Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Des nouvelles de « Dieu »

Des nouvelles de « Dieu »

Est-ce un rêve ? Le fruit de l’imagination ? Les prémices de la folie ? La réalité ?

Impossible de répondre mais tout a commencé quand j’ai ressenti comme un souhait de communication en moi. L’envie de faire part de cette discussion que j’ai eue récemment avec « Dieu » s’est ensuite imposée à moi (mes questions et commentaires sont en italique).

Comment cette discussion est-elle possible ?

La visitation est une activité que je pratique en permanence avec tous les êtres vivants de cette planète ; je suis en vous tous tout le temps mais certains sont plus réceptifs que d’autres à ma présence.

Pourquoi l’Homme ?

Vous êtes le fruit d’une expérience car j’adore créer la vie et observer les évolutions spontanées mais j’interviens aussi éventuellement quand, par jeu ou curiosité, j’estime qu’il me faut modifier certains « détails ».

C’est à ce titre que je vous ai doté de l’intelligence car l’espèce humaine m’apparaissait mal équipée pour survivre dans le contexte naturel de son apparition et sa disparition était probable si je n’intervenais pas (alors que vous sembliez présenter des potentialités intéressantes).

Avec le temps, je ne te cache pas ressentir une certaine perplexité de plus en plus importante (pour faire référence à un de vos romans bien connu, je me sens de plus en plus dans la peau du « Docteur Frankenstein »…).

Pourquoi cette appréciation bien négative ?

A travers la réflexion, vous disposez en particulier de deux caractéristiques exclusivement humaines : la méchanceté ou la bonté ; et malheureusement, cette méchanceté prend régulièrement le dessus sur la bonté avec des formes en perpétuelle évolution et de plus en plus vicieuses et perverses quand la force de la rhétorique s’allie à la force physique : à l’exception de quelques-uns, la majorité d’entre vous n’a pour seuls mots d’ordre que « Dominer » et « Amasser ».

Vos cousins animaux peuvent être féroces à l’encontre de leurs congénères ou des autres espèces mais cette férocité ne sera jamais volontairement méchante et ils ignorent par exemple la cruauté gratuite.

Cette intelligence vous a également permis de surpasser la sélection naturelle et les autres espèces : l’espèce humaine n’est donc plus régulée, se propage de manière anarchique et vous êtes devenu le prédateur de tout le vivant sur votre planète.

J’entends ci et là que votre planète est en danger… Voilà bien là le discours hypocrite qui vous caractérise (à moins que ceux qui le tiennent aient la prétention de penser que la planète se résume à eux…) : votre planète en a vu d’autres et en verra bien d’autres dans sa longue existence ; mais par contre il n’en est pas de même pour tout ce qui y vit actuellement et accessoirement vous.

Je me demande parfois si je ne vais pas siffler la fin de la récréation…

Pourquoi le mâle et la femelle ?

Au départ, tout n’était qu’androgynéité mais j’ai eu envie de diversifier en instituant le métissage entre êtres différents de la même espèce : j’ai donc créé deux êtres complémentaires dont la rencontre donnerait une nouvelle vie.

Pour cela, j’ai inventé nombre de systèmes de procréation très divers selon les espèces en adaptant au cas par cas les capacités physiques nécessaires à une bonne sélection naturelle.

J’étais très intéressé par la manière dont se développerait cette complémentarité entre sexes : elle a pris des voies très diverses et en ce qui concerne l’Homme, les débuts ont été prometteurs mais très vite le plus fort physiquement profita de cet avantage pour imposer sa loi à l’autre et le patriarcat prit une place prépondérante dans de nombreux groupes humains (encore une nouvelle preuve de votre imagination sans limite quand il s’agit de dominer l’autre).

Peut-être comprendrez-vous un jour l’équilibre harmonieux que peut apporter la complémentarité de vos différences ?

Pour en revenir à la visitation, la réceptivité de certains induit-elle pour eux une position particulière dans les organisations humaines ?

Non, il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais d’êtres (humains ou non) qui seraient les porteurs de mon « Message » ; ceux qui se présentent ou qui se sont présentés comme tels sont des imposteurs qui inventent n’importe quoi essentiellement pour assouvir leur soif immodérée de pouvoir temporel (très rares sont ceux qui n’étaient pas dans cet état d’esprit).

Je note que certains l’ont fait ou le font à partir d’une mémoire très parcellaire de nos entretiens…

Et que penser alors des religions ?

Vaste question… Les organisations que vous dénommez « religions » ont manifestement participé à la structuration sociale et politique de vos sociétés (de la plus primitive à la plus organisée) en véhiculant des valeurs : en cela, elles peuvent avoir été utiles et peuvent peut-être encore être utiles si elles cessent d’être des vecteurs de domination.

Donc, leurs valeurs ont du sens ?

Parfois oui, quand elles aident à réfléchir au niveau spirituel ou philosophique. 

Par contre, toutes leurs règles de vie quotidienne ont pour seul but d’assujettir la population.

C’est particulièrement vrai pour les règles et interdits alimentaires qui n’ont évidemment aucun sens : je m’amuse énormément à voir comment à partir d’une idée simple et juste « manger sainement » certains en arrivent à des préceptes délirants ; à l’exception de quelques aliments qui peuvent vous rendre un peu ou très malades, tout ce que j’ai créé peut être consommé sans aucun danger (il vous suffit de regarder autour de vous pour le constater…).

Il en est de même pour le jeûne : c’est une saine pratique d’hygiène alimentaire qui permet à vos organismes de se reposer mais à chacun de le faire quand il en a envie ou en ressent le besoin. 

La manière dont vous ôtez la vie aux êtres sensibles pour vous nourrir mériterait aussi d’être approfondie car ce n’est pas la mort qui est importante mais la souffrance occasionnée à ce moment particulier de la Vie.

La mutilation en mon nom est également une pratique qui m’interpelle terriblement : faut-il être névrosé et prétentieux pour oser modifier ma création alors qu’aucun impératif sanitaire ou médical n’y oblige…  

De manière générale et sur toutes ces questions, je suis toujours atterré de constater combien nombre d’entre vous ont manifestement beaucoup de mal à sortir de l’infantilisme ou à se libérer du phénomène de troupeau…

Mais la charité et ses déclinaisons pratiques, le don ou l’aumône, c’est bien, non ?

C’est mieux que rien mais c’est un pis-aller qui permet à nombre de personnes (et particulièrement les plus nantis) de se donner bonne conscience ; votre main gauche a tendance à oublier ce que fait votre main droite et la seule vraie question qu’il vous faut vous poser est « comment faire pour que tout le monde puisse vivre dignement ». 

Et la prière ?

La prière rejoint la réflexion spirituelle ou philosophique : en cela, elle est utile à ceux qui en ressentent le besoin.

Par contre, il n’y a absolument pas besoin de se rendre dans un endroit précis pour cela car je suis à votre écoute tout le temps et en tout lieu.

Que penser du blasphème ?

Les textes sacrés n’existent pas : ce sont de pures créations des personnages qui se revendiquent faussement de moi ; généralement, ils ne font d’ailleurs pas partie de ceux qui ont eu un réel contact avec moi mais d’individus dont la médiocrité est la caractéristique première.

Pour reprendre l’expression, c’est un blasphème que d’oser parler en mon nom.

Heureusement que je suis tolérant car te rends-tu compte de ce qui se pourrait se passer si j’étais aussi dictatorial que ceux qui m’instrumentalisent…

Etes-vous unique ?

Si tu veux parler des représentations que vous vous faites de moi, évidemment que non : que vous parliez d’un dieu unique ou d’un panthéon, c’est toujours moi qui suis présent mais certaines civilisations ou sociétés ont ressenti ou ressentent le besoin de me diversifier ; il n’y a évidemment aucun mal à cela comme d’ailleurs dans le fait de me représenter en image.

Quelles sont les valeurs importantes ?

Vous êtes des êtres libres : il vous appartient donc de les définir ensemble sans aucune transcendance.  

Peut-être un seul petit message pour vous y aider « Ne pas faire à l’autre (au sens large) ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » ; rien de bien nouveau car j’ai entendu cette formule dans nombre de bouches humaines mais peut-être serait-il temps de la mettre en œuvre… 

Y a-t-il quelque chose après la mort de notre corps ? Que devient notre pensée ? 

C’est la surprise que je réserve à chacun de vous mais je peux t’assurer que certains vont être étonnés et d’autres bien déçus !

Mais qui es-tu ou plutôt qu’es-tu ?

Va savoir…

 

A cet instant, j’ai eu l’impression d’apercevoir ou de ressentir quelque chose de virtuel mais qui pourrait être interprété comme un sourire énigmatique et malicieux…


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Dupont Georges Dupont Georges 9 février 2013 10:18

    Chouette article qui va faire grincer les dents des culs-bénis. Merci.


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 février 2013 11:20

      "...Vous êtes le fruit d’une expérience car j’adore créer la vie et observer les évolutions spontanées mais j’interviens aussi éventuellement quand, par jeu ou curiosité, j’estime qu’il me faut modifier certains « détails »...."

      Comme je le dis souvent, si dieu existe et compte tenu de l’état du monde et de l’humanité, c’est un parfait sadique.


      • luluberlu luluberlu 9 février 2013 11:39

        @ amiaplacidus : à la question : Si dieu existe, il n’y a plus d’alternative.


        • Shawford Agoranymous42 9 février 2013 12:06

          Si Dieu existe, il est de toute façon une composante de l’Univers au même titre que la Vie, ni plus ni moins.


          D’autre part sauf pour les religions en particulier monothéistes qui ont incarné ce concept pour donner un sens et une représentation à la création et à leurs questionnements métaphysiques, la notion de libre arbitre s’impose d’elle même en l’absence de manifestation tangible de la présence de cette force externe, et en principe donc omnisciente et omniprésente. 

          En contre point les athéistes devraient se féliciter de l’absence de présence d’une entité suprême dès lors même que c’est la seule option permise pour donner un rationalité et une logique complète à la notion de libre arbitre.

          Reste à ce qu’il y ait une logique générale au fonctionnement et à la marche de l’Univers que ni croyants et athées ne sont à même de circonvenir :

          - pour les croyants parce qu’il sont impropres ou prouver de façon tangible la conduite des Evénements par une quelconque entité.
          - pour les athées tout autant impropres à prouver l’inexistence patente de quelque entité supérieur non tangiblement présente tout autant que la mise en ouvre d’une cohérence d’ensemble jusqu’ici insaisissable.

          Les nombreux travaux de physiciens qui actuellement commencent à circonvenir la notion d’Univers Bloc dans lequel le futur serait déjà réalisé, en tout ou partie, donne à tout le moins du sens à cette troisième voie.
          Et nul doute que dans celle ci, l’espèce humaine et chaque humain porte une responsabilité dans la réalisation d’un tout cohérent.

          Et à tout le moins cela donne au moins une cohérence à la question suivante de l’auteur Quelles sont les valeurs importantes ?

          • alinea Alinea 9 février 2013 17:06

            C’est très gentil à vous de nous avoir fait part de cette intéressante conversation ; c’est bien que Dieu vienne de temps à autre, chez l’un ou chez l’autre, nous rafraîchir la mémoire !


            • non667 9 février 2013 19:26

              à patrick
               je suis complètement complètement en phase avec vous !
              voilà ce que j’ai déja posté en réaction !

              les dieux informaticiens qui ont crée a partir de l’inerte , des lois naturelles,des variables binaires existantes les nanoprocesseurs ,les langages de programmations ,les programmes amenant l’inerte chaotique à la vie organisée , ces dieux donc PERÇOIVENT l’état des variables binaires et peuvent décoder nos pensées aussi facilement que nous pourrions les lire dans un livre ! inutile de leurs mentir !
              ces dieux en activant /désactivant /déplaçant les variables,commandant des réactions physico-chimiques , psychologiques (taux d’adrénaline par exp  ! ) peuvent aussi nous insuffler des émotions /sentiments /paroles , des pensées etc..........

               donc les dieux ne parlent ni l’hébreu , ni le latin ,ni le français pour les comprendre /percevoir il faut être détaché /libre/dispo de tout préjugé ,a priori / endoctrinement  ! (en monastère ! )
               
               pour continuer le parallèle avec l’informatique ,de même qu’il y a des programmeurs utiles (dieux ) il y en a de facétieux (diables ) qui font des programmes nuisibles (virus ) . par contre il n’y en a pas qui crée des virus pour nous vendre l’antivirus ! ( smiley smiley smiley smiley ) etc...... immense champ de réflexion (reécriture des religions vue sous cet angle ). et de recherches scientifiques......


              • Patrick Lefèvre 9 février 2013 22:16

                excellente comparaison  

                 

                 


                • ecolittoral ecolittoral 10 février 2013 13:34

                  « je vous ai doté de l’intelligence car l’espèce humaine m’apparaissait mal équipée ».« Cette intelligence vous a également permis de surpasser la sélection naturelle et les autres espèces ».« la majorité d’entre vous n’a pour seuls mots d’ordre que « Dominer » et « Amasser ». »

                  Dieu travaillerait il au FMI, à la banque mondiale, dans une instance européenne ?
                  Comme disait une de mes anciennes connaissances :
                  « Si dieu existait, je n’aimerai pas le rencontrer par une nuit sans lune ».

                  • CASS. CASS. 11 février 2013 03:28

                    ah, ça va peut-être finir par bien barder pour un certain is ra el et ses adeptes en tous genres, alors, si il décide de faire le ménage

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès