Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Clôture du IIe Congrès mondial des imans et des rabbins pour la (...)

Clôture du IIe Congrès mondial des imans et des rabbins pour la paix

« Notre réunion a été quasi miraculeuse », a dit Joseph Cohen, le Grand rabbin de Haïfa.

« C’est une représentation théâtrale inutile », ont estimé certains Palestiniens présents.

Le « IIe Congrès mondial des imans et des rabbins pour la paix » a terminé ses travaux mercredi 22 avril à Séville, en Andalousie, en créant un "comité permanent de d’orientation" de douze membres représentant les principales zones géographiques de l’islam et du judaïsme. Ce comité sera chargé, notamment , de l’organisation des prochaines rencontres et du IIIe congrès.

« Le simple fait que nous soyons réunis ici-même et que nous nous parlions constitue déjà un miracle », a déclaré le Grand rabbin de Haïfa (Israël), Joseph Cohen, en présence de l’iman de Gaza, le sheikh Imda el Faloudji, venu en Andalousie avec une délégation de vingt compatriotes de Palestine.

Au cours d’une conférence de presse donnée à l’issue de cette assemblée qui s’est réunie du 19 au 22 mars, les deux chefs religieux représentant l’islam et le judaïsme, entourés d’autres clercs des deux religions, ont souligné l’importance de la rencontre qui venait de se terminer, et mis en évidence les efforts auxquels se sont livrés les congressistes dans leur recherche des moyens de parvenir à la paix. Ils ont souligné l’importance du rôle que doivent jouer l’éducation et le cadre familial dans cette tentative de mettre fin aux hostilités au Moyen-Orient.

L’iman Al Falouji, de Gaza, a exprimé la conviction que “ les chefs religieux , assumant leurs responsabilités, doivent contribuer à établir une « culture du dialogue » , constituer un « groupe de pression » capable d’agir sur les hommes politiques afin de parvenir à la paix, à l’acceptation d’une vie en commun (entre juifs et musulmans) , afin de « mettre en pratique une convivialité basée sur le mutuel respect des droits, et capable d’offrir à nos sociétés un avenir meilleur, en les prémunissant contre le déchaînement de violences sanglantes. ».

Faisant allusion aux conclusions auxquelles sont parvenus les membres du « IIe Congrès mondial pour la paix », le Grand rabbin Joseph Cohen a souligné que les congressistes avaient « nié que dans les doctrines du judaïsme et l’islam, il existe un seul élément inhérent et quoi que ce soit qui les sépare. »

« Nous avons décidé de travailler ensemble, désormais. La déclaration finale que nous avons adoptée est un fait historique puisque nous y condamnons le recours à la violence au nom de quelque idéologie que ce soit. »

« Nous n’insisterons jamais assez sur l’importante de notre réunion de Séville qui a eu lieu au moment même où nous vivons plongés dans une situation dominée par un contexte de violences croissantes, auxquelles prennent part en grand nombre juifs et musulmans. Ce conflit ensanglante la Terre Sainte et les deux communautés, les deux peuples qui y vivent souffrent également », a déclaré le Grand rabbin Joseph Cohen. « Nous vivons en Terre Sainte, a-t-il ajouté, il est de notre responsabilité de faire respecter le message de la religion dans le but de protéger la vie des peuples et de satisfaire leurs aspirations.”

Il s’est d’autre part félicité que les congressistes, au sein desquels, a-t-il précisé, se trouvaient plus de quatre cents chefs religieux et théologiens des deux croyances « aient pu se rencontrer et se réunir pendant quatre jours à Séville en faisant preuve d’une modération telle dans l’expression de leurs points de vue, qu’ils ont été capables d’éviter que surgisse entre eux des conflits insurmontables. »

“Nous nous sommes engagés à condamner toute forme de violence exercée au nom de Dieu ; que ses auteurs soient chefs d’Etat ou un terroriste », a dit Alain Michel, fondateur du mouvement “Hommes de parole” organisateur de ce congrès, avec la collaboration en Espagne de la Fondation des trois cultures.

Il a aussi révélé, en dépit de la satisfaction manifestée par les autres porte-parole, juif et musulman, que « pendant les quatre jours qu’a duré le congrès », les représentants palestiniens avaient protesté contre « le fait de ne pas pouvoir parler de politique ni de la situation dont souffre le peuple palestinien ».

Alain Michel a déclaré « bien comprendre la frustration éprouvée par ces délégués », mais a souligné que « ce congrès avait été pour eux la première occasion de sortir de Gaza. » Il a insisté sur le fait que « le thème central de cette réunion était religieux, et que son but était l’élaboration de recommandations souhaitant que l’éducation prodiguée par les leaders religieux soit fondée sur des arguments positifs dépourvus de violence. »

A travers ces remarques, il a été possible de constater que ce congrès n’a pas été un « long fleuve tranquille », en dépit de la volonté des organisateurs juifs et musulmans d’éviter tout incident et d’aplanir toute difficulté idéologique. Ils n’ont pas pu échapper aux vives critiques des représentants palestiniens. Ceux-ci ont estimé, notamment, que la représentation entre juifs et musulmans au sein du congrès n’avait pas été équitable, « les rabbins présents ayant été beaucoup plus nombreux que les imans.

L’un d’eux, l’Iman Salal Abdelal , de Gaza, interviewé par l’agence nationale espagnole EFE, a estimé que ce congrès ne serait qu’une représentation théâtrale de peu d’utilité étant donné, a-t-il affirmé, que les rabbins n’avaient pas prononcé un seul mot au sujet de la Palestine, et que lorsqu’il avait tenté d’expliquer comment vivait son peuple, ils lui avaient coupé la parole.

Le Ier Congrès mondial des imans et rabbins pour la paix avait eu lieu en janvier 2005 à Bruxelles. Le second avait été placé sous le patronage des rois d’Espagne et du Maroc. L’événement a été suivi de près par la presse espagnole en raison de son caractère symbolique aux yeux de tous les participants : il se déroulait en Andalousie - l’Andalous des musulmans et des juifs - qui était parvenue, au siècle d’or, à créer une harmonie civilisatrice entre les fidèles des trois religions monothéistes, dans laquelle la Renaissance européenne avait trouvé certaines de ses racines.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Aziz alia (---.---.97.208) 23 mars 2006 16:42

    Article très interressant et qui tombe à point,vue ce qui se passe actuellement dans cette région.J’espère que ce genre de congrès -bien qu’il soit exclusivement religieux et ou on a évité d’aborder la question politique- se tienne souvent.Cela ne peut qu’impliquer un peu plus la communauté internationale,qui semble ignorer les grands dangers qui guettent le monde si ce conflit perdure .Il est A signaler que ce dernier( le conflit) est l’un des plus importants arguments,ou plutot le plus « solide » des pretextes qu’utilise les groupes terroristes d’Al kaida pour engager de plus en plus de jeunes.


    • vieuxbob (---.---.250.89) 23 mars 2006 18:46

      Il serait intéressant d’analyser l’importance - le silence (?) - dont ont fait preuce l’ensemble des medias, presse, radio et télévision : il est tellement plus spectaculaire et rentable de prèsenter des attentats et des manifestations.

      Merci, Agora Vox !


      • Zaytouni (---.---.145.85) 23 mars 2006 21:29

        Une volonté, aussi bonne soit elle, ne pourrait venir à bout d’une pulsion agressive. Meme si l’optimisme doit etre de mise car la réalité est trop dure pour etre comprise. L a religion est tout le temps melée aux actes humains. DE l’éthique au dogme, d’un percepte à une prescription , la religion est adaptable, un pret à penser... Ce congrés de Séville rassemblant les représentants des trois religions aurait été déterminant si chacune des religions était uniforme et homogène . Il y a Islam et Islam , c’est la religion la plus problématique car il n’ y a pas de clérgé,de décideurs... N’importe qui pourrait prétendre au statut du precheur parce que les peuples agacés sont convaincus qu’il n’y aura de pouvoir que celui des religieux. C’est la conception qui s’exclut avec toute approche démocratique. Il faut que les occidentaux le sachent. Pour ce qui est des juifs , on assiste à un cafouillage extraordinaire, on n’est sur de rien. Israel est un état religuex ou laic ? De toute façon , à ma connaissance modeste, les partis religieux juifs évoluent au gré des circonstances historiques et politiques. Mais , il faut le dire c’est toujourd dans le meme sens. C’est dans les démocraties occidentales que la religion n’exerce point d’influence. Cependant Buch doit toutes ses folies meutrières à son appartenace sectaire. Les musulmans doivent d’abord organiser des congrés et des congrés pour uniformiser leur rapport à la religion. La guerre imminente entre les chiites et les sunnites en Irak est un exemple qui prouve qu’il y a islam et islam. Néanmois , cela est évident à tous les niveaux. A l’intérieur d’une meme famille musulmane , on peut constater que chacun condamne l’autre au nom de l’islam. Il faut du courage, c’est grave de vivre dans des conditions pareilles où les musulmans rivalisent à qui mieux mieux à verser du sang, à crier, à huimilier les femmes....


        • Aziz alia (---.---.44.161) 24 mars 2006 10:30

          « Zaitouni »

          Dans ce média ,j’ai remarqué qu"il y a 4 sortes d’intervenants critiquant l’Islam

          - 1. Ceux qui attaquent le fanatisme islamiste

          2. Ceux qui critiquent ouvertement et impartiellement toutes les religions(les vrais athées)

          3. Ceux qui se limitent à mettre en évidence « les horreurs »de l’histoire de l’Islam en refusant de voir celles des autresz religions

          4.Ceux,subtils et beaucoup plus rusés,se font donner un pseudo à résonnance arabe, ensuite commencent par critiquer « gentiment »le christianisme et le judaisme pour verser enfin leur haine en vrac sur l’islam.

          Si les premiers et les seconds cités sont sincères et discutent avec une certaine logique,les troisièmes dévoilent leurs opignons racistes au grand jour et ne risquent pas d’induire en erreur les gens. Quant aux quatrièmes cités,ce sont les fauteurs de troubles les plus dangereux qui n’hésiteront à aucun moment par la perfidie ,l’amalgame et la ruse, à saboter toutes concertations et approches tendant à l’amour et à la compréhension entre les peuples.


          • Marsupilami (---.---.163.43) 25 mars 2006 15:02

            @ Aziz

            4.Ceux, subtils et beaucoup plus rusés, se font donner un pseudo à résonnance arabe, ensuite commencent par critiquer « gentiment » le christianisme et le judaisme pour verser enfin leur haine en vrac sur l’islam.

            Tu as des exemples ?

            Personnellement j’ai remarqué un « Mohammed » et un « Abdallah » qui sont évidemment des pseudos. Aucun des deux n’a jamais eu de propos haineux et racistes. D’une manière certes subtile et rusée, ils se contentent de faire une critique sarcastique de l’Islam, qui la mérite bien. Comme le dit très bien l’apostat Ibn Warraq, menacé de mort pour avoir abandonné sa religion et être devenu athée “Il existe des Musulmans modérés, l’Islam n’est pas une religion modérée".

            Ou alors c’est toi qui pose l’équivalence Islamophobie = racisme, ce qui reviendrait à dire que l’Islam est une race, ce qui est une imbécillité puisqu’on trouve des musulmans dans toutes les races.

            Et pourquoi ne dénonces-tu pas tous les discours ouvertement haineux envers les juifs ?


          • Laurent T (---.---.44.161) 24 mars 2006 11:16

            Zaytouni

            Beaucoup d’ informations vous manquent ,je vous conseille de visiter les sites suivants,et il y en a pleins d’autres il suffit de vouloir chercher .

            Pour le christianisme :

            www.aimer-Jésus.com

            www.christianisme.ch

            www.libre pensées.org

            Pour le judaisme

            critique.judaisme.free

            Et pour l’Islam

            www.uoif-online.com/modules

            www.multimania.com/islam1


            • Mesk elil (---.---.18.96) 24 mars 2006 12:24

              « Le simple fait que nous soyons réunis ici-même et que nous nous parlions constitue déjà un miracle."

              Le miracle, aurait été un congrés en arabie séoudite !


              • (---.---.26.134) 24 mars 2006 13:00

                il été une fois ,des bonhommes de foi,qui pour une fois s’assois bravo


                • Zaytouni (---.---.152.163) 24 mars 2006 17:33

                  ce que j’ai dit à propos du chretiennisme est rudimentaire ça je l’admets. Mais pour Mr Alia, je lui réponds qu’il se trompe à mon égard. Meme si je ne suis pas obligé de le dire je le dirai : je suis arabe et mususlman ayant toujours vécu chez moi. Je sais de ce dont je parle. Bon , mes idées t’avaient paru dangereuses, pourquoi en fait ? Parce que je t’ai dit qu’il y a une multitude d’islams ou bien parce que vous ne voulez pas voir les vérité en face : les sunnites irakiens sont en train de s’entretuer avec les chiites et c’est toujours au_ nom d’un islam que chacun adopte. Je vous dirai que ce qui est en train de se passer chez nous au nom d’un certain islam politique augure une catastrophe inévitable. Le problème est inhérent à l’islam politisé, en Algérie 20000 personnes ont péri suite à l’action armée déclenchée au nom d’un islam militant. Au Maroc, les activistes d’Al Adl WAL ihsan aviaient empeché les militants locaux d’Amnesty International d’organiser une manifestation à Fes mais à Rabat et c’était le meme jour , ils ont manifesté pour reclamer la liberté d’expression que prone la démocratie. Au Maroc une personnalité qui a subi les affres du régimes de Hasannne à cause de son grand patriotisme etson nationalisme militant est insultée par les islamistes chaque fois q’elle apparait . Il s’agit de BRAHAM SArfati, celui qui a consacré toute sa vie au combat de l’Indépendance et de la dignité du peuple. C’est également un grand défenseur de la cause du peuple palestinien étant donné qu"il a consacré pas mal de son activité à combattre le sionisme. Lors des manifgestations politiques au Maroc , ces islamistes scandent le slogan suivant : que le roi ait pour conseiller un juif est un oppropre au pays de l’islam. D’autres ont déclaré que Mehdi Ben barka devrait etre réssuscité pour etre condamné A MORT TROIS FOIS... Je sais de ce dont je parle. Tout simplement je comprends le dire du prophète selon lequel le musulman fort est meilleur que le musulman faible comme u_n appel à se perfectionner davantage au niveau de l’éducation de la formation et de la sympathie et non pas de chercher lez moyens pour tuer les autres. On preche partout chez nous , dans les fetes et dans les deuils , je vous jure qu’on preche meme à l’intérier des bains maures , qqn croyant incarné l’islam vous corrigerait vos ablutions. Par Ailleurs les fauteurs de troubles sont ceux qui essayent d’empecher le soleil de la vérité de rayonner en utilisant un crible. En ce qui concerne le congrés de Séville, Il ne pourrait déboucher sur grandes choses étant donné que la religion juive et musulmane sont en confrontation. C’est une vérité indéniable. Mais je répète que les musulmans versant dans des réctions maladroites sont les plus à plaindre. Qu’ils organisent des congrès pour se mettre d’accord sur la lecture de leur Livre Sacré et la place qu’ils doivent donner à leurs théologiens. Ces derniers représentent le véritable danger car le peuple auquel ils s’adressent est analphabète, misérable et éduqué sous des dictaturers...


                  • Danisnoop (---.---.156.144) 26 mars 2006 23:14

                    « la place qu’ils doivent donner à leurs théologiens. Ces derniers représentent le véritable danger car le peuple auquel ils s’adressent est analphabète, misérable et éduqué sous des dictaturers... »

                    Heureusement que vous êtes arabe et musulman pour dire celà, sinon on vous aurait traité de fasciste colonisateur et athée... ^^

                    En attendant vous faites à mon sens un bon résumé de la situation :)


                  • Danisnoop (---.---.156.144) 26 mars 2006 23:19

                    Il faudrait délocaliser La Mecque et Jérusalem au pole nord ou en Sibérie... Les pingouins et les ours polaires n’ayant jamais mis en danger l’équilibre du monde on pourrait sans crainte leur confier tous les rabins curés et imams du monde... Et tant pis si ça fait encore raler la Bardot, justement, on fera d’une pierre deux coups smiley !!!!


                  • Danisnoop (---.---.156.144) 26 mars 2006 23:19

                    Il faudrait délocaliser La Mecque et Jérusalem au pole nord ou en Sibérie... Les pingouins et les ours polaires n’ayant jamais mis en danger l’équilibre du monde on pourrait sans crainte leur confier tous les rabins curés et imams du monde... Et tant pis si ça fait encore raler la Bardot, justement, on fera d’une pierre deux coupssmiley !!!!


                  • Mahamat Seid Abazène Seid (---.---.98.68) 26 mars 2006 20:55

                    Je pense que la tenue du congrès des imams et des rabbins est à encourager même si l’on n’en attend pas grand chose, la crise de la Palestine ne dépendant ni des imams ni des rabbins et encore moins des peuples martyrs (israéliens et palestiniens) qui entendent se défendre contre eux mêmes en servant de pions à leurs pires énnemis, ceux qui ont créé le conflit et qui l’entretiennent. Je pense pour ma part et honnêtement, que la solution de la crise palestienne ne peut se trouver que par les palestiniens. Par palestiniens j’entends les arabes et les israéliens si différents des juifs et des musulmans(un juif peut être arabe et un arabe peut être musulman). Si nous entendons revendiquer la légitimité au nom d’Abraham, alors son pays s’appelait la Palestine où doivent en principe vivre en paix tous ceux qui se réclamment de lui et ceux qui acceptent de vivre avec eux. La solution de la crise ne peut alors avoir de sens dans la partition. Je pense que le partage de la Palestine est le fond du mal. J’aurais préféré un Etat fédéral dans lequel Palestiniens (arabe et israéliens) jouiront des mêmes droits avec un pouvoir commun à tous, collégial ou partagé. Une nouvelle utopie qui s’ajouterait à d’autres me dira-t-on. Je n’en disconviendrais pas mais face aux échecs des théories jusque là proposées, voire imposées, il aurait été raisonnable de tenter celle-ci. Peut-être en tirera-t-on quelque bien.


                    • BF (---.---.160.169) 26 mars 2006 22:22

                      C’est fou que pour vous, tout le monde est religieux. Il ne vous vient pas à l’idée que la place de la religion dans votre vie est une partie de votre problème ???


                      • Danisnoop (---.---.156.144) 26 mars 2006 23:29

                        Oseriez vous suggérer que les religions posent un problème BF ???

                        Sous-entendriez-vous qu’il y a des problèmes plus graves et sérieux que de savoir qui de Yaveh Dieu ou Allah ou Bouddha ou Zeus ou Odin règne dans notre beau ciel étoilé ?

                        Qu’il n’est pas une seule et unique destinée pour l’être humain, à savoir trouver la vérité divine ?

                        Mais quel sens donnez-vous à la vie sans paradis ni enfer ?

                        Oseriez-vous prétendre que la vie est déjà un sens par elle-même ?

                        Mais vous datez de l’ère préhistorique mon cher !

                        Ou pré-islamique ou pré-christianique ou pré-moïsique selon les gouts...

                        Enfin vous datez d’« avant ».

                        Avant que tous ces croyants ne nous rabattent les oreilles avec leurs croyances... Mais c’était quand ce « avant » déjà ?

                        Il y a à peine 10 ans ?

                        Ah bon ?

                        Pfffff je me sens vieux d’un coup.


                        • Zaytouni (---.---.139.180) 27 mars 2006 01:28

                          Bien entendu, l’attitude des occidentaux laisse à désirer au sujet du conflit proche oriental. Parce que la propogante sioniste bat son plein et parce que certains de nos/mes corregionnaires agissent betement.L’injustice existe bel et bien en Palestine, les Nations unies utilisent un double poids ... L’amalgamme est à son apogée. Car les idéologies humanistes sont en crise. Car le socialisme et le communisme sont en panne. Car l’alternative n’existe plus. Les inégalités des chances sociales est flagrantes. Et les régimes en place sont sclérosés , rouillés et essoufflés. Les peuples arabes en patissent. Après les longues ténèbres du moyen age, puis la colonisation , les indépendances boiteuses ,vient en fin le suicide programmé... Une destinée inceratine. Au moment où la libération semble à portée de main, la marée integriste risque de tout chambouler vers les bas fonds. De nouveau les ténèbres. Dieu et ses prophètes sont innocents . Ils sont absents. Actualisés par des volontés tordues. ABSENCE absolue mais pouvoir en acte. Tout le monde s’y réfère. Que pourrait engendrer une situation ténébreuse : une pensée primitive qui n’est que l’expression de l’instint de mort. La religion est un dopage. Arabe et musulman,le labyrinthe me semble interminable. Une conception cyclique du temps. Un égoisme maladif. Un cynisme débordant. Si par le passé, l’arbitraire des régimes non démocratiques était redoutable , on avait quand meme la posibilité d’y échapper en évitant d’afficher publiquement nos convictions politiques. Et puis ceux qui étaient les plus exposés à la repression étaient ceux qui avaient une conscience politique élevée. Mais la marge de liberté était plus moins assez large. Il y avait par exemple les domainezs professionnels, artistiques ,culturels, sportifs pour confirmer sa différence et exprimer son désarroi.. de nos jours, la repression est pratiquée par tout chacun s’estimant gardien de la vérité divine. GENERALISEE ET MEUTRIERE. La barbe, le voile ou le tchador sont la seule monnaie à échanger. Ce qui est alarmant c’est que toute tete pensante risque d’etre trancher. Ni savoir, ni histoire personnelle n’ont de valeur aux yeux de ceux qui se réclament de l’integrisme international. Si l’Islam ne reconnait ni hiérarchie religieuse ni clergé c’est dans le but de donner davantage de pureté à la religion et d’offrir plus de liberté à l’individu et non pas pour ouvrir les portes à tout chacun pour qu’il croie pouvoir appliquer la vérité de la religion. Et c’est ce qui fait le malheur des musulmans. Pour devenir évéque ou moine , les autres religions soumettent les postulants à de rudes épreuves tandis qu’en islam il suffit que tu apprennes qq versets coraniques, que tu laisses pousser ta barbe , tu mettes une djellaba, un turban au tour de la tete, une trace noire sur le front , des paroles dures à l’égard des régimes , des paroles prechant l’apocalypse, des descriptions eschatologiques mythiques POUR QUE Tu deviennes un saint vénéré dont les dires sont incontestables ... Ces tartuffes qui nous envahissent alors qu’on les avait momifiés et mis dans les musées en Occident depuis quatre siècles. Ces tartuffes aux allures lugubres doivent nous laisser tranquilles pour résoudres nos problèmes réells : la libération, le développement, la dignité...


                          • Zaytouni (---.---.160.66) 27 mars 2006 21:20

                            Ecoute, si tu ne crois pas à Dieu , c’est ton affaire ; si l’islam ne te plait pas c’est également ton affaire. Mais que tu prétendes détenir la vérité sur une religion ausi profonde et tentaculaire que l’islam est une folie. Si tu es croyant, eh bien Mohammed est un prophète dans la ligée de Moise et de Jésus, si tu es athé Mohammed est un génie , que tu le veuille au non. Mohammed disait : je ne suis qu’un homme comme vous, La Révélétion me parvient« Il disait aussi : »vous comprenez mieux les affaires de votre monde". Mais l’Histoire l’avait choisi pour fonder un Empire arabomusulmane qui n’a rien à envier à l’Empire romain ,perse, anglais ou américain. c’est le cycle de l’alternace. Jamais une civilisation n’a duré. C’est Carrément de l’humain. La loi de la nature Mohammed est un libératuer car il pronait l’égalité des races. il a réhabilité les pauvres. Il a interdit l’extermination des filles... Déceler ce qui, dans son action, appartient à la Révélation divine et ce qui est résultat de son caractère humain n’est pas ,en effet , une tache facile. Vous avez parlé du plaisir qu’il éprouvait pour les femmes ; çà il le disait publiquement :« les délices de votre monde sont en nombre de trois :le musc,les femmes et la prère. » Et je crois que son action à ce niveau là est semblable à tout chef d’état préoccupé d’abord par asouvir ses plaisir. cela montre aussi que la valeur de l’islam réside justement à cet attachement aux plaisirs de vie. C’est une vérité qui s’exclut avec l’approche suicidaire des terrristes. c’est pour rappeler qu’il des islams contradictoires. Donc , c’est l’aspect humain du prophète. Etr Ce n’est pas une honte d’aimer les femmes . Pascal ne disait il pas que les femmes ,le vin et la chasse sont les meilleurs moyens pour se désennuyer ?. Si je suis pas heureux des actes de mes correligionnaires s’abreuvant aveuglément de la théologie, cela ne veut pas que je renie ma confession. Pourquoi la renier en fait ?. Dieu merci, Dieu dt que l’islam est la religion de l’aisance , de la facilité et surtout de la simplicité et non pas celle des équations insolubles. Seulement il faut que les consciences humanistes et non pas seulement musulmanes nous aident à dégraisser notre culture qui reste jusqu’à là submergée par le théologique. Les pays du tiers monde ,les arabes et les musulmans y compris, n’ont pas fini par obliger l’armée à vider les ville et aller ’s ’enfermer dans ses casernes pour mettre à sa place un clérgé sclérosé, ihumain, menteurs, arriviste...L’arméé dans les casernes , la religion dans les mosquée, la politique dans les partis....DE L ORDRE DE L’ORDRE En tant que musulman , il m’est strictement interdit d’insulter les prophètes. Pourquoi les insulter, c’est pas du tout digne des gens civilisées.


                            • Daniel Milan. Contact : 0621543225 (---.---.168.162) 21 avril 2006 11:25

                              Il y a des « imams » qui sont autant « imams » que moi je suis curé. La « nouvelle religion » dont la professsion de foi est « Il n’y a de dieu que l’idole », ne manque pas de dévots !


                              • kesed (---.---.124.46) 2 juin 2006 18:50

                                Demat deo’ch, Mohamed était un con, analphabète et antisémite,ces descendants aussi,amen. kenavo


                                • Yves (---.---.65.212) 25 juin 2006 22:59

                                  Bonsoir ,

                                  - « ... mettre en pratique une convivialité basée sur le respect mutuel des droits et capable d’offrir à nos sociétés un avenir meilleur , en les prémunissant contre le déchaînement de violences sanglantes ... , importance de l’éducation et du cadre familial dans cette démarche ... »
                                  - Très belles paroles d’espoir ... !!!

                                  - Cependant , il faudrait pour ce faire , commencer par « désactiver » le machiavelisme qui mène le Monde jusqu’aujourd’hui ........ !!!!!!!!

                                  - S’agissant du conflit au Proche Orient ... , en Terre sainte ... , qu’évoque le Rabbin Joseph COHEN ... , rappelons certains faits révélés par le Canard Enchaîné n° 4449 du 1er février 2006 =
                                  - Dès le résultat des élections palestiniennes , accordant une large majorité au HAMAS , le Chef du LIKHOUD - Netanyahou - a accusé SHARON d’avoir « ... renforcé la popularité du HAMAS en abandonnant GAZA ... »
                                  - ET CE alors =
                                  - qu’en avril 2005 , un conseiller de Netanyahou négociait à Genève avec un émissaire du HAMAS « ... la possibilité d’une co-gestion administrative dans les territoires occupés ... » ( qui , dans les faits , existe dans certaines villes de Cisjordanie contrôlée par le HAMAS ... )
                                  - Que bien avant la création du HAMAS , en 1988 , les faucons israéliens ont déjà « contracté » avec les islamistes et ce , dès les années 1970 ...
                                  - Ainsi , en 1973 , le général Segev - gouverneur militaire à GAZA - déclarait au quotidien israélien Maariv : « ... Nous offrions un peu d’aide financière à certains groupes islamiques dans l’intention de développer une force de réaction contre les forces de gauche qui soutenaient l’O.L.P. ... »
                                  - Quant au Shin Beth - Service israélien de sécurité et de contre espionnage - , il octroyait les mêmes subsides à la branche palestinienne des Frères musulmans , déjà financée par l’Arabie saoudite ...
                                  - Statégie israélienne confirmée par un rapport des services français de renseignement , consacré aux " recommandations édictées par le Conseil de sécurité de Tsahal , consistant notamment :
                                  - 1 ) à favoriser tous les éléments qui attisent une confrontation entre les islamistes et l’O.L.P. ... ,
                                  - 2 ) à confessionnaliser la crise israélo-palestinienne , afin de convaincre l’Union Européenne et l’Occident qu’il s’agit d’un conflit entre juifs et musulmans ............

                                  - Et rappelez vous ce qui s’est passé en Afghanistan avec les faucons américains ... :
                                  - Après le départ des soviétiques , le Gouvernement U.S. s’est livré à une surenchère islamiste pour contrer l’influence iranienne , en favorisant la connexion sunnite pour renverser le chef de guerre afghan Hekmatiar , qui était pro-iranien :
                                  - Clinton s’est adressé aux services secrets saoudiens qui ont « réactivé » leur homme en Afghanistan ( Oussama Ben Laden ... , qui avait organisé les convois de volontaires arabes pour combattre l’occupant soviétique ) ... , afin de lever une armée contre le Pouvoir afghan via le Pakistan ( les fameux talibans qui seront ainsi soutenus et armés par le Gouvernement U.S. de 1994 à 1997 ... )
                                  - Les faucons yankees savaient parfaitement qu’ils soutenaient des fanatiques religieux , finançant leur campagnes militaires par la production et la vente de drogue ... , mais ils ne prenaient uniquement en considération :
                                  - 1 ) les pipelines de la société UNOCAL ( gazoduc )
                                  - 2 ) l’élimination de l’influence de l’Iran dans la région ,
                                  - 3 ) le renforcement du soutien aux mouvements fondamentalistes et indépendantistes des pays voisins ( Tchétchènes , Ouzbeks etc. ) .....
                                  - Ce pourquoi , le Directeur de l’Institut d’études stratégiques de Russie - Evgueni Kojokine - déclarait récemment , s’agissant des rapports de la Russie avec les musulmans : « ... la Russie ne doit pas répéter les fautes de l’U.R.S.S. ... , il y a une tradition russe de vie paisible avec les musulmans ... , la Russie ne désire pas contribuer à susciter une sorte d’hystérie anti-islamiste afin de créer un climat de guerre totale , car derrière ces discours se cachent souvent d’autres objectifs ... , le véritable ennemi de cette cohabitation , c’est l’extrémisme religieux propagé par les musulmans wahhabites ... »

                                  - Conclusion : dans ce contexte politico-crapuleux , le travail des Chefs religieux pour « trouver les moyens de parvenir à la paix » est énorme ... !!!


                                  • Aksil (---.---.12.142) 18 septembre 2006 07:16

                                    Réponse à Aziz Alia, Les « dénigreurs » de l’islam n’ont pas tous les mêmes raisons de le faire. La plupart des intervenants sont pragmatiques et pratiques. L’intellectualisme stérile et l’égalitarisme à deux sous n’apportent aucune solution pratique. Si tu attrapes une grippe, tu n’iras pas chez ton médecin pour parler de ta grippe actuelle, de ta rougeole quand tu avais 4 ans et de la scaraltine de ta voisine de palier. Tu ne le feras pas, même si toutes ces maladies sont nuisibles à la santé humaine et doivent être « dénoncées ». Par exemple : un internaute arménien s’en fout que l’église catholique ait traité les amérindiens de créatures sans âme. Par contre, un mohawk s’en fout que l’empire islamique ottoman ait génocidé les arméniens. Le tibétain envahi par la Chine s’en fout également que les berbéres d’Afrique du Nord se fassent assimiler et islamiser par la force et par la force de loi aujourd’hui même. Il y a une chose bizarre que je ne comprends pas : quand des musulmans sont opprimés, on demande à ce que le monde entier les soutiennent, les aide et dénonce leur bourreau, et seulement leur bourreau. Quand ce sont des musulmans qui aggressent ou oppriment les autres, tous les musulmans du monde demandent à ce que tous les oppresseurs et agresseurs de toutes sortes, depuis l’aube de l’humanité, soient dénoncés et accusés au même titre que les musulmans d’aujourd’hui. Sinon, ils crient au complot, à la conspiration et à l’injustice.

                                    Les intégristes islamistes ont asssassiné plusieurs de mes amis au nom de l’islam, avec le silence complice de tous les musulmans autour d’eux. Crois-tu réellement que j’irai dénoncer l’israelien intégriste qui refuse de quitter sa colonnie pour rentrer chez lui en Israel ? Ce zigoto a certaineent tort, mais tu serais naif de croire que J’investirai du temps et de l’energie à le dénoncer et le désigner du doigt sur tous les sites de la toile. je reste dans mon role, comme tout un chacun. Crois-tu que je me dirais : BOF ! les catholiques aussi avaient assassiné plein de gens en Europe il y a quelques siécles. Ils sont tous pareils finalement. Qu’ils fassent tous ce qu’ils veulent à l’avenir et je m’en fous !

                                    Sais-tu pourquoi l’islam est de plus en plus critiqué, de plus en plus attaqué sur son propre terrain théologique ? c’est parcequ,il fait de plus en plus de victimes. Il y a de plus en plus de personnes directement concernées. Les plus virulents pourfendeurs de cette religion sont des anciens musulmans. Il n’y a pas plus crédibles que les personnes qui savent de quoi elles parlent. Si des intégristes catholiques se mettaient AUJOURD’HUI à terroriser le monde et a faire sauter des édifices à tout bout de champ pour tuer au hasard, il y aura certainement des milliers de personnes qui se léveront pour dénoncer le catholicisme et ses chefs. Heureusement que ce n’est pas le cas ! Monsieur Aziz, je suis désolé de te dire que tu fais tout simplement dans la diversion.


                                    • Aksil (---.---.12.142) 18 septembre 2006 08:16

                                      Monsieur Zaytouni, Ton envolée enflammée est à l’image de mes anciens professeurs d’arabe et d’éducation islamiques importés d’égypte et de palestine (il y a 35 ans). Il y a hélas des réalités qu’on ne peut encore cacher qu’aux musulmans. Par exemple, la plupart des êtres humains ne pensent pas que c’est une vertu que de construire un empire en colonissnt d’autres peuples et en le soumettant, comme l’ont fait justement les musulmans, les romains, les perses, cahcun à son époque. les conquêtes sanglantes et les empires , c’est ringard. Que penseras-*tu si je faisais les éloges de l’empire colonial français du 19éme-20éme siécle ? Que me répondrais tu si je louais l’action des anglais à travers l’empire colonial britannique, consurrent justement de L’empire colonial français ? Monsieur Zaytouni, toute civilisation nait d’un centre à partir duquel elle rayonne. D’ailleurs, quand il y a empire « civilisé », ce ne sont pas tous les sujets de l’empire qui en jouissent. Mais admettons. Si l’arabo-islamisme avait été une civilisation florissante, elle aurait rayonné à partir de l’Arabie. Tout comme la civilisation romaine a rayonné à partir de rome et la civilsation grecque à partir de la Gréce (Aténes et les autres cités), la civilisation égyptienne à partir de L,égypte etc... Dans la Rome actuelle, on trouve d’importants vestiges de la civilisation romaine. Dans L’Athéne actuelle il y a des restes nombreux et bien conservés de la civilisation grecque. Dans l’égypte actuelle, il serait difficile de passer à coté de toutes ces villes ensablées sans voir les pyramides et autres temples. Je ne parlerai pas des aztéques et autres mayas, en supposant Christophe colomb n’est pas encore né. Que vois-t-on aujourd’hui en Arabie, particuliérement à la Mecque et à Médine ? pas grand chose. Une météorite drapée de noir qui sert encore de totem, une mosquée moderne en béton armé dont les musulmans disent qu’elle a été la prmiére mosquée de l’islam, une grotte (hira) dans le voisinnage de la Mecque et c’est tout comme vestiges et symbole de la civilisation arabo-islamique qui a rayonné jusqu’en Indonésie, en Afrique et aux portes de l’Europe. C’est pluto maigre ! je me demande si ce n’est pas pour ces raisons que Médine et la Mecque interdites aux non musulmans. À part les autoroutes ultra-modernes, les gratte-ciels et les bases de vie américaines dans le dsert petrolifére d’Arabie, il n’y a pas beaucoup de vestiges de la fantomatique civilisation arabo-musulmane qui a rayonné en moins d’un siécle a travers une bonne partie du monde. Elle a rayonné à la vitesse d’un cheval au galop. Ou plutot à la vitesse de l’épée d’Ali fauchant la tête d’un « conquis » qui refusait de se « civiliser ».

                                      Je crois que j’arrête ici, car l’absurdité de certaines interventions les font passer pour raisonnables. La sottise passe quand elle est grosse. Et quand elle est grosse, elle accouche de la bêtise qui elle même se passe de la raison. Pourtant, n’importe quel quidam qui a ait son école primaire aujourd’hui vous dira qu’un homme illettré, isolé dans la désert, crevant la plupart du temps de faim, ne saurait fonder une civilisation « rayonnante ». En ces temps obscurs, il était cependant aisé de lever une armée de mercenaires qui va grossissante au fur et à mesure que les butins et les promesses grossissent. Finalement, entre Attila et Mohammed, il n’a guére de différence. Sauf qu’Attila a été plus honnête ou alors l’idée de se faire passer pour le serviteur d’un dieu quelconque lui avait échappé.

                                      La civilisation islamique est comme l’abominable homme des neiges : tout le monde en parle, mais personne ne le voit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès