Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Démission de Benoît XVI, pape ultra-conservateur…

Démission de Benoît XVI, pape ultra-conservateur…

Le pape Benoît XVI a annoncé sa démission à partir du 28 février. Il a expliqué ne plus avoir les « forces » de diriger l’Eglise catholique en raison de son âge. Son bref pontificat aura été marqué par de nombreux scandales et par un combat très virulent de la hiérarchie catholique contre les droits des personnes homosexuelles dans le monde, en particulier le mariage pour les couples de même sexe et la théorie du genre.

« Après avoir examiné en ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer de façon adéquate le ministère pétrinien », a indiqué le souverain pontife lors d’un consistoire au Vatican, lundi 11 février. Il a également souligné que « dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changement et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de Saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps est de l’esprit est aussi nécessaire ».

Benoît XVI, âgé de 85 ans, laissera le souvenir d’un pape conservateur, fidèle aux dogmes figés de l’Eglise catholique, un théologien qui a engagé l’Eglise catholique dans une véritable lutte très virulente contre les nouveaux droits des personnes homosexuelles dans le monde – notamment le mariage entre personnes de même sexe – et un combat acharné contre la théorie du genre.

Après avoir dirigé pendant presque 25 ans la Congrégation pour la doctrine de la foi, anciennement appelée Saint-Office, l’ancien professeur de théologie n’aura pas réussi à susciter la ferveur dont a bénéficié Jean-Paul II durant toute la durée de son pontificat. Benoît XVI n’aura été qu’un pape de transition, particulièrement conservateur.

Benoît XVI aura été confronté à la plus grave crise de l’histoire contemporaine de l’Eglise catholique. Tout d’abord, il a été contraint à faire face, parfois de façon maladroite, aux scandales des nombreux abus sexuels commis sur des enfants par des membres de son clergé, bien souvent protégés par leur hiérarchie, dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique du Nord. Il ira même jusqu’à condamner ces « péchés » et demander « pardon » aux victimes en juin 2010. Les nombreux scandales financiers ont continué à ternir le blason de l’Eglise catholique. Le coup de grâce fut donné par l’affaire « Vatileaks », en mai 2012, suite à la diffusion de documents confidentiels révélant l'existence d'un large réseau de corruption, de népotisme et de favoritisme lié à des contrats signés à des prix gonflés avec des partenaires italiens. D'autres documents évoquaient les conflits internes concernant l'Institut pour les œuvres de religion (IOR, la banque du Vatican), la situation fiscale de l’Église, les finances des instituts catholiques ou les négociations avec les intégristes. Le majordome du pape, Paolo Gabriele, avait même été arrêté et condamné, avant d’être gracié en décembre 2012.

Durant son pontificat, le souverain pontife a toujours été réfractaire à toute évolution de l’Eglise catholique sur les questions sociétales ou de mœurs. Resté fidèle à tradition, il a refusé d’adopter des positions plus en phase avec la société sur l’avortement, l’euthanasie, la famille ou l’homosexualité. Il n’est jamais revenu sur la question délicate du célibat des prêtres ou celle de la place des femmes au sein de l’Eglise. Les femmes sont toujours exclues de la prêtrise.

Son rapprochement avec les intégristes lui a souvent été reproché. Il a toujours cherché à réintégrer les intégristes, qui rejettent Vatican II, dans le giron de l’Eglise. Il ira même jusqu’à lever l’excommunication de quatre évêques schismatiques dont le Britannique Richard Williamson qui est un négationniste notoire.

Benoît XVI a également souvent été critiqué pour ses prises de position sur l’usage du préservatif. En 2009, il avait même déclaré que la distribution de préservatifs « aggravait » le problème du sida ! Il admettra plus tard que l’utilisation du préservatif, dans des cas limités, était autorisée pour éviter la propagation du sida, en particulier sur le continent africain où la propagation du virus est la plus préoccupante.

Mgr Jacques Gaillot, ancien évêque d’Evreux et évêque in partibus de Partenia, un siège épiscopal situé en Algérie qui a disparu sous les sables à la fin du Ve siècle, avait fait part de son désarroi lors de l’élection de Benoît XVI. Il avait déclaré, en avril 2005 : « Ratzinger, c’est une déception ». Il avait également ajouté penser « à tous ceux qui se sentent exclus dans l’Eglise : les divorcés, les remariés, les théologiens écartés et interdits d’enseignement », en concluant : « Je pense aux homosexuels, aux femmes qui veulent prendre des responsabilités, qui veulent être accueillies comme prêtres ». Il estimait que « Ratzinger avait fermé la porte à Vatican II ».

A vrai dire, l’élection d’un nouveau pape ne marquera pas un grand changement dans la ligne de conduite de l’Eglise catholique, trop préoccupée à mener des combats d’arrière-garde. Le Vatican est loin d’être un modèle de démocratie et d’ouverture sur le monde. Le défunt cardinal Carlo Maria Martini, considéré comme un progressiste, avait même déclaré que « l’Eglise est en retard de 200 ans. Aurions-nous peur ? »…


Moyenne des avis sur cet article :  1.97/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Rounga Roungalashinga 12 février 2013 12:26

    Son bref pontificat aura été marqué par de nombreux scandales et par un combat très virulent de la hiérarchie catholique contre les droits des personnes homosexuelles dans le monde, en particulier le mariage pour les couples de même sexe et la théorie du genre.

     

    Quel est le rapport entre les droits des personnes homosexuelles et la théorie du genre ?

    Quel est le rapport entre les droits des personnes homosexuelles et le mariage pour les couples de même sexe ?


    Benoît XVI, âgé de 85 ans, laissera le souvenir d’un pape conservateur, fidèle aux dogmes figés de l’Eglise catholique


    Pourquoi entend-on toujours que les dogmes catholiques sont « figés » ? Ceux qui disent cela ignorent sûrement que justement les dogmes sont ce qui donne sa dynamique au catholicisme, qui s’est depuis le début enrichi de nouveaux. Ainsi, le dogme de l’Immaculée Conception est assez récent, et les premiers chrétiens l’ignoraient probablement.


    Resté fidèle à tradition, il a refusé d’adopter des positions plus en phase avec la société sur l’avortement, l’euthanasie, la famille ou l’homosexualité.

     

    Comment pouvez-vous imaginer qu’un chef religieux, c’est-à-dire une personne défendant une vision sacrée de la vie, puisse être favorable à l’avortement ou à l’euthanasie ? Demander cela au pape, c’est tout simplement lui demander de ne plus être chrétien.


     Il a toujours cherché à réintégrer les intégristes, qui rejettent Vatican II, dans le giron de l’Eglise.


    Qu’est-ce qui vous dérange là-dedans ? Est-ce le fait que ceux-là qui rejettent Vatican II sont en quelque sorte des hérétiques, puisque rejetant les décisions prises lors d’un concile ? Cela m’étonnerait de votre part. J’aimerais bien savoir la vraie raison qui vous pousse à dénoncer ce rapprochement.


    Il ira même jusqu’à lever l’excommunication de quatre évêques schismatiques dont le Britannique Richard Williamson qui est un négationniste notoire.


    Encore une fois : qu’est-ce qui vous dérange là-dedans ? Il me semble que vous associez à une décision religieuse, qui ne regarde que les croyants, des considérations politiques qui n’ont pas lieu d’être. L’excommunication est la privation des sacrements. Richard Williamson était-il excommunié parce que négationniste ? Qu’on m’explique en quoi son opinion sur l’Holocauste des Juifs a quelque chose à voir avec le Salut de son âme. La levée de son excommunication ne constitue donc pas une approbation de ses idées non-religieuses.


    Le Vatican est loin d’être un modèle de démocratie et d’ouverture sur le monde.


    C’est-à-dire que la démocratie n’a rien à voir avec la religion. De même, la mission de l’Eglise n’est pas de s’ouvrir au monde, mais de le guider spirituellement. Encore une fois, vous faites un contresens en amalgamant politique et religion.


    Vous reprochez à l’Eglise de ne pas correspondre à une certaine idéologie que vous défendez, qui serait une idéologie d’ouverture, de compréhension. Mais en faisant cette critique vous montrez surtout que vous ne faites pas l’effort d’essayer de comprendre le rôle que s’est donné l’Eglise. Faites preuve de plus d’ouverture d’esprit.


    • Giuseppe Di Bella Giuseppe Di Bella 12 février 2013 13:24

      Je vais arrêter de lire le Figaro car je vais continuer à tout mélanger : homosexualité, politique, religion...


    • Rounga Roungalashinga 12 février 2013 13:34

      Répondez aux questions que je vous pose.


    • Deneb Deneb 12 février 2013 14:35

      Rounga : « Quel est le rapport entre les droits des personnes homosexuelles et la théorie du genre ?Quel est le rapport entre les droits des personnes homosexuelles et le mariage pour les couples de même sexe ? »

      Mais strictement aucun, ça n’a évidemment rien à voir. Comment peut-on être aussi tordu de essayer de faire croire qu’il y ait une relation ?


    • Rounga Roungalashinga 12 février 2013 14:47

      J’ai déjà eu des échanges avec des intervenants où aucun n’a réussi à me montrer que le mariage entre personnes du même sexe était une conséquence de l’égalité des droits. On peut encore en reparler si tu veux, mais vraiment, pour cette imposture qu’on appelle la « théorie du gender », il faut qu’on m’explique.


    • Mammon 12 février 2013 15:45

      Son bref pontificat aura été marqué par de nombreux scandales et par un combat très virulent de la hiérarchie catholique contre les droits des personnes homosexuelles dans le monde, en particulier le mariage pour les couples de même sexe et la théorie du genre.

      Pas besoin d’être catholique pour considérer que la théorie du genre n’est qu’une vaste fumisterie, comme le créationnisme ou l’existence des Elohim de Raël ...


    • Aldous Aldous 12 février 2013 13:54

      Comme d’habitude Di Bella melange tout et n’importe quoi. L’eglise n’a pas a etre une democratie ni à se mettre à la mode.


      Les eglises orientales n’ont que faire des apparences et n’ont pas changé de dogme depuis le schisme d’orient.

      Pourtant leurs eglises ne se vident pas comme celle des catholiques et des anglicans.

       L’eglise est un repere moral et un repere c’est par definition quelque chose d’assez immuable.

      n’en deplaise aux adorateur de la nouveauté.


      • RageAgainst RageAgainst 12 février 2013 19:06

        parfaitement, l’église est comme l’étoile polaire, si elle bouge, les boussoles (morales) se dérèglent. 



      • tf1Goupie 12 février 2013 13:56

        Di Bella, un obsédé du catholicisme, voire un cathophobe bon teint, mais ça n’est pas interdit


        • LE CHAT LE CHAT 12 février 2013 14:19

          eh bien le prochain sera gay et africain , le pape Yéku ! il ne sera jamais au bout du rouleau , lui ! smiley


          • LE CHAT LE CHAT 12 février 2013 14:58

            et il nous sortira de la merde ! smiley


          • lulupipistrelle 12 février 2013 15:55

            Ceux qui se réjouissent du retrait d’un pape conservateur... ont bien tort. Lui au moins savait tenir ses ouailles. On ne sait ce que sera le prochain, mais il est sûr qu’avec le vide que laisse cet intellectuel, on assistera à une émancipation des esprits, et pas celle que vous imaginez. Fini la tolérance sociétale. Le temps de la reconquista est arrivé. Et c’est une ex-catho qui vous le dit, pas une grenouille de bénitier. 


            • charles-edouard charles-edouard 12 février 2013 19:25

              ce pape a le courage de démissionner , certain homme politique devrai ou aurai du suivre son exemple mais la faut pas rêver


              • jmdest62 jmdest62 13 février 2013 08:46

                @ charles édouard

                Courage ..vous avez dit courage ? en quoi est ce courageux à un âge canonique de quitter sa fonction pour se retirer benoîtement dans un couvent et y finir ses jours entouré et choyé.

                Se lever à 4 h tous les matins, prendre son poste à 5 heures pour subvenir aux besoins d’une famille ...ça c’est du courage !
                Risquer sa vie en allant soigner des populations déportées ça c’est du courage ! etc...

                se préparer à Mourir pépère dans son p’tit couvent confortable ....je me marre !

                @+


              • antyreac 12 février 2013 21:43

                On peut lui rendre hommage pour son combat pour une vraie famille et son opposition à l’imposture que représente le monde homosexuel et sa pseudo famille qui représente elle le néant..


                • jef88 jef88 12 février 2013 21:53

                  Di Bella marie toi !
                  et fiche nous la paix ....
                  Dans trois ans on en reparlera au moment de ton divorce !


                  • petrol 13 février 2013 09:45

                    Mais que de haine envers l’église catholique et son chef !
                    Faites le même article envers l’islam.
                    Faites le même envers le judaïsme.
                    Je ne suis pas catholique mais ça me sidère de voir que la religion laïque n’est aucunement tolérante, pourquoi les autres religions devraient elles évoluer vers le laïcisme ?

                    Il est absurde de vouloir que l’église catho se laïcise, dans ce cas autant demander aux laiques de suivre les principes catho.

                    Le Vatican est loin d’être un modèle de démocratie et d’ouverture sur le monde.
                    L’arabie saoudite aussi ..., ni le qatar qui rachète la france tout doucement, à commencer par le foot (le PSG).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès