Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > « code pénal local », blasphème et intégristes

« code pénal local », blasphème et intégristes

Après seize jours de présentation au Festival d'Avignon en juillet 2011, une pièce de Roméo Castelluci fut donnée au Théâtre de la Ville à Paris du 20 au 30 octobre 2011. A cette occasion, ce théâtre fut mis sur le devant de la scène plus qu'à l'accoutumée. Sul concetto di volto nel figlio di Dio(Sur le concept du visage du fils de Dieu), pour quelques intégristes, était jugée blasphématoire et occasionna de nombreux incidents.

Le 14 et 15 novembre 2012, c'était au tour du Théâtre du Maillon de Strasbourg de présenter la pièce.

S'en était trop pour des intégristes religieux : une association (association Avenir de la Culture qui se présente comme un « ...rassemblement des Français de tous horizons soucieux de lutter contre la dégradation morale et culturelle des médias, notamment la télévision ») a porté plainte le 13 novembre 2012 auprès du procureur de la république pour «  prévenir le délit de blasphème ».... «  sur le fondement de l'article 166 du Code Pénal Local ».

En République le délit de blasphème n’existe pas.

Il n'existe pas, mais mais il sévit encore dans les trois départements d'Alsace-Moselle, survivance issue du droit pénal allemand, ce que confirma un ministre de l'intérieur en juin 2006 : «  Par décret du 25 novembre 1919, ont été maintenues à titre provisoire en Alsace-Moselle les dispositions du code pénal local relatives à la protection des cultes (article 166 relatif au blasphème et article 167 relatif au trouble à l'exercice des cultes). L'article 166 dispose que « celui qui aura causé un scandale en blasphémant publiquement contre Dieu par des propos outrageants, ou aura publiquement outragé un des cultes chrétiens ou une communauté religieuse établie sur le territoire de la Confédération et reconnue comme corporation, ou les institutions ou cérémonies de ces cultes, ou qui, dans une église ou un autre lieu consacré à des assemblées religieuses, aura commis des actes injurieux et scandaleux, sera puni d'un emprisonnement de trois ans au plus »...

Ainsi, les convictions religieuses n’auraient pas le droit d’être moquées ou tournées en dérision et rien pour y parvenir ne serait plus efficace que de créer la confusion entre le respect de la liberté de croire et le respect des croyances, afin de remettre en cause la stricte indépendance de la loi commune pour y substituer un droit en faveur de la foi particulière à certains.

Une nouvelle occasion de demander l'abrogation de cette exception juridique sur le territoire de notre République laïque.

Léon

léonetpaulette.fr

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/11/17/l-alsace-moselle-ressuscite-le-delit-de-blaspheme

et déjà... : http://www.laicite-republique.org/l-alsace-et-la-moselle-ne-veulent.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • ricoxy ricoxy 24 novembre 2012 10:47

    Personnellement, je ne suis pas dans le secret des dieux, mais je pense que Dieu – s’il existe – se fout éperdument des nos misérables vies. Alors, le blasphème, là-dedans, c’est comme insulter une fourmi ou un mur.


    • Loatse Loatse 24 novembre 2012 12:33

      Ce que j’aimerais savoir c’est si l’auteur de cette pièce, se recevant une bonne bouse de vache bien fraîche sur sa face se sentirait outragé.. idem pour l’artiste au pipi si jamais il venait à l’idée d’un quidam en veine de recherche artistique de lui pisser sur les chaussures.... smiley

      Vive la liberté d’expression ! smiley


      • carney 24 novembre 2012 18:54

        @Alain Colignon
        Wouah quel commentaire ! Puissant ! Impressionnant ! Quel esprit rebelle ! J’en suis tout émoustillé.
        Question : quels sont les subsides publics que l’auteur, le producteur de cette daube ont touchés pour monter ce truc en France ? Quel est la hauteur des aides publique que le « théâtre » qui reçoit ce machin, aura touché ?

        Alain t’as raison : le Christ tu peux lui cracher à la gueule, il te regardera toujours avec amour.
        Mais, mon gars essaye un peu avec Allah....... chiche


      • Loatse Loatse 24 novembre 2012 18:44

        Le vulgum pecus n’a t’il pas le droit de « faire fi des convenances » lui aussi ou l’art est il réservé à l’élite ?


        • Antoine Diederick 24 novembre 2012 20:57

          soit par dérision ou impuissance on se range dans la classe du troupeau ordinaire ou bien par idéal on dépasse le stade de l’impuissance....

          fonder une revendication sur la mauvaise opinion de soi n’est jamais bon !


        • Antoine Diederick 24 novembre 2012 20:54

          Une nouvelle occasion de demander l’abrogation de cette exception juridique sur le territoire de notre République laïque.

          Avez-vous l’intention de créer un précédent au nom de la laïcité qui risque d’ouvrir des portes à d’autres revendications qui ne seraient alors aucunement anodines.... ?


          • epicure 25 novembre 2012 17:07

            Quel précédent ?
            un précédent à ce qui est la règle : l’égalité devant la loi sur tout le territoire. ?


          • Magnon 24 novembre 2012 21:19

            @Paulette et Léon
            Cette pièce de théätre n’a aucune qualité, si ce n’est l’insulte de la foi religieuse ! Cela pour remplir des théâtres, vendre des billets et toucher des subventions publiques.
            Je rappellerai que ce n’est pas Dieu que l’on insulte, mais les croyants dans leur conviction la plus intime.
            C’est plus ou moins facile à supporter, mais, cela ne peut pas ce faire impunément en Alsace !
            Tant mieux !
            Sinon, il faudrait se comporter à l’exemple des musulmans que personne n’ose insulter dans leur foi.
            Personne n’a oser faire un « Sur le concept du visage de Mahomet », ramasser de l’argent, ça va, mais risquer la mort, vaut mieux éviter...


            • Magnon 25 novembre 2012 12:04

              @Coligron
              Je ne chie pas sur la science, ne serait ce que du fait de mon diplôme d’ingénieur.
              Mais je maintiens que chier sur le petit Jésus, c’est une insulte qui m’est adressée !
              Si vous éprouvez le besoin de m’insulter, c’est que vous êtes un méchant type !
              Accessoirement, vous profitez d’Internet, car si vous m’insultiez face à face, je serais peut être assez vindicatif pour vous en demandez raison sur le pré !
              Cela ne se fait pas dans la vraie vie, évitez de le faire sur Internet !


              • Rounga Roungalashinga 26 novembre 2012 11:34

                Quand on entend « je chie sur ta mère », on se sent insulté, car ça touche une personne qui nous est chère.
                Quand on chie sur Jésus, c’est exactement pareil, sauf que la personne prend un P majuscule.


              • Magnon 25 novembre 2012 20:20

                @Coligron
                Du coup, je suis allé voir votre profil, j’y ai trouvé une très interessante dernière ligne :
                « ce que je respecte le plus : l’opinion d’autrui y compris la foi ! »
                Et bien, en chiant sur le petit Jésus, vous me blessez au plus profond de ma personnalité !
                Ma foi religieuse en fait partie ! Vous devriez faire ablation de cette dernière ligne !

                Je suivrais vos conseils, je ferais ma présentation, en veillant quelle ne soit pas contredite par mes écrits.

                Accessoirement, faute de Pré aux Clercs, on peut faire ça à la savate dans un coin de rue !


                • Rounga Roungalashinga 26 novembre 2012 11:36

                  je vous cite quelques petits passages croquignolesques de ce bouquin criminel

                  Allez-y, étalez votre ignorance au grand jour. On va rigoler.


                • bruenor bruenor 25 novembre 2012 23:54

                  Cette pièce est peut être nullissime mais là n’est pas la question.

                  il parait que la plupart des gens qui sont allés voir ce spectacle suite au « buzz médiatique » -grâce à la pub assurée par Civitas si ma mémoire est bonne-en sont revenus déçus (tout ça pour ça ?)
                  Auparavant cette pièce a tourné en Espagne dans l’indifférence générale et sans problème.
                  Il n’empêche que le délit moyenâgeux de blasphème doit être abrogé et qu’il serait temps d’étendre la loi de 1905 à l’Alsace Moselle. smiley

                  • Magnon 26 novembre 2012 00:18

                    @Coligron
                    Vous êtes passé de l’insulte à l’injure !
                    Saint-Paul, barbare indescriptible, ou vous avez lu ça ?
                    Vous me ferez une lecture commentée des Épitres de Paul
                    Si le Dieu de l’Ancien Testament noyait les armées de Pharaon, je n’ai rien vu de tout cela dans les Évangiles et dans les Épitres, mais vous avez l’air de tout savoir...


                    • Rounga Roungalashinga 26 novembre 2012 11:39

                      Et je suis fier d’être injurieux à l’égard d’une fiente comme Saint-Paul qui a tout de même cautionné la lapidation d’Etienne :

                      Mais vous êtes complétement débile ou quoi ?


                    • Magnon 26 novembre 2012 10:21

                      Saint Paul était un pêcheur, il s’est converti, il le confesse lui-même, il a acquis la sainteté par le martyre, il était au moins bon apôtre !

                      Pour ce qui concerne le retour de la perversion grecque, elle peut séduire, aux hommes, l’agora, le gymnase et les amours viriles, aux femmes, le gynécée et les moutards....

                      Enfin, cela est un peu raide de la part d’un national d’un pays qui doit sa naissance au catholicisme de ses habitants !


                      • Rounga Roungalashinga 26 novembre 2012 11:43

                        Nul homme ne doit sa naissance au catholicisme

                        Mais à Dieu si.

                        Ces institutions sont criminelles (songez au pape qui interdit le préservatif,

                        Oh mon Dieu ! Le pape a interdit le préservatif ! Mais quel criminel, de préconiser la fidélité dans le mariage !

                         songez aux procès de Bruno, de Galilée

                        Ah oui ? Et si vous nous parliez de ce que vous savez de ces procès, pour voir ?

                        songez aux sorcières mortes par milliers

                        Par des tribunaux laïques, oui, c’est regrettable.


                      • Rounga Roungalashinga 26 novembre 2012 13:26

                        1. La preuve que Dieu n’est pour rien la dedans, c’est que je le traite de fumier depuis des dizaines d’années et qu’il me laisse vivre. Dieu est donc un lâche.

                        Ridicule.

                        Pour celui de Galilée

                        Vous êtes donc au courant que les cardinaux avaient dans un premier temps bien accueilli les travaux de Galilée ( il y en a même un qui l’a invité chez lui), et que c’est lorsque ce dernier s’est mêlé de donner une interprétation théologique de sa découverte que les ennuis ont commencé. Vous êtes sûrement au courant également que Galilée n’a pas passé un seul jour en prison, et que ce procès était aussi une occasion de régler des comptes entre cardinaux. En somme c’était un procès politique.

                        4. Pour les procès de sorcellerie, vous êtes très mal informés...

                        L’Église a très tôt abandonné la chasse aux sorcières. Ca a surtout été le fait de tribunaux locaux et laïcs, dans des régions où des restes de paganisme et de superstitions populaires subsistaient


                      • Rounga Roungalashinga 26 novembre 2012 16:20

                        Blablabla. Vérifiez ce que je dis et après on en reparle.


                      • Magnon 26 novembre 2012 19:10

                        Ce Coligron vous donnerait des envies de fourches et de fagots, ça ferait plaisir, mais c’est un plaisir pas catholique du tout


                      • Rounga Roungalashinga 27 novembre 2012 07:46

                        Effectivement, il n’y a aucun moyen de nous entendre, vos idées sont trop arrêtées pour cela.


                      • Rounga Roungalashinga 27 novembre 2012 09:17

                        Oui, heureusement.


                      • Magnon 27 novembre 2012 18:55

                        @Coligron
                        On ne brûle plus les sorcières, on les met en hôpital psychiatrique, ça sent moins le brûlé...


                        • Magnon 28 novembre 2012 22:47

                          @ l’intolérant
                          Cela s’appelle la médicalisation de la sorcellerie !

                          O Grand Sorcier Blanc à la Blouse Blanche !

                          PS, un Français moyen passe en moyenne 55 jours de sa vie en unité psychiatrique, je sais bien qu’il y en a qui sont plus moyens que d’autres, mais par prudence, j’espère n’avoir rien dit qui puisse durablement vous déplaire,

                          O Grand Sorcier Blanc à la Blouse Blanche ! (bis)


                          • Magnon 29 novembre 2012 20:08

                            @ Comptable maladroit

                            55 jours par vie de 80 ans
                            3.30 10^9 pour 80 ans
                            Chaque Année 41,25 10^6 journées par an
                            113 000 journées chaque jour soient 113 000 places
                            Soient 113 hôpitaux psy de 1000 places, pratiquement 1 par département ce qui est une obligation légale.
                            Je compte les places, non seulement l’hôpital fermé mais en centre d’addictologie, « hospitalisation de ville », service pour autisme lourd et Alzheimer....

                            Excuser l’humble cloporte que je suis d’avoir contredit votre sens de la comptabilité, mais je reconnais votre grande science magique.

                            Je me prosterne devant vous, O Grand Sorcier Blanc à la Blouse Blanche (bis).


                            • Magnon 2 décembre 2012 01:33

                              @ Comptable vindicatif et suspicieux

                              Dans ce département que je connais bien, l’hôpital spécialité avoue 1 028 places, on doit être plus fou qu’ailleurs, car ramené à la population Française, cela ferait 170 000 places !

                              Sans compter les lits de neurologie au CHU, qui lui avoue un total de 2 000 places !

                              Toute la France n’est pas organisée comme AP-HP, royaume kafkaïen divisé en 12 pôles et 37 hôpitaux !


                              • Magnon 3 décembre 2012 22:42

                                Pour l’hôpital spécialisé, le lien est  !
                                Pour 380 000 habitants
                                Je ne compte pas les EPAD spécialisées Alzheimer, il se crée une unité de 80 places tous les 2 ans !
                                Les lits d’alcoologie, les « maisons de repos », les unités spécialisées pour l’autisme lourd, etc....

                                PS, 1000%, c’est une multiplication par 10 (= 1000/10), plus loin, d’après vous, je me serais trompé de 4 fois...

                                Un chiffre qui vaut ce qu’il vaut, dans les hôpitaux publics, (ceux dont le personnel cotise pour la retraite à la CNRACL) il y a officiellement 67 001 places dans les CHS et services psy des hôpitaux !


                                • Magnon 3 décembre 2012 22:55

                                  Il faut rajouter, les EHPAD fléchées Alzheimer, dont le nombre de place est en train de passer de 18 000 à 30 000, les structures privées, les hôpitaux hors fonction publique, comme les hôpitaux sous forme associative (Croix Rouge, Hospitaliers de Malte...), etc...

                                  Sans compter qu’on estime le nombre de SDF en France à au moins 80 000, dont la moitié mériterait un traitement psychiatrique lourd...

                                  Hélas, quand on cherche la folie, on la trouve... et en abondance !!!


                                  • Magnon 3 décembre 2012 23:52

                                    Petite rectification
                                    1000% c’est 1000/100 donc 10 !

                                    Dans le feu du commentaire, le clavier peut fourcher !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès