Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > C’est un Juif qui rencontre un autre Arabe...

C’est un Juif qui rencontre un autre Arabe...

Quid de ces Rabbins antisionistes qui essayent depuis plusieurs années de faire entendre leurs voix, sans récolter beaucoup d’attention des médias traditionnels ?

Leur théorie, pour autant surprenante qu’elle soit, est pourtant portée par une logique indéniable.

Se basant sur le texte de la Bible, ils affirment que les sionistes n’ont rien à faire en Palestine actuellement puisque dans l’Ancien Testament, seule partie de la Bible acceptée par la religion juive, il est dit clairement que lorsque le Messie sera venu, il sera temps pour le peuple Juif de retrouver sa « terre promise », mais pas avant…

Or, jusqu’à preuve du contraire, pour les Juifs, le Christ n’est pas le messie, et ils l’attendent encore…leur présence en Palestine n’est donc pas justifiée, si on se base pragmatiquement sur le texte de la Bible.

Lors d’une conférence de presse récente, ils ont conclu leur intervention par ces mots : « la Palestine était un pays peuplé d’êtres humains, les Palestiniens, (…) ainsi que des Juifs orthodoxes qui craignent Dieu. Et tous dirent comme un seul homme : nous ne voulons pas d’un état d’Israël (…) étant donné que les sionistes ont usurpé la terre, qu’ils sont allés en Palestine, et qu’ils l’ont volé au peuple Palestinien, ils ont soumis ce peuple par la force des armes puis ils l’ont expulsé, (…) les sionistes, bien loin d’être les protecteurs des juifs, sont en réalité les principaux responsables de l’antisémitisme dans l’ensemble du monde (…) nous prions pour la venue du jour où la gloire de Dieu sera révélée au monde entier, et où nous pourrons tous le servir, dans la paix et l’harmonie ». lien

Au-delà de cette position radicale, deux chercheurs ont planché sur la question de l’origine du peuple Juif, dans un ouvrage de près de 600 pages, et leur conclusion est pour le moins originale :

Ils s’appellent Messod et Roger Sabbah et leur proposition est étonnante, car si elle s’avère exacte, Israël et les autres pays arabes n’auraient plus aucune raison de se faire la guerre, pour la bonne et simple raison que tous seraient de même origine.

Pour être tout à fait complet, ils ne sont pas les premiers à avoir imaginé cette théorie, puisque Freud, dans son ouvrage « l’homme Moïse et la religion monothéiste  » (Gallimard, 1986) avait lui-même écrit : « nous aimerions à présent risquer cette conclusion : si Moïse fut un égyptien, s’il transmit sa propre religion aux Juifs, ce fut celle d’Akhenaton, la religion d’Aton  »…. mais ce n’est pas tout.

L’égyptologue Fabre d’Olivet, un contemporain de Champollion, (lien) avait déjà en 1820 fait un rapprochement entre Adam, Caïn, Seth et surtout Hanokh, Hénokh et Noah de la racine hébraïque Anokhi (je suis) nom d’Akhénaton.

Le nom de tous ces personnages bibliques signifie « je suis le fondateur, l’artisan d’une nouvelle institution », et comme Caïn, d’une nouvelle métropole. lien

Sauf que les deux auteurs du livre « les secrets de l’exode  » (édition JC Godefroy, 2000, republié en 2008 en Livre de Poche) vont encore plus loin.

Sur plus de 500 pages, avec des références précises tirées soit de la Bible, soit de textes anciens égyptiens, s’attachant à utiliser la Bible Araméenne, plus complète que la Bible Hébraïque, puisqu’on peut y constater des différences essentielles, ils ont complété leur base de donnée en utilisant des découvertes récentes, notamment les tablettes de Tell-El-Amarna, anciennement appelée Akhet-Aton, documents administratifs qui évoquent la politique extérieure et intérieure du temps d’Akhenaton.

Voilà en résumé ce qu’ils défendent : la fin du monothéisme égyptien remonte à 1344 avant JC, avec la disparition d’Akhenaton, qui a signé aussi la désertion de sa capitale Akhet-Aton.

Les auteurs s’étaient interrogés sur le fait qu’on ne trouve aucune trace dans les textes egyptiens, ou ailleurs, d’un exode d’Hébreux et proposent cette solution : le peuple hébreu n’est autre que la population d’Akhet-Aton, chassée par le successeur du Pharaon Aï.

Ils auraient donc été déportés en Canaan, une province égyptienne située à 15 jours de marche de la vallée du Nil, et les prêtres monothéistes du peuple chassé auraient fondé, 40 années après la campagne militaire de Toutankhamon, la Judée, autrement appelée le royaume de Yahouda.

Akhenaton avait fait bénéficier à son peuple de toutes les richesses de l’Egypte, laquelle abandonnée, avait périclité.

La capitale était composée d’une population hétéroclite, non seulement d’Egyptiens mais aussi d’Ethiopiens, de Mycéniens, Minoïens, Crétois, Cananéens, Phéniciens, Babyloniens et les prêtres furent séduits par les femmes splendides et métissées de ce petit peuple.

Les frères Sabbah révèlent aussi à leur tour une erreur commise par les chrétiens, tout comme pour le peuple d’Akhet-Aton, au sujet d’Elohim (Dieu) qui, comme il est un pluriel signifie clairement qu’il y avait plusieurs dieux, ce qui est en contradiction avec une religion qui se disait monothéiste, et comme l’affirment les auteurs : « les Elohim sont les pharaons multiples, les pères de l’Egypte ».

Pour fonder leur théorie, ils ont mis en évidence de troublantes analogies entre l’alphabet Hébreu et l’écriture hiéroglyphique, mais aussi entre la Genèse et la cosmologie égyptienne. lien

Par exemple, Ils s’étaient étonnés, lors de la découverte de la tombe de Toutankhamon, que les égyptologues ne se soient pas interrogés sur la présence d’inscriptions religieuses peintes sur 8 colonnes. Or sur la 8ème colonne se trouve un hiéroglyphe signifiant « O Dieu » lequel signe rappelle exactement là 5ème lettre de l’alphabet hébreu « Hé  » signifiant « souffle de Dieu  ».

Ils démontrent que les noms des personnages de la Bible : Abraham, Moïse, Aaron, Josué, Sarah, Laban seraient en fait les noms et titres royaux des Pharaons de la 18ème dynastie.

Ils expliquent comment, grâce à l’histoire de l’ânesse de Balaam, on retrouve transcrit dans la Bible le nom d’Akhenaton.

Cette histoire proclame : « Anokhi Atone-Kha », que l’on peut traduire par « je suis ton Dieu Aton  », qui deviendra « Anokhi Adonaï » qui se traduit par « je suis l’éternel ton Dieu ».

Pour les deux auteurs, la quintessence de la sagesse égyptienne est parvenue jusqu’à nous, portée par la tradition orale de ceux qui se firent appeler les Hébreux.

N’est-il pas étonnant de rapprocher l’épisode de Moïse écartant les bras pour provoquer la séparation des eaux afin de permettre à son peuple d’échapper aux armées égyptiennes, alors que, comme l’affirment les auteurs, c’était l’une des prérogatives des Pharaons, dont le pouvoir permettait aussi de séparer les eaux ?

Une autre trouvaille des frères Sabbah se porte sur « l’arche de Noé » qui n’aurait pas été un navire, mais bien la ville fondée par Akhenaton, Akhet-Aton, et, comme Fabre d’Olivet, ils expliquent que « jamais le mot « tébah  » n’a voulu signifier « arche » mais le nom symbolique donné par les Egyptiens à leur ville sacrée, Théba, considérée comme l’asile, le refuge, la demeure des dieux ».

Quant au Mont Ararat, ou l’arche de Noé est supposée s’être échouée, ce serait, toujours d’après l’égyptologue Fabre d’Olivet, tout à fait autre chose, et en tout cas pas une montagne.

La traduction du mot Ararat est « orbe de l’effluence lumineuse  », et la pyramide contenant l’arche ou la barque de Ré est une « montagne de lumière  ».

D’ailleurs parmi les maquettes de bateaux retrouvées dans la tombe de Toutankhamon, une maquette en albâtre représentait l’Arche de Pharaon, dont la proue et la poupe étaient ornées d’une tête de gazelle sculptée. photo

Pendant les 120 jours de l’inondation, Pharaon se plaisait à visiter son pays avec sa famille et ses animaux favoris, et la légende d’un navire emportant Noé et tous les animaux viendraient peut-être de là ?

Cerise sur le gâteau, dans son livre « Akhénaton, roi d’Egypte  » Cyril Aldred relate la présence insolite d’un zoo à Akhet-Aton dans lequel se côtoyaient des animaux domestiques et sauvages… lien

Les auteurs des « secrets de l’exode » donnent aussi un tout autre sens au mot prophète : comme les habitants d’Akhet-Aton étaient d’origines diverses, ils avaient crée une nouvelle langue, qui allait devenir l’Hébreu, que les habitants de l’ancienne Egypte ne pouvaient comprendre, obligeant le Pharaon Aï à s’offrir un interprète, Aaron en l’occurrence, redonnant ainsi au mot prophète un tout autre sens : « intermédiaire entre Dieu (Pharaon) et les hommes (les habitants d’Akhet-Aton) ».

En résumé, ils apportent de multiples preuves que l’Egypte, et surtout le pays de Canaan, occupé aujourd’hui par la Palestine et Israël, était bien la patrie d’origine du peuple de la Bible…ce qui explique que cette terre est sacrée pour les 3 religions : musulmans, juifs, et chrétiens, (lien) et qu’il n’y a aucune raison pour que toutes ces religions ne cohabitent pas en paix, puisqu’elles ont la même origine.

Ce qui aujourd’hui, à la lumière des évènements qui perdurent, reste un vœu pieux.

Comme dit mon vieil ami africain : « le monde a beau changer, le chat ne pondra jamais ».

L’image illustrant l’article vient de « sos-crise.over-blog.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Mais où sont passés nos héros ?

L’homme est-il une espèce domestique ?

2012, odyssée de l’espèce

Nul ne sait ni le jour, ni l’heure

J’ai découvert l’Atlantide

Ils ont fait parler les pierres

Qui a peur de 2012 ?

L’énigme sur l’origine du froid qui s’abattit sur la terre il y a 75 000 ans

L’heure des convergences

Noirs, nous sommes tous noirs

Les 5 soleils mayas

La légende des pyramides

La réponse de l’arbre

Bugarach, le Bourg de l’arche


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 8 août 2014 10:43

    « Se basant sur le texte de la Bible, ils affirment que les sionistes n’ont rien à faire en Palestine... »

    Quelle idiotie smiley

    Des millions de Juifs sont intimement persuadés du contraire. Ce qui fait que ces rabbins sont aussi stupides que les négationnistes de la Shoah, qui prennent à rebrousse-poil l’absolue conviction de centaines de millions de gens « connaissant depuis toujours », à la différence de Jean-Marie Le Pen, l’utilisation de chambres à gaz homicides par les nazis.

    Cela s’appelle pisser contre le vent. Dans les deux cas.

    « Ils s’appellent Messod et Roger Sabbah et leur proposition est étonnante, car si elle s’avère exacte, Israël et les autres pays arabes n’auraient plus aucune raison de se faire la guerre... »

    On ne se bat pas avec des raisons, on se bat avec des convictions et des sentiments.

    « En résumé, ils apportent de multiples preuves que… »

    Comme en leur temps Jane Burgermeister et Mike Adams, de triste mémoire. La méthode Cabanel a fait la preuve de son dilettantisme sensationnaliste. 


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 11:13

      césar

      ce qui est bien avec vous, c’est qu’on ne peut être jamais surpris.
      vous êtes le rationnel type, avec des certitudes incontournables, les pieds bien plantés dans vos bottes.
      votre vie doit être passionnante. 
      et n’oubliez pas, quand vous pissez contre le vent, ou pas, la dernière goutte est toujours pour vos pieds...dixit mon vieil ami africain.
       smiley

    • tf1Groupie 8 août 2014 11:31


      @Cesar,

      "Des millions de Juifs sont intimement persuadés du contraire« .

      Il faudrait que les Israeliens soient bien stupides pour affirmer qu’ils n’ont rien à faire en Palestine !

      Quoi qu’il en soit on est ici dans l’interprétation de textes religieux, donc personne ne peut vraiment avoir tort, contrairement au négationnisme de la Shoah, qui est la négation de faits historiques beaucoup plus »vérifiables".


    • César Castique César Castique 8 août 2014 11:52

      « ...vous êtes le rationnel type, avec des certitudes incontournables, les pieds bien plantés dans vos bottes. »


      Que voulez-vous que je vous dise ? 

      Je connais l’histoire, je suis passionné par l’observation de la psychologie des peuples et des foules. Je m’efforce de connaître toujours mieux la nature humaine. 

      Cela et quelques autres considérations font que je me trompe de moins en moins souvent dans mes analyses.A la différence des hurluberlus qui vont jusqu’à nier l’existence de ladite nature humaine, parce qu’elle est un obstacle insurmontable à leurs rêves de changement, d’« évolution », de « progrès »...

      Mon principal atout est de savoir que les choses ne changent pas, ou que très peu, et alors, souvent de façon superficielle. Une des formules les plus cocasses que je connaisse, se situe dans la ligne du « C’est pas possible qu’au XXIe siècle... » 

      « ..., la dernière goutte est toujours pour vos pieds... »

      Mais là, il n’est pas besoin de changer de bénouze... C’est considérable comme différence. 

    • César Castique César Castique 8 août 2014 12:43

      « Il faudrait que les Israeliens soient bien stupides pour affirmer qu’ils n’ont rien à faire en Palestine ! »


      Affirmer n’est rien. N’importe qui peut affirmer n’importe quoi. Avoir l’intime et absolue certitude est d’un tout autre registre.

      « Quoi qu’il en soit on est ici dans l’interprétation de textes religieux, donc personne ne peut vraiment avoir tort... »

      On est dans le domaine de la Foi, et celui qui a tort, c’est l’autre, l’incrédule, le mécréant, le païen...

      « ...contrairement au négationnisme de la Shoah, qui est la négation de faits historiques beaucoup plus »vérifiables ».« 

      Les négationnistes ne manquent pas d’arguments pratiques, techniques, scientifiques, et nos possibilités de »vérifiabilité" ne sont pas plus étendues d’un côté que de l’autre. C’est ce qui fait que ma comparaison se défend, je crois.


    • tf1Groupie 8 août 2014 12:47

      Oui les négationnistes essaient d’utiliser des arguments pratiques, techniques, scientifiques, ils ne font pas références à des textes religieux, donc ta comparaison est naze.

      Alors tu es très fier de toi, de ton amour de l’histoire, mais tu mélanges des choux avec des carottes.

      Parce que négationniste c’est comme antisémite, c’est l’argument qui tue ...


    • César Castique César Castique 8 août 2014 13:00

      « ... tu mélanges des choux avec des carottes. »


      C’est la base de la potée. Certains mettent aussi des carottes dans la garbure, mais ça fait hurler les puristes comme André Daguin.

    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 8 août 2014 14:15

      Salut Olivier,

      Rien à ajouter à l’article. Ca fait longtemps que les rabbins orthodoxes de NYC manifestent régulièrement contre le sionisme qu’ils associent au nazisme. Rendons-leurs hommage ici.

      Par contre, merci Olivier de m’avoir offert l’échange de commentaires ci-dessus entre deux parmi les plus célèbres lumières de ce site, échange bien-entendu qui vient de changer ma vie.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 15:07

      Emmanuel

      hélas pour moi, ma vie avait changé avant cet échange...
      sinon, bien sur, il en aurait été de même.
       smiley
      sinon, merci...

    • Aristoto Aristoto 9 août 2014 00:55

      César tu es un peu comme Persephone dans Matrix, présent ici pour scruter et étudier les diverse bizarrerie de la nature de notre psyché.

      Papa est fier de toi, tu sais !


    • Crab2 8 août 2014 10:51

      Est-ce, enfin, le changement de la politique étrangère de la France
      Quoi qu’il en soit, et c’est nouveau dans la politique étrangère de la France, il semblerait que le Président Hollande semble avoir compris que l’intelligence n’est pas d’accueillir les chrétiens irakiens dans notre pays mais de tout faire y compris militairement pour que ces populations puissent rentrer dignement chez-elles
      Suites :

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/peste-terroriste.html

      Ou sur :

      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/08/08/peste-terroriste-5424793.html


      • gaijin gaijin 8 août 2014 11:00

        salut olivier
        pour compléter l’histoire on peut se pencher sur le cas des hyksos :
        " Après la chute d’Avaris, les Hyksôs fuyant l’Égypte furent poursuivis par l’armée égyptienne jusqu’au Sinaï et en Palestine. Là, dans le désert du Néguev, entre Rafah et Gaza, la ville fortifiée de Sharuhen qui les hébergea subit, d’après le soldat, trois années de siège. Nous n’avons, là encore, que peu d’éléments chronologiques fiables permettant de dater avec certitude ces évènements. D’autres ont probablement pris la mer ainsi qu’en témoignent les récits grecs tardifs.« 
        source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyks%C3%B4s
        ce qui ressemble pas mal a l’exode des juifs 

         » ’il n’y a aucune raison pour que toutes ces religions ne cohabitent pas en paix, puisqu’elles ont la même origine "
        aucune raison ?
        sauf que les batailles fratricides sont inscrites dès le départ dans cette religion absurde d’un dieux jaloux et vengeur ....
        sauf que rien de tout ça n’a grand chose a voir avec des questions de religion ou d’histoire ....
        sinon comment expliquer que l’on prenne des sanctions contre la russie qui ( soi disant ) aurait armé les crétins qui auraient descendus un avion ( toujours au conditionnel ) et pas contre les états unis qui arment ( on en est certains ) israel qui bombarde des écoles ( ça aussi c’est sur )
        et des sanctions contre israel ???? !!!!

        aucune raison ?
        en effet la raison n’a rien a voir dans l’histoire mais la bètise, l’avidité etc ........oui


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 11:21

          salut Gaijin

          merci d’avoir apporté ce complément d’info sur ces Hyksôs, dont j’ignorais l’histoire, 
          d’après certains historiens, ce peuple avait lui meme occupé une partie de l’Egypte, prenant comme dieu unique Seth, et détruisant tous les temples consacrés aux autre dieux égyptiens pour finalement attirer la colère des autres égyptiens...
          ah le monothéisme !!!
          ce lien est intéressant racontant en détail l’épopée de ce peuple.
          il ne semble donc pas que l’on puisse le rapprocher du peuple d’Akhénaton... mais...


        • gaijin gaijin 9 août 2014 07:29

          salut olivier
          sur les hyksos il y a plus de questions que de réponses en particulier j’ai observé que ces dernières années ils étaient devenus des asiatiques alors qu’il y a peu c’était des sémites .........
          vérité historique ou nécessité politique ?
          je ne sais pas .....
          il est certain que des envahisseurs chassés après plusieurs siècles d’occupation ça ne colle pas avec la fuite d’un pauvre peuple d’esclave hors d’ égypte .....
          un des jours je tenterais de creuser la question .....


        • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2014 08:00

          oui, *

          c’est un bon sujet de réflexion...
          j’avais l’intention de parler un peu des peuples disparus... atlantes, jomons, et d’autres
          alors j’y ajoute Hyksos
           smiley

        • claude-michel claude-michel 8 août 2014 11:16

          Au départ..ils ont tous la même origine...c’est la séparation des tribus qui à fait la différence et les croyances actuelles.. !


          • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 11:24

            claude michel

            vous êtes sur ?
            en tout cas, les différences sont épaisses comme la feuille d’un papier à cigarette... non ?

          • claude-michel claude-michel 8 août 2014 12:04

            Selon l’hypothèse la plus répandue, les ancêtres des juifs ashkénazes sont arrivés en Europe en provenance de la Palestine et de son voisinage vers le Ier siècle de notre ère, après la destruction de Jérusalem et de son Second temple par l’armée romaine de Titus (en 70). Des unions mixtes avec des habitants européens de souche auraient alors conduit à un certain brassage génétique...Les Juifs forment-ils un peuple ? A cette question ancienne, un historien israélien apporte une réponse nouvelle. Contrairement à l’idée reçue, la diaspora ne naquit pas de l’expulsion des Hébreux de Palestine, mais de conversions successives en Afrique du Nord, en Europe du Sud et au Proche-Orient. Voilà qui ébranle un des fondements de la pensée sioniste, celui qui voudrait que les Juifs soient les descendants du royaume de David et non — à Dieu ne plaise ! — les héritiers de guerriers berbères ou de cavaliers khazars....


          • claude-michel claude-michel 8 août 2014 12:16

            Par olivier cabanel...

            L’Homme est un Eumétazoaire...Les bactéries : des « cousines » très éloignées
            Il y a 3,5 milliards d’années, la Vie apparaît sur Terre. Suivent des formes simples, probablement assez proches de certaines bactéries actuelles...
            L’Homme est un bilatérien...Que peut-il y avoir de commun entre un ver, un Homme, une limace ou une araignée ? Ce sont tous des bilatériens, c’est-à-dire des organismes capables de se développer suivant un plan d’organisation global et prédéfini....
            L’Homme est un vertébré...À partir du stade vermiforme des bilatériens primitifs, nos ancêtres qui émergèrent de l’explosion radiative des vers ont été organisés par la capacité croissante à nager en pleine eau pour trouver sa nourriture (par opposition aux mollusques qui rampaient et broutaient les végétaux, et aux arthropodes qui marchaient et se nourrissaient en filtrant des débris). Les ancêtres de l’Homme ont pris certaines formes plus complexes, de type poisson, toutes aquatiques, dont les expressions les plus complexes ressemblaient aux poissons osseux actuels. Cette évolution des formes a été assez progressive...
            L’Homme est un tétrapode...Le passage du stade « poisson » aux tétrapodes reflète l’acquisition des caractères nécessaires pour s’émanciper du milieu aqueux, et pouvoir se déplacer et vivre sur la terre ferme....
            L’Homme est un mammifère...Les primates dont fait partie l’Homme se sont différenciés au sein des mammifères. Les mammifères se différencient très tôt des autres reptiles dès le début du Permien (ère primaire). Ils forment à cette époque les Therapsida, ou Reptile mammalien....
            L’Homme est un primate...Les mammifères subissent une radiation évolutive dès le début de l’ère tertiaire : de nombreuses espèces différentes apparaissent et occupent des milieux variés : les airs, les milieux aquatiques…
            L’Homme est un grand singe évolué...Les espèces actuellement les plus proches de l’humain sont donc les deux espèces de chimpanzé : Pan troglodytes (le chimpanzé commun) et Pan paniscus (le bonobo). Dans leur proximité phylogénétique à l’Homme viennent ensuite le gorille et l’orang-outan. Le génome des humains ne diffère que de 0,27 % de celui des chimpanzés, et de 0,65 % de celui des gorilles. ...
            Ceci est un résumé de l’origine de l’homme (juif ou pas)..et démontre que c’est bien à partir de la tribu que les différences apparaissent.. !


          • caillou40 caillou40 8 août 2014 17:46

            Par claude-michel...C’est étrange que l’auteur (avec toutes les précisions apportées) ne vous réponde pas.. ?

            Un grand merci pour cette mise au point..

          • epicure 8 août 2014 20:44

            Oui

            Mais la vérité est entre les deux :

            En fait c’est surtout après la deuxième révolte juive avortée en 132 qu’il y a vraiment eu dispersion des juifs d’israël, là les romains en ont vraiment eu marre des israéliens nationalistes ou intégristes, donc ils ont chassés à coup de sandales aux fesses les juifs d’israêl qui restaient depuis 70.

            L’autre vérité tu as raison de le rappeler c’est que le judaïsme était assez populaire dans l’empire, il y a eu pas mal de converti, au point qu’il y aurait eu 10% de juifs dans tout l’empire romain.

            En fait le plus probable, c’est que les convertis ont dû servir de base de secours aux juifs de la diaspora, les israéliens, pour essayer de recréer des communautés.

            Il faut savoir que les romains ont été assez cool vis à vis des juifs, en dehors d’israêl, c’est à dire que pour éviter trop d’embêtement, ils ont accordés des privilèges aux juifs, les dispensant de certains obligations faites aux citoyens de l’empire romain, comme le culte de l’empereur, privilèges refusé à la secte juive appelée chrétienne.

            Bref même avec ça, ça ne suffit pas à prétendre être les héritiers légitimes de la terre d’Israël, quel est le pourcentage d’origine hébraïque dans chaque communauté pour prétendre chasser des gens dont les familles sont là depuis très longtemps ?

            Il suffit de regarder certains juifs et juives pour se rendre compte que certains n’ont pas vraiment le type juif moyen oriental, comme par exemple la top model bar rafaeli, qui porte sur son visage ses origines européennes.


          • asterix asterix 8 août 2014 11:23

            La sémantique a ceci d’extraordinaire qu’elle permet de prouver tout et n’importe quoi.
            En fait, Cabanel s’est retrouvé un instant à la pointe du AgoraBox-office et pas rien qu’avec ses chansons de grand architecte. C’est à lui qu’on doit cette phrase prémonitoire qui a fait le tour de la Toile : du haut de cette pyramide, 20 siècles vous contemplent.
            Il a simplement oublié une chose. A ma droite, un sémite convaincu me dit que Yhavé viendra un jour sauver le peuple élu. A ma gauche, un autre tout aussi convaincu me répond qu’Allah a déjà reconnu tous les siens. Et au centre, on retrouve Cabanel qui prétend que quand on vous fout une baffe sur la joue gauche, vous devez tendre la droite.
            Allez mettre ces trois-là d’accord...


            • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 11:30

              astérix, 

              vous oubliez là dedans une donnée précise.
              c’est celui qui donne la baffe qui alourdit le plus son karma.
               smiley

            • asterix asterix 8 août 2014 16:12

              Je t’aime bien Cabanel. Surtout quand tu causes de nucléaire où tu es le plus souvent imparable. Mais comme me l’ont fait remarquer des amis sur Agoravox, tu as la désagréable habitude de balayer de la main toute critique, même la plus gentille.
              Preuve en est : jusqu’ici, tu m’as toujours tutoyé et je suis devenu « vous ».
              Plus que la baffe, c’est le « vous » qui alourdit le karma, qui suscite l’éloignement, la non-fraternité..
              Bien à TOI.


            • Loatse Loatse 8 août 2014 11:41

              Bonjour Olivier,


              Merci pour cet article très intéressant et les ouvrages de références (j’aurais dû commencer par là pour mes recherches de neophyte juste pour le plaisir) Me manquaient des éléments et il reste encore des plages d’ombres..

              Mais tout concorde pour que j’en conclue que la religion judaique et les peuples qui la compose, ont vécu en egypte (mais pas en esclaves), ceux ci à l’origine des nomades seraient venus de babylone... justement là ou l’on trouve également des éléments intéressants : la source du nom EL (ELlil ou enlil le dieu des sumériens), le mythe du déluge (décrit dans l’épopée de Gilgamesh) ce nom EL que l’on retrouve justement dans la cité d’Akhénaton : EL amarna...

              Mais comme tout le monde influence tout le monde....et qu’on se pique allégrement les « dieux* (EL OHIM ?), les techniques (le char egyptien serait invention des Hyksos), les langues... c’est comme retrouver une aiguille dans une botte de foin... ;)

               »l’Egypte de ces temps anciens a toujours été un pays d’accueil pour les populations étrangères et que, d’autre part, la croissance économique du Moyen Empire avait demandé une main d’oeuvre de plus en plus importante.

              La XIIIème dynastie règne toujours en Egypte, lorsqu’aux environs de 1700 av.J.-C., des troubles éclatent dans le pays, affaiblissant ainsi les pharaons régnants. Une nouvelle dynastie, la XIVème, prend alors le pouvoir à Xoïs et règne parallèlement avec la XIIIème. 

               Vers 1650 av.J.-C., profitant de la faiblesse du pouvoir égyptien, les Hyksos s’emparent du Nord-Est de l’Egypte et choisissent comme capitale la ville d’Avaris qu’ils fortifient et arment fortement. De là, ils partent à la conquête de la moitié nord du pays ( avec une arme inconnue des égyptiens : le char tiré par des chevaux), sans rencontrer de grande résistance.
              La partie sud de l’Egypte est, à partir de cette date, gouvernée par les princes de Thèbes, probablement vassaux des rois Hyksos. Ces princes, dont le premier se nomme Râhotep, constituent la XVIIème dynastie.  Les rois Hyksos, classés dans les XVème et XVIème dynasties ( cette dernière ne comprendra que des rois vassaux de la quinzième dynastie), vont, pendant environ 75 ans, gouverner la moitié nord de l’Egypte en restant en bons termes avec leurs vassaux de Thèbes.
              Tout en conservant leurs traditions, ils adopteront certaines coutumes égyptiennes. Leur nom sera, par exemple, écrit en hiéroglyphes et placé dans des cartouches. Ils vénèrent le dieu égyptien Seth qu’ils dotent toutefois d’attributs asiatiques et qu’ils nomment Soutekh.
              Les principaux rois Hyksos se nomment Salitis, Yaqoub-Har, Khyan et Apophis I.

               C’est à la fin du règne du souverain Hyksos Apophis I qu’un mouvement national naît à Thèbes dont les princes vont tenter de reconquérir l’Egypte. 

              Après il faut que je vérifie ce que je vais avancer : Ces fameux hyksos auraient été lors d’une période de reconquête de l’egypte exilés en masse (on ne les a pas retenus, l’histoire de moise et son peuple, les concours de magie, la mer qui s’ouvre en deux peut être un récit mythique suite à l’humiliation vécue pour se donner le beau rôle... ;)

              Exilés en Palestine...(il y avait déjà du monde enfin des palestiniens à l’époque sur cette terre)

              Peut être l’histoire se répète aujourd’hui.... ?????????? C’est comme si les peuples de cette région avait un compte pas liquidé...une dette karmique pas réglée diraient les bouddhistes...

              * et les extra terrestres là dedans ? on les met ou ? ;) parceque les chars ailés (que l’on retrouve dans la torah, et les enlèvements de prophètes c’est un peu space tout de même...



              • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 11:48

                Loatse

                oui, Gaijin a fait la même proposition... mais elle n’arrive pas à me convaincre.
                j’ai une préférence pour la théorie proposée par les frères Sabbah...
                en tout cas, de la discussion viendra l’éventuelle lumière...
                merci de ta contribution.

              • tf1Groupie 8 août 2014 11:44

                Concernant la diaspora il existe aussi l’hypothèse suivante : seul une partie des Juifs se sont exilés à l’époque des invasions romaines, principalement les Juifs riches.
                Les Juifs pauvres sont restés en Galilée et Judée, parfois même en temps qu’esclaves.

                Les Palestiniens d’aujourd’hui seraient alors les descendants des Juifs pauvres et les Israeliens seraient les descendants des Juifs riches (plus les convertis qui ne sont pas descendants de Juifs).

                Certains pourraient donc voir dans le conflit Israelo-palestinien une metaphore de la lutte des classes...


                • epicure 8 août 2014 20:58

                  Fort probable que certains paysans juifs soient restés au pays, en se faisant discrets, sans la ramener sur le messie etc...
                  Mais il n’y avait pas que des juifs, puisque la bande côtière qui inclue l’actuelle gaza était habitée par des phéniciens, d’ailleurs il est assez notable que les israéliens n’aient pas de prétention colonisatrice sur gaza, s’en servant juste comme « décharge » à palestinien.
                  Et puis il y avait tous les gens amenés par l’hellénisation puis l’occupation romaine, parce que pour que les juifs se soient disputés en 66 avec des non juifs, dispute à l’origine de la première révolte, c’est bien qu’il y avait des non juifs en terre d’israël.


                • mario mario 8 août 2014 12:04

                  bonjour Olivier,
                  petite blague.....
                  soit vous etes Juif et donc antissioniste..
                  soit vous n’etes pas Juif et donc antissémite...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 15:11

                    bonjour mario

                    espérons qu’il reste une troisième alternative.
                    disons que je suis un simple humain, avec la volonté de ne pas faire ch...er tout le monde avec mes croyances, ou ma religion.
                    juste un homme de dialogue.
                     smiley

                  • mario mario 8 août 2014 18:18

                    re Olivier,
                    vos articles sont profondement humain.
                    félicitation pour l’ensemble de vos écrits qui sont digne d’un grand journaliste.( je le pense sincèrement)
                    mes excuses pour avoir posté l’annerie plus haut .


                  • Loatse Loatse 8 août 2014 12:17

                    TF1, Il y eut un exil forcé du temps de l’occupation romaine, mais suite à un soulèvement local si je me souviens bien et donc les troublions seuls furent emmenés à Rome comme esclaves...


                    M’est avis qu’il doit rester sur cette terre aujourd’hui autant de palestiniens d’origines que de descendants de gaulois en france... quelques uns peut être tout d’abord convertis au judaisme( il y eut des métissages aussi) ainsi que les hyxsos, tout ce monde qui n’aurait pas fui lors des conquêtes et se seraient donc convertis à l’islam...

                    Les palestiens de cette région seraient donc (hypothèse qui n’engage que moi)


                    des arabes venu conquérir et convertir cette terre (de médine à l’origine peut être via la perse conquise elle aussi ?)
                    des egyptiens (descendant des pharaons hyxsos venant à l’origine d’irak) à l’origine du judaisme, convertis à l’islam (soit des ex juifs ou hébreux comme vous voulez)
                    une infine minorité de palestiniens de souche..

                    @Olivier

                    Ce qu’il se passe actuellement en irak n’est à mon avis pas un hasard..Le peuple hyxsos trouve ses racines à Babylone... On parle beaucoup (à tort ou à raison je ne sais) du projet du grand israel comportant l’irak et une partie de l’egypte...

                    Si c’est le cas, ca coincide pile poil...



                    • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 15:30

                      Loatse

                      voila ce que je pense.
                      je l’ai effleuré dans plusieurs articles, cités en fin de celui ci.
                      un peuple, venu de l’espace (élohim : les dieux venus du ciel littéralement) se sont nstallés sur terre avec une technologie que nous sommes sur le point d’atteindre : ils ont créé des humains synthétiques (il(s) fit l’homme à son image...en le privant de lui ressembler totalement.
                      cette glande pinéale qui s’atrophie avec le temps en est peut être un vestige.
                      puis les « Elohim » (chers à la mythologie... et à d’autres textes anciens) ont trouvé à leur gout les femmes des humains, provoquant l’apparition de « demi-dieux », doté de quelques pouvoirs...dont on trouve trace aujourd’hui chez certains humains créatifs, scientifiques, ou autres.
                      nombreux d’entre eux étaient des géants, et les humains les ont combattu, et vaincus...restant en fin de compte désemparés sur cette planète dont ils ne comprenaient rien. d’autant que les elohim ont déserté le sol de cette terre.
                      (on en voit les effets aujourd’hui)
                      les religions ne sont que des traces de ces époques...
                      mais ce n’est qu’un scénario de fiction que j’avais publié dans un article récent : « le monde avant l’ère) et non pas le »monde à l’envers"
                       smiley
                      si on prend comme recevable la théorie que les Pharaons étaient justement des Elohim, tout tient à peu près debout.
                      non ?


                    • Xenozoid Xenozoid 8 août 2014 15:37

                      Stargate :

                      Capt. Carter : I’m an Air Force officer just like you are, Colonel. And just because my reproductive organs are on the inside instead of the outside, doesn’t mean I can’t handle whatever you can handle.Jack O’Neill : Oh, this has nothing to do with you being a woman. I like women. I’ve just got a little problem with scientists.Capt. Carter : Colonel, I logged over 100 hours in enemy airspace during the Gulf War. Is that tough enough for you ? Or are we going to have to arm wrestle ?

                    • Loatse Loatse 8 août 2014 18:28

                      Va savoir... avec tous les enlèvements, les chariots de feu dont on trouve mention dans la bible... sûr il y a anguille sous roche ! :)




                    • olivier cabanel olivier cabanel 9 août 2014 07:00

                      Loatse

                      les chariots de feu... une fusée peut être ? 
                      il faut s’imaginer la scène, 
                      avec la technologie de l’époque, comment auraient ils pu traduire ce qu’ils voyaient autrement que "un chariot de feu tiré par des chevaux cher à Josué ?
                      dans le même genre, il y a l’échelle qui permet à Moïse d’atteindre les cieux...

                    • Luc le Raz Luc le Raz 8 août 2014 13:08


                      Merci Olivlier pour cet excellent article, qui bouscule pas mal d’idées reçues.
                      Depuis la nuit des temps, les hommes sont prêts à croire n’importe qui et quoi. Certains petits malins ont sauté et sautent sur l’occasion pour s’ériger en guides, grands prêtres, ou autre, pour grimper en haut de la pyramide sociale et mener tous ces braves gens, là où ils le désiraient.
                      Plutôt que de se convaincre que l’on appartient à une race ou une autre, je conseille à ces gens de se faire faire une recherche ADN comme le patron de « white supremacy », ils pourraient avoir des surprises. smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 15:12

                        Luc

                        je partage totalement et remercie.

                      • christophe nicolas christophe nicolas 8 août 2014 13:33

                        S’ils ne peuvent pas cohabiter, Dieu ne va pas cohabiter, c’est certain. Ils doivent montrer l’exemple sinon ils sont hypocrites. Oui mais il faut résoudre les désaccords, c’est le truc... ils n’y arriveront pas tant qu’ils n’effectueront pas une lecture en « état d’esprit »...


                        Prenons le cochon, cher aux musulmans... il a un état d’esprit qui bouffe à tous les râteliers comme l’animal à quatre pattes. 

                        En Corse, il reste de beaux spécimens qui une fois transformés donnent une excellente charcuterie. LE cochon, ce sont les impudiques. Si l’état d’esprit est correct, alors on remonte petit à petit aux promesses matérielles. S’ils cohabitent en se respectant, ce sera vraiment Israël.

                        C’est bien Jésus le Messie qui est venu faire ce qu’il n’aurait pu faire à la fin car l’état d’esprit aurait été bloqué. La foi passe avant le résultat. On sait tous cela, c’est évident... et forcément, il arrive de se tromper mais on sait tous cela sauf les orgueilleux.

                        • olivier cabanel olivier cabanel 8 août 2014 15:16

                          christophe nicolas

                          tout d’abord, il faut rétablir une vérité : le cochon n’est pas, contrairement à ce qu’il est souvent affirmé, totalement interdit dans le Coran : il est dit que dans certains cas, il est possible de s’en nourrir...
                          ensuite, il faut se rappeler que ces religions (Juifs, Chrétiens, Musulmans) croient être monothéistes, et ne le sont pas, puisque Elohim, ce sont LES Dieux...s’il n’y avait eu qu’un Dieu, Musulmans, Juifs et Chrétiens l’auraient appelé dans leurs ouvrages respectifs Eloha (singulier d’Elohim)
                          les cartes sont donc faussées des le départ.
                          non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès