Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > De l’anathème au blasphème

De l’anathème au blasphème

L'arroseur arrosé …

Vidéo indispensable  :

Athée Souhaits

Pour mécréant et agnostique que je puisse être, j'observe avec une parfaite sidération les agitations religieuses du moment au regard de l'histoire des hommes et des idées. La Thora, la bible ou le Coran par ordre d'entrée en scène, sont désormais portés en bandoulière par des fous de Dieu qui jettent l'anathème, la haine et la désolation sur une planète asphyxiée par le fait religieux.

Ils avancent, le visage ravagé par des rictus mauvais pour semer la violence, la guerre et la mort. Ils hurlent leur colère en se réclamant de l'amour de Dieu. Ils se drapent ainsi d'une onction divine pour justifier les plus vils comportements, les pires abjections, des actions monstrueuses et démoniaques. Ils sont l'intolérance, la négation de l'autre, le refus du pardon et de l'amour du prochain.

Quoique parfaitement impie, j'avais pourtant une toute autre notion des apports du monothéisme et de la transcendance sur nos sociétés. Je pensais bien naïvement sans doute, qu'après bien des errements, l'être suprême, le très grand, celui qu'on ne nomme pas, avait une toute autre influence sur les hommes de bonne volonté qui se réclamaient de lui. Je l'imaginais image tutélaire d'une immense bonté favorisant la concorde des peuples dans un esprit miséricordieux.

Que d'erreurs ! Je découvre une image belliqueuse, un général de guerre sainte impitoyable à ceux qui ne sont pas sous ses couleurs, un chef de bande qui sépare les individus le long d'une frontière intangible entre le bien et le mal. J'observe des hordes aux yeux injectés de haine allant à sa suite pour porter le fer et le glaive sur toute la planète.

Où se situe la dérive ? Qu'est ce qui explique ce dérapage incontrôlé ? Qui a commis ce blasphème suprême d'habiller des oripeaux de la mort cet esprit éthéré et bienveillant ? Qui a fait de cette merveilleuse abstraction de l'amour universel une puissance destructrice et malveillante ?Aucune obédience n'échappe d'ailleurs à ces dérives abominables. L'histoire comme l'actualité en sont les témoins muets d'effroi.

Pire encore, ils prennent prétexte de ce Dieu évanescent pour imposer sur terre des lois abjectes, impitoyables, inhumaines. Ils font reculer partout l'esprit de tolérance et de concorde, ils mettent des peuples sous le joug, ils asservissent une partie de leurs concitoyens (si ce mot peut avoir un sens dans leur esprits tyranniques). Partout la femme est rabaissée au rang de matrice fertile, de maîtresse assujettie aux désirs de son seigneur et maître, de monstre quand elle s'écarte de la voie tracée pour des êtres concupiscents.

De toutes parts, sans qu'une religion ait l'exclusivité de la chose, des hommes de pouvoir n'ont que le nom de Dieu à la bouche pour couvrir les pires actions, les crimes et les turpitudes qui ne sont imputables qu'aux individus. L'humain a son libre arbitre, je crois même que cette notion n'est nullement incompatible avec les textes sacrés. Ce n'est qu'au jugement dernier qu'il devra rendre des comptes.

Au lieu de quoi, la liberté individuelle est niée, le respect de l'autre anéanti, la tolérance religieuse supprimée, l'athéisme prohibé, la liberté de conscience exécrée. Que de crimes au nom de Dieu sont perpétrés par ceux qui se réclament de lui ! Voilà le plus monstrueux blasphème qui soit et je ne vois nulle foule indignée pour défiler contre ce crime plus abject que les agitations insignifiantes de quelques mécréants inoffensifs.

Il y a dans ce mouvement comme la négation même des valeurs spirituelles, des héritages réelles de cultures millénaires fondées sur des idéaux bien éloignés de ceux qui sont mis en avant sur la scène internationale. Un candidat mormon aux États Unis, des Sunnites ailleurs drapés dans leur colère, des fondamentalistes juifs qui se lamentent en préparant encore la guerre. La spiritualité de ce siècle marche sur la tête !

Blasphématoirement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • astus astus 21 septembre 2012 15:37

    Oui Nabum, comme vous l’écrivez, « la spiritualité de ce siècle marche sur la tête » parce ceux qui doivent la promouvoir se comportent de façon irresponsable et rétrograde, parfois même violente et barbare, en s’appuyant sur des textes qu’ils n’ont pas eu le courage d’adapter aux changements des sociétés comme si nous vivions encore avec les mêmes pensées et de la même manière que durant l’Antiquité ou le Moyen âge. Ceux-là, qui sont les seuls vrais blasphémateurs, et qui appartiennent à toutes les religions, principalement monothéistes, seraient capables de tuer leur prochain pour une virgule ou un dessin de travers, en oubliant que l’amour de l’autre, le chagrin d’un parent qui perd son enfant, et toutes sortes d’autres violences qui entraînent des peurs légitimes sont des sentiments humains universels qui transcendent toutes les religions. S’il est légitime d’accepter des différences entre les cultures avec des usages spécifiques, il faut arriver à se mettre d’accord sur l’universalité de certaines valeurs humaines. Certains religieux de bonne foi y travaillent, mais aussi beaucoup d’agnostiques ou d’athées qui en ont assez de constater les dégâts immenses que certaines croyances continuent de faire dans un monde privé de profondeur, de pensée, et de réelle spiritualité, car livré tout entier à des « valeurs » mercantiles qui ont supplanté celles de l’esprit.

    Bien à vous. 

    • C'est Nabum C’est Nabum 21 septembre 2012 15:56

      Astus


      Nous entrons dans l’âge des ténèbres et ce sont paradoxelment des religieux qui nous montrent le chemin de l’enfer. Oh, ils ne sont pas que d’un camp contrairement à l’idée qui est la plus facile à rependre.

      Des intégristes de toute confession sont les nouveaux blasphémateurs, ils agissent en conscience pour détruire la civilisation, cette belle idée qui a fait reculer les croyances. Ils en ont conclu que la barbarie servira leur chapelle, alors, ils foncent ...

    • alinea Alinea 21 septembre 2012 15:45

      Qui ? Qui ? : L’impérialisme américain. Sa morgue, son arrogance, sa bêtise, son Dieu à ses côtés, son bien et son mal et...surtout ses intérêts !
      Bien à vous


      • C'est Nabum C’est Nabum 21 septembre 2012 15:58

        Alinéa


        Les USA mais aussi le Qatar, Israel, l’Arabie Saoudite, ... il n’y a aucune exclusive. Il n’y a pas le bien et le mal, il y des fous partouts, un livre saint à la main et une arme dans l’autre

      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 21 septembre 2012 16:56

        Effectivement oui...

        Il semble qu’il n’y ait rien de plus dangereux au monde qu’un gars qui pense avoir compris un texte sacré.

        Puisse chacun se souvenir, dont moi-même, qu’il est essentiel de toujours tout remettre en question.


      • alinea Alinea 21 septembre 2012 17:52

        US d’abord : les autres sont les alliés du jour ; ils ont tous des armes et chacun son Dieu ; ils pourraient se foutre la paix si ? il n’y avait pas de pétrole ; alors la religion, mon oeil !


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 07:51

        Pierre-Marie Baty


        Rassurez-vous, il n’est pas une seule journée sans remise en question.
        J’écris un billet par jour, l’exercice est périlleux, il dure depuis 4 ans et exige bien des reniements.
        Le texte n’est pas parole d’évangile

      • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 07:52

        Alinea 


        N’oubliez pas que le pétrole est un don de Dieu !

        Avec lui, toutes les explications vont à lui ...

      • Deneb Deneb 22 septembre 2012 08:24

        Baty : « Puisse chacun se souvenir, dont moi-même, qu’il est essentiel de toujours tout remettre en question. »

        avec l’aide de Dieu, bien sûr ! Mais la croyance, n’est-elle pas par définition une absence de la remise en question ?


      • alinea Alinea 22 septembre 2012 12:37

        C’est Nabum : je n’avais jamais pensé à ça ; il faut dire que Dieu me tracasse peu !!


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 22 septembre 2012 14:24

        Deneb :

        Pas nécessairement. Au sens scientifique, par exemple, la croyance est le fait de se baser sur un postulat non démontré pour en inférer des théories. Ainsi, toute la théorie scientifique est un ensemble organisé de croyances, dont les racines sont les axiomes, qui ne sont pas démontrables mais auxquels on croit. Quand, à force d’être invalidés par l’expérience, on cesse de croire en ces axiomes et on en pose de nouveaux, on ébranle toute la théorie et se produit ce qu’on appelle un changement de paradigme.

        Il y a eu de nombreux changements de paradigme tout au long de l’histoire des sciences, et la violence est toujours venue de ceux qui y ont résisté. Je pense qu’il faut adopter le même positionnement avec l’éthique, la morale, et la religion. Il est essentiel pour un religieux de perpétuellement questionner sa foi. C’est ainsi qu’elle s’affine, signe que nous sommes dans le vrai ; ou qu’elle se perd, signe que nous étions dans l’erreur.

        Bon week-end smiley


      • Deneb Deneb 22 septembre 2012 14:28

        Baty : "toute la théorie scientifique est un ensemble organisé de croyances, dont les racines sont les axiomes, qui ne sont pas démontrables mais auxquels on croit."

        sauf que la science produit des prédictions fiables, ce qui n’est pas du tout cas des croyances


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 22 septembre 2012 14:34

        Je suis beaucoup moins catégorique que vous là-dessus. Malheureusement je dois admettre qu’il est inutile d’en débattre, car la spiritualité est un domaine personnel, et les expériences personnelles n’ont pas valeur d’argument. smiley


      • Deneb Deneb 22 septembre 2012 14:48

        Moins catégorique ? Mais c’est le seul et unique but d’une science : prédire. Voyez-vous autre chose ?


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 22 septembre 2012 14:54

        Je n’étais pas tant moins catégorique sur la faculté de la science à prédire juste que sur l’impossibilité que vous prêtez à la spiritualité de faire la même chose...

        Heureux qui peut connaître les causes des choses. Avec la science, vous voyez en couleurs. Ajoutez la spiritualité, et vous voyez en relief. Je vous assure que le modèle de compréhension du monde auquel j’ai abouti depuis que je m’y intéresse est sans commune mesure plus efficace que celui, purement matérialiste, que j’utilisais avant.


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 15:00

        Pierre-Mary-Baty


        Dieu en 3 D
        Bravo
        Douleur - Destruction - Désolation

        Le compte est bon !



      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 22 septembre 2012 15:03

        Nous parlions de croyance. Je vois que vous en avez une smiley

        Comme je l’avais dit, toute tentative de débat sur un sujet aussi personnel que la spiritualité est voué à l’échec. Il est plus que temps que je me taise. Mais je vous souhaite à tous un bon week-end !


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 15:05

        P.M.B


        La démonstration par l’absurde

        Vous avez les clefs du savoir par vos syllogismes. bien-heureux homme

      • Deneb Deneb 22 septembre 2012 15:15

        La spiritualité sert à choisir ce que l’on souhaite prédire.


      • stanh 22 septembre 2012 15:25

        Mr Baty
        Si il est en effet très dur d’avoir un débat constructif sur la spiritualité, c’est parce que ses « supporters » fonctionnent contre toute logique et raison. Puisque vous pensez pour vrai des choses que rien ne prouve mais, et surtout, vous arrange profondément, il est impossible de débattre car vous refusez de remettre en question ce droit de croire à l’incroyable que vous vous octroyez (car cela arrange la construction de votre schéma mental) .

        Il n’est de spiritualité que la philosophie, qui atteint elle même ses limites quand on rentre dans le domaine froid et vide de sens de la réalité, le domaine de la science.
        La « spiritualité » n’est qu’une collection personnelle de mythes auxquels on « choisit » (je ne crois pas au libre arbitre) de croire envers et contre toute raison.


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 21:39

         Deneb 


        Qu’ils prédisent et je me contenterai de médire !

      • OMAR 21 septembre 2012 18:12

        Omar 33


        3 pays semblent responsables de cette merde qui engloutit lentement mais surement une grande partie de l’Humanité ; les USA, l’Arabie Saoudite et Israël...

        En apparence...
        Car tel un sous-marin, des nébuleuses nous mènent vers l’Apocalypse...

        Les francs-maçons ? 
        Les salafistes ?
        Les sionistes ?

        • Rensk Rensk 21 septembre 2012 19:56

          Les banquiers ?
          Les « assureurs » ?
          Les chimistes ?
          Les fonds de pensions ?
          Les riches qui préfère ne pas payer d’impôts mais choisir eux-même a qui ils donne leurs préférences (style la famille Gates) ?
          Les politiciens élus par le peuple qui acceptent autant de lobbyiste non élus ? (Plus dans tout gouvernement dit démocratique que d’élus, limité en Suisse officiellement à 2 smiley )
          Les agro-alimentaires (qui jouent en bourse la vie des gens comme par exemple Nestlé et la Chine qui achète tout ce quelle peu en Europe car elle sait que « qui contrôle la bouffe » contrôle le peuple ?


        • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 07:53

          Omar


          Les francs maçons sont en bonne compagnie

          Je devine une acrimonie personnelle pour leur accorder bien plus d’importance qu’ils n’ont.

          Vous les mettez dans une triologie du mal où nombreux sont les candidats

        • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 07:56

          Rensk


          Il est plus sage d’élargir la liste des suppôts de Satan. La cour est pleine d’ailleurs et curieusement, ce sont eux qui gouvernent ...

        • slipenfer 21 septembre 2012 23:06

          Le sadisme comme moteur,auto suffisant sans justification ni raison.
          c’est ma réponse pour vos questions.

          @ l’ auteur
          j’aime bien ton style d’écriture .. smiley 


          • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 07:55

            slipenfer


            Merci

            D’aileurs vous n’êtes pas le seul ; Dieu m’a contacté pour écrire un nouveau livre Saint débarrassé des scories des précédents.

            Je m’interroge !

          • philouie 22 septembre 2012 10:41

            Une planète asphyxiée pat le fait religieux ?

            Mais qu’un seul pays fasse la guerre à l’Irak, à l’Afghanistan, à la lybie, à la Syrie et bientôt à l’Iran, pas un mot ?

            Non seulement pas un mot mais de plus vous croyez que l’ennemi de la planête, que dis-je de l’humanité, est justement l’ennemi de ce pays.

            mais là vous ne voyez pas le rapport.

            comme quoi la propangande ça marche, aussi bien pour les incroyants.
            Surtout pour les incroyants on dirait.


            • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 10:51

              philouie


              Le problème de tous les clochers ce qu’il vous mettent midi à votre porte !

              Le grand Satan, je suis d’accord avec vous est aussi responsable, plus sans doute de par sa puissance. Mais pour moi, cette nation est dans le lot des pays qui se donne à Dieu sans raison ni critique.

              Vous aurez à lire un autre billet plus explicite sur ce point.

              Il n’y a pas qu’un seul camp fautif

              • philouie 22 septembre 2012 12:33

                Le grand Satan, je suis d’accord avec vous est aussi responsable, plus sans doute de par sa puissance. Mais pour moi, cette nation est dans le lot des pays qui se donne à Dieu sans raison ni critique.

                Et tu voudrais réussir à nous faire croire que si l’amérique fait la guerre au reste du monde, c’est à cause de ses croyances religieuses ?
                Allons, c’est l’inverse qui est vrai : les guerres pétrolifères américaines sont soutenues par une idéologie : le consumérisme. Elle relève de l’idée qu’il n’y a pas de valeur au dessus du profit et que les religions sont l’ennemi du « jouïr sans entrave » gage d’une bonne consommation.

                Il y a donc un lien direct entre le bombardement de l’Irak et le fait de penser que les religions sont le mal. L’un et l’autre sont propagé par les mêmes, l’élite bourgeoise qui vous un culte à Mannon.

                Et toi tu passes le plat en pensant que tu es dans la vérité quand tu n’es qu’un endoctriné.


              • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 12:41

                philouie


                L’endoctriné vous remercie ! Il vous précise cependant que vous avez le droit de me mépriser mais pas de celui de me rabaisser par le tutoiement. J’ose dire que nous n’avons pas élevé les cochons (blasphème suprême) ensemble.

                La courtoisie s’impose à tous !

              • stanh 22 septembre 2012 15:43

                @philouie

                Vous surestimez l’importance essentielle de la religion. Elle n’est qu’un outil parmi d’autres.
                Quand elle arrange le pouvoir, elle est alliée, quand elle dérange, ennemie.
                Rien d’envergure n’est véritablement fait en son nom ou contre elle : les intérêts sont toujours tout autres et totalement matérialistes, tout au plus est-elle utilisée comme épouvantail ou comme outil de manipulation .


              • zélectron-libre zélectron-libre 22 septembre 2012 11:44

                Tempête dans un verre d’eau médiatique, sans doute l’eau trouble enivre. Répondre à la provocation serait-il un devoir sacré ? L’imbécilité serait-elle élevée au rang de qualité ? Dans un monde hyper médiatisé, le silence serait-il une obscénité ?

                • Une caricature est « une image exagérément déformée de la réalité ». Ce ne sont pas les musulmans qui réagissent par la violence et l’injustice à ces provocations, mais une frange extrême. Des caricatures de Muhammad qui vocifèrent dans les rues en regardant la caméra. Les musulmans, du fait qu’ils souffrent de l’insulte faite à leur Prophète, soutiennent inconsciemment ces réactions violentes et déplacées. Ces extrêmes de l’islam sont pourtant à l’œuvre en Somalie et au Mali comme ils l’avaient été au Soudan et en Afghanistan. Si vous pensez que ces barbares pour qui la “loi divine” consiste à flageller, amputer et lapider, vous représentent, alors vous pouvez croire qu’ils défendent l’honneur de l’islam et des musulmans en prétendant laver l’affront fait à notre Prophète.

                • Une provocation est « l’action d’inciter quelqu’un à une action violente et répréhensible », telle est sa définition, explicite. Quand le provocateur détient la force, c’est aussi l’art d’entrainer l’autre à sa perte. En une fable éternellement recommencée, l’Agneau, dont les arguments étaient justes et rationnels, crut bon de répondre à la provocation du Loup, on connait la suite. Par leurs réactions grotesques, par l’injustice faite aux victimes, certains caricaturent le Prophète comme d’autres caricaturent la liberté d’opinion.

                Ceux-là mêmes qui prétendent défendre l’honneur du Prophète, et donc de l’islam, bafouent en réalité les principes enseignés par le Prophète. Ces lyncheurs autoproclamés, pseudo-justiciers de Dieu, bafouent la justice de la juste Parole de Dieu ; ne sont-ce point eux les vraies caricatures du Prophète ? Ces dictatures pétrolières qui financent la guerre entre musulmans ; ne sont-ce point elles les vraies caricatures du Prophète ? Ces bédouins engraissés se prostituant pour un ballon rond ; ne sont-ce point eux les vraies caricatures du Prophète ? Ces pouvoirs qui organisent des manifestations spontanées pour mieux trahir leur peuple ; ne sont-ce point eux les vraies caricatures du Prophète. Ces adeptes de la chemise noire qui brulent leur fastfood préféré ; ne sont-ce point eux les caricatures du Prophète ? Et la liste est longue !

                • Le Loup, toujours lui, avait bien sûr tort, a-t-on jamais vu un provocateur qui eut raison ! Mais l’Agneau, encore lui, qui se jeta en sa gueule, a-t-il eu raison ? Nous souvenons-nous d’un pâle écrivaillon propulsé sous les sunlights de la célébrité par la méphistophélique manœuvre de l’Imâm. Combien ont lu ce pauvre livre, et combien ont vu ce bout de pellicule ? Peu importe, semble-t-il, quand il en va de l’honneur, l’esprit de clan mobilise ; les archaïsmes relèvent du réflexe de corps. Si la bêtise et la méchanceté étaient les caractéristiques de l’islam, alors Charlie hebdo serait musulman.

                • Pourtant, réagir n’est pas agir, tout comme réfléchir n’est pas fléchir. Plaider pour la raison dans un monde de folie vous fait passer pour fou, c’est certain. Le bruit aussi rend sourd, c’est certain. Alors pour ceux qui se demandent qu’elle aurait été la réponse du Prophète en de pareils cas, peut-être nous faudrait-il dans ce vacarme tenter d’entendre le Coran :

                – Le Prophète, nous le savons tous, est un modèle pour les croyants : « Il y a, certes, pour vous en le Messager de Dieu un modèle excellent pour qui espère de Dieu et du Jour dernier et invoque Dieu abondement. » S33.V21.Par modèle, s’agit-il d’imiter la longueur de sa barbe ou sa grandeur d’âme ? L’esprit de caricature commence là.

                – C’est à l’image de cette noblesse prophétique qu’il est dit : « Les adorateurs du Tout-Miséricordieux foulent la terre humblement, et lorsque les interpellent les ignorants ils répondent : Paix ! » S25.V63.

                – Ainsi, les croyants se tiennent intelligemment à l’écart de la provocation : « Et, lorsqu’ils entendent des propos inconsidérés, ils s’en détournent et disent : A nous nos actes, à vous les vôtres. Paix soit sur vous, nous ne recherchons pas les ignorants ! » S28.V55. 

                – Le Prophète eut à subir de la part de ses nombreux détracteurs des insultes, des brimades, des provocations, et Dieu lui dit : « Nous savons que ce qu’ils disent t’affecte. En réalité, ce n’est point toi qu’ils démentent, mais ce sont les versets de Dieu que les injustes dénient. Certes, avant toi ont été démentis des messagers qui alors endurèrent avec patience qu’on les traite de menteurs et leur fasse du mal jusqu’à ce que leur vienne le secours de Dieu. Nul changement aux propos de Dieu, et il t’est parvenu des nouvelles quant aux prophètes. » S6.V33-34.

                – Tous les prophètes ont eu leurs diffamateurs, Dieu conseilla à Muhammad de ne pas répondre à cette gent hostile : « N’obéis pas aux dénégateurs et aux hypocrites, délaisse leur méchanceté et place ta confiance en Dieu, Dieu suffit comme garant. » S33.V48.  

                – Les musulmans sont appelés à l’image du Prophète au meilleur des comportements relationnels : «  Et appelle au chemin de ton Seigneur avec sagesse et belle exhortation, ne controverse avec eux que de la meilleure manière… » Ceci parce qu’en aucune manière les hommes ont à se substituer à Dieu, Lui qui dirige le monde selon Sa volonté : « …Certes, ton Seigneur sait parfaitement qui s’égare de Son chemin et qui est bien guidé. » S16.V125-126.

                – La sagesse et l’intelligence sont la réponse adaptée et le comportement respectueux. Nul ne peut espérer raisonnablement qu’on le respecte s’il n’est pas lui-même respectueux de l’autre et de lui-même : « N’insultez pas ceux qu’ils invoquent en dehors de Dieu, car ils insulteraient alors Dieu par animosité et ignorance » Ne vous comportez pas comme se comporte l’autre, car : « c’est ainsi que Nous avons embelli aux yeux de chaque communauté ses actes  »Comprendre cela relève d’un processus de foi car au final : « Puis, vers leur Seigneur se fera leur retour et ils les informera quant à ceux qu’ils œuvraient » S6.V108.

                – La foi est un haut degré éthique : «  Le bien n’est point l’égal du mal, réponds par ce qu’il y a de meilleur afin que celui qui nourrit à ton égard inimité soit comme un ami chaleureux. » S41.V34.  Ce n’est pas la voie de la facilité, celle de l’insulte et de la vocifération : « mais cela n’est donné qu’à ceux qui endurent avec patience, cela n’est donné qu’à ceux qui bénéficient d’une grande grâce. » S41.V35. 

                – L’on n’atteint le sommet que lorsqu’on maîtrise la base : le respect et l’amour de la vie « … Celui qui a tué un être hors droits est comme s’il avait tué l’humanité, et qui a respecté une vie est comme s’il avait sauvé l’humanité… » S5.V32. 

                – Nous sommes loin d’être dignes de notre religion et nous complaire dans la facilité, répondre à l’offense par l’offense, à la bêtise par la bêtise, nous condamne certainement, car : « …Dieu ne change pas l’état d’un peuple tant qu’il n’a pas changé ce qui est en lui… » S13.V11. Et pour mieux comprendre où nous en sommes actuellement, il nous faut savoir que nulle communauté sur cette terre ne bénéficie de la grâce de Dieu dès lors qu’elle dévie en ses comportements : « Cela du fait que Dieu ne change pas la grâce qu’Il avait octroyée à un peuple tant qu’ils n’ont pas changé eux-mêmes… » S8.V53. 

                – Alors, pourquoi les musulmans qui sont les dépositaires de cette Parole n’ont-ils pas entendu cette mise en garde : « Commanderiez-vous aux gens la piété et l’oublierez-vous vous-mêmes alors que vous récitez le Livre ! Ne réfléchissez-vous donc pas ?! » S2.V44.

                Dr Al Ajamîhttp://oumma.com/14178/caricatures-prophete


                • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 11:57

                  zélectron-libre


                  Il est difficle de commenter un tel article !

                  Oui les salafistes sont minoritaires, non, leurs cris et leurs crimes ne sont pas sans effets. Dans les quartiers, leur discour est entendu, il est repris, il sert de modèle de manière massive.

                  Croire que ces fous ne sont pas dangereux est grave erreur d’autant que face à eux, d’autres fous sévissent dans l’autre camp.

                  Ce que je vois dans les quartiers m’interpelle. La sagesse d’un islam raisonnable ? Ce n’est héals pas ce que je vois dans les mileux défavorisés. Il faut le dire.

                • stanh 22 septembre 2012 15:49

                  « milieux défavorisés » l
                  L’inculture est le nid dans lequel la religion pond ses oeufs .

                  Lutter contre l’obscurantisme c’est avant tout lutter contre la misère intellectuelle .


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 22 septembre 2012 13:46

                  @ Nabum

                   

                  Vous êtes incontestablement très bien intentionné, et votre article appelle, en de très bons termes, à la sagesse et à l’apaisement.

                   

                  Mais vous vous trompez complètement sur un point  :

                   

                  Si, comme vous le dites "La Thora, la bible ou le Coran par ordre d’entrée en scène, sont désormais portés en bandoulière par des fous de Dieu qui jettent l’anathème, la haine et la désolation sur une planète asphyxiée par le fait religieux"…

                   

                  c’est PARCE QUE les institutions dirigeant aujourd’hui les religions issues de la Thora, du Nouveau Testament et du Coran…

                   

                  CONTINUENT d’enseigner que Dieu a bel et bien appelé à  »jeter l’anathème, la haine et la désolation"… pour la bonne cause.

                   

                  Voyez ici :

                   

                  http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279

                   

                  ou ici :

                   

                  http://blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

                   

                  Extrait  :

                   

                   »" Il faut dire ici bien fort que les croyants fanatiques passant à l’acte criminel effectif « ont bon dos », et que les institutions de leurs religions respectives devraient, dans une société où la Justice profane serait réellement indépendante et objective, assumer au moins partiellement la responsabilité de leur crime.

                   

                  Car ce sont bien ces institutions qui ont indirectement préparé le criminel à son crime en lui enseignant la prétendue double et incohérente volonté du Dieu de la Bible et du Coran  : tu aimeras ton prochain comme toi-même et tu le haïras quand ce sera nécessaire ; tu ne tueras pas et tu tueras abondamment quand Je te demanderai de le faire « pour la bonne cause ». Dans ce cas-là Je « frapperai d’anathème » l’individu, le groupe ou le peuple que tu pourras ou devras faire disparaître.«  »


                  • C'est Nabum C’est Nabum 22 septembre 2012 14:55

                    Pierre Régnier


                    Il faudrait un concile œcuménique pour que cessent toutes ces erreurs d’interprétation de la pensée origninelle

                    Mais en attendant, j’ai peut-être tort mais les faits me donnent raison, Dieu est division !

                    • nobody 22 septembre 2012 15:17

                      Nous adorons tous, d’une façon ou d’une autre. Même ceux qui se croient athées adorent. Ils adorent les stars du sport ou de la musique, les leaders politiques, ou l’argent. Nous sommes, par nature, faits pour adorer. Nous adorons en sacrifiant du temps aux divinités auxquelles nous croyons. En réalité nous n’avons jamais cessé de vivre en théocratie.

                      1. Ne sommes nous pas confrontés à une MORALE omniprésente qui nous est distillée par le biais d’un CATECHISME médiatique, mis en scène par ses GRANDS PRETRES (hommes politiques, experts et journalistes) à l’occasion de MESSES (JT ou émissions à thèmes) ?
                      1. Cette morale ne développe t’elle pas une PENSEE UNIQUE ?
                      1. Ne nous produit-elle pas ses DOGMES, ses BLASPHEMES et ses EXCOMMUNICATIONS ?
                      1. N’avons-nous pas à faire face aux PROFESSIONS DE FOI des BIGOTS donneurs de leçons de cette morale ?
                      1. N’avons-nous pas vu également plusieurs CROISADES se mettre en place afin d’apporter la lumière de la civilisation à des populations soumises à l’obscurantisme.

                      Les humains sont des êtres de FOI, ils ont besoin de croire, nombreux sont ceux par exemple qui VEULENT CROIRE que :

                      • l’Union Européenne a été construite pour garantir la paix…et elle est au service des citoyens.
                      • L’Etat Providence est là pour toujours.
                      • nous vivons en DEMOCRATIE (comme si le simple fait de voter constituait le fait démocratique)
                      • les PARTIS politiques ont le pouvoir et la volonté de changer l’ordre des choses (alors que leur rôle est de nous diviser afin de garantir la pérennité du système de domination actuel).
                      • la République est garante de l’EGALITE (alors que l’écart de revenus entre les riches et les pauvres ne cesse de se creuser).

                      Etc, etc. Autant de divinités protectrices et d’actes de FOI qui ne sont que de pures spéculations.

                      L’athée sans qu’il le sache est lui aussi un religieux, il a simplement décidé d’adorer d’autres divinités que celle du Livre : il est selon la définition de la Bible un idolâtre (quelqu’un qui adore une image, une idée ou un objet). Le phénomène est vieux comme le monde : les hommes s’éloignent de Dieu quand tout va bien pour eux, et ils reviennent vers lui quand tout va mal.

                      L’Occident est déchristianisé depuis un siècle, par conséquent la croyance en Dieu ne peut être tenu pour responsable des évènements qui se sont produits dans le siècle passé. Que nous ont apporté les divinités de substitution :

                      1. Deux guerres mondiales, fruits du nationalisme (idolâtrie) issu de la Révolution (idolâtrie), qui furent les deux pires cataclysmes de l’histoire
                      2. Le nazisme (résurgence du paganisme/culte de la race/idolâtrie)
                      3. Le communisme (athéisme/culte de l’homme nouveau/idolâtrie)
                      4. A suivre (coming soon) : la 3ème guerre mondiale, qui sera provoquée par des états laïcs (OTAN/Israël).

                      Ainsi l’homme LIBERE du Dieu de la Bible et de la Loi, a fabriqué un monde où la liberté individuelle ne s’arrête plus là où commence celle d’autrui. Il ne comprend pas que la liberté totale n’est rien d’autre qu’une violence totale : il a choisi une violence libre et non faussée…

                      Les croyances religieuses sont du ressort de la transmission, peu de gens changent de religion : les fils de catholiques sont catholiques, les fils d’athées le sont athées, etc…Pour la plupart d’entre nous, le choix consiste plutôt le moment venu à opter pour la spiritualité (en se sortant ainsi de la matérialité), et d’utiliser la tradition culturelle dont nous sommes issus pour atteindre l’Esprit.

                      Par conséquent la religion, puisqu’elle est celle de nos pères, relève de l’identité : tout excès dans ce domaine est en fait une crispation identitaire, n’a rien à voir avec la Révélation, mais est du ressort de la tribu.

                      Le fondamentaliste islamique est une invention récente (de la CIA pour la guerre d’Afghanistan), il faut rechercher l’origine de son essor dans la géopolitique moyen-orientale. Les tribus en conflits vont chercher à élargir leur cercle d’influence, en appelant à des réflexes identitaires (palestinien = arabe = musulman), l’instrumentalisation de la religion à des fins politiques n’est pas du ressort de la Révélation : c’est de la simple politique.

                      La condition de la femme dans un état laïc comme la France, est-elle égalitaire ? Pourquoi la femme ne perçoit-elle pas à qualification égale la même rémunération que ses collègues masculins, pourquoi les postes d’encadrement et de direction sont le plus souvent occupés par des hommes ? Pourquoi les élus sont-ils majoritairement masculins ?

                      Y a t’il eu antérieurement au monothéisme une époque de parité dans les rapports Homme/Femme ? A l’évidence NON !

                      Cette situation de déséquilibre entre les sexes ne trouve pas ses causes dans la Révélation, mais dans la représentation que nous nous faisons du rapport Homme/Femme (culte de la virilité), et remonte à la nuit des temps. 

                      Rendons donc à Dieu ce qui revient à Dieu et à César ce qui revient à César. On ne peut attribuer au Dieu d’Abraham la paternité de tout ce qui va mal dans ce monde, sans lui attribuer également la paternité de ce qui va bien. Nous sommes LIBRES de croire ou de ne pas croire en Lui : et il n’y a d’autre responsabilité à trouver en ce monde que la nôtre !


                      • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:22

                        Nobody est parfait


                        Le temps du catharisme est revenu, nous avons le pionnier de ce retout en grâce.

                        Quelle chance, préparons les bûchers, le problème énergique va vite être résolu ...

                      • Jacques Raffin Jacques Raffin 24 septembre 2012 09:25

                        Que vaut la vie ou la mort de quelques mécréants, qui, de toutes façons, iront en enfer pour leur incroyance ?
                        La religion, c’est un permis de haïr et de tuer, en toute sérénité…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès