Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Benoît XVI et la Chine renouent les liens

Benoît XVI et la Chine renouent les liens

Le Vatican lance un signal de détente à l’intention de la Chine et sollicite la normalisation de ses relations avec la République populaire chinoise. Il faut souligner que cela fait plus de cinquante ans que les relations entre la Chine et le Vatican sont brouillées. Au terme d’une réunion de deux jours, ayant permis des échanges entre responsables du dossier chinois au sein de l’Eglise catholique et des membres de l’autorité chinoise, il en découle une petite avancée dans les relations entre ces deux parties. Les deux Etats n’entretenaient plus de relations diplomatiques depuis les années cinquante.

Les principaux spécialistes du dossier chinois, le cardinal Zen, évêque de Hong Kong, le cardinal Shan de Taïwan, l’évêque de Macao, quelques experts religieux ainsi que les responsables de la Curie, dont le cardinal indien Ivan Dias, chef de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, ont essayé de dialoguer avec la Chine dans l’optique de renouer les liens si longtemps disloqués. L’objet de cette rencontre ? Définir une stratégie pour, comme l’exprime le communiqué officiel, « parvenir à une normalisation des rapports, à différents niveaux, afin de permettre une vie fructueuse et pacifique à la foi de l’Eglise et de travailler ensemble pour le bien du peuple chinois et de la paix dans le monde ». La diplomatie travaille avec acharnement. Nous verrons peut-être le pape actuel ou un de ses successeurs se rendre en Chine, y célébrer une grand-messe et rencontrer des jeunes. Le Vatican et la Chine ont une trop longue histoire pour ignorer combien de patience exige un tel rapprochement. Les relations sont à la détente actuellement.

Un peu d’histoire sommaire : les relations diplomatiques ont été rompues après 1949, lorsque le Vatican a décidé de reconnaître Taïwan. Deux ans plus tard, la situation des catholiques chinois a empiré, ils ont connu persécutions à l’époque de la Révolution culturelle. Actuellement, ce n’est plus le cas, mais les autorités chinoises n’en cessent pas moins de procéder régulièrement à des arrestations, ou à des nominations d’évêques sans l’accord du pape.

Un dialogue constructif

Le nombre de catholiques en Chine est inconnu. Il n’existe aucun chiffre officiel. Les estimations varient entre quinze et vingt millions de chrétiens catholiques. Dans ces discussions sensibles que se livrent Rome et Pékin, l’Eglise de Chine est divisée en deux parties, avec d’un côté une Eglise dite « patriotique » ou « officielle », dépendant directement du pouvoir politique chinois, et une autre dite clandestine restée, contre vents et marées, fidèle au pape.

Le Saint-Siège présente un point non négociable, même si les modalités d’application peuvent être déclinées de diverses manières : le lien qui doit unir tout évêque au successeur de Saint Pierre, le pape Benoît XVI. Depuis deux ans, une sorte de modus vivendi semblait avoir été trouvé, puisque la plupart des récentes nominations d’évêques au sein de l’Eglise patriotique avaient reçu, de façon informelle et non officielle mais bien réelle, l’aval du Vatican. Quelque 80% des évêques chinois seraient aujourd’hui en communion avec Rome. Mais à l’automne, Pékin a nommé trois nouveaux évêques sans consultation. Nouveau pas en arrière. L’omniprésence, de surcroît, de l’association patriotique qui gère les affaires de l’Eglise officielle rend, avec le temps, le fossé « culturel » de plus en plus profond.

Les responsables chinois ont des exigences

Le Saint-Siège signifie aux responsables chinois ses positions et son intention qui sont de favoriser la voie diplomatique et de ne pas attiser les tensions. Le Vatican souhaite établir « un dialogue respectueux et constructif ». Le temps presse, davantage pour Rome que pour Pékin, car sur les cent quarante évêques que compte la Chine (soit deux tiers officiels et un tiers clandestin), une centaine approchent de l’âge de la retraite. Il est grand temps de résoudre ce petit problème. Un véritable saut générationnel rend la question des nominations centrale et urgente pour le pape.

Le gouvernement de Pékin, comme tous les pouvoirs et ex-pouvoirs communistes, redoute le pouvoir souterrain de l’Eglise catholique, et pourrait avoir tout intérêt à poursuivre sa politique de deux pas en avant, un pas en arrière. Néanmoins la Chine n’est plus seulement une puissance émergente sur la scène économique mondiale, elle est également un acteur politique qui entend accroître son poids diplomatique. Sous cet angle, le Saint-Siège n’est pas un interlocuteur négligeable.

Les autorités de Pékin ont rappelé leurs conditions au rétablissement des relations avec le Saint-Siège. Liu Bainian, vice-président de l’association patriotique chinoise, affirme : premièrement « le Vatican doit rompre toute relation avec Taïwan ». C’est un faux obstacle, en effet, le pape est prêt à le faire rapidement si les autres dossiers aboutissent. Monsieur Liu Bainian ajoute : « ... le Vatican doit s’engager à ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures de la Chine ». C’est la partie la plus délicate. S’ingérer dans les affaires intérieures de la Chine, cela veut dire quoi ? L’histoire ne manque pas d’exemples allant dans ce sens. Nous aurons tout loisir d’observer l’évolution de ces relations naissantes (ou renaissantes).

Documents joints à cet article

Benoît XVI et la Chine renouent les liens

Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Fabienne (---.---.24.89) 24 janvier 2007 12:10

    Intéressant article, il relate bien les faits tels que nous les avons perçu ces derniers temps.


    • slaf (---.---.41.15) 24 janvier 2007 12:23

      Merci je ne connaissais pas la petite histoire.

      >>Le gouvernement de Pékin, comme tous les pouvoirs et ex-pouvoirs communistes, redoute le pouvoir souterrain de l’Eglise catholique

      En fait je voudrais préciser « le contre pouvoir de coeur » plutôt que la notion de pouvoir classique. Celui qui va contre la pensée unique (logique économique etc....)


      • Bill Bill 24 janvier 2007 13:09

        J’ai entendu parler de tout cela, mais dites moi, qu’est ce qui vous fait croire que le Vatican est prêt à lacher la reconnaissance de Taïwan ?

        Bien à vous

        Bill


        • Bill Bill 25 janvier 2007 01:04

          Cher Talleyrand,

          Merci de ce petit clin d’oeil smiley , je vois qu’une promesse est une promesse smiley .

          On aura surement l’occasion plus tard de ne pas être d’accord du tout smiley .

          Bien cordialement

          Bill


        • ZEN zen 24 janvier 2007 13:56

          Quoi ? Le Vatican veut faire une OPA sur la Chine ? C’est vrai qu’il y a beaucoup d’âmes à sauver là-bas... smiley


          • miaou (---.---.163.111) 24 janvier 2007 15:21

            Le zen s’implante et se propage en Occident et le christianisme fait de même en Chine.


          • Zamenhof (---.---.18.153) 24 janvier 2007 19:48

            Il y a une différence : le Zen n’est pas une religion, mais une forme de psychanalyse athée avec des rites autours, une façon de s’euthanasier déjà de son vivant, et c’est d’ailleurs bien pour ça qu’il a tellement la côte auprès des intellectuels parisiens  smiley


          • (---.---.229.236) 24 janvier 2007 19:54

            Le ZEN est le nom Japonais du Boudisme, donc c’est une religion.


          • ZEN zen 24 janvier 2007 20:28

            @

            IP:xxx.x33.229.236) et Zamenhof

            Ignorants !


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 26 janvier 2007 21:45

            Mister Talleyrand, Le ZEN, eh ben le Zen n’est pas une religion, mais une forme de psychanalyse athée avec des rites autours, une façon de s’euthanasier déjà de son vivant, et c’est d’ailleurs bien pour ça qu’il a tellement la côte auprès des intellectuels parisiens


          • Petit 27 janvier 2007 17:02

            « Soyez heureux que les athées soient venus vous saluer dans ce forum désertique. Parce que les tribulations de Benoït en Chine n’ont pas l’air d’enthousiasmer jusqu’à l’euphorie nos benoits agoravoxiens. Mais bon, charité chrétienne oblige, on ne va tirer sur l’ambulance non plus. Ce ne serait pas sympa »

            Et encore cet article est en une. Ca confirme les données des sondages sur la pratique et la croyance religieuse en France.


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 28 janvier 2007 00:34

            Notre ami Petit at-il un problème avec la foi chrétienne ? S’il est Athé, il peut s’étouffer avec. Il ne changera pas le fait que la France tout en étant multi religions a été avant tout chrétienne dans le passé. Le présent est tout autre. smiley


          • ZEN zen 28 janvier 2007 08:07

            « Antoine Christian LABEL NGONGO »

            Sur le zen, vous dites n’importe quoi...Un peu de culture là-dessus serait utile.


          • (---.---.140.118) 28 janvier 2007 12:49

            Zen

            C’est d"autant + impardonnable qu’avec Google, on n’a même plus besoin d’être cultivé sur quoi que ce soit pour en apprendre un minimum dessus en 1/4 h à peine. Et ce, quelque soit le sujet. En ce sens, l’internet est vraiment une révolution majeure dont on n’a pas fini de mesurer les implications en tout domaine. Mais c’est un autre sujet.


          • (---.---.55.118) 28 janvier 2007 13:59

            @ Antoine Christian LABEL NGONGO (IP:xxx.x45.150.53) le 26 janvier 2007 à 21H45

            « Mister Talleyrand, Le ZEN, eh ben le Zen n’est pas une religion, mais une forme de psychanalyse athée avec des rites autours »

            Si tu veux t’informer sur le « ZEN », consulte le « RIZ » !

            Non, non, ce n’est pas une blague ! Il s’agit du « Registre International du Zen »

             smiley


          • (---.---.21.162) 29 janvier 2007 06:40

            La culture du riz (céréale) à travers les « civilisations » est bien plus intéressante que l’histoire des religions qui, elles, n’ont rien apportées de bon.

            Shawford, c’est quoi le libre-arbitre ? ça se mesure comment ?

            TB : céréal killer d’ogm et des faux-liants.


          • Antoine Christian (---.---.150.53) 30 janvier 2007 21:51

            Le Zen que tu présentes à l’air de ressembler à une secte. J’espère que je me trompe. smiley


          • Antoine Christian (---.---.150.53) 30 janvier 2007 21:53

            Le zen n’a aucune âme à sauver à part celle de personne fragile à endoctriner smiley


          • moebius (---.---.30.79) 27 janvier 2007 21:25

            Les chinois sont définitivement athées et surtout plus superstitieux que religieux. Que peut leur apporter la religion catholique ? pas grand chose ! par contre si les nouveau « nés américain » peuvent leur apporter « la chance » et la prospérité ? Mais j’ai aussi rencontré au Sichuan un chinois convertis au boudhisme tantrique, exeption qui confirme la régle ou cas plus général de défiance par rapport à l’idéologie dominante...


            • moebius (---.---.30.79) 27 janvier 2007 21:27

              L’idéologie athée ne nous procure aucune satisfaction !


            • Michel Maugis Michel Maugis 28 janvier 2007 03:45

              @Moebius.

              L’idéologie athée ne nous procure aucune satisfaction !

              Vous avez certainement un complexe d’infériorité par rapport aux athées marxistes !!

              La religion mono théiste est la première de toutes les idéologies avant même les idéologies politiques.

              L’athéisme marxiste ne peut en aucun cas être une idéologie, de la même manière que le nudisme ne peut être une manière de se vêtir.

              Il ne peut être perçu comme une « idéologie » que par les idéologues théistes endoctrinés eux mêmes et les athées non marxistes car eux mêmes endoctrinés et aliénés par la société classiste.

              Car l’athéisme est bien la seule « idéologie » que tout le monde possède intrinsèquement à la naissance, doublement oserais je dire.

              premièrement par ce que un bébé ne serait croire et deuxièment, encore moins en un dieu.

              Athée moi même, sans interruption depuis ma naissance, d’abord sans le savoir et ensuite en opposition aux thèses obscurantistes des théismes, je peux vous assurer que mon « idéologie » me procure une immense satisfaction qui est non centré sur mon ego.

              il est vrai que je suis un athée marxiste, le seul athéisme qui vaille, car resté pur.


            • (---.---.55.118) 28 janvier 2007 13:40

              Et il consiste en quoi l’athéisme marxiste par rapport aux autres formes d’athéisme ?

              Peut-on avoir quelques éclaircissements ?


            • Grouik (---.---.167.65) 28 janvier 2007 17:07

              @IP:xxx.x53.55.118

              Ben... par rapport à l’athéisme, ça apporte le marxisme.

              De la même manière que l’athéisme philatéliste par rapport à l’athéisme apporte la passion de la collection de timbres.

              Bref, « athéisme marxiste » n’a pas de sens en sois, ça veut juste dire qu’il existe des personnes athée et marxiste (ça marche avec n’importe qu’elle idéologie, voire aucune).

              Par contre il est difficile d’être un « catholique marxiste » (catholique et marxiste) tout simplement parce que 2 idéologies totalitaires ont du mal à ne pas se faire concurrence (ce que nous montre l’histoire).


            • (---.---.117.141) 28 janvier 2007 17:19

              Le marxisme, idéologie dogmatique qui assimile grossièrement la philosophie à la religion est une régression par rapport à la position philosophique ouverte qu’est l’athéisme.

              http://perso.orange.fr/Connaissance.ouverte/NNM.doc

              Le marxisme présente par ailleurs quelques points communs avec le christianisme. Voir, à la fin de cette même page, XII - Ni Marx, ni Jésus.


            • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 28 janvier 2007 18:48

              Dis Moëbus, je suis marxiste, mais chrétien. Il n’y a aucune incompatibilité à celà. Je ne pense pas dépendre d’une quelconque idéologie. J’ai ma conscience pour moi. smiley


            • Shaggy (---.---.113.30) 28 janvier 2007 00:32

              Le président de la Chine et moi sont francs au sujet d’une fermeture immédiate de l’ambassade papale à Taïpeh.


              • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 28 janvier 2007 00:37

                Shaggy a t’il un problème avec sa conscience ? Cause t-il dans le vide ? Il se prend pour un Dieux le Shaggy ? smiley)


              • (---.---.112.233) 28 janvier 2007 21:47

                Content que ma provocation est fonctionnée .Je suis catholique et marxiste de culture. Catholique j’ai été baptisé, on ne m’a demandé mon avis, mon fils ne l’est pas. Marxiste par ce que ça faisait sans doute parti de mon cursus universitaire, culture subie donc et au fond je n’adhére et ne crois en rien pas meme à l’athéisme qui reste que vous le vouliez ou non une doctrine et une idéologie. Il n’y pas de dieu ça pourrait vouloir dire qu’on peut y mettre à la place ce qu’on veut, l’athéisme, la société, la production, la consommation, la république, et meme pourquoi pas un guidon de bicyclette... Ne croire en rien ça fait plutot parti de la généralité et rares sont ceux qui ont le courage de leur croyance si « naive » et qui se font si facilement rouler dans la farine. Et fier de cet arrogance nous n’allons nul part et restons pathétiquement maitre de notre destin... mais nous voulons croire, nous voulons le monde et pas cet « hauteur ».


                • moebius (---.---.112.233) 28 janvier 2007 21:48

                  Tu la dit bouffi !


                • admiratif (---.---.146.118) 28 janvier 2007 21:55

                  Salut le ruban ! Tu t’en sors ?


                • moebius (---.---.112.233) 28 janvier 2007 21:58

                  @ antoine christian label ncongo. L’idéologie, vous en dépendez que vous le vouliez ou non. La langue par exemple, inventez votre propre langue, mais qui vous comprendra .C’est une création « collective », un systéme conventionnelle de représentation, une culture , une idéologie.


                • moebius (---.---.112.233) 28 janvier 2007 22:00

                  Le ruban s’en sort et des espaces infinies et insoupsonnées s’ouvre devant lui


                • admiratif (---.---.146.118) 28 janvier 2007 22:02

                  Alors on ne parle pas de la même chose !


                • moebius (---.---.112.233) 28 janvier 2007 22:29

                  Si je demande l’heure à quelqu’un, c’est que je sais par avance qu’il va pouvoir me la donner, « Je crois » Si je suis en terre étrangére et si je ne connait pas la langue « je ne crois pas », en tout je peux douter. Les liens entre la Chine et Vatican ? diplomatiques ces liens, diplomatiques trés seulement.


                • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 29 janvier 2007 00:35

                  Trop drôle, je reste un indépendant, je n’ai pas d’idéologie et je persiste sur cette voie moebus.


                • (---.---.21.162) 29 janvier 2007 06:51

                  La langue, l’idiome, permet aux hommes de se comprendre même s’ils ne sont pas d’accord.

                  Les religions et idéologies divisent les hommes même s’ils sont d’accord sur l’essentiel.

                  TB : céréal killer d’ogm et des faux-liants.


                • moebius (---.---.112.233) 28 janvier 2007 23:06

                  L’athéisme n’est pas satisfaisant il est meme ennuyeux à crever. Etsi les chinois acceptent de travailler pour des salaires à nos yeux si dérisoires c’est qu’ils y croient et que le monde est ouvert pour eux. Pour nous le monde est fermé, fini et nous pouvons nous permettre le luxe de l’incroyance et de l’insignifiance. On se fait chier à èpier chez l’autre le moindre signe de foi qu’il faudra absolument stigmatiser... Et nous restons là hilare sur la berge.... L’athéisme n’est pas satisfaisant

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès