Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Coran, ou l’incitation à la haine sans complexe

Coran, ou l’incitation à la haine sans complexe

Je suis surpris de constater la violence de certains musulmans en France (affaires Youssouf FOFANA, Mohamed MERAH et leurs émules...), ainsi que dans le monde où 99% des gens qui meurent au nom d'un dieu meurent en fait au nom d'Allah.
J'ai donc décidé de lire le Coran pour voir si ce texte présentait un lien avec cette violence. Ce que j'y ai découvert est effrayant et susceptible de vous intéresser.

J'y ai trouvé des versets d'une violence inouïe.
Non pas des histoires à lire comme des romans d'aventure, à l'instar de l'Ancien Testament, qui nous conte les démêlés du peuple juif avec ses voisins aujourd'hui disparus.
Mais des textes mettant directement en cause nos concitoyens, chrétiens, juifs, ou athées... voire même musulmans jugés trop "modérés".
Des textes appelant sans ambiguïté à la haine, à la discrimination, et au meurtre des Français.
Non pas 2 ou 3 mais des centaines (!) d'articles aussi allégoriques que le code Napoléon, qui stigmatisent, insultent, condamnent parfois à mort nos concitoyens en raison de leurs croyances religieuses (ou de leur absence de croyance).
Des textes contrevenant sans aucun doute à la loi du 29 juillet 1881 modifiée en 2004.

Jugez plutôt avec ce petit échantillon :

sourate 9 v29 : "Combattez ceux qui ne croient pas en Allah, qui ne considèrent pas comme illicite ce qu'Allah et son prophète ont déclaré illicite (...) jusqu'à ce qu'ils paient, humiliés et de leurs propres mains le tribut."

sourate 2 v216 : "Le combat vous est prescrit et pourtant vous l'avez en aversion. Peut-être avez-vous de l'aversion pour ce qui est un bien et de l'attirance pour ce qui est un mal. Allah sait et vous ne savez pas"

sourate 9 v5 : "lorsque les mois sacrés seront expirés, tuez les infidèles partout où vous les trouverez. (...)"

sourate 8 v17 : "Vous ne les avez pas tué (vos ennemis). C'est Allah qui les a tués. Lorsque tu portes un coup, ce n'est pas toi qui le porte mais Allah qui éprouve ainsi les croyants par une belle épreuve"

sourate 47 v35 : "Ne faiblissez pas et ne demandes pas la paix quand vous êtes les plus forts et qu'Allah est avec vous ! (...)"

- Concernant l'incitation à la torture (oui, dans un texte religieux de référence !) :
sourate 5 verset 33 : "la récompense de ceux qui font la guerre à Allah (...) c'est qu'ils soient tués ou crucifiés, ou que soient coupés leurs mains ou leurs pieds (...)"

- Concernant la provocation à la discrimination et à la haine des non-musulmans (athées ou membres des autres confessions) :
sourate 9 verset 28 : "les infidèles ne sont que souillure"
sourate 9 verset 30 : (les juifs et les chrétiens) "Qu'Allah les maudissent(...)"
(Remarque : dans l'Islam, maudire quelqu'un ou l'accuser d'être impur sont ce qu'on peut porter de pire comme attaque verbale ; un peu l'équivalent de notre moderne "fils de pute")

Les juifs sont décrits comme des êtres injustes, des pervers sans foi ni loi (sourate 2 verset 89/95, sourate 2 verset 79/85, sourate 2 verset 73/79, sourate 5 verset 41)
La sourate 4 est un torrent de colère et de haine contre les juifs (versets 154, 155, 156, 157) tandis que la sourate 62 verset 5 les compare à des ânes...

- Concernant la liberté de culte :
sourate 4 verset 89 : "(ceux qui quittent l'Islam) saisissez-les alors, et tuez-les où que vous vous trouviez."
- Concernant la liberté de disposer de son corps :
sourate 4 verset 19 (ou 15) : (les lesbiennes) "Retenez ces femmes dans vos demeures jusqu'à ce que la mort les rappelle (...)"
etc...etc...J'arrête-là la litanie pour ne pas lasser...

Ces quelques exemples suffisent amplement à justifier les actes de Mohamed MERAH et de tous ses partisans actuels...et futurs !
Il me semble qu'ils amènent tout citoyen à se poser les questions suivantes :

- Comment, en France, les maires peuvent-ils subventionner une religion s'appuyant sur de tels textes (en contournant les loi sur la laïcité !), sans au moins exiger en contre-partie la suppression des versets illégaux ? Simple ignorance, ou préoccupations clientélistes ?
- Comment dans notre République laïque, les pouvoirs publics peuvent-ils puiser leur inspiration dans ce même texte scélérat pour les guider dans la gestion de notre société (prescription de repas sans porc, ou de viande hallal dans les cantines scolaires ou militaires, autorisation du voile islamique...) sans s'intéresser à l'ensemble du message véhiculé ?
- Est-ce qu'un texte, sous prétexte qu'il sert de référence religieuse, a le droit de véhiculer les idées les plus abjectes et les plus contraires à notre démocratie ?

"Mein Kampf" délivre-t-il vraiment un message beaucoup plus haineux, plus liberticide, que ces centaines de versets anti-démocratiques ?
Autoriserait-on un parti néo-nazi à diffuser des textes dont certains chapitres approuvent les chambres à gaz, ou la suppression de la démocratie sous prétexte que :
-beaucoup d'autres chapitres n'en parlent pas ("seulement" quelques centaines sur 6235)
-ces néo-nazis seraient pour la plupart des gens sans histoire, et qu'ils nous feraient la promesse de ne jamais lire les chapitres incriminés (ces chapitres sont donc là juste pour le folklore, élément de culture néo-nazie sous-jacente, pas pour 'action')

Il me semble urgent d'engager un débat de fond sur ce sujet, dans la dignité mais sans concessions ni faux-semblants.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (153 votes)




Réagissez à l'article

293 réactions à cet article    


  • Sirusse 31 mars 2012 08:46

    Je n’ai pas encore lu le Coran, cependant, je suis sur qu’il y a aussi d’autres passages qui prennent la paix et l’amour de son prochain.


    Il faut aussi se rappeler que cet ouvrage n’est pas contemporain.

    Et, si tu fais de même avec la Bible, tu pourras trouver des passages tout aussi criticables.

    Lorsque, par exemple, dans je ne sais plus quel évangile, Jésus, après sa résurrection, envoit ses disciples porter sa bonne parole de part le monde, et qu’il leur dit que si, lorsqu’ils demandent l’hospitalité, on leur ferme la porte, ils doivent secouer la poussière de cette terre de leurs sandales, et maudire les occupants de la maison. Quand on sait ce que signifiait « maudire » à cette époque.

    Ou, dans l’apocalypse, il est dit que les anges descendront sur terre et tuerons tous ceux qui ne portent pas la marque du Christ sur leurs front.

    Bref, dans toutes les religions tu pourras trouver des exemples pareils, et leurs contraires.

    Il ne faut pas oublier que ces textes ont été écrits par des Hommes, pour diriger d’autres Hommes, et dans un contexte historique et politique totalement différent.

    Et que dans toutes les religions, il y aura toujours des extrémistes (Opus Dei pour les catholiques par exemple), et toujours des fanatiques qui tuerons au nom de leur dieu, et pour son compte, se dédouanant ainsi de toute culpabilité criminelle.

    De ce fait, rien que ton article pourrait être considéré comme un appel à la violence contre les musulmans, sous prétexte qu’il leur est enseigné d’être violent contre les autres...

    • ffi ffi 31 mars 2012 10:16

      Dans l’apocalypse, qui est une prophétie sur la fin des temps, ce sont des anges, pas des hommes, qui combattent « la bête ».
       
      Informer sur le contenu du Coran n’est pas appeler à la violence, c’est permettre la vigilance. Ne confondez pas tout.


    • PapaDop PapaDop 31 mars 2012 11:29

      « Ensuite analyse des versets que tu cites,et nous allons voir que tu n’as pas lu le Coran, mais que tu l’as lu comme un pervers : »

      100% troll ,

       Là est le problème justement ! Les écrits sont très souvent mal interprétés par les croyants eux-mêmes .


    • ffi ffi 31 mars 2012 11:46

      Une religion parfaite devrait faire tendre ses ouailles vers la perfection.
      Or quand je vois l’imperfection se propager méchamment, je m’interroge...


    • PapaDop PapaDop 31 mars 2012 11:49

      100% troll,

      Oui ,cela s’applique évidemment à toutes les religions* .

      Certains Imams sont quand même connus pour prêcher la haine et détourner le Coran a des fins idéologique .(Les curés sont pédophiles* . )

      Le parcage dans les cités ,à poussé au repli communautaire .On parle de pouvoir d’achat ,de travail mais sortir les gens de ces cités prisons et une priorité .

      Bon appetit smiley
       


    • ffi ffi 31 mars 2012 12:14

      Qui se ressemble s’assemble.
       
      Les gens se réunissent naturellement par communautés d’affinité, pour vivre dans un environnement qui leur sied, dans un entre-soi confortable.

      Comment expliquez-vous que certains fuient les cités, tandis que d’autre s’y plaisent ?

      Il n’ y a eu aucune manoeuvre politique pour organiser le « repli communautaire ». Cela se fait naturellement, comme dans tout pays où coexistent diverses communautés d’affinités.
       
      Au Liban, il existe des villages chrétiens, des villages sunnites, des villages chiites, des villages Druzes. En Syrie, il existe des village Allaouites et des villages sunnites. En Egypte, il existe des villages coptes, et des villages sunnites. Au Kosovo, des villages Albanais et des villages Serbes. Au Rwanda des villages Hutus et des villages Tutsi... C’est un peu comme l’histoire de la vinaigrette, où l’eau et l’huile ne se mélange pas, chaque substance ayant ses principes d’organisation propre à elle-même. Mixez, mixez, vous aurez au mieux une émulsion, la substance minoritaire formant des petites bulles au sein de la substance majoritaire.
       
      Le « repli communautaire » est un phénomène naturel, observé à toutes époques et en tous lieux.


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 31 mars 2012 12:18

      « Notre religion est faite pour extirper les vices ; elle les couvre, les nourrit, les incite. »

      Montaigne, Essais, Livre II, chapitre xii, page 444 de l’édition en collection Quadrige.


    • ffi ffi 31 mars 2012 12:40

      C’est possible. Mais quand tu parles de l’occident qui promeut le salafisme, je trouve que tu utilises une catégorie, celle de « l’occident », fort peu précise. Je n’ignore pas les magouilles des Anglo-saxons en pays musulmans.
       
      Par exemple, les agissement de Lawrence d’Arabie pour soulever les tribus wahabites afin de dissoudre l’empire Ottoman. Ou encore l’utilisation d’Al quaïda en Afgahnistan pour défaire l’URSS.
       
      Je veux bien accéder à ta finesse d’analyse en matière d’Islam, car j’admets sans peine qui je n’en suis pas un grand connaisseur, en affinant mes catégories de réflexion. A une condition : j’aimerais aussi que tu affines tes catégories politiques et que tu comprennes que quand tu me parle d’occident, cela me semble aussi flou que je te semble flou quand je te parle d’Islam.
       
      D’autre part, je ne vais pas dédouaner les musulmans qui se prêtent à ce jeu et pratiquent ainsi l’inéquité. Il faut bien admettre que les gens agissent selon leur volonté propre, ils sont responsables de leurs actes.
       
      Certes, le provocateur, qu’il faudrait cibler précisément, est en effet vicieux.

      Mais le vice du provocateur n’abolit par la responsabilité de l’acteur.


    • PapaDop PapaDop 31 mars 2012 13:50

      Comment expliquez-vous que certains fuient les cités, tandis que d’autre s’y plaisent ?

      Je ne sais pas quoi dire , vous pensez que des gens se plaisent dans les cités ?

       Mais il y a aussi des gens qui ont peur de sortir de prison ...

       Vous êtes hors du temps .


    • ffi ffi 31 mars 2012 14:24

      En appui de mes précédentes affirmations : Maaloula, un village syrien.
      Les gens préfèrent vivre là où ils peuvent pleinement exprimer leur manière d’être. C’est comme ça.
      Il suffit aussi de voir l’organisation des villes américaines, en quartiers chinois, en quartiers hispaniques, en quartiers noirs,... etc.

      L’architecture a peu d’importance. La faculté de comprendre les codes culturels de la population alentour en a d’avantage. Que cela te plaise ou non, il en a toujours été ainsi.


    • epicure 31 mars 2012 18:03

      @ 100% troll

      bah tu arranges comme tu veux les versets pour essayer de défendre les dogmes islamiques.
      Mais pour ta défense tu mets un verset postérieur 34 pour répondre au 39, alors que le contexte est donné par le verset d’avant :

      28. Ô vous qui croyez ! Les associateurs ne sont qu’impureté : qu’ils ne s’approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci . Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s’Il veut, de par Sa grâce. Car Allah est Omniscient et Sage.

      29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies .

      Il n’est donc pas question de rabbins malhonnêtes mais des associateurs, en gros tout ce qui n’est pas musulman.

      De façon objective, rationnelle, je ne vois pas comment interpréter ce passage comme un appel à la violence, à l’intolérance, en dehors de toute rhétorique fallacieuse.

      Il y a de nombreux passages qui ne sont pas vraiment équivoques, mais univoques dans leur appel à l’inimitié entre les musulmans et les autres.

      Quand aux dogmes définissant le coran ( incréé etc... ), au vu des diverses données le concernant, dont ses contradiction, les verset abrogeants et abrogés, c’est de la grosse plaisanterie.

      Ce qui signifie donc qu’on peut faire dire tout et n’importe quoi au coran, et donc agir dans un sens ou dans l’autre, ne peut pas être considéré comme une déviation puisque c’est dicté dans le coran.

      Les musulmans haineux , intolérants, ne font donc qu’"appliquer des paroles qu’ils considèrent comme divines, et donc de part le point de vu relativiste des morales religieuses, ces actes sont considérés comme bons par eux et pour eux (en bons égoïstes ils sont prêts à sacrifier des vies pour aller au paradis).

      C’est ainsi que l’on voit que les musulmans les plus pratiquants sont ceux qui, statistiquement , adhèrent le plus aux propositions musulmanes les plus à l’extrême droite (intolérance, discrimination, violence, persécutions etc...), et aussi les plus adeptes des violences conjugales.

      On retrouve ceci aussi chez les juifs pratiquants qui suivent religieusement (c’est le cas de le dire), un nombre improbable de rites dans la vie de tous les jours.

      Dans le christianisme les premiers porteurs de l’intolérance, on été aussi les pratiquant assidus des rites religieux, dans ce cas là uniquement les prêtres, dont le sommet de la hiérarchie.


    • partizan 31 mars 2012 23:11

      « l’islam est parfait » nous dit troll-muzz
      oui , parfait pour les musulmans , la « meilleure communauté » comme dit le coran
      mais une atrocité d’apartheid et de persécution pour les autres
      on voie tres bien de tel coté vous penchez


    • Jojo13 1er avril 2012 08:29

      SVP, ne pratiquez pas la taqya, cette perfidie qui autorise à mentir dans l’intérêt supposé de l’islam.

      Oui l’islam est fondé sur un texte souvent scandaleux et supposé être dicté directement par Dieu.

      Les résultats sont d’ailleurs visibles dans les 57 pays où les Musulmans sont majoritaires.

      Pas de démocratie, pas de laïcité et de tolérance dans ces pays où règne la charia.

      Dans certains on lapide les femmes à mort, y compris les fillettes, les Chrétiens et les Athées sont partout pourchassés etc etc. ;

      Bien sûr, certains Musulmans essaient d’accommoder le coran en fonction des droits de l’Homme, mais il n’y a pas d’exégèse possible au sens de celle de la Bible.

      La Bible est une suite de témoignages humains sur la découverte de Dieu par un peuple. On peut et on doit en discuter dans les religions juive et chrétiennes. Tout cela n’est pas le cas du Coran.

      Dans ce contexte, ceux qui essaient de relire le coran au second degré sont considérés comme des traitres par les « purs » (Salafistes et autres).

      L’islam s’est répandu essentiellement par la violence.

      Pour l’Europe ont peu prévoir une submersion par le nombre (démocratie très forte des immigrés) et par l’aide de très nombreux collabos de l’islam (Delanoé, chabert, Mélenchon, etc)


    • cassandre cassandre 1er avril 2012 10:17

      Bonjour, Sirusse

      Je sais très bien qu’il existe des versets moins violents que ceux que je cite. Des versets « normaux ».
      Mais c’est justement parce qu’ils ne posent pas de problème que je n’en parle pas ! (pas parce que je ne les connait pas). Il n’y a rien à en dire, et chacun prie qui il veut comme il veut.

      Je sais très bien (et c’est exactement le sens de mon article) que la plupart des musulmans préfèrent ignorer ces versets violents, car comme nous tous ils préfèrent les joies de la société de consommation à celles du djihad.

      Il reste que des centaines de versets dégoulinent de mépris, de haine et de violence (à des degrés divers, du simple mépris à la condamnation à mort ou à la torture) envers les non-musulmans.
      Même chose dans la sunna.

      Et rien ne peut empêcher un musulman de les lire et de s’y référer. Il est temps que les pouvoirs publics s’en préoccupent.

      Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

      Rq1 : non, vous ne trouverez certainement pas l’équivalent dans les textes de référence des catholiques (le nouveau testament, pas l’AT), du mahatma Gandhi ou du Dalaï Lama !

      Rq2 : oui, il y aura toujours des fous de dieu(x) dans toutes les religions.
      Mais dans les autres religions ces fous seront toujours moins nombreux car ils seront obligés de « tordre » les principes de leur propre religion, ou de ce référer à des textes secondaires de cette religion.


    • Nethan 1er avril 2012 17:08

      J’adore lecorrecteur non pardon son nouveau nom « 100% Troll ».

      Car il trouve toujours le moyen de citer des versets soit-disant pour contester ce qu’il qualifie de mensonge, pour finalement confirmer le prétendu mensonge.

      Par exemple il cite la 9-4 pour contester l’idée de l’auteur sur la 9-5. Sauf qu’il n’y a aucune obligation de faire des pactes, juste de respecter ceux en vigueur. Le coran dit bien de ne pas attaquer ceux qui ne vous combattent pas, mais ça ne signifie pas forcément faire un pacte (d’où le statut de citoyen de seconde zone aka le statut de « dhimmi » pour combler le vide juridique).

      Or dans l’histoire on constatera que les musulmans ont fait de multiples razzias et invasions sans passer systématiquement par la case diplomatie, ce qui n’est qu’une façon d’attaquer sans avoir à faire des pactes et donc permet de respecter l’impératif « divin ». Le coran dit aussi de combattre qu’après les avoir invité à la limite, mais une razzia n’est qu’une façon d’inviter (d’une forme de « si tu ne te convertis pas, on te pourrit la vie, alors viens à l’islam »)... Ce qui fait que quand il dit que « Moralité ? sit tu attaques les musulmans et tu ne te repend pas, effectivement, tu vas y passer. Rien de plus logique. », il prône donc un système à sens unique : les musulmans peuvent t’attaquer, mais tu n’as pas le droit de riposter sinon gare à toi. Tu n’as le droit que de te convertir. La comparaison avec Mein Kampf est plus que justifié...

      Car finalement cela fait que le problème n’est pas une question de mauvaises interprétations, mais de mauvaises techniques de lecture. Il y a plus d’un musulman qui sont absolument sincères quand ils disent que l’islam est pacifique et cela sans taqqyia, mais seulement parce qu’ils n’ont pas cherché à aller au delà des mots, au delà de la première impression. En clair, ils n’ont pas imaginé toutes les conséquences possibles de tels ou tels versets ni de faire des corrélations entre plusieurs pour imaginer de nouvelles possibilités.

      Des « savants » eux l’ont fait, et ont établi des normes. Dans « Reliance of the Traveller and Tools for the Worshipper » (PDF en anglais), un classique de la littérature islamique la plus dure, on constate que les concepteurs ont fait cet exercice des conséquences possibles et des corrélations. Cela fait que le but d’un Califat est d’attaquer tout peuple jusqu’à conversion ou soumission (et encore, ce dernier choix est pour les chrétiens/juifs, les athées et autres n’ont droit qu’à la conversion ou la mort), etc. Cf o9.8, o9.9 du PDF. D’ailleurs pour les attentats, cf o9.6 disant que s’il n’y a pas de califat on peut le faire, sinon ce n’est pas ce qui manque de haine dans ce bouquin alors prenez le temps de lire...

      Bref, 100% Troll, s’il fait partie des véridiques, devrait commencer à relire son texte en changeant de tactique de lecture.


    • kali 2 avril 2012 09:48

      @100% troll 

      Tout à ton honneur cette propagande pour défendre « ton » islam sur tous les articles qui l’attaquent. Malheureusement, le mal est fait. Le rejet envers cette religion a cristallisé dans nos sociétés. Et il ne faut pas nier que la plupart des musulmans, même des modérés ont subi un tel lavage de cerveau depuis leur enfance qu’ils pensent que tous ceux qui ne sont pas musulmans sont damnés (coupables d’être nés dans une famille ou une société non musulmane) et qu’ils ne rêvent que d’une chose : Convertir la planète à l’Islam. C’est de que tu fais avec son click ici et ta propagande. 
      Les pires porte-parole de l’Islam sont les musulmans eux-mêmes. Toi y compris, même si j’admire ta persévérance. Hélas inutile. Bien que si : Cela te permettra peut-être de compter sur les 70 vierges...après ? smiley 
      Ecouter ceci, d’un « docteur » de l’islam, cité en référence par les musulmans..

    • arte2611 11 décembre 2013 17:52

      Bonjour,


      avant de parler d’un texte il faut le lire !!!!

      il y a effectivement des passages violents dans la bible mais dans l ANCIENT testament.
      C est justement pour cela que Jesus est venu a nous pour nous laver de nos pechés enfin c’est long à expliquer il faudrait lire l’Evangile en ENTIER pour pouvoir debattre sur le sujet.

      Si je vous ecris c’est que je suis choquée de lire « Lorsque, par exemple, dans je ne sais plus quel évangile, Jésus, après sa résurrection, envoit ses disciples porter sa bonne parole de part le monde, et qu’il leur dit que si, lorsqu’ils demandent l’hospitalité, on leur ferme la porte, ils doivent secouer la poussière de cette terre de leurs sandales, et maudire les occupants de la maison. Quand on sait ce que signifiait « maudire » à cette époque. »

      Alors pouvez vous me citer le verset exact s il vous plait car je ne le trouve pas dans le nouveau testament ??

      Matthieu 10:14
      Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.
      Ou est ce que Jesus dit « maudire » ici ??

      Ce serait étonnant quand même lorsque l’on sait que le jour ou il s’est fait arrêter et que l un de ses disciple coupa l oreille d un soldat il lui dit « range ton épée car l homme qui vit par l epee perira par l’épée, mais aussi que sur la croix il pardonne a ceux même qui l’ont mis a mort »Père pardonnes leurs ils ne savent pas ce qu’il font".
      Et je pourrais sortir des dizaines et dizaines de versets ou Jesus parle de PARDON de PAIX et ou il rejette la violence.

      Voila, avant de parler d un texte qu’on y croit ou pas il faudrait le lire, et utiliser les phrases dans leur JUSTE CONTEXTE.

      Paix à vous et que Dieu vous benisse !
      Ci

    • Cartesiano 23 décembre 2015 12:35

      @epicure
      Je suis musulman d’origine - a savoir que toute ma famille est musulmane -.
      J’appuie les propos tenus par Epicure. Il n’y a aucune critique de l’islam de la part des musulmans. Les plus intelligents d’entre eux utilisent toute leur science et leur inteligence pour expliquer et justifier les contradictions intrinseques du livre sacre. Les gens qui ne sont pas dupe du caractere violent de l’islam ne peuvent s’exprimer sans risquer leur vie, leur liberte, leur statut social, familiale et professionnel. Le livre 2084 de Boualem Sansal n’est pas une fiction, tout juste une analogie avec ce qu’offre le monde musulman et ce que pretend offrir le monde musulman au reste du monde.
      Dans cette guerre de religion generalisee, car globale (en Europe, au Maghreb, au Moyen Orient, etc.) un des complices involontaires mais clairement coupables, sinon angelisme, en tous les cas par meconnaissance, sont les medias et hommes politiques souvents laches et effrayes d’affronter la 2eme religion en France, ceux-la meme qui affirment ou relayent a tort que l’islam est une religion de Paix.
      Les musulmans les plus pacifiques qui sont heureusement nombreux sont tout aussi coupables de se mentir a eux-meme sur le caractere pacificiste de leur religion. Les moins dupes s’ecrasent devant un sentiment d’inferiorite quant a leur degre de soumission a Allah. Il n’y a pas d’espoir de ce cote la.


    • Jose 1er mai 18:21

      Pour beaucoup de Musulmans il est interdit d’interpréter le Coran. Donc demander aux Musulmans de créer des lieux pour étudier le Coran n’est tout simplement pas possible
      @Sirusse


    • Guerra Guerra 31 mars 2012 09:03

      Les fautes en moins, cela méritait d’être dit ! Merci, l’auteur !
      La Bible itou (et rappelons que l’Ancien Testament concerne l’ensemble des monothéismes) !
      Quant aux polythéismes, pour le peu que j’en connaisse (bien peu en vérité, certes), je ne sache pas que, par exemple, les hindouistes se distinguent spécialement par un pacifisme revendiqué... Les religions polluent (et c’est un euphémisme) l’espace public !
      Les arguments avancés par l’auteur sont cohérents. Et on pourrait préciser : les lectures « intégristes » de tel ou tel Livre sacré ne sont pas moins « valides » que les lectures plus modérées. Et pour cause : on y trouve en effet à boire et à manger... la loi du talion y côtoie sans vergogne le « Tu ne tueras pas. »


      • ffi ffi 31 mars 2012 09:50

        Notez : l’ancien testament ne fait pas partie de l’Islam. Le Coran accusent les juifs de l’avoir falsifié (sans dire où). L’Islam a ses propres textes.


      • ffi ffi 31 mars 2012 11:42

        accomplir, c’est compléter, mener à son achèvement.
         
        La loi du Talion n’est pas la loi Mosaïque... La loi du Talion date de Babylone et d’Hammourabi. Ce n’est pas une loi divine...

        Que la loi Mosaïque accomplie ne suive pas la loi du Talion n’est pas étonnant. La loi du Talion, par effet pervers, entraîne un cercle vicieux, celui de la violence, celui de la vendetta, celui de la vengeance, car bientôt chacun ne sait plus qui a commencé, l’autre devient le méchant, soi-même toujours le bon.
         
        Souvent le méchant ignore qu’il l’est, car il n’a pas conscience de l’être. Si tu le regardes dans les yeux et que tu lui dis, ce que tu as fait est méchant, mais vas-y, recommence, déjà, ayant pris conscience de sa méchanceté, souvent il ne recommencera pas.
         
        La Loi du Talion, c’est imiter la méchanceté d’autrui. Imiter la méchanceté, c’est continuer de la propager, tel un virus avec sa maladie. Abolir la Loi du Talion, c’est abolir la propagation de la maladie de la méchanceté, c’est un pas vers la paix.
         
        L’ancien testament évoque bien que la loi doit être appliquée avec charité.
        « Tu ne te vengeras pas, ni ne garderas rancune, mais tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Éternel. » Levitique 19:18
        « Ne dis pas : Comme il m’a traité, je le traiterai, je rends à chacun selon ses œuvres. », Proverbes 24:29
         
        La Loi doit s’appliquer en vue de ramener la paix, non pas d’entretenir la guerre.
         
        Il n’y a donc pas de contradiction. Cela a toujours été donné ainsi.


      • epicure 31 mars 2012 18:13

        c’est einstein qui a dit il me semble, « si on appliquait la loi du talion, on serait dans un monde d’aveugles édentés » ou quelque chose comme ça.
        La loi du talion c’est juste la barbarie pour combattre la barbarie.

        mais bon la loi mosaïque au niveau barbarie n’a rien à envier, le nombre de fautes pouvant conduire à la lapidation est assez énorme. Il n’y aucun sens de la justice dans la loi mosaïque.
        Enfin d’un autre côté nombre d’histoire de l’ancien testament ne se caractérisent pas par leur grandeur d’âme comme enseignement.
        La loi mosaïque ressemble à ce qu’elle a été une loi créée par des religieux sans aucun sens de al justice et de l’humanité.

        D’ailleurs les premiers des 10 commandements, ceux ayant traits purement à la religion , ne sont pas des appels à la tolérance, mais bien à l’intolérance vis à vis de ce qui sort des dogmes de la religion hébraïque. Dans un autre texte, il est même question de punir ceux qui ne les appliqueraient pas.

        coran ou bible, même combat contre l’humanisme.


      • ffi ffi 31 mars 2012 20:13

        Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre...

        L’humanisme n’est pas bien placé pour critiquer, surtout quand il se met à lapider des peuples à coup de bombes, lorsque ceux-ci refusent de suivre son crédo.

        Tu critiques la paille dans l’oeil du voisin sans voir la poutre dans le tien  !


      • epicure 31 mars 2012 20:28

        ce n’est pas l’humanisme qui bombarde mais l’impérialisme capitalisme, qui n’a d’humaniste que au niveau prétention mais pas au niveau pratique, ni idéologique (centrée non sur l’humanité entière, mais sur une minorité privilégiée dont le but du jeu est de conserver ou accroitre les privilèges)..
        Des gens qui disent qu’il est acceptable que des centaines de milliers d’enfants meurent à cause d’un embargo, ne sont pas des humanistes.


      • ffi ffi 31 mars 2012 21:11

        Toute loi est, par définition, basée sur l’interdit, et donc sur l’intolérance au crime.
         
        Or la non-adhésion au crédo des droits de l’homme est manifestement devenu un crime, du style « tu n’honorera pas d’autre Dieu ».


      • Nethan 1er avril 2012 17:18

        « la loi du talion y côtoie sans vergogne le « Tu ne tueras pas. » »

        Hum, pas dans le coran. Il n’y a pas de « Tu ne tueras pas ».

        Le verset qui se rapproche de cette définition est la 5:32, sauf qu’il précise que tuer une personne c’est comme tuer tous les hommes, SAUF s’il s’agit de tuer un meurtrier ou un « semeur de corruption ».

        Un « semeur de corruption » dans le coran, on réalise très vite que cela peut être les associateurs (aka athées, polythéistes, etc.), les réformistes de l’islam, etc. Cela fait un paquet de monde...


      • epicure 1er avril 2012 17:28

        @Par ffi (xxx.xxx.xxx.3) 31 mars 21:11 


        Mais ce qui distingue les lois ce sont les actes décrétés comme crimes, ce qui est interdit et pourquoi.

        Il y a des lois qui défendent les atteintes aux droits des autres, et il y a des lois qui défendent des interdits arbitraires, irrationnels, les deuxièmes sont forcément injustes. Et les lois religieuses tombent dans les motivations ou les punitions principalement dans la deuxième catégorie. Les seules lois valables sont celles qui reposent sur des principes universels.

        Tiens parmi les 10 commandements, la plupart sont arbitraires et intolérants, le dixième est scandaleux pas sa considération de al femme comme un objet.

        Donc oui on cite le « tu ne tueras point » qui existait déjà dans les sociétés non monothéistes, mais on se garde bien de citer les autres parce que non universels pour la plupart.

        La non adhésion aux droits de l’homme est bien un crime à partir du moment où cette non adhésion implique des atteintes aux droits des autres, et surtout dans le cas des actes violents personnels ou institutionnels ( condamnation à mort des apostats par exemple qui est pratiqué par des individus ou des états ).


      • Jose 1er mai 18:25

        La loi doit être basé sur ce qui est juste. Mais cela ne veut pas dire que toute les lois qui ont été écrites dans l’Histoire sont justes ( ex : lois pendant le totalitarisme d’Hitler)
        @ffi


      • JL JL1 31 mars 2012 09:42

        Je me suis arrêté là, je cite :

        "Je suis surpris de constater la violence de certains musulmans en France (affaires Youssouf FOFANA, Mohamed MERAH et leurs émules...), ainsi que dans le monde où 99% des gens qui meurent au nom d’un dieu meurent en fait au nom d’Allah."

        Youssouf Fofana a tué au nom d’Allah ? Vous voulez rire ? Il a tué au nom du fric (Et Merah aussi, d’ailleurs : pour la moto).

        Et ce n’est pas parce que sa victime était croyante (Fofana n’en savait rien) et lui islamiste (j’en doute) mais parce que Fofana avait des idées préconçues sur la communauté juive et ses rapports à l’argent, qu’il a tué.

        De fait, 99% des gens qui meurent aujourd’hui au nom d’un dieu, meurent à cause du dieu Fric (qu’il s’appelle ici Euro, là Dollar, là-bas Yen ...) !

        C’est-à-dire que les crimes crâpuleux (pour l’argent) sont 100 fois plus fréquents que les crimes idéologiques. Si ce n’est pas davantage.


        • ffi ffi 31 mars 2012 10:00

          Pour savoir, il faudrait pouvoir sonder les coeurs...
          Or personne ne peut savoir ce qu’il y a au coeur des motivations de quelqu’un...
          Donc vous faites la même erreur que vous dénoncez en assurant qu’il est certain que Fofana ait tué au nom du fric.
           
          Ce qui est certain, c’est que, dans les textes de l’Islam, il y a un certain mépris des non-musulmans. Pire, dans certaines conditions, un certain nombre d’exactions à leur encontre y sont légitimées. Or, il est vrai qu’on constate un certain nombre de faits de délinquance inexpliqués (violences, assassinat pour une clope, assassinats sans raison, vols, dégradations, viols collectifs, ...etc), souvent de la part de musulmans envers des non-musulmans.

          On peut donc légitimement se demander si le Coran n’est pas la petite graine de haine planté au coeur de certains, qui, fragiles, passent à l’acte.


        • Martin 31 mars 2012 10:38

          Seriez-vous fainéant à ce point pour ne pas être capable de lire un texte jusqu’au bout !!!!!
          pourtant cela ne vous a pas empêché de faire un long commentaire sic ....
          vous avez surement la science infuse.


        • ffi ffi 31 mars 2012 10:08

          Le temps viendra où celui qui vous tuera, croira rendre un culte à Dieu.


          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 31 mars 2012 12:13

            « La croyance d’un Dieu fait et doit faire presque autant de fanatiques que de croyants. Partout où l’on admet un Dieu, il y a un culte ; partout où il y a un culte, l’ordre naturel des devoirs moraux est renversé, et la morale corrompue. Tôt ou tard, il vient un moment où la notion qui a empêché de voler un écu fait égorger cent mille hommes. Belle compensation ! »

            Denis Diderot, lettre à Sophie Volland, 6 octobre 1765.


          • ffi ffi 31 mars 2012 13:09

            C’est la limite de Diderot.
            Tout homme a une propension au rite. C’est sont caractère cyclique. C’est naturel.

            Le rite de jouer (ludomanie), le rite de se droguer (toxicomanie), le rite de collectionner (philatélie, aquariophilie,...), le rite de se mater un match de foot (footomanie), le rite de commenter sur les forum internet, le rite d’écouter les infos et de pester dessus, ou le rite de se payer des putes avec des pots (cf DSK).

            C’est lié aux habitudes. C’est l’assuétude. Comme dit l’évangile : « le péché est un esclavage ». Il y a en effet des rites meurtriers (tueurs en série).

            Il s’agit donc de faire un sorte que l’homme s’adonne à des rites bénéfiques pour autrui, ou, au pire, inoffensifs. Prenez l’exemple des règles bénédictines, Elles sont composées de trois rites : l’activité manuelle communautaire (le travail), l’étude des écritures, la célébration collective.

            Par exemple, le rite du travail est bon, car il permet collectivement de produire les biens nécessaires à la satisfaction des besoins de chacun.

            La sagesse est donc d’avoir des cultes, car de toute façon, l’homme est un être rituel. Mais certains rituels bonifient, tandis que d’autres avilissent. Il suffit de choisir ceux qui bonifient l’être.

            Ainsi Diderot raconte n’importe quoi. Je ne vois pas par quel tour de passe-passe, il fait glisser de l’interdit du vol à l’égorgement de cent mille hommes... Il ne démontre rien, il se borne à affirmer, ce qui montre ses limites.

            De plus, avec le recul historique, on voit bien que l’évènement immédiatement postérieur à Diderot qui égorge cent mille homme est la révolution. Révolution qui se réclame... de Diderot... On voit bien que la « philosophie » de Diderot est donc extrêmement pauvre et peu profonde.


          • epicure 31 mars 2012 20:25

            @fifi

            sauf que l’enfermement dans le rite, ne rend pas l’homme meilleur bien au contraire.

            Les fanatiques religieux, intolérants et violents, sont justement enfermés dans des rites très stricts, qui emprisonne leur existence, et leur mental.
            Alors que les baba cool, pacifistes et tolérants, se foutent complètement des rites religieux, chacun mène sa vie comme il veut.
            Le ritualisme permet de faire accepter l’autoritarisme de façon aveugle, et de se transformer en médor de son gourou/prêtre/théologien etc.... : « dieu a dit ... » au lieu de jacques a dit, sauf que là ce n’est aps un jeu mais la règle de la vie personnelle et sociale. C’est uh mode de pensé à la fois suiviste, et intolérant, car d’une part les règles rituelles servent à distinguer les gens qui appartiennent ou n’appartiennent pas à la communauté, et d’autre part quand on accepte totalement les règles ritualistes, on n’accepte pas ceux qui ne s’y plient pas (c’est un peu la logique du : j’en chie donc les autres doivent en chier aussi).


          • ffi ffi 31 mars 2012 21:04

            Epicure,
            je te répète : tout homme tend naturellement à s’enfermer dans un rite.
            L’homme est un animal rituel (par réflexe empirique, chacun a ses petites habitudes).
            L’homme peut se définir lui-même son propre rite, en solitaire.

            Par exemple se taper des putes au Carlton comme DSK.
            Evidemment, vivre ainsi de la luxure a finit par le faire agresser plusieurs femmes.

            L’homme peut aussi choisir d’adhérer à un rite religieux.
             
            S’il pratique un rite religieux qui l’instruit moralement et le pousse à la tolérance vis-à-vis d’autrui, c’est bon (« tendez l’autre joue »).
            Mais s’il pratique un rite religieux qui le détruit moralement et le pousse à mépriser les autres, alors c’est mauvais (« oeil pour oeil, dent pour dent »).
             
            Toutes les sectes criminelles sont fondées sur des rites criminogènes.

            C’est bien de cela que l’on parle, justement : des rites religieux toxiques pour l’esprit et criminogènes.


          • Martin 31 mars 2012 10:29

            Pour comprendre qui sont les prédicateurs musulmans ayant aujourd’hui pignon sur rue, je vous conseil de regarder une interview d’ Anjem Choudari réalisée en 2009 par la BBC : C’est édifiant.


            • Constant danslayreur 31 mars 2012 10:53

              Vous, lire le Coran ? Chiche ... http://abderraouf.canalblog.com/archives/p10-10.html

              Quant aux extraits que vous donnez hors contexte et avec un ch’tit effort supplémentaire, vous auriez pu faire beaucoup mieux que ça.

              AV ou l’exégèse à la portée du premier QI de poule venu


              • Constant danslayreur 31 mars 2012 11:03

                Et ça, ça n’y était pas quand vous avez lu ? Pas grave il nous arrive à tous de lire en diagonale ...

                "S’ils avaient appliqué la Thora et l’Évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds . Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture ; mais pour beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font !"

                Et que dire de ça :

                  "Ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Dieu, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes oeuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés."

                Vilain méchant et tout et tout pfff smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

cassandre

cassandre
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès