article.

                  Tu parles d’« honneur », mais c’est une valeur étrangère à Sarkozy. Lui ne se préoccupe, en toute amoralité, que de ses propres intérêts et de ceux d’un cercle d’amis fortunés. Inutile par conséquent de se faire des illusions s’il continue à dégringoler...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 10 septembre 2010 11:19

                    Fergus,
                    je me demande jusqu’où il va dégringoler.
                    l’Europe vient de réitérer sa demande ferme d’arrêt des expulsions,
                    une nouvelle affaire pointe le bout de son nez : l’affaire Tapie/ Sarközi de Nagy Bocsa
                    il y a un gros mystère la dessous,
                    quelque chose de caché sous le « Tapie »
                     smiley
                    j’ai commencé quelque chose la dessus.
                    à+
                    et merci de ton commentaire.


                  • Salsabil 10 septembre 2010 14:08

                    Et hop ! Une de plus !

                    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/09/10/01016-20100910ARTFIG00354-fisc-woerth-serait-intervenu-dans-le-dossier-d-un-casinotier.php

                    Ca commence à faire beaucoup quand même, non ?

                    Je crois de plus en plus que ce Woerth, tout malhonnête et corrompu qu’il soit, est bien pratique comme baudruche à gonfler pour cacher d’autres « petites histoires » de « petit bonhomme »....

                    Mais les baudruches, un jour ou l’autre, ça se dégonfle, laissant apparaître..... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès