Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Certaines religions sont plus égales que d’autres…

Certaines religions sont plus égales que d’autres…

Toutes les religions ne se valent pas et c'est aussi vrai pour les croyants que pour leurs adversaires.

On peut par exemple distinguer les religions martyres des religions bourreaux…

Commençons par une des plus anciennes, la religion juive. Comment pourrait-on la traiter à égalité avec les autres religions ?
Est-il besoin de rappeler qu'il y a moins d'un siècle les très chrétiens Allemands ont démocratiquement élu un gouvernement national-socialiste, qui s'est occupé de ses ressortissants juifs (et de ceux des pays riverains), d'une manière particulièrement sinistre ?

Combien de SS portaient la croix chrétienne autour du cou ?

À moins d'imaginer que tous les bourreaux nazis aient été recrutés chez les athées, il faut bien reconnaître que le christianisme (un tiers catholique et, surtout, deux tiers protestants) était soluble dans le nazisme…

Une religion martyre mérite certains égards. Non ?

En plus, bien sûr, il existe des associations spécialisées, dont l'enthousiasme à poursuivre en justice l'antisémitisme est bien connu…

Si les Chrétiens venaient juste de se faire dévorer par des lions romains sous l'œil amusé du César local, les athées auraient plus de retenue à leur égard, et c'est normal.

Malheureusement, les martyrs chrétiens sont souvent mythiques, alors que les bourreaux ont mérité leur célébrité, et, des Cathares (des centaines de milliers d'exécutions au XIIIe siècle…) à l'Inquisition (des millions, lit-on…), jusqu'au Chevalier de la Barre (brûlé au siècle des lumières pour avoir refusé de saluer une procession), les martyrs chrétiens se sont bien vengés, à travers les méfaits d'une religion au pouvoir…

Ce n'est pas l'épisode nazi et les passeports diplomatiques de complaisance qui ont suivi, qui vont redorer l'âme du Vatican, noircie chaque jour un peu plus par les victimes du SIDA, à qui on déconseille toujours les préservatifs…

Du côté juif, la politique de l'état d'Israël est en train de produire efficacement le même résultat, et il faudra davantage que la puissance financière des Juifs américains pour empêcher leur religion de passer du statut de religion martyre à celle de religion bourreau. Combien faudra-t-il tuer de Palestiniens pour qu'on oublie la Shoah ?

Le problème du terrorisme, c'est que c'est une arme de pauvres. Si les Palestiniens étaient plus riches, ils ne se livreraient plus au terrorisme et on pourrait discuter autour d'une table… Qui veut bien enrichir les Palestiniens ?

Le statut de religion bourreau est naturellement celui de toute religion au pouvoir, qui exerce son emprise sur les esprits, sur l'économie, sur la vie des gens. La tentation est grande de déborder, de dire "puisqu'ils iront en enfer de toutes façons, qu'importe leur vie et leur mort ?". Pour des gens qui font évidemment passer le spirituel avant le temporel, c'est logique.

Les penseurs qui l'ont bien compris ont lutté pour la Séparation de l'Église et de l'État, et ce n'est qu'à ce prix que l'on peut avoir à peu près la paix…

Une notion, à laquelle nous sommes habitués en France, mais qui mérite toujours d'être défendue…

Cela dit, les Nazis ont voulu exterminer les Juifs, les Homos et les Tsiganes. Pour les deux premières catégories, même en Allemagne, les choses se sont bien améliorées… Mais comme les Tsiganes ne sont pas une religion, qu'ils ne sont pas assez riches et organisés et qu'ils n'ont pas le soutien des Américains, tout le monde s'en fout, comme on l'a vu en France l'année dernière au plus haut niveau de l'Etat.

Des gens très minoritaires, qui ne vivent pas comme tout le monde et qui le montrent, ça dérange toujours, parce que cela nous force à relativiser notre vision du monde.

Allez faire comprendre aux enfants que c'est Papa qui a raison et pas le Monsieur d'à côté ! Plus Papa est persuadé d'avoir raison, plus il sera motivé pour empêcher le Monsieur d'à côté d'exprimer sa différence…

À l'heure d'Internet, il est temps pour une autre projet que celui du village où tout le monde se ressemble, pense pareil et agit de la même façon…

Nous sommes tous différents. Il est donc normal que nous pensions différemment. Accepter toutes les différences permettra à chacun d'entre nous d'être lui-même, dans la limite du respect d'autrui.

Faut-il pour autant ouvrir grand ses portes et se laisser envahir par les billevesées du monde entier ? Non merci !

Chaque peuple est chargé d'histoire et de poussière religieuse. Le mélange des peuples est une bonne occasion de nous débarrasser des bagages inutiles, que nous trainons tous derrière nous comme autant de boulets…

Faire preuve d'intelligence humaine, c'est faire passer notre appartenance à la grande famille humaine avant notre histoire personnelle et ses souvenirs, faire passer l'intérêt planétaire avant la patrie, l'intérêt humain avant la religion, l'intérêt général avant celui de la collectivité dont nous sommes issus.

Plus nous serons nombreux à comprendre cela, mieux nous pourrons sauver la planète des dangers que nos comportements irresponsables lui font courir…

Prenons le temps d'étudier les religions (comme tout autre domaine), toutes les religions, et s'il y a quelque chose de bien, de bon à en tirer, donnons-le à tous, à toutes, à égalité.

S'il n'y a rien de meilleur qu'une bonne philosophie humaniste, partageons cette philosophie, sans oublier de conserver la liberté de la critiquer quotidiennement, parce qu'il n'y a rien de plus dangereux que de croire qu'on est parvenu à la Vérité…

Finalement, puisqu'il faut bien finir cet article, ce que je trouve le plus remarquable, c'est qu'il puisse y avoir autant de religions prospères, alors qu'elles traitent en inférieures la moitié de l'humanité, sous prétexte du sexe.

Mesdames, comment pouvez-vous continuer d'accepter d'être officiellement considérées comme inférieures ? Continuerez-vous encore longtemps à véhiculer des valeurs qui vous rabaissent gratuitement ?

L'avenir de l'humanité passe par le féminisme.


Moyenne des avis sur cet article :  2.03/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 10 novembre 2011 10:07

    Bonjour, Jacques.

    L’avenir de l’Humanité ne passe pas par le féminisme, mais par le respect partagé des idées, des cultures, des modes de vie, dès lors que ceux-ci ne sont soumis à aucun dogme idéologique, religieux ou politique. Bref, l’Humanité aencore un sacré boulot à faire...


    • ma pomme 10 novembre 2011 10:10

      oui, bof !

      que les palestiniens expriment leurs différences est légitime. Ils sont différents. Bravo, mais personne ne dit le contraire.
      c’est effectivement assez rare de voir ça
      Gaza : les enfants-soldats du Hamas préparent la prochaine guerre ...

      la femme est l’avenir de l’Homme parait il... Oriana Fallaci le courage

      il suffit de le savoir !


      • Rounga Roungalashinga 10 novembre 2011 10:33

        Combien de SS portaient la croix chrétienne autour du cou ?

        À moins d’imaginer que tous les bourreaux nazis aient été recrutés chez les athées, il faut bien reconnaître que le christianisme (un tiers catholique et, surtout, deux tiers protestants) était soluble dans le nazisme…


        Raisonnement totalement fallacieux.

        Déjà, l’auteur commence par poser la question « Combien de SS portaient la croix chrétienne autour du cou ? » Mais il n’y répond pas. Alors, combien ? Mystère...Mais la question seule suffit à lancer la suspicion, suspicion qui sert ensuite de base à la conclusion : « le christianisme [...] était soluble dans le nazisme ».
        Sans compter que l’auteur ne fait même pas la distinction, pourtant élémentaire, entre se dire chrétien et être chrétien. C’est évidemment l’amalgame classique des crétins anti-religieux qui attribue à une religion les fautes de leurs pratiquants, sans se demander une seule seconde si ces pratiquants n’ont pas enfreint les règles de la religion à laquelle ils disent adhérer.

        Une religion martyre mérite certains égards.

        Autre amalgame : les juifs ont-ils été persécutés en tant que peuple, que race, ou que religion. Sous le régime nazi, il est évident que c’était la « race juive » qui était persécutée, et non pas la religion juive.


        Déjà, c’est mal parti...Qu’est-ce qu’on a ensuite ?


        Malheureusement, les martyrs chrétiens sont souvent mythiques, alors que les bourreaux ont mérité leur célébrité, et, des Cathares (des centaines de milliers d’exécutions au XIIIe siècle…) à l’Inquisition (des millions, lit-on…),


        Je défie l’auteur de me citer une source sérieuse qui prouverait que l’Inquisition a exécuté des millions de personnes. Quelque chose qui justifierait cet énigmatique « lit-on... ».


        Ce n’est pas l’épisode nazi et les passeports diplomatiques de complaisance qui ont suivi, qui vont redorer l’âme du Vatican, noircie chaque jour un peu plus par les victimes du SIDA, à qui on déconseille toujours les préservatifs…


        Encore un amalgame. Quel est le message du pape à propos du préservatif ? Il dit que c’est la fidélité qui doit régler la sexualité. Le sexe cloisonné au couple limitant logiquement les risques de transmission par la diminution du nombre de partenaires sexuels.


        Si on enlève les amalgames grossiers, les clichés et les raccourcis, que reste-t-il de votre article ? Au final on a un exemple magistral d’article vide et creux.


        • ali8 10 novembre 2011 12:27

          au sujet de l’inquisition, il ne subsiste aucune source, toutes sont brulées, évidemment, pas con Torquemada !! smiley


        • Frabri 10 novembre 2011 12:49

          Ali8

          Au sujet de l’inquisition, toutes les sources n’ont pas été brulées

          http://www.lemondedesreligions.fr/archives/2008/05/01/l-inquisition,9366503.php

          En 5 siècles d’inquisition on compte les victimes en centaines de milliers et non en millions comme au siècle dernier pour le communisme et le nazisme


        • tikhomir 10 novembre 2011 14:41

          Non mais en plus attendez, l’inquisition, c’était pas simplement l’Église, c’était une alliance entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel.

          L’immense majorité des gens qui sont morts pendant l’inquisition ont été tués par l’inquisition séculière, c’est à dire, les laïcs (de nos jours on dirait « les laïques »). L’Église (l’inquisition régulière, se contentait la plupart du temps d’un pèlerinage, quelques dévotions, des actes de reniement, etc. simplement parce que le clergé s’occupait de juger le côté spirituel.

          Il y a bien eu des dérives, c’est vrai, l’Église a demandé pardon (en 2004 sous Jean-Paul II si je me souviens bien) et alors quoi ? Vous n’êtes pas fichus de pardonner quelque chose que vous n’avez pas vécu mais qui concerne la mémoire collective et la société (et donc chacun d’entre nous) ? De voir les efforts faits dans le sens du repentir ? Les catholiques d’aujourd’hui ont-ils participé à l’inquisition d’hier ? Bien sûr que non. Mais si vous voulez aller en ce sens, alors tout le monde, chacun d’entre vous est coupable de tous les crimes du passé.

          Personne ne vous oblige à pardonner (je n’ai pas dit oublier), néanmoins, personne ne vous oblige à nier les efforts faits par l’Église tout comme personne ne vous oblige à jeter ça à la face des catholiques de maintenant dès que la discussion aborde le christianisme de près ou de loin.

          Pas un peuple, pas un groupe d’individus, pas un pays, pas une culture n’est sans tâche et même au niveau individuel, c’est très discutable. Alors quoi ? Tout le monde va accuser tout le monde de tous les maux du monde que personne ici n’a vécu ? Franchement, c’est pas très sain...


        • Christian 10 novembre 2011 10:41

          A propos de feminisme.

          Un homme ivre qui déambulait dans la rue à une heure du matin, se fait arrêter par la police qui lui demande  :
          « Où allez-vous comme ça à une heure pareille ? »
          L’homme répond :,« Je vais à une conférence sur les abus de l’alcool et leurs effets néfastes sur le corps humain.
          L’officier lui demande alors : »Vraiment ? Et qui peut bien donner une telle conférence à cette heure-ci de la nuit ?« 
          - »Ma femme


          • Ornithorynque Ornithorynque 10 novembre 2011 10:56

            Jacques Raffin vient de gagner aujourd’hui la médaille de l’article le plus débile jamais paru sur le net.
            Ce n’est même pas la peine de commenter. Éventuellement une ordonance de calmants...

            Ce qui m’ennuie pour Jacques Raffin, car nul n’est à l’abri d’écrire n’importe quoi c’est qu’il se présente en disant « Je suis ce que je fais »...


            • osis 11 novembre 2011 06:48

              <<Jacques Raffin vient de gagner aujourd’hui la médaille de l’article le plus débile jamais paru sur le net.>>

              Et vous le commentaire le plus con, de très loin...

              Éteignez donc votre télé de temps en temps et allumez votre cerveau.


            • Robert GIL ROBERT GIL 10 novembre 2011 11:01

              Nous sommes un état laïc, c’est à dire qu’il y a séparation entre l’église et l’Etat,
              pourtant l’Etat subventionne des lycées privés confessionnels. Dans les villes les
              réparations des églises sont effectuées avec des deniers publics, néanmoins
              l’utilisation des édifices est soumise au bon vouloir de l’évêché ! Les jours fériés
              religieux sont reconnus par l’Etat et le président de la république est chanoine de
              Latran. Lors de catastrophes, il fait donner des messes pour les victimes auxquelles
              il assiste en tant que président et effectue le signe de croix. Et lorsque nos
              politiques rencontrent officiellement le pape, combien d’entre eux s’agenouillent et
              lui baisent la main ?
              http://2ccr.unblog.fr/2011/01/25/vous-avez-dit-laicite/


              • tikhomir 10 novembre 2011 11:10

                Aucun rapport avec « l’article »... Quitte à copier/coller les mêmes commentaires en permanence façon perroquet, vous pourriez au moins faire en sorte que ce soit en rapport avec le contexte de l’article...


              • Robert GIL ROBERT GIL 10 novembre 2011 11:37

                « Le statut de religion bourreau est naturellement celui de toute religion au pouvoir »

                et nous la religion au pouvoir ,c’est laquelle ? Quand Sarko pretends que la pretre est superieur a l’instituteur ? Quand on fait l’amalgame entre patrie et chretienté qui debouche sur l’ismalophobie, un article traitant de laicité serait a coté de la plaque ?
                 On a pas lu et interpreter l’article de la meme façon....


              • Rounga Roungalashinga 10 novembre 2011 11:40

                et nous la religion au pouvoir ,c’est laquelle ? Quand Sarko pretends que la pretre est superieur a l’instituteur ?

                Et c’est sur un indice aussi ténu que vous concluez, car c’est là le sens de votre insinuation, que la religion catholique est au pouvoir ? Mais vous vous faites complétement avoir, mon pauvre ! Il faut être plus sérieux que ça si on veut analyser la politique !


              • Robert GIL ROBERT GIL 10 novembre 2011 11:47

                les cercles du pouvoir sont quand meme assez proche de l’eglise, non ? Madame boutin, madame chirac ou douillet sont hyper catho, non ?


              • Rounga Roungalashinga 10 novembre 2011 11:59

                Madame boutin, madame chirac ou douillet sont hyper catho, non ?

                J’oubliais que Mme Boutin, Mme Chirac et David Douillet gouvernaient la France...


              • BHL=MST 10 novembre 2011 12:05

                ROBERT GIL, le copieur-colleur, devrait inspecter sa déclaration des droits de l’homme et du citoyen pour déduire objectivement quelle est la religion officielle de sa république. L’article, pas de commentaire.


              • Robert GIL ROBERT GIL 10 novembre 2011 12:16

                Mme Boutin, Mme Chirac et David Douillet ne sont pas proche du pouvoir ?


              • tikhomir 10 novembre 2011 12:31

                Mme BOUTIN n’est pas au pouvoir, mais oui, elle est catholique
                M. CHIRAC, surtout par tradition plus que par foi et parce que ça fait « vieille France qui sent bon » et il n’est plus au pouvoir depuis un moment maintenant
                M DOUILLET il n’est pas catholique, il est surtout franc-maçon (GLNF) et donc il n’est pas catholique (c’est incompatible). Et puis question pouvoir, David DOUILLET... on en rigole encore.

                Wooo ça fait 1 personne de catholique et quand vous voyez l’influence de Mme BOUTIN, eh bien... bof quoi.


              • Robert GIL ROBERT GIL 10 novembre 2011 14:12

                autant pour moi, je ne posede pas vos connaissances........
                sans rancune
                bonne journée


              • Massaliote 10 novembre 2011 15:24

                NOUS N’ AVONS EU QUE DE TRES CATHOLIQUES MINISTRES d’après vous EX : RAMATOULAYE YADE, DSK, RACHIDA DATI, que des cathos pur jus, si, si smiley smiley smiley

                A moins que les considériez sans aucun poids politique ? smiley


              • non667 10 novembre 2011 22:10

                à gil
                l’Etat subventionne des lycées privés confessionnels.

                pour être plus précis .
                pour les établissements sous contrat non il paie seulement les profs
                 ensuite pour les catholiques ils sont tenus à ne pas faire de discrimination religieuse et n’ impose pas les cours religieux ,c’est vérifiable et vérifié par les chalots . smiley

                réparations des églises sont effectuées avec des deniers publics,

                la révolution à confisqué les biens du clergé , normal qu’il assure l’entretien .


              • robin 10 novembre 2011 11:25

                L’occident a érigé de force Israël comme maître de son monde par l’entremise de puissants lobbies partout dans le monde, qu’il est interdit d’évoquer par la grâce d’une instrumentalisation ahurissante de la shoah sous peine d’insultes d’antisémitisme et de rétorsions diverses et variées.
                 
                Il est pourtant d’autant plus aisé de démontrer ce fait que ces mêmes lobbies se vantent publiquement de leur puissance (AIPAC, CRIF etc.).

                Ce faisant on favorise des extrémistes politico-religieux aussi dangereux que les nazis de naguère.


                • TyRex TyRex 10 novembre 2011 12:09

                  L’avenir de l’humanité passe par le féminisme.

                  A force de croire en toi, Chuck Norris à déteint sur ta pensée...

                  L’avenir de l’humanité passe par l’unité entre les individus.

                   L’humanité n’est pas un état à subir. C’est une dignité à conquérir.
                  Vercors.


                  • non667 10 novembre 2011 22:41

                    à de la hauteur
                    il y a des religions qui sont lié à des peuples et d’autre qui ont une porté universelle.

                    il n’y a qu’une religion dans le monde qui soit liée a un peuple ’,à la descendance d’abraham par isaac par les femmes (c’est plus sûr ) donc on ne peut pas se convertir au judaïsme ;pour toutes les autres on peut se convertir (universelles ) voire y être obligé !


                    conséquence très ,très importante d’un point de vue politique ,ce peuple mène une guerre souterraine au reste du monde depuis plus de 4000 ans
                    le judaïsme est un et indivisible par construction / définition (ch XVII genèse )
                    conséquence directe : tous des nazisraëliens (diaspora ou pas ) !
                    les 1/10000 exceptions ne font que confirmer la règle !
                    à eux d’assumer leur « antigoïsme » quadrimillénaire :
                     foin de leur mur des lamentations ,et de leurs larmes de crocodiles ! tactique quadrimillénaire !


                  • Frabri 10 novembre 2011 12:59

                    « Les religions sont comme des routes différentes qui convergent vers un même point » Gandhi

                    http://www.terre-du-ciel.fr/qui_sommes_nous.htm

                    Festival des musiques sacrées de Fès
                    http://www.youtube.com/watch?v=rdSJwXF-WKE&feature=player_embedded# !


                    • dom y loulou dom y loulou 10 novembre 2011 14:23

                      la triangulation du bourreau-victime-sauveur est le leitmotif principal des religions du livre


                      très contraignant et rabougrissant pour les êtres humains

                      à moins qu’ils aiment tant passer constamment d’un de ces rôles à l’autre à l’infini


                      sur ce thème des archétypes de la conscience vous en apprendrez un bout dans 

                      THEMES ou les veilles du magister ludi

                      lulu.com

                      • tikhomir 10 novembre 2011 14:55

                        « la triangulation du bourreau-victime-sauveur est le leitmotif principal des religions du livre »

                        De LA religion du livre, la seule religion du livre est l’islam. Le judaïsme, c’est la religion de la Parole (Vivante, celle du Dieu de la Vie), le christianisme, c’est la religion de la Parole Vivante accomplie en Jésus Christ. Seul Coran a été prétendument dicté mot à mot par Djibril (Gabriel) à Muhammad et donc, c’est un livre.

                        La question de la Bible en tant que livre où est consignée la Parole de Dieu, c’est juste le côté pratique pour la transmission de cette Parole, mais c’est venu sur le tard en tant que bouquin et rien, aucun des livres de la Bible n’a été dicté mot à mot.

                        Conclusion : la seule religion du livre, c’est l’islam, merci de ne pas confondre les juifs et les chrétiens avec les musulmans.

                        Parler des « religions du livre » à propos du judaïsme et du christianisme, c’est n’avoir vraiment rien compris et c’est une dénaturation de ces deux fois.


                      • dom y loulou dom y loulou 10 novembre 2011 14:27

                        et la croix d’honneur prussienne n’était pas exactement une croix chrétienne


                        même si c’était une croix

                        et comme tous les fous les nazis pervertissaient tous les symboles

                        un SS arborant la croix d’honneur était comme un Obama brandissant le prix nobel de la paix

                        • Massaliote 10 novembre 2011 15:32
                          Egypte : un lycéen chrétien battu à mort en classe parce qu’il portait une croix"Toutes les religions ne se valent pas et c’est aussi vrai pour les croyants que pour leurs adversaires.

                          On peut par exemple distinguer les religions martyres des religions bourreaux…" les seules phrases sensées de cet article.

                          Et ne me sortez pas la tartufferie de dire que la source de mon exemple est inexacte parce que provenant d’un site qui ne vous convient pas.


                          • Massaliote 10 novembre 2011 15:40

                            Ce lycéen est probablement un martyr « mythique », vous m’ ecoeurez devant l’étalage de votre mauvaise foi. Votre détestation de l’église catholique et plus largement des chrétiens ne peut expliquer autant de calomnies et de clichés gauchâtres étalés avec cette complaisance suffisante qui sied si bien aux bobos branchouillards. Quel est votre véritable but ?


                          • Magnon 10 novembre 2011 15:40

                            Bravo pour le shaker, on mélange tout et l’on trie ce qui nous plaît !
                            Petit rappel historique, dans les camps de concentration, les plus maltraités après les juifs, c’étaient les prêtres catholiques !
                            La crois gammée n’a rien de chrétien, c’est un symbole bouddhiste ou hindou !
                            Ce qui sort de cet article-shaker où on mélange tout et trie ce qui intéresse, c’est la volonté pour un athé de démontrer que ses croyances, (fusse son abscence de croyance) sontt le meilleur des systèmes philosophiques.
                            Pour cela , il emploie des arguments polémiques blessant.
                            En s’attaquant à la religion hébraïque avec ce genre d’argument, on passe vite à l’antisémitisme ou à l’antisionisme (version light de gauche, la version hard, c’est pour les fachos).
                            S’attaquer à la religion musulmane, c’est très dangereux, voire mortel !
                            Dons on peut se défouler sur la religion catholique, en profanant les cimetières, en vandalisant impunément églises et chapelles, en jetant de l’urine ou des excréments sur les symboles religieux.


                            • tikhomir 10 novembre 2011 15:59

                              "c’est la volonté pour un athé de démontrer que ses croyances, (fusse son abscence de croyance) sontt le meilleur des systèmes philosophiques."

                              Si c’était vraiment ça, alors l’article aurait été intéressant car au lieu de vouloir absolument montrer que les autres sont des abominables, on aurait eu une vraie réflexion de fond sur l’athéisme. Là, il ne s’agit pas de démontrer quoi que ce soit ou de philosopher, c’est juste un défouloir, le besoin d’exprimer sa propre haine.

                              @L’auteur de l’article, M. Raffin,

                              si vous me lisez : j’attends encore que les athées soient plus nombreux à se confronter aux autres au niveau des idées. Quelque chose de positif et non la simple accusation plus ou moins mensongère (mensonge plus par méconnaissance et haine que par réelle volonté) qui ressemble plus à vomi qu’à une réflexion.

                              Quelques athées le font (comme quoi, leur cause n’est pas perdue), je regrette qu’ils soient si peu nombreux.


                            • Jacques Raffin Jacques Raffin 10 novembre 2011 16:23

                              Merci à tous pour vos réactions passionnantes et passionnés.

                              Je déplore que certains aient pensé que je confondais les croix nazies avec la croix chrétienne. C’est évidemment une regrettable coïncidence purement fortuite.

                              J’ajouterais que bien qu’ils aient été deux fois nombreux en Allemagne que les pasteurs, les curés se seraient retrouvés deux fois plus nombreux dans les camps nazis (du côté des victimes…). C’est assez logique finalement : si on s’appuie sur la majorité, les minorités n’ont qu’à bien se tenir…

                              J’en profite pour rappeler qu’en France, la loi de séparation de l’Église et de l’État n’est toujours pas appliquée du côté de Metz et Strasbourg, où pasteurs, curés et rabbins sont rétribués comme des agents de la fonction publique catégorie A, par le Ministère de l’Intérieur (mais pas les imams, ni les scientologues, désolé…).
                              Là, ce n’est pas moi qui dit que certaines religions valent plus que d’autres… C’est la loi.


                              • tikhomir 10 novembre 2011 17:20

                                "J’ajouterais que bien qu’ils aient été deux fois nombreux en Allemagne que les pasteurs, les curés se seraient retrouvés deux fois plus nombreux dans les camps nazis (du côté des victimes…).« 

                                Votre phrase n’est pas très claire, mais juste au cas où ce soit ce que vous vouliez dire : Les prêtres catholiques ne sont pas et n’étaient pas plus nombreux en Allemagne que les pasteurs et encore moins »deux fois plus nombreux". Vous parlez du pays de Martin Luther, de là où est partie la Réforme, etc. Le protestantisme à cette époque était majoritaire. Il ne faudrait donc rien exagérer. C’est d’ailleurs justement parce que les protestants étaient majoritaires, qu’Hilter a essayé d’instrumentaliser/de dévier le protestantisme pour rallier plus de monde.


                              • ffi ffi 11 novembre 2011 14:55

                                N’oubliez pas, Monsieur Raffin, que, lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’Etat a saisi (volé) les biens immobiliers de l’Eglise.

                                Si l’Etat a voulu se séparer de la charge des salaires ecclésiastiques, il n’a pas voulu se séparer des lieux de culte... Non seulement l’Etat ne salarie plus le culte chrétien, mais en plus il lui a volé ses biens ! Maintenant l’Etat subventionne des mosquées. Et vous parlez d’équité ?

                                Si vous souhaitez que toutes les religions soient logées à la même enseigne, il faudra donc que l’Etat rendent d’abord aux chrétiens ce qui leur appartient : leurs lieux de culte.


                              • moebius 11 novembre 2011 00:03

                                Non vous confondez la croix nazi trés sciemment avec la croix chrétienne.. et vous n’avez pas tord, elle se ressemble mais sur la croix chrétienne il y a un christ tandis que sur la croix nazi il y ’en a des millions et des qui sont sensé en avoir cloué un seul mais le bon...Apparemment au strict plan de la comptabilité concentrationnaqire qu’il y’en ai des millions plutot qu’un seul ça n’a pas étè plus efficace pour nous guérir de toute notre saloperie nous qui voulions etre si bons.


                                • vinvin 11 novembre 2011 00:08

                                  CERTAINES RELIGIONS SONT PLUS ÉGALES QUE D’ AUTRES ?....




                                  NON ? CERTAINEMENT PAS !

                                  Pour moi qui suis « athé » je dit que ses saloperies de religions ne sont que des sectes « débiles » pour séparer les peuples, et leur faire faire la guerre, au lieu de s’ entraider et de marcher mains dans la main.

                                  Moi qui ne croix en rien il m’ est arrivé d’ aider des gens sans me poser la question de leur religion, (vu que je m’ en fout royalement,) j’ ai soutenu une association d’ orphelins pendant 5 ans basé a « Bujumbura » (BURUNDI), et chaque fois que je peux aider un être humain comme
                                  Comme moi, je le fais.

                                  Et je ne le fait pas au non d’ un dieu quelCONque auquel je ne croix pas. Je le fait pour aider les personnes qui sont mes semblables, car si j’ étais dans la « merde » je serais bien content que quelqu’ un vienne a mon secours. Je ne le fait pour aucune autres raisons particulières.

                                  Lorsque la fille de mon ex épouse, (ma belle fille,) qui vit au CAMEROUN a eue besoin d’ une intervention chirurgicale, c’ est qui qui a envoyé l’ argent ?

                                  Ce n’ est pas Jésus, Mahomet, Abraham, ni Moise, non C’ EST MOI QUI AIT PAYER !

                                  Alors que l’ on vienne pas me faire chier avec des imposteurs comme Jésus, Mahomet, Abraham, et Moise.

                                  Je vous demande donc l’ amabilité de garder vos prophètes pour vous !




                                  Cordialement.






                                  VINVIN.


                                  • le moine du côté obscur 11 novembre 2011 08:44

                                    Toujours pareil avec les athées à souvent dénigrer les croyants. Mais il est quand même curieux que plusieurs d’entre eux quand ils sont en danger ont ces deux mots à la bouche : « Mon Dieu ! ». 

                                    Bon puisque d’après vos dires vous semblez enclin à aider votre prochain, j’ai du respect pour vous et c’est peut-être bien ça l’essentiel. 

                                  • vinvin 11 novembre 2011 23:05

                                    (@MOINE DU COTE OBSCUR).



                                    Merci pour me respecter au moins pour ce que je fais pour aider mon prochain.

                                    Le reste on s’ en fout, vous ne croyez pas ?

                                    Ce que j’ ai essayé de faire passer dans mon « post » précédent, c’ est que lorsque je faut une bonne action, un geste humain pour mon prochain, je ne le fait pas en pensant a un dieu, ( qui de toutes façons n’ existe pas,) je le fait par l’ altruisme et la compassion que j’ éprouve dans mon coeur pour mon prochain, et cela sans penser a rien d’ autre.

                                    J’ ai voulu faire passer les message, comme quoi on pouvait faire du bien sans être croyant en qui ou quoi que ce soit, c’ est tout, et que meme les athés peuvent avoir une âme.


                                    Bien Cordialement !




                                    VINVIN.

                                  • le moine du côté obscur 12 novembre 2011 13:06

                                    Mon point de vue sur Dieu est particulier. Je crois qu’il existe (ça n’engage que moi bien sûr que les gens partagent ou non ce point de vue, à la limite je m’en fous) et qu’il a créé l’univers. Maintenant je pense qu’en chacun de nous il a mis la conscience et la capacité de ressentir de l’amour et de la compassion voire de faire des choses « constructives ». Mais je pense que c’est un esprit et qu’il n’agit qu’au niveau de l’esprit. Maintenant le monde de l’esprit est tellement mystérieux... Je préfère ne pas être catégorique eu égard à notre méconnaissance de l’univers. Je suis d’ailleurs plus agnostique qu’autre chose notamment quant à la manière de communiquer ou de faire la volonté de ce Dieu. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès