Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Croyances et Libertés : Cheval de Troie occidental

Croyances et Libertés : Cheval de Troie occidental

Les régimes laïques et démocratiques ne sont-ils pas victimes de leurs libertés individuelles face au retour des intégrismes religieux soucieux de remettre en cause ces institutions politiques ?

Religions

La fin des régimes démocratiques serait-elle programmée ?

------------------------------------------------

A l’évidence, depuis la toute fin du XXè siècle et surtout en ce début du XXIè siècle, les croyances religieuses et/ou sectaires, dont on aurait pu supposer (espérer ?) qu’elles soient réduites à une frange minoritaire de la population mondiale moins instruite ou dont l’accès aux techniques de l’information mondiale était limité, finissent par s’imposer comme un pouvoir politique et militaire autoritaire et sans partage avec le pouvoir dit civil et ce jusqu’en nos contrées rendues probablement vulnérables notamment par une défense à outrance de certaines libertés individuelles au détriment d’une cohésion sociale acquise péniblement au terme encore récent d’une histoire riche en conflits douloureux et coûteux en vies humaines.

Il n’est pas fortuit de faire un parallèle entre une remise en cause progressive des valeurs essentiellement matérialistes basées sur la responsabilisation individuelle et sur quantité de progrès technologiques pensés et développés par la génération des "baby-boomers" misant essentiellement sur la foi en l’homme, qui intervient au moment où celle-ci s’efface petit à petit face aux générations actuelles qui n’ont, de fait, connu qu’une relative facilité d’accès à quantité de biens et de services dans un environnement de paix globale peu propice au dépassement de soi, à l’innovation ainsi que tout simplement à l’impérieuse nécessité de reconstruire ce qui a été détruit.

_________________________________________

Tout ce qui n’est pas interdit est (donc) autorisé.

-----------------------------------------------

Tout d’abord, il est souvent fait la différence entre sectes et religions sans que ni les unes ni les autres ne fassent légalement l’objet d’une classification d’honorabilité autorisant les exclusions de pratiques et de prosélytisme fallacieux d’autant que l’on peut supposer que toute religion aujourd’hui bien établie n’ait été à ses débuts considérée comme une secte tant elle contrariait, déjà à l’époque !, les pouvoirs politiques civils.

Le paradoxe veut que ce soit dans les pays à régimes laïques qu’il y ait le plus de lieux de culte mais aussi le plus de revendications et plaintes pour discriminations supposées à l’exercice desdits cultes alors même qu’il est notoire qu’aucun des pays à régimes religieux ne protègent voire tolèrent la pratique de religions autres que celle prônée par le pouvoir "politico-religieux" en place. 

A présent, et sous couvert de cette "sacro-sainte" liberté occidentale de pratiquer en tous lieux son culte, une nouvelle brêche vient de s’ouvrir en "exhibant" le port de signes et vêtements hautement reconnaissables et dont certains heurtent la plupart des concitoyens européens, y compris les pratiquants de ces religions, dans ce qu’ils affichent une certaine agressivité visuelle quand symboliquement ils ne sont pas, au minimum, attentatoire à l’égalité entre les sexes par ailleurs si vigoureusement défendue en tous autres domaines.

________________________________

Droit à la différence, pas à l’indifférence...

----------------------------------------

Notons, à ce stade, que seuls ceux qui seraient tentés de souligner ces différences de traitement peu conformes aux principes républicains seraient passibles de poursuites pour racisme, xénophobie et autres qualifications soucieuses, paraît-il, de préserver une soi-disant paix sociale.

Finalement, en termes de répression "vestimentaire", il ne reste que la nudité, hors lieux voués à ce mode de vie, qui soit sanctionnée. 

Dommage...parfois. A quand la création d’une secte : Les "adorateurs d’Eve" !

Ne subirait-on pas déjà les premiers effets de ce mouvement de recul des libertés féminines fortement encouragées par certains intégristes de tous bords, par ailleurs fort nombreux à surfer sur les sites "charme", dans ce qui apparaît en filigrane comme un tout récent changement en ce qui concerne le port ? du monokini sur les plages au profit du bikini moins sujet aux quolibets et harcèlements assez vulgaires émanant des mêmes décrits plus haut..

A quand la mode du burkini...créé par Lacroix ! (Christian) dérivé de ce vêtement qui pour d’aucuns représente une sorte de confessionnal ambulant voire de prison pour femme soumise.

Plus sérieusement, il n’y aura de réel respect pour toutes les religions au sein d’états laïques que lorsque leurs pratiques ne seront à la fois que privées et/ou confinées dans des lieux prévus à cet effet et sous l’autorité juridique et le contrôle financier de l’Etat.

Hors de ce cadre, les dérives seront de plus en plus fréquentes en ce qu’il s’agit de plus en plus visiblement pour certains de tester notre capacité à sanctionner ou au minimum recadrer légalement ces provocations visant, in fine, à la déstabilisation de nos institutions voire à leur remplacement.

Que ceux qui, actuellement, considèrent ces prises de position et inquiétudes comme exagérées voire bêtement racistes parce que ces manifestations vestimentaires et confessionnelles sont encore aujourd’hui largement minoritaires se rappellent l’attitude d’autres qui minoraient la portée des actions et propos de certains : Hitler, Staline et autres "guides" de triste mémoire pour les peuples qui les ont ou les subissent encore de nos jours.

D’autant que pour ces tenants de concepts totalitaires et quelquefois religieux, la protection de leurs libertés ne vaut que tant qu’ils ne représentent que la minorité car une fois au pouvoir les libertés tant réclamées ont bizarrement une fâcheuse tendance à disparaître.

L’adage selon lequel la liberté des uns s’arrête là où commence la liberté des autres ne s’appliquerait-il plus qu’en fonction de la capacité de mobilisation et de nuisances politiques pour quelques groupes au regard d’un vacillant et très délicat maintien de l’ordre, pour le moins, dans certains quartiers quitte à frustrer ceux qui ne disposent pas des réseaux ou du temps nécessaire pour se faire entendre.

______________________________________________

Fais ce que je te dis mais ne regarde pas ce que je fais.

-----------------------------------------------------

Ou comment imposer par la force à autrui et ailleurs ce que nous ne pouvons régler chez nous-mêmes.

Que dire aussi de cette forme de déresponsabilité politique confinant à l’arrogance qui, telle une fuite dans l’inconnu, consiste à croire que nous, Occidentaux, avons le pouvoir et le savoir universel et que ceux-ci doivent s’appliquer par la force aveugle si besoin aux autres peuples censés en avoir besoin pour leur épanouissement futur.

Préconiser à ce titre le pouvoir d’ingérence revient à pérenniser une forme de présence armée post-coloniale qui, à raison, irrite secrètement ou publiquement ces populations victimes de notre suffisance d’autant que notre propre système de valeurs a tendance à se lézarder donnant à ceux que nous combattons la possibilité de nous miner à l’intérieur de nos propres institutions.

Les tout récents événements d’occidentaux emprisonnés, jugés et finalement remis ou non à nos dirigeants devenus samaritains de l’oecuménisme (B.Clinton en Corée du Nord) ou l’universitaire relookée (Clotilde Reiss) contrainte de se confondre en excuses au sein d’un simulacre de tribunal et bien d’autres exemples encore qui ne font que confirmer le ressentiment profond pour ne pas dire la haine ainsi qu’une volonté affichée d’humilier un Occident affaibli associé à des valeurs décadentes, décriées par une proportion non négligeable de sa propre population, pour des régimes théocratiques au pouvoir qu’il serait dangereux de continuer à sous-évaluer.

_________

Conclusion

----------

L’Occident et plus particulièrement l’Europe a connu par le passé encore assez récent nombre de conflits et de régimes totalitaires et il serait malvenu de penser qu’un demi-siècle de paix nous mette définitivement à l’abri d’une possible mise en chantier de manoeuvres certes lentes mais obstinées de décrédibilisation de nos différentes règles organisationnelles provoquant à terme plus ou moins lointain une série de troubles aux relents confessionnels, communautaires qui, nourrie de nos laxismes, détruirait tous les liens sociaux difficilement voire artificiellement tissés entre toutes les composantes de nos sociétés riches de leurs différences. 

__________________________

Article écrit par Pol et Mick.

infotox.skynetblogs.be/post/7205874

Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 12 août 2009 11:07

    On s’est débarrassés des curés, en les renvoyant dans leurs églises, on se débarrassera de même de tous les autres prosélytes qui viennent tenter de nous imposer leur sectarisme.
    Il faut juste attendre « la goutte d’eau qui fait déborder le vase »...


    • Gabriel Gabriel 12 août 2009 11:16

      Si les régimes laïques et démocratiques ne réagissent pas rapidement et fermement, ils sont condamnés à terme. L’intégriste religieux, quelque soit son bord, n’hésitera pas une seconde à mettre en jeu la vie d’autrui au nom de sa foi si nécessaire. Ce que ne fera évidement pas un laic qui lui ne cherche à convaincre personne. Le principe même de l’adhésion aveugle (Je dit bien aveugle) à une religion, c’est qu’on est persuadé que cette religion détient la seule et unique vérité. De fait les autres sont dans l’erreur et le travail d’un bon intégriste est de les faire entrer dans le rang de grée ou de force. Cela se vérifie malheureusement tous les jours ! A travers toutes l’histoire de l’humanité, il ni a pas eu plus grand pourvoyeur de cadavre que la religion à cause de l’interprétation quand font certains.


      • Walden Walden 12 août 2009 11:23

        « Croyances et Libertés : Cheval de Troie occidental »

        Tout est déjà dit dans le titre : les Libertés seraient comme un Cheval de Troie pour l’Occident. Ca situe l’auteur.

        « ... une remise en cause progressive des valeurs essentiellement matérialistes basées sur la responsabilisation individuelle et sur quantité de progrès technologiques pensés et développés par la génération des »baby-boomers« misant essentiellement sur la foi en l’homme ». Eh oui, dans une société non traditionnelle (tel le modèle occidental), chaque génération a tendance à remettre en question les valeurs de la génération précédente, c’est ainsi, et plutôt sain, ma foi ?

        Puis pourquoi devrait-on s’accrocher à ces valeurs matérialistes, constatant qu’elles ont conduit à un monde de plus en plus désenchanté, à ce mythe du progrès technologique, dont on peut constater aujourd’hui l’inanité au vu de ses effets destructeurs ? Quant à la responsabilisation individuelle, elle se cache bien, dans cette société de consommation qui entretient l’aliénation à la constante accumulation de « produits », tout en délaissant l’éducation citoyenne. Si « foi en l’Homme » il y a, il s’agirait alors de miser sur l’humain, et non sur l’argent, comme l’a fait le paradigme social matérialiste ?


        • Rounga Roungalashinga 12 août 2009 11:29

          Plus sérieusement, il n’y aura de réel respect pour toutes les religions au sein d’états laïques que lorsque leurs pratiques ne seront à la fois que privées et/ou confinées dans des lieux prévus à cet effet et sous l’autorité juridique et le contrôle financier de l’Etat.

          Qu’entendez-vous par « contrôle financier de l’Etat » ? Ne serait-ce pas justement une entorse à la laïcité, puisque l’Etat est censé ne subventionner aucun culte. Ou ai-je mal compris ?


          • pallas 12 août 2009 11:30

            Bonjour,


            Le probleme est un peut plus compliqué qu’il en a l’air et votre article reflete un mal aise certe comprehensible, mais il faut admettre les choses suivantes.

            La population française et je peut rajouter toutes les populations occidentales dans leurs pays respectif, sa comprend l’Europe, les USA, l’Australie, il y a un changement de population.

            Bon sa n’est pas du a une invasion d’un quelconque complot, la sa en devient du fantasme. C’est du au suicide collectif de notre Ethnie.

            Pour cela faut revenir a quelques temps en arriere pour comprendre le phénomene du suicide de l’occident, il faut parler des deux guerres mondiales.

            La premiere guerre mondiale et la deuxieme guerre mondiale, etaient des guerres a grande echelle uniquement occidental, la Premiere guerre fu un genocide de toute une generation d’homme, mort par dizaines de millions, la Grippe espagnol y a contribué pour beaucoup.

            La Deuxieme guerre mondial tua des dizaines de millions d’occidentaux, une autre generation sacrifié.


            La puissance occidentale fu profondement reduite, le traumatisme fu tres important. La derniere puissance occidental qui avait encore un semblant de force etait les USA.

            Force est de constaté que toutes les guerres depuis la fin de la seconde guerre mondial ont été perdu que sa soit la guerre de Corée, la guerre du vietnam, la guerre d’Algerie, l’afghanistan, l’irak, etc etc etc.

            La puissance armée de l’occident ainsi que son influence ont dramatiquement diminué, chacuns de nous vivant dans un reve perpetuel Ethnocentrique, pensant que le monde dehors est barbare et que nous sommes encore les champions.

            Notre Culture a profondement changé, rentré dans le consommurisme a tout prix, ou la pensée et l’intelligence sont des tares, encouragé par ailleur a des fins politiques, aujourd’hui il n’y a pas de grands penseurs, pas de grands philosophes, mise a part des imposteurs. Le sport est a l’image de notre societe, de grandes performances en trichant, ou le sportif met sa vie en danger pour gagné quelques milliers ou millions d’euros, mais une fois décédé ou sur un lit d’hopital, l’argent n’a pas beaucoup d’influence. Grand corps Malade.

            Il y a un phénomene un important c’est celui de la Natalité, les couples occidentaux, ethniquement parlant, Blanche, font pas plus de 1,2 enfants par couple. Les autres Ethnies font 2,3 enfant par couples voir 3 enfants par couples.

            La population mondial est en train de ce stabilisé, les pays du maghrebe ont une population qui est tres proche de la stabilisation par couple de 2,3 enfants par couple.

            Nous vivons une etrange heure, ou l’occident est en train de mourrir totalement, suicide collectif intellectuel, culturelle, et de population.

            La crise Systemique en verité n’est pas mondial, elle est uniquement occidental.


            Ceux qui fantasme sur les mechants maghrebins barbu ou les mechants chinois, sont dans l’erreur.

            Enormement de Maghrebins et de Chinois ont une grande conscience culturel et un grand savoir, d’une grande philosophie, nous interpretons les problemes des autres de maniere Ethnocentrique.

            Les plus barbares actuellement c’est nous occidentaux.



            • Loule 12 août 2009 16:26

              Certes à vous lire (pas trop pour rester sain) on comprend l’état de notre civilisation occidentale... si elle est à l’image de votre sens de l’orthographe... !


            • Bill Grodé 13 août 2009 08:53

              Message parfaitement illisible. Ecrivez en français, s’il vous plaît !


            • fooogooo 12 août 2009 14:05

              Je me demande encore et toujours comment il peut y avoir autant de croyant sur la planète, avec le niveau de connaissance que l’homme a acquis ces cent dernières années ...


              • Rounga Ainsi parlait Roungalashinga 12 août 2009 14:47

                Tout simplement parce que connaissance scientifique et foi n’ont aucun rapport.

                Ainsi parlait Roungalashinga.


              • Shaytan666 Shaytan666 12 août 2009 18:50

                D’après les statistiques, il n’y aurait sur notre belle terre que 2,5% de véritables athées, tandis que les agnostiques seraient environs entre 10 et 15%.


              • quen_tin 12 août 2009 14:50

                Si je comprends bien le message c’est luttons contre le totalitarisme en diminuant les libertés ?
                Ce n’est pas un peu contradictoire, voire à la limite de la xénophobie, de chercher à lutter contre le totalitarisme et le sectarisme (des autres) en le développant (chez soi) ?


                • saint_sebastien saint_sebastien 12 août 2009 16:00

                  ke retour du religieux en France est juste une manifestation de la recherche de l’identité à l’heure de la mondialisation et du « toutes les cultures se valent ».

                  Non dans un envirronement donné tout ne se vaut pas , et les valeurs « occidentales » ne sont pas universelles , c’est la même chose avec les religions.

                  La France depuis 15 ans se ghetto-ise considérablement. Et chacun sous le couvert de la religion se veut d’appartenir à tel ou tel camp.

                  Mais ce n’est uniquement le cas de la france , tout les pays qui ont joué l’ouverture culturelle sont clairement dans cette voie.

                  En Angleterre , la situation est plus simple , les ghetto existent et sont « reconnus » par l’état , la grande Bretagne étant un pays communautariste. Mais est ce que cela fonctionne , ça c’est une question à se poser. A londres , peut être...

                  Il suffit de regarder les pays du sud vraiment multi culturels ( Chine , Inde , la plupart des pays d’Afrique ) pour se rendre compte que cela ne fonctionne pas , ou que les pays voleraient en éclat sans un pouvoir central fort...

                  L’amérique est en ce point précis encore une fois un exemple interessant. Pays totalement artificiel , les américains ont tenté de créer l’identité WASP , aussi artificielle que leur pays... dans 50 ans les WASP seront une minorité aux USA...

                  Je suis moi même fils d’immigré , même si je suis « integré » plus ou moins , parce mes parents ont forcé l’integration ( prénom français , copains tous blancs , etc... pour autant je suis quand même vicitime de racisme hein , on est en france ici smiley ) , ce que l’on appelle l’assimilation est un processus volontaire et non naturel. Et je ne croit pas à l’universalité ni la compatibilité des cultures ( à commencer par les nombreuses cultures des ethnies noires ). Pour autant les france en temps qu’ancienne puissance colonniale doit avoir une responsabilité envers ses anciens vassaux.

                  Donc le retour de la religion n’est qu’un symptome du problème entre les communautés , à mon avis.


                  • quen_tin 12 août 2009 16:48

                    On ne peut pas voir les cultures comme quelque chose de figé. Elles sont en constantes évolutions, dans un métissage incessant, et ce depuis des milliers d’années. Une culture « pure », ça n’existe pas.

                    La culture des enfants d’immigrés n’est déjà plus du tout celle du pays de leurs parents. Quoi qu’en disent les médias, et malgré certaines résistances, l’intégration s’opère toujours. Puisque la culture est fondée sur les échanges humains, sa vocation est de se métisser.

                    Quand aux valeurs de liberté et d’égalité, elles sont peut être nées en Europe mais ce sont des valeurs philosophiques qui ont vocation à être universelles. Il ne s’agit pas de traditions spécifiquement occidentales. Et de fait ce sont aujourd’hui des valeurs universelles et mondiales.

                    De toute façon, qu’on le veuille ou non, une culture mondiale est en train d’émerger. Les médias se concentrent toujours sur les conflits mais pas sur les mouvements de longue haleine, mais ne nous y trompons pas : les différentes cultures sont plus proches aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été.


                  • frédéric lyon 12 août 2009 16:53

                    De l’auteur :


                    « provoquant à terme plus ou moins lointain une série de troubles aux relents confessionnels, communautaires qui, nourrie de nos laxismes, détruirait tous les liens sociaux difficilement voire artificiellement tissés entre toutes les composantes de nos sociétés riches de leurs différences »

                    ....................

                    Très bon article. Mais cette conclusion est terrible......je veux dire terriblement lucide :

                    « Difficilement, voire artificiellement..................... »

                    Les liens dont vous parlez ont été imposés à la population française, au nom d’une idéologie politique. Ou bien peut être seulement par j’menfoutisme de la part d’une élite qui n’a rien vu venir parce qu’elle n’a jamais foutu les pieds en Seine-Saint-Denis et parce que ses enfants vont au Lycée Henri IV. Ou bien peut-être par calcul. 

                    Tout celà est difficilement avouable, donc nous ne risquons pas d’entendre des aveux, en revanche nous entendrons beaucoup d’accusations réciproques

                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 12 août 2009 17:14

                      Bonjour,

                      « Tout ce qui n’est pas interdit est (donc) autorisé. » Au rythme où vont les choses, vu le démantèlement de nos acquis chèrement défendus, le démantèlement de nos organes de défense civile telles la répression des fraudes, et vu le nombre de nouvelles interdictions constituant la plus grande part du journal officiel, si ce n’est sa totalité, tout sera bientôt interdit, à part pour celui qui a les moyens de payer ou de passer à travers les mailles du filet.

                      Curieusement, les valeurs qui cèdent devant la « libéralité » sont la tolérance, la liberté, l’égalité, et même la fraternité qui devient la ringardité dans la bouche de la dernière en mesure de faire basculer le score des urnes. Le concert de blasphèmes qui sévit dès qu’est prononcé son nom prouve que la dés’info passe en force et qu’elle est désormais lapidée par les ondes.

                      Mais, avant de dénoncer l’influence des religions externes, sait-on l’influence que la notre a eu sur les continents entiers et sait-on comment les étasuniens ont imposé la leur depuis l’après guerre ? Nous qui mangeons bientôt plus que chinois ou maquedeau, qui devons subir les interdictions de cultiver nos propres jardins sou peine d’illégalité, sait-on le pouvoir des antennes satellites jusqu’à l’autre bout de la planète et sais on d’où elles émettent avec le filtre pass by ( qui ne passe que dans un sens ) omnipotent ?

                      Nous avons cédé à toutes les dérives depuis que le numéro un des ventes de disques a dit à une heure de grande écoute sur le paf officiel devant l’animateur les plus influent ; I want to fuck you ! . Il l’a dit à la chanteuse numéro un des Etats unis, celle que cet Etat envoie autour du monde pour le représenter dans toutes les cérémonies officielles, j’ai nommé Withney Youston...

                      Vu que personne n’a bronché et qu’aucune censure n’a relevé, on peut considérer que même le csa est une passoire soumise à l’influence étasunienne définitive.  


                      • moebius 12 août 2009 21:34

                        « L’Occident et plus particulièrement l’Europe a connu par le passé encore assez récent nombre de conflits et de régimes totalitaires et il serait malvenu de penser qu’un demi-siècle de paix nous mette définitivement à l’abri d’une possible mise en chantier de manoeuvres certes lentes mais obstinées de décrédibilisation de nos différentes règles organisationnelles provoquant à terme plus ou moins lointain une série de troubles aux relents confessionnels, communautaires qui, nourrie de nos laxismes, détruirait tous les liens sociaux difficilement voire artificiellement tissés entre toutes les composantes de nos sociétés riches de leurs différences. ».............ouaf ! ouaf !.


                        • Gandalf Tzecoatl 12 août 2009 22:07

                          Très belle conclusion de l’article, sauf que l’on pourrait la positiver, où les nouveaux prosélytismes, favorisés par la liberté d’expression, permettent face à ces menaces, d’établir des règles sociétales plus résilientes. Où pas à pas, l’on peut avoir le temps de faire face à la barbarie, en la constatant dès lors diluée et affaiblie. A contrario, une société complètement fermée risque de faire enfler à l’autre bout de la planète des rancunes qui mettront fin à ses structures vieillissantes (Chine, Japon, Egypte sous Napoléon, etc).

                          L’ouverture permet de tenir en respect l’animosité.


                          • Peretz Peretz 13 août 2009 00:01

                            On peut également conclure que la démocratie à l’occidentale, essentiellement fondée sur la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen présente toujours un ventre mou qu’on appelle la tolérence. Bon courage...(www.voixcitoyennes.fr)


                            • Pierre Boisjoli Pierre Boisjoli 8 octobre 2009 21:06

                              Bonjour,
                              Ne soyons pas si pessimiste. L’Occident a beaucoup apporté au monde en donnant une voix à chaque pays et une Charte des nations unies qui se trouve difficile à amender. . . et Dieu n’a pas dit son dernier mot. Le retour du fils de l’Homme est pour bientôt. Lorsque la Bonne nouvelle sera prêchée à toutes les nations alors viendra la fin. Nous vivons à cette époque de la fin de l’histoire.
                              Pierre Boisjoli

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès