Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Benoît XVI : un pontificat sous le signe du dialogue et de la (...)

Benoît XVI : un pontificat sous le signe du dialogue et de la contradiction

20080402PHOWWW00150.jpgQuatre ans se sont écoulés depuis la nomination de Joseph Ratzinger comme souverain pontife de l’Eglise Catholique Romaine et force est de constater que Benoît XVI n’affiche pas la même popularité que son prédecesseur Jean-Paul II. Récemment, l’annulation de l’excommunication de quatre évêques intégristes, dont le négationniste monseigneur Williamson qui avait affirmé voila un an ne pas croire qu’il n’y ait eu de chambres à gaz, a froissé la communauté juive et provoqué la colère du monde catholique, décidément hostile à ce pape profondément traditionaliste. En France, un manifeste signé par cinquante penseurs et philosophes catholiques s’indignant de cette décision a été publié dans le mensuel catholique La Vie.

Un dialogue gâché avec la communauté juive
D’un point de vue général, l’annulation de l’excommunication de Mgr Williamson illustre parfaitement le pontificat de Benoît XVI, résolument contradictoire. En prenant cette décision, Benoît XVI s’est en effet attiré les foudres de la communauté juive, un différent fort dommageable au vu des efforts engagés par Joseph Ratzinger pour améliorer les relations entre les deux communautés. Dès son élection, Benoit XVI avait effectivement engagé un dialogue, qui s’était traduit par une visite au camp de concentration d’Auschwitz, et, plus récemment à la Synagogue de New York où le pape avait tenu à réitérer l’engagement de l’Eglise au dialogue. Cette ouverture vis-à-vis de la communauté juive s’inscrit dans la logique de rassemblement prônée par Benoît XVI, que ce soit vi- à-vis de la branche conservatrice de l’Eglise Catholique, marginalisée sous le pontificat de Jean-Paul II, où de l’Eglise Orthodoxe, avec qui le dialogue a repris.

La réconciliation avec l’Eglise Orthodoxe
Benoît XVI et le Patriarche de Constantinople Bartholomée (la religion orthodoxe est divisée en deux branches, celle de Moscou et celle de Constantinople) ont en effet entamé une correspondance épistolaire fertile, qui a abouti sur l’instauration d’une commission de travail commune au sujet du rôle de la papauté, un différent entre les deux Eglises qui est à l’origine du grand schisme d’Orient de 1054. Quant au patriarche de Moscou aujourd’hui décédé, Alexis II, il avait effectué une visite riche en symboles voila un an, en se rendant dans la Cathédrale de Notre Dame de Paris. Désormais, une réunification des deux églises chrétiennes n’est plus, à long terme, inenvisageable.

Un conservatisme mal interprété
Si Benoit XVI a le mérite d’avoir engagé un processus de réconciliation avec l’Eglise Orthodoxe, conformément à la tendance exprimée lors du concile de Vatican II (ce concile, qui s’est déroulé entre 1962-1965, a engagé un processus de modernisation de l’Eglise, en prônant les principes d’ouverture vis-à-vis des autres églises et de libéralisation des moeurs), il n’en reste pas moins que ses mains tendues à la branche conservatrice de l’Eglise a sérieusement entamé sa popularité. L’autorisation de célébrer la messe en latin accordée aux prêtres traditionalistes avait en effet été présenté comme une atteinte aux acquis du concile de Vatican II et fermement dénoncée par les progressistes, alors que cette décision s’inscrivait dans le processus de réunification de l’Eglise lancé par Benoît XVI. L’intégration de la très conservatrice Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X est ainsi désormais envisagée du fait de l’annulation de l’excommunication de quatre évêques qui la composent. Au-delà de son conservatisme, Benoît XVI se présente donc comme le pape de la réconciliation...

La lente évolution des moeurs
L’ouverture à la branche conservatrice de l’Eglise qu’a prôné Benoît XVI a masqué une certaine évolution des mœurs, certes lente, mais tout du moins plus concrète que sous Jean-Paul II. Benoît XVI a ainsi été le premier pape à autoriser l’usage du préservatif...sous certaines conditions (couple marié dont l’un atteint du sida), ce qui constitue malgré tout une avancée notable. Sur d’autres domaine telles que l’euthanasie, le Vatican est resté campé dans ses positions, Benoit XVI assimilant cette pratique a un acte indigne de l’homme , en rappelant que Jésus a souffert et il est mort sur la croix par amour. De cette façon, il a donné sens à notre souffrance. Reste que Benoît XVI a souhaité privilégier le rassemblement des branches de l’Eglise à la modernisation de cette dernière, deux données incompatibles.

Retrouvez cet article dans son contexte original sur http://lenouvelhebdo.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • mcm 4 février 2009 10:39

    @Alex Joubert,

    Voilà encore un article dont l’excellente densité informative en remontre à beaucoup d’auteurs de AV, plus enclins à la sensiblerie qu’à l’analyse.

    Jeune homme, je vous félicite chaudement pour votre précoce talent de journaliste, vous lire est toujours instructif.


    • Gasty Gasty 4 février 2009 12:21

      Avez-vous été batisé mon petit ???

      C’est pour savoir si je peux vous donner le bon dieu sans confession.


    • Didier Lembrouille Didier Lembrouille 4 février 2009 18:50

      tu peux me le donner à moi le bondieu sans confession..


    • LE CHAT LE CHAT 4 février 2009 10:43

      bientôt la réhabilitation des prêtres pédophiles ! smiley qu’est ce qu’il faut pas faire pour garder son personnel ! l’un des seuls secteurs qui embauche en ce moment et qui trouve pas ses effectifs ! smiley


      • LE CHAT LE CHAT 4 février 2009 10:46

        La réconciliation avec l’Eglise Orthodoxe rien d’étonnant à ça , j’ai vu aux news le sacre de Kiril , ça sent la naphtaline à donf , toute cette pompe ! ils ont tout pour s’entendre dans tout ce qu’il y a de plus réactionnaire !


        • Hieronymus Hieronymus 4 février 2009 12:53

          @u Chat
          en dehors du beau mot d’esprit qui entend faire mouche, pas gd chose a commenter sur l’evolution de l’eglise ..
          et l’intronisation de Cyrille Ier, vous vous attendiez a quoi ? que les types soient en jean et en baskets ? et qu’a la fin il dise : "venez avec moi, je vous paie tous un coup a boire ?"
          si le ou les eglises, c’est pas votre truc, laissez tomber, mais n’allez pas vous foutre des gens comme cela juste pour le plaisir, trop facile et pas tres sympa ..


        • LE CHAT LE CHAT 4 février 2009 13:36

          @Hieronymus

           dans la mesure où ces gens savent pas rester à leur place , veulent nous imposer leur morale rétrograde et leurs idées fumeuses ,le combat contre toutes les religions est une juste cause . Le monde serait meilleur sans les religions !


        • Tonton Tall 4 février 2009 12:05

          Le fait est qu’une réalité historique qu’on a cru enterrée, refait surface, à savoir : que l’Eglise catholique a été antisémite pendant près de 2000 ans, et qu’elle éprouve beaucoup de mal à évoluer.

          Je me rappelle encore de mon père catho qui m’expliquait à l’âge de 6 ans que les Juifs, c’était ceux qui
          avaient tué Jesus. Amen.

          Je note que l’Islam, ce n’est pas mieux, c’est même encore bien pire car ils ne font aucun état d’âme à ce propos, ils affichent carrément la couleur.

          Enfin, quant au Judaïsme, faut-il s’étonner que le truc du Peuple Elu ( les autres pouvant crever ) foute continuellement le bordel entre les communautés ?

          La solution à toutes ces conneries, c’est la foi limitée à la sphère privée, et les religions interdites d’enseignement. Avec même un cours anti-clérical basé sur l’histoire, l’actu et la psy pour mieux défendre la démocratie qui, ne l’oublions jamais, est toujours sous la menace des religieux qui rêvent de théocratie.

          Les 8 années merdiques que le monde vient de vivre ont été marquées par le couple infernal évangélisto-islamique Bush - Ben Laden.

          Ras-le-bol de tous ces connards !!


          • oncle archibald 4 février 2009 12:43

             Tonton Tall vous revez d’éradiquer toute foi de la surface de la planète en "interdisant l’enseignement des religions".. L’église catholique a déjà survécu à ce genre d’épreuves, l’église hortodoxe a également survecu au communisme, bref.. vous avez du souci à vous faire, penser à un Dieu, à un au-delà, à un monde meilleur, est accroché solidement à la nature humaine... et la foi, même la foi en l’athéisme, s’apprend de génération en génération... Elle s’apprend, donc, comme tout le reste....


          • Hieronymus Hieronymus 4 février 2009 13:00

            @ Tonton
            facile les cliches anti-semites
            lors des emeutes de foule au Moyen Age ou plus tard, les Juifs menaces par la vindicte populaire trouvaient souvent refuge et asile aupres des eveques ou des archeveques, cela vous etonne ?
            et ds les territoires de l’est de l’europe, ceux qu’on appelle "les justes" car ils ont habrite des Juifs durant la 2eme guerre mondiale parfois au peril de leur vie, etaient souvent des pretres ..
            moderez un peu vos cliches avant de tout vouer aux gemonies !


          • Tonton Tall 4 février 2009 14:03

            Ben oui, on connaît la chanson, certains en sauvent effectivement 10 sur le temps que d’autres en brûlent 1.000. Et puis ensuite, la propagande zoome sur les10... Classique.
            Et c’est justement ce type de déni, ou de minimisation, qui facilite la relance du cycle + tard
            Car à nier ou minimiser les faits, on en oublie les causes, et ça continue


          • Tonton Tall 4 février 2009 14:13

            Oncle archibald
            Vous confondez foi et Eglise, ce n’est pas la même chose pour moi.
            Dans mon schéma, la foi et le culte sont autorisés, c’est juste l’enseignement des religions dans les écoles qui est interdit, et avec un cours qui explique le pourquoi de ça.
            Faire comprendre au lieu de simplement interdire, c’est essentiel.
            Un tel système devrait commencer à porter ses fruits après 2 générations. C’est un travail au long terme.
            Les cléricaux le savent bien d’ailleurs, c’est pour ça qu’ils font beaucoup d’efforts pour s’implanter dans l’enseignement.


          • vin100 4 février 2009 21:48

            Le Tonton Tall nous refait toujours le même discours d’ Ayatollah antireligieux de base.
            Son programme repête ce que fut la belle et glorieuse politique soviétique des goulags qui voulurent comme lui éradiquer cet opium du peuple.
            On sait quel marasme et quel apauvrissement moral, culturel et social en fut le résultat, ce qui ne fit qu’accélérer la chute de ce régime.
            Nous passerons sur les quelques erreurs évidentes dut à une incompréhension et a un manque d’intérêt du Tonton mais qui ne sont pas gage d’un bonne compréhension du phénomène religeux.


          • Tonton Tall 4 février 2009 23:57

            L’équivalence athéïsme - communisme est une idiotie très répandue chez les chrétiens
            Car ça n’a rien à voir
            Le communisme est une logique économique qui aurait pu très bien être pro-chrétienne, en fait
            Les soviets se sont vengés des poppes parce qu’ils bouffaient dans l’assiette des tsars
            Mais les églises ont toujours les putains du pouvoir, quelqu’il soit
            Les cocos auraient dü le comprendre et garder les poppes avec eux, comme le fait Poutine
            Un tel choix aurait changé sans doute changé l’histoire, car c’est surtout l’anti-christianisme qui a été exploité par les capitalistes pour contrer les cocos. Hitler s’en est aussi servi pour recruter des français dans la wehrmacht contre les russes.


          • Tonton Tall 5 février 2009 00:06

            J’ai été éduqué catho...
            Je vous connais jusqu’à la moelle


          • morice morice 5 février 2009 02:50

            vous savez quel est l’auteur du texte, médisant obsédé ?


          • morice morice 5 février 2009 02:52

            la fin de votre diatribe est pour vous, on suppose.... expliquez-nous plutôt ce que vous faites ici, faux athée et faux "homme de gauche"..
            http://mathieusoliveres.midiblogs.com/about.html


          • oncle archibald 5 février 2009 08:48

             Je pouffe ! Vous devriez dire franchement que vous n’avez rien contre ceux qui jouent du piano mais qu’il leur est interdit d’apprendre le solfège et de faire des gammes ! N’essayez pas de travestir votre pensée en mettant la main sur le cœur avant de professer votre grande tolérance !


          • Tonton Tall 5 février 2009 10:02

            archibald
            ça c’est du sentimentalisme primaire qui est bien loin de ma vision sociologique des choses
            si c’est votre façon d’appréhender les choses, ce n’est pas la mienne

            morice
            rien compris ... c’est quoi ce lien ? ..... c’est à moi que tu causes ?
            un nouveau délire ?


          • TSS 4 février 2009 14:10

            dire qu’il y en a sur ce fil pour croire que vous êtes l’auteur de ces lignes alors que que vous ne faites que

            reproduire la pensée d’adultes qui n’ont pas le courage de s’affirmer... !!


            • Hieronymus Hieronymus 4 février 2009 17:09

              @ l’auteur
              merci pour cet article qui permet d’evoquer le role de l’eglise et en l’etudiant de sortir un peu des cliches tant rabattus a ce sujet !
              J’avoue avoir plus que la nausee des accusations d’anti-semitisme qu’on nous ressasse a tout bout de champs ds les medias, epouvantable chasse aux sorcieres permanente ou chacun veut se montrer plus pieux que son voisin, on frole parfois le delire ..
              Benoit XVI n’est absolument pas antisemite, il l’a nettement reaffirme et cette levee d’excommunication a uniquement pour but de prendre langue avec la fraternite saint Pie X de Mgr Lefebvre (decede en 1991)

              Une precision concernant la réconciliation avec l’Eglise Orthodoxe, depuis le deces d’Alexis II en decembre 2008, le metropolite Cyrille de Smolensk vient d’etre intronise Patriarche de toutes les Russies le 1er fevrier dernier a Moscou, sur les rapports deja existants entre ce nouveau patriarche et Benoit XVI voir :
              http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=50745
              bien cordialement
               


              • Le Nouvel Hebdo 4 février 2009 17:52

                Merci Hieronymus, j’ai en effet souhaité creusé l’apparence très traditionaliste de la politique de Benoît XVI étant moi même très critique à son égard. Merci pour le lien.


                • Neosysteme Neosysteme 4 février 2009 18:02

                  Les religions et les guerres, avec pour maître absolu : l’argent, forment le triptyque de l’horreur...

                  Ces religions qui prônent l’amour de son prochain ont un beau tableau de chasse en matière de mort et de souffrance. Juifs et Musulmans s’entretuent et le vatican compte les points.

                  Le "Saint père", et sa cour de cardinaux, qui nous expliquent, depuis bien longtemps, que les premiers seront les derniers, vivent comme des nababs ceints d’or et de pierres précieuses...Dire qu’en 2009, il y en a encore pour accepter ça sans rien dire (un peu comme les salaires des joueurs de foot)...

                  Ils nous démontrent, par là même, qu’ils ne croient pas au produit qu’ils tentent de vendre.

                  Ceci étant dit, je ne place pas les autres bonimenteries au dessus du panier, et rejoins les propos de Tonton Tall : les croyances doîvent rester dans la sphère privée.

                  Alors, Benoît XVI ou Roger XXV... Pour moi, c’est kif kif.

                  (1er post incisif...)


                  • raymond 4 février 2009 22:28

                    "Le préservatif permis à un couple marié dont un des partenaires est atteint du sida"
                    On croit rêver !
                    Quand les catholiques se rendront-ils enfin compte que la "nomenklatura" de Rome fait un mal énorme au christianisme tout entier et quand finiront-ils enfin par lui tourner le dos ?


                    • Tonton Tall 5 février 2009 00:03

                      soumission à Dieu, soumission à l’Autorité, soumission ... soumission ...
                      ya pas moins révolutionnaire qu’un catho, sinon 2 cathos
                      c’est étudié pour d’ailleurs...


                    • vin100 6 février 2009 13:19

                      On aime bien lire ce vieux dinosaure de Tonton Tall.

                      Il est comme Staline et Lénine qui tous deux comme notre cher Tonton avait été eduqués "religieusement".
                      Et puis allé savoir pourquoi , l’indigestion.
                      Ayant mal assimilé, ils reproduisent ensuite à l’envers lesmêmes travers qu’ ils avaient percus et les insupportaient.

                      Tonton Tal avec son Programme de Procurateur Révolutionnaire ou de Commissaire Politique aurait fait des merveilles.
                      Ils dit que l’on confond ou que l’on ne comprend pas, Oh Grand Tonton qui a tout compris.
                      Sourires

                      Le phénomène religieux et la Spiritualité (qui est un stade auquel notre cher Tonton n’a pas même idée) à toujours été et heureusement rétif à tout, même a cette modernité positiviste et somme toute assez ringarde que nous défend le Tonton régulièrement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès