Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Du danger des anti-sectes

Du danger des anti-sectes

 Georges Fenech, le bouillant omniprésident de la MIVILUDES, grand amateur de litotes et périphrases, constate avec effarement l’explosion des « dérives sectaires » : + 300% en 15 ans ! Et ce, en dépit de tous ces mouvements « anti-dérives sectaires » (comme dirait notre expert en euphémismes) de plus en plus foisonnants : associations virulentes (telle l’UNADFI), sites pléthoriques, lynchage médiatique.
Mais n’y aurait-il pas, justement, un lien de cause à effet entre cette stigmatisation systématique des sectes (appelons un chat, un chat, M. Fenech), et leur « étonnante » recrudescence ? Et G. Fenech, l’UNADFI, les médias et bien d’autres encore, ne contribueraient-ils pas à leur insu, au développement de ces « groupes suspectés d’emprise mentale » ? (Pardon, M. Fenech, de vous faire de la concurrence !) Tous ces « anti » ne seraient-ils pas finalement, des « prosélytes qui s’ignorent » ?

 
 Fort de mon expérience d’ex-scientologue, j’estime être en mesure d’aborder le phénomène sectaire sous cet angle insolite et inédit. Mon point de vue pourrait même s’avérer potentiellement dangereux pour tous les manipulateurs, scientologues ou pas. En effet, je connais leurs armes, pour les avoir moi-même utilisées !
Ainsi, c’est à une plongée dans les méandres psychiques des "gourous", que je vous convie. C’est alors que vous vous rendrez compte qu’en ce qui concerne la secte la plus décriée : l’Eglise de Scientologie, celle-ci n’a même pas besoin d’employer ses propres outils de manipulation mentale, ses détracteurs le font très bien à sa place, sans le savoir !
 
 Pour commencer, que croyez-vous que font réellement les médias quand ils braquent leurs projecteurs sur telle ou telle organisation sectaire : leur portent-ils préjudice comme ils le croient ingénument ? (ou affectent de le croire, pour des raisons marchandes évidentes) Ces "excommunications laïques", récurrentes, ne s’accompagneraient-elles pas plutôt d’un effet pervers immédiat ? Celui de créer un grand "intérêt antagoniste" (si vous me permettez cette expression paradoxale) vis-à-vis de toutes ces associations (c’est souvent le statut juridique dont se dotent les sectes) à but...hautement lucratif ! Une "anti-pub" n’est-elle pas au final, encore de la publicité ? Les stars déchues, celles qui effectuent leur "traversée du désert" le savent bien : rien de tel qu’un "bon petit scandale" (une "anti-pub", donc) pour relancer une carrière qui s’essouffle ! Idem pour les autres, "inconnus qui enragent dans l’ombre" (l’expression n’est pas de moi) et veulent à tout prix connaître la notoriété : ils s’arrangent pour attirer l’attention sur eux par le biais de paroles, d’écrits ou de comportements excentriques, choquants, croustillants ou sulfureux "à souhait".
Attirer l’attention (en choquant, en effrayant, en intrigant, peu importe) : c’est l’amorçage du piège. Mais il y a plus subtil et plus "tordu" que ça ; et c’est là que réside toute la dangerosité du mécanisme psychologique mis imprudemment en branle par ces apprentis sorciers que sont les "anti-sectes".
 
Inconnu du grand public et apparemment des psychologues, je l’ai baptisé du nom très évocateur de : "syndrome du fruit défendu". Cette allusion directe à la "faute originelle" d’Adam et Eve, met l’accent sur la désobéissance.
 
Bien sûr, tout un chacun connaît la fascination qu’exerce sur les esprits, "l’interdit" ; et on pourrait alors me faire le reproche "d’enfoncer des portes ouvertes". ( bien que les médias et les différents acteurs de "l’anti-sectarisme" semblent ne pas être au fait de ce truisme !) Mais ici, l’Eglise de Scientologie par exemple (et certainement d’autres phalanges tout aussi machiavéliques), exploite consciemment cet automatisme pour arriver à ses fins : recruter de nouveaux adeptes ("disséminer", selon sa propre terminologie). De plus, les scientologues savent pertinemment ce qui anime ces invisibles rouages, quel en est le "moteur" ou, pour utiliser une autre métaphore, le "terreau" dans lequel pousse ce "chiendent", terreau qui le nourrit et le maintient vivace. Ce "terreau" est une réelle découverte de L. Ron Hubbard, malheureusement ridiculisée par les médias et les psychologues qui, de ce fait, se rendent complices de ce contre quoi ils se battent : on se défend mal contre quelque chose dont on ne soupçonne ni l’existence ni la nocivité !
 
Mais je reviens à mon propos : "mon" syndrome du fruit défendu est décrit par le menu dans un livre que tout adversaire sérieux des sectes devrait se procurer. Cet ouvrage, véritable bréviaire de la manipulation mentale, a été écrit par un scientologue convaincu. Il porte un titre des plus trompeurs : "Dites-le sans détour". En effet, l’auteur de ce bréviaire, dans toute la suite de son oeuvre, recommande chaudement à ses lecteurs exactement le contraire de ce qu’exprime cet intitulé !
 
Mais j’en arrive à ce qui nous intéresse ici, c’est à dire à l’exploitation du "syndrome du fruit défendu", dénommé en scientologie : "Vouloir-Non vouloir", ou bien encore "Accord-Désaccord". Vous allez voir à quel point ces techniques sont aux antipodes de ce que préconise le titre déjà cité !
 
Que lit-on donc au sujet de "Vouloir-Non vouloir" ?
[ Si vous voulez obtenir l’accord de quelqu’un, la seule chose que vous ayez à faire est de manifester du désaccord...Exercez une poussée sur un mur ; le mur vous renvoie la poussée dans la direction opposée. Tirez quelque chose, cette chose tirera dans la direction opposée ]. L’auteur apprend ensuite à ses lecteurs, censés être scientologues, comment intéresser autrui à la scientologie :
[ Ne croyez pas que vous avez échoué parce qu’un ami intime ou un parent ne vient pas à la scientologie...Mettez-les en situation de "non-vouloir". Dès que vous mettez quelqu’un à "non-vouloir", il réagit en "vouloir"...Vous pouvez certainement vous montrer d’accord en disant : "D’accord, la Scientologie ce n’est pas pour toi. Je te conseille de ne pas t’en occuper". Il ne sera pas d’accord avec vous et voudra venir. Soudain, vous le verrez s’intéresser" ].
 
Alors ne pourrait-on pas dire que les "anti-sectes", par le seul fait d’être "anti", d’être "en désaccord" (comme on dit en scientologie) avec les sectes, utilisent le principe "Vouloir-Non vouloir, mais à mauvais escient ? (Et inconsciemment, bien sûr) En condamnant sans appel telle ou telle secte, en dénigrant systématiquement ses membres, qui sont tantôt des "salauds", tantôt de pauvres victimes, en rejetant en bloc tout enseignement "non-académique" et ce, par médias interposés (y compris internet, bien sûr), cela ne revient-il pas à vouloir interdire aux gens d’en faire partie ? ("N’y allez pas, c’est dangereux !") Et la réaction de certains d’entre eux ne sera-t-elle pas de se "mettre en désaccord" avec ceux qui voudraient les empêcher de se "convertir" ?
 
Ainsi, ceux qui pensent être les pires ennemis des sectes parviennent, comble de l’ironie, à l’opposé de ce qu’ils recherchent : ils retournent contre eux, parce qu’ils le méconnaissent, le "syndrome du fruit défendu" ! Comme Dieu (le véritable tentateur), ils attirent l’attention des futurs "pécheurs" sur "l’arbre de la connaissance du bien et du mal" (les sectes) qui, comme par hasard était "agréable à regarder" et au beau milieu du jardin d’Eden, et veulent ensuite leur interdire de manger de son fruit (se convertir) sous peine de mort :
1) Attirer l’attention 2) Interdire : le piège peut alors se refermer : les "pécheurs" se précipitent tout droit sur la "pomme", et la "croquent" avec délectation !
 
 Faudrait-il donc cesser toute mise en garde ? Non, bien sûr ; mais il serait peut-être judicieux de s’y prendre autrement. Comment ? Et si nous interrogions à nouveau Peter F. Gillham, grand émule de Machiavel, et auteur de "Dites-le sans détour" ? Et si nous nous servions des propres armes des manipulateurs pour les contrer !
 
Que lisons-nous dans notre "petit livre orange" ? (C’est la couleur de sa couverture)
Page 63 : [En disséminant (répandant) la Scientologie, gardez le coeur léger et soyez sans souci. Ne devenez pas sérieux...Cet univers devient vraiment solide quand vous êtes sérieux. C’est alors que vous vous y embourbez..."Plus vous prenez le jeu au sérieux, moins vous avez de chances de gagner". (Bande N° 25, Philadelphia Doctorate Tape, par L. Ron Hubbard)].
 
Mais la légèreté n’est pas le fort de M. Fenech, ni la désinvolture celui des médias. Dommage. N’ayant de pouvoir que celui d’informer, je ne peux me contenter ici que d’indiquer des pistes à suivre à d’éventuelles personnes influentes, sous les yeux desquelles tomberont peut-être ces quelques lignes ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 26 mai 2009 11:12

    appelons un chat, un chat, M. Fenech

    il y connait rien aux chats ! c’est un canidé !


    • médy... médy... 27 mai 2009 08:54

      Cancer : +300% en 50 ans donc il ne FAUT pas braquer les projecteurs dessus, après ça va donner envie, vous savez le fruit défendu même si ça fait 15.000 ans qu’on nous rabache cette histoire pour nous empecher de penser en rond.

      Alors pour UNE fois qu’il y a une bonne initiative de prise de la part de l’UMP il faut reculer c’est ça ? Attendre qu’il y ait un gourou par pallier et des suicides collectifs jusque dans vos armoires ?


    • stephanemot stephanemot 26 mai 2009 11:31

      ceux que vous appelez « anti-sectes » sont en realite « pour le respect des lois et des individus ».

      ce sont les sectes qui sont « anti » : elles detruisent les personnalites, les reperes et les liens entre l’individu et la societe pour mieux les asservir.

      la pretendue « eglise » de scientologie abuse toujours du meme parallele avec l’Eglise des debuts : une secte persecutee qui a fini par etre acceptee. cette imposture a assez dure.





      • Théodore Martial 26 mai 2009 16:19

        @stephanemot

        Cher Monsieur,

        nous sommes tout à fait d’accord : les sectes, dont l’Eglise de Scientologie fait partie, détruisent la personnalité. Mais j’ai eu la chance d’y échapper, car j’ai quitté à temps l’Eglise de Scientologie (en 1984), quand le climat a vraiment commencé à se dégrader. De plus, je faisais partie à l’époque d’une petite « mission » où l’ambiance était très différente de celle qui régnait dans de grandes organisations comme la « Sea Org » de Copenhague, que j’ai bien connue ; j’y suis resté trois « longs » mois, et j’ai réussi à en sortir grâce à ma détermination, mais ça n’a pas été facile ! J’ai donc pu bénéficier de l’enseignement de la scientologie, sans pâtir de l’aspect dangereusement sectaire de l’Eglise de Scientologie.

        Bien à vous
        Théodore Martial


      • plancherDesVaches 26 mai 2009 20:13

        Monsieur Martial.

        Je ne suis évidemment pas un connaisseur des sectes, car je suis athée pur fruit depuis 3 générations. Et je vous jure qu’à l’époque de mon grand-père, fallait oser.
        J’ai par contre, dans mes études, eu des cours poussés de PNL ( Programmation Neuro Linguistique ). Vaste fumisterie, comme tout ce qui psychologie, soit manipulation.

        Donc. Je peux comprendre que vous accusiez un « anti-secte » de mal s’y prendre car il n’a pas, comme vous, pénétré la bête.
        Néanmoins, TOUTE information sur la dangerosité de ces religions en devenir est cruciale et leur fait un tort en faisant comprendre aux adeptes potentiels qu’ils seront capturés.
        (rappelez-moi depuis combien de temps les crématorium existent en France.... ?? )

        En ce sens, son combat est aussi honorable que le votre.


      • Théodore Martial 27 mai 2009 10:19

        @plancherDesVaches

        Bonjour,

        bien sûr qu’il faut informer les gens, mais tout est dans la manière ! (Voir mon prochain article)

        Mais quel est au juste votre combat ?


      • saint_sebastien saint_sebastien 26 mai 2009 11:47

        @l’auteur

        alors combien avez payé pour pouvoir parler aux arbres et à toutes vos vies anterieures ? lol
        quelle niveau avez vous atteint ? OT 8 ? et xenu l’extra terreste , il va bien ?

        la scientologie est une chose immonde car elle associe Spiritualité et Argent alors que ce sont 2 choses antinomiques.

        Elles vendent du rêve aux nigots et aux dépressifs...

        Pour les premiers ils n’ont que ce qu’ils méritent. Pour les seconds l’état doit jouer son role de senseur et proteger la population faible d’une bande de charlatan dont le problème n’est pas le bien être d’autrui mais leur bien être.

        En fait , la scientologie prospère par ce qu’elle suit le schéma d’un business pyramidal dont la monnaie est pour les suiveurs la connaissance et ceux qui sont aux sommet l’argent. Tant qu’un ne brise pas le cercle des gains tout va bien...

        n’importe qui peut d’ailleurs aller aux USA et monter sa scientologie , perso je connais tout les mystères de l’univers , ils m’ont été dévoilés ( gratuitement ) par un lézard. mais si vous voulez en savoir plus il est normal de payer des frais pour votre formation qui se déroule sur 12 étapes comme les signes du zodiac. le premier niveau est à 4000 euros et recquiert un mois de jeûne et l’absorption de 20 litres d’eau par jour pour être en bonne condition psychologique afin de recevoir mon enseignement.

        contactez moi via avox et que Xenu et les thétans soit avec vous smiley


        • Théodore Martial 26 mai 2009 16:36

          Cher ami,

          désolé de vous décevoir, mais je ne suis ni un nigaud ni un dépressif !
          Mais vous qui semblez attacher de l’importance au QI, pourquoi n’essaieriez-vous pas de passer les tets de QI de Mensa ? Ses membres seraient sûrement ravis de vous accueillir dans ses rangs !

          A bon entendeur...


        • plancherDesVaches 26 mai 2009 20:17

          Saint Sebastien.

          Je vous souhaite de tout coeur de ne pas avoir un malheur qui vous détruise complètement et fera peut-être de vous une proie facile.....

          Vous manque une information CRUCIALE.
          Aux US, il est tout à fait normal qu’une secte/religion se fasse de l’argent.
          (pourquoi croyez-vous qu’il y ait tant de « précheur/prédicateur »... ???? )

          RENSEIGNEZ-VOUS AVANT D’ECRIRE.


        • Jojo 26 mai 2009 11:52

          Pas pu aller plus loin que ça :

          « les médias et bien d’autres encore, ne contribueraient-ils pas à leur insu, au développement de ces « groupes suspectés d’emprise mentale »

          Je passe sur vos guillemets pour le moins suspects à suspectés d’emprise mentale pour ne relever que l’énormité :  

          Si j’ai bien compris, il serait de notoriété publique que dénoncer des criminels créerait toujours de nouvelles vocations à la Jack l’éventreur (ça alors mais arrêtons de les dénoncer alors). De même que tout le monde sait, qu’il n y a eu recrudescence des violences faites aux femmes et aux enfants, que le jour où on a eu la mauvaise idée de les dénoncer (Alors motus hein !). Vous en avez d’autres comme ça ?

          Sinon et comme vous n’avez pas daigné répondre à mes questions sur votre dernier tract, alors j’en reposte au moins la plus importante :

          ·  La dernière fois vous disiez qu’il ne fallait pas confondre l’église de scientologie (un écrin tout au plus), avec le « Joyau » qu’était la scientologie.  Sans déééé-coooo-nner. Et ce serait le joyau de quelle couronne au juste ? Celle de Thétan ou celle de Teitan ?

          ·  Heu … Pourriez-vous ne pas développer SVP.

          ·  Heu … Pourriez-vous aller prosélyter ailleurs. Vous me manquerez. Si si !




          • Jojo 26 mai 2009 12:06

            « je ne peux me contenter ici que d’indiquer des pistes à suivre à d’éventuelles personnes influentes, sous les yeux desquelles tomberont peut-être ces quelques lignes ? »

            Effectivement, c’est on ne peut plus clair… smiley


            Allo : Y a t-il un comité de rédaction dans l’avion ?


          • ZEN ZEN 26 mai 2009 14:51

            @ Jojo

            L’appareil est en pilotage automatique
            Le capitaine fait sa sieste, c’est l’heure...


          • Théodore Martial 26 mai 2009 16:43

            @Jojo

            « Pas pu aller plus loin » : c’est bien dommage pour vous, car ça valait vraiment le détour !


          • plancherDesVaches 26 mai 2009 20:20

            Loool, Zen.

            Toujours cette pertinence teintée d’humour....


          • Nobody knows me Nobody knows me 27 mai 2009 11:17

            Et oui, jojo. Chhhhhhht ! On n’aime pas le bruit à la Scientologie...
             smiley


          • barbouse, KECK Mickaël barbouse 26 mai 2009 11:59

            bonjour,

            l’exemple le plus « énorme » de votre « nouveau syndrome », ce sont les ventes des corans depuis le 11 septembre qui ont littérallement explosé, même et surtout aux usa. j’écris Des corans parce que leur contenu n’est pas « tout le temps le même ».

            le gout de l’interdit excite l’apétit du vice, disait les experts moyen ageux, et seul la docile soumission a la volonté de dieu protège et renforce contre les turpitudes du malin.

            Mais plus sérieusement, on constate que depuis la dénonciation des sophistes par socrate, l’art de convaincre l’autre et de le manipuler n’a de cesse de se moderniser dans ses outils de communication, dans sa meilleur conscience des failles de l’hommes, mais garde le même fondamentale, le besoin de communiquer pour survivre en obtenant d’autrui.
             
            Des larmes du bébé qui a faim aux ordres données sur un champs de bataille, la communication est un vecteur naturelle du besoin humain envers cet autre censé y réagir, en vue d’un objectif. C’est bien pour cela que le pire que l’on puisse faire a certain est de ne pas leur préter attention et que la surexistence médiatique de certains donne l’impressions qu’ils sont plus puissant qu’ils ne le sont effectivement.

            la scientologie est une secte qui fait son lit sur le manque de relation humaine effective d’un individu en lui proposant l’appartenance a une entité plus fantasmatiquement américaine, plus libre, plus moderne, etc... pour noyé culturellement le naif et quelque part le coloniser, et qui utilise les codes véritables de la violence symbolique, comme le harcèlement judiciaire, exactement comme clearstream sur denis Robert.

            Je salue votre courage d’y etre rentré et surtout celui d’en être ressorti, et comprend bien la démarche du born again littéraire, lorsqu’on connais la valeur des mots, l’importance de leur sens véritable, on s’y adonne avec une autre acuité de regard.

            La lutte contre les sectes en France est une mascarade qui dérange, principalement parce qu’il faut revoir la limite du droit de croire en n’importe quoi jusqu’a quel détriment de sa vie. 

            amicalement, barbouse. 


            • Théodore Martial 26 mai 2009 17:53

              @barbouse

              Cher monsieur,

              enfin un commentaire sensé et sympathique !

              Cependant, moi qui ai fait de la scientologie (contrairement à mes détracteurs qui parlent sans savoir), et non pas de « l’Eglise de Scientologie », je me permettrai juste une « petite » rectification, un distinguo que j’ai bcp de mal à faire passer, tant les réactions, dès qu’il s’agit de scientologie, sont « épidermiques » et violentes (des médias s’y emploient efficacement) : il y a d’un côté l’Eglise de Scientologie (je l’appelle ainsi parce que c’est son nom, et je mets des majuscules puisque c’est un nom « propre »... sale, s’empresseraient d’ironiser certains !), et de l’autre la « scientologie », qui est l’enseignement de L. Ron Hubbard. Ce sont donc deux choses bien différentes, et l’on peut fort bien ou plutôt, on pouvait fort bien bénéficier de la scientologie sans nécessairement souffrir de ses méthodes coercitives. Il suffisait pour cela de se trouver au bon endroit, au bon moment, ce qui a été mon cas ; pour d’autres, malheureusement, ça ne s’est pas aussi bien passé, car ils se sont retrouvés dans de grandes structures, dures et intransigeantes, alors que j’ai pratiqué la scientologie dans une petite mission très chaleureuse et conviviale, où l’humour et la légèreté régnaient sans partage...et ce, jusqu’en 84 : ça a bien changé depuis !

              Voilà, c’est avec plaisir et confiance que j’ai pu vous dire tout cela, car vous me semblez être quelqu’un qui sait ne pas hurler avec les loups ; quelqu’un qui, contrairement à d’autres sur ce site et ailleurs, pense par lui-même !

              Amicalement


            • barbouse, KECK Mickaël barbouse 27 mai 2009 00:50

              re bonjour,

              a me relire je me rend compte que j’ai surtout rapidement aligné des affirmations issue d’une certaine opinion sur l’évolution du sophisme au travers du temps.

              mais si je vous comprend bien, vous avez étudié une scientologie a taille « humaine », avant d’en ressortir aprés une mauvaise immersion dans le grand bain de son « eglise », je met des guillemets parce que je considère que c’est de la novlangue censé faire bénéficier de l’affect vis a vis du mot église a une toute autre « vision ».

              a titre informatif, au moment ou la scientologie appuyée par des américains postulais pour obtenir le statut d’église et ses avantages fiscaux, simultanément dans toute l’europe, le dossier était en attente de validation dans toute l’europe, meme en italie, personne n’osant dire « non » de but en blanc a une requête américaine.

              Et dés la premiere affaire connue, dés la première victime ruinée par ses abonnements et autre frais, Mitterrand, paix a son âme, a déclaré que c’était une secte, et a boucler le dossier par un refus, malgré de nombreux fax et coups de fils made in usa.

              dans la meme semaine aprés l’affirmation du non français, 7 pays européens, meme les anglais, ont décrétés que c’était une secte et pas une église. 

              je vous signal quand même que quantité de groupes sympathique d’étude et de méditation diverses ont des tailles humaines et fort agréable compagnie, pallier nécessaire pour repèrer et ferrer le/la trop fragile pour échapper à la machoire « spirituelle ». 

              On y met souvent en avant les diplomes des uns ou des autres, comme pour augurer du « sérieux » du contenu que l’on vous vend. entre autre leurre, pour d’un coté avoir l’air sympa, et de l’autre quand même un peu sérieux sur le fond... 

              Le coté sympa sa sert a ne pas leur en vouloir, les excuser ou les pardonner, et ça protège surtout les escrocs, le coté sérieux c’est pour ferrer celui qui veux payer pour voir. 

              mais vous pensez vraiment que la lutte contre les sectes sert leur publicité ? Où plutot tant qu’elle n’ont pas les moyens d’etre prosélytes ont les ignore médiatiquement, et quand on ne peut plus faire autrement, on en parle ?

              je salue encore le courage qu’il faut pour sortir d’un groupe dans lequel on atterie aprés s’etre démarqué, voir extrait, de son relationnel initial. bon courage pour la suite, au plaisir de lire votre prochain article, quelque chose du genre comment se déprogrammer du logiciel scientologue d’engramme...

              amicalement, barbouse.


            • Théodore Martial 27 mai 2009 10:26

              @barbouse

              Bonjour « barbouse »,

              mon prochain article (si le comité de rédaction veut bien me le publier) ne portera pas sur les engrammes et, à ce sujet, je suppose que vous voulez faire de l’humour ? En effet, la scientologie affirme au contraire « désengrammer » les gens !

              Bonne journée


            • barbouse, KECK Mickaël barbouse 27 mai 2009 11:21

              vous supposez juste :))

              mais je pense plutot que la scientologie engramme...


            • médy... médy... 27 mai 2009 08:59

              Bah c’est archi connu je suis pas le seul à le dire.


            • Thémis 26 mai 2009 15:25


              Article prosélyte dans lequel son auteur explique que c’est en luttant contre les sectes qu’on les aide à se développer !

              En suivant cette logique, il faudrait donc arrêter toutes luttes.

              Cette rhétorique n’est pas sans rappeler celle d’un nouveau parti amateur de « quenelles »...

              Article ayant réussi néanmoins à passer la sélection citoyenne du comité de rédaction de l’agora.


              • Théodore Martial 26 mai 2009 16:53

                @Thémis

                Monsieur,

                votre article me conforte dans mon sentiment premier : j’en ai trop dit ou pas assez ! Beaucoup ici trouveront bien évidemment que j’en ai trop dit ! Malheureusement pour eux, j’estime, moi, n’en avoir pas assez dit ! C’est pourquoi je soumettrai au comité de rédaction d’Agoravox un prochain article qui complètera celui-ci.

                Sincèrement navré !

                Un prosélyte qui s’ignore


              • Thémis 26 mai 2009 17:27

                Monsieur Martial,

                Je n’ai jamais publié d’article sur ce site.

                Vous vous méprenez si vous faites allusion à l’article concernant la création du PACE, rédigé par Cosmic Dancer, dont mon profil sur Agoravox comporte le lien.

                Je suis cependant impatiente de lire votre prochain article ou vous pourriez peut-être exposer les arguments manquants aujourd’hui à propos du danger que représenterait, selon vous, la lutte contre les sectes.

                Je serai prête alors à réviser ma critique , si vos arguments sont convaincants. Vous pourriez peut-être, afin de démontrer votre bonne foi d’ex-scientologue, critiquer de façon plus virulente l’escroquerie spirituelle et financière que représente cette secte .

                Bien à vous.

                Thémis.


              • TSS 26 mai 2009 16:00


                Ron Hubbard etant en tout premier lieu un « ecrivaillon » de seconde zone et la scientologie

                s’appuyant sur ses ecrits.on voit tout de suite le niveau... !!

                « faites de l’argent,encore de l’argent toujours plus d’argent » belle doctrine largement respectée

                par nos banquiers... !!


                • docdory docdory 26 mai 2009 16:32

                  @ TSS

                   Intéressant .
                  On pourrait de la même façon dire : « le chamelier Mahomet était un écrivaillon de deuxième ordre ( NB : il paraît qu’il ne savait même pas écrire ) . L’islam, se basant sur ses écrits , on voit tout de suite le niveau » !

                • plancherDesVaches 26 mai 2009 20:28

                  Docdory, je m’excuse de vous demandez pardon, mais....

                  Un mec qui marche sur l’eau, multiplie les pains et promet une résurrection, si ce n’est pas un mythe construit aussi de toute pièce, je veux bien qu’un dragon vienne me bouffer ce soir à minuit.....


                • Théodore Martial 26 mai 2009 17:20

                  @Philippe Renève

                  Quelques mots manquent dans votre commentaire : « Agoravox manifeste décidément une grande complaisance à l’égard de personnes plus ou moins sectaires et intolérante telles que vous, M. Renève ».


                • Théodore Martial 26 mai 2009 19:40

                  Ravi d’apprendre que vous êtes lucide, pertinent...et modeste !

                  Sur ce, bonne soirée, j’ai un apéro à prendre.


                • docdory docdory 26 mai 2009 16:37

                  @ Théodore Martial 


                  A vous lire , on n’est pas tellement persuadé que vous êtes un « ex-scientologue » ! 
                  Avec votre raisonnement , il faudrait instituer des panneaux interdisant de rouler à moins de cinquante à l’heure en ville , d’autres règlements instituant un taux minimum obligatoire d’alcoolémie au volant , et des règlements interdisant aux chirurgiens de se laver les mains avant d’opérer !

                  • Théodore Martial 26 mai 2009 17:04

                    @docdory

                    « A vous lire, on n’est pas tellement persuadé que vous êtes un ex-scientologue ! »

                    Une seule réponse possible : « il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir » !


                  • docdory docdory 26 mai 2009 17:22

                    @ Théodore Martial


                    « Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir » : Vous parlez de vous, là ?
                    On pourrait dire aussi : « Jupiter aveugle celui qu’il veut perdre ... »

                  • Théodore Martial 26 mai 2009 19:18

                    @docdory

                    « Jupiter aveugle celui qu’il veut perdre » : c’est vraiment trop d’honneur que vous faites au simple mortel que je suis, de penser ainsi que le dieu des dieux puisse me craindre au point de vouloir m’aveugler !
                    D’autre part, vous affirmez dans votre « profil », que vous détestez le « politiquement correct », mais votre réaction à mon article démontre le contraire ! Il me semble en effet que « Du danger des anti-sectes » est plutôt « politiquement incorrect », non ?


                  • Théodore Martial 26 mai 2009 19:32

                    @Le furtif

                    Si vous lisiez un peu moins « furtivement » mes articles, je crois que vous les comprendriez mieux, « Le furtif » !
                    Et pour votre gouverne, apprenez que par essence un blog est « narcissique », presque par définition. Au départ (et aussi à l’arrivée !) c’était fait pour parler de soi. Vous devriez vous y mettre, ça vous ferait du bien.
                    Par ailleurs, « furtif », il faudrait vous mettre d’accord avec vous-même : la scientologie détruit-elle la personnalité, ou la renforce-t-elle ? J’ai comme l’impression, en effet, que vous me prêtez un énorme ego, non ?

                    P.S. : et merci pour mon « blog rank » : votre critique de mon blog va sûrement le faire grimper ! (le « syndrome du fruit défendu », ça vous rappelle qque chose ?)


                  • plancherDesVaches 26 mai 2009 20:31

                    Mince....

                    J’ai oublié d’aller voir le blog de l’oncle du huitième neveu à gauche en sortant de l’ascenseur....

                    Je me flagelle immédiatement avec des figues molles....


                  • maharadh maharadh رجل حر 26 mai 2009 21:04

                    Les sectes toutes les sectes utilisent les mêmes procédés diabolisation ou psychiatrisation des déviances cognitives, symbolisation aux fins d’idéisation et donc d’extraction du réel, voire de désincarnation, c’est-à-dire de déshumanisation, ritualisation, idéalisation, divinisation, mortification…

                    L’exercice du pouvoir de leurs gourous suppose que celles-ceux qui le subissent soient exclu-e-s du savoir ou, du moins d’un certain savoir qui leur permettrait de prendre conscience de la fragilité et, surtout, de l’illégitimité dudit pouvoir dés lors qu’il n’y a de maître que dans le renoncement de l’esclave à sa liberté.
                    Il ne faudrait pas oublier que, dans la vie quotidienne de chacun-e, la liberté est aussi au bout de son savoir ! Ne pas savoir ou, plus exactement, refuser de savoir, ce n’est pas une erreur mais une faute dont le prix est terrible puisqu’il est celui du renoncement à ou de la perte de sa liberté.

                    Toutes les sectes usent de la même manière pour contrôler le troupeau , l’ignorance crasse, la peur, l’obscurantisme .......


                    • xray 26 mai 2009 21:18

                       

                      La MIVILUDES n’est qu’une image d’institution. 
                      Un jour, je me suis adressé à la « Miviludes » dans le cadre d’une affaire privée. 
                      La fonctionnaire de service a fait semblant de m’écouter puis,  (pour se débarrasser du problème) m’a demander les pièces pour les photocopier. 

                      Le dossier lui brulait les mains et la fonctionnaire n’a copiée que les articles de journaux. 

                      Le dossier en question portait sur le Goetheanum. 
                      Chacun vous dira que le Goetheanum n’est pas une secte. Le Goetheanum est simplement une entreprise qui échappe à la dure législation sociale et dont les activités criminelles sont protégées par le Vatican. Rien de moins !

                      Il faut se rappeler que les fonctionnaires n’ont d’ordre à recevoir que de l’autorité. Va sans dire de l’autorité religieuse. Certaines sectes ont encore de beaux jours devant elles. 

                      La secte 
                      http://blog.ifrance.com/echo-europe 

                      Morale de secte 
                      http://echofrance37.wordpress.com/2009/01/29/morale-de-secte/ 



                      • Nethan 27 mai 2009 00:05

                        L’auteur n’a pas tord sur l’attrait de « l’interdit » et donc de son potentiel influence sur la diffusion d’une secte comme d’autres choses. Je doute quand même que ce syndrôme n’était pas connu depuis longtemps sur un autre mot.

                        Cependant, c’est un facteur parmi d’autres.

                        La curiosité que l’on peut ressentir sur l’interdit n’est qu’une simple émotion, or la raison se doit de dominer les émotions quand c’est nécessaire.

                        Une personne souffrant d’un manque d’esprit d’analyse, d’esprit critique, voir dans le cas inverse souffrant d’une trop grande dépendance envers la logique, peut alors se laisser attirer par l’interdit car la barrière rationnelle n’est pas assez forte chez ces personnes pour l’empêcher.

                        Certes, en dénoncant les sectes, les anti-sectes et les médias peuvent susciter la curiosité, et les arguments qu’ils donneront peuvent ne pas suffire face à des esprits un peu « limités ».

                        Néanmoins, les médias sont aussi capables de diffuser de la peur. Comme pour l’insécurité où nombre de personnes croyaient vivre dans un pays en guerre civile en 2002 et 2007 (alors qu’ils vivent au fin fond de la campagne et n’ont jamais subi d’actes délictueux) ce qui permit l’élection d’un certain président, je pense que les médias susciteront davantage la peur que la curiosité sur la question des sectes.

                        Quelques témoignages de victimes sous anonymat, quelques faits (5000€ « l’électromètre »), quelques experts, ça va refroidir plus d’une personne.


                        • Théodore Martial 27 mai 2009 10:35

                          @Nethan

                          Bonjour « Nethan »,

                          vous parlez de peur induite par les médias, et c’est justement une façon d’attirer l’attention sur les sectes, ce qui est le début du piège !


                        • saint_sebastien saint_sebastien 27 mai 2009 04:32

                          le problème n’est pas d’avoir un esprit crtitque ou non , le problème est de comprendre que dès le début on ne s’intéresse qu’a votre argent et ce d’une façon très peu subtile.
                          Comment pouvoir dépenser autant d’argent comme ça ? au bénéfice de quelqu’un qu’on a rencontrer dans la rue ? comment s’endetter vider ses comptes pour une organisation soit disant spirituelle ?
                          la scientologie est une organisation criminelle , crée par un psychopathe et un sociopathe qui passait son temps sur un bateau remplit d’esclaves, et à l’image de la secte Jim jones n’amène qu’au repli sur soit puis à la destruction..

                          c’est aussi une expression de la servitude de l’homme par la croyance , et la dangerosité de croire en des choses qui ne peuvent être prouvés.

                          on ne peut condamner la scientologie car cela reviendrait à condamner toutes les religions pour escroqueries , et c’est ce qu’elles sont toutes sans exceptions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès