Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Algérie : les juifs avant l’islam

Algérie : les juifs avant l’islam

Au IIe siècle, les phéniciens et les hébreux qui constituaient le même groupe, avaient des coutumes identiques et pratiquaient la même religion.

Les juifs fondèrent des comptoirs le long de la côte actuelle d’Algérie. Des villes seront ainsi créées : Hipporegius (Annaba), cumugu (Gouraya en Petite Kabylie, qui deviendra Bgayet), Iol (Cherchell à l’ouest d’Alger), Tipasa (qui garde toujours son nom et qui se trouve également à l’ouest d’Alger), Igilgili (Jijel en Petite Kabylie) et enfin Icosium (Alger).

Après le saccage subi par Jérusalem en 930 av. J.-C. par les rois pharaons d’Égypte (Hedj Kheperre II, Setenpere IX et Sesac Ier qui a régné de -950 à -929), les juifs furent emprisonnés dans la vallée du Nil. Libérés, ils s’installeront en Afrique du Nord avec les Berbères qui adopteront leur religion. À la suite de l’invasion du pays de Canaan par Ptolémé Ier Soter, plus de cent mille juifs émigreront en Berbérie. Les relations entre les juifs et les Berbères seront très étroites. En l’an 18, Claphyra, veuve d’un fils du roi juif Hérode le grand épousera Juba II, roi berbère de la Maurétanie (Algérie occidentale et Maroc actuels). En l’an 40, Rome annexa cette contrée qui sera divisée en deux, la Maurétanie césarienne (Algérois et Petite Kabylie) et Tingitane (Ouest Algérie et Maroc). Au IIe siècle, les juifs berbères de la Cyrenaïque (région du nord-ouest de la Libye) et les juifs d’Egypte se soulevèrent contre l’occupant romain. Devant les massacres commis, les juifs d’Égypte émigrèrent vers l’Afrique du Nord et rejoignirent les Berbères. Forts de cet appui, les Berbères parviendront à empêcher les légions romaines d’occuper le nord-ouest de la Libye (la Cyrenaïque).

Des inscriptions prouvant que l’Afrique du Nord a été peuplée par une importante communauté juive (Berbères et orientaux) ont été mises à jour. C’est ainsi que l’on a découvert des vestiges à Khalfoun ainsi qu’à Aumale, des villes situées au sud de la Petite Kabylie. À Sétif, une synagogue existait au IIIe siècle. Des écrits dédiés à avila aster judea m avilus januarius pater ont été ainsi mis à jour.

Toutefois, les régimes politiques d’Alger, dominés par les islamistes et les baathistes pro-irakiens ont étouffé cette découverte afin bien évidement de nier toute évidence se rapportant à la présence du peuple élu sur cette terre algérienne que l’on voulait faire passer pour un pays arabe. Au IVe siècle, une synagogue sera d’ailleurs construite à Tipasa. Une chaîne continue de communautés juives s’étendra de l’Afrique du Nord jusqu’aux confins de... l’Euphrate (Irak). Si les hommes travaillaient les champs, les femmes tissaient la laine et confectionnaient des vêtements. Les Juifs étaient d’excellents ouvriers. Tout en pratiquant leur culte, ils s’adonnaient à tous les travaux.

En 429, les vandales envahissent à leur tour la Berbérie. Ils trouveront dans les juifs des alliés très solides. C’est ainsi que la liberté religieuse leur sera octroyée. Malheureusement, l’arrivée des Byzantins annihilera toute émancipation de la civilisation hébraïque. L’empereur Justicien Ier (482-565) musellera les juifs berbères. Il leur imposera l’utilisation de leur religion en latin. Plus grave, les synagogues seront transformées en églises. Face à ce nouveau péril, les Hébreux émigreront vers l’Ouest et au Sud, régions qui échappaient à l’occupation byzantine. Fuyant la répression exercée par les rois Wisigoths d’Espagne au VIIe siècle, les juifs de l’Andalousie émigreront eux aussi en Afrique du Nord et peupleront l’Oranie (Ouest algérien).

RACHID YAHOU


Moyenne des avis sur cet article :  3.05/5   (148 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Zalka Zalka 4 septembre 2008 10:40

    Aucun but à part faire connaitre l’histoire aux lecteurs. C’est d’ailleurs parfaitement réussi.


  • Pierrot Pierrot 4 septembre 2008 15:44

    Article intéressant,

    cependant, je doute que les Phéniciens et les Hébreux appartiennent au même groupe et aient la même religion.
    Ce c’est pas ce que j’ai vu lors de la récente exposition sur les Phéniciens à l’Institut du monde arabe (IMF) à Paris.
    Les Phéniciens avaient une religion spécifique avec, comme les autres, des abords extérieurs, des coutumes spécifiques.
    Ce n’est que dans les arts où ce peuple commerçant n’avait aucune spécificité se contentant de copier les arts (sculture, bijoux, sarcophages ...) des autres Egyptiens... afin de mieux les vendre sur place auprès des clients.

    Que les Hébreux aient émigrer sur les rives méditérannéennes comme les Phéniciens semble plausible.
    Qu’ils soient arrivés avant l’Islam est une évidence historique (comme les Phéniciens, Grecs, Egyptiens, Romains, Francs, Wisigoth, Vandales, ...) mais je ne voie pas quelle conclusion vous en tirez ?

    L’Islam est aussi arrivé avant le protestantisme, les Mormons, les Adventistes, le communisme, le socialisme, l’UMP ... et après le Boudhiste, l’Indouisme, Mithra, le Zoorastrisme .....et alors ? 


  • Oncle Paul Oncle Paul 29 septembre 2008 09:36

    Le but est de faire connaître l’histoire qui permet de mieux comprendre le présent. BRAVO RACHID... Je vais suivre attentivement son travail...


  • posteriori 4 septembre 2008 10:50

    Peut-être nous préparer à l’avènement d’une terre promise de repli ?



    • pépé 4 septembre 2008 11:06

      Toujours aussi intéressants les articles de Rachid


      • Antenor Antenor 4 septembre 2008 12:22

        Article très intéressant qui illustre bien la complexité de l’Histoire. Pourriez-vous cependant nous donner quelques sources ?


        • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 12:44

          Merci pour cette leçon d’histoire...
          L’archéologue Israël finkelstein démontre que les juifs d’aujoud’hui sont les Israélites d’hier et des Cananéens d’avant hier...
          Le point de vue d’un Emile MOURET serait le bienvenu.
          Grande civilisation, les Isrélites ont beaucoup ajouté la ou il sont passé, contrairement à d’autres idéologies qui colonisent, imposent et sclérosent toute évolution, émancipation humaine...


          • Antenor Antenor 4 septembre 2008 13:25

            @ Thierry Israël Jacob Ben Isaac

            Le point de vue d’Emile Mourey est à l’opposé de celui d’Israël Finkelstein.


          • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 13:41

            @antenor...Le point de vue d’Emile Mourey est à l’opposé de celui d’Israël Finkelstein.

            Et alors ???
            C’est bien les points de vues différents, non ???

            Et lorsque j’aurais trouvé je creuserais encore si bien que tout autour il y est la clarté

            Ne soyons pas dogmatiques...sinon c’est la vérité révélée qui l’emportera...et l’on sait ce que cela donne, en général...quand elle est dans de mauvaises mains...


          • Zalka Zalka 4 septembre 2008 14:01

            A mon avis il est possible que Mourey ET Finkelstein aient tout deux raisons.

            D’une part il suffit de regarder les juifs d’europe de l’est et d’afrique du nord pour se rendre compte qu’ils sont tous semblables aux habitants de leurs pays d’origine. Mais de l’autre, il est évident que la religion et la culture se sont transmis de génération en génération. Donc malgré les différences avec le judaïsme d’origine, les juifs d’aujourd’hui ont des ancêtres cananéens.

            Toutefois, il est inimaginable qu’ils soient les seuls. Les palestiniens d’aujourd’hui sont des araméens arabisés et de ce fait ont probablement autant voir plus d’origines cananéennes que les juifs du maghreb ou d’europe.

            Ce que je viens de dire ne règle absolument pas la question du moyen orient, évidemment. Je préfère préciser au cas où on y verrait une opinion partisane.


          • Antenor Antenor 4 septembre 2008 14:09

            @ Thierry

            "Et alors ? ? ?
            C’est bien les points de vues différents, non ? ? ? "

            Tout à fait, surtout quand les deux peuvent s’exprimer équitablement. Ce qui n’est pas le cas pour Israël Finkelstein et Emile Mourey. C’est pour cela que votre premier commentaire qui place les deux historiens sur le même plan m’a fait réagir un peu vivement.

            De manière générale, il est clair que la compréhension de l’Histoire des Israëlites (que nous sommes tous un peu) est capitale pour comprendre celle de la Méditerranée mais il faut faire très attention de ne pas se faire manipuler par les nationalistes de tous bords.


          • Antenor Antenor 4 septembre 2008 14:13

            @ Thierry

            "Et alors ? ? ?
            C’est bien les points de vues différents, non ? ? ? "

            Tout à fait, surtout quand les deux peuvent s’exprimer équitablement. Ce qui n’est pas le cas pour Israël Finkelstein et Emile Mourey. C’est pour cela que votre premier commentaire qui place les deux historiens sur le même plan m’a fait réagir un peu vivement.

            De manière générale, il est clair que la compréhension de l’Histoire des Israëlites (que nous sommes tous un peu) est capitale pour comprendre celle de la Méditerranée mais il faut faire très attention de ne pas se faire manipuler par les nationalistes de tous bords.


          • Antenor Antenor 4 septembre 2008 14:37

            @ Zalka

            "A mon avis il est possible que Mourey ET Finkelstein aient tout deux raisons.
            "

            Si on se fie à la Bible, les Hébreux ont occupé Canaan durant de longues périodes. On peut donc faire l’hypothèse ques les populations locales ont été hébraïsées de la même manière qu’elles ont ensuite été arabisées quelques siècles plus tard. Là où les idées d’Israël Finkelstein et Emile Mourey divergent complètement et deviennent incompatibles, c’est sûr l’origine culturelle des Hébreux. Le premier voit un peuple cananéen autochtone qui s’est progressivement construit une mythologie de bric et de broc à partir du 12ème siècle. Le second nous dit que pour retrouver la trace de Moïse et Josué, il faut chercher des vestiges egyptiens au 15ème siècle.


          • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 14:38

            ZALKA,

            Nous n’avons aucune raison scientifique de croire, de penser que les arabes de palestine sont des cananéens...rien dans leur culture, leur culte, leur histoire...ni personne ne démontre cette théorie.
            Mais le sioniste que je suis est partisan d’une vraie négociation avec des hommes responsables pour trouver une solution politique acceptable par tous dans la région. 

            Lorsque tu dis : "il est inimaginable de penser que..." tu ne t’appuies sur rien sinon une espérance.
            Les "palestiniens" ne sont , jusqu’à présent, "que" des arabes venus lors des colonisations arabes et qui sont resté en palestine sous la domination Ottomane et Anglaise...comme de nombreux arabes qui sont resté ailleurs...Irak, Syrie, Liban, Maghreb...Egypte
            L’on parle d’ailleurs d’arabisation, d’islamisation...et les BERBERES savent cela...demande à ZIZOU...


          • Antenor Antenor 4 septembre 2008 14:55

            Quand on parle d’arabisation ou d’hébraïsation, on désigne un phénomène d’acculturation pas un génocide. Les Berbères ont fournis les gros bataillons de l’expansion musulmane en Espagne.


          • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 14:59

            Jusqu’à preuve du contraire scientifique...il n’y avait pas eu d’esclave en Egypte, les Hébreux sont un terme biblique...ce qui fait des patriarches et de Moïse un mythe...mais l’histoire est belle.
            Réfractaires à la domination Egyptienne un groupe de Cananéens (12 tribus ? ) invente le monothéisme, les mythes et les rites fondateurs qui l’accompagnent...

             


          • Gilles Gilles 4 septembre 2008 15:30

            Jacob

            "archéologue Israël finkelstein démontre que les juifs d’aujoud’hui sont les Israélites d’hier et des Cananéens d’avant hier..."

            Israël finkelstein a surtout montré que la Torah n’est pas l’épopée historique du peuple juif mais un recueil de mythes..... et qui a sucité la pire indignations en israël parmi les culs-bénis et les ultra sionistes qui basent les prétention territoriales D’Eretz israêl sur la Torah

            Mais puisque vous vous intéressez à l’histoire alternative des juifs (cad celle que pas mal de sionistes & de religieux honnissent) je vous fais lire Shlomo sand, un historien israëlien (http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/SAND/16205)

            Les juifs sont selon ces articles principalement des peuples convertis (Kurdistan, yemen, Ethiopie, Caucase...) à différentes périodes de l’histoire et les vrais ancêtres des juifs de l’antiquité sont les PALESTINIENS actuels (horlmis ceux qui ont fuit la palestine en 70 amis qui étaient nombreux parait-il) , massivement convertis à l’islam lors de l’invasion arabe

            ça, ça doit vous enmerder comme opinion...........vos ancêtres n’étaient que de vulgaires chrétiens ou païens et les palestiniens arrièrés que vous méprisez les VRAIS descendants de David et Sazlomon...aaaarhhhhhhh


          • Zalka Zalka 4 septembre 2008 15:48

            Thierry : ce serait vrai si la culture ces choses étaient les seuls paramètres.

            Les français ont les gaulois pour ancêtre, pourtant notre culture n’a presque plus rien de celte (du moins dans de nombreuses régions). De plus tu crées arbitrairement une coupure entre deux cultures pourtant sémites. Qu’est ce qui est le plus proche des cananéens ? Une culture d’origine sémite ayant reçu de nombreux apports du fait d’une diaspora, ou une culture sémite influencée par une autre culture sémite ?


            Mon explication a pour avantage d’être assez lucide sur les mouvements de population ainsi que sur les échanges et metissages culturels sans pour autant devenir partisan. Ton point de vue est politique. Tu ne veux pas voir de lien entre palestiniens et cananéens, non pas grâce à des arguments scientifique (donc une cause), mais parce que tu as un objectif, bref en fonction des conséquences que tu veux obtenir.

            Je vais donc te simplifier le problème : quand bien même les cananéens et les palestiniens n’auraient AUCUN lien de de parenté, on ne peut pas justifier au nom d’une entité ethnique, culturelle et politique disparue depuis 2500 ans. Il y a 2000 ans, Rome dirigeait la méditerrannée, devons nous laiser au Vatican la méditerannée ? Idiot ! Il y a 1500 ans, le royaume franc s’étendait sur le benelux et la rhénanie, devons nous annexer ces régions à la France ? Idiot ! Il y a 1000 ans, l’espagne était musulmane de manière séculaire ? Devons nous donner la moitié de la péninsule à un roi berbère ? Idiot ! il y a 800 ans, Gengis Khan créait le plus vaste empire ayant jamais vu, devons rendre la russie, le proche orient et la chine aux mongols ? Idiot ! Il y a 500 ans, l’amérique appartenait aux indiens, les américains doivent ils revenir en Europe ? Idiot !

            Les palestiniens sont séculairement musulmans depuis bien longtemps. Ils vivent de père en fils sur cette terre depuis bien longtemps, et sont très probablement autant les descendants des cannanéens qu’ils le sont des arabes. Ils sont parfaitement légitime, autant que les juifs.

            Ceux qui nient cela sont des imbéciles, tout comme ceux qui nient la légitimité des juifs sont des imbéciles.


          • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 16:02
            GILLES...

            Très intéressante...THEORIE...qui ne repose sur rien.
            les "palestiniens" sont des arabes...dans leur langue, dans leur histoire, leur culte, leur culture. Ils ne sont ni Cananéens, ni Philistins, ni ancêtres des Israélites...jusqu’à preuve du contraire...

            Quant à mes ancêtres chrétiens je te rappelle qu’ils sont le fruit de rabbi yeshoua ben yossef...un israélite pur jus...faudrait voir de ne pas inverser l’histoire. 
            Cananéens

          • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 16:13

            GILLES..ça, ça doit vous enmerder comme opinion...........vos ancêtres n’étaient que de vulgaires chrétiens ou païens et les palestiniens arrièrés que vous méprisez les VRAIS descendants de David et Sazlomon...aaaarhhhhhhh .

            quand le hamas va savoir qu’il descendent de david et de salomon... ça va leur faire tout drôle...remarque spirituellement ça tient la route...MERCI


          • Gilles Gilles 4 septembre 2008 16:26

            Oh Oui Thierry jacob, de voir enrager les barbus rétrogrades, du Hamas comme des juifs est particulièremetn jouissif !

            Mais de toute façon, jamais ils ne croiront ce qui peut gêner leur obscurantisme


          • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 16:31

            Merci GILLES grâce à toi ISRAËL peut officiellement demander au hamas et plus largement aux palestiniens de se convertir au judaïsme...puisque nous apprenons que DAVID et SALOMON...sont leurs ancêtres...


          • marc 4 septembre 2008 18:27

            Zalka

            Mais de l’autre, il est évident que la religion et la culture se sont transmis de génération en génération. Donc malgré les différences avec le judaïsme d’origine, les juifs d’aujourd’hui ont des ancêtres cananéens.


            Je ne comrends pas votre lien logique entre la transmission de la religion et l’origine ethnique. Il est plus probable que les juifs qui ressemblent exactement aux populations de leurs pays descendent tout simplement de convertis et non de cananéens/hébreux ce qui ne les empêche nullement de transmettre leur culture communautaire ( voir les travaux de Schlomo Sand). L’article ne prouve d’ailleurs pas le contraire et ne propose aucune source pour vérifier l’"exil" que réfute justement Sand


          • marc 4 septembre 2008 18:59

            Zaka

            Ceux qui nient cela sont des imbéciles, tout comme ceux qui nient la légitimité des juifs sont des imbéciles.

            Encore une fois, vous faites une démonstration magistrale et vous en tirez une conclusion totalement illogique. Si les palestiniens sont les vrais héritiers de la Palestine et les juifs des étrangers convertis avant que le christianisme et l’islam prennent la relève de l’Afrique du Nord au Nord de l’Europe, alors les juifs européens et nord africains n’ont aucune légitimité sur la Palestine.


          • Zalka Zalka 5 septembre 2008 09:28

            "Encore une fois, vous faites une démonstration magistrale et vous en tirez une conclusion totalement illogique. Si les palestiniens sont les vrais héritiers de la Palestine et les juifs des étrangers convertis avant que le christianisme et l’islam prennent la relève de l’Afrique du Nord au Nord de l’Europe, alors les juifs européens et nord africains n’ont aucune légitimité sur la Palestine. "

            Ma conclusion n’a rien d’illogique. Mon but est de prouver qu’il n’y a pas d’héritiers exclusifs. Les palestiniens sont légitimes car vivant de manière séculaires dans la région et les juifs car c’est leur région d’origine et sont légitimes en tant que descendants des cannanéens..

            De même pour le commentaire précédent, les juifs d’europe ont bien des ancêtres provenant de ce pays. Ils sont en partie descendants de convertis et en partie descendants de la diaspora.


            Tout bêtement, je crois qu’exclure l’une ou l’autre de ses populations, c’est avoir un objectif politique et non une vue objective.


          • marc 5 septembre 2008 10:16

            Zalka

            De même pour le commentaire précédent, les juifs d’europe ont bien des ancêtres provenant de ce pays. Ils sont en partie descendants de convertis et en partie descendants de la diaspora.

            Permettez moi d’insister au risque de devenir lassant : en admettant que vous ayez raison sur ce point ( ce n’est pas prouvé, les prosélytes ayant converti les dirigeants de peuples devenus ipso facto juifs ayant probablement été une goutte d’eau dans le peuple converti. En fait , les peuples prenaient simplement la religion du prince) , je ne vois pas où est la légitimité. Si avoir été sur une terre des milliers d’années auparavant donne légitimité d’y retourner, on n’a pas fini de guerroyer.

            Dans les faits réels et actuels, dire cela , c’est bien faire de la politique aussi. Nous faisons tous de la politique, vous comme moi. Bien sûr, j’ai tendance à privilégier les thèses de Shlomo Sand qui me donnent raison à l’inverse des palinodies des rabbins qui racontent des mensonges ou récitent des histoires mythiques depuis des siècles.



          • omar omar 4 septembre 2008 12:47

            En tant que bèrbère d’Afrique du nord, je trouve cet article très interessant pour plusieurs raisons :

            L’apprentissage de l’histoire dans le cadre scolaire (Français ou Algérien) est plus que lacunaire, pour caricaturer grossièrement, en France nos ancêtres sont des gaulois et en Afrique du nord, avant l’arrivée de la "prodigieuse" civilisation arabo-islamique, les gens vivaient dans des grottes et balbutiaient un jargon qu’ils ne comprenaient pas eux-mêmes. L’identité d’un individu se forge dès l’enfance et cette notion d’identité dépasse largement les attributs officiels prodigués par l’appartenance à une nation. Implicitement, les gens ne se satisfont pas d’une réponse générique (je suis Algérien ou je suis Français) lorsqu’ils s’enquiert de nos origines car celle-ci n’est qu’une identité légale. 

            Connaître les interactions et les échanges entre les peuples tout au long de l’histoire revêt une importance certaine et aide à relativiser les contingences manichéennes et dénuées de fondement que l’on voudrait nous faire prendre pour des identités. 

            Sans aller jusqu’à ressortir la controverse de Schlomo Sand sur l’origine des juifs d’Afrique du nord et d’Europe (bèrbères et khazars selon Sand), le simple fait de prendre en compte ces interférences, ces interdépendances des peuples depuis des siècles dans la constitution de nos identités nous fait entrevoir les clivages civilisationnels contemporains sous un jour nouveau. Cela pourrait apporter plus de tolérance et moins de fanatisme

            Mes deux cents..


            • Hakim I. 4 septembre 2008 12:49

              "Libérés, ils s’installeront en Afrique du Nord avec les Berbères qui adopteront leur religion"

              Je ne sais pas d’ou vous avez sorti cela, c’est surement vrai pour une grande partie, mais ca sonne comme une généralité absolue. Les berberes sont restés majoritairement polythéistes à cette époque.


              • Medkorp Medkorp 4 septembre 2008 13:19

                Salut !

                Ce genre de texte nousr rappel qu’avant l’Islam il y avait les Chrétiens qu’avant les Chrétiens il y avait les Juifs et qu’avant encore il y a avaient des animistes / polyteistes....

                Le seul bémol que je peux apporter concernent les gouvernements Algrérien qui comme tous les autres cherche à faire une unité d’un pays autour de valeurs qu’ils partagent maintenant, c’est àdire l’Islam et la religion ainsi que la langue arabe.

                Donc certe l’Algérie n’est pas arabe, mais je vous rassure les Français ne sont pas de souche non plus et comme les magrhébens, ils ont choisie une religion qui viens d’ailleurs.

                C’est encore leur choix.


                • posteriori 4 septembre 2008 13:28

                  J’affirme que partout dans le monde le judaisme est beaucoup plus vieux que l’islam !




                  • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 13:28

                    merci OMAR pour votre approche de la chose...peu importe que l’on soit BERBERE, juif, athée, arabe...l’important sont les valeurs que l’on porte.
                    Celles ci ne sont pas génétiquement imposé mais se développent dans un cadre politique (y compris religieux puisque la religion est une idéologie politique) de la naissance et tout au cours de la vie.
                    Liberté, justice, paix, démocratie, vivre ensemble (laïcité)...sont au dela des frontiéres, ancrés au plus profond de l’individu...conscient.
                    Certaines idéologies nient la liberté individuelle...donc collective...
                    Fascisme, communisme, islamisme...veulent contrôler les consciences pour imposer leurs dogmes.
                    Les dictatures exécrent ceux qui pensent, qui remettent en cause, qui évoluent...parce que leur liberté s’oppose à leur diktat, à leur pouvoir...
                    J’espére que l’Algérie saura trouver le chemin de la démocratie, de la citoyenneté...remparts efficaces contre la soumission.


                    • marc 4 septembre 2008 19:05

                      Fascisme, communisme, islamisme...veulent contrôler les consciences pour imposer leurs dogmes.


                      Tandis que le sionisme lui ne raconte pas de mensonge à ses enfants et ne les conditionne pas à la guerre perpétuelle !!!


                    • Hesprides Hesprides 4 septembre 2008 14:38

                      Heureusement que personne sur cette terre ne connait avec precision l’histoirepassée de l’humanité.......
                      On serait capable d’en faire des generalités voire de l’instrumentaliser !!!!!!!


                      • L’Autre 4 septembre 2008 14:40

                        Thierry, vous affirmez : "L’archéologue Israël finkelstein démontre que les juifs d’aujoud’hui sont les Israélites d’hier et des Cananéens d’avant hier... "

                        Ah bon ???? Quand est-ce qu’il a affirmé cela ????


                        • L’Autre 4 septembre 2008 15:15

                          Thierry, il n’est rien dit de tel dans l’article Wikipedia que vous citez..

                          Beaucoup de juifs d’aujourd’hui sont des descendants de convertis et non du peuple hébreux des temps bibliques...


                        • L’Autre 4 septembre 2008 14:55

                          Thierry, il n’est rien dit de tel dans l’article Wikipedia que vous citez..

                          Beaucoup de juifs d’aujourd’hui sont des descendants de convertis et non du peuple hébreux des temps bibliques...


                          • Gilles Gilles 4 septembre 2008 15:20

                            "Après le saccage subi par Jérusalem en 930 av. J.-C. par les rois pharaons d’Égypte (Hedj Kheperre II, Setenpere IX et Sesac Ier qui a régné de -950 à -929), les juifs furent emprisonnés dans la vallée du Nil. Libérés"

                            Vous dîtes bien "les juifs furent emprisonnés" et non "des juifs furent emprisonnés"...nuance !

                            Hummmm... à ce jour il n’ y a que l’ancien testament qui parle de l’esclavage du peuple juif en Egypte. Aucune preuve historique, de l’esclavage du peuple entier ni de l’exode à travers le Sinai qui s’en suivit, et pire même, moults indices laissant à penser que cet esclvage n’est que de la mythologie comme du reste l’ensemble du bouquin

                            Dommage..pas trés sérieux tout ça !


                            • marc 4 septembre 2008 19:15

                              Gilles

                              Il faut noter que malgré tous les efforts que l’on imagine des archéologues israeliens pour trouver des traces de l’exode à travers le Sinaï de TOUT le peuple hébreux, rien n’a été trouvé. Impensable dans ce milieu aride qui conserve mieux que d’autres les vestiges.

                              Quant à l’esclavage, les égyptologues nous disent que l’Egypte de cette époque n’était pas esclavagiste ; le servage étant réservé aux prisonniers de guerre.
                              Je ne parle même pas des troupeaux qui accompagnaient les hébreux "esclaves"

                              De même , aprés la destruction du Temple par les romains, il est impensable d’imaginer que les "fellahs" hébreux ont en masse fui leur terre. Ils sont plus probablement et naturellement parmi les ancêtres des palestiniens actuels.


                            • Thierry Israël JACOB 4 septembre 2008 19:25

                              MARC...les palestiniens sont des arabes et ISRAEL des CANANEENS...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès