Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Deux tiers des Français qui prétendent être catholiques le sont en réalité (...)

Deux tiers des Français qui prétendent être catholiques le sont en réalité à mi-temps

 

Selon une enquête de l’institut IFOP publiée mardi 29 décembre dans "La Croix", les catholiques représenteraient aujourd’hui 64 % de la population française. Si ce chiffre a de quoi étonner, quand on voit qu’il n’y a à côté que 28% de Français "sans religion", une étude plus précise de la nature de ce "catholicisme" majoritaire nous permettra de mettre en évidence le fait que la France de 2009 est en réalité largement athée.
 
Dans une enquête de 1986, citée par l’historien Ralf Schor dans son ouvrage Histoire de la Société Française au XXème Siècle, il est déjà signalé que 35% des croyants seulement croyaient à l’existence du purgatoire, tandis que moins d’un catholique sur deux tenait pour véridique la résurrection du Christ. Depuis, vingt ans ont passé et, on l’imagine, les choses ne se sont pas améliorées. Selon l’institut IFOP, 95.5% des Français avouent qu’ils ne fréquentent pas régulièrement la messe... Ainsi, loin du chiffre pharamineux avancé par le magazine "La Croix", qui pourrait laisser croire aux citoyens peu précautionneux que la France est restée la fille aînée de l’Eglise, la France est aujourd’hui un pays qui a dit non à l’influence de Rome.
 
En effet, les quelques deux tiers de Français qui prétendent encore être catholiques le sont en réalité à mi-temps, et leur croyance ne résiste au temps et au progrès, qui eux, sont infinis, que du fait de la conversion de l’Eglise au capitalisme et à la société de consommation, au travers de ces grandes fêtes commerciales (Noël, l’Epiphanie, Pâques, la Toussaint) qui perpétuent, en dépit de leur caractère terriblement prosaïque, l’arrière-fond traditionaliste du catholicisme. Toutefois, si la majorité des Français affiche encore aujourd’hui son identité catholique, ce n’est sûrement pas par une volonté de retour en arrière de la civilisation vers les tréfonds moyennâgeux dont le pays est sorti avec tant de peine, mais bien parce qu’ils trouvent dans le "message de Jésus-Christ" des stéréotypes tels que le pacifisme, le respect, la fraternité, ou encore ce mot qu’on prête étrangement au Messie : "aimez-vous les uns les autres", quand n’importe qui aurait pu le prononcer. Oui, ce catholicisme des stéréotypes a bel et bien succédé au véritable dogme issu d’une lecture approfondie des textes sacrés ; ce "catholicisme" qui ne demande pas trop d’efforts, qui n’impose guère de contraintes, c’est celui-là dont se prévalent aujourd’hui deux tiers des Français. Peut-on encore parler de foi ? Cela est une autre histoire...
En dépit des progrès de la science, de la philosophie et de la conscience politique, la jeunesse française, si elle trouve qu’internet est beaucoup plus important que la religion (selon un sondage cité dans l’Histoire de la Société Française au XXème Siècle, Ralf Sachor) continue de croire sans raison ; cette jeunesse des promenades mystiques en forêt et des pèlerinages rock’n roll, cette jeunesse qui a pleuré son idole Jean-Paul II et qui pleure de rage devant l’ "affreux conservatisme" de Benoît XVI, cette jeunesse a pourtant rompu avec tous les principes de l’Eglise catholique en vantant les mérites du préservatif, de l’homosexualité assumée ou encore du mariage des curés... Il n’en reste pas moins que l’influence du catéchisme a marqué ces esprits avides de spiritualisme à l’heure du matérialisme ambiant dans nos sociétés contemporaines...
 
Mais il est d’autres catholiques qui, eux, pensent avec nostalgie à l’alliance du trône et de l’autel, à l’eau bénite dans le placard et au crucifix au-dessus du lit...
Ces 4.5% de Français qui vont le dimanche à la messe sont en effet nostalgiques du pape Pie X et de sa fameuse encyclique "Pascendi" de 1907, où le fléau de la modernité est stigmatisé, et admirent son successeur spirituel, Benoït XVI. Croyants par tradition, perpétuant d’une façon mortifère et autoritaire l’héritage familial, très âgés pour la plupart, ils sont de toute une évidence une espèce en voie de disparition. Cette France qui prie à l’heure des repas, qui n’a pas compris que l’âge théologique n’était que l’enfance de l’humanité, comme le dit Auguste Comte dans son Cours de Philosophie positive, cette France à la fois sénile et juvénile qui voudrait repartir à l’assaut des impies, et qui vote à droite ou à l’extrême droite (38.5% pour Nicolas Sarkozy au premier tour de l’élection présidentielle de 2007 selon IFOP), connaît sans doute en ce moment son dernier assaut avant sa chute finale. Disséminés un peu partout dans l’hexagone, ces individus sont surtout présents dans les milieux ruraux, vierges de toute trace de révolution industrielle et des "villes à l’influence satanique", et aiment à se promener, bréviaire à la main, dans ces pures et verdoyantes étendues que coupe parfois une route surmontée d’un grand calvaire érigé par leurs pères... 
 
De fait, parmi les zones concernées par ce catholicisme radical, la Creuse, la Moselle, la Vendée et la Bretagne figurent en bonne position. Les zones dynamiques de notre pays sont largement épargnées : l’île de France (sauf l’Ouest parisien, notamment la ville de Neuilly) et le Sud-Est sont de moins en moins catholiques. Comme le montre la comparaison de cartes ci-dessous, cette déchristianisation est largement due à l’immigration.
 
 
On voit nettement que l’Ouest de la France, qui est resté très chrétien, reste particulièrement franco-français. L’exemple de la Creuse est également saisissant. En revanche, la région Centre, très accueillante, est presque complètement déchristianisée, en dépit de l’aura toujours existante de la cathédrale de Chartres. On le voit, le multiculturalisme n’est pas propice à la persistance des superstitions ; l’ouverture à l’autre est contradictoire avec l’idée même de transcendance. Ce n’est pas pour rien si les régions qui vont de l’avant et qui progressent dans la définition d’une identité collective sont aujourd’hui largement cosmopolites. Au contraire, l’Est, l’Ouest et le Nord de la France, qui connaissent de nombreuses difficultés économiques et sociales, réagissent par un regain de religiosité et de xénophobie, en se figeant sur leur identité passée quand il faut faire face à l’avenir. Cela est fort dommageable, à l’heure où la France a pris le chemin d’une identité multiculturelle sur le modèle des Etats-Unis. En dépit des efforts répétés du gouvernement pour faire croire aux Français que nous avons une identité nationale héritée de Clovis et de prétendues "racines judéo-chrétiennes", il importait de mettre en évidence ce contraste saisissant entre la France qui se porte bien et qui n’a pas de problème avec son identité et la France qui n’a pas suivi le rythme et qui se retrouve aujourd’hui à s’inventer un passé très chrétien, cette France rurale en crise, qui saura un jour, espérons-le, dire adieu à son nationalisme frileux et à son chauvinisme de principe.
 
Pour plus d’informations :
florentingastard.blogspot.com/
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • King Al Batar Albatar 7 janvier 2010 10:51

    C’est drole mais j’ai souvent eu cette discution avec des catholiques en leur disant qu’ils ont de la chance.

    Je suis de confession juive et je leur ai souvent expliqué qu’un difference fondamentale entre les juifs (et peut etre les musulmans, mais je ne suis pas sur) et les chretiens, est qu’un Chretien peut avoir la foi sans pratiquer ni aller une seule fois a l’eglise dans l’année, ce n’est pas grave, l’essentiel c’est d’avoir la foi.
     
    En revanche un juif (comme moi par exemple) peut très bien pratiquer sans avoir réellement la foi, je m’explique : je pratique un peu, je ne mange pas de porc et j’observe les principales fetes dans l’année (qui sont très contraignantes car basées sur des privations alimentaires). Si je fais cela ce n’est pas par foi, mais par culture, on m’a élevé comme cela et je le fais par respect pour ma mère, et parce que je considére cela comme un patrimoine culturel. En revanche au niveau de ma foi, c’est proche du nul. Je suis légèrement croyant, mais en fait je m’en fout un peu. J’ai pas mal lu de textes religieux, des trois religions. Ceux que j’ai le moins compris ce sont les textes de ma religion qui me paraissent très difficiles. J’ai une connaissance religieuse, mais je crois peu en toutes les histoires des hommes. Je pense qu’il y a beaucoup de symbolique : je ne crois pas que Moise ait ouvert la mer mais l’image symbolise l’exploit, je ne crois pas que les mecs aient survecus dans un temple pendant 10 jours avec une dose d’huile d’une journée ( fete de Hanoukah) en revanche je pense que le symbole de la lumière est lié à l’intelligence, etc... Je n’ai pas de grande convictions religieuses en fait. Je crois en moi et c’est déjà pas mal.

    Tout ca pour dire que les Chretiens vous avez de la chance ! De la chance de pouvoir etre croyants et avoir la foi sans etre contraint par des règles d’une extrème lourdeur, nottament au niveau alimentaire, mais pas seulement.

    C’est un luxe de pouvoir etre croyant sans etre pratiquant !

    Peace à tous les peuples, croyants, non croyants, religieux ou athés !


    • Internaute Internaute 7 janvier 2010 13:06

      Elevé dans le catholicisme pratiquant, je n’y ai plus trouvé d’intérêt et suis devenu, comme 90% de ma génération, un catholique passif.

      Je pense que vous avez les mêmes réactions que la plupart des catholiques et ne vois pas pourquoi un juif ne pourrait pas croire en Dieu sans aller à la synagogue ni fêter la Hanouka.

      Le côté traditionnel d’une religion est aussi important que son côté spirituel. C’est lui qui permet de sentir son appartenance à une communauté et vous le décrivez trés bien en disant que vous voulez perpétuer les traditions de votre mère.

      A la chute du catholicisme je vois plusieurs raisons.

      -Le début de la fin a été sonné par Jean XXIII et le concile Vatican 2 en 1962 si mes souvenirs sont bons. A ce moment, l’Eglise abandonne tout l’aspect traditionnel et spectaculaire qui faisait son attrait pour beaucoup et renie ses propres fêtes les plus fondamentales puisque la passion du Christ a été revisitée pour faire plaisir aux autorités juives. Imaginez-vous qu’on ne dise plus que les juifs étaient esclaves des égyptiens pour faire plaisir au Grand Mollah du Caire ? C’est inconcevable mais c’est ce qu’a fait Jean 23 avec la crucifixion. Fini les beaux habits, les chants, l’encens, le prêtre qui a une prestance surnaturelle et parle dans une langue qu’on doit suivre dans son Missel. Maintenant l’Eglise fait seulement double-emploi avec la croix-rouge, l’armée du salut ou n’importe quelle ONG humanitaire. Elle s’est tirée une balle dans le pied avec Vatican 2.

      Au bout du compte les contraintes l’emportent sur les attraits.

      Les orthodoxes ont conservé tout ce décorum et c’est la raison d’une bonne part de leur résistance dans tous les pays, y compris leur renouveau en Russie.

      - Le milieu politico-médiatique mène une lutte féroce contre le catholicisme. La quantité d’articles et de films où les prêtres sont systématiquement mis à mal et dénigrés est affolante. Cela a laissé des traces profondes dans les jeunes générations. Quand un âne rentre dans une cérémonie religieuse, c’est toujours dans une une Eglise. Le moindre acte de pédophilie est monté en épingle et crié sur les toits (même si, je l’avoue, je reste abassourdi par l’ampleur des derniers scandales mais cela n’a pas toujours été le cas). Avez-vous vu des rabbins traînés dans la boue à TF1 pour escroquerie, viol, attouchement sexuel ou autre ? Absolument jamais, à croire que ce sont tous des saints.

      - Le développement des transports et des télécommunications. Quand j’étais enfant, l’Eglise et tout ce qui tournait autour (fêtes, art et sport, patronnages, associations charitables) était encore une des rares activités en dehors du travail et de la famille. Il n’y avait pas beaucoup de cinéma, surtout pas dans les petites villes, pas de télévision. Le chambardement technologique des années 60 et 70 a balayé les relations entre les personnes et mis en concurrence l’Eglise avec une quantité d’autres sources d’intérêt. Sans Vatican 2, l’Eglise serait restée une référence pour les politiciens et pour les citoyens un lien avec leur Histoire la plus ancienne.

      Quand à l’auteur qui critique le Benedicite au début des repas, trouve-t-il mieux qu’en plein repas la télé nous sussure à l’oreille « Si vous avez des petits problèmes d’érection, consultez votre médecin » ? Je n’ai pas l’impression d’avoir gagné au change.


    • Guit'z Guit’z 7 janvier 2010 17:50

      Article débile, gavé de contre-vérités du plus éminent illettrisme, comme d’ailleurs la plupart du temps lorsqu’un mouton anti-catholique hilare, sous couvert de sociologie de comptoir (deux sondages épluchés en trois feuillets) se croit tenu de nous livrer sa vision du progrès (telle est la marche à suivre : ô inusables prétentions prescriptives de la sociologie politiquement correcte, qu’elle soit libérale ou de gauche, moralisante ou démoralisante...), des fois qu’il pourrait tirer de son inexpérience offensante un peu de matière grise.


    • Guit'z Guit’z 7 janvier 2010 17:59

      Du coup, j’en ai, de rage, oublié le fond de mon message : à savoir que la déchristianisation précipite objectivement la domination des dominants. Et que l’offensive anti-chrétienne permanente qu’est devenue notre ripoublique, n’a d’autre fin que d’accoutumer des esclaves sans indignation à la dictature globale des banquiers sans morale.

      La seule fois que Jésus a recouru à la violence, c’est contre les marchands du temple. Et il ny est pas allé de main mort, le Christ : l’indignation est une antique vertu chrétienne, qu’ignoraient les stoïciens contemporains, et que l’Elite s’est jurée d’éradiquer !

      Pensons-y...

      Français, encore un effort avant l’abattoir !

      @ l’auteur : arrête tout, je t’assure. T’as juste pas le niveau, gars...


    • Barrous Barrous 7 janvier 2010 19:12

      @ Albatar
      Les chrétiens peuvent être croyants sans être pratiquants, les juifs peuvent être pratiquants sans être croyant et les musulmans risquent fortement de perdre leur titre s’ils ne sont pas croyants et pratiquants... smiley
      Mais bon, chacun se démerde avec son bon dieu !

      Je me demande qu’est ce qu’on aurait eu comme statistiques si on ne comptait que les croyants et pratiquants des trois religions ! Mais on peut deviner qui sera en final smiley

      Même pour les musulmans, on a aussi toute la panoplie : les musulmans qui ne font que le ramadan, les musulmans qui boivent de l’alcool et font leurs prières, y en a même qui se déclarent musulmans et PD smiley MDR !!!

      Si un jour tu te décides à t’intéresser un peu plus à la foi, je te conseille de ne pas chercher Dieu que dans les textes, mais aussi dans l’univers et dans la science.

      A+ smiley


    • King Al Batar Albatar 8 janvier 2010 10:02

      Dokki je ne comprend pas ton message...

      Ayant moi meme des victimes de la shoah dnas ma famille, il est bien evident que j’y crois, et pour ne pas être un grossier personnage, je ne te dirai pas ce que je pense de ceux qui n’y crois pas....

      En revanche je trouve que la loi Gayssot est une très mauvaise loi....


    • Rounga l’éminent Roungalashinga 7 janvier 2010 10:53

      Résumé de l’article : « Français, encore un effort et vous serez totalement déchristianisé. »

      Là où certains se désoleraient, l’auteur se gausse, vante les mérites du multiculturalisme à l’américaine, qu’il considère déjà comme un fait accompli, nie les racines chrétiennes (et non « judéo-chrétiennes ») de la culture française, cite Auguste Comte, déclare que « n’importe qui aurait pu prononcer  »aimez-vous les uns les autres«  », et considère le catholicisme comme un ensemble de « stéréotypes » et de « superstitions ». Pourtant il n’a pas tort sur l’analyse : la France se déchristianise, à cause notamment d’un processus généralisé de métissage et d’uniformisation lié à la mondialisation. C’est juste qu’il est d’un certain côté de la barrière.


      • King Al Batar Albatar 7 janvier 2010 11:06

        Je ne suis pas sur qu’elle se déchristiannise pour les raisons que vous invoquez.

        Comme vous pouvez le lire dans le message que j’ai précédemment ecrit, je pense que la religion Chretienne (hormis pour les curés et les soeur) est la religion la moins contraignante en terme de pratique des trois.

        Du coup je pense que c’est celle qui à la plus grande faculté à s’adapter au modernisme. la modernité fait que l’on croit de moins en moins....

        L’auter ne parle pas du tout des Antilles, ou pour le coup les habitants ont un degré de pratique bien plus élevé.

        En Italie ou en Espagne ou au Portugal, on pratique plus qu’en france parce que la Chretienté est très présente dans la culture latine, en revanche en GB, en Allemagne ou dans d’autre pays qu’on determinera comme Occidentaux, la pratique du christiannisme a tendance à diminuer de décénis en décénies....

        C’est lié à la modernité je pense. Mais ca n’empeche pas les Francais (par exemple) d’aller au moins une fois dans l’année à l’eglise ou de se signer au moins une fois ou de se confesser....


      • Rounga l’éminent Roungalashinga 7 janvier 2010 15:51

        C’est que le métissage a un but qui est étroitement lié à la mondialisation et à la consommation de masse. En cela on peut le corréler avec la déchristianisation. Cependant je n’oserais avancer que le métissage en soi est néfaste à la spiritualité chrétienne, contrairement à ce que fait l’auteur, qui en plus s’en félicite.


      • l'Ami Ricoré l’Ami Ricoré 7 janvier 2010 10:55

        Toujours égal à lui-même. Je vous plains jeune Padawan...


        • je passe 7 janvier 2010 22:36

          PAPY

          Vides ou pleines, de toute manière , il y a toujours des poux avec un panneau publicitaire.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 janvier 2010 11:09

          La désintégration de l’Église comme institution religieuse est bien plus avancée qu’on ne le croit. Toute l’Amérique latine, par exemple, est devenue de fait charismatico-évangélique avec le curé dans le seul rôle de baptiseur- marieur— enterreur.


          Il reste un ciment culturel qui distinque le postchretien de l’Islamique, du Chinois et autres non-occidentaux et une structure d’interface entre gens de bonne volonté qu’on pourrait utiliser... Voyons ce qu’en fera Pierre le Romain....



          Pierre JC Allard


          • non666 non666 7 janvier 2010 11:32

            Interessante remarque Pierre.
            Les evangélistes sont en effet en phase de conquete de la chretienté.
            En amerique du sud mais aussi en Afrique et au proche orient (Liban) les missions evangelistes sont en effet en pleine expansion.


            neral et des yankees en particulier.
            Chez nous, en Europe, les lobbies Juifs, protestants et marxistes se sont unis pour combattre l’emprise de l’eglise avec des buts differents.
            Comiques, politiciens, libres penseurs, pseudos philosophes et authentiques laics ont donc eu un but commun, a un moment au moins.

            Seulement voila, avec la concentration des medias entre des mains peu neutres, les plus forts imposent leur objectifs aux autres.
            Désormais, les evangelistes progressent.
            Apres les TV, la finance, le militaire , l’information , vous ne pensiez pas qu’ils se desinteresseraient longtemps du controle sprirituel quand meme ?

            Comment controler les foules si on ne peut la persuader que dieu est a vos cotés ?

            Quelqu’un faisait remarquer plus haut que les hauts de seine etaient epargné.....
            Entre la proliferation des musulmans a Nanterre et la concentration des juifs et des protestants autour de Neuilly, c’est assez evident.
            Il ne faut pas etre tres devin pour deviner a qui profite le crime et qui y a participer.


            Les amis d’israel n’ont en effet aucun interet a voir les Chretiens unifiés derriere un pape se mettre a revendiquer les promesses Onusienne d’une Jerusalem ouverte a TOUTES religions, le tombeau du christ preservé et les eglises chretiennes unies dans la revendication d’un retrait de l’armée israelienne....

            N’oublions pas qu’il existe de fortes minorités de palestiniens CHRETIENS.


          • King Al Batar Albatar 7 janvier 2010 11:37

            Ca m’aurait étonné qu’il y ait pas un pauvre demeuré qui soit la pour dire que c’est la faute des juifs et du sionisme.....
            C’est peut etre aussi a cause des juifs que sa rombière ne grimpe plus au rideau !


          • Furax Furax 7 janvier 2010 12:42

            Avec l’auteur de cet article on est dans le camp « comique ». Le concours de boufonneries est réouvert !


          • Massaliote 7 janvier 2010 14:59

            Les évangélistes sont souvent manipulés par la CIA


          • baba 7 janvier 2010 15:55

            Je confirme, l’auteur devrait faire un passage dans les paroisses des grandes villes qui sont très actives et qui attirent beaucoup de jeunes.
            L’auteur oublie également de parler des populations africaines de France qui fréquentent beaucoup les églises et les sanctuaires.


          • je passe 7 janvier 2010 22:39

            Moi j’invite PAPY de passer par l’égilse avant de se rendre au cimetière.


          • faxtronic faxtronic 7 janvier 2010 11:19

            Je me permettrais juste que dans l analyse qui vous faites, vous parlez de « Creuse », alsors que vous montrez le ’Cantal"


            • faxtronic faxtronic 7 janvier 2010 11:27

              « Comme le montre la comparaison de cartes ci-dessous, cette déchristianisation est largement due à l’immigration »

              Euf non vous ne prouvez rien du tout.... Savez vous que plus il y a de pretres dans une ville, plus il y a de prostitues dans cette meme ville. les chiffres l ont prouve !!. Cela n a rien a voir avec le fait que les pretres ont les principaux clients des putes, mais simplement du fait de la taille de la ville. Plus la ville est grand et plus il y a de putes et de pretres.

              Vous confondez magistralement correlation et causalite.

              Les deux phenomenes sont correlles : dechristianisation et immigration, et vous en voyez immedaitement une relation cause consequence.
              Elle pourrait tout aussi bien inverse : quand une region de dechristianise, elle accepte plus facilement les immigres.
              Ou bien cette correlation pourrait etre du a un cause commune : L urbanisation. En effet la carte correspond aussi avec la ruralite des zones. C est a dire que lorsqu une region est rurale, elle est plus christianisee et aussi moins attractive pour l immigration (qui est majoritairement urbaine).

              Enfin bon, je vous conseille d etudier la logique, meme aristotelicienne si vous voulez.

              C est fou le nombre d analyse qui prennent des donnes ,mais qui ne suivent aucune logique 


              • Zanymonk 7 janvier 2010 12:07

                Qui plus est, les cartes en question concernent des données qui remontent à... 1994. Un peu léger, comme documentation, pour dresser un portrait fidèle de la France chrétienne de 2010 ! Quitte à faire preuve de mauvaise foi  smiley, l’auteur aurait pu carrément masquer la date...


              • faxtronic faxtronic 7 janvier 2010 11:30

                de surcoit mon jeunes ami, si vous vouliez parlez de xenophobie, je vous aurez conseilles de superpose un carte des votes FN, par exemple, et vous verrez que le centre ou la Bretagne ne votent pas FN, et que les bastion FN sont le nord, l est , l ile de france et le sud est... Tiens justement les regions a forte immigrations.....


                • LE CHAT LE CHAT 7 janvier 2010 11:59

                  à lire ce tissu de connerie , on aurait presque peur d’aller se promener à la campagne ! smiley

                  y’a bien un curé encore par ici , mais c’est le genre prêtre ouvrier en chemise à fleur -bermuda vachement cool !  smiley


                  • Lucrezia 7 janvier 2010 11:59

                    A mi-temps ?

                    Ne devriez-vous pas dire, juste pour les cadeaux à noël, la galette à l’épiphanie, et le gigot à Pâques ! Quant aux « devoirs » de Chrétiens, oulbiés !

                    Il faut dire à décharge des Chrétiens baptisés que l’église Romaine n’a toujours pas entamé une réelle introspection pour dépoussiérer certaines pratiques Religieuses
                     et enseignements totalement caducs et invalidés ... mais qui restent seulement par « tradition » ...

                    Jusqu’à quand faudra-t-il attendre pour voir l’Église se réformer ? Jusqu’à plus aucun prêtre dans nos villes et campagnes ? Jusqu’à plus aucun fidèle dans les églises et au catéchisme ? Jusqu’à plus aucune église « debout » ?


                    • saint_sebastien saint_sebastien 7 janvier 2010 12:31

                      je ne vois pas le rapport entre le fait d’être immigré et le fait d’être ou non chrétien ...

                      les chrétiens africains sont en majorité protestant et pas catholiques. 
                      L’article sous entend qu’immigré veut dire musulman ou je ne sais quoi ...
                      Oui la plupart des « arabes » sont musulmans , mais une bonne partie des « noirs » sont protestants , évangéliques ou autre ...

                      • saint_sebastien saint_sebastien 7 janvier 2010 12:53

                        l’article semble dire que chrétien = catholique uniquement, c’est ce que je souligne.


                      • Shaytan666 Shaytan666 7 janvier 2010 16:50

                        Beaucoup de gens qui se mêlent d’écrire sur les religions, ne connaissent même pas les différentes tendance dans le monde chrétien et font toujours l’amalgame entre chrétiens et catholiques. La chrétienté se divise entre 27 grandes tendances plus tout un paquet de petites.


                      • je passe 7 janvier 2010 22:43

                        Leon

                        Ils ont même oublié les ukrainiens.


                      • zvalief 7 janvier 2010 12:58

                        je rejoins les propos de Albatar, je pense que la « déchristianisation » est plutot le fruit de la modernité, et j’y ajouterais de l’éducation, cette éducation à peu à peu éclairé l’esprit des gens, ils n’ont peut-être pas abondonné leur croyance en dieu, mais cet apprentissage du pensez par soi-même, du libre arbitre, leur a permis de ce libérer du carcan que veulent imposer les religieux, ils ont appris qu’ils n’avaient pas besoin d’hommes ou de livres qui leur dictent leurs façons de vivre ou leurs pratiques de la religion pour avoir la foi.


                        • Internaute Internaute 7 janvier 2010 13:19

                          Vous avez l’air de croire que les gens sont devenus libres de vivre comme ils l’entendent ce qui est complètement faux. Ils ont changé de maître à penser, rien de plus.

                          La vie des gens est guidée par des stéréotypes complètement creux que tout le monde suit comme des veaux. Les prêtresses du JT montent en chaire au journal de 20h comme les curés de campagne le dimanche à 10 heures.

                          Le curé disait « aimez votre prochain comme vous-même » le journaliste dit « notre devoir est d’acceuillir la misère du monde ». Le curé disait « Vous gagnerez votre pain à la sueur de votre front », le journaliste dit « Travaillez plus pour gagner plus ». L’Eglise était pour une certain contrôle de sa sexualité. Le journalistes vous met une telle pression que si à 14 ans une fille est toujours vierge elle va consulter un psychiatre. Tout le monde est convaincu que le métissage est l’avenir de l’homme et ceux qui le dénoncent comme une catastrophe son pris pour des diables sans jamais discuter leurs arguments. Pourquoi un tel carcan intellectuel à votre avis ?

                          Où est votre liberté de penser ?


                        • zvalief 7 janvier 2010 15:20

                          @ internaute,
                          tous les gens non, mais vous devez admettre que depuis la démocratisation de l’accès à l’école, il y a nettement plus de libre-penseurs qu’à l’époque ou seule la voix des religieux comptais et que cette voix ne pouvait être contestée sous peine d’être mis au ban de la société voire pire.
                          quant au métissage, il est réellement indispensable, ne serait-ce qu’au point de vue de la survie, il évite l’appauvrissement génétique. ensuite sans cette envie de s’ouvrir aux autres, de partager ses cultures, nous n’aurions certainement pas progressé jusqu’au niveau où nous en sommes, que serions nous aujourd’hui sans l’apport de la philosophie grecque, de l’architecture romaine, des sciences arabes... notre table serait bien pauvre sans pâtes, pommes de terre, tomates, café, cacao... et l’occident n’aurait pas la domination qu’il a actuellement sur le monde s’il n’avait pas eu connaissance de la poudre noir venue de chine... le métissage n’est pas la perte de sa culture, mais l’enrichissement de celle-ci.


                        • Muglor 7 janvier 2010 19:17

                          L’avenir c’est le métissage !
                          Vous confondez métissage et les découvertes scientifiques ou culturelles qui se sont toujours transmises d’un peuple à l’autre et au fil des siècles par le commerce ou par l’occupation d’une puissance dominante. Lorsque Marco Polo revint de Chine, il n’amena pas en même temps des dizaines de milliers de chinois dont le fruit du métissage avec des transalpins amena à la découverte de la poudre à canon ! Il ramena cette invention un point c’est tout ! Le métissage relève du domaine privé et n’a rien à voir avec l’interpénétration du savoir humain à travers les peuples. Je vous signale que de nos jours, la plupart des labos de recherche scientifique coopèrent par-delà les océans sans pour autant que leurs personnels soient obligés de fonder des familles entre eux ! Je terminerai en vous signalant que si l’Europe a dominé le monde, c’est grâce à ses facultés d’abnégation et à son esprit de liberté donc créatif aussi bien dans le domaine des sciences que celui des arts. Tout n’est certes pas parfait mais malgré nos erreurs, nous sommes les seuls a avoir (entre autre) ; aboli l’esclavage, décoloniser, donné l’égalité aux femmes, séparé le religieux du civil, inventé la démocratie et fait tant de découvertes scientifiques. Sans avoir eu recours au métissage que l’on devrait maintenant planifier pour je ne sais quelle piètre idéologie qui ne fait vibrer que quelques bobos mais dont le reste de la planète se fiche totalement !


                        • faxtronic faxtronic 7 janvier 2010 13:03

                          en conclusion :

                          aticle dont les source sont pas fiables, les cnocepts tres aaproximatif et la logique inexistante. Donc la conclusion est irrecevable. Elle aurait pu etre l inverse sans amoindrir la demonstration.

                          On a l habitude de dire « shit in shit out » pour exprimer que meme si la le process logique est bon, si les donnes sont fausses alors la conclusion n est pas prouvable. ici meme la machine logique est fausse, donc on ne peut pas aller plus loin et etre d accord ou pas d accord avec la conclusion, car il ne peut y avoir de conclusions.


                          • DESPERADO 7 janvier 2010 13:13

                            2/3 des français sont des moutons à plein temps.


                              • Charles Martel Charles Martel 7 janvier 2010 13:41

                                prenez vos cahiers et stylos exercice :

                                1/ prendre un sondage au hasard et ne pas s’intéresser à l’intitulé exact des questions
                                2/ en profiter pour faire soi même la conclusion des chiffres, dans le sens qui nous intéresse
                                3/ en profiter pour rajouter deux trois saillies à l’adversaire désigné comme tel
                                4/ en profiter pour faire des amalgames
                                5/ ne pas hésiter à désinformer en mentant effrontément (la bretagne terre d’immigration)...
                                6/ même si ce qu’on raconte est totalement incohérent, contradictoire et faux, continuer dans la démonstration
                                7/ finaliser l’article sur un site quelconque du web qu’on aura pris soin de dénigrer auparavant (les théoriciens du complots)
                                8/ se prendre un vote négatif et considérer pitoyablement ces pauvres trous du cul qu’on sera amené bientôt à diriger après notre super prépa de maître du monde.
                                9/ se croire intelligent et éjaculer dans son pantalon.

                                vous avez 10 minutes.


                                • Png persona-nongrata 7 janvier 2010 13:54

                                  Oui mais ce que je ne comprend pas c’est que normalement on aime Dieu avec le coeur et on l’adore a travers les actes .

                                  Suffit pas de manger des crépes pour mardi gras en occultant le jeune et se donner bonne conscience , vraiment bizzare comme approche de la croyance....

                                  Le fond de ma pensée c’est que la maconnerie dégénérée a tué le christianisme en France depuis les « lumiéres » ( illuminé ...illuminati comme vous voulez....) .

                                  Le sataniste ALBERT PIKE dans sa lettre du 15.08.1871 à Mazzini dit ceci en plus de prévoir les 3 guerres mondiales à venir :


                                  "« Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoqueront un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur, montrera clairement aux nations les effets d’un athéisme absolu, origine de la sauvagerie et du plus sanglant chambardement. Puis tous les citoyens, obligés de se défendre eux-mêmes contre la minorité révolutionnaire mondiale, extermineront les démolisseurs de la civilisation, et les masses déçues par la chrétienté dont les esprit déistes seront à partir de ce moment sans boussole, à la recherche d’un idéal, sans savoir vers quoi tourner son adoration, recevront la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer, enfin révélée aux yeux de tous, manifestation qui suivra la destruction de la chrétienté et de l’athéisme, simultanément soumis et exterminés en même temps. »



                                  • King Al Batar Albatar 7 janvier 2010 14:29

                                    Salut poto !

                                    Tu crois en cette lettre qui date de 1871 ou le mec parle de nazisme, sionisme, facsisme etc....,

                                    Je t’avoue avoir des doutes sur sa fiabilité. Bon on ne peut pas être d’accord sur tout.

                                    Néanmoins si on te suit, ce qui n’est pas mon point de vue, mais je vais quand meme aller dans le sens de ta demonstration. Les années Rock n Roll de 1960 à 1980 avec la mise en avant des theories satanistes de l’illuminé Allister Crowley par le biais des Beetles, des Rolling Stones, de Led Zeppelin et de tous les autres groupes qui ont fait parti de ce mouvement qui a guidé la jeunesse de l’époque qui sont les seniors d’aujourd’hui, a permis le desinteret pour la religion Chretienne, au profit d’un egoisme intellectuel, financier propre au idées des adorateurs du demon....

                                    Je ne suis pas cette theorie, mais cela peut se tenir.

                                    Comme je le dis plus haut, je pense que la religion Chretienne est la seule qui soit capable de s’adapter au modernisme, et comme le modernisme tant vers le spirituel et la supression de la pratique (sauf quand elle presente un interet commercial), les chretiens pratiquent de moins en moins.

                                    Et puis il faut dire autre chose, mais la je risque de m’attirer les foudre de bons nombres de personnes....

                                    Pour moi c’est chez les plus malheureux et les plus démunis que l’on retrouve la plus grande foi. Quand on a pas grand chose il nous reste D.ieu (qu’importe la religion). Il se trouve que dans les endroits malheureux sur Terre il y a toujours la religion, mais que là ou l’on est riche on a moins besoin de pratiquer. Les pays les plus riches sur cette planete étant majoritairement composé de Chretiens, la conclusion decoule d’elle même. Les riches pratiquent peu. Les pauvres continuent de croire, d’ailleurs la religion Chretienne est beaucoup plus pratiqué aux Antilles, en Amérique du Sud et dans certains pays Africains que dans tous les pays occidentaux.
                                    Alors je pense qu’il faut le dire et d’ailleurs je pense que cette notion est présente dans les trois religions : LA LUXURE ECARTE DE D.IEU !


                                  • Png persona-nongrata 7 janvier 2010 14:52

                                    Ce qui donna le plus gros carnage de l’histoire humaine avec plus de 400 millions de morts au siécle dernier entre la nazisme , le fascisme et le communisme !

                                    Point commun entre Hitler , Mussolini et Staline ?

                                    Tous des athées ...lucifériens .

                                    Et pour en revenir à ce bon article qui à le courage de poser les bonnes questions , voici un extrait du livre de René Guénon « la crise du monde moderne » qui résume l’analyse de l’auteur :


                                    Ces restes de spiritualité, c’est seulement, pour tout ce qui est proprement occidental, dans l’ordre religieux qu’il est possible de les trouver ; mais nous avons déjà dit combien la religion est aujourd’hui amoindrie, combien ses fidèles eux-mêmes s’en font une conception étroite et médiocre, et à quel point on en a éliminé l’intellectualité, qui ne fait qu’un avec la vraie spiritualité ; dans ces conditions, si certaines possibilités demeurent encore, ce n’est guère qu’à l’état latent, et, dans le présent, leur rôle effectif se réduit à bien peu de chose.




                                  • Png persona-nongrata 7 janvier 2010 15:15

                                    Salut mon beau cousin ,

                                    Effectivement il y’a l’histoire officielle et il y’a l’histoire que t’apprendras jamais au lycée et avec le temps tu te rend comptes que tout se tient , que tout est factuel et logique .

                                    L’histoire qu’on nous enseigne est un programme mis en place par les élites dans un but bien précis et je te laisse imaginer les conséquences , essaye un jour de discuter avec un jeune diplomé énarque polytechnicien , je te jure que c’est effrayant...

                                    J’en reviens donc sur la véracité de la Lettre de Pike , voici ce qu’il en est de maniére histoirique donc vérifiable :

                                    “ Cette lettre du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la «  Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste. […]

                                    Donc je te pose une question trés simple comment pouvait il donner autant d’importance au sionisme en 1954 ??? A cette époque les événements venaient de commencer en Palestine et PIKE prévoit le choc des civilisations plus d’un siécle avant Huntigton en définnissant clairment un axe empirique sioniste confronté au monde arabo-musulman c’est vraiment balaise non ????

                                    Et je ne te parle pas des deux premiéres guerres mondiales qui font partie d’un plan de long haleine et qui entrain de se réaliser devant nos yeux , regarde l’intervention d’ERIC CANTONA chez Denisot sur Anal+ tu vas comprendre .

                                    Tu cites Crowley et tu fais bien , tout le monde du rock depuis les années 50 , 60 lui a fait allégence , tu le vois sur la pochette des beatles , métallica , Jimmy hendrix , Marylyn Manson....tous l’on dit ouvertement et l’adore dans un sens qui échappe au commun des mortels .

                                    Le truc que peu de gens savent c’est qu’ à l’époque Crowley était recherché en Italie et aux US pour sacrifices rituels humains....

                                    Mais ca tout le monde s’en fout c’est cool les beatles ....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès