Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Apocalypse : hier, aujourd’hui, demain ? (Suite 1)

Apocalypse : hier, aujourd’hui, demain ? (Suite 1)

Je viens de relire le chapitre que MM. Mordillat et Prieur ont consacré à l’Apocalypse de Jean. Ces auteurs remarquent que (saint) Jean y attaque (saint) Paul, ce qui est étonnant, mais ils ne sont pas les premiers à l’avoir remarqué (voir mon précédent article). Ils insistent sur le fait que l’islam se nourrit encore de cette espérance apocalyptique. Voilà qui est plus sérieux ! Et puisque l’affaire est sérieuse, il ne faut pas en rester sur cette conclusion "que nous ne parviendrons jamais à en percer le code secret". Ma réponse est qu’on peut y arriver. Il faut pour cela bien connaître les textes bibliques, l’histoire du peuple hébreu, et surtout, les ouvrages des professeurs Dupont-Sommer et Claude Tresmontant, aujourd’hui décédés, auxquels je tiens à rendre un vibrant hommage.

12/1. et un signe grand s’est fait voir dans les cieux une femme revêtue de soleil (Israël)... et sur sa tête une couronne de douze étoiles (l’esprit des douze tribus).

Les passages en italiques que je cite sont extraits, sans aucune modification de ma part, de la traduction du professeur Claude Tresmontant, la seule traduction que je considère comme fiable car au plus près du texte d’origine (cf. Apocalypse de Jean, Edition F.-X. de Guibert). Les interprétations sont miennes et, comme d’habitude, à l’opposé de celles qui ont cours.

12/3. et voici un grand serpent de mer... Ce grand serpent de mer, c’est la constellation dans laquelle l’auteur (ou plutôt les auteurs) essénien voit le symbole du mal et du mauvais...12/9. le serpent ancien celui qui est appelé accusateur et le satan celui qui égare... 12/3. rouge comme le feu... feu de l’enfer... 12/3. à lui sept têtes et dix cornes et sur ses têtes sept couronnes royales... Attention, nous sommes toujours dans le ciel ; ces têtes, cornes et couronnes sont des étoiles.

12/4. et le serpent de mer s’est tenu devant la face de la femme qui va enfanter pour lorsqu’elle aura enfanté son fils qu’il le dévore... Grande originalité du (ou des rédacteurs) qui ne se contente pas de "lire" dans son ciel astrologique mais qui le met en mouvement. L’enfant est mis en sécurité... 12/5 vers dieu et vers son trône tandis que... 12/6. la femme s’enfuit dans le désert ... probablement le désert de Juda, à Qumrân (il y a concordance avec mon interprétation du protévangile de Jacques).

12/9. et il a été jeté le serpent de mer...il a été jeté à terre... du ciel sur la terre après une terrible guerre qui a eu lieu dans le ciel entre lui et la constellation de mi-ka-el.

12/15. et il a jeté le serpent hors de sa gueule derrière la femme de l’eau comme un fleuve pour qu’elle soit emportée par le fleuve... et elle est venue la terre au secours de la femme et elle a ouvert la terre sa gueule et elle a dévoré le fleuve... On a là l’image du Jourdain qui prend sa source, selon Josèphe, dans le gouffre insondable de Baneas/Paneas et qui, après avoir suivi un cours sinueux (serpentin), disparaît dans la mer Morte.

13/1. et je me suis tenu debout sur le sable de la mer... donc au bord de la mer... et j’ai vu sortant de la mer un être vivant qui montait à lui dix cornes et sept têtes et sur ses cornes dix couronnnes royales et sur ses têtes un nom d’insulte à l’encontre de Dieu... Il s’agit de Rome, sans aucun doute.

13/2. et l’être vivant que j’ai vu il était comme une panthère et ses jambes comme de l’ours et sa gueule comme la gueule du lion... Rions un peu ! Voilà comment l’auteur essénien décrit l’animal qui figure sur les monnaies romaines... la célèbre louve.

13/3. l’une de ses têtes comme frappée à mort... interprétation difficile. Dans l’évangile de Jean (Jn 18,10) Pierre coupe un petit bout d’oreille droite au romain Malcus de la cohorte envoyée par Pilate pour arrêter Jésus... et la blessure de sa mort a été guérie... par le Jésus de l’évangile de Luc qui lui recolle son bout d’oreille (Lc 22,51). Mais Mathieu, qui manifestement trouve Luc trop gentil, recoupe le petit bout d’oreille en question (Mt 26,51). Oui, cher lecteur, il s’agit de raisonner, non pas dans notre esprit mais dans l’esprit des Esséniens qui ont écrit ces textes. Suit une longue litanie anti-romaine... 13/3. et elle a été dans l’admiration toute la terre... 13/4. et ils se sont prosternés devant le serpent de mer (le satan) et... devant l’être vivant (Rome)...

13/5. et il lui a été donné une bouche... un empereur qui parle en son nom... 13/7. de faire la guerre avec les saints et de les vaincre...

13/11. et j’ai vu un autre être vivant qui montait de la terre et à celui-là deux cornes comme d’agneau et il parlait comme le serpent de mer... par correspondance, je pense qu’il s’agit du conseil des apôtres des Actes, agneau de l’évangile de Luc prêché par Paul alors que pour l’auteur de l’Apocalypse, le véritable agneau est celui de Mathieu, le conseil essénien sacrifié des Simon et Jacques susnommés. Il est vrai que tout ça est un peu compliqué, mais si cela avait été simple, les pères de l’Eglise n’auraient pas cafouillé comme ils l’ont fait et je n’aurais pas eu autant de peine pour déchiffrer toute ces histoires.

13/12. et il fait que le pays et ceux qui y habitent se prosternent devant l’être vivant premier... Rome... celui dont elle a été guérie la blessure de sa mort... Petite précision, c’est seulement une des têtes qui a été blessée, Malcus. Mais alors Malcus, qui est-ce ? Je pense qu’il s’agit de Pilate que l’auteur essénien ne pouvait qualifier - vu la réputation des Romains - que de voluptueux (en latin malacus). Rions encore !

13/14. et il dit... de faire une statue pour l’être vivant (Rome) qui a été blessé par le coup d’épée... et il lui a été donné de donner un esprit à la statue de l’être vivant afin qu’elle parle...(un empereur)... et que ceux qui ne se prosternent pas devant la face de la statue de l’être vivant soient mis à mort... pauvre Pilate qui avait tenté d’introduire la statue de l’empereur dans le temple ! Il a failli en perdre son latin.

13/16. ils leur donnent une inscription gravée sur leur main droite ou bien sur leurs fronts... deux opérations de recensement sont connues... suivies de deux soulèvements de la Galilée !!!

13/17. et que personne ne puisse acheter ou vendre... l’inscription du nom de l’être vivant... grande habileté des Romains qui, en dressant des listes de recensement, ont fait en sorte d’exclure de la société ceux qui ne voulaient pas en accepter les règles.

13/18. son nombre (de Rome) est 666... Les Romains inscrivaient probablement un chiffre sur la main des recensés (pour éviter qu’ils ne se fassent recenser deux fois) mais c’était aussi une identité officielle qui les autorisait à commercer. Pour l’auteur de l’Apocalypse, c’est un sceau de satan en rapport avec l’argent, par opposition au sceau divin inscrit sur le front des serviteurs de Dieu. Car cette identité officielle en faisait aussi des contribuables. D’où l’évocation des 666 talents d’or que recevait chaque année le roi Salomon.

7/4. et j’ai entendu le nombre de ceux qui avaient été scellés du sceau... L’auteur voit grand : 140 000 à avoir été marqués au front du sceau de dieu, 12 000 par tribu.

De l’encens monte vers le ciel. Cet encens, 8/3. ce sont les prières de tous les saints... lecteur ! Attention ! Il ne s’agit pas de prières chrétiennes mais esséniennes. Et , comme pour répondre à ces prières, voilà que tombent du ciel les quatre premiers fléaux, frappant à la fois l’univers et le monde des vivants... à l’exception de ceux, bien évidemment, qui sont marqués du sceau de Dieu. Puis, lorsque que retentit le cinquième schôphar, une étoile tombe sur la terre...

9/2. et elle (cette étoile) a ouvert le puits de l’abîme. Je pense qu’il s’agit toujours de la grotte insondable de Baneas/Paneas d’où sort le Jourdain... et alors est montée une fumée... comme la fumée d’une grande fournaise... et de la fumée sont sortis des sauterelles........

Avis aux amateurs d’apocalyses ! Avis à tous les visionnaires qui scrutent cet Apocalypse de Jean depuis des générations et des générations ! Avis aux églises évangéliques ! Avis aux sectes en tous genres ! Tout cela est complètement fou ! Je vais tout de même essayer de déchiffrer la suite dans un prochain article...

A suivre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès