Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Xénophobie et démagogie

Xénophobie et démagogie

Un exemple parmi d’autres  : Goasguen, député du 16e arrondissement, réclame que la France se préoccupe du sort du soldat Shalit, sous prétexte qu’il est franco-israélien, et dépose dans le même mouvement une proposition de loi qui doit mettre fin à la binationalité (surtout pour les personnes originaires du sud de la Méditerranée). Dans la même semaine, Sarkozy annonce un moratoire sur les fermetures de classes en primaire en 2012, mais sans remplacer les départs en retraite ni revenir sur les 1 500 suppressions décidées pour la rentrée 2011  !

Les usines ferment, le chômage augmente comme la violence quotidienne, en particulier envers les jeunes, les immigrés et les précaires. L’insécurité sociale progresse  ? C’est la faute aux sans-papiers, aux resquilleurs de la Sécu et au laxisme hérité de Mai 68. À grand renfort de médias, on nous annonce 20 milliards d’euros de fraudes sociales, mais on passe sous silence que l’essentiel – plus de 16 milliards – est dû au patronat, notamment au travers du travail au noir, contre 3 milliards pour les prestataires d’allocations. Peu importe  : ce sont les bénéficiaires du RSA et les accidentés du travail qui doivent être traqués et qui vont trinquer  !

Le message est clair : plutôt que de vous indigner, de songer à vous rebeller, dénoncez votre voisin, le plus pauvre, le plus démuni, l’étranger  ! Petit à petit, toutes les digues sont en train de lâcher et une odeur pestilentielle envahit l’atmosphère politique. Les premiers dégâts collatéraux ont été signalés  : André Gerin, député PCF, a lui aussi sombré dans la xénophobie, pour le plus grand bonheur de la droite. Manuel Valls, maire PS d’Évry, rivalise de propos sécuritaires et racistes avec les porte-flingues gouvernementaux.

En l’espace de quelques années, la droite a réussi un véritable tour de force  : transformer les opprimés et les déshérités en ennemis des classes populaires. La femme de ménage épuisée peste contre le RMIste du palier, l’ouvrier au chômage se met à haïr le travailleur étranger et le Rom pourchassé, les militants syndicaux sont présentés comme des privilégiés, et le fonctionnaire est montré du doigt. Pendant ce temps, on oublie la suppression de l’ISF et l’augmentation faramineuse des revenus des patrons et actionnaires du CAC 40. Et le gouvernement en rajoute, jouant sur les peurs et les incertitudes. Car ils sont prêts à tout pour conserver leurs postes et rester aux commandes d’un pouvoir qui défend les intérêts de leurs maîtres, les patrons et les banquiers  ! Quitte à réveiller tous les vieux démons…

Il ne s’agit pas uniquement d’une stratégie électoraliste. La visée est plus profonde. Car la bourgeoisie a bien défini la feuille de route du sarkozysme, à partir de 2007  : miner le processus de reconstruction d’une identité et d’une conscience de classe à même d’organiser et de rassembler les opprimés dans la lutte. Ce mandat a été clairement résumé dans la dénonciation du programme du Conseil national de la Résistance par l’idéologue du Medef, Denis Kessler, avec comme objectif le démantèlement des derniers acquis sociaux. Protégé par une Constitution ultra-présidentialiste et un système parlementaire particulièrement inégalitaire, et assuré de trouver une alternance sans risque avec un gouvernement à majorité socialiste, le pouvoir ne craint qu’une chose  : la montée comme dans les pays arabes, en Grèce ou en Espagne d’une indignation qui ferait sa jonction avec le mouvement ouvrier. À nous de la construire  !

Article publié a l'adresse suivante :

http://2ccr.unblog.fr/2011/07/07/xenophobie-et-demagogie/


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 8 août 2011 10:25

    Bonjour et bravo pour ce coup de gueule, Robert.

    La droite, en difficulté, fait feu de tout bois pour créer des divisions dans les classes populaires en pointant du doigt les fauteurs de difficultés économiques que sont évidemment les chômeurs, les précaires, tous potentiellement fraudeurs.
     
    Comme vous le rappelez, la fraude sociale est due pour une écrasante part non aux comportements individuels délictueux mais à la dissimulation des entreprises pour environ 90 %.

    Ce ne sont pourtant pas elles qui sont visées par les Wauquiez, les Goasguen ou les Bertrand, mais ces salauds de gens ordinaires, tous suspectés dans le discours de l’UMP. C’est scandaleux et ignoble !

    Il est vrai qu’un type comme Claude Goasguen est l’un des plus caricaturaux défenseurs de l’oligarchie, et ce n’est pas par hasard qu’il est maire du 16e arrondissement de Paris. Un lieu qu’il entend protéger, comme je le rappelais dans Villa Montmorency, le « ghetto du Gotha » de l’arrivée de logements sociaux voulus par le PS. Des logements sociaux qualifiés par son ami et élu Bernard Debré d’« immondices inhabitables réservées aux sans-papiers » !

    Voilà qui est clair et qui suffit à dessiner le portrait de ces gens-là. Un portrait hideux !

    Cordialement. 




    • QUE CE SALE TYPE REJOIGNE LA DROITE POPULAIRE....OU LE FN

      C EST SA PLACE............


      • Scual 8 août 2011 13:48

        Des sondages qui ont la valeur qu’on veut bien leur attribuer...

        Et puis si une campagne médiatique a réussi cet exploit de rendre la France des moutons télévisés, racistes et anti-sociaux en même pas un quinquennat, on pourra peut-être faire le contraire plus vite qu’on ne le pense.

        C’est le matraquage médiatique qui a rendu ça possible. A force de voir l’image de l’immigré associée à la violence, les gens en ont peur dans une sorte de réflexe pavlovien (tout à fait naturel d’ailleurs, il ne faut pas culpabiliser) dès qu’ils en croisent un dans la rue. Si la raison de cette peur est fantasmée, la peur n’en est pas moins réelle, et le fait qu’ils aient peur des arabes est donc devenu une réalité. Les responsables ? 75% la télé, 25% la réalité des classe populaires immigrées effectivement plus touchées par la délinquance que les autres... et après on se demande comment tel bled de campagne avec pas un seul arabe à 50 km à la ronde vote FN ? Cherchez pas plus loin...

        Quand deux blanc gueulent comme des putois à moitié bourrés à une fête, un rassemblement, un bar ou à un bal, on se dit instinctivement que c’est le bordel et qu’ils s’amusent, quand c’est des arabes, on se dit « encore ces arabes »... deux cas identiques, mais dans l’un on sourit et dans l’autre on a peur.

        Voila comment notre pensée est devenu raciste par pur réflexe pavlovien. Dans un cas les blancs qui gueulent ne sont associé à rien de négatif, voir même à nos meilleures soirées festives, dans l’autre c’est incendie de voiture, islamisme radical, guerre, misère, racaille, racket etc...

        La propagande c’est pas neutre et gentillet comme truc, il se trouve que ça marche. Scientifiquement.

        Une fois qu’on vous a conditionné, c’est dur de revenir en arrière. Comment induire une phobie ? Demandez donc à TF1.


      • Scual 8 août 2011 18:38

        Je pourrais réfuter tout vos arguments un par un mais je me contenterait de vous dire que comparer l’immigration à une maladie dont il faudrait se vacciner et très éclairant sur votre mode de pensée, ainsi que sur celui des gens dont vous parlez.

        Je resterais donc dans le même registre en vous rappelant la dernière grippe en date pour laquelle les médias nous ont demandé de faire de la « prévention »... disons donc que l’immigration est autant un problème que cette fameuse grippe qui allait tous nous tuer...


      • David Meyers 8 août 2011 23:14

        56 % des Français estiment qu’il y a trop d’immigrés en France,

        ah j’ai toujours envie de demander à ces 56% du sondage

        c’est quoi un immigré ?
        combien y’en a-t-il ?(si il y en a trop c’est qu’on doit savoir combien il y en a)
        combien en faut-il pour qu’il y en ait assez ?
        combien en faut-il pour qu’il y en ait pas assez ?


      • Sat is Fay 8 août 2011 23:54

        Les médias n’y sont pour rien !! Mais voui bien fur smiley
        Y a 53% de la populace qui a voté pour ce blaire beauf bourré d’ tics qui gesticule à tout va, d’une prétention sans nom, comment un tel imbu ridicule peut il susciter autant d’enthousiasme ? ce mec c’est l’ fossoyeur de la France, alors qu’on nous l’ vendait comme le grand rédempteur !!


      • LE CHAT LE CHAT 8 août 2011 11:10

        ce type est un pantin atlantiste à la solde des financiers et du NWO , il n’a rien à voir avec le FN ! Il est beaucoup plus proche du PS gauche caviar !


        • LE CHAT LE CHAT 8 août 2011 11:30

          @orion

          c’est entre l’Ump et le PS qu’il n’y a plus de différence , il suffit de voir comment se positionnent Hollande et Aubry ............


        • foufouille foufouille 8 août 2011 12:15

          une illusion
          le PS est aussi raciste et mondialiste
          mais plus faux cul


        • foufouille foufouille 8 août 2011 15:01

          orion
          sur certains points bidons comme pour le PS
          UMPS


        • LE CHAT LE CHAT 8 août 2011 16:04

          @ORION

          que dans la posture sur certains points , pour l’action et les résultats , c’est le néant !


        • boris boris 8 août 2011 16:06

          UMPS = FN

          Tous des pourris et des atlantistes, il n’y a qu’a voir la Marine comme elle fait le dos rond avec les sionnistes.


        • foufouille foufouille 8 août 2011 16:53

          faut ajouter NC, modem, les ecolos didons et autre sous marins UMPS
          larbins des banksters


        • foufouille foufouille 8 août 2011 17:47

          les extremes bouffent pas au siecle et sont pas invites chez bilderberg et cie


        • foufouille foufouille 8 août 2011 12:02

          et dépose dans le même mouvement une proposition de loi qui doit mettre fin à la binationalité

          ils commencent a montrer l’exemple
          mitterand au maroc
          dsk israel
          ...........


          • caramico 8 août 2011 14:07

            Pour l’instant, pas un seul commentaire contre nos principaux ennemis, les ploutocrates.

            Il semble qu’il est plus facile de se dresser contre son voisin que contre des entités qui paraissent trop éloignés de nous et dont on doute de la réalité.
            Qui parmi nous, petit peuple, peut appréhender les sommes faramineuses que ces gens là manipulent ?
            On rêve d’un hypothétique Euro-million quand ces gens là disposent en toute quiétude, et sans impôts s’il vous plaît, des sommes des centaines de fois supérieures


            • Mugiwara 8 août 2011 14:31

              pour que les bourses retrouvent vite les couleurs, il convient de mettre des plafonds salariaux de tous les nantis de ce monde.qu’ils arrêtent de mettre de l’argent qu’ils ne vont jamais dépenser et qui seraient mieux utilisés ailleurs. et qu’ils arrêtent de raconter des bobards à la télé comme quoi ce serait la faute d’un étranger ou de je ne sais quoi... la faute revient aux républicains américains du temps de Bush : la dérégulation complète pour déboucher sur des crises financières. la faute revient aussi aux européens qui les ont suivi. avec 2 forces équilibrées, chine et usa, c’est la chance pour les européens de créer un nouveau système. un sysème qui ferait de l’europe un genre d’arbitre entre les 2, sans oublier les états de la Bric. la réussite de la Bric tient en un mot : sa population. avec une population supérieure à 100 millions, on pèse plus facilement sur le monde. france + allemagne = 140 millions, un peu comme le japon. mais c’est mieux si l’espagne et l’italie s’y mettent aussi sérieusement, comme bcp d’autres bien entendu. voilà pourquoi il faut que la France assure avec l’’allemagne pour l’instant leurs leadership en Europe pour mettre en place un système qui évite à ces gros pays d’europe de ne pas perdre la face et qui sauront trouver des bonnes raisons de bien bosser grâce à la solidarité entrevue pour aider la grèce, l’irlande et le portugal. oui il faut travailler ensemble, pour cela, il convient de mettre des plafonds salariaux à tous les étages jusqu’au « sommet » basés sur l’age, les compétences, les résultats, etc ... que des bonnes valeurs quoi. 

              que les banquiers arrêtent aussi de ne penser qu’à l’argent, c’est pas pour rien que les fonctionnaires existent : en limitant la cupidité de ces banquiers, ils auront aussi un role social qui peut réellement faire la différence. 

              • bigglop bigglop 8 août 2011 15:29

                Bonjour,
                Ce Goasgen a retiré, récemment, son projet de loi sur la bi-nationalité (choix d’une nationalité), mais dans sa précipitation il avait oublié qu’il avait été élu député du 16ème dont la population est essentiellement franco-israélite avec des bi-nationaux. Autrement dit, il se mettait lui-même dans la m... !
                Par ailleurs, il est le représentant « d’associations d’amitié franco-israéliennes » (UMP).
                Une « belle personne »
                Mais que devient « Monsieur Georges » dit Tron ????


                • OMAR 8 août 2011 20:05

                  Omar 33

                  Salut Robert. article trés édifiant.

                  Sarko annonce des déficits budgétaires mais ne lésine pas sur l’achat d’armement.

                  Il achete des...drones pour 500 millions de dollars en Israél.

                  Mais voila, ces drones ne valent pas ceux des américains, et sont plus chèrs.

                  Le plus grave,le choix d’Israél a été fait contre celui de l’ensemble de l’Etat-major français.

                  Eh oui,c’est Dassault qui a « conseillé » Sarko.


                  • Justine 8 août 2011 23:18

                    Mais comment se fait-il que personne ne parle d’Eva Joly ? Je sais bien qu’elle a été mitraillée par toutes les médias après l’histoire du 14 juillet ( tous ceux de droite comme de gauche était aux aguets pour sauter sur une occasion de la démolir, ils avaient perçu comme elle aurait été dangereuse pour eux, avec sa compétence et son honnêté ! ) mais tout de même ne mérite -t-elle pas que nous nous penchions sur ses possibilités ?
                    Pour moi, c’est la seule personne qui me donne un peu d’espoir ... Lisez son livre, écrit je crois en 2003 :
                    « Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ? »


                    • loco 9 août 2011 01:01

                       Parlons d’un monde, révolu, certes, mais mais pas assez vieux pour être oublié, où des ouvriers (non,ce n’est pas une grossièreté, ça a existé), des ouvriers, donc, avaient quelquefois nécessité d’améliorer leur sort (premier temps de la valse), plus tard de ralentir sa dégradation (deuxième temps). Ces ouvriers se réunissaient, et entraient en conflit avec leurs singes (patrons, exploiteurs, bourgeois, choisissez le synonyme qui vous agrée). Et dans la lutte, ils s’appuyaient sur la solidarité de leurs pairs, dont la couleur était le bleu, le bleu de leur bleu de travail, sous lequel une peau quelconque tentait aussi de vivre.
                       Allons, ceux qui ont suivi, se disent : « et pouf, il va nous balancer que, du coup, il n’y avait pas place pour le racisme »..... Hélas, si la peau n’y fait rien, l’homme,lui, n’est pas innocent de ses actes, et cette époque souffrait elle aussi de racisme , de ce racisme provoqué par les lâchages, trahisons, reprises de travail honteuses des cols blancs qui ont toujours trahi... AH, aujourd’hui, il n’y a plus qu’eux ? Je comprends mieux......


                      • Sat is Fay 9 août 2011 01:54

                        Les singes , Jacques Brel

                        Avant eux avant les culs pelés
                        La fleur l’oiseau et nous étions en liberté
                        Mais ils sont arrivés et la fleur est en pot
                        Et l’oiseau est en cage et nous en numéro
                        Car ils ont inventé prisons et condamnés
                        Et casiers judiciaires et trous dans la serrure
                        Et les langues coupées des premières censures
                        Et c’est depuis lors qu’ils sont civilisés

                        Les singes les singes les singes de mon quartier
                        Les singes les singes les singes de mon quartier

                        Avant eux il n’y avait pas de problème
                        Quand poussaient les bananes même pendant le Carême
                        Mais ils sont arrivés bardés d’intolérances
                        Pour chasser en apôtres d’autres intolérances
                        Car ils ont inventé la chasse aux Albigeois
                        La chasse aux infidèles et la chasse à ceux-là
                        La chasse aux singes sages qui n’aiment pas chasser
                        Et c’est depuis lors qu’ils sont civilisés

                        Les singes les singes les singes de mon quartier
                        Les singes les singes les singes de mon quartier

                        Avant eux l’homme était un prince
                        La femme une princesse l’amour une province
                        Mais ils sont arrivés le prince est un mendiant
                        La province se meurt la princesse se vend
                        Car ils ont inventé l’amour qui est un péché
                        L’amour qui est une affaire le marché aux pucelles
                        Le droit de courte-cuisse et les mères maquerelles
                        Et c’est depuis lors qu’ils sont civilisés
                        Les singes les singes les singes de mon quartier
                        Les singes les singes les singes de mon quartier

                        Avant eux il y avait paix sur terre
                        Quand pour dix éléphants il n’y avait qu’un militaire
                        Mais ils sont arrivés et c’est à coups de bâtons
                        Que la raison d’État a chassé la raison
                        Car ils ont inventé le fer à empaler
                        Et la chambre à gaz et la chaise électrique
                        Et la bombe au napalm et la bombe atomique
                        Et c’est depuis lors qu’ils sont civilisés

                        Les singes les singes les singes de mon quartier
                        Les singes les singes les singes de mon quartier

                        http://www.musicme.com/#/In-Vivo/titres/Les-Singes-t115729.html?play=5099750524220-01_10


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 août 2011 05:13

                          Onjour RG... ... enseignement énéraux... ?, un peu non ?

                          Bon article, avec nuance quant à l’illustration, JMLP est un homme joyeux, sec parfois dans ses combats politique et parfois coléreux, mais autant que d’autres, même si l’illustration est amusante, je le préfère nettement au ptit teigneux dédaigneux et près de ses pompes...


                          • THOMAS 9 août 2011 08:07

                            Le soldat Shalit est une prise de guerre pas un otage civil.

                            C’est à Israel de se débrouiller pour sa libération.

                            M. Shalit a fait son choix en portant l’uniforme de soldat israélien.

                             

                             

                             

                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès