Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Ahmadiyya : l’Islam interdit

Ahmadiyya : l’Islam interdit

Aborder l’Islam sous l’angle de la tolérance et du pacifisme pourra en faire glousser plus d’un, au regard des conditions actuelles dans lesquelles Islam et terrorisme semblent faire « bon ménage ». Mais écrire sur la Communauté Musulmane Ahmadiyya c’est d’abord écrire sur une idéologie représentant la quintessence même de l’Islam ; le pacifisme et la tolérance.

Cette minorité religieuse nommée « Ahmadiyya » ou, péjorativement, « Qadianis » a été fondée en 1889 en Inde par Mirza Ghulam Ahmad. Se proclamant être le Messie attendu par différentes religions (Islam, Hindouisme, Christianisme, etc.), sous différents titres, il s’est fait le porteur d’une réforme prônant un Islam de paix et un Djihâd par la plume interdisant ainsi toute guerre au nom des religions et abandonnant la conception même du Djihâd par l’épée, l’estimant révolue et inadaptée à nos jours. L’épée peut en effet faire courber les têtes mais pas les cœurs ! Le but qu’a assigné Hadhrât Mirza Ghulam Ahmad à ses suivants n’est d’autre que de conquérir les cœurs en mettant en exergue les beautés de l’Islam. Aujourd’hui, le mouvement Musulman Ahmadiyya, présent dans plus de 200 pays à travers le monde, est dirigé par son Chef Spirituel et Administratif, Mirza Masroor Ahmad, cinquième successeur de Mirza Ghulam Ahmad et son siège est localisé à Londres.

Pourquoi Londres ? Initialement installée à Qadian, en Inde, la Communauté a dû migrer à Rabwah (Chenab Naghar), ville du Pakistan, lors de la partition indo-pakistanaise. Cependant, depuis 1974, date à laquelle ils ont été qualifiés d’hérétiques et excommuniés de la « Communauté (ummah) des Musulmans », et l’entrée en vigueur de la politique d’islamisation radicale de Zia Ul-Haq, les pires atrocités y sont, encore aujourd’hui, relatées ; tortures, traitements inhumains et dégradants, détentions arbitraires, entraves à l’éducation ou destruction des lieux de cultes. Pourquoi ? Une Foi qui ne convient pas à une poignée de religieux orthodoxes influents. Pourtant, ils se réclament d’une liberté dont ils clament haut et fort la teneur et le manque total d’application ; la liberté de conscience. La loi sur le blasphème est omniprésente, le second amendement de la Constitution et l’article 298 (c) du code pénal Pakistanais continuent de les scruter aux allures du Big Brother Orwellien ; interdiction de propager sa foi, interdiction de prononcer la profession de foi, interdiction du salut Islamique, interdiction d’édifier des lieux de culte sous peine d’emprisonnement. Ils ne peuvent pas faire tout acte qui aurait pour effet de les assimiler, dans leur identité religieuse, à des musulmans. Leur vie se résume à cette expression populaire « pour vivre mieux, vivons cachés  ».

Le dispositif législatif mis à part, les faits divers sont également tout aussi terrifiants. En 2010, un attentat à la bombe dans deux Mosquées à Lahore fera plus de 80 morts et 90 blessés, plusieurs expulsions d’élèves seront prononcées, des assassinats de médecins bénévoles, de professeurs et, plus récemment, d’administratifs de la Communauté sont devenus monnaie courante. Des tracts incitant au meurtre des membres de ce « fléau ahmadi » jonchent les ruelles de tous les quartiers du Pakistan. Récemment, le 19 juillet 2012, sûrement sous l’emprise d’un de ces tracts ayant vocation à exciter les pulsions meurtrières, nous apprenons l’assassinat de Monsieur Naeem Ahmad Gondal, tué d’une balle à bout portant alors qu’il était en chemin pour rejoindre son travail ; nous apprenons également l’accusation portée à l’encontre d’un bijoutier membre de la Communauté Musulmane Ahmadiyya pour avoir « daigné » se considérer comme « musulman ».

Ces faits, dont la cruauté est incontestable, doivent être rapprochés d’une actualité plus récente, celle de la tuerie de Karachi dans laquelle, les 19 et 23 octobre 2012, de sauvages assassinats ont été perpétrés à l’encontre des ahmadis suite à une conférence au cours de laquelle des messages de haine et de meurtre à l’encontre des ahmadis ont été ouvertement propagés faisant ainsi 3 morts. Plus récemment encore, au Bengladesh, là où la Communauté Musulmane Ahmadiyya devait organiser sa réunion annuelle, les installations ont été brûlées par une foule de fanatiques. Au Pakistan, en 2013, plusieurs personnes ont été arrêtées parce qu’elles avaient édité des livres « ahmadis ». Le système judiciaire est également dominé par les fondamentalistes ; au mois de mai, lors d’une audition, un juge qui avait accordé la liberté sous caution revient sur sa décision en raison du brouhaha qu’a causé sa décision dans l’enceinte du tribunal.

Tout est mise en scène afin que les ahmadis soient exclus, stigmatisés et persécutés. Le quotidien des ahmadis devient insoutenable et la justice a évincé les ahmadis du chemin sinueux qu’elle a choisi d’emprunter. Le porte parole de la Communauté Musulmane Ahmadiyya est confiant puisque les ahmadis n’attendent pas après la justice des hommes ; ils attendent celle de Dieu.

Discrets, les ahmadis comptent une dizaine de millions de membres à travers le monde et, face à ces persécutions, ils ont décidé, sous la direction de leur Chef Spirituel, de mener un combat consistant à enrayer la souffrance humaine, favoriser le dialogue interreligieux, appeler le monde à la paix entre les Nations et les Peuples. A cet effet, le Représentant de l’Islam Ahmadiyya, Mirza Masroor Ahmad, s’est déjà rendu au Capitole Hill en juillet 2012 ou encore au Parlement Européen le 4 décembre dernier. Ils ont décidé de ne jamais répondre à de la violence par de la violence ; ils mettent en avant le slogan qui constitue la philosophie de leur communauté ; « amour pour tous, haine pour personne ».


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • antyreac 7 août 2013 12:20

    Ahmadi est une évolution intéressante de l’islam traditionnel impérialiste et haineux .

    C’est à ce genre d’évolution que tout le monde s’attend pour enfin croire a un dialogue avec les musulmans qui aujourd’hui pratique plutôt la takkya que le dialogue.

    • Asif Arif Asif Arif 8 août 2013 14:23

      L’Islam « traditionnel » n’est ni impérialiste, ni haineux. Encore une fois, vous mélangez une extrême représentée par une « poignée d’orthodoxes » et l’Islam au sens traditionnel qui est une religion de tolérance et de compréhension.


    • antyreac 8 août 2013 15:20

       l’Islam au sens traditionnel qui est une religion de tolérance et de compréhension.


      Dans votre texte c’est pourtant le contraire qu’on semble lire
      les événements récents où l’islam intervient c’est bien le contraire qui s’est passe 
      l’islam est la source de nombreux conflits et de nombreux morts
      où est donc cette compréhension donc vous parlez ?

    • Asif Arif Asif Arif 8 août 2013 15:49

      Vous avez lu, avec une compréhension limitée, ma phrase d’accroche. Bon courage.


    • popov 7 août 2013 12:31
      Le monde islamique (plus d’un milliard de croyants) ne compte qu’un prix Nobel en physique : le pakistanais Abdus Salam qui est un des pionniers de la théorie du boson de Higgs.

      Mais comme il appartenait à la secte des Ahmadis, considérée comme hérétique par les crétins wahhabistes, lui qui était un des piliers du programme nucléaire pakistanais, il a du s’exiler. Il s’est installé en Italie où il a fondé un institut de physique théorique pour aider les étudiants du tiers-monde.

      A sa mort, son corps a été rapatrié et sur sa tombe, il était écrit : « Premier prix Nobel musulman ». Un juge islamiste a fait effacer le mot « musulman ».

      Et en Europe, il faudrait tolérer ces islamiques au nom de la liberté de religion, alors qu’eux ne l’accordent à personne.

      Il est temps de revoir notre politique et de déclarer l’islam des sunnites et les chiites une SECTE, tant qu’ils ne retirent de leurs textes pourris toute les menaces à l’encontre des apostats, des incroyants et de tous ceux qui « offensent » l’islam.

      • DanielD2 DanielD2 7 août 2013 13:47

        Il ne peuvent pas modifier le Coran, c’est soit-disant la parole d’Allah lui-même. Autant laisser tomber l’islam et se convertir à autre chose si il faut effacer les milliers de propos haineux du Coran.

        De tout façon ils font un blocage, y’a rien à faire. Les quelques tentatives laïques du 20eme siècles sont mortes et enterrées.

        A part à cause de l’immigration, ils sont trop bêtes pour être nuisibles, donc fermons les frontières, construisons un mur si il le faut, et laissons les dans leur merde à se massacrer entre eux et épouser leurs cousines pour avoir des enfants tarés de génération en génération. Après tout si ça leur plait. C’est déjà ce que fait Israël.


      • popov 7 août 2013 12:39
        12 heures 31.

        L’article a reçu 4 votes favorables et 3 moinssages. Il y a donc 3 lecteurs qui viennent rôder comme des rats sur ce site, sans rien écrire, rien que pour moinsser un article qui n’est pas dans la ligne officielle de leur secte mortifère.

        • antyreac 7 août 2013 12:45

          C’est hélas une habitude sur AV


        • popov 7 août 2013 16:29
          @Cogno

          C’est bien vrai ce que vous dites.

          Je surveillais l’évolution juste au début, quand il n’y avait que deux ou trois commentaires, pour deviner qui faisait un passage furtif sur le fil.

        • antyreac 7 août 2013 14:02

          L’islam même si cela n’est plus à prouver ne tolère pas les autres modes de penser , les autres religions qui lui font de l’ombre


          Au nom de l’islam on a commis des génocides

          Voici le récit d’ un génocide oublié par l’histoire

          Les Sultans Bahmani, qui gouvernaient en Inde centrale, s’étaient fixé de massacrer 100 000 hindous par an et semblent s’y être tenus, explique François Gautier, ancien correspondant en Inde du Figaro et de Marianne, dans « Un autre regard sur l’Inde », édition du Tricorne – Genève 2000 (1).

          100 000 hindous massacrés en une seule journée

          Mais en 1399, le célèbre Timur fit mieux, il tua 100 000 hindous en UNE SEULE JOURNÉE !

          80 millions d’hindous tués entre 1000 et 1525

          Le Professeur Kishori Saran Lal dans son livre « La Croissance de la Population musulmane en Inde » estime qu’entre les seules années 1000 à 1525, 80 millions d’hindous furent tués, (sans parler des famines et autres calamités naturelles engendrées par la guerre), « sans doute le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité », affirme-t-il.

          Et les propos du professeur Lal, dont la position de Directeur des recherches historiques du Conseil de l’Inde (ICHR) et membre du Comité du Conseil national de l’éducation et de la recherche de l’Inde (NCERT) attestent de sa respectabilité, sont confirmés par de nombreux historiens, tels Alain Daniélou, Will Durant, Sitaram Goel, ou Konraad Elst.

          Des villes entières furent brûlées et leurs populations passées au fil de l’épée. Chaque campagne successive fit des dizaines de milliers de victimes et des millions de femmes et d’enfants furent emmenés en esclavage. Chaque nouvel envahisseur bâtissait littéralement sa montagne de crânes hindous.

          Ainsi la conquête de l’Afghanistan en l’an 1000 fut suivie par l’annihilation de l’ENTIÈRE population hindoue de cette région, qu’on appelle toujours d’ailleurs « Hindu Kush », le massacre des hindous.

          Mais aujourd’hui ce terrible épisode de l’histoire de l’Inde a été occulté : c’est à peine si les nombreuses Histoires de l’Inde, que nous utilisons comme référence, telle celle de Jacques Dupuis (agrégé d’histoire et diplômé de hindi de l’Ecole des langues orientales – 1912-1997), y font allusion.

          L’historien et sociologue belge Koenraad Elst (Negationism in India), traite de la négation des atrocités musulmanes en Inde. « Cette négation des atrocités musulmanes, argue Elst, a gommé tout un chapitre capital de l’histoire indienne, le faisant disparaître non seulement des manuels d’histoire, mais aussi de la mémoire des Indiens. »

          - See more at : http://www.dreuz.info/2013/03/hindi-kouch-le-genocide-de-80-millions-dindiens-par-lislam-nest-pas-un-mythe/#sthash.CqARnEZv.dpuf.



          • LLodia 10 août 2013 21:14

            j’ai un profond respect pour antireact, mais je pense qu’il ignore ou fait volontairement fie de l’histoire des religions. Toutes les religions à un moment ou à un autre de leur existence ont dérapés pour basculer dans la violence à travers des méthodes peu commodes de prosélytisme. Ce n’est pas pour autant que les religions ont des fondement belliqueux. Pour juger une religion, il ne faut seulement prendre en compte les actes malheureux commis par ses adeptes mal formés, mais aller aussi et surtout aux fondement réels de celle-ci. Parlant de l’Islam, j’invite M. antiréact à retourner aux livres car ses informations sont partisanes et de piètre rigueur.
            Pour terminer j’aimerais dire qu’une religion qui n’apporte pas les solutions aux problèmes existentiels de l’homme et de son environnement ne mérite pas d’être suivie. L’Islam Ahmadiyya donne des réponses à tous les maux que le monde traverse aujourd’hui en toute impartialité. c’est la seule communauté religieuse au monde qui a un dirigeant écouté et obéit sans condition par ses adeptes. C’est la seule communauté au monde qui prône de façon la plus sincère le dialogue entre les religions et les peuples. c’est la seule communauté au monde qui est persécutée, qui a les moyens de se défendre, mais qui dit « jamais il ne faut répondre à la violence par la violence ». C’est les coeurs des gens qui constituent le cheval de bataille de cette communauté. M. antireact étendez vos recherches sur cette communauté et vous comprendrez que le salut de l’humanité passe part les enseignements qu’elle propage non pas sans difficulté, mais avec courage et optimisme. « l’amour pour tous, la haine pour personne » ce n’est pas merveilleux ça ????????


          • Neymare Neymare 7 août 2013 14:18

            Par curiosité j’ai lu une partie du Coran : il est impossible que celà soit issu d’une quelconque parole divine. On y retrouve le meme Dieu vengeur et stupide que dans la bible, haineux envers ceux qui ne se soumettrait pas à lui, et absolvant la violence de ses ouailles.
            Il est possible que certains versets soient inspirés, c’est meme probable, mais le reste est un tissu de conneries issu de l’éternel stupidité humaine.
            Dieu, si on peut l’appeler comme ça, tellement le terme est galvaudé, n’a certainement pas besoin de dicter des livres à des chameliers, le jour ou il a quelque chose à vous dire nul besoin d’intermédiaire. C’est un Dieu qui inclut tout et tous et n’exclut personne : si donc vous voyez des textes parler de mécréants qu’il faut occire, de Dieu qu’il faut craindre, de Dieu vengeur, de damnation éternelle etc... ce sont des textes non inspirés
            L’erreur des religions monothéistes est d’avoir pris une simple propagande Hébreux (la bible) comme base de toute leur religion, ou d’avoir (pour les cathos) modifier ce qui était un véritable message (très instructif) pour en faire des dogmes ridicules, en totale contradiction avec le message d’origine
            Vous pouvez jeter tous vos corans, vos bibles et autres stupidités de bigots à la poubelle, il reste que néanmoins, certains comme cette communauté ahmadis arrivent à voir au delà du simple texte et à retrouver le message principal


            • cathy30 cathy30 7 août 2013 14:50

              Neymare

              oui tu as lu qu’une partie du coran. Mahomet reprend une partie de l’ancien et du nouveau testament plus du paganisme de la région. Il reprend surtout l’ancien testament en changeant la version de l’histoire et en disant continuellement que le peuple d’Israël est un peuple au cou raide, alors il ne mérite pas la bonté de Dieu, mais qu’elle revient à l’islam. Il faut dire que les arabes sont les descendants d’ismaël, le fils d’Abraham, mais de la femme esclave non de la femme libre, cela rend méchant.

              Sauf que l’on ne peut pas prendre la volonté de Dieu pour soi. Dans ce livre il n’y a pas le mot aimer, mais vengeance, mécréant etc tout le long. L’islam a aussi les haddiths.


            • DanielD2 DanielD2 7 août 2013 14:55

              Mais qu’est-ce que le message principale ?

              L’ancien testament est un délire de gardiens de chèvres aussi consanguins que haineux qui sont restés trop longtemps au soleil.

              Le coran est l’idéologie inventé par un chef de guerre particulièrement filou pour augmenter l’efficacité de ses razzias à dos de dromadaires.

              Le nouveau testament est un trip de hippie juif suicidaire entrecoupé de tours de magies qui conduit au martyre ( aimez vos ennemis, tendez l’autre joue, donnez tout votre argent, etc ) et quand tous les vrais croyants furent morts assassinés, ce qui arriva très vite, il ne resta plus que les hypocrites. 

              Je crois qu’il est grand temps pour tout le monde d’oublier ces contes de fées orientaux qui puent la merde de chameau et les boutiques de tapis. 


            • antyreac 7 août 2013 15:20

              Chez nous on a dépassé le phénomène religieux on vit à l’heure de république laïc

              Mais en islamie la tâche est plus rude à chaque fois quand un pays musulmans sort la tête de de sa merde aussitôt une armée d’islamistes lui la remet dans la merde
              Et tout ça grâce à des textes du coran qui sont bien précis 
              on doit rentrer dans le rang où c’est la mort

            • Neymare Neymare 7 août 2013 15:27

              @DanielID2
              Le nouveau testament n’est pas un trip de hippies etc... quoi que il y a effectivement des similarités

              c’était à l’origine (avant que les curés en changent tout le texte) la méthode pour que l’homme puisse se réaliser, c’est à dire, qu’au lieu de rester l’homme superficiel que nous sommes tous (qui n’est qu’une construction psychique), c’est votre ame (le véritable soi) qui prend le controle
              Il y a une grand similitude entre cet enseignement et les yogas indouistes et tibettains.. Et la méthode fonctionne : il est en effet possible de changer et d’accéder à plus d’information (l’univers dans son ensemble qu’il soit physique ou non est un univers informationel, basé sur le transfert d’informations entre particules d’énergie que nous sommes)


            • Neymare Neymare 7 août 2013 15:46

              @cathy30
              « Dans ce livre il n’y a pas le mot aimer, mais vengeance, mécréant etc tout le long. L’islam a aussi les haddiths. »

              C’est à ça qu’on peut repérer l’escroquerie des religions : l’Amour (le vrai, pas l’amour humain qui n’en est qu’un ersatz) est la clé qui permet de « voyager » dans cet univers.
              C’est le ciment qui fait de l’océan de particules d’énergie un tout indissociable, nous sommes tous unis dans la meme connaissance et le meme Amour
              C’est cette information que nous partageons, une fois retournés à Dieu qui fait que le multiple en fin de compte ne fait qu’un. Il y a néanmoins de nombreux niveau d’informations qui nous sont accessibles avant d’en arriver là (nos idées sont puisés dans le niveau d’information ou notre évolution spirituelle se trouve)


            • DanielD2 DanielD2 7 août 2013 16:16

              @Neymare

              Ouais ... Où alors on est juste des bestioles inutiles pleins de poils, de griffes et de dents qui promenons nos minuscules carcasses sur un cailloux ferreux lancé dans l’espace en esperant trouver tout les jours de quoi bouffer et boire pour ne pas mourir trop vite et tirer un coup au passage ...


            • Neymare Neymare 7 août 2013 16:39

              @Daniel

              Non, c’est une erreur d’identification. Quand vous allez au fond de vous meme (par Yoga, méditation, ou drogues psychédéliques) vous vous apercevez que vous n’etes pas votre corps (au sens large corps + pensée humaine), quand vous réussissez à atteindre votre ame et que vous vous identifiez à elle (vous comprenez tout de suite que vous etes elle) vous vous rendez compte que ce n’est pas vous qui agissez
              Le véritable vous est celui que vous étiez quand vous étiez un petit enfant (je parle du ressenti pas de l’aspect intellectuel), l’éducation, la pression psychique de la société, les religions etc... ont fait que pour vous adapter à ce monde vous avez construit une illusion psychique et vous vous etes identifié à elle, mais cette construction est éphémère et illusoire.
              A mon sens, et c’est mon interprétation de ce que j’ai perçu, ce monde n’est qu’une sorte de film qui est envoyé sur notre conscience, nous rentrons dans la peau des acteurs de ce film, mais nous n’en sommes (meme si nous pouvons avoir une influence) que des spectateurs, ce qu me fait dire ça c’est que j’ai pu changer le « film » qu’on m’envoyait et que la nouvelle réalité était tout aussi convaincante (faisait aussi vrai que celle dans laquelle je vis), alors que ça se passait à une époque lointaine

              Nous sommes ici dans ce monde pour aller par delà l’illusion et revenir à ce que nous sommes réellement


            • Zobi Zobi 8 août 2013 00:20

              A mon sens, et c’est mon interprétation de ce que j’ai perçu, ce monde n’est qu’une sorte de film qui est envoyé sur notre conscience, nous rentrons dans la peau des acteurs de ce film, mais nous n’en sommes (meme si nous pouvons avoir une influence) que des spectateurs, ce qu me fait dire ça c’est que j’ai pu changer le « film » qu’on m’envoyait et que la nouvelle réalité était tout aussi convaincante (faisait aussi vrai que celle dans laquelle je vis), alors que ça se passait à une époque lointaine


              Platon en parlait dans l’allégorie de la caverne, dont Matrix s’inspire.
              Le boudhisme parle lui aussi aussi d’illusion. 
              Si l’on reste du point de vue cinématographique, je dirai : « Bienvenue dans la matrice » ;)


            • ata ul habib 11 août 2013 21:57

              « Mais qu’est-ce que le message principale ? »

              Le message principale du fondateur de l’ahmadiyya est que Dieu existe et qu’Il parle avec lui.

              « Le coran est l’idéologie inventé par un chef de guerre particulièrement filou pour augmenter l’efficacité de ses razzias à dos de dromadaires. » 13 ans de Mecque il n’a pas fait une guerre et il a reçu beaucoup de chapitre coranique.

              « filou » Toi tu es filou parce que tu le critique sans présenter aucune preuve solide.

              « il faut effacer les milliers de propos haineux du Coran. » Donne-moi seulement un seul enseignement avec la référence coranique.si un chrétien vole tu pas dire que le christianisme a enseigné le vol, de la même manière si certains musulmans sont terroristes tu ne peux pas accuser le coran.

              « Les quelques tentatives laïques du 20eme siècles sont mortes et enterrées. » Ahmadiyya est partout dans le monde et se progresse de jour en jour.


            • ata ul habib 11 août 2013 22:02

              Neymare : « Par curiosité j’ai lu une partie du Coran »

              Quel parti du coran tu as lu ?

              « Il est possible que certains versets soient inspirés, »ca veut dire que tu es inspiré par certains versets, il faut relire pour être inspiré complètement par le coran.

              « Vous pouvez jeter tous vos corans, vos bibles et autres stupidités de bigots à la poubelle »ta spiritualité ne t’enseigne même pas le minimum respect des autres. Si quelqu’un jet ton cahier ou celui de ton enfant à la poubelle comment tu vas sentir ?


              • antyreac 7 août 2013 17:08

                Lisez aussi les réactions des internaute à ce texte,c’est instructif.


              • cardom325 cardom325 7 août 2013 18:36

                Croire que Dieu est un tout s’accommode mal de l’émancipation épanouissante du libre arbitre, c ’est une démission , une excuse bidon pour n’être rien ou pas grand chose, un prétexte pour âmes balbutiantes embourbées dans l’embarras d’une réflexion désordonnée et irrationnelle, une symphonie déconcertante pour esprits paresseux
                Au mieux, Dieu est un passager clandestin, une onde complémentaire dans l’accomplissement spirituel


                • antyreac 7 août 2013 19:21

                  Réflexions d’un esprit évolué avec qui je suis d’accord mais là il s’agit d’une religion qui enferme ses adeptes dans piège mental qui est entretenu par la masse des pratiquants et il est difficile de s’en sortir à part certaines exceptions que j’ai signalé plus haut


                • neutr 7 août 2013 19:42

                  Savoir qu’il existe un Dieu n’exclu en rien le libre arbitre. Ce que tu dis serait vrai si Dieu faisait tout à ta place, or ce n’est pas Sa pratique.


                   Après penser qu’une planète assujétie à la race humaine au beau milieu de nulle part dans un espace infini avec tout cet équilibre et cette perfection dans son écosystème ne relève pas d’une force et d’une décision qui nous dépasse n’est pas la pensée de tous et toutes alors plutôt que de se sentir vivre en malmenant son prochain de quelque manière qu’il soit, par écrit ou autre, ça, c’est une symphonie déconcertante et qui sonne faux. smiley

                • neutr 7 août 2013 19:29

                  Malheureusement au lire de ces critiques, on peut toujours constater que france télévision et fernand nathan ont eu raison de l’analyse et de la prise de position de la grande majorité.


                   Aujourd’hui fini les recherches, la quête de connaissance pour savoir de quoi on parle... lire une moitié de Coran c’est déjà une démarche de curiosité intéressante mais qui l’à traduit ? traduire l’arabe n’est pas une mince affaire, surtout de le faire de façon neutre sans chercher à orienter ou influencer le lecteur.

                   Par exemple le Coran stipule très clairement que Jésus était un Prophète et qu’un Prophète est un homme qui nait, vit et meurt, et que cette catégorie de personne est choisie par Dieu pour orienter et conseiller un peuple qui coure à l’autodestruction. Or dans l’immense majorité de traduction française on traduit de l’arabe que Jésus c’est envolé et qu’il est à présent au ciel avec son corps de chaire et qu’il redescendra physiquement avant de mourir.
                  On à la une traduction qui est à l’opposé du texte réel arabe.

                  Après recherche j’ai constaté que seul les Ahmadi traduisent l’arabe dans son bon sens, ce qui les amènent à travers le saint Coran à un islam pacifiste, encouragent la patience en cas d’épreuve.
                  Donc lire le Coran en français c’est bien mais encore faut-il lire le bon...

                  • antyreac 7 août 2013 19:36

                    On peut lire le coran dans toutes les langues qu’on veut et tous les esprits évolué sont stupéfaits par le contenu violent,agressif et stupide


                  • DanielD2 DanielD2 7 août 2013 23:51

                    Le coup de la mauvaise traduction, c’est un grand classique pour endormir les « mécréants ». Seulement pendant ce temps beaucoup de pays arabes, eux, semblent suivre le coran des égorgeurs.

                    Quelqu’un a expliqué à l’Arabie Saoudite que décapiter des gens et suspendre les corps dans les rues pendant plusieurs jours c’était pas le vrai islam ? On a du mal leur traduire l’arabe j’imagine ...


                  • volpa volpa 7 août 2013 19:51

                    Nous ne pouvons reproduire le Coran sur Agoravox car il ne respecte pas la charte de l’utilisateur.

                    Evitez toutes les insultes ou tous les qualificatifs outranciers

                    - Vérifiez chacun de vos faits pour vous assurer qu’ils sont vrais

                    - Citez les sources de toutes vos citations

                    - Evitez les contenus racistes, sexistes, homophobes, haineux


                    • cathy30 cathy30 8 août 2013 08:44

                      Oui le coran est l’oeuvre d’un psychopate grave. Par exemple dans la sourate 55 au paradis ils pourront boire sans qu’il y ait de conséquence ethylique, alors que l’alcool est interdit. Personnellement j’aurais appelé le Samu.


                      • popov 8 août 2013 13:39
                        @Cathy

                        Personnellement j’aurais appelé le Samu.
                         
                        Vous ne croyez pas si bien dire. En fait, depuis le VIIe siècle beaucoup ont pensé que les transes pendant lesquelles ils recevait ses « révélations » n’étaient rien d’autre que des attaques d’épilesie.


                      • ata ul habib 12 août 2013 12:46

                        « que le peuple d’Israël est un peuple au cou raide, alors il ne mérite pas la bonté de Dieu, mais qu’elle revient à l’islam »

                        Coran verset 63 de chapitre 2 est « en vérité les croyants, les juifs, et les chrétiens et les sabéens, tous ceux qui croient sincèrement en Allah et au jour dernier et qui font de bonnes œuvres, auront leur récompense auprès de leur seigneur.ils n’auront rien à craindre et ne seront pas affligés. »

                        « Dans ce livre il n’y a pas le mot aimer » tu n’as pas lu le coran. Chapitre 3 verset 120 dit : vous les aimez, alors qu’ils ne vous aiment pas. Ce mot est arrivé dans le coran à peu prés 85 fois. Le coran parle non seulement de l’amour mais également les critères d’amour.

                        « Par exemple dans la sourate 55 au paradis ils pourront boire sans qu’il y ait de conséquence ethylique, » il n’y a pas dans la sourate 55.

                        « mais de la femme esclave non de la femme libre, cela rend méchant » Sarah était pris par le roi d’Egypte. Le peuple Israël était emprisonné plusieurs fois. Même leur prophetes.il n’y a pas une nation qui n’était pas vaincu par l’autre. Pour Agar il y a aucune preuve qu’elle était esclave. D’ailleurs lorsque Abraham l’a pris comme femme pourquoi tu t’inquiète.


                      • cathy30 cathy30 8 août 2013 08:57

                        Ahmadisme me semble être comme le coran, une compilation de plusieurs religions revisitées. Un manque d’imagination certain ;

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Ahmadisme


                        • Asif Arif Asif Arif 8 août 2013 14:16

                          Wikipédia, une vraie source d’information. Concrète et scientifique.


                        • popov 8 août 2013 14:42

                          @l’auteur


                          Wikipédia, une vraie source d’information. Concrète et scientifique.

                          Non, mais c’est un excellent point de départ pour trouver des références plus sérieuses.

                        • popov 8 août 2013 13:56
                          La persécution des Ahmadis par les islamiques n’est qu’un exemple du caractère pathologique de l’islam.

                          Si un quelqu’un se déclare prophète et se met à vouloir réformer l’islam, les islamiques se sentent le droit de le traiter de faux prophète et de tuer ses suiveurs.

                          Si des non-musulmans déclarent déclare que Mahomet était un faux prophète, ou en font une simple caricature, alors les islamiques hurlent à l’insulte à la religion et au blasphème, ils déferlent dans les rues comme des meutes de chiens enragés, brûlent des voitures et poignardent des gens dans le dos.

                          • Asif Arif Asif Arif 8 août 2013 14:20

                            Si certains fondamentalistes persécutent les ahmadis en raison de la ligne d’interprétation qu’ils adoptent, cela ne signifie sûrement pas que l’Islam tout entier est à blâmer. Je pense que l’interprétation que vous faites est facile et sans grand intérêt. 


                            La réalité est que le ces personnes qui se targuent de représenter l’Islam, ne représente aucune religion. Ils sont des personnes qui n’ont pas compris le but d’une religion, comment voulez-vous qu’ils comprennent l’essence de l’Islam ? Je pense que cette confusion est malencontreuse pour ces milliers de musulmans qui, tous les jours, se battent pour la tolérance et le pacifisme qui, comme je l’ai expliqué dans l’article, constituent la quintessence de l’Islam avec un grand « I ».

                          • popov 8 août 2013 14:38
                            @l’auteur

                            Pensez-vous que Mahomet avait compris la « quintessence de l’Islam » ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès