Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Dans le Coran : ni voile, ni foulard !

Dans le Coran : ni voile, ni foulard !

A tous les musulmans (respectivement, à tous les non musulmans) qui essayent de justifier leur obscurantisme (respectivement, qui essayent de dénigrer l’Islam), en se basant, soi-disant, sur tel ou tel hadith du Prophète (à l’image de l’Evangile, il s’agit d’une parole attribuée au Prophète, voire même prononcée devant lui, ou bien un fait ou un geste accompli par lui ou en sa présence, et ayant obtenu son approbation tacite) ou alors sur une interprétation partisane de tel ou tel verset du Coran, je leur dis que, d’une part, les Hadiths sont une oeuvre humaine qui a commencé à être rassemblée puis écrite un siècle et demi, environ, après la mort du Prophète ; il est donc légitime de s’interroger sur leur authenticité et de se demander si, pour des raisons philosophico-politiques, on n’a pas attribué au Prophète des hadiths fallacieux, d’autant plus que certains hadiths considérés, traditionnellement, à cent pour cent authentiques, semblent relever, plutôt, d’une hagiographie où le merveilleux côtoie l’apologétique, et que, d’autre part, le Coran se déclare, lui-même de l’intérieur, ouvert à diverses interprétations, et ce linguistiquement et par le texte ; qui plus est, une liberté absolue d’interprétation est laissée au lecteur, liberté qui est corroborée, sans aucun doute, par le magnifique Verset 7 de la Sourate 3 où il est dit, d’abord, « Nul autre que Dieu ne connaît la véritable interprétation du Coran » et, ensuite, à la fin du Verset « Et seul les gens doués d’intelligence peuvent méditer sur cela ».

Ainsi, cette liberté d’interprétation, permise par l’essence du texte coranique lui-même, a conduit, par exemple, Fakhr Ad-Din Ar-Razi, l’un des plus grands exégètes de tous les temps (1149-1209), à donner jusqu’à plus de cent interprétations de certains Versets parmi lesquelles on peut citer le Verset 60 de la Sourate 55.

Pour terminer, il convient de dire que le plus urgent, pour l’Islam d’aujourd’hui, est de libérer le Coran du contexte de sa révélation, et ce en distinguant le temporel de l’éternel et le conjoncturel de l’universel. A titre d’exemple, ceux qui veulent imposer le voile, intégral ou non, aux musulmanes se basent, essentiellement, dans leur argumentation, sur le Verset 59 de la Sourate 33 qui, en réalité, relève du conjoncturel, puisqu’il s’adresse, explicitement, aux épouses du Prophète, à ses filles et aux femmes des croyants (de l’époque) ; en outre, ils choisissent, pour traduction du dit verset, celle qui figure dans la version française officielle du Coran de l’Arabie Saoudite, traduction qui représente l’interprétation la moins tolérante du terme « Jalabibihinna », terme pivot de ce verset traduit, dans cette version, par « grands voiles » ; dans d’autres versions, ce terme est plus sobrement traduit par : voiles, mantes, capes,… ; dans tous les cas, l’adjectif « grand » ne figure pas dans le texte en arabe et nulle part, dans le Coran, il n’est mentionné que le port du voile (ni du foulard, d’ailleurs) est une prescription pour les croyantes, en général.

HORCHANI Salah


Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

119 réactions à cet article    


  • Jojo 6 février 2010 07:40

     smiley AV la madrassa qu’il vous faut…

    Juste 2, 3 choses et encore pas sûr que ce torchon les mérite : 

    1.  Khoumourihinna ou encore khimar est un mot qui a la même racine que khamr ou boisson alcoolisée et qui a été appelée comme ça parce qu’elle recouvrait d’un voile de … brumes les fonctions du cerveau quand il y en a…

    Lequel cerveau se trouve… dans les pieds pour certains, oui je sais

    2.  Ce que vous avez zappé après djalabibihinna c’est djouyoubihinna. Le djeib étant l’ouverture de l’habit sur la poitrine.

    Et enfin le clou, la sourate 3 verset 7, dont vous avez extrait ce qui vous arrange

    ’C’est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s’y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d’autres versets qui peuvent prêter à interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au cœur une inclinaison vers l’égarement, mettent l’accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation[sur mesure ndlr], alors que nul n’en connaît l’interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science  disent : "Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! " Mais seuls les doués d’intelligence s’en rappellent.

    No comment !


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 6 février 2010 09:56

      Bonjour,

      Permettez-moi de vous dire que vous faites une énorme erreur, étant donné que vous avez pris le verset que je cite (V.59-S.33) pour un verset absent de mon texte (V.31-S.24) !

      Cordialement et no comment !

      HORCHANI Salah


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 6 février 2010 10:42

      Bonjour,

      Pour être plus clair, le verset que vous commentez longuement (V.31-S.24) est un verset absent de mon texte ; dans celui-ci il est question du Verset.59-Sourate.33. En outre, toute autre interprétation que la mienne est la bienvenue, étant donné que : « le Coran se déclare, lui-même de l’intérieur, ouvert à diverses interprétations ».

      Cordialement,

      HORCHANI Salah


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 6 février 2010 11:20

      Re-Bonjour,

      P.S. : En outre, pour la traduction du Verset.7- Sourate.3, vous avez choisi celle qui figure dans la version française officielle du Coran de l’Arabie Saoudite, « traduction qui représente l’interprétation la moins tolérante » !

      Cordialement,

      HORCHANI Salah


    • sentinelle 6 février 2010 12:25

      @ l’auteur

      salama likoum...

      félicitation pour cet article....je ne prend pas position dans l’echange que vous avez avec jojo...mais je suis avec beaucoup d’interet vos argumentaires....c’est sans doute grace a des echanges comme ceux-ci que cette oumma colonisée, humiliée, martyrisée....sera un jour liberée....pour paraphraser le general


    • Reinette Reinette 6 février 2010 17:09


      à chacun sa bible smiley

      manuel complet pour devenir un gnome parfait. Il y a tout : la façon de s’habiller, l’éducation des enfants, les relations avec d’autres créatures, la construction de la maison.... Bon, il est vrai que la conclusion est un peu.... « donneuse de leçons », mais si elle peut faire réfléchir tous les humains de la terre entière, alors tant mieux !

      http://lutinette.free.fr/bibgnomes.htm


    • norbert gabriel norbert gabriel 6 février 2010 22:28

      ouvrage de référence, à part le bonnet pointu, je suis quasiment dans la perfection de livre eb question

       ;; ;


    • Jojo 7 février 2010 12:27

      Bonjour

      /www.agoravox.fr/actualites/religions/article/auteur/waldganger" title="Waldgänger">Waldgänger

      Franchement il y a plus intéressant  à discuter non ? Mais puisque je me dois de vous répondre :

      1.  Sur le voile, le texte arabe est sans équivoque aucune et les concernés (les musulmans faut-il le rappeler) le savent très bien alors ça fera l’affaire…

       

      2.  Vous le croirez si vous voulez mais je ne sais quasiment rien de Tariq Ramadan. Vous en parlez deux fois sur le ton du défi dans votre (pourtant court) commentaire, comment devrais-je le prendre ?  N’essayez pas les étiquettes avec moi, d’abord parce que c’est un peu facile et que vous jouez quelques divisions au dessus, ensuite parce que j’en ai tellement reçu que vous devriez vous servir directement dans l’existant, ça va plus vite.

      3.  Même si ça sonne comme une insulte dans votre com, c’est quoi au juste « fondamentaliste », parce que là par contre et en fonction de la définition que vous en donneriez, je pourrais bien en être un (plus besoin de Ramadan dans ce cas).

      4.  Sur l’essentiel : « Sujet à interprétation » et si vous êtes vraiment capable de recul, voici ce que les habitants de cette terre étaient invités à lire il y a 1400 ans sur la reproduction humaine. Mettez-vous dans la peau d’un bédouin du désert d’il y a 14 siècles et on en reparle juste après. Deal ?  

        http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/parodie/article/lettre-ouverte-a-monsieur-satan-51717#forum2046482


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 9 février 2010 03:00

      Une erreur sémantique actuelle !

      Le mot « voile », comme son équivalent arabe « hijab », n’est pas un terme spécifique ; c’est un terme générique qui, dans le cadre de ce commentaire, désigne un élément d’un ensemble d’habits ou d’accessoires destinés à cacher une partie du corps féminin tel que fichu, foulard, cornette, châle, mante, mantille, burkini, safsari, tchador, nikab, tchadri, burka,… ; à l’instar du terme « voie » qui est le terme générique désignant les impasses chemins, rues, routes, autoroutes,…. Une erreur sémantique, régulièrement commise par certains commentateurs, médias et politiques de tous bords (y compris le plus haut), est de confondre un élément du dit ensemble avec le terme générique le désignant. Ainsi, le Président de la République a déclaré le 22 juin 2009, dans son discours au Congrès de Versailles, que « La burka ne sera pas la bienvenue sur le territoire de la République », alors qu’il avait déclaré, quinze jours auparavant, le 6 juin 2009, en évoquant le discours prononcé au Caire par Barack Obama et consacré au monde musulman : « En France, toute jeune fille qui veut porter le voile peut le faire. C’est sa liberté » !

      HORCHANI Salah


    • chabbimm 9 février 2010 16:02

      Jojo , vous nous avez ravi toute l’intelligence et vous la gardez jalousement pour vous,c’est pourquoi nous pensons avec nos pieds.et nos cerveaux embrumés par le « khamr et khimar » n’arrivent pas à saisir la «  haute portée de votre sublime intelligence » .L’unicité de Dieu n’implique pas l’unicité de la pensée.
      L’article que vous critiquez avec tant d’intelligence parlait à notre intelligence et vous n’avez pas eu l’intelligence de le comprendre et c’est aussi de la part de notre Seigneur...
      Sans rancune et bonne journée


    • Jojo 9 février 2010 19:19

      Chabimm

      Et vous avez créé un compte AV juste pour me dire ça ! Côt-côt-côt smiley

    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 9 février 2010 20:53

      A Jojo (xxx.xxx.xxx.241) 6 février 07:40 :

      Bonsoir,

      A la manière des Fatwas !

      Suite à l’absence de toute réaction, de front, de votre part à mes deux messages référencés ci-dessus « HORCHANI Salah (xxx.xxx.xxx.73) 6 février 09:56 » et « HORCHANI Salah (xxx.xxx.xxx.73) 6 février 10:42 », messages en réponse à votre courtois commentaire référencé ci- dessus « Jojo (xxx.xxx.xxx.241) 6 février 07:40 », j’ai suivi avec intérêt vos autres commentaire latéraux et j’ai remarqué votre message ci-dessus référencé « Jojo (xxx.xxx.xxx.51) 7 février 12:27 ». Votre démonstration, à l’intention de Waldgänger , contenue dans ce message, concernant la prescription du voile dans le texte coranique, s’est limitée , en tout et pour tout, à la manière des fatwas des Ayatollahs et des Mollahs, en une et une seule phrase, à savoir :« Sur le voile, le texte arabe est sans équivoque aucune et les concernés (les musulmans faut-il le rappeler) le savent très bien alors ça fera l’affaire ». Cela me conduit soit à dire, à la manière de « chabbimm (xxx.xxx.xxx.106) 9 février 16:02 » ci-dessus mentionné, que votre brillante démonstration doit, certainement, relever de la « haute portée de votre sublime intelligence  » que chabbimm, en fin psychologue, a su détecter, sinon, en paraphrasant votre commentaire que j’ai trouvé dans Agora Vox référencé « Jojo (xxx.xxx.xxx.86) 17 septembre 2009 20:54 » , « Je pourrais aussi vous acculer à vous prouver à vous-même, que là ou vous prétendez savoir, vous ignorez en fait tout de (votre) foi, de (vos) vies et surtout de (vos) femmes, que vous ne faites que fantasmer comme le dernier des … quelconques (que vous n’êtes pourtant pas (ce n’est pas un compliment je ne pense pas que vous en méritiez un, c’est juste pour souligner que vous n’avez pas l’excuse de l’ignorance)), des rapports hommes-femmes en Islam dont vous ne savez finalement pas grand-chose »  ! Mais cela n’en vaut pas la chandelle, compte tenu de la malhonnêteté intellectuelle que vous avez manifestée dès votre premier commentaire référencé ci- dessus « Jojo (xxx.xxx.xxx.241) 6 février 07:40 » dans lequel vous énoncez des mensonges, comme je l’ai prouvé dans mes deux messages qui le suivent référencés ci-dessus « HORCHANI Salah (xxx.xxx.xxx.73) 6 février 09:56 » et « HORCHANI Salah (xxx.xxx.xxx.73) 6 février 10:42 » et dont j’attends encore la réponse.

      Cordialement,

      HORCHANI Salah


    • mjmb 13 février 2010 14:50

      @ Ayatollh JOJO

       Ce n’est pas la peine d’affecter ta « sublime intelligence » , en cherchant si je suis un(e) novice chez AgoraVox, puisque comme tu l’as dit aussi à chabimm, je me suis inscrit(e) à AV pour calmer tes semblables qui possèdent ton type d’intelligence et qui ont fait de l’Iran, de l’Afghanistan et de ton propre pays ce qu’ils sont aujourd’hui.


    • mjmb 13 février 2010 14:55

      @ chabbim

      Très bien dit. Mille Bravos ! Et tant pis pour les JOJO et consorts !


    • ASINUS 6 février 2010 07:56

      yep :
      grammatici certant !


      • voxagora voxagora 6 février 2010 08:41

        Il y a une chose qui me choque chez beaucoup de musulmans, quand ils discutent soit entre eux soit avec des non musulmans, c’est l’argument « Coran » :
        une chose serait bien ou mal parce que « c’est dans le Coran », ou parce que « ce n’est pas dans le Coran », ou parce que « le Coran dit ceci » ou « le Coran ne dit pas cela » etc..
        Et le bon sens ? et la raison ?
        Par exemple quand vous écrivez que « le plus urgent pour l’islam c’est de libérer le Coran du contexte de sa révélation » je suis d’accord avec vous. Mais pourquoi baser vos arguments sur le Coran lui-même, et non pas sur une appréciation raisonnée de ce qui est bien ou mal d’une manière générale ?
        Par exemple ce n’est pas bien « en général » d’être méchant, et non pas « ce n’est pas bien d’être méchant » parce que le Coran le dit. Non ? 


        • Yohan Yohan 6 février 2010 10:11

          Et le bon sens ? et la raison ?


          Bonne question. Si Dieu existait et s’il était doté de bon sens et de raison, il aurait écrit moins d’âneries dans le Coran, la Bible et le Talmud, preuve que ce sont les hommes qui en sont à la base, Le bon sens et la raison devraient suffire à se rendre compte que Dieu n’existe pas


        • Jean 6 février 2010 13:32

          A Yohan, Pour ma part je déteste croyances et athéisme... : fanatismes tous deux !


        • Romain Desbois 6 février 2010 17:17

          Voxagora
          "Mais pourquoi baser vos arguments sur le Coran lui-même, et non pas sur une appréciation raisonnée de ce qui est bien ou mal d’une manière générale ?"
          Je crois que c’est intelligent de le faire ainsi lorsque l’on parle à des croyants. Leur dire que leur croyance est absurde est contre productive.

          L’idéal bien sur serait de se baser non pas sur la notion du bien et du mal qui peut-être différente selon la morale de chacun, mais dans le sens que je comprends votre propos, c’est à dire ce qui fait du bien et ce qui fait du mal.

          Bravo à l’auteur de tenter de faire comprendre aux croyants que certaines pratiques qu’ils croient être imposées ne le sont pas. (Ce qui ne leur interdit pas de la faire quand même).
          C’est la façon bien plus intelligente d’agir plutôt que d’interdire la burqa et le voile.

          C’est ainsi que j’agis pour persuader les musulmans qu’estourbir un animal avant de le saigner n’est pas incompatible avec le principe Hallal, que pour l’AÏd, le coran prévoit aussi que le bon musulman peut donner à un pauvre la valeur vénale du mouton plutôt que de l’égorger (le mouton , pas le pauvre smiley )


        • dom y loulou dom 6 février 2010 21:03

          désolé Yohan ... trouver que des textes anciens ne décrivent pas la divinité de manière assez abstraite pour convenir à un aom d’aujourd’hui est une chose, surtout si ce sont les dogmes des religions qui nous énervent.

          mais trouver que la vie n’est pas intelligente et que cette intelligence dont chaque élément de la création témoigne et qui précède absolument l’être humain donc, dernier né de cette création, c’est comme de dire que le monde n’existe pas.
           
          C’est de l’obscurantisme scientiste qui n’explique rien et ne cherche même pas à « ça voir ».
           
          Je le ressens comme une sorte d’inquisiton à l’envers.

          Malgré toutes les découvertes scientifiques, qui toutes mènent à une compréhension plus intense jutement de la conscience des êtres et de la vie, on s’obstinerait à trouver l’ignorance une bénédiction ? 

          Amalgamer des croyances avec le savoir que sans l’amour vous n’avez plus de sol sous les pieds est une autre. Car si c’est le cas vous marchez sur la nuque de ceux qui font en sorte que l’amour ne disparaisse pas de la conscience de l’humanité.

          en faites-vous partie ?

          pensez aux flocons de neige et que chacun d’entre eux est unique et présente une configuration cristaline différente.

          Merveilleux non ? Impossible sans intelligence.

          Vous voudriez que chaque flocon soit identique ?

          Parce que c’est précisément ce que le new nazism déclare comme une évidence dans la stupidité la plus envahissante. Les flocons n’existent pas, seule existe la piste de ski !!

          et ne me parlez pas de hasard svp, la nature sait très bien nous montrer, pour autant qu’on veuille bien descendre de son pied d’estale d’humanoïde sublime, à quel point le cosmos sort d’ une précision horlogère.

          Et les aom ne l’ont pas façonné. 

          A partir de cette constatation simple nommez-la comme ça vous chante cette intelligence, mais nommez-la.


        • clownbleu clownbleu 6 février 2010 23:03

          Agnostique : le monsieur qui vote blanc ?


        • clownbleu clownbleu 6 février 2010 23:18

          A Jean :
          Au début du XXeme siècle l’athéisme était plus violent, en réaction à la domination judéo chrétienne. Aujourd’hui c’est « ne pas avoir de croyance » Il faudra m’expliquer où il y a du fanatisme. Suis-je obligé de « douter » pour m’estimer « tolérant » ? N’est-ce pas à celui qui affirme à en prouver la réalité objective ?


        • Jean 7 février 2010 06:08

          Je ne vote pas blanc, je ne vote pas du tout, même pas blanc, quand au fanatisme, c’ est dès que la tête se mêle de quelque chose (au sujet de « Dieu » (?)), voyez mes commentaires plus bas,
          merci pour vos remarques


        • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 février 2010 09:04

          A Yohan (xxx.xxx.xxx.238) 6 février 10:11 :

          Ne mélangeons pas les auteurs !

          Bonjour,

          Permettez-moi de vous rappeler que, pour ce qui concerne l’origine et l’authenticité de l’auteur des écritures des trois religions des enfants d’Abraham, croyants et non- croyants s’accordent pour reconnaitre que ce n’est pas Dieu qui a écrit le Talmud !

          Cordialement,

          HORCHANI Salah


        • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 février 2010 15:47

          A voxagora (xxx.xxx.xxx.98) 6 février 08:41 :

          Bonjour,

          Que la Nuit de la Saint-Barthélemy nous serve d’exemple !

          Dans toute réforme, qu’il s’agisse de réformer une loi, une constitution, le statut d’une société, d’une association,…le bon sens exige, pour gagner en temps et en efficacité, de prendre le chemin conduisant, le plus rapidement possible, à un consensus satisfaisant la majorité, sinon c’est l’affrontement des idées et le durcissement des positions. En outre, comme réformer ce n’est pas chambarder, mais changer en mieux, ramener à une forme meilleure, le bon sens exige, aussi, de ne pas hérisser, dès le départ les intéressés et de commencer, d’abord, par voir ce qui est le meilleur à conserver et , de surcroît , si ce meilleur indique, à priori, que l’objet à réformer ne doit pas être figé dans le temps ( c’est ce que postule le Verset 7 de la Sourate 3) , qui mieux est, si pour ce meilleur le consensus est , à priori, acquis , surtout quand il s’agit de réformer des croyances forgées tout au long d’un millénaire et demi, concernant une famille d’adeptes appartenant à toutes les cultures, et à toutes les conditions sociales et éducationnelles,… éparpillée à travers toute la planète et dont le nombre approche le milliard et demi !

          Pour amorcer, dans de bonnes conditions, le Renouveau de l’Islam souhaité, nous devons avoir présent à l’esprit les leçons du passé et, particulièrement, ceux des Réformes des autres religions dont la plus importante et la plus récente est celle qui a conduit à l’éclatement, dans la douleur, de l’Eglise Catholique : la Réforme luthérienne. Son déclenchement fut causé par l’initiative du pape Léon X (1513-1521) qui, ayant besoin d’argent pour construire la Basilique Saint-Pierre de Rome, fit vendre des « Indulgences » : il s’agit d’un document qui accordait au fidèle, ayant commis un péché, une remise partielle ou totale, contre de l’argent, de la peine encourue, sans faire nécessairement pénitence, en lui assurant même le Paradis. Cette vente des Indulgences, dont les bienfaits étaient largement acquis chez la majorité des fidèles, provoqua la colère de Martin Luther, moine et Professeur à l’Université de Wittenberg en Allemagne. Pour montrer son mécontentement, il afficha, le 31 octobre 1517, à la porte de la chapelle de son université un manifeste condamnant la pratique des Indulgences. Cette rébellion a conduit Luther à rompre avec l’Eglise Catholique et à fonder, en 1520, l’Eglise Protestante, dite aussi Eglise Réformée. La suite de l’histoire on la connait : ce sont les Guerres de Religion, entre catholiques et protestants, qui ont ravagé la France dans la seconde moitié du XVIe siècle et qui ont conduit à l’horrible massacre de la Nuit de la Saint-Barthélemy. En réalité, ce drame est le résultat d’un enchevêtrement complexe de facteurs multiples dont le plus important est, sans aucun doute, la sauvage réaction populaire, ultra-catholique hostile à tout consensus, réaction due, essentiellement, au fait que les théoriciens de la Réforme ont négligé, au départ, la composante émotionnelle des croyances et des traditions.

          Cordialement,

          HORCHANI Salah


        • Polemikvictor Polemikvictor 6 février 2010 09:08

          Comme dans le bible, ou le talmud on trouve dans ces livres tous et son contraire, sans conter les interpretions ambigues des principaux texte exemple :
          5eme commandement « tu ne tueras point »
          Sauf les infidèles ?
          sauf en cas de légitime defense ?
          quid des animaux ?
          Etc.
          Pour plus de developpement :Voir l’excellent traité d’athéologie de Michel Onfray
          http://atheisme.free.fr/Revue_presse/Litterature_onfray.htm


          • Leila Leila 6 février 2010 09:30

            D’accord avec l’auteur quand il dit que les Hadiths sont une oeuvre humaine écrite un siècle après la mort du Prophète. La communauté musulmane (dont je ne fais pas partie) a encore un long chemin à faire avant de lire le Coran intelligemment. 


            • faxtronic faxtronic 6 février 2010 10:32

              Il faut avoir lu plusieurs libres sacres religieux pour comprendre que ces livres et ces religions, bien que differentes, ont un meme but : reveler la part divine chez l homme, c est a dire la part non animal. Il existe moult chemins pour un meme but, devenir un homme. Celui qui prend le chemin pour un bat en lui meme n a pas compris de quoi il s agissait. Le but ne peut etre compris que par celui qui a fait le chemin, et qui ne peut que donner des indications aux autres pour le faire. Celui qui se focalise sur les rites ou qui se per en tergiversation oublie aussi le vrai sens du texte.
              Ainsi les theologiens qui debatttent a l infini : il ne sont qu a la recherche d un pouvoir ou une gloire personnelle ou d une emprise sur les autres.
              Que croyez vous, aller a la messe tous les dimanches ou faire 5 prieres par jour ne menent nulle part si l on a pas saisi le sens, le pourquoi. 


              • Jean 6 février 2010 13:45

                Commentaire intelligent à mon goût : croyances et athéisme sont nuls, simples démarches du mental humain toujours dualiste et qui se fanatise dans un sens ou l’ autre, de la seule raison ; mais la raison a ses limites, seule l’ intelligence du coeur...., finesse de la pensée qui avoue son ignorance sur « Ce qui est ». Comment saurais-je si Dieu existe ou pas ? et quelle importance ? j’ ai le pouvoir d’ aimer, et... ne plus trop « réfléchir », affirmer... : blablabla... « je suis croyant, blabla », « je suis athée, blabla », « Dieu existe, blabla », « il n’ existe pas, blabla » « blablablablablabla » : "tais-toi mental stupide et aime....


              • Jean 6 février 2010 14:35

                Non pas (?) aime moi ou je reste seul, et il y a assez de monde sur terre, on va voir ailleurs...


              • Laury 6 février 2010 23:25

                Merci faxtronic je dirais presque enfin un commentaire sérieux dit dit que toutes les religions ont
                le même but guider les hommes a vivre ensemble alors que les religieux ont toujours diviser pour
                régné ceux qui n’ont pas encore compris cela aux vingt-et-une siècle ???
                Il ne faut pas oublier les centaines de milliards que brasse toutes ses différentes « Religions »


              • ASINUS 6 février 2010 11:11

                timéo hominen unius libri

                Thomas d’Aquin


                • Cug Cug 6 février 2010 11:43

                  Si le coran vous dit de mettre un bonnet d’âne vous le mettez ?
                  Bien à vous.


                  • sentinelle 6 février 2010 12:12

                    si le Coran te dit ferme ta bouche........ tu la fermes ?
                    bien a vous.....

                    le Coran c’est l’ADN du croyant...il est la reference divine pour la conformité ou la non conformité de chaque action du fidele....

                    mais tu ne peux le comprendre puisque tu es mecreant...( au sens non-croyant...lol °)


                  • Cug Cug 6 février 2010 12:36

                     Rien mais alors rien de divin dans le coran ou les autres livres religieux d’ailleurs .... tout ce qui y est écrit l’est par des êtres humains.


                  • sentinelle 6 février 2010 13:40

                    @ cug

                    tu es bien gentil l’ami , en plus j’apprecie tes commentaires en general....

                    bien..... pour tous les livres ou la majorité d’entre eux ..oui tu as raison il y a falcifiction... concernant les hadiths... ?? ? peu etre ? je n’en sais rien quoique que d’appret le frere Metmati (edition les 12) qui lui a fait des recherches...ne parle pas de falcification mais il y trouve de nombreuses incoherences...meme dans les veridiques....

                    concernant le Coran..la transmission est orale...recitation chaque jour et recapitulation pendnat le mois sacré du ramadan, recitation complete pendant les prieres du tarawi3.... en cas d’erreur ou d’omission de la part de l’imam....tout fidele peut et doit le reprendre et le corriger....selon la formule DIEU seul est savant...dans ce cas la manip est tres difficile..

                    maintenant que les fideles soient manipulés par des interpretations erronées ou des im-anes corrompus...cela va de soit et le systeme y a tout interet......quand je dis systeme..c’est l’ensemble des systemes qu’ils soient oxydanto ou pseudo-maquillé -islamos (voir le sioniste boubakeur ou boutfrika ou ben-tunsi et l’ineffable yhoud -mou- barak...etc les enturbannés gardiens des lieux saints etant les manipulateurs en chefs


                  • lavalle lavalle 6 février 2010 14:26

                    Le « coran » on le rend !


                  • lavalle lavalle 6 février 2010 18:04

                    Les religions devraient être interdites .
                    Les religions ont été inventées par des malades .
                    Celles ci sont responsables de toutes les guerres , c ’ "est un fléau sans nom !
                    Comment peut t ’ on croire à de telles inventions .
                    Les paranos ......


                  • Jean 7 février 2010 06:15

                    les religions n’ ont que peu à voir avec les violences les plus dures que s’ est
                    infligées l’ humanité (remarque peu pertinente qu’ on entend souvent). Les persécutions staliniennes, les génocides de cambodgiens, d’ arméniens, d’ indiens d’ Amérique par les colons, d’ ethnies africaines par d’ autres ethnies, ..., ou encore le massacre ou mise en esclavage des slaves, des juifs, ..., par les nazis etc. n’ étaient dus qu’ à des idéologies politiques extrémistes, matérialistes, des ambitions de conquêtes de territoires, des idéologies de suprématie raciale, ... . Même sous le prétexte d’ une doctrine religieuse, les guerres, croisades n’ étaient en réalité motivées que par ces raisons, ou la perspective de pillages ; les guerres de religion catholiques/protestants par exemple survenaient quand le pouvoir (en soi) royal catholique se sentait menacé. La cause profonde des violences n’ est hypocritement que la cupidité, désir de l’ importance, instinct de conservation : mental livré à lui­-même : le serpent... .Les inquisitions en comparaison étaient peu meurtrières (et souvent des fanatiques opposés à d’ autres fanatiques !). 


                  • Jean 6 février 2010 15:54

                    Je constate que vous aussi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès