Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > 38 leaders musulmans répondent au Pape Benoît XVI

38 leaders musulmans répondent au Pape Benoît XVI

Le mois dernier lors d’un exposé en Bavière le Pape Benoît XVI s’est attiré les foudres des musulmans en citant les propos tenus entre Manuel II Paléologue, empereur Byzantin et un sage Persan... il y a plus de six cents ans.

Pour mémoire, cet empereur aurait dit : « Montre-moi donc ce que Mahomet a apporté de nouveau. Tu ne trouveras que des choses mauvaises et inhumaines, comme sa prescription de défendre avec le glaive la foi qu’il prêchait. »

Je ne reviendrai pas sur les protestations que cela a entraîné dans le monde musulman, l’information étant largement relayée par tous les grands médias mondiaux.

Une autre information fut, elle, beaucoup moins médiatisée, et pourtant c’est une première, c’est la lettre ouverte adressée en réponse au Pape Benoît XVI et contresignée par trente-huit responsables musulmans de dix pays, publiée la semaine dernière par la revue islamique, Islamica magazine[1]

Cette lettre est adressée dans un « esprit d’échange ouvert » et vise à apporter des précisions et à corriger quelques erreurs dans les arguments du discours de Benoît XVI.

Sur la question de la transcendance de Dieu, le Pape cite l’argument selon lequel l’empereur étant « formé à la philosophie grecque », l’idée que Dieu ne se satisfait pas du sang lui est « évidente en soi », l’enseignement de l’islam sur la transcendance de Dieu étant mis en avant comme contre-exemple.
Sur la conclusion selon laquelle les musulmans croient en un Dieu capricieux qui pourrait ou non les envoyer au diable, des passages du Coran sont cités, extraits : « Dieu encourage la justice et la bonté... et interdit l’obscénité, l’abomination et la méchanceté... », ou encore : « Ma pitié comprend tout. » Le mot pitié, rahmah, pouvant aussi se traduire amour, bonté ou compassion.
Et de conclure sur la question suivante : « N’est-ce pas évident en soi que verser du sang innocent va à l’encontre de la pitié et de la compassion ? »

Sur la question du Jihad ou guerre sainte on y apprend que le terme guerre sainte n’existe pas dans le langage islamique. Le terme Jihad signifie lutte, et spécifiquement lutte dans la voie de Dieu. Cette lutte peut prendre plusieurs formes, usage de la force compris. Enfin, bien que le terme Jihad puisse être sacré, dans le sens "être dirigé vers un idéal sacré", il ne désigne pas nécessairement une guerre.

Plus loin, on lit que les règles traditionnelles islamiques de la guerre peuvent être résumées dans les principes suivants.
1. Les non-combattants ne sont pas des cibles permises ou légitimes.
2. Des croyances religieuses seules ne peuvent pas faire de quelqu’un l’objet d’attaques.
3. Les musulmans peuvent et devraient vivre en paix avec leurs voisins.
Et de conclure deux choses.
« Si une religion réglemente la guerre et décrit les circonstances dans lesquelles elle est nécessaire et juste, ça ne fait pas d’elle une religion guerrière...
Si quelques-uns ont négligé une tradition longue et bien établie en faveur de rêves utopiques, où la fin justifie les moyens, ils l’ont fait de leur propre chef et sans l’aval de Dieu, de son Prophète, ou de la tradition apprise. »

Sur les conversions forcées ou le fait que les musulmans reçoivent commandement de répandre leur foi par le glaive, la lettre mentionne le fait que l’islam s’est principalement répandu grâce à des activités missionnaires et par le prêche ; et en tant qu’entité politique en partie comme résultat de conquêtes.

Enfin sur l’affirmation de l’empereur selon tout ce que le Prophète a apporté de nouveau était « mal et inhumain... », la réponse des trente-huit signataires est qu’il ne lui fut jamais rien commandé de tel et des versets de dire, je cite : « Rien ne lui est dit (au Prophète) que ce qui fut déjà dit aux messagers avant lui » ; et le Prophète de dire : « Je ne suis pas nouveau parmi les messagers (de Dieu), ni ne sais ce qui sera fait avec moi ou avec toi. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé... »
Et de conclure : « Ainsi la foi dans l’Unique Dieu n’est pas la propriété d’une communauté religieuse. D’après la croyance islamique, tous les vrais prophètes ont prêché la même vérité à des gens différents et en des temps différents. Les lois peuvent être différentes, mais la vérité ne change pas. »

Cette lettre précise enfin que les communautés chrétiennes et musulmanes sont les deux plus importantes religions de par leur taille dans le monde. Ensemble elles représentent 55% de la population mondiale ; et de souligner l’importance d’avoir des relations entre les deux communautés religieuses pour contribuer à la paix mondiale.

Et ces trente-huit leaders musulmans d’écrire qu’ils partagent le désir de Benoît XVI pour un dialogue franc et sincère, et reconnaissent son importance dans un monde interconnecté.

Enfin ils espèrent, sur ce dialogue franc et sincère, continuer à construire des relations paisibles et amicales basées sur un respect mutuel, sur la justice, et sur ce qui est commun par essence dans nos traditions abrahamiques partagées, en particulier « les deux plus grands commandements » dans les évangiles de Marc et de Mathieu :
« Le Dieu notre Dieu est l’Unique Seigneur ; et tu devrais aimer le Seigneur ton Dieu avec tout ton cœur, et toute ton âme, et avec toute ta compréhension, et avec toute ta force »  : c’est le premier commandement.
Le second commandement étant : « Tu devrais aimer ton voisin comme toi-même. Il n’y a aucun autre commandement plus grand que ceux-là. »

Enfin, cette lettre ouverte conclut sur l’appréciation positive des cosignataires pour plusieurs déclarations du Second Concile à l’égard des musulmans, de paroles tenues par le Pape Jean Paul II envers l’islam et sur, je cite : « L’expression personnelle sans précédent et de la douleur du pape Benoît XVI et son assurance que cette citation ne reflète pas son opinion personnelle » et « son profond respect exprimé » devant le groupe d’ambassadeurs de pays musulmans réunis le 25 septembre.

Et de finir en espérant que « nous éviterons les erreurs du passé et vivrons ensemble dans le futur en paix, acceptation mutuelle et respect ».


David Carayol
Paris


[1] Lettre ouverte adressée au Pape Benoît XVI : Islamica Magazine

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (141 votes)




Réagissez à l'article

173 réactions à cet article    


  • Bill (---.---.76.11) 25 octobre 2006 13:06

    Excellente nouvelle ! Enfin des réponses cohérentes, tout ce qui permettra un dialogue est bienvenu ! Mais ces responsables politiques ont-ils une véritable autorité spirituelle ? Ben Laden en tous cas interprête le jihad dans un sens plus guerrier qu’eux.


    • seb (---.---.180.194) 25 octobre 2006 14:07

      Tout à fait.

      Les premiers à devoir faire le menage dans leur rang, sont les musulmans eux meme.

      En laissant se developper les courants extremistes, ils ne doivent pas s’etonner d’etre pris pour cible par les politiques et l’opignion mondiale.


      • Raz (---.---.98.243) 25 octobre 2006 15:20

        Comment peut-on dire une anerie pareille ?

        Comme si chaque musulman devait assumer les propos et les actes de l’ensemble des musulmans.

        Comme si Gollnish et De Villiers représentaient les politiques.

        Comme si les medias représentaient réellement l’opinion publique.

        A bon entendeur.


      • Cochonouh Cochonouh 25 octobre 2006 15:42

        pour Raz,

        « Les premiers à devoir faire le menage dans leur rang, sont les musulmans eux meme. ». Je suis d’accord avec Seb, tu déclare que c’est une « anerie ». Que nenni !

        Les musulmans ou ex-musulmans (il y en a) doivent faire entendre leurs voix plus fort.

        Si c’est nous, chrétiens, athées, philosophe de l’educ nat, pape, charlie hebdo ou vulgaire AgoraVoxiens qui en parlons, on se fait traiter d’islamophobes et de racistes.

        Laissons parler les musulmans qui veulent rafraîchir le Saint Coran et combattre l’obscurantisme.

        Je pense que l’ânerie est dans ton post.


      • Bill (---.---.76.11) 25 octobre 2006 15:46

        @ Raz

        Et dans ce cas mon cher, pourquoi assumeraient-ils les propos tenus pas ses 38 leaders-là ? On ne sait plus où est le ridicule !


      • seb59 (---.---.180.194) 25 octobre 2006 17:00

        Arrete un peu !

        Tu va pas me dire que les extremistes sont retranchés dans les montagnes et n’ont pas de rapport avec les autres musulmans !

        Je ne connais bien pas la religion musulmane, mais il y a forcement des leaders religieux suivis par un grand nombre de fideles, des pays plus ou moins influants à ce niveau, une volonté collective qui peut se mettre en oeuvre, non ?

        C’est le travail des mosquées de reperer les brebis galeuses parmis leurs fideles !

        Ou sont elles les fameuses associations musulmanes, le grand « conseil musulman de france » quand il s’agit de faire le tri dans leurs rangs ?

        chacun ses responsabilités !


      • Algunet (---.---.59.78) 25 octobre 2006 17:10

        Pour Raz

        Il ne s’agit pas d’assumer mais tout simplement de condamner avec autant de véhémence l’extrémisme islamique, qui s’apparente d’avantage au terrorisme qu’à la religion, que celle exprimée dés que la religion se croit attaquée (caricatures, voile, etc.).


      • EricB (---.---.53.129) 25 octobre 2006 23:07

        à Raz, Manifestement, ces 38 « représentants de l’Islam » n’ont pas beaucoup de pouvoirs sur les inoombrables Mollahs, Ayatollas, Présidents, et autres Imams qui encouragent l’esprit du Djijad dans son sens le plus primaire, qui encouragent l’art du martyre et les extrémistes de tous poils. Ceux là suivent bien un endixtrement par d’autres (auto(proclamés) maitres de l’Islam.

        Et puis tous ces discours théoriques sont bien gentils, mais pour en revenir à ce qu’écrivait un lecteur du Monde, « on reconnait un arbre à se fruits : On nous parle des valeurs d’un »autre islam« qui serait, lui, fidèle au Coran et le seul authentique : modéré, ouvert, tolérant, bienveillant, ayant recours à la raison et respectant les autres... Nous ne demandons qu’à y croire : mais où sont donc les fruits de cet arbre-là ? »


      • EricB (---.---.53.129) 25 octobre 2006 23:20

        « Si quelques-uns ont négligé une tradition longue et bien établie en faveur de rêves utopiques, où la fin justifie les moyens, ils l’ont fait de leur propre chef et sans l’aval de Dieu, de son Prophète, ou de la tradition apprise. »

        Genre de phrase que j’adore.

        On aimerait bien alors que ces 38 messieurs adressent une autre pétition à l’adresse de ces « quelques uns » : pour ne pas les nommer, Ayatolla Khamenei, Président Amenedij.... (impossible), Général Khadafi, et autres éminences grises de l’Islam radical, pour les remettre sur le droit chemin d’un Islam ouvert, tolérant, respectueux, raisonné, pacifique, etc... Ce serait beaucoup plus crédible.


      • Raz (---.---.142.114) 26 octobre 2006 23:56

        Il convient de faire la part des choses. N’est pas islamophobe celui qui cherche à faire avancer les choses dans l’intérêt général (y compris celui des musulmans) par la critique constructive. En revanche, celui qui rejette en bloc l’Islam et l’ensemble des musulmans en faisant croire que le monde n’en tournerait que mieux, celui-là est stupide et n’appelle pas au dialogue. Celui-là ne mérite que l’indifférence.

        J’entends bien vos arguments et je les comprends mais je reste en désaccord. Attendez-vous que certains musulmans entre en guerre civile avec d’autres et ceci pour la gloire de la reconnaissance des autres civilisations ? Pas glop. L’intégrisme islamiste n’est pas un problème islamo-musulman. Dois-je vous rappeler que des gouvernements américains et européens ont permis par de vicieuses stratégies d’alliances géopolitiques le développement de certains groupes extrêmistes pour chasser d’autres doctrines diaboliques ? Attention, je ne dis pas « les islamistes c’est à cause de l’occident ». Je dis juste que les chats sont gris. Et si le monde musulman doit prendre conscience du problème que représente le manque de modération et de raison dans la pratique de sa foi (et j’affirme qu’il y travaille), je dis aussi que rien n’arrive par hasard et que la civilisation « occidentale » n’y est pas tout à fait pour rien.

        Pour finir, j’espère que la division des peuples n’est pas le seul moyen de régler les problèmes. Nous voyons bien ce que cela donne en Palestine ou en Irak.

        A bon entendeur.


      • fidel chavez (---.---.211.99) 28 octobre 2006 21:41

        Pour corriger je dirais colonel kadhafi a moins que conneries apres conneries il est pris du gallon !!(espece d arioule el fouhane).Quant aux commentaires que je lis ils frisent l ignorance ;la mauvaise foi ou pire la debilite profonde !!.A ce jour QUI AGRESSE QUI ??.Ne serais-ce pas l axe malfaisant ricano-occidentale qui a lance une offensive barbare et destructrice a travers le monde arabo-musulman ??et ce en complete contradiction avec le DROIT A LA VIE de millions de gens .Je ne ferais pas une diatribe de plusieurs pages avec des tonnes d exemples (que celui qui a un peu d intelligence s assume)mais juste une info glanee sur le nouvel-obs(qui est tout sauf pro-musulman) les zebreux ont BOMBARDE SCIEMMENT LE LIBAN AVEC DES BOMBES A L URANIUM APPAUVRI pendant ce dernier conflit !!!.Que ceux qui critiquent plutot celui d en face (car il a tous les defauts c est bien connu !!) se regardent sans honte dans le miroir...


      • Visiteur Indigène (---.---.180.214) 25 octobre 2006 14:10

        Feu ben laden a travaillé pour les services israelo-américain, cela suffit pour le disqualifier..


        • si lâs... (---.---.64.135) 25 octobre 2006 14:18

          tu es fatiguant, tu comptes remplacer dw,pa et dm ?


        • Cochonouh Cochonouh 25 octobre 2006 15:59

          Visiteur Indigene a travaillé pour Mac Donald, cela suffit pour le disqualifier..


        • Rémi de Paris (---.---.147.192) 25 octobre 2006 14:18

          Il est effectivement dommage que les médias n’est pas jugés utile de relayer cette information.

          Mais comme on entend souvent, « sang, chocs et polémiques font vendre » et sont par conséquent les seul sujets qui intéressent la presse.

          Les médias cherchent de plus en plus à mettre de l’huile sur le feu entre les religions, les cités et les pouvoirs publics, etc.

          Comme déclare la publicité d’une chaine cryptée : il est important de rester vigilant face au traitement de l’information.

          Merci pour cet article.


          • wrisya (---.---.231.251) 25 octobre 2006 14:28

            Bonjour... à Bill notamment,

            Ben Laden prête un discours guerrier à l’islam car il est avant tout chef d’un parti politique guerrier, et non perçu comme entité spirituelle quelconque par qui que ce soit. Il cristalise dans son unique personne la haine de Bush assimilé aux Américains, de l’Etat d’Israël assimilé aux Juifs ou Sionistes je ne sais pas- revendiquée par un certain, je dis bien certain, monde arabo-oriental muslim.

            Donc ce qu’il dit n’est à prendre que comme le discours politique idéologique et non religieux : quand Bush dit « God Bless America » en allant bombarder l’Irak sous couvert de mensonges éhontés, il ne dit pas autre chose. Ici, dans les deux cas, la dimension religieuse n’est qu’un moyen, ultime et parfait, de fédérer le plus de monde autour de soi : la religion reste l’opium du peuple chez bien des nations car celle-ci légitime plus facilement le crime : imposer une Instance supérieure silencieuse dont personne ne peut nier l’existence de manière prouvée comme guidance de ses propres agissements criminels, cela permet simplement de se dédouanner de la responsabilité des crimes. D’autres organisations criminels dans le monde se réfère à leur Supérieur : leur chefs, leur président qu’ils déifient et contre qui ils ne se rebelleront pas, c’est idem pour la Mafia.

            Pour revenir à l’article, certainement les médias préfèrent parler des trains qui arrivent en retard plutôt que ceux qui arrivent à l’heure. C’est pas une nouveauté...

            Bien Cdt.


            • Bill (---.---.76.11) 25 octobre 2006 15:52

              Ma chère Wrizya, j’aimerai tant être d’accord avec toi !

              Mais je regrette, la différence que je vois entre les sauvages chrétiens et les sauvages musulmans, c’est que les musulmans tiennent en main et bien en vue une page du coran ouvert.

              J’imagine Bush avec l’évangile ouvert à la page de l’arrestation de Jésus disant qu’il ne veut pas que le sang coule à cause de lui, par exemple. Ce serait du plus belle effet ! Mais en l’occurence son dada serait plutot la démocratie.

              Très cordialement à toi Wrizya !

              As tu fini le ramadan ? Est-ce que cela se finit par une fête ?


            • Bill (---.---.76.11) 25 octobre 2006 16:25

              du plus BEL effet !!!


            • wrisya (---.---.1.82) 25 octobre 2006 17:09

              Bill,

              Effectivement, mais peu importe au fond car tous deux ont le même discours : Bush a basé son attaque en Irak sur le combat de l’axe du Bien contre le Mal bla-bla, inventé des armes de destruction massive inexistentes pour que les Américains se sentent un devoir de civilisation envers les Irakiens maintenus sous une dictature de fer par Saddam.

              Désormais, la majorité des Américains sont contre cette guerre parce qu’on leur a menti, et aussi parce qu’ils se sont rendus compte que contrairement au discours de « Double U », ce n’est pas « la main de Dieu » qui a flanqué une raclée à Saddam et plus le temps passe, plus ils se rendent compte que la guerre ça fait des morts pas que chez les Irakiens : voir un gamin de 18 ans se faire tuer parce qu’on l’a grassement payé pour qu’il aille faire la guerre à un peuple dont il ne connaît rien, après avoir exploité les légitimes ressentiments de toute une population traumatisée par le 11 septembre qu’elle aurait accepté une guerre envers n’importe qui-ce qui fut le cas avec l’Irak...

              Tout cela démontre bien que les deux se valent. Bush n’a pas besoin de se trimballer avec la bible : la constitution américaine elle-même repose sur cette Bible.

              Il se tient beaucoup de conférences inter-religieuses en France dans les villes entre cathos/muslims/athées... Dans des lieux culturels ou religieux, dans des mosquées : j’y ai déjà assisté. Le problème, c’est que ce genre d’initiatives super intéressantes ne trouve ni écho dans la presse quelle qu’elle soit, ni écho auprès des populations qui les considèrent trop éloignés de leurs considérations... Mais il s’en tient tous les mois un peu partout...

              Le Ramadan s’est terminé ce dimanche (enfin certains ont pu jeûner jusqu’à lundi à cause de l’éternel problème de divergence entre les muslims pas d’accord sur la date arrêtée)

              Concernant la fête : oui et non, disons qu’il ne s’agit pas de faire de cette date une orgie alimentaire, de festoyer du matin au soir comme un Adorateur de la bouffe (lol !!), mais bien plutôt de faire de ce moment un instant de partage, de rapprochement envers soi-même et sa famille, ses amis, ses voisins, les proches... C’est un instant de remerciement.

              Du temps où j’étais enfant, nos voisins non-musulmans avaient tout le temps droit à leur « part » de l’Aïd (viandes, friandises, plats...) car mon parent y tenait absolument et cela sans faire de distinction entre les muslims/non muslims.

              J’vais arrêter là sinon on va encore me traiter de bigote... !!!

              Bien Cdt


            • lanoux (---.---.88.252) 29 octobre 2006 02:44

              wrisya je suis profondément anti américain, mais je ne puis laisser passer cela. Sache que la constitution américaine ne repose pas sur la bible, mais sur la philosophie des lumières importée principalement de nos grands penseurs français (Voltaire et les autres)

              voila c’était juste une petite apartée amicale smiley

              « A travers le Premier amendement, le peuple américain a érigé un mur de séparation entre l’Eglise et l’Etat » Thomas JEFFERSON


            • wrisya (---.---.1.82) 29 octobre 2006 10:23

              Merci Lanoux, je reconnais volontiers avoir été rapide sur ce coup là mais il n’en demeure pas moins que la Bible fait partie intrinsèque du fonctionnement des institutions américanes « In God we Trust » lit-on dans les tribunaux et on sait que le Président lorsqu’il est élu prête serment sur la Bible.

              Ce qui démontre bien que la dimension d’engagement se fait surtout en tant que Chrétien avant tout et pas forcément en tant qu’homme politique « laïc ».

              Bien Cdt


            • lanoux (---.---.149.130) 29 octobre 2006 13:01

              wrisya, le serment sur la bible est une tradition, pas une obligation légale, et un président d’une autre religion ou athée pourrait prêter serment sur le Coran, la Torah, la constitution oubien cet article imprimé d’agoravox smiley


            • wrisya (---.---.1.82) 29 octobre 2006 13:08

              Dacodac !

              Seulement même si ce n’est pas institutionnalisé en tant que tel (ce dont je doutes), il n’en demeure pas moins que le politique religieux est autant un problème pour les Américains que pour les Muslims : quand Bush fait la guerre en basant ses raisons sur une idéologie chrétienne, c’est la même que Ben Laden et consorts qui va massacrer des personnes considérées comme mécréantes ou infidèles...

              Au final, pour moi c’est bonnet blanc et blanc bonnet : les deux faces d’une même idéologie criminelle qui veut s’inspirer du religieux pour fédérer au maximum et ainsi se dédouanner en tant qu’individu de sa responsabilité afin de mieux rendre complices une communauté de quelque milliards d’invididus...


            • wrisya (---.---.1.82) 29 octobre 2006 13:20

              Dans la tienne alors d’Auge :

              Ton pseudo est très révélateur et ma foi assez lucide : Le Porc semble bien te définir.

              P.S. : Tu sais comment les Black Panthers appelait les bêtes de ton genre ? « The Pigs ». Je comprends que cela t’ait marqué.


            • lanoux (---.---.149.130) 29 octobre 2006 15:04

            • lanoux (---.---.66.202) 29 octobre 2006 19:05

              tout a fait d’accord ladessus wrisya, mais ce n’est pas parce que la démocratie américaine a connue une dérive assez mal saine ces dernière année qu’elle ne va pas se reprendre en main (on verra bien le résultat des prochaines élections ds qques semaines)

              la différence entre une démocratie et une théologie, c’est que la démocratie peut se remettre en question par les urnes, pas une théologie


            • Panama (---.---.198.59) 25 octobre 2006 14:36

              Enfin on se place sur le terrain de la théologie.

              Finalement, on en vient à se demander si l’abolition du Califat Ottoman en 1924 n’a pas été une monumentale erreur.


              • T.B. (---.---.21.162) 25 octobre 2006 15:45

                Qu’ils s’entretuent tous ces fous de dieux, muslims und catholich. Und hébraïc extrêmistes de Jeru ... et ont aura la paix !


                • Cochonouh Cochonouh 25 octobre 2006 16:11

                  Désolé de contredire certains, mais l’info a été relayée par notre bonne télévision (je ne saurais plus vous dire sur quelle chaine j’ai vu ça... LCI peut-être).

                  Autrement, l’article en lui-même est intéressant, mais le lien sur Islamica Magazine me laisse sur ma faim, car je ne trouve pas la lettre ouverte au Pape.

                  Qui sont ces 38 savants et qui représentent-ils exactement ?


                  • FredSud37 (---.---.241.91) 25 octobre 2006 20:50

                    (.....) Lorsque des fous de Dieu appellent à l’assassinat d’un homme parce qu’il aurait commis un délit d’opinion, que font ceux qui prétendent défendre la liberté d’expression, entre autres libertés ? Ils condamnent les uns tout en prenant soin de condamner l’autre. (.....) On juge une phrase violente ? On répond par la barbarie. Et dire que ceux dont la mission consiste à s’ériger contre toute atteinte à la dignité physique de l’homme ont poussé l’odieux jusqu’à compter certaines de leurs obligations. Autrement dit, Robert Redeker subit le feu croisé des huissiers de l’islamisme intégral et des avares de la bien-pensance. (.....)

                    Une pétition est disponible : ICI.


                    • Grouik (---.---.167.65) 25 octobre 2006 21:50

                      En même temps on s’en tape un peu que les adorateurs du choux-fleur polémiquent avec les fervents de la carotte sur leurs intérêts gustatifs respectifs.

                      Tant qu’on n’est pas obligé de manger leur soupe...


                      • Antoine Diederick (---.---.238.117) 26 octobre 2006 10:23

                        d’accord avec toi...et perso je prie Dieu qu’il nous préserve et protège des religieux. Car Dieu est du domaine public, il n’appartient à personne, heureusement.

                        Et comme la religion civique n’existe plus ou simplement le civisme (il n’en reste plus grand chose), je ne puis remplacer que rien par du rien. Et donc, quand je me lève le matin, je m’étonne d’être encore là. Après tout, je puis m’émerveiller de tout sans être religieux smiley


                      • josé (---.---.141.163) 26 octobre 2006 12:29

                        @ antoine. Et êtes vous heureux ??? Si oui tant mieux, si non tant pis pour vous mais..... laissez les autres chercher leur bonheur.


                      • Antoine Diederick (---.---.238.117) 26 octobre 2006 12:42

                        @José...tout à fait d’accord...

                        ...mais avez-vous vu comment , une fois le bonheur trouvé, il faut absolument l’imposer de toutes les manières aux autres...et là....pas d’ombre à mon soleil...sinon ggrrrr, je mords smiley


                      • « La bête qui monte » (---.---.2.30) 29 octobre 2006 13:06

                        Cochonouh, Grouick, porkinette Wrijra, vous n’avez pas d’autres sites pour aller jouer ?


                      • wrisya (---.---.1.82) 29 octobre 2006 13:14

                        Attends, mais tu te prends pour qui toi ?????!!

                        Tu me connais pas et je crois que t’es bigleux (Je n’ai point d’affinité avec Cochonouh avec qui je parles volontiers lorsque c’est possible, et je ne connais pas Grouik n’ayant jamais lu ses posts et ni échangé avec cette personne)

                        Evites de faire des raccourcis idiots si tu le peux encore et aies au moins la politesse de te présenter lorsque tu t’adresses à qqun que tu connais pas, si tant est que tu as été assez éduqué pour... J’sais pas quel âge t’as, mais j’espère vraiment que t’es plus jeune que moi. (! !!)


                      • Capreolus (---.---.200.253) 25 octobre 2006 21:56

                        On aurait aimé en savoir plus sur les arguments présentés...


                        • Le péripate Le péripate 25 octobre 2006 23:31

                          L’ot jour ma télé è tombé en panne. Alors, j’ai ouvert un livre. SiSi. Y parlait de l’islam. Y disait que dans l’islam y avait pas de curé, ke tout le monde pouvait lire le koran, et dire ce ki voulait dessus. Ca s’appele une fatwa, ki dise dans le livre. Et y dise ossi ke le Msieu ki fé la fatwa, c’est un mollah. Bon la dessus j’ecoute la radio et j’apprends ke y a un mollah ke s’appelle Redeker ka fé une fatwa sur le koran, même ke msieu Redeker l’a été élu le mollah le plus retrograde et le plus stupide de tous les mollah.

                          Nous on n’a pas de petrole, mais on a le plus con de tous les mollah !!! Merci msieu Redeker !!!!


                          • Antoine Diederick (---.---.238.117) 26 octobre 2006 10:25

                            on n’a peut être pas de pétrole mais ton appendice spongieux de cervelet est imbibé de Coke...suspect !!! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès