Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Xavier Bertrand : l’ex ministre du Travail à la conquête de sa (...)

Xavier Bertrand : l’ex ministre du Travail à la conquête de sa circonscription sinistrée

Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé dans le gouvernement de François Fillon est également le maire de Saint-Quentin depuis octobre 2010. Il a été député de la deuxième circonscription de l’Aisne, circonscription qu’il brigue actuellement.

En cette période difficile pour l’UMP, qui se cherche encore un chef après la défaite de Nicolas Sarkozy aux élections présidentielles de Mai 2012, il convient de revenir aux fondamentaux pour de nombreux anciens ministres. Etre élu dans l’Aisne est la priorité absolue de l’ex Ministre du Travail, n’hésitant pas à affirmer avec conviction qu’il veut gagner cette élection dans les urnes. L’exercice est plus difficile qu’il n’y paraît pour cette figure médiatique de la vie politique française. Il devra en effet mener un jeu d’équilibre délicat entre séduction de l’électorat du Rassemblement Bleu Marine (le candidat du FN a fait 16,29% au premier tour) et affirmation des valeurs républicaines exercées sous son mandat, forcement peu compatibles avec ce vivier d’électeur un brin embarrassant.

Roi de la communication et chouchou des médias (il est aussi connu que son rival Copé à qui on l’oppose volontiers), il compte miser sur sa cote de popularité médiatique et sur « sa grande gueule ».

Par ailleurs, son refus de compromission avec les électeurs de Marine Le Pen a de plus mené celle-ci à le placer sur sa fameuse « liste noire », appelant à l’élimination du candidat UMP au deuxième tour des élections législatives, qui aura lieu dimanche 17 juin.

C’est dans ce contexte politique agité que l’ancien ministre entend imposer son style dans cet entre-deux tours d’une élection qui semble peu passionner les Français. Ce qu’omet de dire Xavier Bertrand, c’est que son bilan en tant qu’ex ministre du Travail est passablement médiocre, en particulier dans sa région de l’Aisne. 

 Sur l’année 2012, le chômage a progressé de près de 9% dans le département par rapport à avril 2011 (contre 5% en moyenne nationale). En 2010, l’Aisne nouveau titrait : « le taux de chômage explose », donnant en appui des statistiques peu rassurantes sur la situation de la région et plus particulièrement du département. Le taux de chômage y était de 13,1% pour la seule Aisne, contre 11% pour la Picardie et 9.1% pour la France ! Le préfet de l’Aisne (Pierre Bayle) expliquait alors que 54% des plus de 15 ans n’avaient aucune qualification dans l’Aisne.

Un bilan absolument catastrophique qu’évite soigneusement de rappeler Xavier Bertrand. Aucun journaliste n’ose par ailleurs faire remarquer à l’ancien ministre qu’il fournissait des chiffres inexactes en réponse à ces affirmations.

Sur RMC, Xavier Bertrand affirme « que la crise est aux portes de la France », qu’« on ne peut dépenser l’argent qu’on a pas » et que « la crise a été le facteur déterminant du vote » pour expliquer la défaite de l’UMP aux Présidentielles. 

Pourtant, celui-ci qualifiait en Octobre 2010 la crise que traverse le pays de « conjoncturelle », balayant d’un revers de main les inquiétudes concernant la situation économique et sociale du pays.

(http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2011/10/26/selon-xavier-bertrand-ce-nest-quune-crise-conjoncturelle-que-nous-avons-depassee/)

Il est dès lors légitime de se demander si la stratégie d’occultation des ratés sous le mandat Sarkozy, une sorte de méthode Coué de la politique, est réellement la bonne pour remporter ces élections. L’ancien ministre devrait peut-être commencer par regarder et commenter son propre bilan avant de prétendre vouloir briguer une circonscription qui n’a pas vraiment bénéficié de son aura de Ministre du Travail maire de Saint-Quentin.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Arakt 14 juin 2012 12:16

    Sans oublier le passif plus que questionable de monsieur brtrand dans les affaires de santé du pays il a passé plus de temps à faire oublier son bilan qu’à le défendre ce monsieur

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

henrymarx


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès