Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Yves Jégo et le web 2.0 : un apprentissage difficile

Yves Jégo et le web 2.0 : un apprentissage difficile

Yves Jégo a eu le courage d’intégrer Twitter de la façon qu’il convient : en ne se limitant pas à quelques Twitts racoleurs de principe ou plus basiquement comme d’un porte-voix à sa communication. Non ! il est rentré franchement, en se prêtant au jeu comme disait le post il y a peu, dans cet outil de microbloguing en communiquant avec ses followers. Cela semble être la moindre des choses, mais ce n’est absolument pas la règle pour les désormais nombreux politiques présents sur Twitter.

Il mérite donc notre sympathie pour avoir eu le courage, ou la faiblesse c’est selon, de prêter le flanc à tout un chacun.

Mais voilà ! le web a ses règles, ses usages et sa culture, il s’est d’abord frotté d’un peu trop près  à un fake de Lionel Jospin (pour notre plus grand bonheur je dois dire). Et il récidive aujourd’hui avec une naïveté qui fait plaisir à voir.

Dans ce billet extraordinaire au titre hyperbolique : manipulation informatique d’un sondage sur un blog - Yves Jégo fustige les votants d’un sondage qu’il a lui même initié avant de le désactiver.

Le voici :

Une fois le résultat de ce sondage (mal) digéré, celui-ci conclut : "il s’agit d’une manipulation informatique grossière orchestrée par ceux qui n’ont pas très envie qu’une expression libre des franciliens puisse prospérer". Outre le fait que sa démonstration est faible puisqu’il aurait pu facilement apporter la preuve du méfait avec ses statistiques journalières. En effet si celles-ci avait été inférieures à 5370 personnes dans la journée, preuve aurait été apportée de la manipulation. Mais il n’y a sans doute pas pensé.

Les sondages du Web

Il y a cependant une raison encore plus basique qui fait sourire encore davantage : tous les sondages que l’on voit fleurir à gauche et droite sur le web...ne valent pas tripette puisqu’ils ne respectent pas la règle des panels représentatifs de la population.

En effet il ne fait aucun doute que le même sondage, sur un sujet éminemment politique, publié sur des journaux d’opinions tels que Le Figaro ou Libération aient des résultats complètement opposés.

Bref pour davantage d’information Mr Jégo : voici une méthodologie des sondages d’opinions.

Cependant, si vous voulez vous frotter à de vraies manipulations réalisées par Le Figaro où le pôle-emploi, vous pouvez aller lire ces billets.

Peuples.net

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • le naif le naif 3 mars 2010 12:24

    C’est qui Yves Jégo ???

    On fait un article avec peu de choses..............


    • vivien françoise 3 mars 2010 13:24

      Il est gentil Yves Jégo


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 3 mars 2010 22:20

        Yves Jégo, grand défenseur du vote étranger.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 mars 2010 01:03

          Le plus amusant c’est qu’à l’UMP ce sont des gens encore moins qualifiés que Jégo qui légifèrent sur l’internet.

          On comprend mieux pourquoi des lois fantaisistes du type Hadopi se retrouvent censurées ou rendues proprement inapplicables lors de la fatale confrontation avec la réalité.

          Tiens, Yves, c’est pour toi et tes amis UMP de l’Assemblée Nationale.


          • titi 4 mars 2010 07:19

            Bah ca prouve surtout que les usagers de la ligne 13 n’ont pas internet...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès