Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Anti Théïsme

Anti Théïsme

Pourquoi l'anthithéïsme ?
Souvent quand je discute avec des personnes croyantes, elles m'expliquent que pour elles c'est important, que la religion apporte des valeurs positives ainsi qu'une communauté de gens qui s'entraident vont aider leur prochain...

Après tout pourquoi vouloir leur retirer ça si cela leur fait du bien ?
Est-ce une question de manque de respect, ou d'idée préconçus, d'incapacité à voir les aspects positifs ?

Sur le fond, je suis pour laisser la liberté de vivre aux gens, de pensée, et d'aimer ce qu'ils veulent, aussi ne suis je pas pour imposer quoi que ce soit à une personne...

 
Qu'est-ce que la vie, on arrive dans un monde étrange avec des gens bizarres qui vont t'expliquer le monde comme si eux ils savaient...

Certains vont te dire qu'il y a des fées cachées dans les herbes et les arbres, d'autre que tu as un dieu tout puissant paternaliste et vengeur au dessus de ta tête qui va te punir si tu n'es pas bon, pas sage, si tu fais pas le "bien"... Un remix du grand méchant loup qui est à la fois gentil et méchant...
Et puis d'autres ne vont te parler que de ce qui est accessibles à nos 5 sens, en reconnaissant leur limites de leurs savoirs...

Alors quel est le problème ? Pourquoi militer contre les religion, et prétendre que derrière leur discours de bonté se cache quelque chose de "mauvais" ?

Alors, on pourrait ouvrir les livres d'histoire et regarder le bilan des religions, l'énergie gaspillée, les guerres, les tortures, l'obscurantisme... Mais on te rétorquera que c'est un peu simple, ceux qui faisaient ça n'ont rien compris à la religion, la vrai religion c'est pas ça, eux ils étaient bêtes... Et hop on balaye des millénaires d'histoire d'un revers de main.

On pourrait regarder les enseignements des religions peut-être alors... Ah, mais personne n'est capable de savoir quels sont-ils... D'une personne à l'autre tu entends tout et son contraire... Du coup, rien à dire... Impossible d'argumenter sur toutes ces règles qui veulent te cloisonner ta vie dans une petite boite parce que tels sont les commandements du dieu puissant et paternaliste...

On peut argumenter que ça repose sur rien, et quand bien même te rétorquera-t-on, laisse les gens croire si ils le souhaitent, les scientifiques croient bien en des choses sans en avoir la certitude...

Alors pourquoi ?

Tout simplement que notre réalité est suffisament riche, et belle pour qu'on n'ait pas besoin de lui rajouter des dimensions mystiques supplémentaires... Parce que TOUTES ces dimensions mystiques limitent ta manière de vivre, pour certaines elles vont juste t'expliquer que les noirs ou les femmes sont inférieurs car sans âme, pour d'autres elles vont t'empècher d'entrer dans une maison parce qu'elle est hantée ou de participer à une course un vendredi 13...

Oui, c'est vrai on aime se racconter des histoires, se faire peur... Mais c'est important de savoir la limite entre une histoire et la réalité...
Car un anti théïste, n'est-ce pas justement quelqu'un qui aime les autres êtres humains et qui cherche à leur dire de sa lacher un peu, dans leur corps, dans leur vie et de profiter pleinement de leur liberté... Tout l'inverse d'un théïste finalement...

Alors oui, un anti théïste aimerait que vous vous affranchissiez de ces contes à dormir debout pour que vous vous épanouissiez pleinement dans votre vie, votre sexualité, votre complexité, vos envies mais il ne vous forcera pas. Si vraiment ce monde imaginaire vous rassure et vous protège, personne ne pourra vous forcer à sortir de votre bulle, mais juste on voulait vous dire que dehors, la vie est belle...

Et aussi qu'on est fatigué que vous empéchiez de vivre ceux qui ne vous ont rien demandés, la chair de votre chair, vos propres enfants que vous baratinez de ces inepties alors même qu'ils n'ont aucun moyen de pouvoir critiquer vos dires... Vos enfants qui peut-être ont plus de choses à vous apprendre que vos livres poussiéreux d'un autre temps...


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • robert 27 octobre 2014 18:48

    et en français cela donne quoi ?


    • Aldous Aldous 28 octobre 2014 11:09

      Ca donne que tous les grands génocides modernes sont dûts à des régimes laïcs.


      Robespierre, inventeur du terrorisme politique, anticlérical forcené, franc-maçon.
      Mustafa Kémal, exterminateur des Arméniens, laïcard forcené, franc-maçon.
      Lénine et Trotsky, initiateurs de la terreur rouge, d’inspiration robespierrienne.
      Hitler, Mussolini, nihilistes, appliquent l’eugénisme et le racisme scientifique athée.
      Mao, communisme athée, grande famine, Homme nouveau...
      Pol Pot, le pote de Mao, génocide de son propre peuple.

      Par opposition, Jean Comnène, empereur byzantin du XIIe s. abolit les châtiments corporels et la peine de mort.

      La religion chrétienne bien comprise est un modérateur du pouvoir. Byzance puis ses héritiers ( Serbie Russie...) n’ont jamais mené de guerres saintes, impérialistes ou colonisatrices. 

    • Scual 28 octobre 2014 12:26

      Ouah Aldous ça s’améliore pas. Maintenant tout est faux carrément.

      J’imagine que dans les commentaires d’un article sur la religion c’est normal, vous voulez peut-être commencer la votre ?


    • Aldous Aldous 28 octobre 2014 13:29

      Pol pot etait religieux ? Ou bien Mustafa Kémal ?


    • Rounga Rounga 28 octobre 2014 14:02

      Pol pot etait religieux ? Ou bien Mustafa Kémal ?


      Ceux qui veulent à tout prix faire porter le chapeau aux religions pour toute la violence du monde, et refusent d’admettre que des athées purs et durs puissent être des criminels de masse, avanceront toujours que untel ou untel a eu une éducation religieuse dans son enfance, comme si on ne pouvait pas se défaire de son éducation religieuse pour devenir athée.

    • Hervé Hum Hervé Hum 28 octobre 2014 21:15

      Hum, j’arrive un peu tard, mais il me semble que les génocides sont surtout commis au nom de la civilisation et ce, que cela soit de la part des religieux ou des laïcs.

      Bref, il n’y a pire barbare qu’une personne qui se dit civilisé. D’ailleurs, les personnes les plus pacifiques que je connaissent ne se prétendent pas civilisé, mais naturels, de la nature quoi !


    • Aldous Aldous 29 octobre 2014 13:18

      Ha ? Vous sortez ça d’où ?


      Les génocides du XXe siecles furent le fait des Kémalistes, des fascistes, des staliniens, des maoïstes, des kmehrs rouges...

      Tous étaient en rupture à la fois avec la civilisation et la religion,

    • lsga lsga 29 octobre 2014 13:19

      Mussolini, pinochet et Franco en rupture avec la religion ?


      lol



    • Aldous Aldous 29 octobre 2014 13:30

      Ils ont commis quel génocide ?


    • lsga lsga 29 octobre 2014 13:34
      Pinochet est le dictateur du 20ème ayant commis le plus d’assassina politique, Franco a fait tuer 100% des habitants des villages anarchistes, Mussolini a fait liquider ses opposants politiques.

      De bons chrétiens. 


      Pour ce qui est des massacres de chrétiens envers les musulmans, rappelons qu’en ce moment même, en centre afrique, les chrétiens massacrent les musulmans.

    • Phénix Phénix 29 octobre 2014 15:54

      Je cite :

      Hitler se proclame catholique dans Mein Kampf, l’ouvrage où il annonce son programme politique. Il y affirme aussi qu’il est convaincu qu’il est un « instrument de Dieu ». L’Eglise catholique ne mettra jamais « Mein Kampf » à l’Index, même avant l’accession de Hitler au pouvoir. Il faut croire que le programme antisémite du futur chancelier ne déplaisait pas à l’église. Hitler montrera sa reconnaissance en rendant obligatoire la prière à Jésus dans l’école publique allemande, et en réintroduisant la phrase « Gott mit uns » (Dieu est avec Nous) sur les uniformes de l’armée allemande.« 

      http://germanhistorydocs.ghi-dc.org/images/highres_30006045%20copy.jpg

       »le juif a atteint son but : catholiques et protestants se combattent à cœur joie et l’ennemi mortel de l’humanité aryenne et de toute la chrétienté rit sous cape…".Mein kampf page 557

      Aldous, ton argumentation est complétement indéfendable... Bien sûr qu’il y a des athés qui ont commis des atrocités, mais c’est quantité négligeable dans l’histoire du monde... Il suffit de regarder le massacre des indiens d’amérique et d’ailleurs d’ailleurs... 

    • Hervé Hum Hervé Hum 29 octobre 2014 21:23

      Aldous, ce n’est pas moi qui le dit, mais les grands génocidaires de l’histoire !

      Ceux à éliminer étaient toujours des sauvages, des rats, des incroyants, etc.. 

      Prenez les kmehrs rouges, ceux qu’ils ne tuaient pas, ils les envoyaient aux champs pour les rééduquer ! Les fascistes de Mussolini, c’était pour retrouver la vrai, la seule, l’unique civilisation antique romaine. Les staliniens, faire des paysans incultes et barbares de bons pseudos communistes. Tous utilisaient l’argument massue de la civilisation, la vrai la bonne celle qu’il nous faut contre la fausse, l’archaïque ou le plus facile, celle qui n’en était pas.

      Demandez donc aux amérindiens, ils avaient une culture, une civilisation, mais pour les européens c’taient des sauvages, donc bon à exterminer.

      Eh oui Aldous, les plus grands génocides, sinon tous, ont été commis au nom de la civilisation... La sienne !


    • Scual 29 octobre 2014 21:37

      Les peuples qui peuplaient l’Amérique avant d’être éliminés savent ce qu’ils doivent à la religion chrétienne.

      Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres car aucune religion ne peut se prévaloir d’être pacifique... dans les faits et la pratique.

      Mais bon après si on croit aux petits anges, c’est tout aussi facile de décider de ne pas croire à tout ça.


    • Allexandre 27 octobre 2014 19:04

      En français ça veut dire que si chacun s’occupait de son cul, tout le monde pourrait vivre en toute sérénité, sans se soucier de ce que fait ou pense l’autre. Mais cela demeure une utopie. Il y a des milliards de gens qui au nom de leurs croyances prétendent détenir la vérité et veulent l’imposer aux autres, sans même comprendre le pourquoi de leurs croyances. Est-ce plus clair ???


      • Piotrek Piotrek 27 octobre 2014 20:03

        En français ça veut dire que si chacun s’occupait de son cul...

        C’est pas ce qui est dit dans l’avant-dernier paragraphe.


      • Allexandre 27 octobre 2014 20:18

        Alors nous n’avons pas lu le même texte...


      • Piotrek Piotrek 27 octobre 2014 20:28

        Alors oui, un anti théïste aimerait que vous vous affranchissiez de ces contes à dormir debout pour que vous vous épanouissiez pleinement dans votre vie, votre sexualité, votre complexité, vos envies mais il ne vous forcera pas.

        Si vraiment ce monde imaginaire vous rassure et vous protège, personne ne pourra vous forcer à sortir de votre bulle, mais juste on voulait vous dire que dehors, la vie est belle...

        Suppose au moins une tentative de faire changer l’avis des soit-disant croyants (genre témoins de Jéhovah de l’athéisme)

        Je suis pas très convaincu de la démarche de l’auteur, généralement plus on tente de convaincre un croyant d’abandonner sa religion, moins ça marche.


      • Allexandre 27 octobre 2014 22:08

        Alors nous n’avons pas lu le même texte...C’est sûr. Je pense qu’il est vain de vouloir le faire. Il faut que cela mûrisse dans la tête de chacun. La raison et la foi ne font pas bon ménage. Mais que les croyants n’essayent pas d’imposer leurs « vérités » aux autres, c’est tout ce que je demande !!


      • Piotrek Piotrek 27 octobre 2014 22:49

        Oui je suis pour la paix aussi (c’est pas quand tout le monde pense pareil, c’est quand tout le monde accepte de vivre avec des personnes qui ne pensent pas toutes la même chose, nuance)

        @L’auteur

        Toute tentative de discussion entre un croyant et un non croyant sur la religion va tendre vers l’insulte. Ca va faire bientôt 10 ans que ça argumente dans tous les sens sur Youtube aux USA.
        Voici quelques comptes intéressants (tous en anglais)
        Tunderf00t (pour sa série why people laugh at creationists)
        TheAtheistExperience
        TheAmazingAtheist (pour rigoler)

        Si vous voulez vous constituer un arsenal intellectuel contre la religion, le champion toutes catégories c’est Christopher Hitchens, c’est le seul qui a le bagage pour pilonner des religieux et être applaudi par eux.
        Beaucoup de ses débats sont disponibles sur Youtube aussi. Un extrait d’intervention impressionnante sur le thème « de bonnes personnes font de mauvaises choses » qui tourne au cuisinage du rabbi Kushner et du révérand Gomes.

        Mais bon s’attaquer à la religion : ça sert à rien. Sauf si on s’appelle Hitchens


      • Piotrek Piotrek 28 octobre 2014 02:26

        Retrouvé par hasard :)

        Hitchens explique la différence entre l’athéisme et l’anti théisme.
        (forcément offensif, car on n’est pas contre dieu, ça n’aurait pas de sens, mais contre ceux qui prétendent le connaître)


      • Phénix Phénix 28 octobre 2014 10:42

        Oui, j’essaie d’expliquer pourquoi on peut être antithéïste, et d’expliquer peut être maladroitement que c’est pas si terrible que ça de vivre sans dieux ni livres pour te dire ta vie...


        Une personne qui croit c’est une personne pour moi qui a peur de la vie réelle, ou à qui on n’a jamais donné la possibilité d’envisager d’autres horizons...

        Je sais pas si il y a des recettes pour faire changer d’avis un croyant mais je pensais que peut être en dédramatisant le fait de vivre sans dieu ni règles ça peut être une bonne voie... 

      • Rounga Rounga 28 octobre 2014 10:49

        je pensais que peut être en dédramatisant le fait de vivre sans dieu ni règles ça peut être une bonne voie... 


        N’y a-t-il pas une contradiction entre le fait de « dédramatiser » la vie et considérer qu’il n’y a pas de règles ?
        Quand on joue à un jeu, il y a des règles. On ne le prend pas trop au sérieux, et on y prend plaisir justement grâce à la présence de ces règles. Penser qu’il n’y a pas de règles dans la vie, c’est la prendre bien trop au sérieux. Si on prend conscience que la vie n’est qu’un grand jeu cosmique, dont on apprend les règles au fur et à mesure, on est libéré. 

      • Aldous Aldous 28 octobre 2014 11:11

        Si il n’y a ni Dieu ni règles, alors Hitler avait raison.


      • Piotrek Piotrek 28 octobre 2014 12:07

        Si on prend conscience que la vie n’est qu’un grand jeu cosmique, dont on apprend les règles au fur et à mesure, on est libéré.

        - Nos idées ne sont qu’une distribution statistique de notre vécu. Notre imagination aussi : essayez d’imaginer un objet totalement nouveau, impossible il sera inspiré par l’existant (l’éléphant rose etc..) et donc par votre culture
        - Les émotions ont un rôle fondamental dans la mémorisation. Peut-on se défaire de l’émotion à la demande ? non
        - Lorsque l’on émet une idée, il se passe 1/3 de seconde avant l’entrée en scène du raisonnement conscient. Petit laps de temps ou nous ne décidons pas.
        ...

        Alors pour se libérer de ces règles, va falloir être vachement fort. On déborde tous de raisonnement incohérents sans arrêt. Au pif : l’opposé neurologique de l’amour, c’est pas la haine, c’est l’indifférence...

        Perpète pour tout le monde smiley


      • alinea alinea 28 octobre 2014 13:16

        Mais que les rationalistes ne le fassent pas non plus ! Ah, oui !! la belle utopie !!!


      • Piotrek Piotrek 28 octobre 2014 14:49

        @Alinea
        Je citais le commentaire de Rounga dans ma première phrase.

        On ne peut pas être libre, on peut juste essayer par intermittence. Même lorsque la religion perdra son dernier bastion à cause de l’avènement de l’intelligence artificielle (le monopole de l’âme) on ne gagnera pas beaucoup en liberté.

        Pour le rationaliste il n’y a pas d’utopie, juste une autre perspective sur la réalité. Pis pour prouver que c’est pas si monstrueux que ça, je vous offre ce joli bouquet de fractales.


      • alinea alinea 28 octobre 2014 16:49

        Je répondais à Allexandre, Piotrek !
        Il avait l’air de dire que seuls les croyants nous emm...... !! Donc je disais que c’était utopie qu’ils cessent de nous bassiner ! smiley
        Les croyants disent aux non-croyants : vous vous trompez
        Les rationalistes disent : vous êtes des cons !! smiley


      • kane85 kane85 27 octobre 2014 21:44

        Chouette ! Un nouvel arrivé !

        Bonjour !
         
        Cela me plait, au fond de ma campagne, de penser que les fées dansent dans les bois les jours de brouillard...
         
        Je trouve beaucoup de poésie dans cette idée ! C’est tellement réconfortant dans ce monde de brutes !
         
        Cela me plait, du fond de mes rêves, de penser que mon chat comprend ce que je lui dis et me répond... Cela est tellement agréable dans ce monde d’hyper-communication qui isole tous les humains...
         
        Je ne demande jamais à personne de penser la même chose... Ni de croire en quoi que ce soit !
         
        Il ne m’arriverait jamais de penser demander à ma voisine de ne plus croire en son dieu et de ne plus aller à l’église... même si mes propres croyances sont à des lieux des siennes !
         
        Si vous pensez que la vie est belle telle que vous la concevez, sachez qu’elle peut être de même pour ceux qui pensent autrement !
         
        Et au nom de quoi vous permettez vous de dire que c’est meilleur chez vous et qu’il faudrait les autres lâchent leur monde pour le vôtre ?


        • Samson Samson 28 octobre 2014 00:59

          Je souscris en tout point à votre point de vue :

          J’aime croire que les morts sortent la nuit d’Haloween (C’est pour bientôt smiley, que mon chat a sept ou neuf vies, que les fées sont immortelles et que les fleurs sourient, que les yeux sont les miroirs de l’âme ou que les rêves parlent sa langue, ...

          L’extrême étroitesse du champ de vision que procure le Rationalisme ne suffisant à répondre à l’exigence de mon intime conviction, j’ai pour ma part résolument choisi d’alimenter mon imaginaire de poésie, de contes et de mythes.

          J’imagine le sens de cet étrange et mystérieux séjour « ici-bas » propre à chacun, comme la vie surprend chacun de nous à sa propre manière - lorsque pour lui retentit l’écho nouveau d’une beauté qu’il n’avait pas encore imaginée.

          Et libre à chacun - dans le respect de sa propre conviction intime - de se cantonner aux cloisons du Rationalisme, d’y chercher ses amis et échanger, mais je ne trouve aucun intérêt au prêche et à la croisade.


        • Phénix Phénix 28 octobre 2014 10:34

          Bonjour,


          Penser que les fées dansent dans les bois, je trouve ça aussi joli, ça me dérange pas... Le monde de l’imaginaire est un monde fantastique et merveilleux -justement-, et je ne prétends pas le faire disparaître bien au contraire...

          Mais entre l’imaginaire et la foi, il y a une frontière infime, mais qui peut être dangereuse... Car si cette croyance devient persuasion, dans ce cas vous ne pourrez plus sortir la nuit de peur d’être attaqué par un loup garou, vous devrez faire attention à ne pas laisser trainer de choses sur vos fenêtres car elles pourraient être volées par un lutin malicieu etc etc...

          C’est là mon propos.


          Je ne dis à personne ce qu’ils doivent faire, je dis juste que c’est dommage de limiter sa vie en croyant aux comptes de fées qui restent très beau même en demeurant dans le monde de l’imaginaire...

        • Phénix Phénix 28 octobre 2014 10:35

          Et la vie est magique dans sa rationalité quand on ouvre les yeux et tous ses sens... :) 


        • Aldous Aldous 28 octobre 2014 11:27

          La foi consiste à comprendre qu’il y a un bien et un mal qui sont intrinsèquement le bien et le mal.


          Que ce bien et ce mal ne sont pas relatifs mais indépendant des circonstances et des arguties.

          Donc immuables et éternels : la Vérité.

          Par ailleurs, il y a une cause à toute chose, donc une cause originelle à l’univers (Héraclite-Platon,-Aristote). En grec cause ou raison, se dit logos. Ce qui dans la bouche d’Héraclite donne, αρχη ην ο λογος En archè èn o logos : Au commencement était la Raison, ce que Saint Jean reprendra mot pour mot :

          εν αρχη ην ο λογος και ο λογος ην προς τον θεον και θεος ην ο λογος

          Traduit en général par : Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu.

          Ce « Verbe » est la Raison primordiale. Elle se réalise par la source de l’univers que les théologiens appellent Père. Enfin, cette Raison se manifeste aux Hommes par le Fils, incarnation du Verbe. 

          On est très loin des fées et des lutins. C’est de la philosophie et non du folklore. 

        • alinea alinea 28 octobre 2014 16:55

          Samson,
          Quand on est sous morphine, on voit respirer les fleurs, même celles qui sont dans un vase, sur la table de nuit de votre lit d’hôpital !
          La question est : est-ce que les fleurs respirent et qu’on ne les voit pas dans notre état normal ( comme on n’entend pas les ultra-sons,etc), ou est-ce la drogue qui fausse notre perception ?
          Est-ce que sous morphine, tout le monde voit respirer les fleurs ?
          Il faut relire « Les portes de la perceptions » de Huxley !!
          Alors les fées, la Sainte Vierge dans le ciel, est-ce du même acabit ? Ou juste hystérie imaginative ? smiley


        • Hervé Hum Hervé Hum 28 octobre 2014 21:30

          Les lutins malicieux existent vraiment et en fait, tout le monde en connait au moins un.

          vous savez de quel lutin malicieux je parle ???

          De celui qui est tapi au fond de vous même, le petit enfant qui s’amusait à prendre une chose, la regarder puis la laisser en un endroit quelconque dès qu’il n’avait plus d’intérêt avec l’objet.

          Ben aussi incroyable que cela puisse paraître, ce petit lutin malicieux continu de se rire à nos dépend quand nous sommes adulte !

          Il m’énerve d’une force parfois, le problème c’est que plus on s’énerve avec lui, plus il vous cache l’objet et se moque de vous. C’est terrible parce qu’on ne peut rien contre lui !

          La solution ? Jouer l’indifférent ! C’est la seule façon pour qu’il vous dise l’endroit où il a caché l’objet que vous vous épuisez à chercher.

          Un grande leçon d’humilité ce petit lutin !!!


        • kane85 kane85 28 octobre 2014 22:14

          A l’auteur
           
          Ma vie est magique tous les jours ! Ma vie est beauté et amour permanent ! Ma vie est acceptation de l’univers et rires de joie à la vue d’un oiseau nourrissant son petit ! Ma vie est attente des hirondelles au printemps et admiration des couchers de soleil flamboyants en automne... Ma vie est un tourbillon de magie ! Ma vie n’est pas celle que vous voulez qu’elle soit ! Et vous ne pourrez jamais ! Au grand jamais concevoir ce qu’elle peut être ! Et vous ne pourrez jamais, dans votre grande rationalité vous en approcher ne serait-ce que d’un iota... Jamais !
           
          Si vous saviez comme je vous plaint !!!
           
          Ne vous en faites pas pour moi ! Mes yeux sont grand ouverts ! Très grand ouverts ! Et ce qu’ils voient n’est vraiment pas beau !
           
          Bac scientifique, pharmacie et 22 ans sur un centre de recherche Français outre mer... Pouvez-vous trouver plus rationnel ?
           
          Est-ce que cela m’a fait apprécier le monde et l’admirer ? Non ! Non ! Et non !
           
          Y ais-je trouvé de la « magie » ? Sûrement pas ! Vous rigolez !
           
          J’ai côtoyé le mensonge et la tromperie ! La recherche du pouvoir et de la gloire ! La noirceur de l’âme qui détruit l’autre pour pouvoir paraître et briller ! l’Humain dans toute la « splendeur » de sa vilénie !
           
          J’ai vu ces gens prostituer leur âme pour une augmentation de salaire ou une promotion ! Trafiquer des résultats pour pouvoir publier dans un journal de recherche connu ! Voler le travail des autres pour se l’attribuer sans aucune vergogne... Quel beau monde que ce monde rationnel !!
           
          Heureusement que mon imaginaire a été et est toujours capable de continuer à me faire vivre de superbes comtes de fées tous les jours ! Parce que le rationnel m’emmerde à un point ! A un point ! Que si je ne me racontais pas de belles histoires pour dormir paisiblement, cela ferait longtemps que je ne ferais plus parti de ce monde rationnel de merde !!
           
          Un jour, peut être, vous dirais-je ce qu’un soleil rouge, tout au fond de l’Afrique, m’a raconté ! Un jour... Peut être !...Mais serez-vous prêt à entendre cette « fable » si peu rationnelle ?
           
          Comme je vous plaint !


        • kane85 kane85 28 octobre 2014 22:43

          Ah ! Et puis sachez qu’après avoir lu la bible, le coran et une bonne partie des livres d’autres religions (les véda pour ce qui est de l’Inde et bien d’autres encore), j’ai fini par arriver à la conclusion que quelque chose se situait au dessus de moi...
           
          Pour autant, je ne fait partie d’aucune religion ! Ni ne me permet de faire quelque prosélytisme que ce soit...
           
          Ce n’est, bien sûr, que ma propre conclusion. Elle ne concerne que moi ! C’est évident !
           
           Je ne voit toujours pas en quoi cela vous gêne et pourquoi vous vous permettez de me dire d’abandonner cela pour.. Pour quoi au fait ? La rationalité ?... Hé bien, vous savez ce que j’en pense dans le post juste au dessus !!!!
           
          Mais au fait ! Avez-vous pris le temps de faire la démarche de lire tout ce que je viens de vous dire ? Connaissez-vous ne serais-ce qu’un seul verset de la bible ? Savez-vous ce que racontent les védas ? Quelles ont été les vies de Boudha ?...
           
          Parlez-vous en connaissance de cause ou par simple principe de rejet de ce que vous ne pouvez appréhender ?


        • Samson Samson 28 octobre 2014 23:11

          Relire « Les portes de la perception » est une excellente idée, reste ensuite à les ouvrir.

          Vu son indication, j’ai la chance de n’avoir jamais dû recourir à la morphine, et tant que la douleur ne m’y contraint pas, je préfère m’abstenir du recours aux opiacés.

          S’il est certes avisé de discerner au quotidien la « réalité » matérielle de la substance du rêve - qu’il soit naturel ou suscité -, cette dernière substance n’exprime-t-elle pas la « réalité » de notre intimité profonde - ou de notre âme -, bien peu soucieuse de méthodologie cartésienne ?

          Pour moi, j’aime croire à l’existence des fées, de Saint-Nicolas et des OVNIS ou toutes créatures mythiques croisées ou évoquées au détour de ma vie tant consciente que subconsciente.

          Et s’il est une « autorité » à laquelle j’ajoute foi et ai pris depuis longtemps le parti de me fier, c’est bien cette voix intime qui s’exprime par le rêve : souvent surprenante, elle guide mon existence et - à mon sens - l’embellit.

          PS : N’est-il pas fort suggestif qu’en moins de quatre cents ans, la méthodologie cartésienne débouche sur des modèles théoriques de l’Univers - comme la théorie des cordes - qui supposent n dimensions inconnues pour simplement continuer à expliquer l’observable ? Ce qui devrait laisser de larges champs du réel à disposition de toute créature issue de l’hystérie imaginative de tout un chacun smiley

          Cordiales salutations !


        • kane85 kane85 29 octobre 2014 08:44

          Merci Samson. J’essaierais de trouver le livre et de le lire. Qué el sueño viva !
           
          Pas de morphine pour moi non plus  smiley
          Bonne journée


        • alinea alinea 29 octobre 2014 12:31

          C’est pas le rationnel que vous décrivez Kane, c’est le réel !! et le réel est rempli d’irrationnel ! de pulsions malsaines, d’ambitions débiles, d’égoïsme pathologique !!!
          Les couchers de soleil et la beauté du monde, ce n’est pas l’irrationnel : c’est le réel, pour ceux qui peuvent le voir ! les autres sont aveugles, aveuglés par leur irrationnel destructeur !


        • alinea alinea 29 octobre 2014 12:37

          Permettez-moi d’être piquée au vif avec cette histoire de morphine !! Non seulement je n’ai rien demandé, mais dès que le produit est entré dans mes veines, j’ai revécu !! une appendice qui explose, je ne vous le souhaite pas, mais si cela vous arrive, vous serez bien content(e) d’avoir cette drogue dans le sang, croyez-moi !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Phénix

Phénix
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès