Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Apocalypse de l’islam

Apocalypse de l’islam

Malgré ce que l'on peut en voir superficiellement, l'islam vit ses dernières heures. Il est entré dans sa phase d'apocalypse.

JPEG - 62.6 ko
mosquée al-Taqwa
mosquée al-Taqwa de Gaza, détruite par un raid israélien en 2009

L’actualité met l’islam dans toutes les conversations et toutes les préoccupations. Attentats, djihad, « islamisation », polémiques et coups littéraires masquent cependant une réalité fondamentale de cette religion.

Un cataclysme de proportions bibliques se déroule en effet sous nos yeux sans qu’il n’y soit prêté attention. L’islam est entré dans sa phase d’apocalypse, et qui sait, peut-être d’effondrement, malgré ce que laisse à penser le raidissement des forces islamistes dans le monde entier. L'apocalypse, c'est étymologiquement la « révélation ». L’eschatologie musulmane veut croire qu’il s’agira du « jour du jugement », lorsque Jésus reviendra sur terre aidé du Mahdi pour triompher des infidèles et établir l’islam à tout jamais. Dans le monde réel, le « jour du jugement » est déjà arrivé pour l’islam, en catimini : c'est la mise à jour récente par la recherche historique des origines véritables de cette religion, bien loin des présupposés de la légende islamique. Le visage du monde en sera bientôt transformé.

Des publications d’une portée historique quasiment sans précédent ne cessent de se succéder depuis les années 2000, dans l’indifférence du grand public. Des sources nouvelles y sont étudiées, des documents mis à l’écart au cours des siècles y sont redécouverts, des hypothèses nouvelles quant aux origines de l'islam sont avancées. Ces travaux démolissent peu à peu la validité du discours musulman et la cohérence de l’histoire sainte musulmane, (voir par exemple Le Grand Secret de l’Islam, synthèse de quelques unes de ces recherches parue cet automne). Le colosse islam vacille. Il ne le sait pas encore.

Ainsi, le caractère nouveau et inédit de la « révélation coranique » a été balayé (Edouard-Marie GallezMehdi AzaiezManfred KroppGuillaume Dye) : le consensus des chercheurs établit désormais que le coran s’inscrit dans la continuité du milieu judéochrétien qui l’a accouché. C’est cette « antiquité tardive », travaillée par des courants juifs et chrétiens hétérodoxes - les spécialistes parlent de « judéo-nazaréisme ».

On a établi l’impossibilité physique de l’existence de la ville de La Mecque au temps de Mahomet selon ce que prétend le discours musulman (Patricia Crone). Les « Mecquois » que décrit le Coran, et donc les origines de l'islam, sont à chercher ailleurs, probablement en Syrie (Robert Kerr, Edouard-Marie Gallez).

Le texte coranique lui-même, soumis pour la première fois à une étude informatisée systématique (Jean-Jacques Walter) a révélé de tout autres fondements que ceux que le discours islamique lui attribue : il n’a pas été composé entre 610 et 632, mais par une cinquantaine d’auteurs différents sur une période de plus de deux cent ans ; Mahomet ne s’est jamais prétendu le prophète d’un monothéisme nouveau, mais a prêché l’antichristianisme du milieu nazaréen dont il était issu (Christoph Luxenberg a prouvé par ailleurs que le texte coranique provient pour une part de traductions directes de l’araméen). Il n’a été intronisé fondateur d’une religion nouvelle qu’au moins 60 ans après sa mort.

Les travaux en cours des projets Coranica et Corpus Coranicum laissent supposer d’autres publications tout aussi renversantes. Ils convergent et renforcent la lame de fond qui risque bien d’emporter cette religion.

Et que font les musulmans face à cela ? Ils s’écharpent l’un l’autre au nom du « véritable islam » qui doit selon eux prévaloir sur toute la terre. Ils continuent de le faire aujourd’hui comme ils le font depuis 1400 ans, et ce alors même que le tapis vient d’être tiré sous leurs pieds. Leur écrasante majorité ignore tout de ces découvertes. Elle se braque dans le refus dogmatique de considérer les origines de l’islam dans une perspective historico-critique. Que fera-t-elle lorsque ces travaux atteindront la conscience du grand public ?

Voici qui change considérablement les présupposés des scénarios de catastrophe subtilement élaborés par les lanceurs d’alerte, les déclinologues, les partisans du « choc des civilisations » et autres pourfendeurs de l’islamisation et du « grand remplacement ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (100 votes)




Réagissez à l'article

181 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 29 janvier 2015 11:04

    Bien, « On » attend la suite sur le catholicisme et le judaïsme...ainsi que sur les autres religions, le capitalisme, le marxisme et la dernière dont meme y penser est interdit...

    merci d’avance !


    • prolog 29 janvier 2015 14:23

      Salut,
      c’est quoi « la dernière » : le pognon, les idéaux, les idées, la drogue ?
      allez, un spoiler svp :)


    • howahkan howahkan Hotah 29 janvier 2015 14:35


      R F.....................


    • Xenozoid Xenozoid 29 janvier 2015 14:38

      et si ce n’était que nous ? tout court


    • howahkan howahkan Hotah 29 janvier 2015 14:44

      oui ,aussi ..............


    • Xenozoid Xenozoid 29 janvier 2015 14:51

      surtout 


    • howahkan howahkan Hotah 29 janvier 2015 15:11

      well, yes , I have to agreed with that smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2015 17:36

      Olaf,

       Merci pour cette analyse.
       Accroché à mon billet « Le poids du secret » publié à Noël 2013, bien avant les derniers développements.
       Comme disait Hotah, tout se tient depuis que les religions monothéistes ont remplacé les religions qui prenaient les animaux et la nature comme dieux.
      .
       

    • Agafia Agafia 29 janvier 2015 19:10

      (...) les religions qui prenaient les animaux et la nature comme dieux.


      Bonsoir L’Enfoiré,
      Ahhhh !!! Si on avait pu continuer ainsi.... 
      Le monde aurait certainement une autre gueule, et l’être humain serait certainement moins con et moins destructeur... L’Humanité aurait pu devenir digne de ce nom qu’elle trahit sans vergogne. Avec un grand H.
      Il y a des remplacements qui coûtent cher... Et ici la note est salée.
      Dommage.

    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 29 janvier 2015 22:22

      Ouais, ben , même celles là il y aurait à redire , notamment les Assyriens qui djihadaient sur ordre de leurs divinités, comme quoi, au proche orient, c’est pas nouveau comme habitude.


      Les autres n’ont pas eu l’idée de laisser des écrits édifiants mais point de vue carnages ils ne s’en laissaient pas compter non plus vu les cultes des têtes coupées des anciens Celtes et autres Germains qui sacrifiaient les vaincus à leurs divinités, sans parler des Aztèques et autres gais lurons des Amériques pour qui la guerre servait à ramener des prisonniers à offrir en sacrifice humains à leurs divinités.



    • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 2015 10:06

      Alois,

       D’accord, pour les Assyriens.
       J’avais plus l’envie de parler des Egyptiens qui ont été un peuple beaucoup plus pacifique à travers les âges. Seulement de rares pharaons ont été expansionnistes comme Thoutmosis III, appelé pharanon Napoléon.
       Quels étaient les dieux égyptiens ?
       Oui, il y a eu la trilogie Osysris, Isis et Horus, mais les autres avaient des fonctions très proches de la vie courante avec une tête de lionne, d’ibis, de faucon, de crocodile, de chacal...

    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 30 janvier 2015 22:55

      Même les Egyptiens pratiquaient un espèce de djihad , certes le plus souvent défensif, mais également offensif et leurs temples sont remplis de représentations de leurs Pharaons qui sacrifient des prisonniers à leurs divinités et il n’est pas acquis que ce soit purement symbolique.


    • leclairobscur leclairobscur 31 janvier 2015 08:39

      Tout à fait d’accord cher ami !

      Cet article cherche la poutre dans l’oeil de l’autre, alors qu’on en a soi-même une, dans chaque oeil ! La bible a été écrite en un millénaire, selon la doxa des tenanciers. Pour le judaïsme, c’est repli, entre soi circonscrit, croyance chevillée au mental d’être le peuple élu. Les 3 religions du livre, ont un berceau commun. Comment s’étonner que l’islam, qui a été humainement conçu après les 2 autres, n’est pas subi d’influence. C’est « bêtement » humain !
      L’important de la religion, c’est ce qu’en a fait l’Homme, ce qu’il en fait. Ce qu’il entraîne ou laisse faire aux dépens des autres
      L’islam s’est répandu, il est vrai avec l’élan de l’expansion arabe conquérante, mais sans institution hiérarchisée, sans chef spirituel désigné, sans demander (exiger) de conversions. L’Homme musulman était alors d’essence « aristocratique » [donner sans attendre de recevoir]. Si l’islam actuel est touché de maladie ou pire de déclin, pour s’en faire une petite idée, se procurer : La maladie de l’islam de Abdelwahab Meddeb

    • bibou1324 bibou1324 29 janvier 2015 11:04

      Le Coran dit : 


      C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux . 

      Les musulmans, même ceux que vous appelez « le grand public » ne douteront pas. Quelques soient les preuves scientifiques apportées, il y verront une mise à l’épreuve de leur foi.

      • Olaf Olaf 29 janvier 2015 11:22

        L’Histoire le dira, on verra bien.


        On peut faire la comparaison avec l’URSS (Maxime Rodinson avait dit que l’islam, c’est le communisme plus DIeu, donc l’URSS, c’est l’islam moins Dieu) : devant les évidences que le système ne marchait pas (criantes dans les années 60-70), les dirigeants ont vu aussi une « mise à l’épreuve de leur foi » communiste, à laquelle ils ont réagi par un davantage de communisme jusqu’à ce que tout s’effondre.

        Nous ne méditons pas assez sur les événements des dernières années en Egypte : à la suite d’une révolution (plus ou moins) populaire, les Frères Musulmans arrivent au pouvoir avec une conviction, une recette : ’l’islam est la solution« . Et il ont alors appliqué une politique inspirée de l’islam et de la charia. Et là, TOUT le peuple égyptien, y compris et surtout musulman, les a jetés dehors. Qu’est ce que ca veut dire qu’un peuple musulman rejette l’islam et ses préceptes ? Et maintenant nous avons le maréchal Sissi qui veut obliger l’Azhar à réformer l’islam avant qu’il ne s’effondre (le 28 décembre dernier, cf. http://www.eecho.fr/le-president-sissi-met-lumma-en-question/).


        A propos, quand je parle du grand public, je sous entend »non-musulman".

      • SamAgora95 SamAgora95 29 janvier 2015 17:16

        Si le bon sens, l’histoire, la science avaient un quelconque effet sur la croyance, les religions n’existeraient pas ! La religion et intimement lié à la superstition, laquelle par définition n’a pas besoin d’une base rationnel, ni historique, ni scientifique.


      • Olaf Olaf 29 janvier 2015 17:25

        Si le bon sens, l’histoire, la science avaient un quelconque effet sur la croyance, les religions n’existeraient pas ! La religion et intimement lié à la superstition, laquelle par définition n’a pas besoin d’une base rationnel, ni historique, ni scientifique.

        C’est effectivement ce que pensent les athées, qui aiment à se croire au dessus du lot.


        On pourra cependant demander leur avis aux croyants des diverses religions du monde, qui sont en proportion bien plus nombreux (6 milliards de personnes sur 7) que les athées.A mon humble avis, si vous persuadez un chrétien que Jésus n’a pas existé, il ne restera pas longtemps chrétien ... De même pour un musulman avec le Coran, pour un égyptien antique avec Isis et Osiris ou pour un viking avec Odin (d’ailleurs c’est pour cela que plus personne ne croit Isis, Osiris ou Odin).

      • christian pène 29 janvier 2015 17:28

        apprenez à écrire en français : il fallait écrire « quelles que soient...... »


      • doctorix doctorix 29 janvier 2015 17:32

        Ce qui est très curieux, c’est que cet article va dans le sens du projet Blue Beam.

        Il vise à la destruction de toutes les religions existantes (ahhh !!!) en démontrant leur inanité, mais au profit de l’avènement d’un religion nouvelle et universelle (ohhh !) qui rassemblerait tous les hommes.
        Des projections holographiques seraient utilisées à cet effet à partir de satellites avec le ciel comme support.
        Pourquoi pas ?
        Là où ça se corse, c’est que certains prétendent qu’on maîtrise actuellement une technique qui permet de filmer tous les avènements passés, même les plus lointains, et que des preuves seraient ainsi apportées que toutes les religions du passé sont bidon (ce qui est parfaitement exact, mais difficile à démontrer).
        Ceci évidemment dans l’apothéose que constituerait l’avènement du nouvel ordre mondial.
        Oubliez ce que je vous ai dit, tant c’est absurde, mais quand même, placez le dans un petit coin de votre cerveau, on ne sait jamais, ça peut servir...

      • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2015 17:43

        « C’est effectivement ce que pensent les athées, qui aiment à se croire au dessus du lot. »


        Absolument faux.
        Les athées s’en foutent complètement, mais acceptent les idées des croyants.
        Un athée sait qu’il y a pour chacun, un début et une fin en tant qu’entité humaine.
        Pas de résurrection sinon complètement différente.
        Si vous avez bien écouté ce que disait Michel Onfray lors de sa prestation, il ne dit pas autre chose.
         

      • LAHYRE 29 janvier 2015 17:48

        Ben voyons, y a cas, faut qu’on !


        « Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup vous en rapproche. » Pasteur.

        Plus la science avance, plus les religions Juive et Chrétienne sont valorisées. 

        Ainsi, pour faire simple et cour, par exemple, depuis environ 10 ans, la cosmologie nous apprend qu’il y a un ordonnancement dans la création de l’univers (jusque dans les années 50, la science maintenait que l’univers était fixe et donc sans entropie). Bref, les constantes universelles disposent d’un réglages si fin (plusieurs centaines de chiffres après la virgule), que tout hasard est exclu, dans la création de l’univers et de la vie. Même les scientifiques les plus athées ne remettent plus cela en cause depuis les années 2000 (ils tentent maintenant une percée avec la théorie des multi-univers...). Il y a donc un « flux » d’information à l’origine du big bang. Il y a 6 000 ans, la thora (ou ancien testament pour les chrétiens) était rédigée, par morceaux. Le peuple juif, contre tous les autres, et le savants de l’époque et des époques à venir, donc jusqu’en 1950, écrivait dans leur texte qu’à l’origine il y a avait le « logos » (en grec), qui donnera logiciel. la traduction française a donné le « verbe », au « commencement il y eu le verbe ». Autrement dit, une information. Comment ce peuple, a-t-il pû avoir cette connaissance, par quel mystère. Sachant que cela s’opposait catégoriquement à tous les savoirs de l’époque et qu’ils n’étaient pas en mesure de réaliser des tests ou expériences pour le déduire..... intéressant non.

        Des exemples de ce type, il en existe des milliers. Cherche et tu trouveras !

      • SamAgora95 SamAgora95 29 janvier 2015 18:14
        « On pourra cependant demander leur avis aux croyants des diverses religions du monde, qui sont en proportion bien plus nombreux (6 milliards de personnes sur 7) que les athées »

        Si la terre était habitée en majorité de personnes sensées vous pensez qu’on serait dans le merdier actuel ? par ailleurs, depuis quand la quantité fait-elle la qualité ? et parmi vous 6 milliards de religieux, combien le sont par héritage ?

        Quoiqu’il en soit toutes les religions se valent, en ce sens qu’elles sont toutes des âneries et qu’il n’y en a aucune pour rattraper l’autre.

        PS : Je ne suis pas Athées mais plutôt agnostique, il faut avoir une certitude et une preuve absolue pour être athée, or la preuve absolue n’existe pas, beaucoup utilise ce terme dans le sens qu’ils n’adhèrent à aucune religion, ça ne signifie pas qu’ils savent que dieu n’existe pas.
        Etre athée n’a donc aucun sens.

      • SamAgora95 SamAgora95 29 janvier 2015 18:18

        « Plus la science avance, plus les religions Juive et Chrétienne sont valorisées.  »


        au musée des religions.

      • philouie 29 janvier 2015 18:24

        Plus la science avance, plus les religions Juive et Chrétienne sont valorisées.

        a ceci près que le christianisme, c’est la négation du judaïsme, alors que l’Islam en est l’universalisation.


      • MuslimADieu MuslimADieu 30 janvier 2015 08:23

        preuves scientifiques !
        où ça ?

        un type tripatouliies un ordi devant un comité tout acquis à sa cause pour dire que le coran contient entre 30 e100 styles différents (il n’est pas dit que le génieur des Mines est arabophone), l’autre nous dit que c’est pompé sur l’araméen, l’autre que c’était en syrie, puis que c’est étalé sur 200 ans et que le tout était anti chrétien.

        Je veux bien débattre avec des islamophobes, mais là, ça dépasse le maximum autorisé en délire.
        200 ans et 50 rédacteurs !
        Rien qu’en 100 ans, la foi musulmane s’est étalé de l’espagne jusqu’en inde
        et tout ces « islamogues chrétiens » bourrés de titres pompeux en « islamologie » qu’ils se donnent les uns aux autres ne sont même pas foutus de nous sortir un coran apocryphe, ou des sourates apocryphes, où un comité de compilation qui aurait arrêté la « version finale » comme dans le concile de Nicée.

        théorie des codes qu’on nous dit.
        Sans blagues !

        Pour la rigolade, c’est toujours très hilarant pour moi de voir combien ceux qui ne croient pas au coran croient fermement aux tas d’âneries historiques pondus par les théologiens musulmans sur la vie de Muhammad.


      • Albar Albar 30 janvier 2015 09:43

        @ Olaf,

         Votre article est d’une niaiserie sans pareil 
        Il suffisait de lire ’’le soleil d’Allah brille sur l’occident’’ de Sigrid Hunke pour en être fixé, même s’il ne brille pas encore aujourd’hui, il brillera bientôt par la grâce de Dieu, ceci est un sermon du divin.

        Il est bien de se rappeler la chanson de Brigitte Fontaine ( celle qui se présente comme une décadente) 
        Occident, tache d’ordure sur le monde
        Vous avez vicié l’islam.....
        .... ...........et vos apéros
        et vos crises cardiaques
        du quarantième étage



         

      • TicTac TicTac 30 janvier 2015 09:45

        Il est marrant, Doctorix !

        Projet blue beam, technologie pour filmer le passé...

        Sur ce dernier point, on en parle depuis les années 50, avec Baird Spalding, une sorte d’illuminé, et également de Pellegrino Ernetti, moine et exorciste qui prétendait avoir photographié le Christ...

        Pfiuuuu...
        Sacré Doctorix.

      • popov 30 janvier 2015 16:21

        @MuslimADieu

        Je viens de lire le livre « Le grand secret de l’islam » d’une couverture à l’autre sans débander. Il confirme certaines de mes intuitions. Cela ne veut pas dire qu’il contient l’ultime vérité. On y retrouve quand même certaines idées sur La Mecque qui devraient te faire plaisir.

        Mais voila ce qui arrive quand on interdit toute critique. Il arrive un moment où d’autres la font à votre place.

        Au lieu de te cabrer, tu devrais te joindre à ces gens et leur apporter tes connaissances puisque comme eux tu n’acceptes pas l’interprétation traditionnelle du coran.


      • MuslimADieu MuslimADieu 30 janvier 2015 16:50

        @popov

        Allah dit que les poilus de la face, ou les « poètes beaux parleur », (en arabe, poete et poilu de la face s’écrivent pareil), errent sur toutes les voies.
        Bref, y en a toujours un qui dit un truc qui te paraît vrai. Et dès que tu mets à suivre l’un d’eux, t’es foutu.
        C’est un peu comme ceux qui échappent des prêtes cathos pour tomber entre les mains des imams, ou inversement.
        Les types qui racontent des trucs plus ou moins vrais, y en a dans toutes les directions C’est des sortes de petits démons en patrouille..
        Au fond, s’il n’y avait pas des types stables, accrochés à la tradition des ancêtres, on ne s’y retrouverait plus. 


      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 1er février 2015 18:08

        Des chercheurs du même acabit que ceux auxquels vous vous référez ont démontré que le Jésus des évangiles n’a pas existé (cf notamment « la fable de Jésus-Christ » du regretté Guy Fau). Cela n’a rien changé pour la plupart des chrétiens... Il y en a même qui se moquent de l’historicité de Jésus pour ne retenir que la religion...


      • Auxi 1er février 2015 18:40

        C’est effectivement ce que pensent les athées, qui aiment à se croire au dessus du lot.


        Les athées ne se croient pas au dessus du lot, mais en dehors du lot. Et ils exigent qu’on ne prétende pas régenter leurs vies – loisirs, culture, nourriture, sexualité – avec des superstitions qui ne les concernent pas en promulguant des lois basées sur les croyances des crédules. C’est tout.

      • Olaf Olaf 1er février 2015 18:48

        @Auxi

        Et vice et versa ?

      • Auxi 2 février 2015 00:07

        la preuve absolue n’existe pas


        Ce qui est affirmé sans preuve peut être réfuté sans preuve. La charge de la preuve revient toujours à celui qui affirme, en l’occurrence les crédules. C’est pour cela que les athées peuvent nier l’existence de Dieu sans avoir à le prouver.

      • JC_Lavau JC_Lavau 2 février 2015 08:16

        Et puis quel dieu au juste ? Chaque année un illuminé débarque chez les sceptiques du Québec pour vanter qu’il a désormais inventé le nouveau modèle de l’année, un nouveau dieu qui n’a plus tous les défauts de l’ancien modèle, mais qu’il ne peut exhiber. A chaque fois on nous demande d’acheter un veau dans un sac.


      • Gnostic Gnostic 29 janvier 2015 11:17

        Enfin un article pertinent sur AV

        Parce que en ce moment smiley

         

        hH l’a bien écrit et les deux autres ?

         

        A la base ABRAHAM est une invention humaine

        A partir de là tout est dit sur les 3 religions monothéistes !

         

        Et pourtant l’être a besoin de croire pour vivre

         

         

        Parce qu’il existe quelque chose derrière le miroir

         

        C tout ce que je sais mais ça je le sais

         

        Demandez à ceux qui ont vécu une EMI et vu la lumière

         smiley


        • bibou1324 bibou1324 29 janvier 2015 11:22

          Les témoignages des EMI sont loin d’être concordants, et donc loin d’apporter la preuve que quelque chose d’autre existe.


          Et j’ajouterai qu’il n’est absolument pas nécessaire de croire pour vivre.

        • bourrico6 29 janvier 2015 11:37

          Demandez à ceux qui ont vécu une EMI et vu la lumière

          Ecrire ça après avoir parlé de pertinence.... mais qu’est ce qu’on se marre ici !  smiley

          C tout ce que je sais mais ça je le sais

          Meuh non, si on va au bout des choses, la seule chose qu’on sache avec certitude, c’est qu’on ne sait rien.
          Encore un qui confond croire et savoir, c’est d’un banal...


        • Enabomber Enabomber 29 janvier 2015 11:59

          Le quelque chose derrière le miroir, ça s’appelle une lampe halogène 500 W. D’où la lumière.


        • SamAgora95 SamAgora95 30 janvier 2015 08:51

          J’ai vécu cette expérience (NDE), c’est précisément depuis ce moment là que je rejette totalement les religions, avec leur dieu qui juge et distribue des punitions.


          Cette expérience m’a convaincu qu’il existe une autre réalité, mais m’a aussi montré que les religions sont ridicules, comparer ce que j’ai vécu avec le contenu des texte religieux c’est un peu comme comparer un texte écrit par Platon avec celui écrit par un gamin de 8 ans , le coran en est le plus éloigné, la bible s’en rapprocherait d’avantage (je n’ai pas d’origine chrétienne).




        • Gollum Gollum 29 janvier 2015 11:27

          Croire que l’Islam va s’effondrer sous prétexte d’exégèse nouvelle et « scientifique » est d’une naïveté consternante.


          Doit-on rappeler ici qu’il a fallu quasiment un siècle pour que le catholicisme de Vatican II commence à accepter la théorie de l’évolution et fasse donc du récit de la Genèse un récit allégorique et symbolique ? Et donc à renoncer à la vieille vision d’une terre de 6000 ans ?

          Pour autant cette vision d’une terre de 6000 ans n’est toujours pas morte dans les milieux catholiques traditionalistes accrochés à cette idée comme une moule à un rocher pour la bonne raison qu’ils refusent de penser que l’Église ait pu se tromper à un moment ou à un autre de son histoire…

          Et je ne parle pas des milieux évangéliques protestants outre Atlantique qui sont d’une imperméabilité totale aux idées de Darwin.

          Il en sera de même pour l’Islam qui refusera purement et simplement vos « preuves », surtout dans les pays à faible instruction… si preuves il y a, je ne suis pas en état de juger.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès